Livres
565 017
Membres
617 867

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Ilona-28 : Ma PAL(pile à lire)

Beautiful Bastard, Tome 3 : Beautiful Player Beautiful Bastard, Tome 3 : Beautiful Player
Christina Lauren   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/12/beautiful-player.html

La trilogie Beautiful Bastard c'est réellement un cas à part dans l'évolution d'une trilogie. Généralement on part d'un superbe premier tome pour voir le niveau général se détériorer de tome en tome. Ici le premier tome, Beautiful Bastard, était moyen. Le second, Beautiful Stranger, était vraiment super. Et ce troisième tome, Beautiful Player, n'est ni moyen, ni super. Il est tout simplement GÉNIAL.

Dans Beautiful Player nous faisons la connaissance de Hanna, alias Ziggy pour sa famille, une jeune femme de 24 ans qui a sacrifié sa vie personnelle au profit de ses études. Elle est diplômée de MIT, l'université de sciences et technologie la plus réputée des USA, et termine ses études en bossant dans le labo d'une grande université New-Yorkaise. Bref elle est complètement au point dans sa vie professionnelle mais n'a absolument aucune vie sociale ce qui inquiète un peu sa famille, et notamment son frère aîné Jensen qui lui conseille de prendre contact avec son ancien meilleur ami d'Université. C'est là que le lien avec les deux tomes précédents se lance puisque le meilleur ami en question s'avère être Will, le troisième larron du trio formés avec Bennett et Max, les héros de Beautiful Bastard et Stranger.

Le fait est que Hanna et Will sont les plus gros points forts du roman et les personnages les plus géniaux de la trilogie. Hanna est tout bonnement une héroïne super à suivre à laquelle on s'attache avec beaucoup de force dès les premiers chapitres. Elle est juste irrésistiblement drôle et n'a absolument aucun filtre, tout ce qui lui passe par la tête fini immanquablement par sortir sans qu'elle n'y repense à deux fois, et elle l'assume totalement. J'ai plus d'une fois éclaté de rire face aux réflexions qui lui viennent et aux réactions qu'elles pouvaient déclencher chez Will. Ce dernier n'était décidément pas prêt à ce qui aller lui tomber dessus lorsqu'il a accepté de sortir de sa routine la petite sœur de son meilleur ami ! Et puisqu'on parle de Will, moi qui pensais qu'il serait difficile de surpasser Max Stella je me trompais lourdement ! William Sumner est tout simplement WAOUH ! Il est drôle, touchant, et surtout sexy à souhait. Difficile de rester de marbre face au parfait package qui nous est proposé avec ce playboy là !

Le second point qui mérite d'être souligné est que l'histoire d'amour entre les héros est avant tout une belle histoire d'amitié. Les sentiments amoureux ne sont pas forcément ceux qui prennent tout de suite le dessus, bien que l'attirance soit là dès les retrouvailles, ce qui donne beaucoup plus de profondeur à la relation entre nos deux héros. On est complètement entraînés dans leurs péripéties amicales, puis amoureuses, et c'est donc avec une très grande facilité que le roman se déroule. On tourne les pages à une vitesse folle avec rire, émotion, et tendresse. Les rebondissements m'ont d'ailleurs semblé bien moins grossiers que dans les tomes précédents et on reste beaucoup plus accrochés à l'histoire. Quant aux scènes plus hot, je les ais trouvés bien moins envahissantes que dans les deux premiers volets. J'ai l'impression que du premier tome à celui-ci, les auteures ont décidés de graduellement laisser plus de place aux histoires en elle-même. De ce fait, c'est vraiment le tome qui offre le plus bel équilibre entre les deux et qui saura satisfaire tous les adaptes de romance, que ce soit de la romance érotique ou beaucoup plus classique.

Petite mention aux personnages des tomes précédents qu'on retrouve avec énormément de plaisir au fil des pages. Bennett et Max y sont hyper drôles, de vraies commères de compétition qui ne manquent jamais une occasion de railler leur meilleur pote, et Sara et Chloé se révèlent comme des amies en béton, que ce soit envers Will qu'elles soutiennent dans toutes les épreuves ou pour Hanna qu'elles acceptent avec beaucoup de simplicité et de naturel. Souvent on trouve les personnages qu'on a aimé un peu fades, voir carrément très différents, lorsqu'on sort du point de vue par lequel on les a découvert. Là, c'est presque l'inverse. Non seulement on les retrouve tels qu'on les aime, mais ceux avec lesquels on a pu avoir du mal semblent se révéler (du moins pour ma part en ce qui concerne Bennett).

En conclusion, Beautiful Player est le tome parfait pour conclure la trilogie qui s'était ouverte avec Beautiful Bastard. Les héros sont drôles à souhait et leur relation touchante et sexy en diable. Une superbe réussite pour une trilogie et des auteures qui ont traversés une évolution agréablement notable.

par Althea
Beautiful Bastard, Tome 3.5 : Beautiful Beginning Beautiful Bastard, Tome 3.5 : Beautiful Beginning
Christina Lauren   
J'adore, j'adore, j'adore
J'ai rigolé tout le long de cette nouvelle sur les derniers jours avant le mariage de Chloé et Bennett.
Rien que d'y penser, j'en ai encore le sourire.
Bennett s'est mis dans la tête de ne plus coucher avec Chloé avant d'être mariés.
Et il va le regretter amèrement, puisque Chloé "le dragon", va tout faire pour le faire craquer.
En découle des situations hilarantes, des déclarations d'amour...
Bref, un plaisir à lire.

par Adèle
Beautiful Bastard, Tome 3.6 : Beautiful Beloved Beautiful Bastard, Tome 3.6 : Beautiful Beloved
Christina Lauren   
https://aliceneverland.wordpress.com/2015/01/27/beautiful-beloved-christina-lauren-beautiful-hors-serie-3/

C’est juste avec plaisir que je me suis jetée dans cette lecture, bien trop courte à mon goût, mais qui nous prépare à la sortie du quatrième tome de cette saga.

C’est un peu ma série chouchou, celle qui m’a fait découvrir la romance New Adult, donc c’est toujours avec la plus grande joie que je lis chaque nouvelle parution. Et encore une fois la magie a opéré avec ce petit hors-série drôle, bourré d’humour, mais aussi attendrissant et sensuel.

On retrouve Max et Sara quelques mois après la naissance de la jolie petite Annabel. Ils sont toujours aussi amoureux, mais pourtant ont du mal à se retrouver après avoir du s’adapter à l’arrivée de leur bébé.

Ce hors-série est mon préféré, car il nous dévoile une période que chaque couple traverse à la suite de la naissance du premier enfant. Et j’ai trouvé que la façon dont Christina et Lauren nous le raconte est des plus réaliste, et c’est ce que j’ai grandement apprécié. La culpabilité de la jeune maman qui veut retourner travailler et qui a l’impression d’abandonner son bébé, les petits tracas de la femme qui allaite, le désir de ré-apprivoiser ce corps qui a donné la vie mais qui a bien changé… Tout, vraiment tout est abordé, mais d’une manière touchante et drôle qui dédramatise cette période pas des plus simple, ni des plus glamour.

Car oui, j’ai beaucoup ri. Entre leur premier rendez vous post-accouchement très… apocalyptique, les déboires d’Annabel avec ses nounous successives (Georges, Will & Hanna…), c’était juste à mourir de rire, et je me suis vraiment régalée ! Et ne parlons pas de la présence de Niall, qui nous promet un quatrième tome dans la pure lignée des précédents Beautiful.

Ce petit-hors série était tout simplement rafraîchissant, simple et drôle à souhait. Une très agréable mise en bouche avant l’arrivée de Niall Stella dans Beautiful Secret.

par Kesciana
Beautiful Bastard, Tome 4 : Beautiful Secret Beautiful Bastard, Tome 4 : Beautiful Secret
Christina Lauren   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/03/beautiful-secret-de-christina-lauren.html

(...)
Niall est comme un doudou, on a envie (besoin) de lui faire des gros câlins !!
Et comme c'est un doudou super sexy, il n'y a pas que des câlins qu'on aimerait lui faire ^^.
Il est aussi "choupinou" super attendrissant, gauche et maladroit dans les relations et pourtant, il arrive en un clin d’œil (ou coup de langue lol) à nous embraser !

Quant à Ruby, elle est géniale ! D'un naturel déconcertant. C'est une bouffée de fraîcheur et de gaieté ! J'ai adoré ce personnage sans fausse pudeur, passionnée et à l'écoute.

Le couple Ruby/Niall est vraiment touchant. Très différent des autres Beautiful. Niall est plus sensible, réservé et beaucoup plus fragile. Il n'est pas sûr de lui comme le sont Will, Bennett et Max.
Ici, c'est Ruby qui doit le mettre en confiance, le rassurer et user de patience... mais une fois Niall libéré et décoincé - ce qui n'est pas chose aisée ! - pfiou, il devient TORRIDE ! Niall est du sexe brut : imaginez un homme qui s'est réprimé sexuellement toute sa vie et qui est sur le point d'exploser tant la tension qu'il a accumulé est forte... Une "bombe sexuelle" à retardement lol !! Tout ça en restant, bien évidemment, le Niall adorable qui a fait chavirer mon ptit cœur !

L'histoire est toujours aussi entraînante et riche en émotions !! Elle est narrée du point de vue de nos deux protagonistes (pour mon plus grand bonheur). Et la plume de Christina Lauren est toujours aussi efficace et drôle !!
De plus, nos héros des tomes précédents font leur apparition (essentiellement Max et Will mais aussi Bennett, Chloé et Georges).

En bref, si je devais résumer cette saga en trois mots je dirais qu'elle est TORRIDE, DRÔLE et PASSIONNEE !!

par toutoun
Beautiful Bastard, Tome 5 : Beautiful Beautiful Bastard, Tome 5 : Beautiful
Christina Lauren   
Je n’arrive pas à croire que c’est déjà la fin, cette série m’a accompagnée pendant plusieurs années et j’ai vécu pas mal d’aventure avec cette incroyable bande d’amis. Ce tome, c’est le tome des adieux et en même temps, c’est un nouveau commencement pour notre nouveau couple de héros.

Pour vous resituer rapidement, dans ce tome nous suivons Jensen le frère d’Hanna et accessoirement la femme de notre très cher Beautiful Player : Will, ainsi que Pippa, la meilleure amie de Ruby de la femme de notre Beautiful Secret : Niall. Oui bon, présenté comme ça, ça semble compliqué mais si vous connaissez la série, vous n’avez pas pu louper les liens qui unissent nos héros. J’étais loin d’imaginer la personnalité de Jensen, ce grand frère protecteur qui avait tout fait pour sortir sa sœur de sa solitude, est en réalité un bourreau de travail qui n’a pas une vie sociale bien active. Du côté de Pippa, les choses sont un peu différentes, surprendre son petit ami avec une autre femme va être un électrochoc sur cette situation écrasante qui ne lui convient plus et qu’elle a besoin de changer d’air.

Comme à leurs habitudes, dans ce tome nous sommes loin de nous ennuyer et l’humour légendaire des auteurs n’est pas à son reste. Rapidement Jensen et Pippa vont se rendre compte qu’un avion, de l’alcool et une piplette ça ne fait pas bon ménage, alors que l’une est sous le charme, l’autre est plutôt contrit. Il vont avoir la surprise de se retrouver quelques jours plus tard, pour un road-trip déjanté, avec beaucoup de vin et une équipe qu’on n’est pas prêt d’oublier : Will, Hanna, Ruby, Niall et deux célibataires qu’ils ont bien l’intention de rapprocher. Le caractère diamétralement opposé des héros est justement ce qui va faire le charme de cette romance, le côté un peu coincé de Jensen est totalement adorable, quand la folie de Pippa n’hésite pas à s’exprimer pour le mettre encore plus au supplice.

A côté de ça, nous vivons par procuration l’évolution de nos autres Beautiful, la troublante gentillesse de Chloé, la méchanceté inattendue de Sara, ou encore la sexytude de Will au fourneau et bien évidemment un groupe d’amis plus soudé que jamais, avec des couples tous plus touchants les uns que les autres. Je crois que je n’aurais pas pu espérer meilleur épilogue, ici nous retrouver tous les éléments qui ont rendu cette série magique, des hommes différents qui auront réveillé toutes les facettes qui sommeillent en nous, désormais marié et heureux, on ne peut qu’apprécier tout le chemin parcouru et rêver de celui à venir. Je suis à la fois heureuse de ce dernier tome, et en même temps nostalgique de devoir les quitter après tous ces moments. Une série drôle, romantique, sexy et hilarante, qui n’est plus à présenter et qui si vous ne connaissez pas est à découvrir, vous n’en ressortirez pas indemne.

http://wp.me/p4u7Dl-2Jq

par Luxnbooks
Hot in Chicago, Tome 1.5 : Point de fusion Hot in Chicago, Tome 1.5 : Point de fusion
Kate Meader   
Gage Simpson, pompier de son état et membre de la fratrie Dempsey (rencontrée dans le premier tome) est un vrai rayon de soleil pour le monde qui l’entoure. Il est beau, il le sait, il en profite et il assume totalement sa sexualité. Quand il va rencontrer le chef d’un restaurant réputé, Brady Smith, ce ne sont pas ses talents culinaires qui vont l’interpeller en premier, mais son physique et cette attraction quasi immédiate entre eux. Mais Brady est un homme torturé et malgré toute l’insistance de Gage, celui ci résiste et coupe cours aux tentatives de jeune homme… jusqu’au moment où, ayant besoin d’un coup de main, le chef ombrageux contacte le pompier sexy. Gage va t il répondre à l’appel de cet homme qui le fait tourner en bourrique depuis des semaines ? Arrivera t il à se frayer un chemin à travers les barrières érigées par Brady ?
Quand je lis, j’aime pouvoir trouver ma place dans l’histoire, m’identifier à un des personnage principal. C’est pour cela que je n’avais jamais voulu lire de romance MM… on peut le dire, j’avais des a priori. Il y a deux choses qui m’ont convaincu de lire ce roman, la première c’est que dans le premier tome de cette série, le couple Gage / Brady a été évoqué, donc forcément la bête curieuse en moi, voulait savoir comment cela allait se passer entre eux, en second, cet opus est un « entre deux tomes » donc court et je me disais que peut être nous aurions des informations sur la suite… Enfin bref je me suis lancée… Nous retrouvons Gage et Brady quelques semaines après la fin du tome précédent, et on ne peut pas dire que leur relation est au beau fixe, bien au contraire, ils ne se voient plus depuis que Brady a préféré rompre. Ils tentent de continuer leurs vies respectives, en faisant abstraction de leur courte mais intense histoire. Mais quand un jour, Brady se retrouve coincé, c’est inconsciemment qu’il se tourne vers Gage, est ce un signe qu’il a fait une bêtise en coupant les ponts ?  Et pourquoi est il attiré vers cet homme comme jamais ? Kate Meader nous avait ébauché leur liaison dans le premier volet de la série et j’avais bien aimé le contraste entre Gage et Brady, l’ombre et la lumière, je trouvais cela intéressant. L’auteur va creuser un peu plus les personnages pour faire ressortir leurs côtés sombres : pour Brady c’est évident pour Gage, c’est bien plus subtil. J’ai bien aimé la dynamique de ce couple, Gage le bout en train qui fait son maximum pour dérider Brady, et ce dernier qui tente de baisser ses barrières pour laisser entrer la lumière dans sa vie. J’ai apprécié que leur manière d’être et de faire, ce sont deux hommes virils, qui assument leur sexualité. Il n’y en a pas un plus faible que l’autre, ils font des concessions à tour de rôle et ils s’épaulent lors des moments difficiles. Ils ont tous les deux du caractères, cela entraine des échanges drôles et enjoués la plupart du temps. Kate Meader se focalise vraiment sur ces deux protagonistes principaux, sur leurs vies, surtout leur passé duquel ils tentent de s’affranchir, et leur relation qui est, dans un premier temps basée sur le sexe, et sur l’attirance qu’ils ressentent l’un pour l’autre.
Gage est une bouffée d’air frais. C’est un homme optimiste, toujours de bonne humeur et qui aime faire le bien autour de lui. Son métier de pompier est vraiment dans sa personnalité : aider les gens. Il est beau, il le sait (Kinsey le compare à Thor dans le premier tome ^^) et en profite. Il préfère papillonner, passer d’homme en homme, et prendre du bon temps, jusqu’à sa rencontre avec Brady. Dans un premier temps, il peut passer pour quelqu’un de superficiel, d’arrogant mais quand l’auteur nous révèle son histoire nous comprenons son comportement. Il revient de loin, et il profite de la seconde chance qu’il a. J’ai vraiment aimé la personnalité de Gage, son attitude parle à la mienne ^^
Brady est un homme détruit. Ancien militaire, il a gardé de profondes cicatrices, aussi bien physique que psychique. Depuis son retour au pays, il se concentre sur sa cuisine. L’arrivée de Gage dans sa vie lui faire l’effet d’une grande gifle dans sa routine solitaire et sombre. Il souffre, se renferme sur lui même et la culpabilité l’empêche d’aller de l’avant jusqu’à ce qu’un élément perturbateur débarque. Il est à l’exact opposé du pompier. Quand on dit qu’ils s’attirent, l’auteur le confirme ici. Avec Gage, Brady ose croire au bonheur et tente de voir le ciel plus bleu…
Dans l’absolu, tous les éléments sont présents, le couple est sympathique et attachant, la plume de Kate Meader est énergique et franche, les pages se tournent facilement et nous sommes captivé par l’histoire… mais il m’a manqué le petit truc qui fait battre mon cœur plus vite et plus fort. Je suis venu, j’ai lu mais cela ne m’a pas convaincu… Par contre j’ai hâte d’en savoir plus sur Eli et Alexandra… Affaire à suive
Béa - Actu YA

par BeaMars
Hot in Chicago, Tome 2 : Retour de Flamme Hot in Chicago, Tome 2 : Retour de Flamme
Kate Meader   
Le tome 3 de Hot in Chicago NE SERA PAS publié chez Milady, peut-être même qu'il ne sera jamais publié en France du tout, à moins qu'une autre maison d'édition rachète la série.
Pour des raisons économiques, Milady a décidé de fermer, et ce à titre définitif, la plupart de ses collection de romance "new adult" en poche, dont les collections M/M, Suspens et Sensations (dont faisait partie Hot in Chicago). Donc pas de tome 3 chez Milady.

par JukeBox
Love Game, Tome 1 : Tangled Love Game, Tome 1 : Tangled
Emma Chase   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/06/tangled.html

Ce livre, mais ce livre... Comment vous dire ? Dès le premier chapitre j'ai su que ce serait un coup de cœur et que j'allais passer un excellent moment. Et en effet, à chaque fois que j'avais un peu de temps pour le lire j'en ressortais immanquablement de bonne humeur !

Ce qui m'a énormément plu dans ce roman c'est que non seulement le narrateur est un homme, et c'est assez rare dans ce genre de romans pour être souligné, mais le schéma narratif est également totalement original et se démarque de manière très claire. En effet, on découvre notre héros Drew alors qu'il est reclus dans son appartement car il a la "grippe"... Il a surtout le cœur brisé le petit bouchon, mais il veut pas vraiment se l'avouer car ça le blesserait dans sa fierté de mââââle. Drew consacre donc la première moitié du roman à nous raconter comment il en est arrivé là, chez lui tout seul avec sa "grippe". Et quand je dis qu'il nous raconte les choses, c'est vraiment le cas. Il revient assurément sur les événements et n'hésite pas à y aller de son petit commentaire ou à insister pour qu'on retienne certains points à priori anodins qui s'avéreront importants par la suite. Emma Chase a eu une excellente idée en mettant ce schéma narratif en place et c'est pour moi un des plus gros point positif de cette lecture. On est pas dans la tête du héros, c'est lui qui nous invite dans sa vie et ses pensées tout en contrôlant ce qu'il partage avec nous. de plus, même lorsque dans la deuxième partie nous revenons dans l'action présente alors que Drew met un plan au point pour régler son problème de "grippe", la patte de l'auteure reste. Grand soulagement et grand bravo à l'auteure d'ailleurs pour avoir réussi à manœuvrer cette seconde partie de la sorte, car les choses auraient pu sans ça facilement basculer dans l'insipide et le mièvre. Mais Emma Chase sait réellement ce qu'elle fait en apportant toujours et encore ce petit plus qui suscite un réel plaisir à suivre les aventures de notre playboy de la finance.

Et puisqu'on parle de notre playboy, ce cher Drew Evans, je dois vous préciser que vous ne pourrez pas lire ce roman sans tout bonnement l'adorer ! Il est juste génial et comme il n'hésite pas à nous interpeller, on a très rapidement l'impression de le connaitre et d'être avec lui tout au long de son histoire. C'est un peu comme quand une de vos amies vous raconter ses péripéties, sauf que là votre amie s'avérerait être un homme hyper sexy et sarcastique à souhait. Il y a vraiment des moments où j'ai du reposer ma liseuse car une des remarques de Drew me faisait partir dans un fou-rire. Il a toujours le bon mot quand il faut et ce livre est donc plein de ce qu'en anglais on appelle "one-liner" et que je traduirais par des phrases qui tuent (mais dans le sens comique du terme). Il y a un moment en particulier où il compare les femmes à des marques de dentifrices qui m'a presque achevée, et le bougre n'arrêtait pas d'y faire de nouvelles allusions à des moment inopinés de son récit.

La protagoniste féminine, Kate, n'est quant à elle pas en reste. C'est une jeune femme ambitieuse, forte, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et surtout pas par monsieur le playboy de la finance dont je vous parlais précédemment. J'avais un peu peur de ne pas apprécier Kate au début. Il faut dire qu'on s'attache directement à Drew et donc on se demande forcément comment on va s'en sortir face à cette demoiselle qui est responsable de sa "grippe" quand même. On a envie de le défendre notre petit chouchou ! Cependant Kate est tout aussi intéressante que Drew et plutôt attachante, même si bien sûr le récit est biaisé par la narration de Drew. J'ai quand même beaucoup apprécié la jeune femme et ai même été "Team Kate" dans certains de leurs affrontements.

Globalement j'ai juste adoré cette lecture. Pour un premier roman Emma Chase réussi une entrée fracassante parmi les auteures du genre, et beaucoup auraient même pas mal à apprendre d'elle ! C'est original, c'est drôle et les personnages sont un délice ! Deux jours après l'avoir terminé, ils me manquaient déjà !

par Althea
Love Game, Tome 3 : Tamed Love Game, Tome 3 : Tamed
Emma Chase   
Bien.
Ce tome 3 concerne le couple Matthiew/Dee.
C'est une lecture simple et sympathique, qui m'a fait rire par moment.
A lire.

par Adèle
Love Game, Tome 2 : Twisted Love Game, Tome 2 : Twisted
Emma Chase   
Clairement une déception. Le tome 1, avec le point de vue de Drew, était original, mais ici on revient à un point de vue féminin beaucoup plus banal.
Surtout, le malentendu entre les héros est si énorme, si évident, qu'on se demande comment Kate fait pour ne pas se rendre compte de ce que Drew a cru voir. ça me parait totalement invraisemblable que pour annoncer une nouvelle pareille, aucun des deux n'utilise de mots précis comme [spoiler]enceinte, bébé, ou avortement[/spoiler] !Du coup, on se retrouve avec un drame né sur un quiproquo, et on se dit "tout ça pour ça ? quels idiots!", ils ne nous paraissent plus du tout sympathiques.

par IsaR

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode