Livres
564 669
Membres
617 173

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Lex-2 : Ma PAL(pile à lire)

Alpha Bad Boys, Tome 1 : La Tentation de l'Alpha Alpha Bad Boys, Tome 1 : La Tentation de l'Alpha
Renee Rose    Lee Savino   
Roman rapide qui se laisse lire.
les persos ne sont pas vraiment attachants, la nana qui fait du rentre dedans directe, l'alpha qui pense plus à la mettre dans son lit ( je le dis gentiment mais dans le livre, ne vous attendez pas à quelques choses de romantique ou mignon sur l'instant ).
Je n'ai rien contre l'érotisme mais j'ai trouvé les scènes plutôt vulgaire, même si la domination est leurs leitmotiv, j'ai trouvé ça déplacé pour un couple se fréquentant à peine.
L'histoire elle, est plutôt intéressante, même si le terme " geek" est utilisé un peu gratuitement.

par aphrodian
Léopards, Tome 1 : Rio Léopards, Tome 1 : Rio
Christine Feehan   
Alors...Comment dire, je n'ai pas du tout apprécié cette lecture. J'ai tenu jusqu'au Chapitre 8 en me disant peut-être qu'après, ce sera un peu mieux, mais non. J'ai abandonné, je n'en pouvais plus...

L'histoire n'est pas cohérente pour un sou. Rachael est comment dire, vraiment fade, pour Rio, c'est exactement la même chose. Pourtant, j'étais emballé au début, je me suis dit : enfin une histoire avec des Léopards, ça va changer un peu. Oui et bien non... L'intrigue laisse clairement à désirer, pour le peu qu'il y a, c'est gros et mal amenée. Les explications, on peut attendre longtemps. Mais pas le touche zizi ! À ça ! C'est direct dès les premiers chapitres ! Ils se connaissent depuis quoi, un jour ?! (désolée si ça embête quelqu'un pour le peu de spoil que je mets, mais sincèrement, faut que j'explique un peu cette scène qui est pour moi d'une logique ! Non, je rigole ! xD) Madame Rachael est dans un sale état, vu qu'il se passe une action avant qui ne joue pas en sa faveur, bref, et là, elle est obnubilée par le corps de Rio et surtout ce qu'il y a entre les jambes de ce monsieur... Franchement, pour moi, elle est à la limite du "elle doit se rendre à l'hôpital au plus vite" et elle, ce qui l'intéresse, c'est de toucher le petit oiseau de Rio en se disant "Ouaaaa ! C'est extraordinaire !". (Alors calme-toi ma grande, c'est qu'une saucisse...) Et elle continue, et bien évidemment quand ce n'est pas elle, c'est Rio. Non mais là franchement, désolée, mais pour moi niveau crédibilité, c'est zéro. Et les autres chapitres, ce sont les mêmes choses, et pas que pour la romance, le sexe, etc... Ils disent tous les deux des choses, mais ils se contredisent dans leurs gestes, leurs actes, bref ce n'est pas cohérent. Bien que, c'était avec des Léopards, qu'il y avait des descriptions, je n'ai pas pu continuer cette lecture, dommage...

par Naheiko
Un palais de cendres et de ruines Un palais de cendres et de ruines
Sarah J. Maas   
«We will occasionally remind each other that what we think to be our greatest weakness can sometimes be our biggest strength.»

Petit trou de mémoire : Qu'est-ce que je faisais de ma vie avant ACOWAR déjà?

J'ai besoin de boire un truc. «A bottle of wine. "It's fine if you drink directly from it", was all Mor said.» Je me contenterai d'un coca, merci.

Oh. Je ne sais pas quoi vous dire. J'ai le cœur brisé. En un million de petits morceaux qu'un milliard d'années ne pourraient réparer.

Et maintenant, je ne sais absolument pas quoi faire. Est-ce que je ris? Est-ce que je pleure? Est-ce que je me roule par-terre? JE NE SAIS PAS.

Petit conseil pour survivre à Sarah J. Maas: ACCEPTEZ VOTRE DESTIN, VOUS ALLEZ MORFLER. AGONISER.

Alors pour la petite histoire, je ne me suis pas autorisée à lire plus de 100 pages par jour pour faire durer ma lecture sans pour autant finir frustrée. ^^ Et je n'ai dit nulle part, à personne, que j'étais en train de lire ACOWAR. Pourquoi? C'était entre Sarah J. Maas et moi. Je ne voulais personne entre deux. Et je voulais pouvoir pleurer toutes les larmes de mon corps en paix. Merci.

Je ne sais pas quoi vous dire. Sarah J. Maas ne me déçoit jamais. Elle me fait souffrir, oui. Elle me fait rire, oui. Elle me fait pleurer, oui. Elle me fait, oui vous avez compris. Mais jamais elle ne me déçoit.
En gros, je viens de me faire tabasser par 699 pages et j'en veux encore.

«There are more tales to be told in the land of Prythian... The series will continue in 2018.» Ta gueule. Ta gueule et donne-moi le quatrième tome! Par pitié, je ne survivrai pas jusque 2018. Je serais gentille. Avec Tamlin. (uh.)
Ah oui aussi, j'ai eu des envies de meurtres en lisant ACOWAR. Coucou TamTam! [spoiler]Quoi que j'admets que je lui pardonne, un peu. Pour le «Be happy, Feyre.»[/spoiler]

Est-ce que je dois vous préciser que ACOWAR est fabuleux ou est-ce que vous l'aviez déjà compris? Non parce que ça ne me dérange PAS DU TOUT de vous le dire encore et encore.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
ACOWAR est fabuleux.
J'ai tout aimé. Du début à la fin. Des surprises à la Sarah J. Maas jusqu'au plus petit détail. Qui n'est jamais véritablement un détail avec SJM quand on y pense. Je l'ai appris à la dure, maintenant je me méfie. ;)

Comme à chaque fois que je lis un bouquin -et surtout un livre de Sarah- j'ouvre un traitement de texte où j'écris tout ce dont je veux me souvenir, mes réactions, mes pensées, etc pour pouvoir au final fournir un commentaire plus ou moins complet. Eh bien, mon traitement de texte pour ACOWAR c'est le livre, réécrit à la sauce Louan avec des insultes et des OMFG un peu partout. Voilà.

J'ai même fait un tableau avec tous mes ships de la série qui dit si les deux personnages sont en couple et mates, en couple mais pas mates, mates mais pas en couple, etc. Ça ne sert à rien, mais j'avais besoin de faire ce tableau.
Et le temps qu'on en parle, Azriel is mine. C'est mon mate, je le sens! ^^ Du coup, je me ship avec lui. Soyons fous. #Lazriel

Donc l'histoire était géniale. Avec des moments franchement comiques, des moments romantiques, des moments badass, et j'en passe. Clairement, ACOWAR ne nous laisse pas une seconde pour reprendre notre souffle.

Je n'essaierai même pas de vous faire un résumé. Je me connais. Il va faire cinq pages (précis) et il n'y aura que des spoilers. Donc. Mieux vaut pour vous que je ne le fasse pas. Ça serait tellement dommage de vous gâcher toutes les surprises, tous les rebondissements, tous les retournements de situations, toutes les révélations, tout. N'est-ce pas?

Cependant, je tiens juste à préciser que je me casse. Je fais ma valise et je pars pour Velaris. Ras-le-cul de ce monde pourri. À moi la Court des Rêves!

Maintenant, place aux PERSONNAGES. Inutile de vous dire que je les adore, bien-sûr. OK. Il faut que je le dise: Je les adoooooooooooooooooooooooooooore!

Azriel. Comme vous l'avez sûrement compris: je l'aime d'un amour fou. C'est l'anti-social (psychiatriquement parlant il n'est pas antisocial mais bon) le plus mignon et sexy que je connaisse. Je vous assure qu'il est fait pour moi. Et j'ai savouré chacune des scènes où il était présent.

Morrigan. Mor, c'est Mor. Elle est belle, intelligente, et on était au courant qu'elle était badass. Mais dans ACOWAR elle nous le prouve et j'ai adoré.

Amren. C'est un personnage que j'ai toujours beaucoup aimé. Mais j'avais l'impression que par rapport aux autres personnages, elle restait assez inaccessible (ce qui faisait partie de son rôle). Dans ACOWAR, on la découvre un peu plus en profondeur et je ne pouvais qu'adorer. Maintenant, j'en veux plus. Toujours plus. Je n'aurais jamais assez d'Amren.

Feyre. Je trouve qu'elle a bien évolué depuis le premier tome. C'est une héroïne que j'aime beaucoup et un personnage auquel je me suis indéniablement attachée.

Rhysand. "Ah, Rhys", soupira-t-elle d'un ton rêveur.

Nesta. Mon modèle dans la vie c'est Nesta. Je veux être forte comme Nesta. Froide comme Nesta. Belle comme Nesta. Badass comme Nesta. Sauvage comme Nesta. Tout comme Nesta. Cette fille ferait même peur à la mort. Je suis sa fan numéro 1. ;)

Elain. Eh, bien. J'admets que j'ai eu envie de la secouer pendant une bonne partie du livre. Elle m'agaçait! Heureusement, arrivé la fin elle a commencé à s'éveiller comme une jolie fleur qui éclot et j'ai compris que ça faisait partie de son personnage et ce que j'ai ensuite découvert m'a vraiment plu. ^^

Lucien. J'étais plus que ravie de le retrouver. Lucien aura toujours une énorme place dans mon cœur et j'approuve les choix qu'il a fait dans ACOWAR. Et je crois qu'ils m'ont même fait l'aimer encore plus. Mais je n'ai pas encore eu assez de lui. J'en veux pluuuuuuuus!

Cassian. Cassian. Je ne sais pas quoi vous dire. Il est parfait. Un véritable rayon de soleil qui vous donne envie de fermer les yeux et de savourer sa présence, sa chaleur... *in love*

Et puis il y a tout un tas d'autres personnages que j'ai adoré. Le Suriel (Ah, celui-là. Un rêveur.) [spoiler]On a enfin l'occasion de rencontrer Myriam et Drakon qui sont extraordinaires.[/spoiler] Il y a Jurian (si, si, je l'ai adoré.) Et puis, il y a Varian qui est un véritable coup de cœur pour moi. Et aussi Vassa (un nouveau personnage). Etc.

Un livre de Sarah J. Maas sans personnages géniaux, sans problèmes qui vous font frôler la crise cardiaque, et sans romances qui vous font hyperventiler, ce n'est pas du Sarah J. Maas.

ROMANCES.

Les romances de Sarah me font désespérée. Elles font de moi la personne la plus désespérée et romantique (berk) du monde! Mais qu'est-ce que je les aime! De Feyre et Rhys jusqu'à Cassian et Nesta en passant par Amren et Varian. Please, épargnez-moi. Mon pauvre petit cœur...
[spoiler]Pour ce qui est du couple Elain/Lucien, je suis contente que Sarah n'ait pas décidé que parce qu'ils sont mates ils s'aiment directement. Lucien désire bel et bien Elain, et il aimerait vraiment apprendre à la connaître, etc. Mais du côté d'Elain, c'est bien plus compliqué. Et à la fin d'ACOWAR ils ne sont toujours pas en couple.

Du côté de Azriel et Mor, Sarah nous a offert une belle surprise à laquelle je ne m'attendais pas. du. tout. Effectivement lors d'une conversation, Mor avoue à Feyre qu'elle aime le sexe avec les mâles et les femelles mais que d'un point de vue romantique, elle préfère les femmes. OMG! J'ai cru que je ne m'en remettrai pas. Je suis sincèrement heureuse que Sarah ait pris ce chemin-là. Mor a véritablement une histoire touchante. Mais j'admets qu'en l'apprenant, je lui en ai voulu un peu. Parce que ça fait 500 putains d'années qu'elle connaît les sentiments d'Azriel et qu'elle ne lui a jamais dit. Cependant, je comprends pourquoi et je pense qu'Azriel s'en doute d'une manière ou d'une autre. Tout ce que j'espère c'est que lorsqu'elle sera prête à l'avouer aux autres (pas dans 500 ans please) elle prendra Az à part et lui dira en premier. Il mérite au moins ça. Et j'espère qu'ils trouveront tous les deux la personne dont ils ont besoin et qu'ils méritent.[/spoiler]

BROMANCES.

«You belong to all of us, and we belong to you.»
Comme si j'allais louper une occasion de parler bromance. Non mais pour qui vous me prenez? ^^ Bon, c'est pas comme si j'avais plein de trucs à dire. Honnêtement, l'amitié n'a pas vraiment d'importance dans ma vie personnelle et j'ai parfois du mal à même apprécier une amitié dans un roman. Avant Sarah, je ne connaissais même pas le terme "bromance". Et justement Sarah J. Maas présente des amitiés fortes et sincères qui me plaisent énormément, qui me font autant fangirler (toujours pas grammaticalement correct, quand est-ce qu'on l'ajoute au dictionnaire celui-là?) que les romances. Sarah nous offre le genre d'amitié où on s'accepte les uns les autres avec nos points communs et nos différences, les choix qu'on fait et ceux qu'on ne fait pas, des amitiés qui se rapprochent d'avantage d'une famille sur laquelle on peut compter même dans les moments les plus difficiles et pour qui on ferait n'importe quel sacrifice.
«Our family - our court. The Court of Dreams.»
Entre Rhys, Cassian, Mor, Az, Amren, et Feyre, on a le droit à une belle brochette de bromances. Et j'adore quand les garçons s'appellent des frères avec un véritablement sentiment d'attendrissement. Vous voyez où je veux en venir?
«The great joy and honor of my life has been to know you. To call you my family.»

LA FIN.

La fin est tout ce que j'attendais. Tout en émotions et sourires idiots de ma part. Et je ne sais sincèrement pas quoi vous dire.

Un tas d'évènements se déroulent à la fin. Des évènements qui m'ont fait passée par toutes les émotions possibles et imaginables. Des moments qui m'ont fait désespérée, rire, simplement sourire, ou même pleurer. Un peu. Et même des moments qui m'ont amenés un petit peu de paix intérieure.

À la fin, il y a toujours ce silence. Quand vous venez juste de lire le dernier mot et que l'espace d'une seconde votre monde arrête de tourner. Une fraction de seconde pendant laquelle vous êtes perdu, où vous ne savez pas quoi faire. C'est une seconde douce et brutale. Et ACOWAR me l'a donné. Sarah J. Maas me l'a donné. Merci, Sarah.

Maintenant, je n'ai plus qu'à attendre 2018. Je vais me torturer l'esprit jusqu'en 2018. Pauvre petit cerveau... OMG. Je ne sais pas si je survivrai jusque-là! Avant de l'avoir entre les mains, il y a le titre qui sera révélé, le synopsis, et la couverture. Et déjà rien que d'attendre ces petits moments va être une torture. En tout cas, j'ai besoin d'un synopsis. Vite. Au moins pour savoir! Parce que là, on ne sait rien. du. tout. sur le quatrième tome. C'est l'horreur! ^^

Aussi, j'admets avoir une liste de ce que j'espère voir dans les prochains tome. Je n'ai pas pu m'en empêcher. Voici cette liste : [spoiler]∴Je veux découvrir le fils de Feyre et Rhys (celui dont le Carver prenait les traits aux yeux de Feyre). Mais je ne sais pas encore si je veux le voir enfant ou au début de l'âge adulte.

∴ Je veux plus de Cassian et Nesta. Parce qu'à la fin de ACOWAR ils ont certes des sentiments l'un pour l'autre mais il n'y aucune officialisation ni rien qui nous dit qu'ils soient en couple. Je voudrais donc les découvrir sous le point de vue de Nesta ou de Cassian, comme dans Wings and Embers (nouvelle à la fin d'une édition spéciale de ACOMAF). Et puis, je serai curieuse de découvrir s'ils sont mates ou non. Et si c'est le cas, quand le mating bond m'a se déclencher, etc. Et si ce n'est pas le cas, est-ce que ça les dérangerait d'être ensemble en pensant qu'il y a sûrement quelqu'un quelque part qui est leur mate, etc. Tant de questions. ^^

∴ Pareil concernant Varian et Amren. Surtout qu'après la fin de ACOWAR Amren est à présent une High Fae à part entière donc. Et simplement, je voudrais voir d'avantage de ces deux-là. Leur retrouvailles à la fin page 556/557 étaient délicieuses. ♥

∴ Je voudrais en savoir plus sur Eris, l'héritier de la Court de l'Automne. Parce qu'il m'intrigue et que je pense que c'est un personnage que je pourrais véritablement aimé. J'aimerai donc que Sarah se penche sur beau Eris.

∴ Lucien et Elain? À la fin de ACOWAR Elain semblait seulement commencer à faire un pas vers Lucien et j'aimerai vraiment voir leur relation se développer. Elain va finir par définitivement faire le deuil de sa vie d'humaine et de son ex-fiancé humain. Et je pense qu'ensuite elle pourra véritablement avancer vers Lucien qui n'attend que ça. Désespérément. ^^

∴ Je veux découvrir d'avantage de Vassa, qui était l'une des six reines humaines. Cette reine évoquée dans ACOMAF mais qu'on n'avait pas encore eu l'occasion de rencontre avant la fin de ACOWAR. Elle est sous l'emprise d'une malédiction et retenue captive sur le continent par un mystérieux lord. J'aimerai en savoir plus sur sa malédiction; pourquoi elle l'a reçue et comment elle va la briser. Je voudrais savoir qui est ce fameux lord... Et puis, Vassa a proposé une place à Jurian à sa court (quand elle se sera débarasser de son lord et de sa malédiction, je suppose) alors j'aimerai les découvrir tous les deux. Voir une alliance se former entre Vassa et Jurian. Ce qui permettrait de retrouver Jurian (que j'aime beaucoup). Alors pourquoi pas?

∴ Pour finir, je voudrais voir quand et comment Mor va annoncer à Azriel (et aux autres) sa préférence pour les femmes. Je voudrais la voir dans une romance F/F. Et du côté de Azriel, je voudrais qu'il ait une nouvelle histoire d'amour. Qu'il rencontre quelqu'un qui l'aime comme il le mérite. Parce qu'il le mérite. J'arrête pas de me dire que leur mate respectif est quelque part et je voudrais les voir découvrir le mating bond et tomber amoureux de quelqu'un de nouveau... [/spoiler]
Je sais, ça fait beaucoup. Mais je croise les doigts pour que Sarah cale tous ça dans les prochains tomes. Je lui fais confiance. :)

Alors voilà, je crois que c'est tout, je m'arrête là. Waouh. En conclusion, ACOWAR est un troisième tome génial, addictif, et un énorme coup de cœur. C'est la fin de l'histoire de Feyre et Rhysand mais pas la fin de la saga ACOTAR. Ce qui fait que j'ai leur cœur seulement à moitié brisé, en fait. ;)

«I'll see you on the other side.»

https://theblacksunshineblog.wordpress.com/2017/05/12/a-court-of-wings-and-ruin-sarah-j-maas/

par Sheo
La Trilogie des Survivants, Tome 1 : Arène Un, Les Chasseurs d'Esclaves La Trilogie des Survivants, Tome 1 : Arène Un, Les Chasseurs d'Esclaves
Morgan Rice   
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre! Il se passasse tellement de chose en si peux de temps, c'est remarquable! Mais, je trouve que justement tout vas un peu trop vite! Pour l'action c'est génial, mais je trouve que pour les personnages sa va trop vite![spoiler]Ils (Ben, Brooke et Logan) viennent de se rencontré, ne parle presque pas de eux et ils (Ben et Logan) sont déjà jaloux l'un de l'autre!![/spoiler] Je trouve juste que ça n'a aucun sens!

par Ainako
Prophétie d'automne Prophétie d'automne
Sarah M. Carr   
http://www.lmedml.fr/2019/04/28/prophetie-dautomne-sarah-m-carr/

UNE ROMANCE HISTORIQUE PASSIONNÉE ET PASSIONNANTE…
Je ne lis que très rarement des romances historiques, en fait je me tourne vers celles de mes autrices préférées… Ayant été séduite par la plume de Sarah M. Carr grâce à sa saga [Les demoiselles d’Arisaig], que je vous conseille en passant, je ne pouvais que lire son nouveau roman.

Il faut dire qu’il est difficile de passer à côté d’une couverture sublime et d’un résumé prometteur. Tous les ingrédients sont réunis dans cette romance pour transporter le lecteur en Ecosse.

UNE HÉROÏNE AU CARACTÈRE AFFIRME ET UN HÉROS QUI A UN BEAU POTENTIEL !
Comme à l’accoutumée, Sarah M. Carr nous offre une héroïne singulière, Ailsa est une jeune femme solaire, elle respire la liberté et la joie de vivre, elle a un caractère très affirmé et elle n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, même si elle respecte son rang et ses devoirs envers son clan. J’ai particulièrement aimé la verve de la jeune femme, Ailsa est une héroïne qui évolue au fil du récit, ses sentiments font preuve d’une maturité grandissante et j’ai adoré son tempérament.

Duncan Maclean n’a pas eu une vie facile, en conflit avec son père, il a subit un rejet qui a fait de lui un homme à la réputation douteuse. Je ne vais pas entrer dans les détails, Duncan est un héros qui a mis mes nerfs à rudes épreuves. J’ai de suite compris que son comportement reflétait une colère longtemps contenue. Duncan est un héros qui m’a fait ressentir beaucoup d’émotions contradictoires. Et ce fut intéressant de s’attacher à lui au fil de l’histoire.

Il y a beaucoup de protagonistes dans ce roman qui enrichissent l’intrigue. J’ai clairement eu mes préférés, je me suis attachée à bon nombre d’entre eux.

UNE INTRIGUE QUI NE NOUS LAISSE AUCUN RÉPIT !
Je me suis laissée guider par les mots de l’autrice, j’ai particulièrement aimé l’entrée en matière du roman, l’ambiance est directement posée et nous offre une histoire pleine de rebondissements. Aucun répit dans ce récit, Sarah M. Carr use de sa plume enchanteresse pour captiver ses lecteurs.

Le scénario pourrait sembler classique mais il recèle quelques éléments surprenants qui rendent l’histoire unique et addictive. La narration est fluide et l’histoire passionnante. On se retrouve pris au piège d’une histoire guidée par une prophétie qui doit apporter la paix entre deux clans qui sont restés longtemps en conflit.

Les éléments historiques sont totalement maîtrisés par l’autrice, elle a su construire son intrigue sur des faits existants et elle ne manque pas d’en informer le lecteur grâce aux notes de bas de page.

UNE ROMANCE HISTORIQUE PLEINE D’ÉMOTIONS…
Les émotions sont au rendez-vous… Le contexte de la romance est vraiment captivant, les éléments perturbateurs m’ont vraiment surprise et c’est ce qui fait toute l’originalité de ce roman. La relation d’Ailsa et Duncan est loin d’être un long fleuve tranquille, j’ai aimé la dynamique amoureuse qui est très bien menée. J’ai vibré avec nos héros, parfois de colère, de tristesse et de désir inassouvi !

La passion fait partie intégrante du récit, entre Ailsa et Duncan il y a ce lien indéfinissable qui les unie bien malgré eux et qui rend la romance captivante.

EN BREF :
[Prophétie d’automne] est une romance historique qui m’a énormément plu. Je suis très sensible à la plume de l’autrice et j’ai adoré la découvrir dans un genre plus classique mais tout aussi efficace. Direction l’Ecosse pour vivre une aventure hors du commun aux côtés d’Ailsa et Duncan, vous n’en ressortirez pas totalement indemnes…

A lire si vous aimez…

Les romances historiques qui se déroulent en Ecosse.
Les héroïnes solaires avec un tempérament de feu.
Les intrigues mystérieuses qui reposent sur une prophétie.
Journal de confinement d'une maman à bout ! Journal de confinement d'une maman à bout !
Adeline Demesy   
📓𝙹𝙾𝚄𝚁𝙽𝙰𝙻 𝚍𝚎 𝙲𝚘𝚗𝚏𝚒𝚗𝚎𝚖𝚎𝚗𝚝 𝚍'𝚞𝚗𝚎 𝙼𝚊𝚖𝚊𝚗 𝚊 𝚋𝚘𝚞𝚝🖋

@feelgoodetspiritualite #servicepresse

✍︎︎ ✍︎︎ ✍︎︎

🖋Je remercie Adeline de m’avoir confié son roman en service presse.

📄 Ce roman fait partie des lectures qui font du bien.Tous les ingrédients sont réunis pour passer un très bon moment. La réalité sur la complexité de cette situation de confinement est racontée avec légèreté et humour, ce qui permet de relativiser les choses et de se dire que finalement, cela se passe pareil chez tout le monde.

📓Nous avons tous vécu ce confinement à notre manière, de façon plus ou moins angoissante selon notre organisation et nos contraintes. Je me suis beaucoup identifier à Alice, étant maman de trois enfants à la maison.

📃Il est rassurant de voir que certains moments de baisse de forme, de « dérapages » et de doutes,de culpabilité de faire moins bien que l’on voudrait, peuvent arriver à tout le monde.

✍🏼Alice et ses proches sont très attachants, et malgré les aléas de la vie, c’est une jolie famille unie et soudée pour avancer ensemble et s’entraider dans les épreuves de la vie.

📝 Une très belle leçon de vie racontée dans un journal très plaisant à lire, de part sa jolie police d’écriture et ses chapitres fluides et courts. Une présentation du style journal intime où nous suivons Alice jour après jour dans ses confidences.

📓 Un feel good qui se lit rapidement et nous met du baume au coeur .
Merci Adeline, merci Alice 😉♥️
Chroniques d'Helrad, Tome 1 : Le Baiser du soleil Chroniques d'Helrad, Tome 1 : Le Baiser du soleil
H. P. Odhalis   
SUPERBE. Très prenant, magnifiquement construit. L'héroïne n'est ni une gentille, ni une méchante. Sa propre nature nous échappe. Ses réactions sont matures, réfléchies, intelligentes. On est loin de l'univers manichéens et on entre dans une histoire totalement originale, très différente de tout ce qu'on connaît. Un vrai bijou.

par Estelle66
Les Sept Sœurs, Tome 1 : Maia Les Sept Sœurs, Tome 1 : Maia
Lucinda Riley   
Oh la la !!! Comme je me suis régalée avec ce premier tome de la série "Les sept soeurs" qui promet de bons moments encore à passer avec la suite si les tomes à venir consacrés à chacune des sœurs sont aussi sympas !
J'ai aimé ce roman parce qu'il est agréable à lire. Nous voyageons entre Paris et Rio dans deux époques différentes qui se rejoignent et s'entremêlent.
J'avais déjà lu "La rose de minuit" de Lucinda Riley qui m'avait beaucoup plu mais "Les sept sœurs" est encore différent, je dirais qu'il est plus exaltant et abouti.
J'ai vraiment apprécié la plume de l'auteure et le fait qu'elle aille jusqu'au bout des événements et des situations. Parfois, lors de mes lectures, je trouve qu'il y a comme un goût d'inachevé alors qu'ici, l'auteure mène toutes les situations de son intrigue jusqu'à la fin.
Cette série débute avec Maia, 33 ans, l'aînée de sept soeurs qui doivent chacune leur prénom donné par leur père adoptif aux noms de la Pléiade, sa constellation préférée. Il s'agit d'un homme assez énigmatique ayant eu une vie pour le moins extraordinaire pour avoir beaucoup voyagé et avoir adopté six filles, la septième adoption n'ayant pas abouti. Il leur offre une vie exceptionnelle dans un château aux abords du lac de Genève, une vie aisée mais construite, avec une éducation de sorte que ses filles acquièrent leur autonomie. Celui-ci décède de façon inattendue et est très rapidement enterré dans des circonstances assez mystérieuses. Il laisse à chacune de ses filles une énigmatique enveloppe afin qu'elles aient la possibilité d'éclaircir, si elles le souhaitent, l'origine de leur adoption et découvrir d'où elles viennent. Celle de Maia contient une lettre et une pierre avec une inscription illisible. Si au début, elle n'a aucune intention particulière à ce sujet, ce sont les circonstances qui vont l'amener à fuir son quotidien car elle vivait assez cloîtrée depuis plusieurs années s'occupant de son père, situation qui lui convenait bien pour se "protéger" de l'extérieur. C'est pour échapper à son ex-fiancé qui la contacte après plusieurs années pour se consoler ensemble de leur deuil respectif, car celui-ci vient également de perdre son père, qu'elle s'envole pour le Brésil. Elle trouve ainsi un prétexte pour partir réaliser des recherches sur ses origines. Et avec elle, nous plongeons dans la vie de ses ancêtres et en particulier celle de son arrière grand-mère à qui elle ressemble énormément.
J'aime beaucoup ces récits où les vies basculent du présent vers le passé et nous décrivent en fait ce que fut la vie de deux héroïnes d'une même lignée séparées par des générations. Il est très agréable en plus de voyager avec elles dans le Rio présent et passé, puis dans le Paris des années 20. Et je me suis sentie aussi bien dans l'histoire présente que dans celle du passé au point que quand j'étais dans l'une, je ne voulais pas la quitter et cela me faisait pareil dans l'autre. Je me trouvais tellement bien dans chacune ! Un régal !
Alors, tout n'est pas rose pour l'héroïne du passé, l'ancêtre de Maia, loin sans faut, parce qu'elle doit faire un mariage de convenance mais l'histoire est addictive et très agréable à suivre.
Le roman se termine avec l'évocation de la soeur de Maia avec qui elle s'entend le mieux, la seconde, Ally, qui devient l'héroïne du tome deux de cette série intitulée "La soeur tempête" que j'aurais grand plaisir à lire plus tard pour suivre la suite des aventures des 7 soeurs.
www.ladyromance.over-blog.com
L'Homme idéal, Tome 2 : Wild Man L'Homme idéal, Tome 2 : Wild Man
Kristen Ashley   
http://www.lmedml.fr/2019/04/14/lhomme-ideal-2-wild-man-kristen-ashley/

QUAND DOUCEUR ET INTENSITÉ RENTRENT EN COLLISION…
Kristen Ashley nous revient avec un second opus intense et doux en même temps grâce au tempérament de nos deux héros.

Ce second tome confirme l’excellence de cette saga, j’ai dévoré ce roman malgré les quelques longueurs qui le parsèment. J’ai aimé l’intrigue générale et l’originalité de la romance.

DES PERSONNAGES HAUTS EN COULEURS.
Ce roman ne se limite pas à notre duo de héros. Il y a beaucoup de personnages qui évoluent dans l’intrigue, à savoir que le roman a une bonne longueur et que l’on a le temps de faire connaissance avec tout ce petit monde.

Commençons par nos héros, Tess et Brock ! Le récit démarre fort, nos héros se fréquentent depuis quatre mois mais… le contexte de leur rencontre est un peu particulier et Tess va l’apprendre à ses dépends… Elle qui avait mis si longtemps à refaire confiance à un homme se retrouve aux prises avec une décision difficile. Peut-elle passer outre le fait que Brock lui a menti sur de nombreuses choses ? Pourront-ils surmonter les obstacles ? Leurs ex respectifs ?

Tessa O’Hara est géniale, douce comme la crème que l’on trouve sur les cupcakes qu’elle confectionne. Tess est entière, sans faux semblants, elle n’est pas non plus une femme sans saveur, au contraire… J’ai adoré Tess pour sa personnalité, son histoire est déchirante et touchante. Tess c’est un petit bonbon, une adorable femme qui mérite le bonheur.

Brock est un homme viril, un vrai charretier bon sang ! J’ai bien failli ne pas lui pardonner son addiction pour le mot « putain », parce que franchement il en abuse clairement. Brock est le genre d’homme qui éclipse tous les autres autours de lui, genre mal alpha qui marque son territoire, et son territoire c’est Tess. C’est SA femme ! Brock est un héros que j’ai bien aimé, il est un peu possessif, clairement imprévisible et il a un côté dominant qui trouble mais mon dieu il est dévoué à sa nana et ça c’est hyper sexy.

Tous les autres personnages sont géniaux, sauf peut-être Olivia, l’ex de Brock que j’aurais bien buté un millier de fois ^^ Vous allez faire connaissance avec la famille envahissante et barrée de Brock. Vous allez adorer chacun d’entre eux, j’ai craqué pour Joel et Rex ^^

LE SUSPENS EST AU RENDEZ-VOUS !
Dans cette saga, l’action est omniprésente, pas une minute de répit ! Les éléments perturbateurs sont les ex de nos héros et franchement j’ai eu peur que cela ne me plaise pas… et ce ne fut pas le cas, j’ai adoré le cheminement de l’histoire, la façon dont nos héros ont fait face aux différentes menaces.

Kristen Ashley nous offre un scénario palpitant, avec une tonne de rebondissements qui font avancer l’histoire avec cohérente et intérêt.

UNE DYNAMIQUE AMOUREUSE CAPTIVANTE…
La romance est déjà installée dans le récit quand on commence le livre, même si la situation n’est pas optimale, les sentiments sont déjà là et nos héros doivent composer avec les obstacles qui vont se dresser sur leur chemin.

Tess et Brock forment un couple explosif, entre eux c’est volcanique. J’ai aimé la dualité de leur couple, elle est douce et il est brut de décoffrage et pourtant ensemble ils se complètent !

Nos héros sont déjà installés dans leur vie, ils ont chacun une vie professionnelle bien remplie, des envies et des rêves. Mais ils voient l’avenir ensemble, la romance n’est pas calée sur les doutes que nos héros ont en ce qui concerne leur histoire mais bien sur comment ils vont surmonter les épreuves ensemble.

L’histoire d’amour est torride mais pas trop, elle est intense et pleine d’émotions. Elle n’est pas uniquement centrée sur Tess et Brock, mais chut je ne peux rien vous dire. Bref, elle est riche en surprises.

EN BREF :
[Wild Man] c’est l’histoire d’amour entre une femme toute douce et un homme sauvage… C’est une romance à suspense hyper addictive que j’ai adoré du début à la fin… Petit bémol pour les nombreux « putain » de Brock, mais cela n’est qu’un tout petit détail ^^ J’ai pris plaisir à retrouver la plume de Kristen Ashley, ses intrigues à suspens et ses personnages singuliers et craquants !
Souvenirs d'une vampire, Tome 1 : Transformée Souvenirs d'une vampire, Tome 1 : Transformée
Morgan Rice   
Voilà un joli bouquin doté d'une chouette couverture avec un résumé pour le moins alléchant... Mais qui ne tient pas ses promesses! Caitlin est une jeune fille de presque 18 ans, qui vient d'aménager pour la énième fois dans un quartier pauvre avec sa mère et son jeune frère Sam. Nouvelle vie, nouvel établissement scolaire assez glauque avec des camarades de classes virulents et antipathiques, sauf le beau ténébreux de la classe, Jonah, dont elle s'éprend directement. Pourquoi? Mystère?

En rentrant chez elle, elle surprend une bande de gros bras qui tabassent Jonah, et miracle la voilà qui se transforme en wonderwoman d'une seconde à l'autre, met une pâté aux types, rentre chez elle, se dispute avec sa mère qu'elle déteste. Le lendemain son frère a fugué et sa mère lui assène le coup de grâce: elle s'enfuit... D'étranges circonstances vont la mettre en présence de deux clans de vampires qui entrent en guerre parce qu'elle a tué. Qui? Pourquoi? Elle n'en sait rien...mais elle semble être l'élue et tombe aussi amoureuse de Caleb qu'elle vient de rencontrer...

Je ne spoilie pas l'histoire, c'est annoncé dans le résumé et franchement il n'y a rien d'autre. Oh si, un vide intersidéral! Un gouffre de...rien, néant! C'est plat, sans rythme, les personnages sont des caricatures d'on ne sait qui, tous aussi fades les uns que les autres, tout va très vite, manque de profondeur, le style est correct mais c'est tout. Un vrai calvaire que cette lecture que j'ai vraiment eu du mal à finir!

par Seregan

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode