Livres
558 448
Membres
606 900

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Indra2706 : Ma PAL(pile à lire)

Chroniques du monde des étoiles, Tome 1 : Le Miroir de Borgoth Chroniques du monde des étoiles, Tome 1 : Le Miroir de Borgoth
Vanessa Dubaniewicz   
Je regrette d'avoir mis tant de temps avant de me le procurer !
J'ai accroché de suite à l'histoire.
Une façon d'écrire fluide et agréable, des personnages qu'on adore malgré leur caractère parfois colérique :D
Je vais craquer pour le tome 2 et 3 sans hésiter.
Les Chroniques lunaires, Tome 4 : Winter Les Chroniques lunaires, Tome 4 : Winter
Marissa Meyer   
Avis à tous les Lunartics (ou Lunarctiques en français), préparez vous à une révolution sur la Lune sans merci mais délicieuse !

Il y a quatre choses que j'aime vraiment dans la vie : Mon lit, mon manuel d'économie (bah quoi ? chacun son truc !), Google Gmail (Y'en a qui ont Facebook ou Twitter, moi j'ai Gmail) et LES CHRONIQUES LUNAIRES.

Il m'a fallu quatre jours pour lire WINTER. Et le pire, c'est que je l'ai fait exprès. Vous savez, cette folle envie que ça ne se termine jamais ? Eh bien elle m'a poussé à lire à une lenteur suffoquante ! Une torture pure et dure.

Il m'a fallu quatre secondes après avoir lu la dernière page avant de me mettre à pleurer parce que c'était fini.
O.V.E.R.

Il m'a fallu quatre minutes pour arrêter de pleurer et sourire parce que c'était arrivé !

L'amour que je porte à cette saga est inconditionnel.

Par les étoiles !

J'aurais tellement de choses à dire mais j'ai si peu de mots... Sérieusement. Après une telle lecture, mon vocabulaire se retrouve limité à des "Oh mon dieu !", des "Par les étoiles !" (ça c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas !) et des "Je vais crever d'une crise cardiaque si je me calme pas tout de suite !" (sans me calmer pour autant).

Marissa Meyer, qui a été couronnée Reine de ma galaxie, m'a fait vivre l'une des plus belles aventures de mon existence littéraire.

Maintenant, je suis passionnée par la lune ! Je crois que je vais aller la coloniser l'année prochaine.

Et là, à la fin de ce merveilleux livre, je suis bouleversée comme jamais. Moi qui aime faire croire au monde entier que j'ai un cœur de pierre, là, tout de suite, mon cœur c'est de la guimauve et je pleure comme un bébé.

Je me sens super heureuse d'avoir un jour commencé cette saga. C'est la meilleure idée que j'ai eu de toute ma vie ! Mais aussi, je me sens fragile et très émue, un peu triste sur le coup, parce que c'est terminé.

Mais très sincèrement, de toutes les fins que j'ai lu et de toutes celles que je lirai dans le futur, celle-ci est la plus belle, la meilleure, la plus grandiose, la plus émouvante, la plus passionnante de toutes les fins.

Il n'y a pas de mot assez fort pour dire à quel point elle est éblouissante, superbe. Il faut simplement lire et à la fin, vous ressentez et avant-même que vous l'ayez réalisé, votre cœur sait que c'était splendide, épique.

Tout au long de cette saga, Marissa Meyer m'a fait voyager. Elle m'a fait rire, pleurer, stresser, frissonner et tout un tas d'autres choses qui n'ont pas de mot.

Mon cœur appartient à cette saga.

La première fois que je suis tombée sur LES CHRONIQUES LUNAIRES il n'y avait que CINDER de sorti. Et je me souviens m'être dit que je l'achèterais plus tard parce que ça me disait bien.

Quand je suis revenue comme prévu plus tard, le dernier exemplaire avait été vendu. Je voulais tellement ce roman que j'ai embarqué mon père et je l'ai supplié de m'emmener au Cultura qui se trouvait à presque une heure de voiture pour acheter ce roman.

Mon père m'a tenu tête pendant un petit moment avant de céder. Je me souviendrais toute ma vie de ce qu'il m'a dit quand on est montés dans la voiture "Je te jure Louan, si on y va et qu'il y ait pas, je t'étouffe avec les pages du premier roman qui me passe sous la main." ^^ Heureusement pour moi, il y était ! Et là, a été le début de ma plus belle aventure.

Enfin, bref. Tout ça pour dire que, je n'avais même pas encore commencé cette saga que je savais déjà au plus profond de moi qu'elle compterait beaucoup dans ma vie de lectrice. Et dans ma vie en général, même.

Chaque tome a été un coup de cœur du début à la fin. Chaque lettre, chaque mot, chaque phrase, chaque paragraphe, chaque page, chaque chapitre, chaque partie, a été un sentiment, une émotion merveilleuse.

Je ne m'étais jamais sentie autant à ma place qu'en lisant LES CHRONIQUES LUNAIRES.

D'un certain côté, j'attendais WINTER avec impatience. D'un autre, j'aurais tout fait pour qu'il n'arrive jamais.

Non pas que je n'avais pas envie de le découvrir ! Loin de là ! En fait, j'en avais tellement envie que je m'en suis rongée les ongles pendant des mois (et je ne me ronge pourtant jamais les ongles) !

Mais qui disait WINTER disait la fin, d'une certaine manière. Bien que rien ne soit réellement terminé. Premièrement, le temps que STARS ABOVE n'est pas encore sorti et que je ne l'ai pas encore lu, à mes yeux, LES CHRONIQUES LUNAIRES ne sont pas terminées. Deuxièmement, je pourrais relire les aventures de mes personnages préférés dès que leur manque deviendra insupportable et donc à chaque fois, ils revivront. C'est pas un peu bizarre de dire ça ?

C'est fou de penser qu'une telle série peut avoir une telle influence sur vous. J'ai autant envie de pleurer que j'ai envie de sourire comme une idiote.

Je crois que c'est ça d'être amoureuse d'une histoire qui a un point final mais qui ne s'arrêtera jamais vraiment. C'est à la fois un sentiment léger et lourd. Ça fait du bien et en même temps, ça fait un mal de chien.

Pendant 2433 pages, je n'ai fait que tomber encore et encore éperdument amoureuse d'un univers, d'une histoire et de personnages géniaux.

Je l'avoue, et vous l'aviez probablement déjà deviné, tout va me manquer des CHRONIQUES LUNAIRES.

La superbe plume captivante et addictive de Marissa Meyer, l'univers splendide et original qu'elle a construit, l'histoire merveilleuse et épique qu'elle a raconté. Et les personnages extraordinaires et attachants auxquels elle a donné vie.

Je suis littéralement, en train de faire une déclaration d'amour aux CHRONIQUES LUNAIRES, n'est-ce pas ? Je vous ai dit à quel point j'en étais folle ?

Alors, plus sérieusement (bien que mes lignes précédentes étaient déjà très sérieuses), voici ce que j'ai pensé de cette saga :

Vous savez ce moment où vous avez l'impression que vous allez hurler comme une véritable groupie devant son idole ? Je suis passée par là. À presque chaque page.

Vous savez cet instant où vous avez l'irrésistible envie de pouvoir entrer dans le livre ? Je suis passée par là.

Vous savez ce moment presque gênant où vous réalisez que vous seriez capable de tomber amoureuse d'un personnage ? Je suis passée par là. Et pas que pour un personnage !

Vous savez ce moment où vous aimeriez que le temps s'arrête ou qu'au moins tout ça dure à jamais ? Je suis passée par là, aussi.

J'y suis passée et j'y suis toujours.

Ma mère m'a demandé, cette après-midi-même, pourquoi j'aimais tant cette saga. La réponse est la suivante :

Je suis une fille très solitaire. Je n'aime pas la compagnie des gens, pardonnez-moi, ce n'est pas contre vous. Ils me mettent très mal-à-l'aise avec leurs regards et leurs questions, leurs sourires et les gestes qu'ils peuvent faire en général. Et ça, depuis toujours. C'est pour ça que je me suis mise à lire au départ. Quelque part, je crois que je cherchais le monde dans lequel je serais capable d'avoir des relations humaines autre que celle que j'entretiens avec mes parents et mes frères.

Et voilà, LES CHRONIQUES LUNAIRES, c'est l'endroit où je m'en serais sentie capable. Voilà pourquoi j'aime tant cette saga.

J'aime sa façon de me donner l'impression que tout est possible quelque part et que même quand tout semble se mettre en travers de votre chemin, il y a toujours moyen de réussir ce qu'on entreprend.

C'est peut-être bête mais c'est ainsi que je le ressens.

J'ai toujours été quelqu'un qui adorait les histoires. Celle-ci est celle que je préfère par dessus toutes les autres. Je vous invite à aller la lire. C'est une réussite en tout point.

Ensuite, ma mère m'a demandé quel personnage je préférais dans cette saga. J'y ai sérieusement réfléchi et je peux donc sérieusement vous dire que je serais incapable de choisir. Chacun a quelque chose qui fait que je l'aime.

Cinder ? Elle m'épate par tous les aspects de sa personnalité. Et elle me surprend toujours, à coup-sûr !

Kai ? Il me fait fondre. J'aime sa façon d'être, tout simplement. Et il n'a pas peur des sacrifices, il garde toujours ce merveilleux espoir que tout peut encore s'arranger.

Scarlet ? J'admire son côté un peu badass ! Elle est courageuse, toujours prête à se battre pour ceux qu'elle aime peu importe ce que ça lui coûte... enfin, tout bonnement, je l'adore.

Wolf ? Hum, excusez-moi ? C'est mon doudou ! Chaque fois qu'il était là, je voulais le serrer dans mes bras. Même quand ce n'était pas spécialement engageant ! ^^

Iko ? Par les étoiles ! C'est quand-même, n'hésitons pas à le dire, une véritable tarée ! Mais je l'adore. On ne peut pas ne pas aimer Iko et toutes les répliques qu'elle sort. C'est la meilleure amie qu'on puisse rêver d'avoir ! ^^ Et quand vous découvrez Iko, vous avez presque envie d'être un androïde à votre tour (un androïde dans son genre, ça va de soit).

Thorne ? J'aime ce gars d'un amour fou. Tellement que j'ai appelé l'un de mes lapins 'Captain'. Got it? ^^

Cress ? Le fait qu'elle et moi faisons presque la même taille a peut-être fait un peu accélérer mon amour pour cette fille. ^^ Mais même sans ça, je l'aurais adoré à coup-sûr ! Son côté fangirl, romantique, qui cherche son héros partout (même si elle a une idée bien précise de qui il s'agit), un peu naïve sur les bords parfois, ça m'a fait craquer.

Winter ? Son côté crazy m'a conquise ! Comme dirait Lev' l'amour est une conquête. Et Winter a un talent inné qui fait que le monde entier l'aime.

Jacin ? Lui c'est son côté un peu... antipathique? qui m'a conquise. J'adore comment il se comporte, simplement et je suis amoureuse de ses mots.

Levana ? C'est la meilleure méchante reine de l'univers. Je l'ai trouvé parfaite dans son rôle.

Torin ? Il me faisait penser à un papa protecteur (vis-à-vis de Kai) et rien que pour ça, je l'ai adoré !

Kinney ? Dès la première fois que je l'ai lu je l'ai aimé. Point barre.

Les relations entre les personnages sont géniales. [spoiler]Je veux plus de Kai/Cinder, plus de Scarlet/Wolf, plus de Jacin/Winter, plus de Cress/Thorne et plus de Kinney/Iko (parce que je sens qu'il pourrait se passer un truc entre eux) ! Je veux plus d'eux tous, ensemble !

J'ai adoré les retrouvailles entre Scarlet et Wolf. J'ai adoré la "dispute" de Thorne et Cress et le moment où il lui dit qu'il l'aime. J'ai adoré le moment où Jacin et Winter s'embrassent pour la première fois et quand il dit à Winter qu'elle est parfaite. J'ai adoré le moment où Kai demande à Cinder si un jour elle voudra bien être impératrice à ses côtés...J'ai adoré ce qui se dégage entre Kinney (Liam) et Iko ! [/spoiler]

J'ai adoré et savouré chacun des moments de ce quatrième et dernier tome.

[spoiler]J'ai été un peu attristée par la mort de l'Alpha Strom, je l'appréciais bien. Je commençais à m'y attacher et je ne m'attendais sincèrement pas à ce qu'il meurt ! [/spoiler]

[spoiler]Quand j'ai su que Kinney s'appelle Liam, je ne sais pas pourquoi mais j'ai fondu ! Ça lui va bien, je trouve.[/spoiler]

Et par les étoiles, la fin ! La meilleure de tout l'univers. C'était épique ! [spoiler]Cinder qui lâche son vieux pied, celui qu'elle portait quand elle était enfant et que Kai avait gardé après le bal où elle l'avait porté puis perdu. Quand elle le lâche pour qu'il tombe dans le lac qui se trouve au pied (sans mauvais jeu de mot) de la salle du trône du palais d'Artemisia, c'est tellement beau ! C'est symbolique, c'est apaisant, c'est génial.

Je n'ai pas de mot. [/spoiler]

Dans ce tome-ci, chacun se voit affronter un combat intérieur, lié à ses sentiments, en plus de celui qu'ils doivent mener pour leur révolution. Nos héros favoris se voient repousser leurs limites et surpasser leurs peurs les plus secrètes. Ils n'hésitent devant aucun sacrifice.

Au rendez-vous : Des personnages déterminés, de la romance, une grande amitié, du sarcasme, une révolution d'enfer et plus encore !

Marissa Meyer a su, du premier tome jusqu'au dernier, mener son histoire et ses personnages avec brio. LES CHRONIQUES LUNAIRES est un immense tableau qu'elle a érigé sans jamais se perdre. Tous les tomes ont été à la hauteur les uns des autres. Et je ne cesserais jamais de m'extasier devant le travail sans faute qu'elle a fourni et qu'elle a offert.

Son œuvre est très claire, par là j'entends qu'il n'y aucun moment où on se retrouve un peu perdu avec tout ce qui se passe dans chacun des tomes. Non, l'auteure réussit à nous garder et elle nous emmène dans un monde où on ne s'ennuis pas un seul instant.

Il me tarde donc de pouvoir découvrir STARS ABOVE et l'épilogue de WINTER qui s'y trouve (ainsi que toutes les autres histoires, on s'entend). Attendre Février 2016 va être douloureux. ^^

Je crois que je vais m'arrêter là.

En tout cas, je conseille LES CHRONIQUES LUNAIRES de tout mon cœur, avec tout mon amour.

Oh et une dernière chose : [spoiler] Même dans le futur les histoires commencent par "Il était une fois" et se terminent par "ils vécurent heureux jusqu'à la fin de leurs jours."[/spoiler] <3

par Sheo
Grey Grey
E.L. James   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/07/grey-de-el-james.html

On peut dire que depuis sa sortie VO, ce livre fait couler beaucoup d'encre. Avec des propos bien souvent virulents à son égard.
Pour ma part, il était hors de question que je passe à côté de récit, mauvaises critiques ou pas. Je ne suis pas, et je n'ai jamais été une fan de 50 nuances, mais cette trilogie a une place toute particulière dans mon cœur. Tout simplement car c'est le premier roman érotique que j'ai lu. Alors oui, depuis, j'en ai lu des biens meilleurs, j'ai même eu des coups de cœurs pour certains... mais... comme on dit, la première fois, ça marque ! Et puis c'est Christian Grey quoi !

Donc je partais dans cette lecture, enthousiaste oui, mais sans pour autant mettre la barre haute (par crainte d'être déçue). Et croyez le ou non, mais je ressors de ma lecture enchantée ! J'ai bien du mal à comprendre tout ce lynchage médiatique envers ce roman.
Alors oui, évidement, ce n'est pas une histoire originale et c'est du déjà vu... puisque c'est le tome 1 de 50 nuances de Grey mais cette fois-ci du point de vue de Christian Grey. Forcément, il y a beaucoup de copié/collé avec la version d'Ana, comme le contrat, les mails, les discussions...etc...
Oui, mais... Je ne sais pas vous, mais par exemple lors des échanges de mails, j'ai toujours rêvé de connaître les sentiments de Grey à ce moment, de voir ses réactions... de savoir ce qu'il le poussait à agir de telle ou telle façon... etc...
Je suis donc ravie et comblée de ce côté là.

Après, on reproche à E.L James d'avoir survolé le roman, de ne pas apporter d'éléments nouveaux. C'est vrai que de nombreuses questions restent encore sans réponse et peuvent frustrer le lecteur. Qu'il est toujours difficile de cerner C.G, et que son passé et ses relations avec ses soumises sont encore un mystère. Certes. Mais ce n'est que le tome 1... L'auteure ne va pas tout divulguer dans un premier tome, si ? Donc, moi, ça ne m'a pas gênée plus que ça. Oui, le personnage de Grey aura pu être plus approfondi... ça n'est pas le cas, mais je ne doute pas que le tome suivant saura nous satisfaire.(Car pour moi, il y aura obligatoirement une suite - même si, en vérité, je n'en ai aucune idée :p)

Personnellement, ayant toujours eu un gros problème avec Ana que je trouve nunuche au possible, ne plus être dans sa tête est un bonheur. Exit la déesse intérieure et bienvenue au Mr maniaque du contrôle.
Je ne peux pas dire avoir été surprise du personnage de Grey. Je le trouvais avant, trop autoritaire, avec de gros problèmes à gérer - comme son obsession pour la bouffe, le besoin de tout contrôler et sa tendance limite psychopathe (si, si il faut l'avouer, par moment Christian est limite dans ses actes et comportements) -, bref, Grey a toujours été complexe et torturé... loin d'être un prince charmant, et c'est toujours le cas ici. Mais c'est comme ça qu'on l'aime, non ?

Et puis, ce que j'apprécie dans ce récit justement, c'est que ce personnage énigmatique reste énigmatique. Le voile n'est pas encore levé et c'est tant mieux. Le mystère Grey reste entier. Même si on entrevoit tout de même sa part de fragilité et chose nouvelle (car je ne l'avais pas perçu comme ça avec Ana), [spoiler]c'est son manque d'assurance, C.G doute... souvent et sur beaucoup de choses. Voir cette facette, nous permet de comprendre plus "aisément" certaines de ses réactions.. [/spoiler]

Donc voilà sans écrire tout un roman à son sujet, j'ai beaucoup aimé ma lecture qui, je l'accorde, m'a plus semblé être une relecture. Mais pour moi, le tome de trop - s'il y a - c'est celui d'Ana :p

En bref ? Jugez par vous-même. Chacun à son propre ressenti, et pour ma part, le mien est très positif.

par toutoun
Darker Darker
E.L. James   
Un roman que j'attends depuis deux ans maintenant. J'avais hâte de le découvrir vu que c'est le point de vue de Christian pendant l'histoire de Cinquante nuances plus sombre, qui est mon tome préféré. Et autant dire, que j'ai adoré...

L'histoire reprend alors que Christian Grey a décidé de laisser son passé de côté et de reconquérir Anastasia, alors que cette dernière s'est enfuie lors d'une de leurs séances dans la chambre rouge. Mais cela ne va pas être facile pour lui à cause de son passé, à cause de l'entourage d'Ana, comme son patron... Malgré tout, il va trouver le courage pour réussir à reconquérir Ana, car il s'est rendu compte qu'il ne peut pas vivre sans elle, qu'il ne peut pas l'oublier...

Je dois dire que j'avais adoré Cinquante nuances plus sombre, qui avait été mon tome préféré. Et j'ai été ravie de relire cette histoire du point de vue de Christian, car j'ai eu l'impression de la redécouvrir, alors que je l'avais relu il y a seulement quelques semaines. Les scènes inédites et les pensées de Christian m'ont fait voir cette histoire sous une autre forme, sous un autre sens. J'avais peur de m'ennuyer, mais cela ne fut absolument pas le cas. Le point de vue de Christian donne une dimension beaucoup plus intéressante à l'histoire. J'ai passé un excellent moment et ce tome-ci devient donc mon préféré.

La fin n'est pas surprenante, mais juste mignonne. Bon, j'aimerai bien avoir le point de vue de Christian aussi dans le troisième tome pour pouvoir boucler la Saga. Mais je pense que l'on peut attendre quelques années...

Christian Grey m'a étonné dans ce tome-ci. En effet, je ne le voyais pas aussi inquiet et pas sure de lui... J'ai eu l'impression de découvrir une autre facette de lui plus humaine, plus déterminée, plus inquiète. Je dois dire que cela m'a vraiment plus de le découvrir comme cela. Mais lui m'a permis de découvrir aussi ces relations avec les autres personnages et notamment sa mère. D'ailleurs, cette dernière, Grace, m'a un peu déstabilisé quand elle doute d'Ana... Je n'aurais jamais cru cela... Heureusement que cela ne dure pas tout le temps. Bref, j'ai adoré ce qu'apporte ce personnage et surtout son point de vue sur l'histoire.

Anastasia Steele est une jeune fille qui est tout pour Christian. Mais à chacun de ces comportements, c'est comme un déchirement pour lui, il a toujours peur qu'elle reparte, donc il fait tout pour lui plaire, comme incapable de décider tout seul. A ses yeux, Anastasia apparaît comme une femme mature, déterminée et fière de ce qu'elle est. Cela change un peu, car elle fait un peu gauche quand elle raconte son histoire. J'ai adoré la découvrir à travers les yeux de Christian.

Le style d'écriture est beaucoup plus travaillé que dans les trois premiers tomes de la Saga du point de vue d'Ana. Et je dois dire que cela me plait encore beaucoup, surtout qu'il y a beaucoup de descriptions. Et enfin, j'aime bien quand Christian se parle à lui-même, certaines de ses réactions m'ont fait rire d'ailleurs.

En général, un énorme coup de cœur pour cette histoire racontée par Christian. Cela donne une autre dimension à cette Saga déjà génial.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2017/12/darker-de-el-james.html
Close-Up, Tome 1 : Indomptable Sandre Close-Up, Tome 1 : Indomptable Sandre
Jane Devreaux   
Lien chronique : https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2017/02/09/close-up-t1-sandre-jane-devreaux/


Fan de la première heure, j'avais tellement hâte de retrouver Sandre dans cette nouvelle édition de Sinder. Jane Devreaux avait autopublié l'histoire de Sandre dans une trilogie avant d'avoir la chance de se faire éditer par Hugo New Romance. Vous me direz peut-être quel intérêt d'attendre un livre qu'on a déjà lu ? Et bien je savais que Jane en avait fait des modifications et j'avais hâte de les découvrir et de retrouver cette héroïne qui m'avait tant touchée.

Sandre est une adolescente qui fuit les autres et aime se faire craindre, l'apparence qu'elle s'est construite ne faisant que renforcer ce sentiment. Le but ? Tenir le monde extérieur éloigné d'elle, de son coeur, de son secret. Malgré tout, elle se passionne pour la photo et ne peut s'empêcher de pointer son objectif sur Josh, le sportif populaire du lycée, bien évidemment en couple avec Marcy, la fille la plus parfaite du bahut... Quand un exposé les contraint à collaborer, ils vont vite comprendre que leur relation ne pourra rester que purement scolaire...

J'adore Sandre, vraiment. Enfin une héroïne qui a du caractère, même si son passé en est fortement responsable. Rebelle dans l'âme, elle ne mâche pas ses mots et a même une répartie hors pair. Dans mes souvenirs, Josh était le mec le plus gentil au monde. Dans cette version, il a pris de l'assurance et son histoire personnelle lui donne plus de force et de profondeur. Il n'en reste pas moins un mec très sexy qu'on inviterait volontiers dans sa chambre...

J'ai vraiment apprécié tous les changements apportés à la version originale. Ce roman est à double voix. Sandre et Josh se partagent la narration. Josh y est plus présent et cela lui permet de davantage se livrer et de montrer ses fêlures. L'arrivée d'un nouveau personnage est également une très bonne surprise. Que vous découvriez ce roman ou que vous ayez déjà lu cette histoire dans sa première édition, je pense que vous ne serez pas déçu. Les personnages principaux mais aussi les secondaires ont tous un tempérament bien à eux. Aucun ne vous laissera indifférent. Les mystères qui entourent respectivement Sandre et Josh donne envie de connaître la vérité, l'évolution de leur relation passionnée vous pousse irrésistiblement à tourner les pages jusqu'à la fin. Les rebondissements imaginés par l'auteure vous prendront par surprise.

Je ne suis sûrement pas objective tant j'apprécie l'histoire de Sandre et de Josh, d'autant plus que Jane Devreaux est vraiment une auteure d'une humilité et d'une gentillesse indéniables. Mais je peux vous assurer d'une chose : si vous en avez marre des héroïnes naïves, timides, peu sûres d'elles, vous ne pourrez qu'apprécier Sandre et partager son histoire tumultueuse. J'ai vraiment hâte de lire le tome 2 parce que celui-ci se termine d'une façon assez frustrante...Comment va se finir le bal de fin d'année ? Qui Josh choisira-t-il? Est-ce que la stratégie de Steve va porter ses fruits ? Sandre arrivera-t-elle enfin à faire confiance ? Prude et Will vont-ils se décoincer ? Comment Marcy va-t-elle réagir ? Hum...tant de questions. Vite, la suite!
Close-Up, Tome 2 : Inoubliable Josh Close-Up, Tome 2 : Inoubliable Josh
Jane Devreaux   
CE TOME AURAIT PU ,AUSSI S'INTITULER:

" IMPITOYABLE SANDRE"

Toujours aussi addictif ,surtout dans la seconde partie du roman qui nous amène quelques années plus tard.

J'ai adore les deux personnages ,chacun pour des raisons différentes,mais franchement, par moment,j'avais envie de secouer Sandre,de lui hurler dessus et de lui dire:"Quoi? qu'est ce que tu veux au final,qu'il meurt pour qu'enfin tu réalise que c'est LUI ,que ça toujours était LUI et que ça sera toujours LUI."
Je comprends cette hantise ,cette terreur qu'elle a au fond de ses tripes,de s'attacher, de se dévoiler et de se donner pour au final ,être abandonnée et trahie comme l'on fait ses parents.Mais si Josh avait du l'abandonner ,il ne serait pas encore présent à ses côtes 8 ans après .Mon dieu toutes femmes rêvent d'être aimées aussi passionnément que Josh peut aimer Sandre.

Quelle atroce souffrance ,quel déchirement ,il ressent à chaque refus de sa rebelle de lui appartenir corps, cœur et âme même si elle lui appartient déjà depuis longtemps ,bien qu'elle refuse de se l'avouer.Leur amour est passionnel et explosif,leur attirance et leur besoin l'un de l'autre est quasi vital.

L' écriture est fluide,l'histoire très belle et très addictive.les dialogues et certaines répliques sont toujours aussi caustiques et hilarantes.Un beau roman
Close up, Tome 3 : Insaisissable Steve Close up, Tome 3 : Insaisissable Steve
Jane Devreaux   
http://wp.me/p5AuT9-Yr

Un final que j’attendais « Hésitation » troisième opus de la série Sinder de Jane Devreaux. Oui avec l’épilogue du tome précédent, je n’avais qu’une hâte c’est de savoir comment ça allait finir. Que dire ? Un final mémorable, époustouflant et touchant !

Je ne ferai pas de résumé car celui de l’éditeur suffit amplement et au moins cela ne gâchera pas votre plaisir de retrouver Sandre et Josh. Par où commencer ? Une suite cohérente et dans la continuité de la trame de la série.

Nous retrouvons Sandre et Josh à un moment important de leur vie qui devront faire des choix pour leur avenir … Et je peux vous dire que ces deux phénomènes Sandre la Rebelle et Josh le sexy sportif va vous faire voir de toutes les couleurs. Bien que tous deux ont gagné en maturité ils sont restés les mêmes. Je vous garantis vous allez passer par tous vos états avec eux.

Dans un premier temps ils ont vous exaspérées au plus haut point. Vous n’aurez qu’une envie les étrangler et les secouer de vraie tête à claques. Ils font bien la paire ces deux là. Mais par la suite, on va s’inquiéter et on sera bord de la crise de nerf pour finir en larme (petit conseil : prévoyez des mouchoirs au cas où on ne sait jamais). Mais je vous rassure, il y a aussi de bons moments, on sourit et on aura aussi droit à des crises de fou rire.

J’ai adoré revoir les anciens de la série comme Phil (le père biologique de Sandre) et Elise des parents remarquable ou Body le sage (le meilleur ami de Josh). D’autres feront de petites visites et c’est toujours autant sympathique. Aussi, de petits nouveaux font faire leur entrée. Certains vont vous épater comme le diabolique Jordan le meilleur ami de Sandre (alors lui c’est un cas à part). D’autres vous agacer et vous donner des réponses à certaines questions. Je ne citerai pas de nom ça c’est à vous de le découvrir.

Ce que je retiens ? Sandre et Josh s’aiment d’un amour inconditionnel, passionnel et intense, ils sont tellement fusionnels qu’ils ne peuvent se passer de l’autre. Mais leur doute et leur peine persistent tout en augmentant ce lien spécial.

Bref, Pari Gagné pour Jane Devreaux ! Bravo, un Sans Faute ! Sa plume est toujours aussi fluide, prenante et addictive. Une fois la lecture commencée impossible de lâcher avec ce rythme transcendant. L’auteur a su garder son style bien à elle en nous offrant une narration et une intrigue très originale riches en rebondissements et de surprise. Ah cette surprise je m’en souviendrais ! Alors encore une fois un Énorme MERCI Jane, pour ce magnifique bouquet final ! Tu rejoins ma liste des auteurs incontournables à suivre ! Je n’ai pas dévoré ce livre non j’ai profité et apprécié chaque moment de l’histoire.

Comme vous l’aurez compris « Hésitation » se clôture en beauté pour moi. Ce fascinant duo va me manquer. Je me suis tellement attachée à eux. Une chose est sûre je ne me lasserai pas de lire et relire cette série Hors Norme. Vous ne connaissez pas encore Sandre et Josh ? Alors il serait temps de faire connaissance avec eux. La trilogie Sinder est l’une des Séries New Adult des Plus Originales à ne SURTOUT pas MANQUER !
Colocs (et plus) Colocs (et plus)
Emily Blaine   
J'ai dû un peu me forcer pour le finir celui-là...
C'est beaucoup trop long, ça tourne en rond !

L'histoire est très classique et ça sent grandement le déjà-vu (le meilleur ami du frère aîné qui craque sur la petite soeur mais ne doit pas en raison de sa grande amitié avec ledit frère aîné...).
J'aime bien ce genre d'histoire et en même temps, le fait que la soeur ne soit pas considérée comme une adulte mature avec ses propres désirs et sentiments et qu'il faille un pacte des deux frères pour régenter sa vie amoureuse, ça m'agace profondément ! Ca pue le paternalisme (un peu comme un père qui régenterait les copains de sa fille adulte alors que ça ne le regarde pas). Une personne majeure a le droit de faire ce qu'elle veut, personne n'a à décider pour elle bon sang (étonnamment, ce genre de comportement "protecteur" n'arrive jamais quand c'est un homme tiens... !)
Et bien que Connor semble combattre son attirance pour Maddie en raison de son statut de soeur de son meilleur ami, je trouve qu'il ne se gêne pas trop pour flirter, toucher et passer outre ses grands principes, et cela très vite et facilement !

J'ai bien aimé Maddie, que j'ai trouvé relativement mature pour son âge (22 ans), vive, intelligente et pleine de bagou.

Là où le bât blesse pour moi, c'est le personnage de Connor... S'il s'était agi d'un étudiant dans la vingtaine, ça aurait passé... Mais son immaturité et son comportement alors qu'il a passé la trentaine (32 ans quand même !), c'était rédhibitoire pour moi ! Je veux dire, il fait très souvent preuve de moins de maturité que Maddie, alors qu'il a 10 ans de plus ! Et il reproche à Maddie son âge qui plus est et la traite de "sale gamine" ! C'est l'hôpital qui se fout de la charité !
[spoiler]Sans compter la première fois où ils couchent ensemble... Maddie est vraiment bourrée, donc pas forcément totalement à ce qu'elle fait... Et il le sait, et il couche quand même avec elle…
Bon et on peut ajouter aussi le moment où il trompe Maddie… quand ils ne sont pas encore ensemble, soit, je veux bien qu'il couche ailleurs, mais une fois qu'ils sont ensemble ?!? Et Maddie, ça ne lui fait rien de rien ?!?[/spoiler]

Ensuite, bien que je n'ai rien de coincé ni problème quelconque avec le fait que les personnages aient une sexualité active et ne soit pas forcément en mono-couple, j'ai trouvé le truc de Connor et Austin qui, à passé 30 ans, ne cherchent que des coucheries d'une nuit avec des petites étudiantes au début de la vingtaine (de la chair fraîche comme ils le disent eux-mêmes) plutôt pathétique en fait...
Je n'avais pas l'impression de me retrouver face à deux hommes trentenaires mais plutôt à deux gamins sortant à peine de la puberté !

J'ai trouvé aussi tous les personnages très caricaturaux... C'est du lu et déjà relu... On devine d'ailleurs quasiment tout dès le départ (Maddie/Connor et Sophia/Austin).
Et même si les dialogues sont plutôt sympas, le truc du "tu fais ça souvent...", ça a finit par me gonfler car ça revient trop fréquemment !

En bref, je n'ai pas été franchement emballée...

par Vitany
Colocs (et rien d'autre) Colocs (et rien d'autre)
Emily Blaine   
Depuis le départ de Maddie et Connor, Ben : l'ami et collègue de travail de Connor, squatteur de canapé aux cheveux bleus, dévoreur de céréales et pâtissier de son état vit au loft avec Ashley, la meilleure amie de Maddie, véritable pile électrique blonde, amatrice de muffins et de téquila ; et déclencheuse de cataclysme. Cela fait six mois que les deux jeunes gens vivent en colocation. Cette relation, basée sur des échanges de post it, de sucreries et de chamailleries, semble convenir à Ashley... peut être moins à Ben ...

C'est avec un énorme plaisir que, dès mes premières secondes de lecture, j'ai retrouvé la plume pétillante et drôle d'Emily Blaine. Dès les premières lignes, on sait qu'on va passer un très bon moment. En plus du style enjoué de l'auteur, nous retrouvons un couple aussi improbable qu'attachant qui vit une histoire inédite pour eux. Le fait que les chapitres nous donne, par alternance, le point de vue de Ben et celui d'Ashley, est un super bonus. Cela nous permet de mieux cerner le caractère des personnages et l'évolution de leur relation.

Tout réside sur l'association de Ben et Ashley. Ben est le calme quand elle est la tempête, il est stable quand elle est imprévisible... Deux ingrédients si différents et pourtant si complémentaires. Ben est un jeune homme timide, bien élevé, comme en pâtisserie il laisse peu de place à l'improvisation, il aime que les choses soient carrées... Mais ça c'était avant de rencontrer Ashley, elle est la pointe d'acidité dans son monde de douceur, sa cerise sur le gâteau. J'ai aimé le côté romantique que Ben, sa manière d'être gêné devant certaines attitudes de sa colocataire, sa patience pour tenter de la canaliser mais aussi j'ai aimé le voir laisser sortir le cro magnon sous son costume de prince charmant, il est drôle (j'adore ses "yodismes"), sa maladresse attendrissante et sa gentillesse communicative [spoiler]il est resté ami avec son ex qui lui a tend les cheveux en bleu c'est dire lol[/spoiler] Même si Ben n'est pas vraiment le type de garçon qui fait battre mon cœur (je suis plus bad boy lol) , j'ai rapidement été sous son charme...et pourtant je suis pas dessert lol ! Ashley elle m'avait déjà séduite dans l'opus précédent. J'ai aimé son côté naturel, insouciant, libre ; elle est l’énergie à l'état pur. Et même si l'abus de téquila n'est bon ni pour sa santé , ni pour son entourage, elle est l'amie que l'on rêve d'avoir (ou pas lol).Sa tendance à pousser Ben dans ses retranchements est excellente ! Elle croque la vie à pleine dent, comme les desserts que son colocataire lui concocte d'ailleurs. On découvre que ses airs bravaches, sa facilité à changer de rencards et de messages de répondeur cachent des failles. Ashley m'a beaucoup touchée. On arrive à lui pardonner toutes ses bourdes.

On retrouve également tous les protagonistes rencontrés auparavant et c'est un plaisir de voir comment ils ont évolué !

J'ai essayé de prendre mon temps, de savourer ma lecture mais je n'ai pas pu me retenir... Colocs (et rien d'autre) est addictif ! C'est comme une fraise tagada, pétillante sur le dessus avec un coeur tendre... on ne peut pas s'arrêter de mettre la main dans le paquet jusqu'à la dernière... Accro je suis, Encore j'en veux ^^

Ne passez pas à côté !!!!

PS : Mme Blaine, pouvons nous caresser l'espoir de savoir qui c'est qui ..... s'il vous plait, s'il vous plait, s'il vous plait...* petits yeux implorants*


par BeaMars
Contes de filles, Tome 1 : Opération Cendrillon Contes de filles, Tome 1 : Opération Cendrillon
Hope Tarr   
Voilà une comédie romantique toute douce sur un air de conte de fée. Alors ne vous attendez pas à lire une version contemporaine de Cendrillon car il s’agit juste de quelque clin d’œil mais ça n’empêche pas de prendre du plaisir à la lecture de ce livre.
Les personnages n’ont au premier abord pas grand-chose en commun à part peut-être leur hargne à défendre leurs idéaux. Quand l’un est un pur républicain et que l’autre est démocrate, on se rend vite compte que cette différence politique peut être un vrai mur entre deux personnes.
Au niveau de la romance, tout se construit au fil des pages, l’auteur prend son temps avant de faire « craquer » les personnages !! Avec un Ross qui veut faire ça à « l’ancienne » pour éviter de revivre ce qu’il a vécu avec son ex-femme et une Macie, qui ne croit plus au prince charmant et qui va droit au but, ça nous donne quelques passages assez sympa !
Et petite chose qui ne gâche rien, bien au contraire, c’est que nous avons une histoire à deux voix.
En résumé, une lecture qui nous fait passer un bon moment sans prise de tête avec simplicité, humour et fraîcheur. Une lecture parfaite pour se changer les idées.

par coco69

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode