Livres
565 096
Membres
618 020

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Flavie2002 : Mes envies

Où est la vraie vie ? Où est la vraie vie ?
Liz Braswell   
Et si la mère de Raiponce avait bu une potion qui venait de la mauvaise fleur ?
Désespérés à l’idée de sauver leur reine et son bébé, les citoyens du royaume ratissent les alentours pour trouver la fleur issue d’une larme du Soleil, qui pourra la guérir. Mais l’un d’entre eux cueille accidentellement la fleur issue d’une larme de Lune.
Cette fleur aux couleurs chatoyantes sauve la reine, qui met au monde une petite fille aux cheveux argentés. Mais avec ces cheveux mystérieux arrivent des pouvoirs très dangereux : le pouvoir de blesser, et non celui de guérir. Pour la sécurité du royaume, Raiponce est enfermée dans une tour et placée sous la responsabilité de bonne Mère Gothel. Durant 18 ans, elle reste enfermée, sachant bien qu’elle doit protéger le monde de ses cheveux magiques.
Quand elle décide enfin de fuir le seul foyer qu’elle ait jamais connu, pour aller voir les lanternes qui brillent chaque année le jour de son anniversaire, elle se retrouve entraînée dans une incroyable aventure avec deux voleurs : une hors-la-loi dénommée Gina, et une fripouille du nom de Flynn Rider.
Ce monde qui est le mien Ce monde qui est le mien
Jen Calonita   
Contrairement aux deux autres remix que j'ai pu lire on ne revoit pas tout le dessin animé avec à la modification d'un élément mais la suite de l'histoire avec toujours un "ET SI"

On se retrouve projeté à la fin de la guerre de Hercule contre les titans, il en sort victorieux et deviens un dieu après avoir sauvé Mégara des enfers. Dans le film on a hercule qui refuse son immortalité de dieu pour vivre avec Mégara. Ici on a Zeus qui refuse ce choix et pour éviter que son fils soit malheureux Héra propose une quête à Mégara pour lui permettre de devenir une Déesse


Mon ressenti :

J'ai kiffé😍😍, c'était intense en émotion, intense en moralité. On a de vraie valeur à travers les lignes du roman
Il y a des phrases notamment sur l'amour qui m'ont marqué car c'est une valeur fondamentale pour moi
Le personnage principale de Mégara est génial. C'est une femme forte, indépendante mais qui va apprendre sur elle même et sur son entourage grâce à sa quête

On en apprends aussi sur son passé ce que je trouve super intéressant que ce soit avant hercule et pendant hercule. Cela permet de comprendre comment elle en ai arrivé à travailler pour Hadès, comprendre son caractère et sa vision sur différentes valeurs
J'ai moins retrouvé de scène typique du film ce qui ai dommage mais ça n'enlève pas au charme du livre ça n'aurai été que du bonus. Par contre on retrouve bien les surnoms trouvés dans le film ce qui est très appréciable

En résumé aller le lire c'est trop bien, je partirais même sur un léger coup de cœur pour août

par anvcoco
Un joyeux non-anniversaire Un joyeux non-anniversaire
Liz Braswell   
J'ai commencé ce livre en tant que fan de l'univers d'Alice au pays des merveilles et j'ai tout de suite été comblée par ma lecture : une fois commencée, je ne pouvais plus m'arrêter de lire. Je trouve que l'auteur a parfaitement réussi à retranscrire l'univers et l'alternance entre le monde réel et le pays des merveilles est très bien équilibrée, chacun donnant envie d'en savoir plus sur ce qui va se passer à l'instant T. Ma seule déception va à l'épilogue que j'ai trouvé bâclé.

par kira2000
Oser ses rêves Oser ses rêves
Elizabeth Lim   
J'ai adoré ce livre ! En effet, je n'ai pas apprécié un livre à ce point depuis un moment. Me concernant, il s'agit à la fois d'un des meilleurs romans que j'ai pu lire et d'un des meilleurs opus de la collection des Twisted Tales. Pourtant, je ne suis pas vraiment fan du chef d'œuvre de Walt Disney, auquel je préfère le troisième film d'animation. Certains personnages sont développés, d'autres viennent s'ajouter à ceux que nous connaissions déjà dans le grand classique d'animation de Disney. Cette réécriture du conte de Cendrillon est parfaitement réussie dans le sens où l'on « revit » le classique Disney mais d'une autre manière, avec plus de suspens et d'action. Oser ses rêves donne envie de connaître la suite à chaque fin de chapitre.

De plus, l'histoire s'avère être plus mature, de par ce qui arrive à Cendrillon lorsqu'elle ne parvient pas a essayer la pantoufle de verre mais également de par le fait que les souris ne parlent plus. Le prince charmant connaît un véritable développement, contrairement au classique de 1950. Cela est également le cas pour le grand-duc dont le développement est plus que surprenant, de par la façon dont il apparaît dans la trilogie Disney de Cendrillon. Quant à la belle-mère de Cendrillon, elle est toujours aussi détestable, si ce n'est plus, de par ses nouvelles mauvaises actions. La sœur du roi, personnage créé uniquement pour le Twisted Tale, est tout simplement excellente ! On en apprend beaucoup sur elle, et si au début on l'apprécie pas vraiment, on se surprend à trouver ce personnage attachant au fil de l'histoire.

Cependant, tout n'est pas que positif dans ce livre. En effet, Anastasie et Javotte ne servent que peu, voir pas du tout à l'avancement de l'intrigue. [spoiler]Le second bal est loin d'être inédit, en effet, je le trouve beaucoup trop calqué sur le premier bal, malgré quelques moments intéressants, je ne peux pas dire que l'idée d'un second bal soit génial.[/spoiler]

par Loic99
Tout droit jusqu'au matin Tout droit jusqu'au matin
Liz Braswell   
J'avais extrèmement hâte de commencer ce livre, étant fan du capitain Crochet et de cet univers. Je suis cependant mitigé. C'est un très bon livre, il est fidèle à l'univers du dessin animé et les personnages sont très bien représenté. L'écriture est fluide est très agréable. C'est avec l'histoire que j'ai eu un peu plus de mal. Au début du livre, je n'arrivais pas me situer dans l'histoire. Etait-ce avant, pendant ou après le dessin animé ? Ou n'avait-elle absolument aucun lien avec celui-ci ? J'ai été perdue pendant les premiers chapitres avant de finalement réussir à me détacher de ce que je connaissais et me laisser porter par ce nouveau tournant.
Renouveau Renouveau
Jen Calonita   
Un roman simple à lire et qui nous replonge bien dans l'univers de la reine des neiges ! On y retrouve tous les personnages que nous connaissons en ayant vu le film et d'autres nouveaux personnages. J'ai beaucoup aimé le twist et comment se déroule l'histoire suite à ce twist. Anna est beaucoup moins naïve que dans le film et ça ça me plait !
Par contre, malgré le twist, l'histoire est très voir trop ressemblante. Et J'aurai aimé en savoir davantage sur les personnages rajoutés de Tomally et Johan.
Mais cela reste une bonne lecture détente, sans prise de tête et, même si je la connaissais, j'avais hâte de savoir la fin !

par juliebch
Un jour ma princesse viendra Un jour ma princesse viendra
Jen Calonita   
En tant que grand admirateur de l’univers de Disney il est vrai que j’attendais la sortie de ce « Twisted Tale » avec grande impatience. De plus « Blanche Neige et les sept nains » étant mon film d’animation favori je ne pouvais m’empêcher de ressentir une certaine appréhension à la sortie de ce roman.
Jen Calonita nous propose donc ici une version revisitée du conte de Blanche Neige. « Et si la méchante reine avait empoisonné le prince ? »
Mon premier souhait était que les personnages gardent tous leurs personnalités et ne soient surtout pas dénaturés. L’autrice réalise ici un travail remarquable. Les personnages restent tous fidèles à eux-mêmes. Aussi bien dans les dialogues que dans les actes. Blanche Neige est toujours cette sublime jeune fille courageuse, travailleuse, rêveuse et optimiste. La reine démontre une nouvelle fois sa cruauté légendaire, sa froideur et son acharnement envers la princesse. Les nains (bien que Grincheux vole grandement la vedette au reste du groupe), prouvent de nouveau qu’ils savent être de formidables amis, prêts à tout pour aider et soutenir la jeune femme au teint blanc comme la neige.
L’une des forces de ce roman réside également dans la mise en lumière, de façon naturelle et efficace, de plusieurs personnages . Certains étaient peu présents dans le film, d’autres sont totalement inédits.
Ainsi, nous en découvrons davantage sur Henrich (Henri), le beau prince charmant qui avait déclaré sa flamme à Blanche Neige au début de l’histoire. Nous creusons aussi du côté du miroir magique, qui joue maintenant lui aussi un rôle très important au sein de l’intrigue. Les parents de Blanche Neige sont quand à eux, enfin mis à l’honneur. Anne, personnage inédit, retient grandement notre attention et sera d’un grand secours pour la princesse. Et n’oublions surtout pas celui que nous appelons « Le Maitre ». Il est également un nouveau personnage au sein de l’univers de Blanche Neige qui sait pleinement nous intriguer et nous captiver dés sa première apparition.
Des personnages plus secondaires comme : Leonetta, Mme Krindred, Kurt, Fritz, Margaret, le chasseur ou les paysans, serviront avant tout de leviers scénaristiques pour le bien et l’avancement de l’histoire.
Non contents de pouvoir en découvrir davantage sur tous ces personnages, nous avons également la chance d’en apprendre un peu plus concernant certaines zones d’ombres présentes dans le film d’animation. Comment s’est déroulée l’enfance de la méchante reine ? Comment est-elle arrivée au pouvoir ? Comment a t-elle obtenu son miroir magique ? Qu’est-il réellement arrivé aux parents de Blanche Neige ? Comment la jeune princesse a t-elle réussi à supporter la vie après la disparition de ses parents ? Les secrets sont ici dévoilés !
Les relations entre les différents personnages sont remarquablement développées. Nous avons la chance d’observer Blanche Neige et le prince prendre le temps de se connaître, de s’apprécier, de s’entraider, de s’aimer…
Nous pouvons scruter la méchante reine, plus complice que jamais avec son miroir magique, sombrer progressivement dans la folie… Et plus encore !
L’autrice réussit haut la main la prouesse de respecter l’histoire originale tout en y incorporant son propre univers.
Les clins d’œil et références au film d’animation font pleinement leur petit effet sur le lecteur. Le monde de Blanche Neige est des plus agréables à explorer à travers cette lecture. Du château à la chaumière en passant des bois hantés à la mine... Le royaume n’a plus de secrets pour nous.
Cette histoire mêlant amour, haine, passion, persécution, magie, trahison, peur, émotion et noirceur m’a totalement séduit… Tous les ingrédients sont au rendez-vous pour passer un agréable moment. Aussi sombre que lumineux, aussi percutant que touchant, le récit ne peut que vous absorber si vous appréciez ce conte légendaire.
Petits bémols ? Il est vrai que j’attendais patiemment de connaître le sort de l’un des personnages présents dans l’histoire… mais mon interrogation reste finalement sans réponse. Certaines facilités scénaristiques sont tout de même perceptibles mais n’entachent en rien le grand travail réalisé ici pour respecter l’œuvre d’origine et ses personnages tout en nous assurant de beaux rebondissements et un grand moment de divertissement.
Fan comblé, je recommande vivement ce livre à tous ceux qui sont susceptibles de croiser sa route.
Profondeurs de l'océan Profondeurs de l'océan
Liz Braswell   
Pour commencer, je dois bien préciser que cette collection m'émerveille. J'adore les réécritures de conte et là il y en a tout une ribambelle qui sort en se basant sur les adaptations de Disney.... C'est totalement fou ! J'en avais acheté quelques uns aux États-Unis, en pensant qu'ils ne sortiraient jamais en France mais en fait si ! Bref, je trouve le concept de cette collection totalement fantastique.
J'ai donc ouvert la marche avec Profondeurs de l'Océan qui est un cadeau de noël. J'ai trouvé le postulat de base super : on oublie le mariage d'Ariel et d'Eric, l'océan et la terre ne sont pas en paix et Triton est bel et bien devenu un petit polype grisâtre.
J'ai adoré me plonger (c'est le cas de le dire) dans cet univers. L'écriture est parfaite. L'auteure a une très belle plume. Ses mots donnent vie à un décor subjuguant. J'ai adoré partir là-bas et me perdre sous l'océan (bon j'arrête). Tout est bien posée : les décors, l'intrigue et les personnages. Le problème c'est que le déroulement de l'histoire ne suit pas.
En fait, il ne se passe pas grand chose non ? J'ai eu l'impression de survoler ce livre sans véritablement avancer. Tout est parfaitement décrit de sorte à ce qu'on s'en imprègne un maximum mais il a quand même été difficile pour moi de rentrer dans l'histoire que je trouve trop plate. Les 300 premières pages se ressemblent. Je les ai lu avec plaisir car j'ai adoré l'univers mais c'est tout.
Malheureusement, j'ai trouvé les personnages fades et transparents alors qu'ils avaient tous un énorme potentiel. Ursula-Vanessa est définie tout le long du roman comme forte et tyrannique. Mais finalement, elle ne l'est pas tant que ça. Celle que je voyais dans l'adaptation comme quelqu'un de foncièrement méchant ne l'est plus. L'auteure a voulu expliquer son comportement et par conséquent elle a adouci le personnage. Mais avait-on vraiment besoin d'avoir une raison à tout ça ? Ne pouvait-elle pas être simplement méchante ? De plus, je trouve qu'elle se laisse bien top facilement bernée et avoir pour quelqu’un de son acabit. C'est vraiment dommage parce que le personnage est bien décrit et effrayant à certains moments. Malheureusement, ce n'est pas constant.
Passons à Ariel. Je l'ai trouvé très effacée. Évidemment, 5 ans sont passés depuis ce désastreux événement. La sirène a donc grandi et mûri mais elle n'en a néanmoins pas perdu son caractère. Il est simplement plus mesuré. Cependant, j'ai trouvé le contraste entre l'adaptation et le roman beaucoup trop important. Je l'aurai aimé plus impulsive, beaucoup plus caractérielle. Il y a énormément de référence à l’adaptation de base pour bien justifier le fait qu'elle a changé, que maintenant elle est reine et qu'elle ne peut plus se comporter comme il y a 5 ans. Mais je ne trouve pas que cela soit une bonne justification. Certes, elle ne peut plus faire ce qu'elle veut mais pourquoi brimer également ses pensées ? C'est vraiment dommage. Les deux personnages principaux manquent en fait de caractère et de vie.
Mon gros coup de cœur reste Eric que l'auteure a su faire évoluer dans une direction intéressante. Rêveur mais maintenant clairvoyant, il me semble plus fort et beaucoup plus intéressant que dans l’adaptation. Sans lui, Ariel n'aurait pas été bien loin.
Les personnages secondaires restent secondaires et font en quelques sorte partie du décor. J'ai bien aimé découvrir un peu plus les sœurs d'Ariel (qui sont complètement ingrates soit dit en passant).
Pour terminer, pour moi le gros bémol reste la fin. Elle est à mon gout beaucoup trop rapide. Le rythme est plutôt lent depuis lé début du livre et à la fin tout s'accélère d'un seul coup. [spoiler]Vanessa-Ursula se fait avoir trop facilement alors qu'on nous la présente comme fine stratège depuis le début. Ça ne colle pas et c'est vraiment dommage. [/spoiler]
J'ai tout de même adoré toute ces références à l'adaptation qui sont intégrées subtilement dans tout le roman. J'ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans l'univers de la petite sirène et à retrouver tous ces personnages. Bravo à l'auteure d'avoir su reprendre chaque infime détail de l'adaptation de base. Depuis l'ambiance qui règne dans ce roman est particulière. A la fois légère et menaçante, entre la candeur et le drame.
Il s'agit d'une réécriture douce et pas inintéressante mais qui aurait pu être mieux menée. L'écriture de Liz Braswell est formidable. Je suis en train de lire la Belle au bois dormant qui est l'une de ses réécritures aussi mais pour le coup elle est beaucoup plus sombre que celle-ci. J'aurai bien aimé retrouvé cette noirceur qu'ont souvent les contes dans Profondeurs de l'Océan.

par Tiboude
Histoire éternelle Histoire éternelle
Liz Braswell   
Je ne vous résume pas l'histoire de la belle et la bête, je pense que tout le monde connait le conte. Dans ce livre c'est la même histoire sauf qu'un détail va tout changer : la mère de Belle a ensorcelé la Bête.

Au début du livre nous retrouvons Belle comme nous la connaissons, le nez plongé dans ses bouquins, vivant dans une petite bourgade où les gens ont des centres d'intérêts bien différents des siens. Quel plaisir de retrouver un personnage comme Belle, une jolie jeune femme, gentille et cultivée. Les références citées par l’auteure parmi les lectures de notre héroïne : comme Voltaire et Diderot sont un plaisirs pour ma part, qui rende l'histoire moins enfantine avec des éléments qui nous ramènent à notre culture.

Le réel plaisir de ce livre concerne à mon goût : l'histoire que l'on ne connait pas. Maurice le père de Belle et sa rencontre avec la mère de celle-ci. Cela apporte un renouveau au récit pour ne pas qu’il ne soit lassant. L'histoire de Rosalind et de Maurice est réellement touchante et hors du commun.

D'ailleurs l'auteure à travers une narration omnisciente sépare les chapitres concernant le passé et ceux nous relatant le présent. La plume de l'auteure est très fluide et le texte défile rapidement sous nos yeux. Certaines phrases m'ont beaucoup fait penser aux chansons du film d'animation, ce qui est assez plaisant je trouve.

Les sujets abordés sont profonds et plus approfondis que dans le conte de base. La tolérance et l'acceptation sont la base de tous ses sujets. Beaucoup de passages m'ont fait penser aux phénomènes de chasses aux sorcières que l'on a rencontrées dans l'histoire, les films et les séries TV: en effet il est tellement facile d'accuser une personne de certains mots, pour lesquelles à l'époque il n'avait aucune connaissance, comme la peste si je me base sur le livre.

J'ai beaucoup aimé la première partie du livre, mais la deuxième partie est pour moi la plus intéressante et profonde: comme nous le savons avant même d'avoir ouvert le livre, on prend connaissance que l'enchanteresse est la mère de Belle. Cela va changer toute la dynamique du récit et nous le fait découvrir sous un nouveau regard.

Entre enquête, conte, romance, histoire, références littéraires, magie et soupçon de Fantasy, je pense que cette histoire pourra plaire à un bon nombre d'entre vous. Personnellement j'ai trouvé cette version de la belle et la bête bien plus passionnante que l'originale et avec une fin surprenante !

par Jo-34
Réflexion Réflexion
Disney    Elizabeth Lim   
Ce livre est correct, divertissant, mais d'une certaine manière j'avais imaginé quelque chose de différent.
J'ai apprécié le personnage de Mulan et sa recherche de son identité, la mythologie chinoise, les nombreux clins d'oeil au conte original... Bien combinés, tous ces éléments auraient pu créer une histoire marquante. Mais j'avais contamment ce sentiment d'en vouloir plus.
L'écriture m'a un peu déçue, certains dialogues sonnaient faux et me rappelaient que peut-être ce livre était destiné à une audience plus jeune.
J'aurais aimé que Mushu soit plus présent. Là, on le voit à peine, alors qu'il était l'un des personnages les plus marquants et attachants du film de Disney.
Idem pour la relation entre Shang et Mulan, j'aurais aimé en voir plus, ça manquait de développement.

Au final, ce roman n'est pas plus que ce qu'il clamait être. C'est une aventure simple et drôle qui explore le personnage de Mulan plus que dans le film.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode