Livres
554 080
Membres
598 922

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Lucie-111 : Ma PAL(pile à lire)

À un détail près À un détail près
Kristan Higgins   
Un avis + détaillé sur http://wp.me/p6618l-3st

{Jenni} : Une couverture très girly qui m’a tapée dans l’oeil et un résumé intéressant et intrigant, qui présage une jolie romance à l’horizon.

[...]

Entre révélation, secret, partage, amitié, amour, larmes et sourires… « A un détail près », vous entraîne dans une romance agréable, le temps de quelques heures.

Un avis mitigé pour cette lecture mignonne mais longuette, à cause de trop de longueurs sur certaines choses et d’un manque de profondeur. Des précisions sur certains détails ne sont pas forcément nécessaires et ils ont eu tendance à plomber le récit.

Je n’ai pas pour autant décroché car les personnages sont sympathiques et intéressants. Je suis parvenue à me perdre avec tous ces personnages, au point de ne plus savoir par moment « qui était qui et qui faisait quoi » !

L’attente de voir le rapprochement entre Lévi et Faith est ce qui m’a fait poursuivre la lecture. On tourne les pages rapidement, tout en espérant à chaque fois en apprendre davantage sur eux.

On sait d’entrée de jeu la finalité, mais l’auteure est parvenue par sa plume délicate et légère à nous transporter. L’intrigue tient la route et les personnages sont sympathiques.
Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour
Kristan Higgins   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/10/04/si-seulement-la-vie-sapprenait-dans-les-romans-damour-kristan-higgins/

Il faut tout d'abord préciser que ce titre est tout simplement parfait. Qui ne s’est jamais fait la réflexion comme quoi tout à l’air tellement plus simple dans les romans d’amour ? C’est sur cette idée que Kristan Higgins a construit son livre, bien loin du schéma heureux traditionnel auquel nous avons droit habituellement.

Je ne vous cache pas que la romance reste omniprésente, tout comme le comique de situation, propre à ce genre. Mais, cette fois, toutes les petites imperfections que l’on ne retrouve jamais dans les romances contemporaines sont également présentes. Car, dans la vraie vie, rien n’est facile, et on a parfois beau le savoir, cela ne nous empêche pas de faire des erreurs.

C’est ce qu’il se passe ici avec Jenny et Rachel. L’une repart sur de nouvelles bases après un divorce qu’elle n’avait absolument pas vu venir, et qui l’a laissée dans une situation plus qu’inconfortable (je vous laisse découvrir tout ça, car le premier chapitre est assez épique… !). Quant à la seconde, elle paraissait vivre la vie de rêve, avec son mari parfait, sa maison parfaite, et ses trois parfaites et adorables triplées. Jusqu’au jour où toutes ces certitudes vont voler en éclat de la façon la plus odieuse qu’il soit…

Deux histoires, deux sœurs et autant d’amour, et pourtant on oublie très vite que l’on se retrouve dans une romance. Car Kristan Higgins a su recréer un cadre tellement vrai, tellement réel que l’on n’arrive pas vraiment à en prévoir la finalité. Je ne vous cache pas que j’ai eu plus d’une fois envie de secouer nos deux sœurs tant elles essaient de s’enfermer dans leurs illusions et finissent par croire les mensonges qu’elles se servent. Difficile dans ces conditions d’ouvrir les yeux et de faire face à la réalité de la situation.

Mais, petit à petit, ces deux femmes vont éclore. Tout doucement dans un premier temps, avant de s’affirmer et de prendre enfin conscience de l’énormité de ce qu’elles vivent. Et c’était superbement bien amené, tant et si bien que cela aurait pu être deux voisines, deux amies, deux femmes comme n’importe qui et comme tant d’autres qui se seraient retrouvées dans des situations similaires. Le tout avec la petite touche d’humour nécessaire pour sourire, se sentir bien, mais aussi beaucoup d’espoir qui nous permet de voir le monde sous un meilleur angle.

Pour conclure : qu’est ce que j’ai aimé ces deux histoires différentes et pourtant si similaires ! Je me suis incroyablement attachées à nos deux sœurs, et je me suis retrouvée à vivre leur histoire à leurs côtés. J’ai refermé ce livre avec un doux sourire aux lèvres, et cette impression que les choses finissent toujours par s’arranger, même dans les situations les plus inimaginables possibles. C’était doux, rêveur, romantique et drôle : la recette idéale pour passer un merveilleux moment !

par Kesciana
Un grand amour peut en cacher un autre Un grand amour peut en cacher un autre
Kristan Higgins   
je suis très ennuyée par rapport à ce livre.
j aime beaucoup kristan higgins, je les ai tous lu. on retrouve tous ces codes, l humour, les descriptions,....mais pour celui là j avoue que je me suis ennuyée une grosse partie du livre. l action n est pas des plus palpitantes au début.
un autre reproche que je lui ferais aussi et surtt qd on la lit souvent c est qu on devine directement ce que sera la fin dans 90% de ces livres, dc il ns reste plus qu à se laisser surprendre par le reste.
il n en reste pas moins, qu il est agréable à lire

par sissou83
Gideon's Cove, Tome 1 : L'homme idéal... ou presque Gideon's Cove, Tome 1 : L'homme idéal... ou presque
Kristan Higgins   
Ce roman est seulement le deuxième de Kristan Higgins, paru en 2007. On lui pardonnera donc de gros défauts, évités dans certains de ses livres récents… comme un héros qui apparaît seulement au bout du premier tiers du récit, par exemple, ou encore une fin tellement accélérée et brutale qu’elle en perd en crédibilité. Par contre, en le lisant, nous nous apercevons d’un point très négatif : Kristan Higgins raconte TOUJOURS la même histoire : une héroïne trentenaire qui vit avec un énorme chien, cherchant désespérément un mari, voulant des enfants, qui rend service à tous les habitants de ce petit village du Maine, au boulot un peu chancelant, dotée d’une fratrie rigolote et plus chanceuse, et qui se ridiculise continuellement…

Et oui, c’est tout de même un schéma beaucoup trop récurrent. Nous avons envie de demander à cet auteur de changer un peu de refrain, nous commençons à mélanger tous ses romans ! Alors oui, ce roman a des défauts : un héros taiseux… très taiseux… et qui le restera pratiquement jusqu’à la fin, et vu à quel point il est secret, le malentendu qui séparera Maggie et Malone est compréhensible. L’auteur ne parviendra pas franchement à le rendre attachant par manque de munitions. Il aurait vraiment fallu approfondir ce caractère. Second problème qui personnellement m’a gêné (mais que peut-être d’autres ne trouveront pas agaçant), c’est que Kristan Higgins ridiculise par trois fois son héroïne pendant le premier tiers du livre… au point que cela ne m’a pas fait rire du tout. J’étais plutôt gênée pour Maggie ! Il vaut mieux rire avec l’héroïne d’un comique de situation plutôt que de rire carrément d’elle, humiliée aux yeux de toute la ville…

Ceci étant dit, voici les qualités que l’on retrouve dans chaque roman de Kristan Higgins : complicité, tendresse et chaleur au sein d’une fratrie, même quand il y a une crise familiale, l’amour des animaux… une héroïne très attachante que l’on voit travailler, rendant ce quotidien réaliste, nous rendant accessible l’american dream que l’on attend souvent dans ce genre de romans. Nous n’avons qu’une seule envie, prendre un avion et débarquer dans un de ces villages côtiers du Maine. S’ajoutent les personnages que l’héroïne côtoie et qui ont une forte présence dans l’histoire, rendant tout ce petit monde fort sympathique !

Donc du mauvais et du bon… soit, à lire, avec un « mais » !
Repartis pour un tour Repartis pour un tour
Kristan Higgins   
J'adore ! L'un de mes préférés de Kristan Higgins. On retrouve les personnages qu'on adore et nos deux tourtereaux son très attachants. Ils ne tournent pas autour du pot et ont une histoire passé commune réelle et profonde. C'est vraiment rondement bien mené et amené par l'auteure. Les personnages secondaires comme Connor, Paulina ou Bryce sont tout aussi adorables et les scènes comiques qu'ils nous jouent, qui se mêlent à la romance de héros principaux et à leurs histoires familiales, nous font passer du rire aux larmes.
Encore bravo à Higgins.

par Elodu17
Les 13 Trésors Les 13 Trésors
Michelle Harrison   
Ce livre est superbe !
La couverture est deja magnifique et l'histoire est très captivante .
On ne s'ennuie vraiment pas quand on le lis .
Parcontre , j'ai remarqué que le titre est "Les 13 trésors" mais dans ce tome , l'auteur ne parle que du bracelet.
Perfection, Tome 1 : Dangerous Perfection Perfection, Tome 1 : Dangerous Perfection
Abbi Glines   
Difficile d’échapper au premier né de la collection &moi. Depuis quelque temps, il me nargue sur les réseaux sociaux, alors quand j’ai vu qu’une masse critique se préparait sur Babelio, je n’ai pas résisté et j’ai plongée tête la première pour saisir l’occasion de pouvoir enfin découvrir cette merveille. Sans surprise Abbi Glines, m’a emporté avec une plume simple et addictive dans un univers plus adulte que ce dont j’étais habituée dans ses précédents romans et je m’y retrouve davantage.

Della Sloane est une jeune femme abîmée par la vie, son passé douloureux l’enfonçant un peu plus chaque jour, elle décide de partir en road trip, grâce à l’aide de sa meilleure amie Braden. Au cours de son voyage en solitaire, elle rencontre le sexy Woods Kerrington. Alors que rien ne les amenaient à se rencontrer, ils passent la nuit ensemble. Au petit matin, chacun reprend séparément le cours de sa vie, sans projet de se revoir. Pourtant, alors qu’ils pensaient ne jamais se revoir leur chemin va de nouveau se croiser à Rosemary Beach dans le country club de la famille Kerrington.

Lorsqu’elle a débuté son voyage, c’était une manière de se prendre en main, se reconstruire seule, sans être porté à bout de bras par Braden. Son personnage m’a captivé tellement il est élaboré et complexe. Sa rencontre avec Woods, c’est un peu une bouffée d’air frais pour elle, une échappatoire qui lui a permis de s’évader. Lorsqu’elle est avec lui, elle semble heureuse sans faire semblant. Pourtant, sous ses sourires se cachent une mélancolie que ses yeux bleus trahissent. Ses yeux, qui laissent entrevoir une personne rongée par un passé tellement envahissant, qu’elle n’arrive pas à avancer malgré les années écoulées. Pourtant j’ai le sentiment que son passé n’a été que survolé.

Della est très intrigante, dès le départ j’ai eu cette impression qu’elle découvre la vie. Elle a un côté naïve, mais dans le bon sens. J’ai tout de suite ressenti l’envie de la protéger, la soutenir lorsqu’elle s’effondrait. Elle a ce petit côté enfantin, qui la rend douce et gentille. Elle s’est lancée dans ce road-trip avec l’objectif de se découvrir et aussi accepté une part d’elle. Il y a 3 ans, un drame s’est produit dans la vie de Della qui l’a fragilisée, aujourd’hui son voyage répond à son besoin d’autonomie.

Woods il est la définition même du personnage qui m’a agacée et pourtant, j’éprouve une certaine affection pour lui. Il donne l’image de l’homme parfait, tant physiquement que dans sa vie. Pourtant, si on gratte un peu, on découvre un personnage pris au piège par sa famille. Il a réussi à me mettre hors de moi, ses relations avec son père sont chaotiques, il se laisse totalement dominer et ça le met dans une position d’infériorité. On éprouve une part de compassion de le voir se laisser bouffer, mais c’est tellement agaçant d’être impuissante. Il aurait mérité des bons coups de pieds au cul !

Au-delà de la relation (plutôt survolé) entre les personnages, on découvre les terreurs nocturnes de Della. Par l’intermédiaire des flash-back, on obtient des réponses sur son passé et les émotions dans ces scènes sont fortes, j’en la boule au ventre en découvrant son histoire. On s’attend au pire, c’est à la fois enivrant et déstabilisant. Une part de curiosité s’insinue découvrir son histoire devient indispensable. L’écriture est tellement addictive, qu’on se retrouve à devoir fermer son livre alors qu’on en a tellement pas envie, que s’en est terriblement frustrant de devoir le poser pour dormir.

Une lecture prenante, avec des secrets qui planent entre les héros, le passé de Della aurait mérité qu’on s’y attarde davantage selon moi. Je voulais surtout voir enfin le bonheur éclater et beaucoup de réconfort pour nos héros. J’aime la manière dont les liens se sont tissés entre Della et Woods, ce besoin/désir qui prend le dessus sur le devoir. La passion qui s’immisce dans leurs esprits, qui les dévorent, mais qui reste trop bestiale. Les sentiment se développent rapidement, alors qu’ils ne connaissent rien l’un de l’autre. On passe de rien, à tout. Ils se sautent dessus, sans chercher à s’apprivoiser, sans se préoccuper de qui est l’autre, une part de mystère demeure.

J’espère que dans le second opus, Abbi Glines développera davantage le passé de Della, mais cette suite laisse présager une bonne intrigue. Malgré tout, ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas été autant accrochée par une lecture, que j’en suis ravie et que j’ai adorée.

http://luxnbooks.wordpress.com/2014/12/23/dangerous-perfection-abbi-glines-perfection-1/

par Luxnbooks
Chances, Tome 1 : Take a Chance Chances, Tome 1 : Take a Chance
Abbi Glines   
je suis tout à fait d'accord avec sweetmel, j'ai trouvé ce livre particulièrement niais et larmoyant. Rien ne manque : la pauvre jeune fille condamnée par une maladie de cœur, la mère qu'on croyait morte, le père inconsolable, le petit copain effrayé par l'intensité de ses sentiments... D'ailleurs, j'ai envie de rire quand je lis ce genre de déclaration dans la bouche de Grant : "tu me rends vulnérable...je ne mérite pas ce que tu m'as donné, mais je te jure que je le chérirai toute ma vie...".
Sans rire? quelqu'un connait un homme qui parle comme ça et dit ce genre de choses? (ou une femme, d'ailleurs!?)
Et c'est vrai que dans la page suivante, on a "tu veux que je caresse ta petite chatte?", le changement de registre fait sursauter !
Tout ça ne me parait vraiment pas crédible. Du coup, au lieu de faire rêver, Grant me parait surtout ridicule ou énervant.

par IsaR
Perfection, Tome 2 : Simple Perfection Perfection, Tome 2 : Simple Perfection
Abbi Glines   
https://aliceneverland.wordpress.com/2015/01/25/simple-perfection-abbi-glines-rosemary-beach-t2/

C’est avec un vrai plaisir que j’ai retrouvé Della et Woods. A la mort de son père, ce dernier est contraint de retourner à Rosemary Beach où de nombreux problèmes liés à la succession l’attendent. Della l’accompagne, mais plus le temps passe et plus celle-ci à l’impression d’être un poids mort pour Woods. Elle décide donc de tout faire pour l’aider et se rendre utile.

Je ne sais pas vraiment quoi dire sur l’histoire. A vrai dire je ne m’attendais pas à tous ces rebondissements successifs qui m’ont vraiment surprise, mais dans le bon sens. Le récit en devient beaucoup plus puissant, bien plus fort en émotions qu’une simple romance, et j’ai juste a-do-ré. A ce niveau là, Abbi Glines a su m’étonner, et donner ainsi beaucoup plus d’importance à son roman.

Della s’est alors énormément révélée. Elle, la fille qui cache tant de faiblesses et qui cherche par dessus tout à trouver une véritable place auprès de Woods. J’ai vraiment beaucoup aimé suivre toute son évolution, ses découvertes sur sa vie, son passé et sur elle-même, et la voir enfin devenir la véritable personne qu’elle aurait dû être depuis si longtemps. C’est vraiment LE personnage de ce roman, la révélation, et elle m’a beaucoup touchée.

Woods quant à lui est resté celui que l’on avait découvert dans le premier tome. Della reste le centre de sa vie, même s’il se retrouve avec des responsabilités qu’il pensait avoir pourtant abandonnées une semaine plus tôt. Le roman ne semble pas être focalisé sur lui cette fois, et pourtant je n’ai pu m’empêcher d’avoir les larmes aux yeux lorsque la fin arrive.

La fin… Je ne l’ai absolument pas vue venir. Tout semblait être réglé, Woods et Della se ré-apprivoisaient doucement, et pourtant il restait quelques chapitres avant cette fin, qui m’a laissée royalement sur les fesses. Alors que tout paraissait être résolu, Abbi Glines m’a tout simplement brisé le cœur en même que celui des habitants de Rosemary Beach. Je n’en dirai pas plus, mais j’aime comme je déteste ces fins que rien ne laissait présager.

Pour conclure, c’est un two-shot qui m’a véritablement transportée auprès de ses personnages. L’histoire est belle, la romance superbe, et les personnages sont tous haut en couleur, avec leur caractère, leur faiblesse et leur force. J’ai adoré suivre tout ce petit groupe, même s’il m’a brisé le cœur à la fin. Une très belle romance qui marque l’entrée de la collection &moi dans la cour des grands. J’ai hâte de voir quelle troisième parution celle ci nous réserve !

par Kesciana
Chances, Tome 2 : One More Chance Chances, Tome 2 : One More Chance
Abbi Glines   
J'ai beaucoup aimé l'histoire de Woods et Della, mais celle de Grant et Harlow était pour ma part encore mieux.
Bravo....maintenant reste à attendre la suite de Rush et Blaire qui selon moi aurait dû sortie avant comme en VO.

par latosca

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode