Livres
564 668
Membres
617 169

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de MARQUISE66 : Ma PAL(pile à lire)

La petite fille qui aimait Tom Gordon La petite fille qui aimait Tom Gordon
Stephen King   
salut voila un drole de roman il y a de tout joie frisson pleure mais a l 'arriveé un sublime roman j adore cette petite Trisha on ne peu que l aimer non?
marquise66
La Vie secrète des écrivains La Vie secrète des écrivains
Guillaume Musso   
J'ai lu chacun des livres de Musso et c'est la première fois que je suis autant déçue. Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire et les personnages sont bof. Je me suis ennuyée en attendant le dénouement. J'ai l'impression que maintenant il écrit pour écrire...

par stephy04
Cadavre exquis Cadavre exquis
Agustina Bazterrica   
Une volonté de choquer, de saisir l’effroi. Si certains y voient un clin d’oeil à la situation des abattoirs actuels, une façon de harponner le lecteur à propos de ces lieux où souffrent les animaux ; je choisis d’en percevoir une dystopie, un monde où l’homme est devenu son propre animal, une bête dangereuse, qui n’a plus aucune considération pour les siens.
Le Château dans le ciel (Anime Comics) Le Château dans le ciel (Anime Comics)
Hayao Miyazaki   
Tombée du ciel, Sheeta, une jeune fille poursuivie par des pirates de l'air, n'a pour seul héritage de ses ancêtres que le cristal bleu qui a mystérieusement freiné sa chute. En compagnie de Pazu, un garçon travaillant dans les mines, elle va partir à la recherche de la légendaire cité de Laputa, une île qui flotterait quelque part dans les cieux et attendrait le retour de ses maîtres...

par x-Key
Hunger Games : La Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur Hunger Games : La Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur
Suzanne Collins   
Que dire de ce tome... J'ai aimé retrouver l'univers d'Hunger Games et en apprendre plus sur les premiers jeux. On découvre, à travers ce tome, que les premiers Hunger Games n'ont rien à voir avec ceux vécus par Katniss! [spoiler]Les tributs sont, certes, transporté dans un train mais, au contraire du traitement "privilégié" des tributs lors des Hunger Games auquel participe Katniss, les tributs des toutes premières éditions sont traités comme du bétail. Transporté par des trains de marchandises, dans le noir, sans rien manger ni boire, pour au final atterrir dans la cage d'un ancien zoo où ils sont observés de tous comme s'ils étaient des phénomènes de foire. Un traitement bien différent des Hunger Games qu'on connaît![/spoiler] J'ai également aimé en apprendre plus sur Snow, qui est tout juste âgé de dix huit ans dans ce tome et qui nous semble loin du Snow qu'on connaît malgré que son désir de pouvoir soit déjà bien présente. On en apprend plus sur sa famille également et sur sa vie en général. J'ai également apprécié les quelques références qu'on peut retrouver des premiers tomes. [spoiler]Comme les chansons chantées par Katniss qui, ici, on le découvre, sont composées et chanté par Lucy Gray ou encore l'expression "ce n'est pas fini tant que le geai moqueur n'a pas chanté" ce qui, à mes yeux, fait bel et bien référence aux précédents tomes et au rôle de geai moqueur que Katniss interprète.[/spoiler] Dans ce tome, on rencontre un Snow qui semble plus "humain" que dans les précédents tomes et qu'on voit évoluer petit à petit. J'ai bien aimé le personnage de Lucy Gray, fort caractère, qui ne se laisse pas faire. Une héroïne comme je les aime! En résumé, ce tome est agréable à lire malgré quelques longueurs vers le début selon moi. Il nous permet d'en apprendre plus sur Snow et sur les premiers Hunger Games, très différents de ceux qu'on a pu vivre avec Katniss. On se rend compte qu'au tout début, ils n'étaient pas réellement considéré par un spectacle, que ce soit par la population du Capitol ou par les districts et qu'aucune loi les obligeait à regarder. Tout comme l'arène, au contraire de ce qu'on savait grâce à Katniss, n'était au début qu'un simple lieu abandonné reconvertit en arène et non une arène spécialement crée pour les Hunger Games. En somme, je trouve ce tome plutôt bon bien que je garde une préférence pour les trois premiers.

par Kayane
La Disparition de Stephanie Mailer La Disparition de Stephanie Mailer
Joël Dicker   
Breaking news "Alerte coup de coeur !!!"

"- En 1994, vous vous êtes trompé de coupable. Je pensais que vous voudriez le savoir avant de quitter la police."

Le nouveau Joël Dicker à peine sorti, je me suis précipitée à la librairie. Même pas eu envie de résister, je me connais, c'est peine perdue.
Et que dire, troisième essai, troisième flèche en plein coeur. En plein dans le mille!

Joël Dicker est un jeune auteur, qui se bonifie avec le temps, et qui a déjà tout d'un grand. C'est un merveilleux conteur d'histoires. Il nous cueille dès les premières pages, nous transporte dans son univers et arrive à nous tenir en haleine jusqu'à la la dernière ligne.

Dans ce livre, on se retrouve à nouveau sur la côte est des Etats-Unis, chère à l'auteur, à Orphéa, une petite station balnéaire des Hamptons. Avec la disparition d'une journaliste, une affaire vieille de 20 ans, qui était pourtant résolue, va resurgir. Les enquêteurs de l'époque vont retravailler sur cette affaire en parallèle avec cette inquiétante disparition. Ils vont mener des deux enquêtes de front,

Il y a beaucoup de personnages, haut en couleur, bien campés et très bien travaillés. Rassurez-vous on s'y retrouve sans problème malgré le nombre.

L'histoire nous est racontée par le capitaine Jesse Rosenberg qui mène l'enquête avec deux collègues. Mais tour à tour, les autres personnages s'invitent narrateurs. Ils nous racontent leur vie, leur passé. En plus de mieux les connaître, ça donne une bonne dynamique au récit.

De fausses pistes en multiples rebondissements, l'auteur nous balade tout du long. On soupçonne les personnages les uns après les autres, mais ils sont disculpés, mais ils reviennent sur la sellette... Vous aurez beau vous creusez la tête, impossible de deviner le coupable avant la fin. C'est la patte et le talent de Dicker.

Tout est mené à un rythme infernal, on ne voit pas passer les 630 pages du livre. C'est addictif et terriblement prenant.

Un excellent polar, bien maîtrisé, un très bon suspens, une enquête captivante et bien ficelée, à peine le livre refermé les personnages me manquent déjà, tous les ingrédients pour un petit bijou.

Un gros coup de coeur que je vous recommande sans modération. Lisez-le !

Retrouvez toutes mes lectures sur
https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

par Armony22
Another World, seulement toi et à jamais Another World, seulement toi et à jamais
Isabelle Rozenn-Mari   
Et dire que j’avais ce roman dans ma liseuse depuis quelques mois ! La superbe couverture et le résumé ont eu raison de moi.
Je suis une grande fan de mythologie d’où qu’elle vienne, des Mayas ou encore de la mystérieuse île de l’Atlantide.
Je ne pensais pas en ouvrant ce livre qu’il allait devenir un de mes cours de cœur de cette année.

Diana est archéologue et travaille sur un site de fouille près d’un village guatémaltèque avec quelques collègues. Par accident, elle va découvrir quelque chose (non, non, je ne dirais pas quoi) qui va chambouler ses convictions, sa façon d’appréhender son métier et même sa propre vie. Le lecteur se retrouve alors catapulté dans deux mondes différents. Réels ou pas ? Même Diana se pose la question.

Another World n’est pas uniquement une romance, loin de là et l’auteure a su brouiller les pistes pour tromper le lecteur. Entre suspense, aventure et une touche d’humour, je me suis littéralement régalée. J’ai trouvé l’écriture vraiment magnifique, fluide et poétique. Il faut avouer que les sentiments y sont forts bien décrits, ce qui représente la force de ce roman. Les personnages sont attachants. J’ai adoré en détester certains et en apprécier d’autres au fil de ma lecture.

Rien n’est laissé sans réponse et chaque chose trouve sa place. Quant à la fin, elle m’a complètement scotchée. Pourtant, j’en avais échafaudé quelques unes dans mon cerveau de lectrice. J’ai juste été déçue de ne pas avoir trouvé la bonne. Mais un excellent roman n’est-il pas fait pour vous surprendre ? Quoiqu’il en soit, je vous le recommande vivement.

par Cristal20
Un océan de rouille Un océan de rouille
C. Robert Cargill   
"Un océan de rouille" est un bon roman post-apocalyptique, dense et rempli d'action, ça bouge du début à la fin non stop.

Il y a pas mal de descriptions techniques mais cela aide beaucoup à la compréhension des différents modèles de robots (les humains n'existent plus suite au soulèvement des machines).

Les personnages sont hyper intéressants car malgré leur statut de machines ou robots, ils ont une conscience et un besoin de vivre.

Les décors sont dans l'ambiance, post-apo, ruines et villes souterraines ou barricadées (à la Mad Max). Entre road trip, guerre et survie, vous aurez de quoi vous occuper l'esprit sans vous ennuyer une minute.

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2020/04/un-ocean-de-rouille-c-robert-cargill.html

par Maks
Final Fantasy XV : The Dawn of the Future Final Fantasy XV : The Dawn of the Future
Jun Eishima   
Aujourd'hui je vous parle d'un roman portant sur l'une de mes séries de jeux vidéo préférées, les Final Fantasy, et sur l'un de mes épisodes préférés : Final Fantasy XV.

Pour les gamers, cette franchise historique vous parlera immédiatement. Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas, il s'agit d'une série de jeux dont le 1er épisode est sorti en 1987. Chaque épisode se veut indépendant et prend place dans un univers magique, où une équipe de héros doit sauver le monde. Classique mais ô combien addictif !

Le dernier épisode en date, le XV, a beaucoup fait parler de lui, en bien comme en mal. Personnellement, je l'ai adoré ! Forcément, il me fallait donc Dawn of the Future, qui n'est ni plus ni moins que la version écrite des épisodes du Season Pass.

Honnêtement, il n'apporte pas grand chose par rapport au Season Pass. Pour exemple, l'épisode d'Ardyn est identique dans les deux versions, le roman ne donnant que quelques tout petits détails supplémentaires. Mais comme j'adore Ardyn et ses répliques cultes, c'est pas grave !! En revanche, il était prévu initialement d'autres épisodes supplémentaires sur console. Or, malheureusement, ceux-ci ne verront jamais le jour (Lunafreya, Aranea). Le seul moyen de les découvrir est donc de les lire ici. Et là, il y a un réel apport.

Est-ce que cela suffisait pour justifier l'achat de ce roman ? À mes yeux de fan, oui, certains vides du jeu ayant pu être comblés. Mais cela m'a également frustrée car j'aurais tant aimé jouer à ces épisodes...

Conclusion :
Bref, vous l'aurez compris, c'est un roman essentiellement à destination des joueurs de FFXV qui permet de prolonger encore un peu l'aventure dans le monde d'Eos.

https://flowerpanda04.wixsite.com/pandaflower/single-post/final-fantasy-xv-the-dawn-of-the-future-de-jun-eishima
Parasites amoureux Parasites amoureux
Sugaru Miaki   
http://www.lmedml.fr/2020/05/11/parasites-amoureux-miaki-sugaru/

UN LIGHT NOVEL QUI OFFRE UNE BELLE RÉFLEXION AU LECTEUR !
Ayant lu le premier tome de la version manga, j’avais vraiment hâte de découvrir le roman. J’ai trouvé celui-ci vraiment bien écrit avec un rythme très particulier propice à toutes les réflexions des personnages.

Le début plante le décor, on fait connaissance avec les personnages et on cherche à savoir où l’auteur veut en venir. Il y a énormément de métaphores, nos héros sont en proie aux doutes et on ne peut qu’être captivé par leurs nombreuses remises en question.

Kengo Kôsaka et Hijiri Sanagi ont un parcours atypique, ils peinent à trouver leur place dans la société après s’être volontairement exclu. Ce ne fut pas difficile de comprendre leur ressenti, je suis en marge de la société actuelle, j’ai aussi beaucoup de mal à m’y sentir à l’aise et je ne suis pas encore au stade de nos héros, je peux dire que je sais ce qu’ils traversent dans certaines situations.

Les personnages nous paraissent perdus, désabusés et pourtant ensemble ils trouvent un petit équilibre qui pourrait voler en éclat au moindre obstacle. L’aspect fantastique nous offre cette réflexion abstraite qui sera perçue différemment d’un lecteur à l’autre. C’est une histoire qui marque pour tout ce qu’elle véhicule. On ne peut pas rester insensible au quotidien de nos héros.

C’est un roman pas comme les autres, j’ai parfois eu l’impression d’être aussi perturbée que nos héros. On chemine à leurs côtés, on trébuche, on espère et le fantastique nous sort de notre propre quotidien.

L’auteur nous immerge totalement dans un univers singulier, l’ambiance est étrange, parfois pesante et teintée de divers nuances. La mélancolie joue une mélodie particulière, nos héros sont humains et si je ne me suis pas totalement attachée à eux, j’ai tout de même eu beaucoup d’empathie pour eux.

En bref, un roman percutant avec un côté fantastique perturbant et qui offre une belle réflexion au lecteur. J’ai hâte de poursuivre la série en manga pour me replonger dans les illustrations qui apportent un petit plus non négligeable à l’histoire.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode