Livres
559 435
Membres
608 406

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Lullu : Ma PAL(pile à lire)

Entre chiens et loups, Tome 1 Entre chiens et loups, Tome 1
Malorie Blackman   
Livre vraiment fantastique, je n'ai pas décroché tant que je n'avais pas fini !!! Très émouvant tout au long de l'histoire, Callum n'a pas été épargné par la vie, Sephy non plus... Dès le départ on se dit qu'une telle histoire d'amour, si compliquée, ne peut que mal finir et on ne se trompe malheureusement pas, même si malgrès tout il y a une note d'espoir en la personne de Callie Rose.
C'est juste tellement réel!!! C'est forcément arrivé à des gens biens qui ne souhaitaient que vivre libres et en paix leur amour par le passé.

par Puce880
Le Cycle de Kjall, Tome 1 : Le Jeu de l'assassin Le Cycle de Kjall, Tome 1 : Le Jeu de l'assassin
Amy Raby   
Pour moi c'est un coup de coeur !! Moi qui devine toujours comment va se dérouler l'histoire, ici l'auteur m'a surprise un bon nombre de fois.
Les personnages sont très attachants (surtout Lucien, qui a beaucoup d'humour^^).
L'action est toujours là, il y a peu de temps morts...et la romance est juste magique !
Roman addictif au possible, attention, ne faites pas la même erreur que moi : A NE SURTOUT PAS COMMENCER LA VEILLE DE PARTIELS (sinon c'est foutu pour vos révisions)
A lire pour les fans du genre.

par manelya
Nightshade, Tome 1 : Lune de sang Nightshade, Tome 1 : Lune de sang
Andrea Cremer   
Calla Tor est une Protectrice, elle a le pouvoir de se transformer en louve. Cette dernière sert les Gardiens, d'étranges personnages aux pouvoirs mystiques, qui veillent depuis toujours sur les humains et la Terre. Il faut le dire, les Gardiens ne sont pas tous blancs comme neige et l'abus de pouvoir est un aspect de certains. Néanmoins, les Protecteurs n'ont pas leur mot à dire, après tout, leur maître leurs fournissent le nécessaire et même parfois plus, pas besoin de se plaindre. Étant l'alpha femelle de la meute Nightshade, elle est promise à Ren de la meute Bane. La question sur son avenir ne se pose même pas, Calla le sait depuis presque toujours et cela ne l'a jamais vraiment dérangée : c'est son devoir, elle en est certaine et elle l'accepte. Mais, oui, il y a un mais... En sauvant la vie de Shay, elle ne se doutait pas une seule seconde que tout son monde allait être remis en question. Tout cela est sûrement impossible, rien n'est à remettre en cause, elle sert les Gardiens un point c'est tout. Enfin, c'est ce que Calla pensait...

Nightshade est un petit bijou ! Ca commence fort, avec la fameuse scène où Calla sauve la vie de Shay. Dès ce moment, Calla fait sa première erreur, elle en est certaine. Mais, nous, petits lecteurs, aimons les erreurs, surtout quand elles n'en sont pas vraiment, n'est-ce pas ? Rassurez-vous, c'est la première et pas la dernière.

Parlons des personnages. Un grand éventail de personnages, d'ailleurs. Shay, l'humain qui est tout, sauf normal ; Ren, un alpha joueur et très porté sur la sensualité ; sont les deux jeunes hommes que Calla apprécient (plus qu'apprécie, on s'en doute). Malgré une certaine 'complexité' chez Shay, j'ai trouvé que Ren était trop... tout. Les brutes au grand cœur, je dois avouer que je n'aime pas ça. Il est plus muscles que cerveau (contraire de Shay). Bryn, Ansel, Fey, Dax... j'oublie certains noms, mais jamais on ne se mélange les pinceaux entre eux, tellement leurs personnalités sont différentes. Les personnages secondaires que j'ai le plus apprécié sont sûrement Neville et Logan (qui n'est pas si secondaire que ça... mais bon). Le meilleur pour la fin, la narratrice : Calla ! Même si parfois j'ai du mal à comprendre les réactions agressives de celle-ci (une vraie barbare) elle est l'un des fils conducteurs de l'histoire avec Shay. Je l'ai trouvé drôle et attachante.

Après les personnages, on trouve l'ambiance glauque de la ville de Vail, où rien n'est comme il doit être. Dans cette étrange atmosphère légèrement oppressante, Calla et les autres personnages réussissent néanmoins à faire rire. Pas jusque la fin, bien entendu. Vers une vingtaine de pages avant la fin, je lisais presque en diagonale, changeant de page à toute vitesse en pensant : « Mon Dieu, que c'est terrible ». Et puis la fin ne nous laisse pas le choix, j'achèterais très certainement la suite. Je ne peux que dire une chose : le 13 janvier 2011, annulez les rendez-vous et courrez chez votre libraire !

http://name-in-stone.skyrock.com/3045577619-NIGHTSHADE-1-LUNE-DE-SANG.html

par Happy
Le Destin d'une déesse, Tome 1 : Le Manoir des immortels Le Destin d'une déesse, Tome 1 : Le Manoir des immortels
Aimée Carter   
http://wandering-world.skyrock.com/3091115787-The-Goddess-Test-Tome-1-The-Goddess-Test.html

Une lecture rafraîchissante. Une petite bulle d'oxygène. Un roman vraiment divertissant et prenant. Voilà ce que je retiendrai de The Goddess Test ! J'ai beaucoup aimé cet ouvrage ! Et pour une fois qu'un livre qui traite de la mythologie grecque me plaît ( en dehors de Starcrossed ), je dois bien avouer que je suis enchanté ! Surtout qu'après ma déception avec Abandon de Meg Cabot, j'avais très peur d'aborder le mythe de Perséphone ! Mais mes craintes ont vite été oubliées grâce à Aimée Carter et sa plume véritablement légère et passionnante.
Nous rencontrons ici Katherine Winters, surnommée Kate, personnage déchiré et mature, auquel on s'attache et s'identifie sans aucun mal. La mère de Kate est mourante, et sa maladie étant sur le point de l'emporter, elle va demander à sa fille de la conduire dans la ville d'Eden, lieu où elle pourra se reposer jusqu'à ce que vienne son dernier jour. Débute alors pour Kate une vie difficile et angoissante : elle ne possède ni ami ni connaissance à laquelle se raccrocher. C'est une toute nouvelle existence qui s'ouvre à elle, et elle promet d'être triste à souhait. Sauf que rien ne va se passer comme prévu.
Kate va très rapidement faire la rencontre de protagonistes tout aussi étranges que vifs et pétillants. Ava, James, Dylan et... Henry. Ce qui est bien avec ce livre, c'est que les rebondissements débutent à la première page et continuent jusqu'à la fin de l'intrigue, sans jamais connaître de baisse de régime. Le récit est réellement haletant et saisissant grâce à cet atout. Mais, ce qui va rendre l'histoire vraiment fascinante, c'est justement la façon dont Kate va rencontrer Henry.
En effet, la première fois qu'elle va lui parler aura lieu... Après l'atroce suicide d'Ava. Étrange, n'est-ce pas ? Mais le pire est à venir ! Henry serait en fait Hadès, le dieu des Enfers. Et il serait capable de sauver l'amie de Kate, ensanglantée et morte sous ses yeux. Il va lui redonner la vie, et, en échange, Kate va devoir vivre avec lui dans le Manoir des Immortels durant l'automne. Sauf qu'elle va également demander à Henry de lui accorder plus de temps pour profiter de sa mère. Ainsi, ce n'est pas une saison que Kate va devoir passer avec Henry, mais deux. Six mois coupée du monde. De la vie réelle. Des vivants.
Car le Manoir va se révéler un lieu à mi-chemin entre le monde des personnes en vie et celles décédées. Un lieu que Kate va devoir apprendre à connaître et auquel s'adapter. Et où elle va être confrontée à sept tests durant son séjour. C'est ce qu'elle doit faire en échange de quelques mois de plus avec sa mère. Ça... Et croire au fait qu'elle vit au Manoir entourée de Dieux grecs. Et là, ouaw ! J'ai littéralement été aspiré par l'histoire qu'Aimée Carter nous offre. Elle reprend et réinvente les mythes et légendes avec brio ! Comme vous le savez, j'étais un peu réticent... Hé bien l'auteure est parvenue à énormément me séduire de part sa plume et la manière dont elle a réécrit la mythologie ! C'était fabuleux de découvrir, en même temps que Kate, les secrets des Dieux et leurs histoires. A contrario, même si je ne suis pas un professionnel des récits ayant lieu pendant cette période, je suis sûr que madame Carter n'a pas utilisé les vraies bases des mythes pour son histoire. Ainsi, ne vous attendez pas à découvrir les faits véridiques de chaque légende. On plonge vraiment dans un univers purement inventé, qui m'a complètement subjugué.
Niveau romance, Kate et Henry ont le don pour nous toucher et nous émouvoir. La naissance de leur histoire est maîtrisée à la perfection. Leurs sentiments ne sont ni précipités ni brusqués. Le fait qu'ils soit tous deux des personnages humains au possible et profonds, qu'ils possèdent leurs propres failles et leurs défauts, rend la création de leur amour vraiment indescriptible. Tout est délicat, doux, et, étonnement, inattendu. Car leur relation ne va pas facilement voir le jour. C'est d'ailleurs une chose que j'ai beaucoup aimé dans The Goddess Test. Cette fois, les héros ne succombent pas l'un à l'autre en un claquement de doigt. Aimée Carter a su nous servir une belle romance possédant une intense impression de réalité.
Bizarrement, malgré les excellents points du livre ( la relation entre Kate et sa mère, celle avec Henry, la superbe mise en place des tests et la description de la vie de notre héroïne au Manoir ), il m'a manqué ce petit quelque chose qui fait qu'on adore un ouvrage. Voilà pourquoi je l'ai trouvé plaisant mais pas extraordinaire. Un poil trop prévisible ? Car même si les rebondissements se succèdent, j'en avais flairé certains de loin. Puis il y a tout de même quelques longueurs. Mais, attention, rien qui ne nous donne pas envie de continuer à lire ce beau petit livre.
En résumé, The Goddess se révèle entre un roman agréable et fluide qui, malgré quelques petits bémols de-ci de-là, se lit rapidement et nous permet de faire la connaissance de protagonistes attrayants et attachants. On voit à quel point Kate est dévouée à sa famille, ses décisions et ses choix à chaque étape du livre, ce qui m'a énormément plu. C'est un personnage réellement passionnant, qui ne peut que nous prendre aux tripes. L'histoire mise en place, saupoudrée d'une intéressante mythologie et d'une atmosphère ensorcelante, est véritablement excitante ! Une fois ancrés dans ce récit, difficile pour nous d'en sortir ! La fin du livre m'a beaucoup plu, et j'ai hâte de connaître la suite des aventures de Kate ! Au final, The Goddess Test est une lecture bien sympathique que je vous conseille de découvrir.

par Jordan
New Victoria, Tome 1 : New Victoria New Victoria, Tome 1 : New Victoria
Lia Habel   
Et bien, et bien que dire de ce livre, je veux dire autre chose que whaouuu et pourtant ça le résume si bien. Au début la couverture m'a littéralement prise dans ses filets avant que le résumé ne me charme. Sauf que ce fut loin d’être gagné, en effet pour ma part, je suis tout sauf une fan de zombies. Et pourtant ce roman s'en tire haut la main tant sur ce thème que sur ses personnages approfondis et bien traités et son univers riche, complexe et haut en couleur. Preuve en est que malgré ce thème aux créatures repoussantes qui me met en horreur, j'ai lue ce livre en moins de 24 heures et pourtant en me forçant a m'en éloigné avec des pauses régulières et les contraintes de la vie de tout jours. J'ai aimée ? Non, vous croyez. lol Un petit bijoux, bien écrit, aux émotions a fleurs de peau qui vous emmène dans un monde parsemés d'embuches, de danger, de violence mais aussi d'acceptation, d'amour et de compréhension. Je ne saurais en dire plus, c'est un livre qui se doit d’être découvert et lu, alors n'hésitez pas, lisez le, vous en ressortirez l'esprit en ébullition, la tête et le cœur pleins d'émotions . Et avec une question urgent sur le bout des lèvres .. A quand la suite ?
Personal Demons, Tome 1 : Personal Demons Personal Demons, Tome 1 : Personal Demons
Lisa Desrochers   
Alors là, je suis vraiment déçue. Je m'attendais à une histoire beaucoup plus palpitante avec des personnages attachants, mais en fait pas du tout. Après, on ne peut pas tous avoir le même avis et je comprends parfaitement que l'histoire puisse plaire, mais ça n'a pas été le cas pour moi. Ce n’est pas le pire livre que j’ai pu lire dans vie, mais je pense que c’est un peu le livre qui m’a fait craquer. J’en ai marre de ces livres où les histoires d’amour sont complétement niaises, où les triangles amoureux n’ont aucune raison d’exister, si ce n’est pour introduire une tension romantique/sexuelle entre les personnages. J’en ai marre de ces personnages féminins qui ne semblent penser qu’à leur histoire d’amour et à qui il n’arrive que des catastrophes qui n’ont pour but que nous émouvoir. Et pour finir j’en ai marre que ces livres où seulement la fille principale est considérée comme « gentille ». Toutes les autres sont considérées comme des garces. Non mais c’est quoi cette haine irrationnelle entre filles ?
A part ça, j’ai trouvé l’histoire plate et inintéressante. Les dialogues sont très peu recherchés, l'écriture de l'auteure est simpliste, ce qui rend l'histoire d'autant plus ennuyeuse. Et même si je savais dès le début que l'intrigue n'allait pas être très originale, j'en espérais tout de même plus. En fait, elle est bourrée de clichés. Un démon nommé Lucifer et un ange Gabriel (seriously ??), ennemis jurés depuis des siècles, qui par hasard tombent amoureux de la même fille. Cliché. La meilleure amie, jalouse à mort qui se révèle être une vraie garce. Cliché. Frannie qui est une jeune fille discrète et qui ne fait rien pour plaire mais qui se retrouve avec une horde de prétendants. Cliché, cliché, cliché. Et encore j'en passe. Mais ce qui m'a fait détester le livre ce sont les personnages, j'en ai jamais vu d'aussi exaspérants. On pourrait croire qu'un démon vieux de millions d'années serais plutôt quelqu'un de sage ou au moins, avec une personnalité plus profonde, mais non Luc se comporte, parle et pense comme un gamin. Il ne s’exprime que par des phrases toutes faites et il a des expressions plutôt surprenantes pour quelqu’un qui est censé avoir vécu des millions d’années. Pareil pour Gabriel. Quant à Frannie, eh bien, elle est sans doute la plus exaspérante. Elle est irresponsable, et ses réactions ne sont vraiment pas cohérentes. Elle change constamment d'idée et pourtant, quand on lui annonce l'existence des anges et des démons et prends la nouvelle avec un clame déroutant. À bien y réfléchir, je pense que je n'ai jamais autant levé les yeux au ciel en lisant un livre. En fait, quasiment toute l'intrigue du livre est consacrée au triangle amoureux, ce que j'ai trouvé vraiment dommage. Le triangle amoureux... Si on peut appeler ça comme ça. J'avais juste l'impression que Frannie se contentait du garçon le plus proche. Sérieux, ce n’est pas normal.
C’est vraiment dommage, il y a quelques bonnes idées mais elles ont été gâchées par tout ce manque d’imagination. Je n'ai pas du tout aimé ce livre, et j'en suis la première déçue. Mais comme je disais plus haut, c'est mon avis personnel.
Les Ailes d'Alexanne, Tome 1 : 4h44 Les Ailes d'Alexanne, Tome 1 : 4h44
Anne Robillard   
Je viens juste de le lire et j'ai que trop aimé!!! En fait j'ai plutôt ADORÉ!!! Les personnages sont pleins de mystères et si attachants! J'attends la suite avec impatience! :)(N'hésité surtout pas à le lire, c'est trop bon!)



par CInnCI
Les Chroniques de Hallow, Tome 1 : Le Ballet des Ombres  Les Chroniques de Hallow, Tome 1 : Le Ballet des Ombres
Marika Gallman   
Ça faisait longtemps que je n'avais pas été autant transporté dans une lecture à tel point d'essayer de lire dès que j'avais du temps devant moi, me couchant a pas d'heures pour dévorer chaque page.

Je connaissais seulement Marika Gallman de nom et pour avoir dans ma PAL son autre série Maeve Regan que je n'ai pas encore lu. Je dois dire que son roman est un vrai COUP DE COEUR ! Je ne pensais pas accrocher autant aux aventures de Abby que j'adore !

La plume de Marika Gallman nous entraîne dans la vie d'une jeune femme de trente ans pour le moins intéressante de par son histoire mais aussi son pouvoir. Elle absorbe l'énergie des gens pour les faire tomber dans les pommes mais aussi de sentir l'énergie des personnes, de voir leur aura et de savoir en une sensation si la personne dégage quelque chose de bon ou non. En plus de ce don peu commun, Abby est une excellente voleuse à la réputation célèbre ayant hérité du nom de l'Ombre.

Abby est le genre de personnage féminin que j'adore par dessus tout. La tête sur les épaules, elle n'hésite pas à se sacrifier et elle ressent des sentiments ! Oui, notre voleuse n'est pas une machine de guerre, une superbe héroine qui connaît toutes les techniques de combats. Non, elle le dit elle même, elle ne sait pas se défendre en dehors de l'utilisation de son pouvoir qui à quelque défaut par moment.... Donc il ne faut pas s'attendre à des corps à corps, des coups de poings et des coups de pieds, des bonnes bagarres où Mademoiselle sort jusque avec un ongle cassé. Non, Abby ne sait pas se battre, Abby a des côtes de cassés, des hématomes et des bleues et surtout Abby a un coeur ! Elle ne veut pas causer de dommages collatérales à des personnes innocentes. Elle est rongée de culpabilité et elle essaie d'avance malgré le boulet du passé qu'elle traîne.

Abby va voir sa vie être chamboulé un lundi matin. C'est ainsi que va entrer en action un personnage absolument génial : Wallace! Marika Gallman va nous décrire cet homme et instauré une petite tension entre lui et Abby jusqu'à faire retomber le souffler. Je crois que comme notre chère voleuse j'ai eu un petit pincement au coeur et je n'ai pu m'empêcher de crier : POURQUOI Marika ???
Oui, dites-moi Pourquoi avoir fait ça !!! [spoiler] Pourquoi lui avoir mis une femme qu'on ne peut pas détester et un fils !!! Pourquoi nous avoir donner cette impression que Abby et lui allaient s'accorder plus que de raison et faire éclater le nuage. Franchement bravo je ne m'y attendais pas [/spoiler]

A cause de ça des protagonistes plus qu'étranges vont entrer ensuite en action. Mystérieux et au caractère particulier, ils vont soulever bien des interrogations pour très peu de réponses. Coup de maître de la part de l'auteure qui réveille notre curiosité et qui nous attire pour lire la suite si on veut découvrir qui se cache derrière Smith, Chapeau melon et McCute..

Une origine d'histoire bien trouvée qui donne vraiment envie de creuser et comme Abby, nos nerfs sont mis à rude épreuves lorsqu'on veut tout savoir et que les renseignements arrivent au compte goutte. [spoiler] Impossible de savoir si Smith et Chapeau melon sont gentils ou méchants, Marika Gallman a la plume énigmatique et captivante [/spoiler]

Autour de Abby, Marika Gallman nous a offert des personnages tout aussi attachants et hauts en couleurs, comme on aime. Mention spéciale pour FRAN que j'aime, que j'adore et que j'espère de tout cœur retrouver dans les prochains tomes. Jana est la meilleure amie exubérante, drôle qu'on ne peut apprécier par son côté plus dynamique que Abby. Harrison le frère qui peste dès qu'on lui demande quelque chose mais qui serait près a tout pour sa soeur. La relation entre eux est profonde, ils n'ont pas besoin de se dire certains mots, on le sent, on le voit. J'espère que Marika Gallman accentuera encore plus le lien entre ses deux là. Je soupçonne Lupita de savoir des choses et d'avoir un rôle bien plus important par la suite....

J'ai vraiment adhéré à la plume de cette auteure qui sait faire passer les émotions, décrire et développer sans s'étaler sur des pages et des pages. Je noterai cependant un tout petit peu plus de dialogue pour dynamiser encore tout ça et ça serait parfait ! L'écriture et fluide et addictive, tantôt plus sombre, tantôt plus légère. La tension peut grimper en flèche pour redescendre un peu et repartir.

Avec Le ballet des ombres, impossible de s'arrêter souffler quelques minutes. C'est tellement captivant et entraînant qu'on est plongés au côté d'une Abby absolument géniale ! Je suis vraiment fan de ce personnage et son caractère me plait énormément.

Bref, un premier tome que j'ai vraiment adoré. J'ai vraiment hâte de lire la suite et de me replongé dans les aventures de Abby qui risquent d'être riches en rebondissement, en action et je l'espère en amour !!

par Vidia
Jessica McClain, Tome 1 : Sang nouveau Jessica McClain, Tome 1 : Sang nouveau
Amanda Carlson   
Un premier tome remarqué malgré le nombre d'ouvrages sur le marché portant sur le sujet des loups garous. Celui-ci tire son épingle du jeu.
Nous avons ici tout ce que j'aime : un scénario qui retient toute notre attention, un rythme qui ne nous permet pas un instant de nous ennuyer, une héroïne avec un franc parlé, qui ne se démonte pas et des personnages secondaires fascinants.
Le mystère entoure Jess, notre louve garou unique en son genre dans tous les sens du terme, l'auteur réussit à nous tenir en haleine jusqu'à la fin, en entretenant l'intrigue et en enchainant les rebondissements... Pour finalement nous laisser dans une totale frustration quand arrive la fin.
Tout cela laisse présager une suite des plus intéressante.
À DÉCOUVRIR

par ccmars
Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 1 : Selena Rosa, La Marche vers l'Inconnu Les Mémoires du Dernier Cycle, tome 1 : Selena Rosa, La Marche vers l'Inconnu
Westley Diguet   
J'avais gagné ce livre dédicacé par Westley D.Northman en personne il y a deux semaines, mais je ne m'étais pas décidée à le lire. Grossière erreur. Ce livre est un petit bijou et je regrette sincèrement qu'il ne soit pas un peu plus connu. On suit tout au long du livre Selena, une jeune femme de 20 ans qui découvre dans le journal intime de sa mère décédée qu'elle est une sorcière, de mère sorcière et de père vampire. Du Déjà-Vu me direz vous. Et bien non, je n'ai pas eu du tout cette impression-ci, contrairement à d'autres livres. Selena n'est pas comme ces héroïnes pleurnichades et faibles comme on en voit. C'est pour cela que j'adore son caractère. Mais mon personnage préféré est de loin Raïza. Ce petit bout de femme m'a fait énormément rire. Dans le deuxième tome ( que j'achèterai dès sa sortie ) je voudrais en apprendre un peu plus sur elle.

par Kats@
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode