Livres
558 129
Membres
606 219

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Gelatinous : Liste d'Or

Chroniques de la Lune Noire, tome 1 : Le Signe des ténèbres Chroniques de la Lune Noire, tome 1 : Le Signe des ténèbres
Olivier Ledroit    François Froideval   
Pour réagir au commentaire de Grenette, et donner mon propre avis, je commencerais par insister sur le fait que cette série a démarré dans la fin des années 80 (1er tome 1989) : à l'époque, le scénario et le dessin étaient quasiment révolutionnaires en France, et ce qu'on prendrait aujourd'hui pour des topoï et des lieux communs, c'est en fait ce qui est à l'origine de la BD de fantasy en France. Il faut savoir remettre les choses dans leur contexte. Après, il est certain qu'un lecteur habitué aux BD actuelles sera déroutée, et trouvera le tout très "cliché", en ne sachant pas que c'est prendre la situation à l'envers.
Pour ma part, ayant découvert ce premier tome quelques années après sa sortie, je l'ai vraiment aimé, et j'ai tout de suite accroché à l'ensemble de la série, que j'ai suivi jusqu'à la fin. Et dans son ensemble, on retrouve dans cette série tout ce qui faisait le charme des jeux de rôle papier, des jeux vidéos, et de la bonne vieille fantasy du siècle dernier. Que du bon selon moi.

par Rafaziel
Chroniques de la Lune Noire, tome 2 : Le Vent des dragons Chroniques de la Lune Noire, tome 2 : Le Vent des dragons
Olivier Ledroit    François Froideval   
Je suis un peu perdue par moments, il est difficile de saisir quelles sont exactement les motivations de certain personnages, et pas toujours évident de s'attacher à eux. Mais je m'accroche.

par Mondaye
Chroniques de la Lune Noire, tome 3 : La marque des démons Chroniques de la Lune Noire, tome 3 : La marque des démons
Olivier Ledroit    François Froideval   
Une série pas toujours évidente, l'intrigue est complexe, manipulation, mensonge y foisonnent, et je perds assez souvent le fil de l'histoire qui est pourtant intéressante, mais parfois un peu floue ou mal expliquée.

par Mondaye
Chroniques de la Lune Noire, tome 5 : La danse écarlate Chroniques de la Lune Noire, tome 5 : La danse écarlate
Olivier Ledroit    François Froideval   
Dernier tome des Chroniques de la Lune Noire avec ledroit aux commandes du dessin. L'histoire prend des proportions réellement épiques, et on découvre avec joies de superbes doubles planches de toute beauté, accompagnées d'un scénario bien sympa.

par Rafaziel
Chroniques de la Lune Noire, tome 7 : De vents, de jade et de jais Chroniques de la Lune Noire, tome 7 : De vents, de jade et de jais
Cyril Pontet    François Froideval   
Décors fantastiques et de grandes batailles sont aux rendez-vous dans cette BD qui m'a vraiment plu. Je recommande.

par wizbiz06
Chroniques de la Lune Noire, tome 6 : La couronne des ombres Chroniques de la Lune Noire, tome 6 : La couronne des ombres
Cyril Pontet    François Froideval   
Autant j'ai aimé la baston générale et le dynamisme splandide du dernier tome, autant dans celui-ci, voir les héros mener leur petite vie tranquille en montrant que, puis-ce qu'on est pas héros de fantasy pour gamin, on est un peu méchant et que les politiques qui nous donne des conseils on les tuent dès qu'ils l'ouvrent quand on prend le pouvoir.
Passons sur cette idiotie suprême (cette saga n'a jamais prétendu faire de la fiction réaliste : juste mettre en scène des complots et des grandes armées, fuck la politique) et le quotidien est assez ennuyeux... il se passe pas grand chose et je suis vite passé au tome suivant.
Chroniques de la Lune Noire, tome 8 : Le glaive de justice Chroniques de la Lune Noire, tome 8 : Le glaive de justice
Cyril Pontet    François Froideval   
Ce prince mort-vivant possédait une méchante classe, il faut bien l'avouer !
Un bon tome, et bien que j'ai été un brin surpris par quelques intervention de "Dieu" (mais bon, il existe l'Enfer, alors pourquoi pas Dieu, hein ?).
La dimension politique est un peu plus présente avec cette bataille de Parsifal contre [spoiler]Fratus[/spoiler] ce qui laisse présager des suites des plus badass quand à l'évolution de ce personnage...
J'attends le prochain tome, ayant été bien satisfait de celui-ci !
Chroniques de la Lune Noire, tome 12 : La porte des enfers Chroniques de la Lune Noire, tome 12 : La porte des enfers
Cyril Pontet    François Froideval   
Ouverture du dernier cycle des Chroniques de la Lune Noire, ce tome-ci fut absolument génial ! Des complots, des combats, et (enfin) Wis qui se retourne contre la Lune Noire ! La Porte des Enfers fut superbe !
Chroniques de la Lune Noire, tome 14 : La Fin des Temps Chroniques de la Lune Noire, tome 14 : La Fin des Temps
Cyril Pontet    François Froideval   
Cette série en 14 tomes raconte une histoire à la portée monumentale d'un Seigneur des Anneaux. Bien sûr cependant, rien à comparer.
Le récit débute avec une prophétie faite à l'empereur. Il lui est prédit une chute. Sa propre chute. Dès lors, il fera tout pour empêcher ça.

L'histoire commence alors avec le héros que l'on suivra ; Whismerhill. Elfe noir, de simple vagabond il passera voleur dans un clan, puis sera repéré par des forces puissantes. Obscures. Car la prophétie n'est pas inconnue de tous, et surtout pas des forces maléfiques incarnées, sur terre, par le mage Haazheel Thorn. Il sait ce qu'il veut. Il ne connait pas grand chose de Whismerhill, mais il sait que c'est lui.
Et il sera son chien de guerre ; son arme. Son arme contre l'empereur.
Whismerhill va donc être manipulé par des forces qui le dépassent pour mener à bien la prophétie qui a été faite à son propos. Le monde peu à peu va se changer sous l'avancée de la menace de la Lune Noire ; Haazheel Thorn à son sommet, et son chien de guerre à ses pieds, ignorant ce qui se joue entre ses mains.
Chroniques de la Lune Noire, tome 11 : Ave tenebrae Chroniques de la Lune Noire, tome 11 : Ave tenebrae
François Froideval    Cyril Pontet   
Pour une fois dans la série, lorsque le héros est en exercice du pouvoir, il ne passe pas son temps à tuer ses conseillers et à piller le pays... et ça fait du bien, parce que dans les tomes précédents où, par exemple, Wis règne sur Mook, c'est un peu le festival de l'éclate en mode "c'est nous les winner, donc on viole les femmes et on s'amuse avec l'or" et la série a enfin dépassé cet aspect enfantin pour tenter de nous présenter un règne "sage" de Wis... ce qui est plutôt réussit, pour autant que ça puisse l'être dans une BD.
Un tome de transition, alors que le suivant s'annonce... savoureux.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode