Livres
549 558
Membres
589 320

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de MLJun : Ma PAL(pile à lire)

Anne, la maison aux pignons verts Anne, la maison aux pignons verts
Lucy Maud Montgomery   
Quelle histoire ! Je n'ai pas pu m'empêcher de dévorer ce premier tome alléchant...les aventures extravagantes et les ennuis qu'a vécu Anne n'ont cessés de me faire rire aux éclats...D'ailleurs je me suis énormément attaché à Anne, et à tous les habitant d'Avonlea. Chacun son petit caractère et sa façon de penser bien à lui. Grace aux belles descriptions poétiques d'Anne j'ai pu m'imaginer les paysages de l'île du Prince Edouard ! C'était transportant !
Le style de l'auteur est splendide...esthétique et fluide....du beau et du bon ! Les relations entre les personnages m'ont aussi ému, par delà leur évolution !

par nina-nani
Critias Critias
Platon   
Lu pour des recherches personnelles, j'ai trouvé la première partie (le Timée) assez ennuyante, mais la seconde (le Critias) très intéressante. J'ai surligné pas mal de choses, il va encore falloir que je fasse du tri parmi toutes les informations sélectionnées... N'empêche que j'ai aimé ce que j'ai découvert, et que ça va beaucoup m'aider, donc je suis contente de ma lecture.

par KarolynD
Rob Roy Rob Roy
Walter Scott   
Ce livre d'aventures dépaysant fut l'un des livres de chevet de mes jeunes années... j'en garde un très bon souvenir.
Il est grand temps de rallumer les étoiles Il est grand temps de rallumer les étoiles
Virginie Grimaldi   
Un an que j’attendais la sortie de ce livre et voilà qu’en moins de 24h, je l’ai fini. J’ai tenté de faire durer le plaisir, de prolonger ces instants de magie en compagnie d’Anna, Chloé et Lily mais j’ai lamentablement échoué dans mon entreprise. Je n’ai tout simplement pas pu lâcher cette histoire avant la fin. Et même maintenant que je l’ai fini, je pourrais la recommencer au début pour ne pas quitter l’univers de Virginie Grimaldi.

A 37 ans, Anna élève seule ses deux filles, Chloé, 17 ans et Lily, 12 ans. Obligée de cumuler les heures de travail, elle ne les voit que trop rarement. Alors quand la vie devient trop difficile entre les dettes qui s’accumulent, les relances des huissiers, la perte de son job et ses filles qui vont mal, Anna prend une grande décision : emmener ses filles en road trip en camping-car en Scandinavie. Certes, cela ne règlera pas tous ses problèmes mais elle espère que ce long périple sera le moyen de renouer avec ses filles, de rétablir le dialogue avec elles.
Anna, Chloé et Lily s’engagent donc dans ce voyage sur un coup de tête. Mais un road trip mal préparé peut aussi devenir synonyme de cauchemar. Heureusement, elles vont trouver sur leur chemin un convoi de camping caristes qui se rend lui aussi en Scandinavie et vont se joindre à eux. Même si le but est avant tout de se retrouver entre mère et filles, ne pas être complètement isolé ne peut pas être une mauvaise idée. Et qui sait peut-être qu’elles trouveront plus que ce qu’elles sont venues chercher ?!

Comme pour chacun des romans de Virginie Grimaldi, j’ai eu un immense coup de cœur pour cette nouvelle histoire. Je ne me lasse pas de sa plume simple, envoûtante, douce, émouvante, pétillante et drôle. C’est tout simplement magique. Elle réussit à nous faire rire, pleurer, douter, réfléchir, envier, regretter…avec la délicatesse de son style mais aussi le côté très humain de chacun de ses personnages. Qu’ils soient principaux ou secondaires, on se prend d’affection pour chacun d’eux.
J’ai aimé découvrir chacune des trois femmes de la famille Moulineau : Anna est une mère de famille forte et fragile à la fois. Si elle porte son foyer sur ses seules épaules, elle est aussi dévorée par le doute et l’angoisse. Elle a un besoin constant de se sentir en sécurité et pour ça, elle s’est créé une petite bulle de confort de laquelle elle ne sort jamais. Mais quand la réalité la rattrape, elle n’a d’autres choix que de l’affronter. Et c’est en ça qu’elle prouve sa force car même si sa décision de partir en road trip peut sembler être un coup de folie, elle a surtout pour but de sauver sa famille et de prouver à ses filles qu’elle est là pour elles quoi qu’il se passe.
Chloé, la fille ainée, est une adolescente en pleine crise d’identité. Même si elle ne l’avouera jamais, les absences de sa mère lui pèsent. Elle a besoin d’affection permanente. Ne la trouvant pas auprès de sa mère qu’elle ne fait que croiser ni auprès de son père qui habite loin, elle se réfugie dans les bras des garçons. Sauf qu’une fois qu’ils ont obtenu ce qu’ils attendaient d’elle, ils se détournent eux aussi, la laissant seule. Du coup, elle a créé un blog dans lequel elle raconte son quotidien, ses blessures, ses baisses de moral…Ses confidences et les commentaires de ses followers lui permettent de se sentir un peu mieux. Mais sans que cela suffise. Chloé est une jeune fille hypersensible, intelligente et surtout très attachante. Son mal être nous blesse autant qu’il nous émeut. On a envie de le soutenir, de l’aider, de trouver le moyen de lui dire que ça s’arrangera.
J’ai adoré les personnages d’Anna et Chloé mais ma préférée c’est Lily. Elle est drôle et impertinente. Sa façon d’écorcher les expressions françaises et de s’adresser à son journal intime Marcel m’ont beaucoup fait rire. Du haut de ses douze ans, elle est très mature. Elle a du caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds même si au collège, ce n’est pas facile tous les jours. Les autres enfants la trouvent différente et forcément à cet âge-là, la différence c’est dérangeant. Mais cette gamine est juste géniale. J’ai fondu devant son attitude avec Noé, le fils autiste de Julien avec qui elle, sa mère et sa sœur voyagent. Elle m’a touché, attendri, bouleversé.
J’ai aussi beaucoup aimé recroiser la route de Greg et Marine, les personnages secondaires de Tu comprendras quand tu seras plus grande. Je les adore. Le franc parlé de Marine et la réserve de Greg sont rafraichissants. Je ne serai pas contre les retrouver dans une histoire où ils ne seraient plus des personnages secondaires mais les héros…
J’avais peu de doutes avant de commencer cette lecture mais la talent de Virginie Grimaldi se confirme. En tout cas, moi j’adore. Chaque livre me transporte dans un monde de féérie, de magie et de bonheur. Je viens de refermer ce livre il y a une heure à peine et je suis déjà impatiente d’être à l’année prochaine pour découvrir sa prochaine histoire. Vivement 2019 !
Changer l'eau des fleurs Changer l'eau des fleurs
Valérie Perrin   
Ce livre est un livre sur la mort et sur le deuil. Mais ce n'est pas un livre triste au contraire. Il est rempli d'espoir.
Il nous raconte l'histoire de Violette, la gardienne du cimetière, mais aussi celle de de ses amis, collègues et de quelques uns de ses voisins du temps où ils étaient en vie.
C'est un livre léger qui se lit très facilement.
La plume de l'auteure est agréable et pleine de bon sens.
J'ai adoré passer un moment en compagnie de ces personnages tous plus attachants les uns que les autres.
Certains sont plus durs et mystérieux mais cela les rends intéressants.
Les personnages sont clairement ce que j'ai préféré dans ce roman.
L'histoire est elle aussi intéressante. Très bien construite, ce qui ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer une seule seconde.
Un mystère sur une mort nous laisse en haleine jusqu'à la fin.

par michelO
Un portable, un chat roux et un inconnu Un portable, un chat roux et un inconnu
Aurore Chatras   
Pas de temps mort dans cette chick-lit décapante portée par un éventail de personnages atypiques, attachants et parfois agaçants ! Envie de vous évader, de rire et de décompresser ? Voilà une histoire faite pour vous !

par Marine-66
The Brown Sisters Book 1 : Get a Life, Chloe Brown The Brown Sisters Book 1 : Get a Life, Chloe Brown
Talia Hibbert   
Après avoir hésité longuement à acheter ce livre, j’en avais lu et entendu beaucoup de bien, à tel point que l’idée que je me faisais du livre et mon anticipation ont fait que j’ai été un peu déçue de ma lecture. Get a life, Chloe Brown est une romance adorable, un cheminement vers la guérison et le relaté d’un quotidien avec une maladie chronique ; c’est un livre qui aborde le sujet des relations toxiques, abusives, avec violences psychologiques et qui je trouve l’aborde particulièrement bien. Il est plus rare de trouver dans des livres des histoires où le protagoniste masculin subit ces violences, or il ne faut pas oublier que les hommes aussi y sont sujets.
Chloe est une jeune femme qui présente une fibromyalgie, maladie chronique particulièrement douloureuse et fatigante, où pas un jour ne se passe sans ressentir les effets de la maladie. Malgré cela c’est une jeune femme que l’on voit se chercher et s’épanouir au fil des pages, elle prend son indépendance et décide de changer son quotidien, sa vie avec une « to do list » pour avoir une vie plus palpitante. L’image que j’ai d’elle est un personnage au style coloré, joyeux, avec un visage souriant et les lunettes bleu vif qui rajoutent une dernière touche d’originalité. La description physique des personnages et des sentiments qu’ils inspirent m’a vraiment marquée, Talia Hibbert à su capturer l’essence de ses personnages et la retranscrire par des mots pour le lecteur. J’imagine parfaitement le visage et les émotions de Chloe vus par Red.
La narration de Chloe est alternée avec celle de Red ce qui permet de comprendre beaucoup plus de choses qu’avec une narration simple, je préfère toujours avoir la vision des choses de chaque personnage, car on ne sait jamais ce que l’autre peut penser, ou pourquoi tel personnage réagit de telle manière si on n’est pas « dans sa tête ». Dans la vie « réelle » on ne peut jamais connaitre les pensées des autres donc avoir cette perspective dans un livre est toujours très enrichissante et fait beaucoup plus réfléchir sur les relations entre les personnages mais aussi dans la vie courante.
Red est un artiste, j’avoue avoir plus de mal à me le représenter, mais sa personnalité est beaucoup plus détaillée que celle de Chloe, il est particulièrement attentionné sans être comme certains personnages masculins qui en font presque trop ; c’est un personnage qui (enfin !) casse le cliché de l’homme fort, qui n’a aucune faiblesse psychologique et vient à la rescousse d’une « demoiselle ». On ne voit que trop peu souvent ce genre de protagoniste et c’est rafraichissant ! Il a vécu pendant plusieurs mois dans l’ombre, durement touché par sa précédente relation plus que toxique ; Pippa de son côté est tout le cliché de la femme détestable, peste, privilégiée qui rabaisse tous ceux « moins bien qu’elle », personnage détestable qui incarne trop souvent « l’image du succès » qui profite de son statut et diminue psychologiquement ceux qui l’entourent, s’attribuant leur talent et leur réussite.
J’ai adoré le trio Chloe, Dani, Eve et je suivrai les aventures à suivre avec plaisir !
Un très bon livre, mais dont j’attendais trop, je m’étais fait une image tellement incroyable de ce livre depuis des mois que je n’ai pas apprécié la première moitié autant que si j’y étais allée les yeux fermés.
Desire Desire
Rohan Lockhart   
J'étais très curieuse de lire ce titre. Et plus particulièrement parce qu'il parlait d'asexualité, qui est un thème encore très peu exploité en littérature romantique.
À la fin de ma lecture, je reste pourtant un peu dubitative sur l'exploitation qui en a été faite par l'auteur.
On a donc un personnage, Sai, qui est un peu torturé dans sa tête. Il vient d'une famille qui n'est pas très aisée, n'a jamais eu beaucoup de moyens financiers, manque de confiance en lui... Quand, en plus de tout ça, il se rend compte qu'il est amoureux de son meilleur ami, il va tenter quelques expériences de rencontre, via des applications... et ça ne va pas être une franche réussite.
De l'autre côté, son meilleur ami, Daisuke, vit dans la maison mitoyenne de Sai, a toujours tout partagé avec lui (ses parents allaient jusqu'à lui donner plus d'argent de poche pour qu'il puisse lui acheter des choses) et multiplie les relations amoureuses rapides.
Un jour, sans raison préalable (du moins fournie dans le roman), Sai s'énerve contre Daisuke et lui avoue qu'il l'aime. Ce à quoi Daisuke répond "ok, et bien on n'a qu'à essayer". C'est un peu trop facile, un peu trop rapide pour moi. Surtout que Daisuke a surtout eu des relations avec des filles jusqu'alors et qu'il explique à Sai qu'en fait il a toujours été amoureux de lui... Mais pourquoi pas.
Et voilà Sai, toujours aussi torturé, qui lui dit "oui, mais en fait, j'ai un secret, je suis asexuel".
On se serait alors attendu à un peu de tension, si pas dans l'immédiat, au moins dans la suite de l'histoire. Or, pas du tout. D'ailleurs, quand on voit Sai et Daisuke enfin au lit, tout a l'air de très bien se passer pour eux, sans aucun problème. Aucun.
En fait, à part dire "je suis asexuel", le livre n'aborde pas vraiment ce thème. Ni aucune des difficultés que cela peut générer éventuellement dans un couple. J'ai été assez déçue, du coup, du traitement de l'histoire.
Si on ajoute que le roman, très court, saute parfois d'une scène à l'autre sans préparation, notamment pour les flash-back qui ponctuent l'histoire, et que les personnages, pour le coup, m'ont paru un peu tracés à grands traits, c'est donc une déception pour moi. La romance est bâclée, sans tension dramatique, son originalité est gommée...
La seule partie intéressante, finalement, c'était la description du monde asiatique, des conditions de vie là-bas. Ce qui est un peu court, au final.

par meldc
Snow & Winter, Tome 1 : Le Mystère du corbeau Snow & Winter, Tome 1 : Le Mystère du corbeau
C. S. Poe   
Une histoire super entraînante, des personnages attachants. Je me suis laissé emballer par ce mystère qui plane autour d'Edgar Allan Poe même si j'avoue avoir compris qui était le coupable très vite. Cela ne m'a pas empêchée de passer un super moment malgré de nombreuses coquilles dans le texte. J'attends avec impatience maintenant la sortie des tomes suivants.

par Mayzie
Snow & Winter, Tome 2 : Le Mystère des curiosités Snow & Winter, Tome 2 : Le Mystère des curiosités
C. S. Poe   
Un deuxième tome tout aussi bon que le premier.

L'enquête est toujours aussi captivante et mystérieuse : et c'est LE point fort du livre. Souvent les romances policières MM pêchent au niveau des enquêtes (je pense notamment aux premiers tomes de Ty & Zane - que j'apprécie beaucoup - mais il faut avouer que la qualité des intrigues policières et des dénouements ne sont pas le point fort de la saga) ; ici c'est tout le contraire. Le lecteur est mené en bateau, chaviré dans plusieurs directions, et même si j'ai trouvé le "coupable" quelques pages avant la fin, le tout a été très savoureux.

Il faut également noter que les deux personnages ne sont pas à la peine non plus, ils sont tout aussi intéressants l'un que l'autre : Seb avec son insécurité quant à son trouble de la vision et son attachement irrépressible aux mystères ; Cal avec son trouble du comportement du à ses années passées au combat et son caractère protecteur et affirmé.

Petit bémol, Cal n'est jamais vraiment mis en valeur dans la résolution des énigmes ou de l'intrigue ; Seb fait tout le boulot ; même si c'est la base du roman, cela manque un peu de crédibilité en soit.

Vraiment hâte de lire le tome 2 !

par Cissou33

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode