Livres
547 459
Membres
584 561

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Katalyna : J'ai lu aussi

Fight for Love, Tome 3 : Remy Fight for Love, Tome 3 : Remy
Katy Evans   
Je suis tellement chamboulées par ce livre que je ne trouve pas les mots pour expliquer ce que j'ai ressenti pendant ma lecture!!! Rémy est juste incroyable, il est attachant, aimant, passionnant et passionné! Il m'a fait totalement redécouvrir l'histoire.
Et quelle ne fût pas ma joie quand je me suis aperçue qu'il ne s'agissait pas seulement du point de vue de Rémy du tome 1 mais des deux tomes précédents ainsi que des moments qui se passent après!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Un vrai plaisir à consommer sans modération!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Katy Evans est véritablement une auteur que j'affectionne particulièrement et il me tarde de lire d'autres de ses livres (la suite de la saga Real bien sûr mais également ce qu'elle publiera après en dehors de cette saga).

Fight for Love, Tome 2 : Mine Fight for Love, Tome 2 : Mine
Katy Evans   
j'ai franchement eu envie de taper Brooke TOUT le long du roman. Pour moi, on passe à côté de tout ce qui aurait pu faire de cette histoire quelque chose d'original et intéressant. Le héros, Remington Tate "Remy", alias Riptide, est un personnage qui mérite d'être approfondi, explorer, on a envie d'en savoir davantage par rapport à sa maladie, ses combats, ses sentiments, bref tellement de facettes sont exploitables que c'est frustrant qu'elles soient à peine abordées. Les personnages secondaires devraient avoir une place bien plus importantes, ils sont totalement survolés et mis de côté alors qu'ils jouent un rôle primordial dans le quotidien du héros. L’héroïne (et bon sang que ce n'est pas une!!!!) est une cruche, capricieuse, égoïste, bête comme ses pieds, dénuée de tout bon sens!!!! Elle a une conception du monde, des priorités, des responsabilités et des valeurs familiales qui dépassent l'entendement!!! l'ensemble du roman tourne autour de son amour pour Remy, tout en jonglant entre je l'aime, je le déteste, alors que franchement lui est irréprochable!!!
ah et j'oubliais, la fille doit avoir une collection de petites culottes à faire pâlir tout bon magasin de lingerie, vu le nombre de fois incalculable (tiens, faudrait que je compte pour la blague) où elle nous gonfle avec "sa petite culotte tout mouillée"!!! Non mais franchement... Sans jouer les prudes ou les frigides, c'est de l'ordre du médical là!!!
bref, une souffrance du début à la fin ce roman tellement on s'ennuie! Le 1er tome m'avait très moyennement emballé mais alors là on touche le fond!!!!!

par zezet49
Fight for Love, Tome 1 : Real Fight for Love, Tome 1 : Real
Katy Evans   
Déçue pour ma part, j' en attendais sûrement trop. Mais faut dire qu' entre la nenette qui mouille toutes les deux pages, le manque cruel d' histoire, car oui il n' y a pas d' histoire, on suit la mise en place d' une relation qui devrait être très complexe et belle mais au final tout est effleuré pour ne laisser que le cul. (Trop de cul tue le cul :p)

Il aurait été plus intéressant pour ma part de développer les phases de cette maladie terrible.
Je lirais sûrement le deuxième tome même si au vue des avis sur goodread j' ai un peu peur :p
Malcolm, Tome 1 : Malcolm le sulfureux Malcolm, Tome 1 : Malcolm le sulfureux
Katy Evans   
Alors, alors... Que dire ?

Nous avons un milliardaire, une jeune ingénue, une romance, du sexe, un soupçon de domination et comme un goût de déjà vu... Sauf que...

La jeune ingénue et journaliste ( et alors ? Me direz vous.). Le milliardaire est irrésistible (comme d'habitude me direz vous encore).

Alors oui, nous avons là les ingrédients habituelle des romances habituelles, mais cette histoire n'a malgré tout rien d'habituelle. Et tout ça grâce a un ingrédient inhabituel.

[spoiler][/spoiler]

Pour une fois la personne qui fait tout foirer ce n'est pas le beau gosse, pour une fois la personne qui a du mal a s'engager, ce n'est pas le beau gosse, pour une fois c'est la fille qui merde dans les grandes largeurs et ça mes petites louloutes ça change tout !
[spoiler][/spoiler]
Donc, évidemment, j'ai adoré !

par flo27
Malcolm, Tome 2 : Malcolm +1 Malcolm, Tome 2 : Malcolm +1
Katy Evans   
Après avoir fini le tome 1, vous ne pouvez pas résister à la lecture du deuxième. Celui-ci se finit sur un cliffangher des plus sadiques. J'ai vraiment testé ma résistance jusqu'à la sortie de ce nouvel opus...

Je dois admettre qu'il n'a pas le peps du deuxième. Alors comment vous l'expliquez sans spoilers. Disons que le livre commence par une crise...c'est assez vague sauf que celle-ci résolue , tout le suspense part avec et il ne reste plus que la plume talentueuse de Katy Evans.
Alors certes j'aime le romantisme érotique surtout quand c'est écrit par une de mes auteures chouchous mais je dois avouer que j'aurais aimer un peu plus.
L'atmosphère et les personnages ont la qualité du précédent mais les récits trop « heureux » manquent trop de piquant pour la lectrice que je suis....
Bref vous ne pourrez pas faire l'économie de ce Malcolm +1 qui clôt cette très belle histoire même s'il ma laissé sur ma faim....

https://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
Orgueil et préjugés Orgueil et préjugés
Jane Austen   
Depuis plusieurs mois je me suis découvert une adoration pour la lecture fantastique, mais je me suis promit de lire d’autre style pour ne pas passer a côté d’un bon roman, car mes goûts son assez variés dans presque tout.
Orgueil et préjugés, un livre de 622 pages, si je n’aime pas ça va être long… Mais non je me suis fais avoir ! Malgré d’être loin de mon style de lecture j’ai craqué. (Mais je dois avouer que j’ai du parcourir la moitié du livre pour me sentir aisé, me laisser bercer et enivré par l’histoire).
Le personnage d’Élisabeth m’a charmé. Ici loin d’être une histoire de coup de foudre, mais bien une évolution de sentiments renversés.
Je sais que ce livre est un coup de cœur de beaucoup de personne et qu’il a reçu beaucoup d’éloge, c’est pourquoi je voulais le lire, le mettre au défit de voir si il pouvait me séduire. Il a réussit avec un franc succès.


par vallery73
Harry Potter et l'Enfant maudit Harry Potter et l'Enfant maudit
Joanne Kathleen Rowling    Jack Thorne    John Tiffany   
Pour une Potterhead impatiente de lire une nouvelle histoire dans ce merveilleux univers... c'est une énorme déception. Je ne sais même pas par quel point commencer.
Les personnages. J'ai aimé Albus et Scorpius. Le reste... c'est du grand n'importe quoi. J'ai eu l'impression de lire une mauvaise fanfiction écrite par un enfant n'ayant absolument pas compris l'essence des personnages.
Concernant l'histoire maintenant. On prend un semblant d'histoire, des éléments canon, et on fait un mélange absurde. L'histoire entière repose sur une énorme incohérence. Le plot twist final concernant un personnage est pire que ridicule, ça frise le deus ex machina de pacotille d'un écrivain en mal d'inspiration et cherchant désespérément à finir son scénario.
Une fois de plus, les Maisons sont sous-représentées, deux Serpentard ok, ça ça me plaît (bien que...), et le reste à Gryffondor. Euh, Poufsouffle et Serdaigle, ça existe aussi vous savez. Et en plus, le seul Poufsouffle qui était un minimum développé ? Pas de souci, on déforme totalement son caractère ! C'est juste stupide. Parlons de Serpentard. Nous sommes 19 ans après la Bataille de Poudlard. 19 ans après la guerre. Et surprise surprise, Serpentard est toujours la maison du Diable ! Waw, quelle évolution. Je vais faire une comparaison un peu risquée, mais après la Seconde Guerre Mondiale, les choses ont changé. Les points de vue ont changé. Il y a eu une évolution de la pensée. Là... rien.
Le Retourneur de Temps. Son utilisation est totalement ABSURDE. Ça va à l'encontre de TOUT ce qu'on a appris sur leur utilisation.
Je ne vais pas m'étendre plus, mais le tout forme une masse totalement absurde et dénature le canon de l'univers d'Harry Potter tel qu'on le connait. Des petits détails m'ont fait grincer des dents comme pas possible, comme l'histoire avec la dame au chariot.

Une immense déception. Je suis passé de l'incrédulité au désespoir, et je regrette ma lecture, ce que je pensais ne jamais dire au sujet d'un livre en rapport avec Harry Potter.

par Stormy
Nos étoiles contraires Nos étoiles contraires
John Green   
http://wandering-world.skyrock.com/3080070673-The-Fault-In-Our-Stars.html

Il y a des livres qui vous plaisent, qui vous embarquent avec eux dans un univers fascinant et qui vous permettent de vraiment vous évader. Et puis, il y a des livres comme The Fault In Our Stars. Ceux qui vous font rire et pleurer, qui vous bouleversent jusqu'au point à penser à eux au lycée, lorsqu'on est avec des amis, qui nous dévastent et vous consument jusqu'à la dernière page. C'est définitivement le cas de ce magnifique ouvrage. Rien qu'en repensant à sa fabuleuse histoire, j'ai des papillons dans le ventre.
En lisant le résumé, on se doute que l'intrigue va nous toucher. Vous commencez à me connaître, j'ai des tendances un peu étranges, comme celle d'aimer les histoires atrocement tristes. Alors quand Marie m'a conseillé The Fault In Our Stars, j'ai vite compris que j'allais être bouleversé. Et mon sentiment s'est révélé exact. Ce roman m'a ébranlé au plus haut point. On passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, on a sans cesse envie de rassure les héros, et on prend une énorme gifle à la fin du livre. Tout ce que j'aime.
Nous rencontrons deux protagonistes extraordinaires : Hazel et Augustus, tous deux atteints d'un cancer. J'ai envie de dire "Évidemment, ils vont se rencontrer. Évidemment, ils vont s'attacher l'un à l'autre. Évidemment, ils vont tomber amoureux. Et évidemment, il va leur arriver la chose la plus horrible du monde.", mais ce serait rendre affreusement justice au livre. Car oui, l'intrigue est exactement ça, mais également tellement plus. Tellement, tellement plus.
Tout d'abord, et peut-être que cela va paraître vraiment étrange, j'ai énormément ri pendant ma lecture. Hazel et Augustus possèdent un sens de l'humour franchement décalé, et une auto-dérision sur eux-mêmes et leurs maladies à toute épreuve. Leurs répliques sont sensationnelles et drôles, et on ne peut, grâce à celles-ci, que s'attacher à eux. Ils ne veulent sous aucun prétexte que leurs cancers ne prennent possession d'eux. Ils ne veulent pas qu'ils leurs dictent leurs vies. Ils veulent se battre. Toujours et encore. Pour vivre. Exister. Ne pas être oubliés.
Les personnages secondaires sont également marquants et hautement touchants. Les parents d'Hazel et Isaac, par exemple, sont aussi bien décris que les deux adolescents. Ils sont profonds, bruts, réels. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son chef-d'œuvre. Tout y est parfait. D'ailleurs, John Green est vraiment un romancier exceptionnel. Sa plume est saisissante, haletante, prenante. On se perd dans chaque phrase, chaque tournure, chaque mot, chaque expression. Il parvient à nous faire sourire et à nous écrire des moments coup de poing quelques passages après. On passe par toutes les émotions possibles. Et qu'est-ce que c'est beau. J'en veux encore !
On s'amuse et on a les larmes aux yeux pendant premières deux cents pages, où tout se met en place. On apprend à découvrir pleinement Hazel et Augustus. Leurs failles, leurs faiblesses, leurs points forts, leur détermination à survivre malgré tout. Absolument tout. Et lorsqu'ils tombent amoureux, que la romance peut vraiment s'épanouir, c'est à ce moment précis que l'auteur décide de nous achever. Le coup de grâce est enfin donné.
Les cents dernières pages sont atroces. Aussi bien fascinantes qu'émouvantes. Notre moral connait alors une chute libre. C'est par la répétition de phrases frappantes et littéralement ravageuses que John Green rend son histoire encore plus renversante qu'elle ne l'était déjà. J'ai pleuré. Beaucoup. J'ai eu les yeux gonflés pendant de longues minutes. Cette horrible centaine de pages nous dévore et nous coupe le souffle. Ce n'est pas plus compliqué. Pourtant, je savais que j'allai avoir mal, que j'allai souffrir. Mais la peur n'évite pas le danger. J'ai donc plongé avec Hazel et Augustus dans un ouragan de sentiments annihilants. Ouaw. Juste ouaw.
Concernant la romance en elle-même, elle fait partie d'une des plus belles que j'ai jamais découvert. Nos deux fantastiques héros représentent tout l'un pour l'autre. Ils s'accrochent car ils savent pertinemment que la vie va horriblement les séparer. Alors ils profitent de chaque moment. Chaque seconde qui s'égraine est un pas de plus vers la conclusion de leurs existences. Ils décident d'écrire le dernier chapitre de leurs vies ensemble. Oh god. Comment ne pas succomber à cette histoire, sincèrement ?
En refermant The Fault In Our Stars, j'étais dans un état second. J'ai dû attendre un petit moment avant de pouvoir repenser normalement. J'avais le coeur qui battait à cent à l'heure, les idées confuses, l'esprit embué. Ce livre nous offre une très, très belle leçon de vie. On réalise qu'il y a des cas pires que les nôtres. Que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré ses hauts et ses bas. Qu'il faut profiter de tout, à tout moment. Car d'un instant à l'autre, tout peut violemment basculer. Hazel et Augustus sont deux personnages qui resterons très certainement gravés dans ma mémoire pendant très longtemps, tout comme leur passionnante et frappante histoire. Merci à John Green pour avoir écrit un tel livre. Merci, merci, merci. Et, évidemment, merci à Marie pour me l'avoir conseillé. Je serais passé à côté d'un vrai trésor.

par Jordan
Unité d'élite, Tome 1 Unité d'élite, Tome 1
Loraline Bradern   
Une très belle romance d'amour, pas très commune ce qui permet justement de se plonger davantage dans l'histoire...
J'ai été attentive du début à la fin à la recherche de détails me permettant d'avancer dans l'intrigue mais je suis une mauvaise enquêtrice visiblement mdr...
Belle plume, écriture fluide qui m'a envoûtée et donné envie de poursuivre page après page...
J'ai vécu mes émotions au mm rythme que les personnages!! J'ai été stressée, amoureuse, inquiète, triste en même temps qu'eux...
Sandy Jessiman, militaire de carrière, a une force de caractère énorme, capable de déplacer des montagnes pour arriver au bout de ses missions et connaître la vérité. Elle vit, subit, encaisse et malgré tout, avance dans sa vie avec un courage immense!
Woody, militaire également de carrière, réalise des OPEX des plus dangereuses avec son équipe.
Sandy et Woody ont tous les 2 un vécu douloureux...
Quel lien relie leur passé? Arriveront-ils à travailler ensemble sans préjugé?
Au final, vous vous demanderez également si toute vérité est toujours bonne à dire pour certains et à savoir pour d'autres. Et si L'amour sera au rdv...
Plongez dans ces 2tomes et vous aurez toutes les réponses...
Love Game, Tome 1.5 : Holy Frigging Matrimony Love Game, Tome 1.5 : Holy Frigging Matrimony
Emma Chase   
Après avoir lui les tomes précédents, j'ai voulu lire celui-ci, qui est une recueille de quatre petites histoires avec le couple Kate et Drew, mais aussi Matthew et Delores et Steven et Alexandra. Le roman est découpé en quatre petites histoires - se déroulant entre le premier et second tome - avec le point de vue de Drew sur trois histoire et celui de Kate sur l'une. Quelques poilers, mais sans grande importance dans cet avis.

Les liens sacrés du mariage
La première histoire se déroule pendant le mariage de Delores et Matthew. Nous avons le point de vue de Drew toujours aussi proche, protecteur et désireux envers Kate. En effet, Kate l'abandonne pour une soirée pour aider Delores a se préparer pour ce grand jour. Mais il ne peut pas s’empêcher de la retrouver pendant les préparatifs dans sa chambre. Cela donne encore des bonnes parties de rigolades au lecteur. De plus, Drew ne va pas pouvoir se tenir tout le long du mariage avec Kate en mode super sexy, il va se disputer avec Billy, l'ex de cette dernière. Mais finalement, on découvre qu'ils ont fais la paix après quelques verres d’alcool.

La revanche de la Garce
L'histoire la plus drôle pour ma art. En effet, elle est raconté du point de vu de Kate. Ils sont en train de garder la nièce de Drew à son appartement. Un livreur arrive avec un carton remplis de chats pour Drew. Ce dernier n'est pas au courant, mais n'a pas d'autre choix que de les gardes pour quatre à six semaines, sinon ils seront euthanasié. Ce cadeau arrive de la part de sa sœur, car l'année précédente, il lui a offert une dinde à Noël.

La fin de la Lune de de Miel
Une dispute toute bête dans un couple heureux. J'adore ce passage, car le problème se résout de manière adorable. En effet, Drew utilise sa copine pendant un match pour aller lui chercher une bière. Elle commence à faire un scandale devant les amis de ce dernier. Ils vont ainsi se disputer, puis se réconcilier quand Drew lui dit qu'il va faire des efforts, mais bien sûr, cela finit sur la couette ou dessous d'ailleurs.

Une année peut tout changer
C'est leur un an ensemble - qu'ils ont baisés pour la première fois. Drew veut marqué le coup préparant une super soirée entre amoureux, mais aussi un petit cadeau, qui va faire chavirer le cœur de sa belle - un tatouage avec son nom Kate. Cette dernière va regretter son cadeau, même si à la fin, il prennent franchement leur pied avec ces différents sex-toy.

Le lecteur retrouve le Drew du premier tome pour quelques aventures plus drôle les unes que les autres. Biens sûr, cela ne nous en apprend pas beaucoup plus sur les personnages. Il ne reste qu'un hors-séries permettant de nous faire passer un bon moment, mais aussi de nous faire beaucoup rire.

En général je le recommande à ceux qui ont lu au moins le premier tome et qui ont adoré les personnages.

>>http://fifty-shades-darker.blogspot.fr/2015/09/tangled-tome-35-holy-frigging-matrimony.html

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode