Livres
558 548
Membres
606 963

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Isawien : Mes envies

Les Chroniques lunaires, Tome 1 : Cinder Les Chroniques lunaires, Tome 1 : Cinder
Marissa Meyer   
J'en entendais vaguement parler depuis quelques semaines (et merci la couv' du catalogue PKJ !), sans vraiment m'y intéresser de plus près. Et puis finalement, je me suis laissée tenter. Avec vampires, loup-garous, sorciers, démons ou je ne sais quoi d'autre à la pelle, pourquoi pas un cyborg ? Histoire d'avoir un brin d'originalité...

Eh beh franchement, pour quelqu'un qui n'avait pas d'attente particulière, j'ai été comblée. Sérieux mais... WOUAH ! Je n'ai pas pu me coucher avant de l'avoir fini, malgré mes paupières qui n'avaient qu'une envie : se fermer.

Et pourtant, quand j'ai eu le livre entre les mains et que j'ai aperçu la mention "entre Cendrillon et Star Wars" au dos, j'étais très sceptique. C'est quand même vachement large comme fossé, quoi XD imaginez, une Cendrillon avec un sabre laser. Ou même un Jedi qui fait les poussières. Flippant, non ? Enfin bon, rien de tout ça, mais une fois fini, je peux dire que ce livre peut mériter ces deux "thèmes".
* Star Wars à cause de tous ces androïdes-cyborgs, et par les jeux de complots et alliances, voire menace de guerre inter-planétaire.
* Et Cendrillon parce que... l'ambiance, quoi ! Il y a pas mal d'éléments qui rapellent ce fameux conte de Perrault (en trèèèès remasterisé, certes, mais c'est qui est bon). Belle-mère, soeurs, bal, prince... et comme quand on voit (ou lit) le Cendrillon original, cette irrésistible envie de lui hurler "mais bouge-toi, bon sang, cogne-les !!!" (... bon, ok, il n'y a peut-être que moi qui ait ce besoin de la voir se rebeller ^^)
Donc, s'il y a des gens qui apprécient Cendrillon ET Star Wars, franchement, ne pas hésiter (même s'il n'y a pas de sabre laser ou de souris qui parlent !)

Et puis même Cinder vaut le coup. Sarcastique, attachante, on la prend facilement en pitié... [avec une [spoiler]mère adoptive et tante[/spoiler] pareilles, ce n'est pas dur. Sans oublier ses problèmes de pied (a)].

Bref, on entre très vite dans le contexte, dans l'histoire, on s'attache vite aux personnages, il n'y a pas vraiment d'action pure et dure, mais c'est tellement addictif qu'on n'y prête même pas attention, tout s'enchaîne à la perfection pour maintenir l'intérêt. Surtout que, eh ! pour une série Young Adult, tout n'est pas rose et mignon, tout ne se passe pas à merveille (bien au contraire, j'ai envie de dire), et c'est justement ça, qui fait qu'on a toujours envie d'en savoir plus, savoir comment va finir Cinder et son entourage.

Conclusion : Un très bon début de série Young Adult, et mon premier gros coup de coeur pour cette année 2013 !
(Faites que le tome 2 ne tarde pas. Please.)

par Zinthia
La Trilogie de l'empire, Tome 1 : Fille de l'empire La Trilogie de l'empire, Tome 1 : Fille de l'empire
Raymond E. Feist    Janny Wurts   
Une autre facette de l'univers de Feist, ma préférée, car avec une héroïne hyper-attachante, courageuse et forte. Lu et relu à de nombreuses reprises et avec un grand bonheur

par Catleen19
Une braise sous la cendre Une braise sous la cendre
Sabaa Tahir   
CE LIVRE EST ABSOLUMENT A LIRE. Trop souvent dans ce type de roman la violence est aseptiser et ne laisse aucune trace mais la c'est l'une des rare fois ou on a l'impression d'être dans un vraie monde.
Bon pour les personnages : J'ai tous simplement adoré Laia. [spoiler]Elle a beaucoup d’insécurité mais contrairement à ce qu'elle croit est très endurante. J'ai trouvé ses passages plus intéressants et j'ai préférée son personnage.[/spoiler]

Elias est un personnage que j'ai aussi appréciée mais [spoiler]des fois j'avais vraiment envie de lui mettre mon poing dans la figure. BIEN SUR QUE EL EST AMOUREUSE DE TOI IDIOT. Mais c'est rafraîchissant que pour une fois ce soit le garçons qui se torture sur l'amour. Même si des fois c'est agaçant. Mais ça rend la chose plus vraie. Par compte je le plaint sa mère est une vraie psychopathe et j'ai envie de savoir qui est son père. Je pense qu'il va finir avec Laia. Ils sont mignon ensemble même si je préfère Kennan. Après au delà des histoires de cœur j’apprécie vraiment ce personnage et son envie de rester intègre. Mais je le voie mal finir empereur. J'ai l'impression que ce qu'il veut c'est une vie simple au final. Et après tout ce qu'il a vécue c'est normal. Mais je dois avoué que la scène ou il se compare a Kennan est hilarante. Je l'ai beaucoup appréciée même si j'ai préférée Laia[/spoiler]

[spoiler]Je reste mitigée sur Hel, d'un coté elle subis aussi ce qui ce passe. Après j’espère qu'elle va briser sa promesse. J'ai un peu de mal avec les personnages qui mettent l'honneur devant tout. Et parfois je dirais même qu'il y a plus d'honneur a ne pas respecter sont serment justement.[/spoiler]

[spoiler]Kennan j'ai tellement envie de le voir plus. J’espère qu'il ne va pas mourir. Je sent que c'est le personnage qui a le plus de chance d'y rester. Quand a Cook c'est définitivement un personnage intriguant et j'ai hâte d'en savoir plus sur elle et son passé. [/spoiler]

Attendre le prochain tome va être une torture !

par Bellarke
Les Annales du Disque-Monde, Tome 1 : La Huitième Couleur Les Annales du Disque-Monde, Tome 1 : La Huitième Couleur
Terry Pratchett   
Pour ceux qui en ont marre de ces héros sans peurs qui sauvent le monde les doigts dans le nez ou qui maîtrisent des magies surpuissantes, voilà une bouffée de fraicheur (enfin tant que vous restez loin d'Ankh-Morpork).
Une série parodiant la fantasy (puis tous les travers de l'humanité en général) grâce à des personnages attachants et tordants (voire tordus!).
A lire si vous êtes fan de fantasy.

par Kaël
La Belgariade, Tome 1 : Le Pion blanc des présages La Belgariade, Tome 1 : Le Pion blanc des présages
David Eddings   
Une quête, un héros, des secrets, de la magie, des aventures, des personnages haut en couleur et une écriture facile à lire qui tiens en haleine.
Bref, un super livre qui ouvre une superbe saga.
Pour ceux qui aime, il existe 5 tomes pour la Belgariade.
Pour ceux qui adore, 5 tomes de plus pour la Mallorée.
Et pour ceux qui deviennent accro, 5 tomes de plus avec les Préquelles !

Le Pacte des Marchombres : L'Intégrale Le Pacte des Marchombres : L'Intégrale
Pierre Bottero   
J’ai grandi avec Ewilan, et découvert Ellana avec beaucoup de plaisir. L’attente entre les tomes était terrible, et je me rappelle très bien du jour où j’étais allée acheter le dernier tome du Pacte…
Pierre Bottero est et restera un de mes auteurs préférés, un dont aucun des livres ne m’a jamais déçue. Le Pacte des Marchombres est, à mon goût, sa meilleure trilogie. Que dire de plus ?
Vous aviez apprécié Ellana dans les trilogies d’Ewilan ? On retrouve ici avec jubilation ce personnage. Son enfance, une bouffée d’oxygène, sent les fleurs et la menthe poivrée… On découvre le peuple des Petits. Beaucoup de plaisir, de sourires. Une envie de framboises aussi… On explore Al-Far. Cité remplie d’enfants des rues, on saute de toits en toits au côtés de la jeune Ipiutiminelle, qui sera rapidement rebaptisé Ellana. On rencontre Jilano Alhuïn. Admiration, respect, sérénité. Le Maître Marchombre nous guide nous aussi vers l’Harmonie. Toujours.
Les pages défilent, on découvre le deuxième tome.
Sang et larmes.
Rires et joies.
Amour et trahison.
La Greffe, le Rentaï… Autant de mots obscurs mystérieux. Autant de mots qui prennent pleinement leur sens dans ce livre. On y découvre aussi Eijil et Doudou. Eijil, la petite fille sans âge, qui dessine sur les pages blanches de son cahier. Doudou, le troll qui cueille des fleurs pour Eijil. Les Gardiens de la Sérénissime.
Pour moi, c’est le plus beau tome parce que c’est un Passage. Passage entre adolescence et l’âge adulte. Passage entre la statut d’Apprentie et celui de Marchombre. Passage entre deux trilogies. Un pont jeté par-dessus l’abîme.
Enfin, on arrive au troisième. Le plaisir de savoir ce qui se passe après. Après quoi ? Après Ewilan. Car les événements des deux trilogies précédentes s’insèrent entre le deuxième et troisième tome du Pacte.
Ce dernier tome est un accomplissement. En dire plus serait gâcher la lecture.
Je crois qu’on peut raisonnablement dire que c’est un bon investissement ! (En plus les versions intégrales ont une joli couverture bien solide et puis une chouette reliure toute colorée)

par Vavi
La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver
Christelle Dabos   
Une lecture enthousiasmante !!

J'ai mis du temps pour lire ce livre, pour différentes raisons, et je ne regrette pas de ne l'avoir découvert que maintenant, alors que je profite enfin de vacances, après de longs mois de travail : j'ai pu le lire à mon aise, presque d'une traite, et en profiter sans être dérangée.

Christelle Dabos a l'âme d'une romancière, une vraie, de celles (et de ceux) qui sont si rares. Elle maîtrise absolument tout : l'écriture (même les ornements de son style - dérives que je ne goûte guère d'habitude, subissant ce genre d'excès en grinçant des dents - sont en totale harmonie avec la magie du monde et les paradoxes de son héroïne, enfin... anti-héroïne, quel défi si brillamment relevé !) l'intrigue, ses personnages, le monde décalé.

J'adore l'écharpe !!!
(désolée, il fallait que ça sorte, alors j'ai cédé ^_^)

Je suis admirative de la manière dont l'auteur a réussi à créer une ambiance si personnelle, si envoûtante qu'il est impossible d'y retrouver des références. De nombreux auteurs (parfois très distrayants et maîtrisant parfaitement leur exercice) ne font que surfer à l'envi sur les thèmes porteurs. Les résultats sont bons, parfois même excellents, mais il n'y a jamais cette magie, cette possible immersion, où le sens critique part au placard (avec l'écharpe, par exemple <3). Mais par bonheur, quelque fois, la magie de l'écriture est là : l'auteur semble s'être si bien approprié les thèmes qu'il a choisi d'exploiter que l'on oublie qu'ils aient jamais été traités avant...

J'ai donc lu ce livre d'une traite ou presque, captivée par cette facilité de lecture - celle qui cache toujours un travail colossal. Aucun effort n'est demandé au lecteur, il peut se laisser bercer, sachant que tout viendra à point : les surprises, les justifications, les révélations.

Le style est incroyablement évocateur. Je suis en générale très hermétique aux descriptions : mon esprit décroche, je ne suis plus, mon regard décolle, il peut m'arriver de mollir, de reposer le livre / mon kindle...
Les descriptions de ce livre, nombreuses et courtes, sont remarquables de poésie et d'efficacité : en quelques mots choisis l'auteur fait jaillir une scène, des images, de la lumière, beaucoup de jeux d'ombres et de lumière, des visages... On s'y croirait ! C'est un grand talent de pouvoir ainsi permettre au lecteur de s'évader sans peine dans un monde imaginaire, comme s'il passait la tête à travers sa page ou son écran, un peu comme à travers un miroir...
(n'oubliez pas votre écharpe, on peut s'enrhumer facilement en plongeant le nez comme ça n'importe où)

Une des faiblesses récurrentes du roman "fantastique" (je mets tout l'imaginaire décalé dans cette rubrique : fantasy, urban-fantasy, steam punk, dystopie, uchronie, conte, SF, fantastique, surnaturel) est d'apporter avec une certaine lourdeur, ou du moins un manque d'élégance, les aspects décalés du monde - ces éléments qui vont permettre au lecteur d'apprécier le décalage entre le monde de l'auteur et le nôtre, et de profiter ainsi pleinement du récit. Parfois il y en a trop d'un coup (le fameux "info-dump" !) ou pas assez (on n'y comprend rien) ou trop tard (on n'est déjà plus là ou alors franchement énervé :( ). Ou alors, le roman s'appuie sur d'autre récits du même genre, alors c'est très clair ; si clair d'ailleurs que ça a de fortes chances d'être assez ennuyeux, parce que déjà vu mille fois (pas toujours cependant, grâce au miracle de la grâce de l'écriture... :) ).

Bon, tout ça pour dire que Christelle Dabos est une championne !! Je suis épatée par sa maîtrise, sa manière d’amener sur la pointe des pieds et avec une discrétion impalpable (l'écharpe peut aller se rhabiller, on parle d'un voile impalpable, là !) les informations nous permettant de nous immerger peu à peu dans son monde : c'est tout simplement du grand art !
Oui, parce que c'est difficile. Très difficile. Difficile du genre presque impossible.
Et que le résultat permet une lecture exquise, avec juste ce qu'il faut de questionnements ("c'est qui celle-là ? " "ça sert à quoi ça ?" "et comment ça se fait que ?") pour apprécier l'explication qui vient sans heurts, juste à temps, ni trop tôt ni trop tard.

De même les capacités "magiques" des personnes dotées de magie ne sont-elles pas exhibées comme des trophées, mais seulement vaguement exposées avant d'être mises en scène aux moment opportuns, jusqu'à l'apothéose finale...

Les personnages (mon grand point de sévérité) sont à l'image du reste : excellents.
Presque stéréotypés au départ pour beaucoup (ce n'est pas une critique, ce procédé me semble au contraire à privilégier dès lors que l'on sait faire évoluer ses personnages) certains nous étonnent alors que le roman se poursuit : Ophélie bien sûr, qui ne révèle bien plus héroïque que son départ chancelant, enrhumé, nauséeux, récalcitrant, ne l'aurait laisser croire. Et l'incroyable tante de Thorn ! Et le petit chevalier que l'on ne cerne toujours pas, mais qui fait froid dans le dos, les personnages secondaires, tout droit sortis de contes de fées pour certains (les vrais, ceux qui font peur)...

Il est rare de voir réunies tant de qualités littéraires chez un même écrivain : l'art d'écrire (je ne parle pas seulement du style, qui semble tant signifier pour un certain type de lecteurs français, mais de l'amenée des choses), l'imagination, la clarté, la faculté à évoquer des images terriblement vivantes et des personnages vrais, plausibles, complexes, humains tout simplement.
Et quand on a la chance de trouver cette harmonie, on le lâche pas !
Je suis sur les starting-blocks pour le tome 2, Christelle, c'est quand vous voulez ! XD


par milabette
Le Monde de Narnia, Tome 2 : Le Lion, la sorcière blanche et l'armoire magique Le Monde de Narnia, Tome 2 : Le Lion, la sorcière blanche et l'armoire magique
C. S. Lewis   
Ce deuxième tome des chroniques de Narnia a été, je trouve, assez bien retranscri à l'écran, avec des personnages tels que Lucy auxquels on s'attache beaucoup (et bien sûr Aslan).
Le Monde de Narnia, Tome 1 : Le Neveu du magicien Le Monde de Narnia, Tome 1 : Le Neveu du magicien
C. S. Lewis   
J'ai entendu parler de Narnia et donc de C.S. Lewis lorsque le film le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique est sorti au cinema. Je me le suis acheté (raffolant de ce genre de film) en édition collector avec plus de 10h de bonus. Et là, j'ai découvert un monde passionnant. Il me fallait lire la saga.

Le livre débute sur la rencontre de Polly avec Diggory. Il semble être bien malheureux et, il y a de quoi. Sa mère est gravement malade. Tous les deux sont venu vivre chez le frère et la soeur de la mere de Diggory. Ce sont des personnages exentriques et quelques peu "bizarre", surtout l'oncle Andrew dont la soeur le faire taire dès qu'il tente de s'adresser à Diggory.
Un jour, par hasard, alors que Polly et Diggory explore les greniers des maisons voisines des leurs, il tombe dans l'atelier de l'oncle Andrew. Grâce à un mauvais tour, l'oncle Andrew envois Polly dans un monde où lui même à bien trop peur d'aller grâce à une bague magique. Diggory est contraint de mettre lui aussi une bague afin de partir à la recherche de son amie.
Diggory et Polly découvre alors un bois mystérieux. Bien vite, ils comprennent le mécanisme qui leur permettra de visiter d'autres mondes. Il tombe ainsi dans un monde sombre et sans vie, où tout semble figé. Diggory "réveillera" malencontreusement une femme qui s'avère être la reine Jadis, une femme aux grands pouvoirs, mais démoniaque. Voulant asservir le monde de Diggory, notre monde, elle suit les enfants jusqu'à Londres.
Grâce à un subterfuge, les enfants retourne, avec la reine Jadis, dans le bois magique et là, il tombe sur un magnifique lion, Aslan, qui chante et qui par ce chant, donne naissance au monde de Narnia. Mais Narnia se trouve vite menacé par la reine Jadis. Aslan a besoin de l'aide de Diggory et de Polly pour sauver Narnia. Comment vont-il y arriver et surtout que va-t-il advenir de Narnia ?

J'avais un peu peur de lire ce premier tome. Peur de m'ennuyer car, je me doutais que ce premier tome serait celui où l'auteur mettais en place son univers, où il créait son monde. Et au final, ce premier tome, qui se lit en deux heures à peine est vraiment sympathique. Même si au début, je ne comprenais pas forcément où l'auteur voulait en venir avec ses deux enfants, dans ce monde, ce bois, j'ai très vite aimé ce texte. En fait, là où, pour moi, le roman est devenu vraiment passionnant c'est quand nous rencontrons Aslan, alors qu'il chante et créé Le Monde de Narnia. Là, la magie et la féérie nous emporte et nous plonge dans la douceur et l'émerveillement.
J'ai beaucoup aimé Polly et Diggory et, j'ai mepriser l'oncle Andrew. Je suis tombée sous le charme d'Aslan, dont on sens la sagesse, la mâturité.
L'écriture de C.S. Lewis est très fluide et agréable et, même si l'on sent quelques maladresses dû à l'élabration de ce premier tome, il n'empêche que la lecture est passionnante et que j'y ai vite pris goût.
Je s'ai déjà, pour avoir vu le film, qu'Aslan sera dans le deuxième tome et, j'ai déjà vraiment hâte de le retrouver. J'ai hâte de mieux connaite Narnia et les peuples qui y vivent. J'ai vraiment envie d'en savoir plus et de replonger dans ce monde. Car, même si la lecture du premier fut intéressante, il n'empêche que ça a été trop vite à mon goût.

Dans tous les cas, je suis contente de cette découverte et je pense, qu'il ravira chaque lecteur!



par charlie67
Les Haut Conteurs, tome 1 : La Voix des Rois Les Haut Conteurs, tome 1 : La Voix des Rois
Oliver Peru    Patrick Mc Spare   
Roland, un jeune garçon, fils d'aubergiste, rêve d'aventures, mais son père à d'autres projets pour lui. Cependant, il ne s'attendait à ce que ses rêves deviennent réalités avec la venu d'un Haut Conteur...

J'ai adoré ce roman, un roman jeunesse, fantasy, aventure, un peu historique... L'auteur nous embarque complètement dans cette sublims histoire. J'ai beaucoup aimé le style de l'écrivain. Je suis facilement rentré dans la peau du personnage, même s'il avait que 13 ans. Je pense que je n'aurais pas de mal à lire un autre livre de cette auteur qui m'a complètement fasciné.

L'histoire n'est pas des plus banales. C'est la première fois que j'entends parler de hauts conteurs. J'avais un peu peur au début, ils étaient considérés un peu comme des seigneurs.... la voix de la sagesse... etc. Mais finalement, j'ai adoré le fait qu'il ait ces personnages, ça m'était un peu de fraicheur à ce genre de romans. Il y a beaucoup d'aventures, de créatures aussi ignobles... on ne s'ennuit pas une seconde, j'avais toujours envie de savoir la suite, sans quitter le livre. Il y a toujours des énigmes à résoudre, limite un peu policier... mais qui a fait ça? qu'est ce qui s'est passé? On cherche avec les personnages.

En parlant des personnages, j'ai été très surprise de voir que le personnage principal avec 13 ans. mais ne vous inquiétez pas, pour ceux qui hésite à lire ce livre à cause de cela, ça ne se voit pas qu'il a 13 ans, bien au contraire. Des fois j'avais vraiment l'impression qu'il avait au moins 20 ans, voire plus. Il est très mûr pour son âge, il sait ce qu'il veut, où il va... etc. D'habitude, j'ai un peu de mal avec les personnages principaux, mais lui je l'ai adoré. Ensuite, il y a la haut conteuse qui est avec lui, j'avais un peu de mal avec elle, elle ne faisait pas confiance à Roland... etc. Mais finalement, j'ai appris à l'apprécier. Et il y a un peu le maitre des hauts conteurs, je l'ai adoré tout de suite. Il me faisait bien rire.

En bref, une histoire fascinante, des personnages très intéressant, et une couverture qui donne envie de lire le livre. Tout est là pour faire une fabuleuse saga que tout le monde doit lire. Pour moi c'est un gros coup de coeur !!!

par Sandra38

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode