Livres
565 017
Membres
617 867

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Kawtar-18 : Liste de diamant

Trois héritières à conquérir, Tome 3 : Mariée à l'ennemi Trois héritières à conquérir, Tome 3 : Mariée à l'ennemi
Terri Brisbin   
Je dois avouer, non, je dirais plutôt "confesser" que j'ai... ahem... adoré. Voilàààà c'est dit. Je vais essayer de ne pas en rougir, mais franchement l'histoire est juste géniale. Normalement je ne suis pas une adepte de l'eau de rose gnangnan, mais ce roman n'est pas du tout dans cet esprit là. Je veux dire oui c'est vrai que c'est pas mal érotique (un peu trop d'ailleurs si je devrais donner un côté négatif), mais il y a aussi une véritable histoire d'amour derrière ainsi qu'un arrière-plan historique super intéressant.
Les personnages ne sont pas stéréotypés (bon, c'est vrai que le cliché grand-type-baraqué-et-ténébreux-et-cicatrisé-et-dangereux c'est un peu redondant, mais oh les filles! n'allez pas dire que vous n'adorez pas ça!) Bref l'héroïne est aussi attachante, équilibrée avec justesse je dirais. Tout ce qu'il faut de caractère et de faiblesse.
Bref, je ne regrette pas du tout ma lecture, qui a été pour le moins rapide.
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
La Confrérie de la dague noire, Tome 2 : L'Amant éternel La Confrérie de la dague noire, Tome 2 : L'Amant éternel
J.R. Ward   
Le seul reproche que je faisais au premier était le langage et la grammaire qui était employé. Rien de cela dans celui-ci. Ce qui me fait penser que c'est une volonté de l'auteur pour montrer les différences entre les frères. J'ai bien aimé ce tome. J'étais contente qe l'auteur commence à introduire le tome 3 e faisant se rencontrer Zsadist et Bella de celui-ci. Vivement le 20 aout!

par Liriel83
La Chronique des Bridgerton, Tome 2 : Anthony La Chronique des Bridgerton, Tome 2 : Anthony
Julia Quinn   
J'ai lu toute la série des Bridgerton et ils sont vraiment super. Plein d'humour, d'amour, de sentiments.
Je dois avouer que j'ai préféré les histoires des frères plutot que celles des soeurs.
A découvrir absolument.

par xuxa
La Chronique des Bridgerton, Tome 1 : Daphné et le duc La Chronique des Bridgerton, Tome 1 : Daphné et le duc
Julia Quinn   
Euh... alors je dois dire que je ressors de cette lecture totalement écoeurée.
C'est peu dire que je ne m'attendais pas du tout à ça vu les commentaires élogieux et le fait que j'avais beaucoup aimé ma première lecture de cette autrice, la duologie "Les deux ducs de Wyndham".

Tout d'abord, il y a un vrai problème de contexte de l'époque. Les dialogues, les attitudes, rien n'est crédible. Un peu de liberté, je veux bien, mais là ça n'a juste rien à voir avec la période Régence (tout le monde se tutoie, se lance des menaces - à voix haute, pas juste pensées ! - du style "je vais le/la tuer, le/la passer par la fenêtre", etc).

Ensuite, le couple principal ne m'a pas plu du tout.
Simon est obtus et s'accroche à des stupidités, il fait des crises de colère exagérées et totalement déplacées et se montre même parfois violent avec Daphné, lui assénant, une fois mariés, qu'elle lui appartient et qu'il pourrait très bien la violer si l'envie lui prenait (c'est d'un romantisme ! *ironie*).
Daphné est manipulatrice et le summum arrive quand même quand elle viole son mari quand il est saoul (oui, c'est un viol !) pour lui voler sa semence et concevoir un enfant qu'il ne désire pas, ce qu'il lui a bien fait comprendre de nombreuses fois, même avant le mariage (encore une fois, hyper romantique ! *ironie*).

L'humour que j'attendais c'est révélé puéril, je n'ai même pas souri une seule fois.
Et j'attends encore la partie aventure (c'est un A&P non ?), inexistante.

Je ne lirai pas la suite de cette série.


PS : à noter que cette saga littéraire vient d'être adaptée en série sous le même titre que les bouquins, soit "La Chronique des Bridgerton"

par Vitany
Il était une fois, Tome 2 : La Belle et la Bête Il était une fois, Tome 2 : La Belle et la Bête
Eloisa James   
Ce second tome est encore meilleur que le premier !
J'ai encore une fois beaucoup aimé le style d'écriture qui est vraiment plaisant à lire, il est simple mais élégant et l'auteure a un vrai don pour écrire les dialogues. J'attendais toujours avec impatience ceux entre Piers et Linnet il étaient excellents !
Concernant les personnages, j'ai bien aimé Linnet qui s'est révélé moins superficielle et plus semblable à Piers que ce que je croyais. Quant à ce dernier, malgré son caractère de cochon, il est vraiment attachant et ses répliques étaient tout simplement hilarantes. J'ai adoré leur couple ! Et puis je ne m'attendais pas du tout à certains événements. J'avais les larmes aux yeux lors d'une certaine scène.
L'histoire est vraiment bien ficelé, et même si la fin est prévisible (c'est tout de même une romance) on ne s'ennuie pas une seule seconde ! Une très bonne lecture !
Hell's Eight, Tome 3 : Plaisirs Interdits Hell's Eight, Tome 3 : Plaisirs Interdits
Sarah McCarty   
Comme prévu j'ai enchaîné aussitôt avec le tome 3 et j'avoue l'avoir moins apprécier que le tome 2.
[spoiler]J'ai eu du mal avec la personnalité si pacifiste de Sally Mae qui malgré tout à une part assez «  sombre » lorsqu'elle est dans les bras de Tucker et accepte certaine chose. ( Chapitre 9). Malgré son caractère et sa répartie, je n'ai pas retrouver la fougue de Bella qui m'avait charmé complètement. Sally est une jeune veuve qui exerce la médecine et sauve la vie des gentils comme des méchants au risque de sa vie notamment avec Lyle. Elle ne voit que par Dieu et l'éducation de quaker qu'elle a reçut ce qui m'a un peu agacé. Un monde sans violence n'existe malheureusement pas.

De l'autre côté nous avons Tucker, un indien faisait partie du Hell's Eight qui est lié a son passé mais aussi ce racisme qu'il subit à cause de ses origines. Il est attiré par l'interdit mais lorsqu'il se rend compte que son cœur c'est attaché à cette femme, il se refuse l'espoir tout en jouant avec le feu en restant auprès de cette femme qui arrive à l'amadouer mais surtout lui faire promettre de ne pas donner le premier coups. Pour elle, il accepte alors que cette part sombre fait partie de lui, qu'il est un Hell's Eight à la froide réputation.

Puis tout s’enchaîne très vite. Pas vraiment le temps de comprendre qu'elle se retrouve enceinte et qu'ils se marient. Petite note, le mariage est le passage le plus drôle du livre ( selon moi bien sûr) et cette journée vire vite au cauchemar avec la suite de la journée. Sally tue pour la première fois de sa vie et ses souvenirs lui reviennent... Entre l'annonce de la grossesse et la fin tout va trop vite a mon goût. Pas le temps d'apprécier qu'on arrive déjà à la fin où enfin Sally lui ouvre son cœur et lui dit je t'aime.

En parallèle, les garçons sont toujours à la recherche de Ari dont ils s'approchent un peu plus à chaque fois mais nous avons aussi le naissance de Jonah, le fils de Desi et Cain. Le vrai bonheur a été de retrouver Sam et Bella et petite note triste, nous ne savons pas ce qu'est devenu l'équipe de Montoya qui s'est opposée aux Comanches, ceux à la poursuite de Desi et Ari.

Sally vit dont au ranch Hell's Eight avec Tucker, j'aurais aimé que Bella et Sam y reste aussi. J'espère qu'ils ne seront pas mis de côté pour les prochains tomes avec le fait qu'eux ne soit pas avec les autres. Nous découvrons un peu plus les jumeaux Tracker et Shadow dont un que nous retrouvons dans le prochain tome si je ne me trompe pas. [/spoiler]

Pour conclure, un tome qui m'a moins transporté que les autres, certainement a cause du personnage de Sally bien trop pacifiste à mon gôut bien qu'elle soit malgré tout assez déterminé et qu'elle a de la répartie mais pas assez à côté de Bella. ( oui ce personnage est un vrai coup de cœur, surtout quand elle braque une arme sur Cain ! Qui aurait osé!). J'espère retrouver la petite étincelle du tome 1 et 2 dans le prochain tome que je vais enchaîné tout de suite.

par Vidia
Les Chevaliers des Highlands, Tome 7 : Le Chasseur Les Chevaliers des Highlands, Tome 7 : Le Chasseur
Monica McCarty   
J'aime vraiment beaucoup cette saga de romance historique, ce qui fait que, toutes les autres que je tente, me paraissent bien fades à côté… donc si vous avez des titres avec le même poids, je suis preneuse. Pour chaque tome, j'ai été conquise et pourtant, je suis une lectrice difficile en romance, je roule beaucoup des yeux, je n'aime pas les cruches, je n'aime pas les dialogues hyper niais. Il me faut absolument de l'authenticité !

Monica McCarty soigne son background, elle nous donne beaucoup d'informations sur les lieux, les familles, les clans son univers est très crédible. Elle ne fait jamais dans le superficiel, on se rend bien compte que le monde qu'elle a créé est solide, qu'il est possible grâce à des connaissances et des recherches poussées. C'est l'un de ses plus gros atouts, c'est dépaysant, alors comment ne pas être, immédiatement, embarqué dans cette aventure.

Là où d'autres RH se contenteront de balancer des dialogues fleure bleue, voir totalement romanesques et beaucoup de frotti-fotta, elle fait autant la part belle à l'action qu'à la séduction. Alors certes, les personnages sont stéréotypés (oui il sont tous grands et forts, que de belles armoires à glace xD on nous vend du rêve, rêvons ! ) mais chaque tome à sa propre histoire, ses propres caractères.

J'ai préféré celui-ci, je crois que le tome 6 m'avait un peu gavé avec trop de scènes de cul, ici il y'en a moins au profit des phases de séductions, d'échanges entre deux caractères bien têtus. J'ai aimé voir leur évolution, 'Gena et Ewen offrent de bons moments avec des joutes verbales piquantes et puis, 'Gena' est une femme en avance sur son temps. C'est un personnage, entier qu'il est vraiment difficile ne pas apprécier. Quant à Ewen, le voir se prendre la tête nous fera plus d'une fois sourire. Le pauvre =D

Encore un tome qui m'a beaucoup plu grâce à une plume que j'aime lire, une histoire rythmée et riche en rebondissements. Si l'issue n'est jamais difficile à deviner, on est pourtant, à chaque instant, attentives aux moindres événements. On ne le lâche plus, tant qu'on ne l'a pas terminé. Un must-have en RH.

par LLyza
Hell's Eight, Tome 5 : Noces Intenses Hell's Eight, Tome 5 : Noces Intenses
Sarah McCarty   
Les Rangers du ranch les Hell's Eight sont huit amis soudés par les épreuves qu'ils ont connu dans leur enfance et unis par les horreurs dont ils ont été témoins depuis lors, tout comme pour les raisons qui les en ont fait sortir! Ce sont des hommes d'honneur, forts, loyaux et virils, qui croient en leur propre cause, et nous les découvrons au fil des tomes très protecteurs envers les épouses que le destin a placé sur leur chemin. Parmi eux, les jumeaux métis indien, dont Shadow le plus sombre et mystérieux qui, dans le tome précédent avait tué Harold Amboy afin qu'il ne cherche plus à faire assassiner Dési et Ari devenue sa belle-soeur.

Pour cet acte que le Colonel Daniel Jeffreys n'a pas digéré, nous retrouvons Shadow hors-la-loi, sa tête mise à prix, en passe d'être pendu pour vol de chevaux!!! Autant dire que la surprise est de taille si l'on considère que jusqu'alors, tous les actes de cet homme prouvaient qu'il méritait bien son nom. Le traitement de son personnage bien trop survolé m'a déçue alors que j'attendais son histoire avec plus d'impatience que celle des autres. Il reste malgré tout suffisamment de points positifs pour laisser le charme agir, puisqu'ici nous avons droit à une intrigue plus riche qu'habituellement, toujours ce penchant de l'auteur pour les amours prônant la tolérance ainsi que l'humour toujours au rendez-vous, surtout lorsque les Hell's Eight se retrouvent.

Pour une fois, c'est un petit bout de femme moitié chinoise qui va sauver notre ranger en l'épousant, décelant dans son comportement farouche et son regard sauvage la force dont elle a besoin pour protéger sa mine d'or qui lui permettrait de préserver sa cousine Lin du déshonneur. Sous l'apparente humilité qui sied aux femmes de son pays, Fei a un caractère bien trempé et manie les explosifs aussi bien que son père. Ce talent, ainsi que l'appât du gain de certains confèrent un souffle épique au récit parsemé de péripéties innovantes pour cette saga. Elles prennent néanmoins le pas sur la romance qui nous semble plutôt fade, séparant bien trop longtemps le couple dont on a du coup, du mal à comprendre l'attachement soudain et profond.

Nous sommes dans un Spicy, un Hell's eight qui plus est, et l'on sait pourquoi on suit cette saga, or ici, ça manque cruellement de fougue et de passion. Où est donc passée la plume vibrante de sensualité de Sarah McCarthy, ses longues scènes audacieuses qu'elle nous décrivait avec tant de volupté faisant de nos rangers de véritables fantasmes ambulants torrides au possible. Il y en a quelques unes certes, mais si répétitives et édulcorées que l'on se demande si certains passages n'ont pas subi de sérieuses coupes lors de la traduction. Et c'est bien dommage! Espérons que le 6eme tome nous fera oublier cette petite faiblesse passagère...

par Seregan
La Ronde des saisons, Tome 2 : Parfum d'automne La Ronde des saisons, Tome 2 : Parfum d'automne
Lisa Kleypas   
Je me suis régalée avec ce tome !
Décidément, Lisa Kleypas a un don pour nous faire voyager !

Le couple formé par Marcus (le pseudo glaçon) et l'incendière Lilian est SA-VOU-REUX !!
Ce roman est criblé d'humour, de propos détonnant et de scènes positivement décapantes. Par ailleurs, l'intrigue est menée tambour battant et l'on plonge dans l'aventure dès les premières pages.
On retrouve avec plaisir les 3 amies de Lilian dont le sort continue de prendre forme.
Les dernières lignes nous mettent l'eau à la bouche quant au tome suivant... que j'attaque de suite !


par Christy

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode