Livres
547 494
Membres
584 664

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Ladykami : Ma PAL(pile à lire)

Le jeu de l'amour et de la mort, tome 2 : La messe rouge Le jeu de l'amour et de la mort, tome 2 : La messe rouge
Juliette Benzoni   
"La messe rouge" porte bien son nom. Des trois tomes, c'est le plus sanglant. Jusqu'où peut mener la folie de quelques hommes.
L'héroïne va se sauver de justesse des prisons de la Bastille et de la guillotine. L'amour impossible entre Anne Laure et Jean nous tient en haleine.
Comme toujours ce livre est palpitant et très bien écrit.

par magaliB
Ne lâche pas ma main Ne lâche pas ma main
Michel Bussi   
J'ai lu tous les livres de cet auteur, sauf le dernier qui vient à peine de sortir.
Dés que j'ai vu "Quand Liane disparaît de l’hôtel, son mari, Martial Bellion, devient le suspect N°1" j'ai su que ce n'était pas le cas. Connaissant la particularité de cet auteur, je savais qu'il se débrouillerait pour trouver une toute autre réalité pour expliquer les événements...
Je n'ai pas été déçue, je n'ai pas pu lâcher le livre et c'est en 26 heures que je l'ai dévoré !
Je le recommande vivement car Michel Bussi s'est faire naître le suspense tout au long du livre, l'intrigue est très prenante et on trouve même des moments de plaisir dans les personnalités des différents personnages. On est vite addite même si on ne comprends absolument pas où veut en venir l'auteur... Puis à la fin, c'est du grand spectacle, et jusqu'à la dernière ligne l'auteur sait trouver les mots pour nous tenir en l'haleine !!
A lire vivement particulièrement l'été, sous le soleil, pour partir encore plus facilement à la Réunion, île qu'on a l'impression de connaitre après avoir lu ce livre !

par ever12
Le putain d'énorme livre du bonheur qui va tout déchirer Le putain d'énorme livre du bonheur qui va tout déchirer
Anneliese Mackintosh   
Le seul mot sympathique qui me vient es original. Mais c'est bien le seul
Troubled Hearts, Tome 1 : Juste un défi entre nous Troubled Hearts, Tome 1 : Juste un défi entre nous
Marie Anjoy   
Un roman qui a beaucoup de potentiels et qui est relativement bien mené. Malheureusement je suis dubitative envers l'apparition de la conscience des personnages et je n'ai pas non plus réussi à m'attacher à eux. J'ai ressenti de la longueur dans certaines parties du roman ce qui est dommage. Et le point négatif pour moi, c'est que la tromperie est prise à la légère, elle n'est pas choquante. (ça reste une question de point de vue.)
U4 : Yannis U4 : Yannis
Florence Hinckel   
J’ai été attirée par le concept : 4 livres à lire dans l’ordre que l’on veut. Et puis, on peut dire que l’éditeur a rendu honneur à cette série en lui faisant beaucoup de publicité et en lui offrant des magnifiques fourres (qui sont trompeuses). Je ne savais pas trop à quoi m’attendre : les histoires étaient-elles distinct ou pas ? Cette histoire était-elle une pâle copie des romans post-apocalyptique que nous aimons tant ? Je me suis finalement décidée pour Yannis.
J’ai bien aimé l’histoire qui finalement ne m’a pas un instant fait penser à Hunger Games ou Divergente (pour ne citer que deux de ces parents).
Le décor est très vite posé : mort et désordre. On entre directement dans la tête d’un personnage choqué et qui a perdu ses forces. Malgré ce que l’on peut penser, la vitesse du récit n’est pas morne. Le découpage des chapitres nous porte dans les pages malgré la lenteur de l’action.
Yannis. Je ne vais pas le cacher. J’avais choisi ce livre parce que j’appréciais beaucoup la fourre. Cette image nous fait penser à un homme fort et déterminé. Sur ce point-là, j’ai été un peu déçue. Yannis est un garçon qui vient de perdre sa vie et sa famille. Il décide de quitter sa ville, de se lancer dans l’inconnu. Il doit faire face au danger, à la violence, au chaos. On ne peut pas être sans émotion face à cela et l’auteur à bien réussi à nous faire ressentir la détresse de son héros. Malgré cela, Yannis ne va pas s’inscrire dans la liste des personnages qui m’ont marqué.
Le protagoniste va croiser la route de plusieurs autres personnes. Tout d’abord, son chien qui va le suivre partout. J’étais beaucoup plus attaché à ce petit animal plein d’énergie et humoristique que par les autres. Sans vous spoiler, Yannis croise la route d’un des protagonnistes de la série (je ne vais pas vous dire qui) et ce personnage m’a tapé sur les nerfs. Je vais probablement lire son livre pour savoir ce qu’il se passe dans sa tête et tenter de mieux comprendre cette personne torturée. Yannis va également se faire d’autres amis qui vont survivre ou mourir mais qui vous tous amener de la légèreté et des émotions.
La fin de l’histoire m’a satisfaite même si je n’ai pu m’empêcher de penser que les auteurs avaient choisi la facilité et le marketing. Sans surprise… Je vais la décrire comme cela.
Pour parler de l’écriture de l’auteur, j’ai parfois noté quelques incohérences et ce n’est pas l’écriture qui m’a le plus transporté, mais elle a quelque chose d’unique.
En résumé, le scénario m’a beaucoup plus, le concept m’a beaucoup plus. Mais j’avais probablement trop attendu de ce roman. Malgré tout, avec de la distance, je peux quand même vous dire que ce roman m’a plus sans tout de fois s’inscrire dans mes coups de cœur. Je le conseille tout de même aux amoureux du post-apocalyptique.
http://theworldbookofamaliaandmoon.blogspot.ch/

par Lunanyhm
Traverser l'enfer et croire encore au paradis Traverser l'enfer et croire encore au paradis
MICHELLE KNIGHT   
On ne ressort pas indemne de cette lecture. J'encourage tout le monde á s'y plonger pour découvrir la bonté de l'âme de Michelle après toutes les épreuves que lui a réservé sa vie,

par sevny
Le vieux qui déjeunait seul Le vieux qui déjeunait seul
Léa Wiazemsky   
Son métier de serveuse, elle l'aime parce qu'il la rapproche des gens, des personnes âgées avec lesquelles elle a énormément d'affinités, elle qui n'a pas trente ans. Parmi ses clients, un fidèle, Clément, un vieux monsieur, celui de la table n°10... il vient tous les lundis, à la même heure...
Elle aimerait bien l'aborder, mieux le connaître...
Lui n'est plus tout jeune et le jour qu'il préfère c'est le lundi, surtout le midi pour retrouver sa table n°10... Il aime bien observer Clara, la jeune serveuse ; elle l'attendrit, l'intrigue...
Il aimerait bien l'aborder, mieux la connaître...

« Le vieux qui déjeunait tout seul » est un livre attendrissant, un premier roman signé Léa Wiazemsky, une jolie histoire d'amitié et de tendresse, la rencontre de deux êtres marqués par un manque affectif.
Chacun à sa manière va bouleverser l'autre, lui donnera la force de vaincre ses propres démons. L'un vit dans ses souvenirs et ses regrets, l'autre vit les siens comme un fardeau, une honte, endosse une responsabilité vécue comme une salissure. Chacun a un manque, une absence, un vide à combler, chacun a beaucoup d'amour à donner.
Hantés par un passé et des faits qui refont surface, ce vieux monsieur et cette jeune femme vont partager le poids de leurs blessures et de leurs secrets. Bons ou mauvais, ils se rappellent à eux.
L'un, au contact de l'autre, se ressource ; l'autre, en présence de l'un, extériorise ses maux ; les deux tentent de se reconstruire.

J'ai bien aimé la relation vieil homme/jeune femme, la tendresse qui les unit, même si j'ai trouvé que tout allait assez vite dans la relation confiance/amour entre deux êtres qu'aucun lien familial ne lie, sans compter un rappel historique maintes fois exploité. Mais c'est un livre qui déborde de tendresse, d'amour et de simplicité.

par SuperNova
Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons
Emily Blaine   
Une romance toute douce comme je les aime ^^

On fait la connaissance d’Abby Harper jeune attachée de presse, en pleine action. Roo a quoi vous pensiez ? Je parlai de son métier bien sûr ;) Donc voici Abby à 2h du mat devant le commissariat, prête à tout pour faire sortir sa cliente en toute discrétion du guêpier dans lequel elle s’est fourrée. Enfin discrétion avec une meute de paparazzi au trousse, ce n’est pas gagné ;)

Peu de temps après, on lui propose très fortement d’accepter le dossier Garrett McIntyre l’enfant chéri d’Hollywood, qui a tout envoyé balader en pleine remise des oscars. Abby va donc se retrouver dans un trou paumé à devoir le convaincre de revenir à Hollywood pour l’avant-première du film qu’il avait tourné avant son « pétage » de plomb.

Et ça, ça ne va pas être de tout repos ! Entre la pression de son patron, les habitants inhospitaliers et un Garrett hostile, Abby va devoir remonter ses manches si elle ne veut pas rentrer bredouille...

la suite ici : http://lilitthbook.canalblog.com/archives/2015/03/19/31735496.html

par lilitth
Dix Minutes par Jour Dix Minutes par Jour
Chiara Gamberale   
10 minutes par jour au début je me suis dit n'importe quoi mais finalement au fil du livre on découvre que c'est pas si mal que sa, osée faire une chose qu'on a jamais fait et hop on ce lance, 10 minutes c'et quoi ? et en plus on découvre énormément.... à expérimenter .....
Chiara, en tout cas, sa l'aide énormément à sortir du tourbillon dans lequel elle est emprisonnée suite à sa séparation

par mickaella
La Face cachée de Margo La Face cachée de Margo
John Green   
Avant tout, j'aimerais préciser que si je rencontre l'éditeur francais de ce bouquin je l'enterre. A cause du titre ABSOLUMENT DEBILE QUI NE COLLE PAS DU TOUT A L'HISTOIRE (alors que le titre original, "Paper Town", est tellement beau) et de la couverture immonde qui vous empêche de vous représenter Margo autrement que comme la fille sur la couverture, j'ai faillit ne jamais lire ce livre.

Je crois que sans rire c'est l'un des meilleurs livres que j'aie lu de ma vie. Peut-être parce que le sujet me touche car j'aimerais avoir le courage de Margo. Car l'écriture reste de l'écriture jeunesse, en restant objective ; mais c'est drole, c'est bien fait, c'est beau, ca fait réfléchir, et c'est génial. La plupart des commentaires que j'aie vu ne sont pas très enthousiastes mais je l'ai vraiment trouvé magnifique, personnellement, peut-être encore plus que nos etoiles contraires (mais la encore c'est peut etre parce que le sujet me touche et me correspond plus).

Et pour ceux qui ne parlent pas allemand, "Spiegel"(man) signifie miroir. Depuis le début, depuis toujours, Margo est un miroir dans lequel tout le monde ne voit que la Margo qu'il veut voir.

par Firefly

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode