Livres
553 885
Membres
598 513

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de LauraTsos : Liste d'Or

The Folk of the air, Tome 1 : Le Prince cruel The Folk of the air, Tome 1 : Le Prince cruel
Holly Black   
5/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/livres/458/chronique/the-cruel-prince-the-folk-of-the-air-1-de-holly-black

“Faerie might be beautiful, but its beauty is like a golden stag’s carcass, crawling with maggots beneath his hide, ready to burst.”

J'ai entendu tellement de bien de ce livre. Mon dieu la hype autour de The Cruel Prince est dingue. Il fallait absolument que je voie par moi-même si tout ce bruit en valait la peine. ET FRANCHEMENT. CE LIVRE ÉTAIT GÉNIAL. Premier coup de cœur de l’année 2018. Allez hop, ça c’est fait !

“Because you’re like a story that hasn’t happened yet. Because I want to see what you will do. I want to be part of the unfolding of the tale.”

The Cruel Prince a largement su dépasser mes attentes J’ai été transportée par la plume de l’auteure du début jusqu’à la fin.

Les parents de Jude ont été assassinés sous ses yeux lorsqu’elle était plus jeune. Emmenée de force et élevée dans l’impitoyable monde des fées avec ses deux sœurs, Jude mène une vie de tourments. Les humains ne sont pas les bienvenus sur le territoire des fées, à moins qu’ils ne soient ensorcelés pour les divertir… Elle doit faire face à de nombreux obstacles chaque jour pour survivre parmi ces terribles créatures. Mais celui qui lui fait le plus du tort n’est autre que le prince Cardan, le plus jeune mais aussi le plus vicieux des fils du High King.

C’est simple, j’ai TOUT aimé dans ce livre. Notamment l’héroïne de l’histoire, Jude, qui est juste badass et incroyable. Les fées lui en ont tellement fait baver depuis qu’elle est toute petite et elle continue malgré tout à les affronter chaque jour. Jude ne se laisse pas abattre, au contraire, elle endure chaque pique, chaque nouvelle torture que lui inflige Cardan et sa troupe. Elle est tellement forte, j’avais trop de peine pour elle mais j’étais également hyper fière d’elle pour sa bravoure.

“If I cannot be better than them, I will become so much worse.”

Ce que je déteste dans les livres, c’est les personnages qui se laissent faire et subissent le harcèlement sans broncher. Même si ça peut paraître peu réaliste, c’est très frustrant de lire à propos de ça et je suis contente que ce n’ait pas été le cas car Jude sait tenir tête à ses bourreaux (même si parfois, on se dit que ça ne va rien arranger !). MAIS JUDE EST TROP BADASS. Je l’aime. C’est le genre de personne qui règle ses différents avec sa propre sœur au moyen d’un combat à l’épée (!!). Oh mon dieu, mais quelle classe.

“I stand in front of my window and imagine myself a fearless knight, imagine myself a witch who hid her heart in her finger and then chopped her finger off.”

J’ai d’ailleurs beaucoup aimé sa relation complexe avec ses sœurs. Un peu moins avec Taryn, la sœur jumelle de Jude, qui est la moins sympa je trouve. D’un autre côté, j’arrive à comprendre son point de vue. Et puis leurs conflits étaient assez intéressants. Quant à Vivienne, la grande sœur de June était tout aussi géniale. C’est une demi-fée. Elle est donc celle qui est la plus acceptée dans le royaume des fées mais c’est elle qui veut le plus retourner vivre dans le monde des humains auprès de sa petite amie ! TROP CHOU.

Je ne peux pas trop vous parler de l’intrigue, mais sachez qu’elle est GLORIEUSE. Additionné à la plume addictive de l’auteure, j’ai trouvé ce livre hyper captivant. Sachant que d’habitude je ne suis pas très axée “intrigues politiques”, j’ai beaucoup aimé celle-ci. Riche en rebondissement et en révélations, j’ai été complètement renversée durant ma lecture ! Impossible de voir les plot twists venir.

JE VEUX LA SUITE NOW. Cette fin était la meilleure des choses qui soient.

par wilkymay
The Folk of the Air, Tome 2 : Le Roi maléfique The Folk of the Air, Tome 2 : Le Roi maléfique
Holly Black   
Oh putain ! La claque !

Est-ce que nous sommes tous et toutes dans le même état ? Une sorte d'état de choc ? Symtômes : tension artérielle élevée, sueurs chaudes et froides, une respiration inégale et une sorte d'envie de relire depuis le début ?

Le premier tome était un coup de coeur mais celui-ci ? Il est encore mieux, on est dans la continuité du premier. On est 5 mois plus tard, Jude avec son arrangement a placé le prince Cardan sur le trône en attendant que son frère grandisse tranquillement sur Terre. Elle dirige en secret la Faerie, manipulant et en continuant son travail d'espion.

J'adore le personnage de Jude. Elle est pleine de défauts et de qualités. Elle a grandit en Faerie, elle sait qu'elle ne peut faire confiance en personne et encore plus maintenant. A tout moment, ce nouveau roi peut-être renversé, c'est bien ainsi qu'il y a été mis ? Cardan n'est pas une marionnette docile, alors ils sont en perpétuel rivalité, ils se détestent, ils aiment se détester, et surtout, ils ne savent pas comment gérer leur attirance.

Ce tome monte en crescendo dans la relation enemies-to-lovers mais aussi du côté de l'intrigue, des complots politiques. Impossible de prévoir à l'avance ce qu'il en est, et ce qu'il va advenir de nos personnages. Jude prend cher et elle continue avec cette rage et cette force qui la rend si mature et si adulte, mais d'un autre côté vu ce qu'elle se prend, elle est touchante et si humaine. Cardan toujours aussi trouble et si vous adorer les gros batard, c'en est un, indéniablement.

J'ai fini ce livre en pleine nuit, si j'avais pu, j'en aurais crié. Dire qu'il faut attendre un an avant d'avoir The Queen of Nothing. Comment allons nous faire ? Y-t-il un groupe de soutien qui auraient succombés à la plume d'Holly Black et de son The Folk of Air ?

par LLyza
Winterwood : La Forêt des âmes perdues Winterwood : La Forêt des âmes perdues
Shea Ernshaw   
Ayant lu The wicked deep, son précédent roman, je savais à quoi m'attendre: magie, poésie, romance à crever le coeur... Et je n'ai pas été déçue!!

L'autrice nous offre encore une fois une pépite, un livre de transition enfance-âge adulte merveilleux. Les protagonistes vont évoluer dans un lieu à la fois splendide et sordide, beau et effrayant, pour un huis clos oppressant et passionnant.

La plus grosse réussite de l'auteure réside dans l'ambiance pour moi. Elle réussit le savant mélange d'horreur et de beauté qui nous donne la chair de poule tout en nous attirant, un pays des merveilles qu'on sait être cruel mais qui nous hypnotise malgré tout. Parfait.

Puis ses personnages: à peine esquissés mais tellement profonds et attachants quand même. Elle en dit peu sur eux, mais on est immédiatement lié à eux. Entre chacun, tout se joue en non-dits et en regard, qui est fiable qui ne l'est pas... Nous allons être perdue, comme Nora, et chercher la vérité dans des riens, des détails.

Et quelle vérité! Là où le roman m'a vraiment scotché, c'est que finalement la vérité est assez simple, j'avais deviné pas mal des choses à venir dès la première moitié du roman. Mais chaque détail n'en devient que plus attrayant, j'ai cherché dans tous les points, les virgules, les sous-entendus, les actions des métaphores, des indices, des preuves de mes hypothèses. J'ai construis et déconstruis dix fois le scénario... Jusqu'à la fin, la toute fin, où mon coeur a explosé! Un trop plein de tension, d'impatience, d'attente anxieuse jusqu'au bouquet final d'émotions que s'entrechoquent!

La plume de l'autrice est toute en poésie, presque en vers libres par instant, en cascades de mots qui accélèrent le rythme joyeusement, puis en longue litanies lentes et tristes pour ensuite devenir phrases courtes, hachées, haletantes du stress des personnages. On croirait lire la partition d'une opéra, les mots battent la mesure selon leur agencement. Un vrai régal, une vraie magie.

Bref vous l'aurez compris je ne ressors pas indemne de ce livre, qui est clairement un énorme coup de coeur!

par btizlit
Myrina Holmes, Tome 1 : Démons et merveilles Myrina Holmes, Tome 1 : Démons et merveilles
Anna Triss   
Myrina Holmes c'est un concentré de tout ce que j'aime trouver dans un livre : des héros charismatiques avec beaucoup de caractère, une intrigue hyper bien ficelée et haletante, une écriture ciselée et travaillée et une bonne dose de sentiments et de sensualité. J'ai pris une grosse claque avec cette urban fantasy, dont les codes sont facilement accessibles car très proches de notre univers. Myrina Holmes, c'est l'héroïne badass qu'on aimerait toutes être. Mi-vertueuse, mi-pécheresse, elle mène sa carrière de Traqueuse de main de maître, aidée par des pouvoirs qui font rêver. Kelen Wills, lui, est le connard par excellence, chez qui les 7 péchés capitaux sont exacerbés et donnent un résultat explosif. De dialogues percutants et hilarants en confrontations musclées, Myri et Kel nous entraînent dans leur histoire palpitante. Confrontés à une série de meurtres aussi sanglants que mystérieux, les circonstances vont les obliger à faire équipe, avec les conséquences désastreuses qu'on peut imaginer : Myri ne supporte pas Kel qui s'est mis en tête de l'ajouter à son tableau de chasse. Je n'en dirai pas plus, foncez découvrir ce livre, plongez et vautrez-vous dans le péché. Je salue le travail d'Anna Triss, sa plume et son souci du détail, avec une écriture aussi fluide qu'addictive, elle saura vous hypnotiser et vous faire céder à la plus douce des tentations.
Myrina Holmes, Tome 2 : Cadavres exquis Myrina Holmes, Tome 2 : Cadavres exquis
Anna Triss   
Énorme coup de cœur pour ce deuxième tome. J’avais beaucoup aimé le premier, mais alors là... c’est magistral ! Grandiose ! Tout est parfait, et je suis une fan absolue de Kel - n’allez pas lui répéter, il a déjà tellement la grosse tête... ^^ J’ai beaucoup aimé Amriel, aussi. Mais personne ne pourra jamais détrôner mon Hybresang.
Et la rencontre de Putride avec Satan ? Juste épique ! J’en ai ri pendant vingt minutes !
La fin est à la hauteur de nos démons préférés ; cruelle ! Elle m’a vraiment émue et annonce un tome 3 encore plus intense. Je n’ai plus qu’une envie ; lire la suite !
Myrina Holmes, Tome 3 : Possessions immatérielles Myrina Holmes, Tome 3 : Possessions immatérielles
Anna Triss   
Comme vous le savez, j’ai une affection particulière pour cette saga, et la fin du tome 2 nous laissait entrevoir tellement de possibilités que j’avais vraiment hâte de le lire, mais ... c’est le dernier tome, et il m’est aussi très difficile de dire au revoir (ça va hein, je me soigne ^^), alors j’ai eu du mal à passer le pas. Le lire oui, mais le finir... alors j’ai patienté un peu... et j’ai été transportée par Anna Triss dès les premières pages.
La fin du second tome nous laissait avec beaucoup d’interrogations, et ne le cachons pas, une frustration due au retour de l’ombre du passé, et de tout ce que cela impliquait.
Ici, nous retrouvons Myrina, pas au mieux de sa forme, et qui n’a plus qu’un but : retrouver son Kelen, et peu importe ce qu’il faudra faire. C’est soutenue par les siens qu’elle remue terre et infernum.
Nous sommes ici dans un troisième tome et vraiment, je me demande sincèrement comment Anna Triss fait pour se renouveler et nous proposer une histoire riche et intense comme celle-ci, après ses deux premiers tomes. Où puise-t-elle son imagination?
Dès les premières pages, elle nous tient et nous emporte sur Infernum avec démons pécheurs et vertueux. Ce tome est pour moi "le plus" : plus intense, plus sensuel, plus romancé, plus intrigant (oui je l’avais mis aussi pour le tome 2 mais là encore Anna Triss se surpasse).
L’humour est toujours très présent, et permet parfois d’alléger les situations. Les dialogues et réflexions personnelles apportent un rythme que j’apprécie beaucoup. Il y a dans ce tome de nombreuses scènes fortes, aussi bien en action qu’en douceur et poésie. Il est difficile de vous en parler plus en détails car je trouve qu’il est important que vous puissiez les découvrir crescendo. Je vous glisse juste qu’une des dernières au milieu d’un gros temps fort est pour moi une des plus belles de ce livre.
Vous le savez déjà, j’affectionne beaucoup Myrina et Kelen. On les a découverts doucement, au fil des tomes, on a pu se glisser sous leurs écailles pour découvrir qui ils étaient. Dans ce troisième opus, c’est la révélation finale. J'avais beaucoup d’attente et je n’ai vraiment pas été déçue.
Myrina est plus forte que jamais, mais aussi plus délicate avec ses sentiments et ses émotions à fleur d'écaille, que l’auteure nous fait ressentir avec beaucoup d’intensité. Elle se bat pour son Amour, soutenue par les siens, il y a beaucoup de chamboulements dans sa vie mais elle se maintient, comme un roseau qui ploit sous le vent mais ne casse pas.
Kelen (ah soupirs), et bien dans ce tome il est pour moi celui que l’on a entrevu au fil des autres tomes. Sa force, ses péchés... oui ils sont bien là et il est comme cela, mais cette partie vertueuse que Myrina fait ressortir chez lui, je l’a trouvé tellement attachant, ses sentiments, son sens du sacrifice, il est tellement lui et plus encore, que je ne saurais vous le décrire sans vous en révéler de trop.
Le lien qui les unit est unique et la foi qu’ils ont l’un pour l’autre est une force qui leur permet de soulever des montagnes, c’est tellement fort et doux à la fois, comme une mélodie qu’ils jouent et sont les seuls à connaître.
Les autres personnages ont toujours cette place importante que j’apprécie, ils permettent de stabiliser l’histoire de part leurs interactions, et de nous aider à découvrir d’autres facettes de nos héros, et de l’intrigue. Ils ont tous une identité propre et très complète.
J’ai eu des fausses joies, des inquiétudes, des doutes, des moments d’accès de violence vis à vis de certains personnages. J’ai beaucoup aimé les épreuves façon Indiana Jones que j’ai tenté de résoudre comme des énigmes.
J’ai vécu cette lecture avec un tourbillon d’émotions qui m’enchante, même plusieurs jours après ma lecture.
Si vous avez aimé les tomes précédents, celui ci sera comme pour moi un coup de cœur je peux vous l’assurer. Et si vous ne les avez pas lu, alors foncez sur Infernum pour découvrir ce monde que l’auteure a créé pour notre plus grand plaisir, de l’intrigue, des démons, et une romance qui se construit pour finir de façon sublime.
Blue Belle et les larmes empoisonnées Blue Belle et les larmes empoisonnées
Océane Ghanem   
Un superbe coup de cœur ! J’ai commencé à lire ce roman sur Wattpad mais les quelques chapitre disponibles m’ont tenus éveillés bien trop tard... et je mourrais d’envie de savoir la suite ! Alors le lendemain j’ai directement acheter l’ebook... et une MERVEILLE ! Vivement que j’achete le tome 2 ! Une écriture fluide, des personnages attachants et des héros hauts en couleurs ! Un univers très intéressant avec le système politique des anges et les histoires / complots qui apparaissent et évidemment... que dire de la touche de magie qui sublime le tout ?
Il y a beaucoup de choses à dire mais restons raisonnable sur la taille du commentaire...
Blue Belle et le porteur d'espoir Blue Belle et le porteur d'espoir
Océane Ghanem   
excellent comme ou sinon plus que le premier tome j'ai beaucoup apprécie la plume de l'auteur sa façon de manier les mots et sont imagination franchement je ne sais pas comment elle a fait mais l'histoire est tellement bien ficelée tellement bien écrite c'est captivant envoutant je n'ai qu'un seul regret c'est la destinée de Blue c'est vraiment pas juste bref j'ai hâte de découvrir le 3eme tome c'est pour quand la sortie ?

par Moun-1
Blue Belle et le tombeau des archanges Blue Belle et le tombeau des archanges
Océane Ghanem   
*inspire une grande bouffée d'air frais avant de reposer le livre lentement*

Les amis, l'heure est grave. L'une de mes sagas d'amour vient de se terminer. Je suis mêlée entre satisfaction, tendresse, une pointé de tristesse à l'idée de quitter les personnages et leur univers. Honnêtement, cette trilogie contient tout ce qu'un lecteur recherche. De l'amour, du drame, de l'amitié, des rebondissements, de l'action... Ce qui vous tient en haleine et ne vous lâche plus jusqu'à la fin. Cette histoire vous prend aux tripes. Alors soyez prêt. Mais même ainsi, vous ne le serez pas. Jamais.

Cette fin est, je pense, la meilleure. Même si j'ai des pincements au coeur concernant [spoiler]DeadFace aka mon bébé, qui j'aurais aimé ait un arc de rédemption au contraire de Trivial, que BB et lui forment un véritable lien. De ce fait, leur mort est tout de même réellement touchante. Mais quand même, Océane, pourquoi tant de souffrances TwT !? #LectriceEnPLS[/spoiler] et [spoiler]Black. C'était fabuleux également. Red m'a réellement fait de la peine. Plus que pour Lys, je crois. Ses deux meilleurs amis, le même jour. T^T[/spoiler].

Je ne pourrais jamais décrire avec justesse mon attachement à cette saga et à l'auteure, qui a un véritable don. Je suis et resterais fidèle à tes prochains rendez-vous, Océane. Comme tu t'en doutes sûrement :) !

Merci pour ce doux rêve.
Phobos, Tome 1 : Les Éphémères Phobos, Tome 1 : Les Éphémères
Victor Dixen   
PHOBOS fait parti de ces livres que vous commencez doucement en vous disant "ouais pas mal ...", et puis au fil des pages vous ne pouvez plus le poser, ça devient addictif, vous tournez les pages plus vite, votre impatience grandit pour arriver à la dernière ligne en vous disant "c'est déjà fini !".
Nous avons là une lecture qui vous renvoie dans l'univers de la télé-réalité et de la fiction. Mais pas que ! Ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait car derrière la recherche du grand amour et d'une nouvelle vie sur Mars, se cache des enjeux politiques et financiers.

En ce qui me concerne, avec PHOBOS je découvre la plume de Victor Dixen et c'est une belle découverte ! C'est clair, c'est précis, c'est riche, c'est détaillé mais sans être redondant, c'est recherché et c'est instructif.
C'est tellement juste et bien écrit que lorsque l'action se déroule dans le Cupido, on s'imagine parfaitement avec les candidats. Tout comme on se voit posé devant notre poste de télé en train de regarder la chaîne Genesis, comme on le ferait pour n'importe quelle émission de télé-réalité ! C'est totalement prenant et déroutant.
Très vite on découvre les dessous et le but de ce programme, mais notre impuissance à venir en aide aux douze candidats nous oppresse, nous stresse, et peu importe qu'on nous dévoile tout, on a quand même la curiosité de voir comment les candidats vont le découvrir et comment ils vont gérer cette nouvelle et cette situation.

La narration peut être déconcertante car nous suivons plusieurs personnages et/ où situations. Mais tout ceci est bien amené et à chaque fois on attend avec impatience de découvrir l'évolution de chacun. Que ce soit le point de vue de Léonor quand nous sommes dans Cupido, qui nous permet de suivre l'évolution des filles. Où que ce soit l'émission H24, qui nous permet de suivre les speed-dating et les aventures des candidats. Où encore Serena, la Directrice de production, et William, le fils de l'un des instructeurs. Tous ont de l'importance !
En résumé, ce Young Adult français fait parti des surprises et des belles découvertes. On peut dire sans risque qu'il n'a rien à envier à ses homologues étrangers.

par coco69
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode