Livres
540 678
Membres
571 439

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Juliette90 : Mes envies

La Deuxième Femme La Deuxième Femme
Louise Mey   
C'est un excellent thriller psychologique. Nous sommes dans la tête de Sandrine , la deuxième femme, très complexée et qui veut juste être aimée.
Au fur et à mesure des pages tournées, la tension monte lentement et le récit devient de plus en plus oppressant et glaçant. La lecture fut même éprouvante par moments parce que tellement réaliste . Je revoyais certaines scènes d'un téléfilm avec Odile Vuillemin...
Le sujet est vraiment très bien traité avec une écriture précise et juste. C'est le premier livre de Louise Mey que je lis mais certainement pas le dernier !
Le Collectionneur Le Collectionneur
Fiona Cummins   
Autant vous le dire tout de suite, j’ai adoré ce thriller. On sait tout de suite qu’on est en présence d’un sérial killer, on est avec un homme plutôt âgé qui contribue à agrandir une collection familiale, son père, son grand-père, son arrière grand-père, ont tous été des collectionneurs d’os. Pas n’importe quels os, non des os qui ont des particularités anatomiques différentes et que l’on trouve chez des personnes ayants des maladies rares ou des sortes de mutations, des os surnuméraires par exemple. Pour se les procurer, il n’hésite pas à traquer, enlever et tuer ses victimes. C’est donc tout naturellement qu’il va s’intéresser à deux enfants, Clara qui est atteinte d’une malformation au niveau des mains et Jakey qui est atteint d’une grave maladie impactant son espérance de vie la fibrodysplasie ossifiante progressive qu’on appelle aussi la maladie de l’homme de pierre.
Les chapitres vont alterner les points de vue du collectionneur, des familles, des enfants et bien entendu celui très fort de l’inspectrice chargée de l’enquête. Etta Fitzroy reste marquée par l’échec de sa dernière enquête, elle va s’investir à 100% dans celle-ci. La tension monte et prend de l’ampleur lorsque Clara est enlevée. Il est aussi beaucoup question de la maladie dans ce livre. De la façon dont elle peut bouleverser la vie des familles, on ressent très fort les limites qu’elle impose aux enfants, à leur famille et leur vie avec et vraiment poignante. Pour moi la grande originalité a été le temps passé par l’auteur à nous montrer comment les familles « gèrent » l’enlèvement de leur enfant, c’était très fort et j’ai éprouvé de l’empathie pour les parents alors je vous laisse imaginer ce que l’on peut ressentir lorsqu’il est question du ressenti des enfants face à leur bourreau c’était bouleversant. Sans compter que je n’ai pas vu les pages passées, ce livre m’aura fait passer un excellent week-end de lecture intensive mais tellement bonne.
Parlons maintenant du sérial killer, je suis restée un peu sur ma faim, je l’aurai souhaité plus présent, plus méchant, plus agressif. Si le souhait de l’auteure était de nous montrer qu’un sérial killer c’est à la base une personne comme vous et moi avec un boulot, marié, un jardin, des lapins, c’est parfaitement démontré mais ce qui le différencie de nous autres simples mortels, c’est tout ce qui se passe dans son repaire. Bonne lecture.
Rage Rage
Stephen King   
Une sorte de huis clos, dans une salle de classe ; un élève preneur d'otage qui a l'air très sain d'esprit. Il va discuter, juste mener sa classe, et parler. Parler de lui, amener les autres à parler d'eux. On va ainsi découvrir sa vie, aux EU, sa famille, tout ce qu'il a vécu et qui, visiblement, a contribué à faire de lui ce qu'il est aujourd'hui, arme à la main, assassin maintenant, et preneur d'otages. Sûr qu'il est fou. Mais le monde qui l'a fait ne l'était-il pas aussi ?
Comme toujours, un SK très intéressant du point de vue psychologique, et un régal à lire. Il n'est plus en vente, par contre... :(
Ne pars pas sans moi Ne pars pas sans moi
Gilly MacMillan   
J'ai juste adoré ce livre ! Je l'ai lu en à peine trois jours, le scénario est bien mené, l'histoire à deux voix est une excellente et nous permets de voir, de ressentir les émotions de deux points de vu différents. Puis le coupable n'est pas du tout à celui à lequel je m'attendais, l'auteur m'a complètement mèné en bateaux en se focalisant sur seulement trois/quatre personnages du livre


par chacha77
Le Briseur d'âmes Le Briseur d'âmes
Sebastian Fitzek   
Un bon thriller mais, moins original que "Thérapie" et "tu ne te souviendras pas".
En effet, celui-ci était un peu trop prévisible à mon goût et avec une additivité moindre que les précédents. Un huit clos intéressant, certes, mais manquant cruellement de suspense ; on se doute avec facilité du dénouement.
Toutefois, j'ai trouvé le jeu des devinettes et les clins d'oeil à son autre roman amusant.

En conclusion, il se lit aisément mais l'auteur est capable de faire bien mieux.

par dadotiste
Hannibal Lecter, Tome 3 : Hannibal Hannibal Lecter, Tome 3 : Hannibal
Thomas Harris   
La suite du silence des agneaux. De la même trempe. D'une logique implacable. Un jeu de séduction terrifiant dans lequel le lecteur entre.

par Lilwen
Arrêtez-moi Arrêtez-moi
Lisa Gardner   
Première incursion sous la plume de Lisa Gardner et dans l'univers de D.D. Warren. Un roman qui pourrait faire un bon épisode de « Esprits Criminels », car la construction et le genre d'intrigue en sont proches.
Je ressors mitigée de ma lecture. J'ai passé un bon moment grâce à l'originalité de l'intrigue (enquêter sur un meurtre qui n'a pas encore eu lieu) et les petites touches mystérieuses, mais elle me sort déjà de la tête alors que je ne l'ai finie qu'il y a deux semaines. Ce que j'en retiens, c'est surtout le sentiment de malaise qui prédomine dans les thèmes abordés et l'agencement du contexte, un peu trop invraisemblable à mon goût.
L'intrigue est solide, mais le suspense n'est pas insoutenable. L'histoire tire un peu en longueur à cause de ressorts scénaristiques répétitifs. De plus, le coupable est rapidement identifiable. Reste que le sujet est d'actualité et fait froid dans le dos.
Les personnages sont bien construits et variés. L'enquêtrice D.D. Warren doit jongler entre son travail, son fils et ses parents, et j'apprécie la modernité de cette femme capable de tenir tous les rôles. Heureusement, elle peut compter sur un mari parfait et une équipe de choc pour tenir le coup.
Charlene et Jesse sont attachants, et leurs familles d'une complexité effarante. Elles suscitent une sorte de fascination qui met mal à l'aise car ces familles ne se rendent pas compte des conditions décalées dans lesquelles elles vivent. On comprend en les cotoyant que les monstres de la société actuelle ne sont pas que les criminels, ils peuvent aussi être des mères en apparence biens sous tous rapports mais en réalité mentalement instables. On comprend également que la maltraitance peut revêtir des aspects qui ne laissent pas forcèment des traces physiques.
Le lien entre le coupable et Charlene se devine très vite, même si je n'avais pas senti tout de suite sous quelle identité il se cachait.
Un roman agréable et dont on tourne les pages facilement, malgré quelques longueurs arrivé aux deux tiers du volume. Un policier actuel qui traite de plusieurs aspects de la relation enfants-parents et plus largement enfants-adultes, et qui soulève des questions dérangeantes sur des sujets importants. Plus intéressant à lire pour ces thèmes-là que pour l'enquête elle-même.

par Sephiria
Sorry Sorry
Zoran Drvenkar   
Les mots me manquent…Si rares sont ces moments teintés de grâce et d’intense satisfaction après avoir refermé un livre…Un pur instant de bonheur, ne craignons pas les mots.

Kris, Wolf, Tamara et Frauke, ont la trentaine berlinoise errante et blessée. Amis d’enfance, aucun d’entre eux n’a réellement entrepris quoique ce soit de constructif dans sa vie. L’idée de génie de Kris va bouleverser leurs existences bancales.


«Il y’a un truc qui manque aux chefs et aux décideurs, un truc dont ils ne peuvent pas se dépêtrer, qui plane comme une ombre menaçante sur leur vie…Ce truc là leur pourrit tellement la vie que ça se voit sur leurs figures…Ils ne savent pas s’excuser. Alors c’est pour ça qu’on va leur offrir. Des excuses à la pelle, à un prix sacrément juteux «

La création de leur agence leur prend à peine quelques heures. Son nom, c’est Tamara qui en a l’idée : Sorry. Celle ci prend son envol à vitesse exponentielle et leur destin se scelle…

Fondu enchaîné et nous voilà quelques mois plus tard, une villa achetée au bord du lac Wannsee et des comptes en banque bien garnis.Un simple coup de fil, une simple mission de « Pardon » qui va les faire basculer dans l’horreur.

Cela suffira pour le résumé car point trop n’en faut afin de ne pas dévoiler cette histoire hors du commun.

J’avais beaucoup entendu parler de Zoran Dvrenkar et j’étais si fébrile et si pleine d’attentes avant de commencer « Sorry » que je craignais de ne pas accrocher au style si atypique de l’auteur. Atypique, car la construction des chapitres est si déroutante qu’un instant de déconcentration suffit à faire perdre son chemin.

De la narration classique au TU et au JE, de Avant, Pendant et Après, l’auteur joue avec le temps et les personnages et au commencement, on ne sait plus…Qui est TU ? Qui est JE ?

Et les pièces s’emboîtent, une à une. La lecture devient aisée, logique, coule toute seule, malgré les contre-courants, comme l’eau du Wannsee. Et l’on se noie dans cette histoire, on finit pas s’abandonner aux eaux de ce lac pour finir sans souffle aucun, noyé dans cette rivière de mots, aux confluents des vies et destins de ce roman.

Du grand art !


par NathM
Le Tribunal des âmes Le Tribunal des âmes
Donato Carrisi   
Ce livre était un mystère pour moi déjà avant que j'en commence la lecture . Je ne l'ai pas choisi et la couverture comme le titre ne me plaisais pas du tout .
Mais bon , comme c'est mon mari qui me l'a offert pour me faire plaisir , j'ai décidé de le lire quand-même.
Ensuite , quand je l'ai rajouté à ma pile à lire , je suis alléen sur le fiche du livre pour voir ce qu'n on pensé les autres membres de ce site .Il est pas trop mal noté et j'ai vu qu'il était du même auteur que "Le chuchoteur" , livre que je n'ai pas lu mais qui a fait quand même un peu de bruit .
J'ai donc commencé ma lecture et là j'ai été intriguée dès les premières lignes , aussi bien par les personnages que pas l'histoire elle-même et , fait qui est surprenant , je l'ai été jusqu'à la dernière page du roman.J'ai été très souvent dans le flou , pour comprendre toujours par la suite où l'auteur avait voulu nous enmener , puis j'ai éé curieuse de savoir , de connâitre toutes les intrigues une par une . Deux histoires qui se rejoignent ,des personages qui ne lache rien , et une écriture particulièrement ...spéciale . Certain mots ou expression m'on dérangé , mais ça colle parfaitement avec l'auteur .
Enfin une histoire très addictive et prennante , qui se lit bien malgrès tout .Des intrigues et situation assez innovante dans les thrillers et un vrai plaisir à lire.


par carolee
Le Dernier Péché Le Dernier Péché
Rebecka Aldén   
j'ai bien aimé ce roman. très bien écrit, d'une écriture fluide, simple et qui démarre rapidement. petit bémol, au milieu du roman, j'ai perdu un peu d'intérêt quand on s'est retrouvé un peu trop dans la tête de nora et qu'on avait moins de dialogue et d’événement surprenant. dans ces moments-là, je trouve ça plus long. mais la fin m'a surprise, donc, ça rattrape le tout. je recommande pour passer un bon moment simplement!

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode