Livres
547 432
Membres
584 495

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Kristell-8 : J'ai lu aussi

Shining Shining
Stephen King   
Je me suis enfin décidé à lire ce livre que j'avais dans ma PAL, voulant connaître l'origine d'un film tel que Shining, de Kubrick. Et, sachant que c'était SK, je savais que j'allais apprécier, et j'étais curieux de voir ce qui différenciait le roman du film, ayant déjà lu King parler à ce sujet.

Et bien, j'ai été ravi. Le film ne semble en fait être qu'un survol superficiel et raccourci du livre, où Kubrick a pris les passages qui l'intéressaient et omis certaines détails pour au final réaliser un film d'horreur excellent.
Mais le roman est beaucoup plus, comme tous les SK, qu'un banal livre d'horreur.

Tout d'abord, le personnage de Jack Torrance, dont on apprend les origines sombres et le terrain favorable à certaines faiblesses dans sa personnalité qui le rendent instable dès le départ. La psychologie est très bien retranscrite, et on comprend les personnages, leurs relations, leurs souffrances et leur amour. On insiste aussi sur Danny, cet enfant qui possède un pouvoir étrange ; qui dans le film passe presque inaperçu, ou en tout cas ne sert à rien. Ici, c'est bien le pouvoir de Danny qui est en cause, et qui prend une importance primordiale. Et enfin, Wendy, qui dans le film ressemble à une poupée de chiffon, dont on apprend à connaître la mère, avec elle aussi ses faiblesses, et ses forces. Car ici, personne n'est en dehors de l'intrigue, et tous les facteurs vont jouer un rôle dans le déroulement des évènements, et dans la vie de chacun.

L'histoire insiste beaucoup sur les problèmes de dépendance de Jack à l'alcool. On apprend à le connaître, à connaître ses ressentis, ses tentations et ses colères contre lui-même. Loin des stéréotypes et idées reçues, c'est ici une image de l'alcoolique nuancées et grise - ni noire, ni blanche. La victime, dépendante, faible face à l'alcool, et plus encore quand les choses vont mal. Des faiblesses qui en feront l'acteur le plus manipulable dans ce jeu de marionnette dont des forces maléfiques tirent les ficelles.

Ce SK est celui je pense qui m'a fait le plus peur - dans la mesure où un roman peut faire peur -, j'ai ressentis des frissons, je me suis laissé aller avec plaisir à l'angoisse, me prenant à l'empathie de cette famille, bloquée dans ce cauchemar incontrôlable.

Et enfin, j'ai été ravi par la fin, non pas parce qu'elle m'a plu, mais parce que le film ne laisse rien deviner de la fin du roman. En bref, si vous avez vu le film, c'est comme si on vous avait résumé l'histoire dans les grandes lignes (ce qui est souvent le cas) avec une fin imaginée par quelqu'un d'autre.
Docteur Sleep Docteur Sleep
Stephen King   
J'ai mis du temps, j'ai eu du mal, mais je l'ai fini... Je ne lisais plus de King depuis des années, mais ayant adoré Shining, je me suis dit "pourquoi pas".
Pas un mauvais roman en soi. De l'intrigue, du suspens, pleins de références et d'échos avec Shining...
Mais... un livre qui tire en longueur. Et des explications que j'ai trouvées tiré par les cheveux. [spoiler]Comme le lien de parenté entre Dan et Abra. En quoi était-il utile? Jack Torrance avait déjà tant de défauts. Son amour pour sa famille était sa qualité rédemptrice, pourquoi lui ôter ça en lui créant une famille illégitime? Et le Don est sensé être une qualité aléatoire.. ça a un peu gâché le tout à mon goût.[/spoiler]
Je suppose que les inconditionnels de King adoreront. Alors vous, foncez. Les autres, si vous avez abandonné King depuis des années, pourquoi pas, mais n'en faites pas une priorité.
Ça, Tome 1 Ça, Tome 1
Stephen King   
Si Stephen King meurt, la Terre perd un génie.
Ça est probablement son meilleur roman, travaillé dans les moindres détails, d'un réalisme palpable. King a réussi à reproduire le contexte de l'enfance, que j'avais oublié, et à me faire peur au point de vouloir fermer le livre, et me coucher en priant pour ne pas faire de cauchemars. Mais ce n'est pas mon genre et j'ai dévoré les 800 pages avec la délectation toute particulière que je ressens quand je lis cet auteur. J'ai beaucoup aimé le traitement "tour à tour" des personnages, assez pratique. A ma grande surprise, j'ai ressenti de nombreuses émotions, dont la peur, et je me suis surprise à cauchemarder une ou deux nuits.
J'ai hâte de lire la suite, même si Derry me met de plus en plus mal à l'aise...

par Natiguane
Ça, Tome 2 Ça, Tome 2
Stephen King   
La qualité d'écriture de King est toujours irréprochable, les descriptions sont saisissantes quoique par moment un peu trainantes mais cela contribue à faire durer le suspens. Les personnages sont toujours aussi bien aboutis et portent vraiment l'histoire à bras le corps. Cependant j'ai été déçue du dénouement de l'histoire, de l'explication de Ça et de tout ce qui se passe dans son antre. Je n'ai pas réussi à adhérer aux explications fournies alors qu'il y en aurait eu d'autres bien plus satisfaisantes à mon goût. L'histoire a donc perdu de sa crédibilité à partir de la moitié de l'ouvrage à peu près de ce deuxième tome. Bien que j'ai pu faire de nombreuses métaphores pour divers événements qui m'ont laissés perplexes; ces "justifications" m'ont laissé un goût amer dans la bouche. Certains passages restent de vrais mystères mais peut-être est-ce parce que maintenant j'ai grandie et que je suis une adulte aux pays des enfants...

par llalande
Mr. Mercedes Mr. Mercedes
Stephen King   
J’ai vraiment apprécié cette lecture ; le premier Stephen King que je lis depuis 20 ans . Merci monsieur pour cette terrible dose de sadisme, ces bons mots et comparaisons hasardeuses, mais si bien placées. Le flic retraité mal dans sa peau et abandonné est succulent, un méchant bien taré comme on en attend dans un Stephen King. Ce jeu de chat et de souris, où les rôles s’échangent au fil des chapitres, permet de varier les plaisirs. J’ai bien reconnu la patte du maître et le récit n’entretient pas la lassitude.
Ma version numérique présentait une typographie parfois douteuse, ce sera peut-être mon seul regret… autant avouer ; un détail sans intérêt. Juste une question : Pourquoi Jérôme, qui a déjà entendu la voix du marchand de glace, ne tente-t-il pas une imitation ? J’aurais attendu une justification plus complète dans le cas contraire.

par AJCrime
Le Fléau, Tome 1 Le Fléau, Tome 1
Stephen King   
Ce livre en deux tomes est un pavé. 1500 pages en tout, qui nous emmènent dans un monde ravagé par un virus d'origine militaire qui a décimé la plupart de la population aux Etats Unis. Dans ce monde désertique ; les survivants doivent faire face à l'abolition de la civilisation, le retour à la sauvagerie et à la loi de la jungle ; enjambant les cadavres pourrissant et ne sachant où aller. Mais pas pour longtemps, car bientôt, la nuit, il vont la voir. Elle, cette vieille dame noire, qui les appelle... Vers le Nebraska. Alors va commencer le départ des survivants.
Mais tout le monde ne va pas recevoir le même message ; et Randall Flag fait aussi partie du jeu, encore une fois...
Le récit, l'écriture, et les personnages, sont fidèles aux romans de SK ; on a rien à leur reprocher, et ils sont tous creusés pour qu'on sachent qui ils sont. Cette lutte manichéenne a peut-être quelque chose de simpliste, mais l'exode de chacun vers un lieu commun, un camp, dans ce monde post-apocalyptique, est très bien décrit. Le monde en lui même, le passage du tout au rien au long de la contamination est aussi superbement raconté ; et SK n'y va pas dans la dentelle quand il s'agit de décrire les cadavres, les agonies, et les mesures prises par le gouvernement. ça a été mon second SK, et je le garde toujours parmi les meilleurs du genre.
Le Fléau, Tome 2 Le Fléau, Tome 2
Stephen King   
Le maître a encore taper sur le machine !!
Ce tome du fléau est un délice, il se savoure sans soucis, l'histoire est tout simplement géniale !!

Encore une histoire entre le bien et le mal vous direz vous, oui mais à la sauce King !!


par Nicolas
Désolation Désolation
Stephen King   
Je m'attendais à beaucoup à ce livre après avoir lu Les Régulateurs, et j'ai pas été déçu. En effet, il en est un roman parallèle sur la même trame.
Cette ambiance froide, mystérieuse, en début de roman, et peu à peu, le lever du voile, bien qu'on ne sache jamais vraiment de quoi il est question.
Tout se passe dans cette petite ville, mais l'ambleur est plus grande quand l'ennemi se dévoile. On voit le chaos qui s'est développé, bien qu'il ne soit pas raconté, on voit les résultats. C'est un peu comme dans un survival-horror, la ville désertique... Car les animaux de la nuit, les créatures du désert, servent le Tak ; l'esprit, le dieu, sortit du Puits des Mondes.
Bien qu'il y ai aussi un peu de Dieu là-dedans ; une lutte divine, en quelque sorte, cela ne choque pas trop, et c'est juste un élément de la fiction. Le suspense par contre est omniprésent dans la traque de Tak à la poursuite du petit groupe qui ont été fait prisonniers, et qui vont chercher un moyen, d'abord de fuir, puis de lutter.
Ça, tome 1/3 Ça, tome 1/3
Stephen King   
J'ai découvert le grand maître grâce à ce chef d'oeuvre.
Depuis, je suis accro.
Ça, tome 2/3 Ça, tome 2/3
Stephen King   
Et voilà le second tome de Ça.
Dans mon évaluation du tome 1 j'avais parlé du thème de l'enfance cher à SK mais derrière ce livre d'horreur, on retrouve aussi la création d'une ville, de son histoire, de ses drames, de son quotidien et de ses habitants bien sûr.
C'est un autre grande habileté de l'auteur de faire vivre un lieu lui permettant d'habiller son récit et d'amplifier le sentiment d'horreur grâce à ça.
C'est vraiment une superbe fresque, j'ai hâte de lire la fin.

par Myrajane

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode