Livres
554 515
Membres
599 640

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Indra2706 : Ma PAL(pile à lire)

Annabelle, Tome 1 Annabelle, Tome 1
Sara Agnès L.   
A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS...
Que ce soit bien claire: les relations Domination/Soumission ne me pose aucun problème (au contraire) mais à la seule condition que tous ce qui s'y passe soit consentis entre les protagonistes or dans cette histoire ce n'est pas le cas...
La première "relation" (entre Annabelle et John) qui est développé pendant presque tous le bouquin est malsaine car elle n'est pour lui qu'un "objet" et pour qu'elle reste "sa chose" il démolit son amour-propre tout en la détruisant physiquement et psychologiquement en l'insultant, l'humiliant, la giflant et en la transformant en "p*te" !!! il faut pas se leurrer y' a pas d'autre mot: il l'a [spoiler] vendu contre du fric à 3 mecs qui l'ont attachée à une table et lui ont fait SUBIR une tournante SANS son consentement alors qu'il savait qu'elle ne voulait pas que d'autres hommes la touchent... et après il revient la chercher à minuit comme si elle avait fini sa "passe" en lui tendant une enveloppe avec du fric!!!! [/spoiler] je regrette mais il l'a vraiment transformé en p*tain!!! c'est pas une preuve d'amour ça... c'est du VIOL ORGANISE et orchestré par un "MAC". C'est même plus une relation dominant/soumise car il a rompu la confiance de sa soumise en lui faisant dépasser des limites contre son gré et en toute connaissance de cause... et le pire quand elle lui explique à quel point elle se sent sale et mal d'avoir été violée par ces 3 mecs il n'a aucun regret, aucun remord il réfute même le mot "viol" et ne s'excuse même pas... me parlez pas d'amour...
Pour les lecteurs d'histoire uniquement sexuel vous allez adorer car le c*l et le BDSM est bien présent (c'est même que ça)...
Mais pour les amateurs de romance érotique passez votre chemin... vous risquez d'être déçu... car la romance n'y est pas ou alors ne lisez que les derniers chapitres à partir de l'arrivée de Simon.
Car là, à la fin, il y a effectivement une belle romance érotique entre Annabelle et Simon. Mais il aurait fallu que cette relation prenne plus de place dans le roman.
En gros on a la relation destructrice avec John qui est mise en avant pendant les 3/4 du bouquin alors que la relation reconstructive avec Simon (un mec en or au passage) n'est exploité que sur les derniers chapitres... il y avait pourtant de quoi faire vu l'état psychologique de l'héroïne quand Simon l'a récupérée après sa relation avec John...
Du coup l'histoire avec Simon fait "fin bâclée" car pas assez mis en avant, comme si il s'agissait surtout de faire un happy-end !!!

par AMETHYST
Annabelle, Tome 2 : Nouvelle leçon Annabelle, Tome 2 : Nouvelle leçon
Sara Agnès L.   
A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS...
Je voulais retrouver Simon et Annabelle mais à présent je regrette de l'avoir lu car pour moi la fin du premier était parfaite et en lisant celui-ci je suis hyper dégoutée par Annabelle et son comportement de "chienne en chaleur".
Autant le personnage de Simon est un mec en or et il est clair qu'elle ne le mérite pas, autant le personnage d'Annabelle est une tête-à-claque doublée d'une sal*pe, je pensais qu'à la fin du 1 elle avait évoluée et avait retenue la leçon mais en faite pas du tout elle continue de penser qu'en écartant les cuisses malgré tout ce qu'elle a SUBI dans le passé:
Pour reprendre le résumé du TOME 1: sa relation avec John étais malsaine: il l'a démoli, elle était au bord de la dépression, il a anéanti son amour-propre tout en la détruisant physiquement et psychologiquement en l'insultant, la giflant, l'humiliant et en la transformant en "p*te" !!! (faut quand même pas oublier qu'il l'a vendu contre du fric à 3 mecs qui l'ont attachée à une table et lui ont fait SUBIR une tournante CONTRE SON GRE: carrément du viol!!!), elle a été obligée de déménager, de changer de boulot, de téléphone et de disparaître pour qu'il lui foute la paix!!! elle était dans un tel état psychologique qu'elle s'insultait elle-même de "p*te" et était complètement démolie quand Simon l'a récupérée. Il l'a sortie de la dépression, l'a aidée à se reconstruire, à se recréer un amour-propre et il la comble sur tous les niveaux y compris sexuellement (plusieurs fois par jour quand même!!!) et pourtant qu'est-ce qu'elle fait? dès que John se pointe (malgré tout ce qu'il lui a fait) elle écarte les cuisses et trompe Simon... (avec John et même avec des inconnus!!! c'était pas une des raisons de sa rupture avec John pourtant??? son refus de se faire bais*r par des étrangers...).
Cette fois elle n'a même plus de bouc-émissaire pour excuser son comportement de sal*pe: dans le 1er elle pouvait se dire qu'elle n'avait pas le choix en tant que "soumise" et remettre la faute sur les autres pour épargner sa conscience mais dans ce tome 2 elle est complétement et totalement libre de tous ses faits et gestes pendant tous le bouquin et pourtant elle se comporte comme une p*te... elle s'est battue pour remonter son ego pour ne plus se sentir "comme un p*te" pourtant dès qu'il arrive elle écarte les cuisses et se comporte comme tel... elle dit qu'elle ferait n'importe quoi pour plus retomber dans le milieu et pourtant elle y replonge volontairement...
Pourquoi créer une si belle romance érotique avec Simon pour ensuite la détruire avec l'infidélité d'Annabelle. Il y avait moyen de créer un bouquin chaud sans que l'héroïne soit pour autant infidèle à son mec, et de plus entre Annabelle et John on en avait déjà fait le tour dans le 1er... pas besoin d'y revenir... à part salir et gâcher irrémédiablement le couple de Simon /Annabelle.
Elle y pense plus beaucoup à son Simon (l'homme qu'elle dit soi-disant aimer) quand elle passe le week-end avec John à se faire démonter à tous va, elle devrait consulter ça dépasse la nymphomanie... et d'ailleurs vu le nombre de fois c'est même pas réaliste...
Un autre truc répétitif aussi c'est l'insistance de John et les grands discours d'Annabelle pour le repousser surtout qu'en faite ça sert à rien car malgré ses grandes paroles elle finit toujours par lui céder...
Sans parler qu'histoire de redorer le blason de John, l'héroïne a un peu tendance à oublier le viol qu'elle a vécu par trois mecs orchestré par lui...
Et c'est quoi cette fin? tous le monde se retrouve copains autour d'un repas... après toutes les souffrances et les trahisons qu'ils ont chacun supportés... c'est le pays des Bisounours... sérieux???



par AMETHYST
Roaring Twenties, Tome 1 : Les Esprits Amers Roaring Twenties, Tome 1 : Les Esprits Amers
Jenn Bennett   
Fantastique!
Une histoire d'amour avec, en arrière plan, une enquête.
Lui, c'est un contrebandier au allure de géant qui inspire la peur.
Elle, c'est une médium seule dans la vie et qui est sans cesse en déplacement affichant une assurance à toute épreuve.
Une histoire coquine avec des personnages et une histoire qui évolue agréablement soulevant l'intérêt du lecteur à tel point qu'il me fut difficile d'arrêter ma lecture pour le dodo.
Roaring Twenties, Tome 2 : Les Ombres Sinistres Roaring Twenties, Tome 2 : Les Ombres Sinistres
Jenn Bennett   
Jenn Bennet livre une romance originale avec un couple atypique, dans un contexte peu exploité, celui des années folles. Chasseurs de trésors et contrebandiers d'après le Volstead Act qui renforçait la prohibition imposée au E.U, sont à l'honneur dans une intrigue évoquant " la Momie " de Stephen Sommers et Benjamin Gates. L'héroïne a en effet un petit côté Evie tant les catastrophes s'amoncèlent dans son sillage, la demoiselle est un petit Hulk, il ne faut surtout pas la contrarier ni la mettre en colère. Elle est conservatrice au Musée d'Art du Golden Gate Park de San Francisco dont son père dirige l'aile des antiquités égyptienne, et spécialisée dans l'archéologie funéraire. Son comparse détient un objet qui les intéresse.

Gare de Salt Lake City, 1928, Lowe Magnusson, géant suédois menteur, affabulateur, escroc et aventurier, est poursuivi par des hommes armés, qui en veulent probablement à l'amulette djed d'Osiris qu'il a découvert lors de fouilles à Philae. Hadley Bacall mandatée par son père pour entamer des négociations avec Lowe, lui tombe dessus, alors qu'il n'avait nul besoin d'avoir dans les pattes une grande asperge guindée habillée pour des funérailles. Et c'est parti pour presque 360 pages de cavalcades, de péripéties, de magouilles et d'énigmes à résoudre sur fond de magie antique, spiritisme, avec quelques petites touches de mythes de l'ancienne Egypte, de la romance, le tout agrémenté de passages bien plus croustillants.

Car en faisant équipe, Hadley et Lowe ont appris à se connaitre, c'est fou comme un homme peut changer d'opinion sur une femme lorsqu'il entrevoit son popotin rebondi superbement mis en valeur par des dessous affriolants et pour le moins surprenants. Et comment la demoiselle perd ses moyens face à de bons gros muscles, un en particulier ! Un couple auquel on s'attache très vite tant leurs réparties sont vives et percutantes, avec un soupçon d'humour ou de sarcasmes, Lowe a beau truander tant que tant et il a la manière de le faire, il n'en demeure pas moins craquant, d'autant que les ennuis lui collent au train depuis que ses arnaques reviennent à lui comme un boomerang, sans qu'il ne voit d'issue pour s'en dépêtrer au risque de tout perdre.

Alors c'est un Ada ( comprendre un livre des éditions Ada :-) ), la politique demeure la même, le premier tome est à prix réduit, pas le second.
Je me suis emmêlée les pinceaux en lisant ce dernier d'abord, je peux donc assurer qu'il peut très bien se lire indépendamment de " esprits amers " . " Fantômes austères " le 3 eme opus est sorti en juin 2016. De plus, Noémie Grenier a fait du bon boulot en traduisant cet ouvrage, sans presque mettre d'expressions canadiennes, valorisant l'écriture fluide et addictive de l'auteur. Bravo à elle d'ailleurs, pour le travail de recherches effectuées sur les différents thèmes abordés, je me suis régalée.

par Seregan
Roaring Twenties, Tome 3 : Les Fantômes Austères Roaring Twenties, Tome 3 : Les Fantômes Austères
Jenn Bennett   
Alors j'attendais vraiment de lire ce tome, parce que Astrid et Bo me titille depuis le premier tome et j'ai adoré leur histoire, a leur romance s'ajoute une dimension plus forte parce qui se connaissent depuis des années et et c'est aps évident de pas leur différences au niveaux de leurs origines sociales, mais l'amour est plus fort que tout [spoiler]et je savais que Winter ne s'y opposerai pas et l'avait même deviné depuis longtemps [/spoiler] après j'ai adoré avoir des nouvelles des autres et bien sur l'épilogue est super, j'ai encore passé un trés bon moment avec la petite dernière de la fratrie Magnusson, dans l'ensemble j'ai bien aimé cette petite saga qui mêle habilement Passion et Surnaturelle et j'ai vrament passé de trés bon moments les lire

par florigirl
Glen Landsbury, Intégrale : Apollon Mortel Glen Landsbury, Intégrale : Apollon Mortel
Thomas Andrew   
Cet intégral fut un véritable régal ! Une lecture addictive, prenante et carrément marrante, mais pas que !

Dans ce roman nous suivons Glen Landsbury, jeune universitaire qui nous raconte comment sa condition et sa vie ont changé, de façon permanente.

Glen est un jeune homme aussi attachant qu'exaspérant. Je me suis attachée à lui, car son caractère est assez adorable. Il est gentil, calme et alors, il a une répartie du tonnerre. Certes, parfois son humour est quelque peu douteux, mais les joutes verbales qu'il entretien avec ses camarades sont un vrai bonheur. J'ai beaucoup souri grâce à lui.

Killian, l'homme qui fait battre son cœur, est un personnage mystérieux, charismatique, athlétique, beau. Il est aussi doux que fougueux, aussi chaleureux que colérique. Cet homme m'a complètement séduite. J'ai adoré son caractère, son jeu du oui, du non, son manège pour allumer Glen, puis refréner ses ardeurs, ses répliques qui font mouches à chaque fois, qu'elles soient drôles ou très sarcastiques.

Dans Phoebus Mortel, page après page, c'est la mise en place des lieux, de l'environnement, des personnages et du pourquoi Glen est devenu ce qu'il est, que nous découvrirons. Nous suivons pas à pas sa relation avec Killian, une relation faites de hauts et de bas, une relation qui évolue au fil des mois, une relation qui devient intense et qui voit une très belle complicité s'installer entre nos deux hommes, malgré les quelques secrets qui persistent du côté de Killian.
Il y a de tendres instants d'émotions dans ce premier volume : la douleur de Glen face à sa perte, la confession de Killian sur son attitude envers Glen, leur déclaration mutuelle et leur derniers instants ensemble.

Dans Hermès Mortel, nous retrouvons Glen, désœuvré, mais poussé par sa meilleure amie à se...consoler. Le côté de ce qu'est devenu Glen est beaucoup plus développé dans ce second volet, et plus présent.
Les divagations sentimentales de Glen sont divertissantes, sauf pour lui, bien évidemment, Duke est un personnage très particulier et attachant, et notre Killian devient dans cette partie une personne moins mystérieuse et très...jalouse et possessive. Le combat de coq entre celui-ci est Duke est d'ailleurs très délectables.
Au fil des pages, les affaires de cœur se mélangent aux intrigues, aux rebondissements, au danger.

Dans la petite nouvelle Saturne Mortel, c'est notre Glen que nous retrouvons pour un Noël avec son amoureux, un Noël comme il en a toujours rêvé, enfin....jusqu'à ce que ses parents, sa belle-mère et ses amis ne viennent s'en mêler. Je peux vous assurer qu'avec cette nouvelle l'auteur nous a régalé niveau humour ! J'ai adoré !

En général, ce roman m'a plu et les personnages deviennent vite attachants. Cette histoire prenante vous embarque dans un univers simple, cependant, toutes les petites particularités du ton employé par l'auteur font de cette histoire quelque chose d'unique et de délicieux.

Je me suis attachée à Glen autant qu'il m'a exaspéré ! Et oui, je l'ai trouvé parfois si faible devant la chair, un peu naïf aussi et si aveugle face à son amour pour Killian. C'est une personne vite influençable aussi, notamment par sa meilleure amie.
Au fil des chapitres, au fil de son aventure, il va cependant gagner en maturité et en assurance.

Killian est tout simplement adorable. L'auteur a fait de lui un être à part entière, qui passe de mystérieux à carrément génial. Plus les chapitres avancent, et plus il devient captivant. Que ce soit par sa force, son état d'esprit, son humour, sa maturité, et son amour pour Glen, qui parfois le pousse à la folie. Quand il devient jaloux et possessif, c'est juste un régal. Et quand il se dévoile, étale ses sentiments, c'est votre cœur qui en prend plein...les yeux !

Les personnages secondaires font partie intégrante du récit. Ils apportent une légèreté appréciable, ils vous font rire, soupirer, lever les yeux au ciel. Ils accompagneront nos deux protagonistes tout au long de leur aventure, leur apportant leur soutien et leur amitié et bien d'autres choses parfois moins agréables.

D'une plume simple, jeune, fraîche, fluide, l'auteur réussi à transmettre un certain nombre d'émotions, de la plus douce à la plus hilarante, de la plus cruelle à la plus romantique, le tout contrebalancé par certaines déclarations, qui surgissent comme ça, d'un coup, et qui vous touchent en plein cœur.
Le langage familier apporte une certaine réalité à ce récit, qui du coup s'oppose à l'univers du récit, un univers un peu humain, un peu surnaturel, mais qui nous confère une proximité immédiate avec les personnages.

Les scènes de sexe, bien que répétitives dans leur forme, sont décrites à la perfection, avec douceur et ardeur, des scènes très explicites, sexy, sans vulgarité, juste la bonne dose d'excitation pour nous lecteur.

Bon, je vais m'arrêter là, car je suis entrain d'écrire un roman, et je pourrai vous en raconter pendant longtemps tant il y a de choses à dire.

Ce roman est donc un coup de cœur pour moi car il est juste parfait, complet, tant au niveau des personnages, de leur personnalité, de leur environnement, qu'au niveau de ce qui les entoure, de ce monde nouveau dans lequel plonge Glen. Les émotions sont au rendez-vous, des émotions qui vous procurent de la joie, du rire, beaucoup de rire avec un humour que j'ai adoré, qui me correspond beaucoup et des situations risibles au possible. Vous ressentirez de la peine et de la compassion, et beaucoup d'amour, car au fond, l'amour est le fil principal de ce bouquin, un amour qui se trouve, qui se construit, qui se malmène, un amour sincère malgré les doutes.

Bravo pour la couverture et les illustrations qui sont justes sublimes et représentatives.

Un univers très riche, une histoire dense, des personnages irrésistibles, une plume virile et tendre, des instants romantiques, des instants humoristiques....bref, un beau cocktail pour une dégustation parfaite !

par Tikimel
Obsession Obsession
Jennifer L. Armentrout   
J'ai trop aimé, on retrouve l'univers de Lux.
Bon ça n'est pas mes personnages préférés, c'est vrai, mais j'ai quand même ADORÉ Hunter (Oh my Gooood, respiiiiire). Serena est bien aussi, attachante.
Mais Hunter... Ouah!! C'est l'anti héro en chair et en os! Je l'aiiiiiimeuuuh!!! Pourvu qu'on le voit dans le tome 5 de Lux!
Ce qui est bien aussi, c'est qu'on découvre avec grande stupeur que les méchants et les gentils ne sont peut-être pas ceux qu'on pense...
Incontournable!
Attirance, Tome 1 : Le Baiser des Sirènes Attirance, Tome 1 : Le Baiser des Sirènes
Anne Greenwood Brown   
Mais quel livre !!! J'en suis encore toute retournée par ma lecture !

Déjà, je tiens à dire, que comme toujours chez Macadam, les couvertures sont juste MAGNIFIQUES !

Ensuite, l'histoire en elle-même, les sirènes c'est vraiment une vraie surprise! Du jamais vu! J'ai beaucoup aimé, d'autant que la situation est vraiment bien expliquée, on est bien loin des histoires Disney où les sirènes sont bien présentées. Là, c'est le contraire, elles/ils tuent les humains. Ce qui, au final ne m'a pas dérangé plus que ça. C'est vrai que ça fait un peu bizarre d'être du point de vue du "méchant" mais c'était tellement original qu'on y prend goût.

Et puis, le personnage de Calder.. ben j'adore quoi ! On le voit changé au fur et à mesure des discussions avec Lily. Lily, second personnage de cette histoire. Qui je trouve très intéressant. Elle n'est pas tout de suite au courant des sirènes et tritons, elle en fait la découverte bien plus tard, et puis j'aime aussi son côté, je ne tombe pas de suite dans les bras du garçon mystérieux. [spoiler]Et puis, son sacrifice... ça c'est quelque chose. Je me suis vraiment demandé ce qu'il allait se passer... si elle allait mourir, bien que ce soit peu probable, si elle allait devenir sirène, ou vivre! Et finalement, gros choc, c'est son père, triton qui la sauve ! Et seconde révélation le concernant, il est le frère de Maris, Tallulah et Pavati ! :O[/spoiler]

Et enfin, nous avons Maris, Tallulah et Pavati, les soeurs de Calder, elles qui peuvent vraiment être qualifiées de meurtrières. Pleines de surprises d'ailleurs! [spoiler]Quant à la mort de Tallulah... je n'en revenais pas, non pas que je l'appréciais énormément, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle meurt![/spoiler]

Bref, que de rebondissements dans ce premier tome, que j'ai franchement beaucoup aimé! J'ai très envie de connaître la suite et d'en savoir un peu plus sur l'évolution de la relation Calder/Lily !

par Carole94P
Attirance, Tome 2 : L'écume des mensonges Attirance, Tome 2 : L'écume des mensonges
Anne Greenwood Brown   
J'ai eu beaucoup de mal à me remettre pleinement dans l'histoire de ce second tome. Déjà parce que cela faisait un certain temps que j'avais lu le premier tome, mais surtout parce que contrairement au premier, nous sommes cette fois-ci dans la tête de Lily. Il faut dire que je m'étais très vite habituée à être dans celle de Calder.

Alors forcément, là, c'est totalement différent. Lily se montre à la fois naïve, égoïste et très capricieuse. Elle ne mesure pas tous ce qu'à fait Calder pour elle... Du coup, ca n'a pas facilité ma lecture. Néanmoins, l'écriture est toujours aussi fluide et plaisante. Les pages défilent rapidement. A peine commencé aujourd'hui, que je l'ai déjà fini.

J'avoue tout de même que les personnages de Jack, ses amis de terminale et un peu Sophie m'ont un peu énervés. Surtout Jack.. il n'a cessé de m’exaspérer par son acharnement.. mais bon !

Au niveau de l'histoire, le père de Lily m'a un peu perturbé, son changement radical de comportement vis à vis de sa famille... c'était assez bizarre. Pour ce qui est de l'intrigue des meurtres. Je ne suis pas surprise. [spoiler]Je m'attendais à ce que Jack soit derrière tout ca, puisqu'il était totalement obsédé par les sirènes.[/spoiler]. Ce qui m'a le plus étonné c'est la fin. [spoiler]Que Lily devienne une sirène. [/spoiler] Du coup, ça relance assez l'intrigue du troisième tome, à savoir comment cela va se passer.

Dans l'ensemble, j'ai été un peu déçue de ce second tome. Il faut dire que le premier était juste incroyable. C'est aussi pour ça, que j'ai mis du temps à lire le second, de peur d'être déçue. Mais la fin relève tout de même mon avis. Je lirais donc surement la suite !



par Carole94P
Attractive Bastard, Intégrale + Bonus Attractive Bastard, Intégrale + Bonus
Lisa Swann   
Alors que dire ce cette histoire, quel e début j'étais pas trop emballé par Eddie, la façon dont elle menait sa vie, je trouvais ça pas bien, mais j'ai voulu continué et j'ai bien fait parce que j'ai découvert pourquoi elle faisait ça, et j’ai découvert Jez, qui lui aussi as pas eu vraiment la vie simple, et en fait cette Romance entre eux qui se crée qui se noue et au milieu d'une histoire bien plus grande un gros marasme, qui fout résoudre pour enfin aspiré a une paix retrouvé, donc en fait j’ai lue ce bouquin en 3 jours parce que au fil des pages plus je comprenais un peu mieux Eddie, et plus je voulais enfin connaitre le point final et je regrette pas parce que j’ai passé un trés bon moment

par florigirl

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode