Livres
554 906
Membres
600 168

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Heraa : J'ai lu aussi

La Dernière onde, Tome 1 : L'Appel La Dernière onde, Tome 1 : L'Appel
Marine Stengel   
« L’appel » est le premier tome de la série « La dernière onde » de Marine STENGEL.
Dans un futur plutôt lointain, en 2457, la Terre n’est plus ce qu’elle était. Cette planète a subi deux Ondes, deux guerres qui ont presque anéanties la race humaine. Cette dernière est devenue minoritaire et incapable de se protéger. Pour assurer leur protection, il existe des Traceurs, des êtres dotés de pouvoirs magiques et capables de voyager entre les dimensions, une nouvelle espèce qui est bien supérieure aux humains.
Xenia est une jeune femme qui travaille dans l’un des meilleurs centres de soins de la planète. Elle est très douée pour ne pas dire la meilleure dans son domaine. Ce qu’elle ne dit pas, c’est qu’à l’abris des regards, elle utilise des méthodes que l’on pourrait considérer comme magiques. Bien qu’elle ait peur de ces phénomènes qu’elle ne saurait qualifier, elle a décidé de mettre ses dons au service des malades.
Mais un jour, des Traceurs viennent dans son centre pour se faire soigner.. Et ce qu’ils vont découvrir ne vont pas les laisser indifférents.

Le résumé me tentait énormément. Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas plongée dans une dystopie et franchement, j’ai adoré.

Dès le début, nous entrons dans le vif du sujet avec la présentation de Xenia et l’arrivée des Traceurs qui vont venir bouleverser sa vie.
Les premières pages sont assez déstabilisantes puisque l’on découvre une planète plutôt différente de celle que l’on connaît aujourd’hui. Il y a également beaucoup de termes nouveaux, mais plus les pages passent et plus on assimile ces dénominations.

J’ai eu un peu peur au début de me retrouver face à une nouvelle histoire un peu superficielle, avec que des protagonistes charmants et une héroïne qui ne sait plus où donner de la tête. Les premières descriptions m’ont fait un peu peur, notamment en ce qui concerne les Traceurs qui ont un physique plus qu’avantageux. Mais je me trompais.
A la place, je me suis plongée dans un univers riche et travaillé. Il y a énormément à découvrir et tout est maîtrisé à la perfection. Plus on tourne les pages, plus nous avons envie de découvrir la suite de cette histoire.

Les personnages ont tous des caractères différents et l’on est obligé d’en apprécier au moins un.
Xenia est une héroïne comme je les aime. Au début du livre, on la découvre secrète, timide et un peu perdue, mais au fil des chapitres on suit sa transformation avec délectation. Son évolution est plaisante à suivre et je me suis vraiment attachée à ce personnage qui a énormément de potentiel.
J’ai également beaucoup apprécié Nate et Kyle, qui sont tous les deux sympathiques. Sans compter les amis que va se faire Xenia, qui forment un groupe soudé autour d’elle.

La plume de Marine STENGEL est également une belle surprise. C’est un plaisir de lire son écrit, qu’elle narre avec un style qui s’y prête à merveille.

L’univers fantastique est l’un des points qui m’a le plus séduite. Il y a beaucoup d’éléments qui s’entrelacent pour former un tout plausible. Les Traceurs, leurs différents pouvoirs, les Dimensions, les légendes, les différents êtres surnaturels, les marques,. Il y a énormément de thèmes abordés et inventés qui viennent enrichir son récit sans nous engloutir sous cette masse d’informations.
Par contre, je regrette que parfois l’histoire a un air de déjà vu. Il y a quelques scènes qui vous rappelleront « Harry Potter » ou « Divergente ». Ce ne sont que quelques instants ou éléments, mais cela peut surprendre ou embêter. Passer cela, l’histoire est bien indépendante de ces deux autres livres.

La fin emmène son lot de surprises et de retournements de situation.
Je suis restée scotchée à ce livre et je n’ai qu’une hâte : avoir la suite entre les mains !


En conclusion, « La dernière onde, tome 1 : L’appel » est un premier tome riche et addictif. Marine STENGEL nous plonge dans sa dystopie atypique, riche et travaillée. C’est bien écrit, c’est très prenant et tous les amoureux du genre en seront vite accros.
C’est une belle découverte et je vais suivre avec attention toutes les nouvelles sorties de cet auteur qui a réussi à me charmer dès son premier roman.

( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2018/07/la-derniere-onde-tome-1-lappel-marine.html )
Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice Apocalypsis, Tome 1 : Cavalier Blanc : Alice
Eli Esseriam   
Oh. Mon. Dieu.

Juste deux mots pour décrire ce livre : unique et intense. Unique, oh oui il l'est ! En 3 ans, j'ai lu plus de 290 livres et je n'ai jamais lu un roman comme Apocalypsis. Ce livre touche des sujets inédits, très forts en émotions, l'auteur ose des choses qu'on n'a jamais vue dans les romans Young Adults, c'est un roman puissant, intense, qui nous fait frissonner de peur et de stupéfaction. Ce livre m'a clouée le bec. J'en ressors complètement éblouie.

Alice Naulin est une fille étrange. Froide comme la glace, elle ne ressent aucun sentiment. Ni amour, ni haine, ni colère, ni peur, rien. Que du vide. Comme un robot. Elle n'a pas d'amis et elle s'en fiche bien. Son intelligence dépasse celle de l'être humain, son esprit enregistre tout ce qu'elle voit où entend. Alice Naulin n'est pas n'importe qui. Elle est le Cavalier Blanc, l'un des quatre êtres qui provoquera l'Apocalypse...

Alice Naulin... Jamais je n'ai vu une héroïne comme elle. Une héroïne qui ne ressent aucun sentiment et qui pourtant, nous fait vivre à nous, pauvres mortels qui lisons ce livre, des émotions d'une forte puissance ! Elle n'a aucune humanité en elle. Elle tue de sang-froid, sans rien ressentir, elle fait beaucoup de mal, sans ressentir de la culpabilité. Il y'a cependant quelques passages où elle entrevoir ses émotions et alors là, on explose avec elle. C'est à couper le souffle.

Le sujet du roman est totalement inédit, unique et passionnant : les quatre Cavaliers de l'Apocalypse, destinés à déclencher la fin du monde, une légende réelle. C'est un sujet terrifiant, l'auteur l'exploite de manière simple et pourtant dévastatrice. La religion est très présente dans le roman, il y'a même des passages où Alice discute avec Dieu ! Totalement magique ! Le livre m'a fait fondre larmes trois fois, trois scènes plus intenses que les autres. Ce livre est juste un immense coup de cœur, avec une fin terrifiante qui nous prend totalement au dépourvue ! L'auteur à une écriture magique, ce roman est juste un régal ! C'est fou comme ce petit roman de seulement 238 pages m'a fait vibrer !

Il faut que je lise la suite, tout de suite !!!
Couple improbable, Tome 1 : Crush Couple improbable, Tome 1 : Crush
T. Gephart   
Je n'ai pas particulièrement apprécié ce livre, c'est pas une grande découverte honnêtement. Je trouve l'histoire vraiment grosse et mal engagé... Les personnages sont un peu lassant et un peu idiot par moment a faire des choses que personne ne ferait en temps normal. De plus le fait que l'histoire soit basé sur un mensonge m'a dérangé d'autant plus que Tia s'en fiche et s'embourbe dans ces mensonges.... Eric est un peu sûre vendu pour un résultat plus que moyen au final.

par Lyllith
L'Anti-lune de miel L'Anti-lune de miel
Christina Lauren   
L'une des rares romances où j'ai adoré les personnages et leur relation. Ethan et Olive étaient drôles, attachants, mignons... Leur dynamique était très amusante à lire. Même si le déroulement de l'histoire était prévisible, je ne me suis pas ennuyée. J'avais besoin d'une lecture simple, sans prise de tête... J'ai été conquise !

par Bellamy
Bad Boy Crush Bad Boy Crush
Lou Everly   
Quelque peu déçu.
Je ne pensais jamais dire ça un jour mais ce livre n'etait pas de mon âge. J'ai apprécié le saut perieux dans mes jeunes années. J'ai déjà eu 17 ans et mes amis et mes amours étaient mon monde.
Alayna me plaisait beaucoup au début par sa détermination, son independance. Complexer(comme toutes les filles) mais forte à la fois, sauf que ayoye les crises ensuite!!!. Elle reproche tout à tous le monde, mais n'est pas mieux que personnes.
L'histoire est belle mais simple. Je trouve que 400 pages c'est trop et je tournais en rond.
Une petite lecture mais sans plus.
5.9/10
Porteurs d'âmes, Tome 1 : La Marque du puma Porteurs d'âmes, Tome 1 : La Marque du puma
Sarah Juna   
Une jeune fille qui découvre un univers et un passé familial cela peut être déjà vu. Un héros protecteur , ressentant un faible pour notre héroïne , encore déjà lu .
Et pourtant ce livre à su tirer son épingle du jeu.
Nous avons d'un côté , Lana , une jeune femme qui a perdu sa famille à l'adolescence et retrouve un oncle une fois adulte. Elle prend plaisir à chouchouter les animaux au sein d'un refuge avec une grande communion envers les félins. Mais nous avons droit à une femme avec un caractère libre et sauvage comme ses compagnons à quatre pattes.Fini l'héroïne peureuse , sage se cachant derrière son homme viril.
De l'autre côté , nous avons le gardien Aidan. Un homme protecteur, le cœur sur la main , résolu à protéger sa communauté et cette jeune femme qu'il sauve et qui l'attire.Même si il est protecteur , il respecte sa partenaire , fini le côté macho à toute les sauces .
Le duo st tout simplement drôle, attachant et craquant. Des répliques qui mettent du piquant dans ce jeu de séduction.
Mais le livre ne tourne pas que autour d'une simple histoire d'amour . Nous avons une communauté en paix et les rebelles avec des espoirs catastrophiques pour l'avenir des humains . Autour de ça Lana découvre les mystères autour de sa vie , qui la met en plein centre de l'intrigue.
Dernier point que j'ai trouvé important , les personnages secondaires.
Edriel, Malek sans oublié Isha nous font rires, nous touchent et on veut en savoir plus sur eux . Ils ne sont pas juste des personnages "décor" ils apportent un vrais plus à l'histoire. On attend donc à la fin la suite qui sera sans doute sur le charmeur .
le livre est facile à lire et fluide nous arrivons facilement à la fin avec tristesse de pas avoir la suite.

par magsi
Leonora Kean, Tome 1 : Chasseuse d'Âmes Leonora Kean, Tome 1 : Chasseuse d'Âmes
Cassandra O'Donnell   
OMG, j'ai hâte, rien que cet extrait me donne des papillons dans le ventre, ravie d'avoir enfin la série sur la fille de Rebecca

par karabass
Can you keep a secret ? Can you keep a secret ?
Lou Garance   
Je suis agréablement surprise. Je me suis lancée en me disant "bon je vais passer un bon moment sans trop de surprise dans un topo classique du "demi-frère/soeur famille recomposée".
Mais finalement, pas du tout ! L'auteur réussi à nous surprendre et pas tombé dans la trame cliché et trop déjà vu.
Un gros coup de coeur pour Jayden, forcément.. Mais j'avoue que je ne serai pas contre une petite suite concernant Cameron.

par Manon-46
ImpatienceS ImpatienceS
Gaëlle Bonnassieux   
Jamais je n’aurais pu imaginer que l’univers puisse à ce point s’inverser.
Du jour au lendemain, j’étais devenue une proie, un mystère et un véritable aimant à problèmes. Bienvenue dans le monde surnaturel.
J’aurais aimé fermer les yeux et renverser à nouveau le monde pour qu’il redevienne celui que j’avais toujours connu.
Mais le voulais-je vraiment ?

Toute ma vie m’avait paru insipide, inutile. Jusqu’à maintenant. J’avais enfin découvert ce grain de folie qui me manquait.
Il s’appelait Dylan.
Et c’était un loup-garou.

Me faudrait-il être patiente et m’ennuyer à en mourir ou oserais-je tenter l’impatience afin de me précipiter pour mourir ? Une chose était sûre : rien ne serait plus jamais comme avant.
Little Shade, Tome 1 : À pattes de velours Little Shade, Tome 1 : À pattes de velours
Maeva Bonachera   
Du bon, du très bon, du moins bon, du trop long... cette lecture est difficile à déterminer car elle a de très belles qualités à commencer par la plume de l'autrice et le temps qu'elle a pris pour planter le décor, l'aspect travaillé de son univers mais elle nous a pondu une héroïne assez insupportable. Et trop de mecs autour. *grogne*

C'est quand même un élément important car ce tome est avant tout centrée sur elle, des choix étranges et incongrus, le fameux personnage qui se veut badass et qui l'ouvre quand il faut se taire. C'est assez risible à la fin, et un autre point c'est tous ces mecs autour d'elle, à croire qu'ils veulent tous se la faire ou alors c'est elle ? Ah et forcément, la concurrence vient d'une nana qu'on qualifiera de "barbie"... évidemment ! La fameuse jalousie féminine qui permet d'encenser ton personnage... je radote car c'est quelque chose que je reproche quasiment à chaque livre. Heureusement, qu'il y a d'autres nanas et d'autres amitié, ou alors la relation avec la frangine qui est assez touchante remonte un peu de mon féminisme.

Pourtant, niveau personnages, il y a aussi beaucoup de diversité et de niveaux de pouvoirs masculins ou féminins, jeunes ou vieux. Si au départ ça rappellera beaucoup Kate Daniels (prise d'un jeune sous son aile, surnom, danse de séduction entre Alpha, limite la vieille Alpha...), ça évolue au fur et à mesure vers un truc bien propre à l'auteur. Par contre, faut vraiment faire quelque chose avec les 50 pélos qui lui tournent autour, c'est usant car on ne sait pas ce qu'elle veut. Se la jouer fausse modestie ? Il faut clairement dessiner ses attentes et ses objectifs et arrêter de jouer sur une tension sexuelle un peu au rabais.

Niveau intrigue c'est beaucoup trop léger et c'est assez bizarrement amené, on se retrouve avec de longs passages. Le rythme en souffre, il y a trop de longueurs qu'il aurait été préférable de supprimer car elle n'apporte pas grand chose à l'histoire. Par exemple les chapitres en italique quand elle est inconsciente et que son double prend part d'elle, on en a eu combien ? 4 ou 5... Beaucoup, beaucoup trop, c'est d'un pénible ! C'est peut-être juste moi mais j'ai du mal avec cette technique, 3 paragraphes pas plus au delà j'ai l'impression que l'auteur remplit son livre et ne sait pas nous raconter autrement qu'avec des moments hors du temps. Perso, je finis par les zapper.

J'ai accentué sur les points qui m'ont le plus saoulée et c'est regrettable mais j'ai eu du mal à en faire abstraction. Il y a une jolie plume qui ne demande qu'à voir une héroïne se développer, grandir et surtout s'affirmer en tant que femme. Elle a 28 ans, elle a des responsabilités... donc un peu moins de jérémiades et un peu plus de Girl Power. Je l'attends au tournant.

par LLyza

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode