Livres
558 835
Membres
607 242

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Lucie-111 : Ma PAL(pile à lire)

Saigne pour moi Saigne pour moi
Michael Robotham   
Le premier de cet auteur j'ai vraiment aimé son style d'écriture ..
Un triller à vous couper le souffle beaucoup de tension et d'angoisse un livre fabuleux !
et vous ne connaitré le dénouement qu'à la fin......
j'adore....
Je le recommande vraiment
excellent livre
Marquise66
Identique Identique
Scott Turow   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-4qD

{Helle} : BLUFFANT
C’est le seul mot qui m’ai venu à l’esprit quand j’ai terminé Identique, une histoire de malade. Quand j’y repense, du début à la fin je me suis fais berné sur le meurtrier de Dita Kronon et comme dit dans le résumé :
« On ne voit que si qui nous arrange »

[...]

Un roman magnifiquement mené que j’ai eu du mal à lâcher je l’ai lu d’une seule traite, tout n’est illusion ou presque. On suit avec excitation toute l’enquête à s’en donner presque mal à la tête pour avoir la vérité. J’ai franchement adoré et je vous le conseil, le seul petit bémol c’est qu’il ne faut pas être distrait au risque de perdre un peu le fil de l’histoire.



Les Ensorceleuses Les Ensorceleuses
Chloé Varin   
J’ai d’abord trouvé la couverture de ce livre très jolie, c’est ce qui m’a en priorité donné envie de lire ce livre et quand j’ai découvert le résumé je me suis sentie intriguée, je n’ai donc pas hésité longtemps avant de me laisser tenter par cette lecture.

Flavie et Clémentine se sont rencontrées lors de leurs vacances, durant cet été-là, elles vont devenir très proches, l’une Canadienne, l’autre Française, un mode d’expression différent mais qui va venir ajouter un grain de folie à leur rencontre.

Clémentine qui passe chaques vacances dans cette petite ville, va servir de guide à sa nouvelle amie, elle connaît chaque endroit comme sa poche, mais ce qu’elle préfère le plus à Lourmarin : c’est Grégoire, son ami d’enfance et son amour secret. Elle est tombée amoureuse de lui alors qu’elle était encore une enfant et depuis ses sentiments n’ont pas changé. Ils sont très proches, mais l’arrivée de Flavie va venir mettre une petite distance entre eux, le jeune homme va se rapprocher de la Canadienne jusqu’à la trahison de celle-ci. C’est en comprenant que le jeune homme a joué sur deux tableaux, qu’elles vont décider de se venger de lui, en lui jetant un sort.

Un an plus tard, nos deux adolescentes rongées par le remord et la malchance vont décider après une année sans se parler de réparer ce qu’elles ont fait, conjurer le sort et par la même occasion de retrouver une vie normale. Pour ça il va leur falloir retrouver Grégoire, lors de leurs recherches elles vont rencontrer une personne qui va leur faire ouvrir les yeux, les aider à comprendre qui elles sont vraiment et surtout comment faire pour parvenir à effacer tout ce qu’elles ont fait.

C’est ainsi qu’on va découvrir les raisons qui les ont poussé à mettre en œuvre une telle vengeance. Une narration à deux voix qui permet vraiment de se plonger dans le présent et le passé de chacune afin de mieux les comprendre. Il est plus facile ainsi de savoir comment elles ont vécu les choses après avoir jeté ce sort et d’en connaître les répercutions avec le regard des personnes qui sont en train de les vivre.

Une lecture agréable, qui se lit assez rapidement, j’ai passé un bon moment. Les personnages, la façon dont l’histoire nous est amenée, certaines expressions Québécoise m’ont fait sourire, surtout quand elles sont vu par Clémentine (la française).
Les flash back nous ramènent à il y a un an, juste avant qu’elles se décident à lancer un sort, on fait bien la différence entre les deux et ont revient facilement au présent sans se poser la question pour savoir où on se trouvait quelques lignes plus haut.
Le petit plus que j’ai apprécié, c’est les petites phrases tirées de films qui collent parfaitement avec ce qui va leur arrivé.

J’ai donc passé un très bon moment, cette lecture vise plutôt un publique adolescent, mais qui ne gène aucunement la lecture d’une adulte. J’ai vraiment bien aimé me plonger dans cette histoire, où l’adolescence nous fait parfois faire des choses surprenantes pour se démarquer des autres mais surtout se sentir mieux, enfin pour un temps, car il arrive toujours un moment où le regret et la culpabilité viennent nous tourmenter.

http://www.livresavie.com/les-ensorceleuses-de-chloe-varin/#more-7571

par Natoche
À jamais tu obéiras ! À jamais tu obéiras !
Koethi Zan   
Petite déception pour ma part, je n'ai pas accroché à cette lecture, et pourtant, je continue à me dire qu'il avait du potentiel mais qu'il n'a pas été correcteur exploité.

On part d'ailleurs sur une intrigue assez peu originale : la séquestration d'une jeune femme, comme on en voit beaucoup. Avec cette thématique, je trouve qu'il est compliqué de vraiment innover. La petite particularité ici est qu'il n'y a pas un psychopathe responsable mais un couple de psychopathes, et malheureusement, cela ne change pas grand-chose à la situation.

La narration à plusieurs voix prend une forme très classique : l'enquêteur qui rame dans son enquête, Julie qui essaie de faire ami-ami avec son agresseur femme...eh bien, c'est très long, et peu intéressant pour ma part.

Ce que j'ai trouvé intéressant, c'est le passé de Cora, et rien que ça. On voit qu'elle a vécu des choses horribles, qu'il y a une raison au fait qu'elle soit devenue un peu taré, et c'est plutôt bien foutu, je dois l'admettre. Mais quitte à mise sur le thriller psychologique pour rattraper le manque d'originalité de l'intrigue, il aurait été intéressant de davantage développer les autres personnages, et notamment James et Julie qui sont sous-développés.

Quant à la fin, n'en parlons pas tant elle est ratée : trop rapide, trop facile, et frustrante parce qu'on se dit simplement "Quoi ? C'est tout ? Tout ça pour ça ?" Eh bien ce n'est pas un livre qui me laissera une grande impression.

par Jenna95
Fight for Love, Tome 1 : Real Fight for Love, Tome 1 : Real
Katy Evans   
Déçue pour ma part, j' en attendais sûrement trop. Mais faut dire qu' entre la nenette qui mouille toutes les deux pages, le manque cruel d' histoire, car oui il n' y a pas d' histoire, on suit la mise en place d' une relation qui devrait être très complexe et belle mais au final tout est effleuré pour ne laisser que le cul. (Trop de cul tue le cul :p)

Il aurait été plus intéressant pour ma part de développer les phases de cette maladie terrible.
Je lirais sûrement le deuxième tome même si au vue des avis sur goodread j' ai un peu peur :p
Naufragés, Tome 1 Naufragés, Tome 1
Siobhan Curham   
De prime abord, je n'attendais pas grand chose de cette lecture. Si le coté survie sur une île déserte me tenter, je craignais que le coté groupe d'ados insupportables me gâche la lecture et oh surprise ce ne fut pas le cas. Naufragés s'est révélé etre une bonne surprise et une lecture des plus agréables. L'écriture de l'auteur, est simple, fluide, sans fioritures et ça fonctionne parfaitement, car elle n'en omet pas pour autant de bien approfondir notre héroïne ou tout le mystère qu'elle tire habillement autour de l’île.

Elle distille juste ce qu'il faut d'informations pour vous donner envie de tourner les pages et de lire la suite. En définitive peu de réponses dans ce premier tome du diptyque, mais une bonne mise en place de l'intrigue, pas mal de tensions et une façon remarquable de gérer a la fois son suspens et a la fois les légendes Vaudou dans lesquelles elle veut entraînée ses lecteurs.

Le récit se construit sur quelques jours et pourtant l'on n'a l'impression de passer tellement plus de temps avec nos personnages, leurs relations se trouvant d'ailleurs exacerbés par tout ce qu'ils ont a vivre, a l'image du couple principal. Leur histoire est bien construite, elle prend son temps, se développe quand il le faut et tout semble naturel, il n'y'a qu'en refermant le livre qu'on se dit: " Mais mince, il ne s'est passé que quelques jours, n'est ce pas un peu rapide ? " Et puis en faites non, après tout ils ne font qu'échangés quelques baisers et les épreuves qu'ils traversent renforcent forcément leurs liens naissant. Un couple adorable que j'ai beaucoup appréciée, tout comme les deux personnages qui en sont les protagonistes.

D'ailleurs en parlant de personnages, ce premier tome nous en livre une belle palette. Notre héroïne, malgré mes craintes de départ, est forte, attachante, réfléchit, généreuse et si elle est bien malmenée coté relations, elle n'en oublie pourtant pas d’être fidèle a elle meme ce que j'ai vraiment beaucoup appréciée. Du coté de Yago, un personnage auréolé de mystères, sur lequel on peut se reposer et dont il me tarde d'en apprendre d'avantage, c'est juste une évidence de l'aimer. Ils sont tout deux entourés d'un petit groupe, dont une partie est propice a s'y attacher et ou l'autre est juste insupportable. Mon dieu, il y'a des baffes qui se perdent je vous le dis. Entre l'insupportable meilleure amie, le cliché de l'odieuse fille riche ou le gars imbus de lui meme qui pense qu'il est honneur de sortir avec lui ... Les personnages principaux, ou secondaires, vous feront passés par toutes les émotions .. Des meilleures au pires. :D

En bref: Une lecture agréable, une plume efficace, une intrigue dont les prémices vous donnent envie d'en apprendre plus, des personnages que l'on se plait a aimer ou a détester. Le tout mélangés avec brio avec juste ce qu'il faut, de romance, de mystères, d'humour et d'action. Un cocktail réussi. Je vous recommande donc cette lecture, pour ma part je vais m'empresser de me procurer le tome 2 pour découvrir avec joie et impatience la suite de ce diptyque simple mais rudement bien mené.

http://luminadark.blogspot.fr/
Invisibilité Invisibilité
Andrea Cremer    David Levithan   
Je ressors plutôt mitigée et un peu déçue de ma lecture.

Globalement, j'ai été séduite dès le début par l'originalité de l'histoire mais mon intérêt est retombé pour de multiples raisons.

L'écriture et le style des auteurs ne sont ni particulièrement attrayants ni mauvais, ça se lit bien mais j'ai trouvé quelques longueurs qui m'ont freinée dans ma lecture.

L'histoire est plutôt originale : un jeune homme de 16 ans, Stephen, qui est invisible depuis sa naissance, vit dans son appartement au vu et au su de tous.
Son père est un grand absent et sa mère décédée depuis peu.
Un jour, de nouveaux voisins emménagent.
La jeune fille de la famille, Elisabeth, le voit, sans se rendre compte qu'elle est la seule.

Sans en dévoiler plus, c'est très intrigant, ça donne envie.
Malheureusement, la suite ne m'a pas du tout emballée.
J'ai retrouvé une trame qui m'a fait penser à 16 lunes et compagnie : une romance surnaturelle, une malédiction, de la sorcellerie, un combat... etc. C'est trop redondant.

C'est soit trop ado, soit mal exploité, ou les deux mais je n'ai pas été convaincue.
J'ai été gênée par des longueurs également, les personnages ont trop de réflexions intérieures et certaines conversations sont trop étirées pour ne rien dire.
Le tout est plutôt plat quand on voit la taille du livre et la fin n'apporte pas tous les happy ends attendus.

Les personnages sont plus ou moins bons.
Stephen est plutôt attendrissant.
Elisabeth tombe trop rapidement amoureuse et ce n'est pas très crédible.
Le frère, Laurie, est un personnage qui m'a beaucoup plu par ses initiatives, son amitié, sa loyauté et son humour.
Il est le vrai "plus" de l'histoire.
Le grand-père est un mystère pour moi, je n'ai pas bien compris ses raisons de maudire ainsi sa fille et son petit-fils.
Ca manque d'explications et de crédibilité là encore.

En conclusion, je dirais que c'est un bon roman pour les adolescents tout particulièrement.

Je remercie Camille et les éditions Michel Lafon pour ce partenariat.
Qu'est-il arrivé à Celia Steinhauser ? Qu'est-il arrivé à Celia Steinhauser ?
Susan Crawford   
Dana se réveille après une après-midi bien arrosée en compagnie de sa voisine. Le hic, c'est qu'elle ne se rappelle pas comment elle est rentrée chez elle.

La stupeur la fige lorsqu'elle se rend compte que Célia, sa voisine, a été assassinée, et qu'il semble qu'elle soit la dernière à l'avoir vue vivante.

Commence alors une enquête à double sens: Dana va tenter de se souvenir de ce qu'il s'est passé en se demandant si elle a commis ce crime.
Pendant ce temps, Jack Moss, policier, tente de découvrir des indices qui le mèneront au meurtrier.

Entre enquête policière et début de folie, ce livre trace une histoire trouble et sombre.
Si Dana divague à certains moments, elle comprend que sa maladie prend de l'ampleur et l'emmène vers le fond, la faisant perdre pied.

Malgré tout, elle comprend que son mari n'est pas net et qu'il lui cache des choses. Elle essaie de trouver ce qui cloche. Ce que son mari tente, de toute évidence, d'éviter.

Dana est particulière. C'est un personnage particulier. Un personnage bipolaire est une chose que je ne connaissais pas. J'ai été parfois perdue dans les délires dans lesquels tombe Dana. J'ai eu l'impression à certains moments que je ne suivais plus du tout l'histoire, avant que les choses se rétablisse.

Ce que j'ai vraiment aimé, c'est que finalement, l'assassin n'est pas une personne à laquelle on aurait pensé. Malgré tous les petits détails disséminés au fil des pages, j'ai été très étonnée par la chute, et cela m'a vraiment plu. J'aime ces enquêtes qui ne se concluent pas trop facilement.

Au final, le côté policier m'a plu, le côté bipolaire un peu moins. Néanmoins, ça m'a permis de découvrir un nouveau style.


par bebi
Les Larmes noires sur la terre Les Larmes noires sur la terre
Sandrine Collette   
Une plongée captivante dans un univers brutal qui n'épargne rien à ses protagonistes.

Un petit groupe de femmes attachant, aux profils variés, des vies loin d'être idéales, des parcours différents, et au final, un même destin dans ce lieu violent et crasseux.

Être un déchet parmi les déchets, n'être plus rien aux yeux de la société, voilà l'avenir pour les occupants de cette casse poisseuse. Un centre d'accueil qui n'a rien d'accueillant, les humains y sont entreposés comme de vulgaires objets dénués de tout intérêt.

Des conditions inhumaines, mais l'espoir, même ténu, fait vivre, ou plutôt survivre.


Une lecture prenante, sans concession, à la fois effrayante et émouvante, dans un univers particulièrement hostile, rythmée par les désillusions, la solidarité, l'espoir et la violence.


http://www.faimdelire.com/2018/06/les-larmes-noires-sur-la-terre-de.html

par GoldElie
Le dernier banquet Le dernier banquet
Colleen McCullough   
je viens de le mettre dans mes envies car elle vient de sortir "Péché de chair" qui a un rapport avec celui là.
donc je vais lire les deux.

par LudyAlex

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode