Livres
549 558
Membres
589 320

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de MLJun : Liste d'Or

Le Clan Marian, Tome 1 : Blue Le Clan Marian, Tome 1 : Blue
Lucy Lennox   
Une petite lecture sympathique, on passe un bon moment, sans que ce ne soit impérissable.
Le coup du "faux petit-ami" est un classique du genre romance, mais ici cela fonctionne bien. Les deux personnages vont plutôt bien ensemble et se complète. Leur relation est mignonne. J'ai apprécié de voir une auteure mettre le respect en avant dans une relation. Par contre, tout est beaucoup trop rapide. En même pas trois jours les personnages sont amoureux, alors qu'ils se connaissent à peine. Ce livre est aussi rempli d'humour, on rigole pas mal.

Vu la grandeur de la famille Marian, de nombreux tomes sont à venir, que je découvrirais avec plaisir.

par benerogue
Le Clan Marian, Tome 2 : Teddy Le Clan Marian, Tome 2 : Teddy
Lucy Lennox   
Second roman de la saga Le Clan Marian, une famille très soudée, dont 6 frères et une sœur biologiques Pete, Jamie, Thad, Jude et Simone, et 3 adoptés Ginger, Dante, Mav Griffin. Certaines scènes sont explicites avec des relations M/M.

Teddy veut à tout prix prendre en photo le docteur James Marian, le célèbre «Homme qui murmurait à l’oreille des animaux sauvages». Après 6 tentatives par e-mails refoulés, il décide de passer à son plan diabolique pour avoir son numéro : un faucon blessé.
Après une folle semaine avec sa famille dans la Vallée de Napa, Jamie échange avec un photographe agaçant, jusqu’au jour où il le trouve devant sa porte.

James «Jamie» Marian est vétérinaire, consultant de la vie sauvage. Il vit dans l’isolement des parcs nationaux, en Alaska. Un grand changement quand on a grandi dans une grande famille. Il est calme, très posée et doux.
Theodore «Teddy» Kodiak est photographe de la vie sauvage. Il n’a plus que son père alcoolique et grand fumeur. Il est fils unique mais a grandi avec son ami Mac. Il voyage beaucoup pour son travail. Il n’a que des relations éphémères avec homme ou femme. Il est arrogant et dragueur.

La narration est à la première personne avec le point de vue de Jamie et de Teddy.
L’intrigue est menée avec légèreté. Teddy ne veut pas s’engager, il ne veut blesser personne, surtout pas Jamie. Il préfère fuir et retourner à son travail. Jamie a peur de s’engager encore, et d’être encore blessé. Il est effrayé.
La plume est fluide et très facile à lire. Les descriptions avec les animaux dans la faune sont réalistes et très belles. L’humour est magique, moins présent que dans le premier tome, mais plaisant. Le rythme est classique et agréable.
Les émotions sont mignonnes. Jamie a une perte de confiance en lui depuis son ex Brian, parti le jour de leur mariage. Teddy ne veut plus perdre le contrôle sur sa vie. Il joue sur la colère et le désir pour faire sortir de sa coquille Jamie. Les relations intimes sont sensuelles et régulières, le déroulement est souvent le même.

Une belle rencontre dans un endroit isolé, deux personnes recherchant quelque chose de différent ayant une passion commune prenant de la place dans leur vie. Une belle histoire d’amour, calme et mignonne. La plume est une merveille. À découvrir !

https://meslivres-monplaisir.blogspot.com/2019/07/le-clan-marian-2-teddy-lucy-lennox.html

par Matoline
Le Clan Marian, Tome 3 : Jude Le Clan Marian, Tome 3 : Jude
Lucy Lennox   
J'ai beaucoup aimé l'histoire de Jude et Derek. On se doutait qu'il y avait quelque chose entre-eux et ici on voit l'évolution de leur relation depuis le 1er tome (et avant aussi). J'avoue que j'ai vraiment bien aimé les découvrir et on comprend les problèmes qu'ils ont pour enfin être eux-même. J'ai adoré les deux personnages et leur interactions avec le clan Marian au complet. Les mamies aiment beaucoup Derek =D. Non, franchement, c'est doux et mignon et on passe un super bon moment!
Le Clan Marian, Tome 4 : Griffin Le Clan Marian, Tome 4 : Griffin
Lucy Lennox   
Enfin nous en découvrons un peu plus que Griffin.
Si ses échanges avec Sam m’ont bien souvent tiré un sourire, ces deux hommes m’ont touchée. Sous une carapace bien solide, ils cachent tous les deux des fêlures profondes.
Chacun va devoir s’affranchir de son passé pour pouvoir s’offrir le futur dont il rêve.
J’ai pris beaucoup de plaisir à trouver cette famille hors norme. J’apprécie que l’auteur nous permette de suivre l’évolution de chacun des personnages déjà rencontrés.
Un tome qui reste pour moi légèrement en dessous des autres mais dont la lecture est tout aussi plaisante.
Le Clan Marian, Tome 5 : Maverick Le Clan Marian, Tome 5 : Maverick
Lucy Lennox   
Dans ce cinquième tome, nous retrouvons Maverick, un des enfants adoptés des Marian. Nous avons déjà eu l’occasion de le rencontrer précédemment, même s’il reste assez sage contrairement à d’autres. Précédemment, il avait appris que son petit copain était en fait un homme marié. Mais dans cet opus, c’est son passé qui se rappelle à lui.

Après Noël, il doit retourner où il passait les plus beaux étés de son enfance pour l’enterrement de la dernière personne qui lui restait mais qui lui a tourné le dos. Il va retrouver Beau, son ancien meilleur ami. Une promesse n’avait jamais été tenue, mais peut-être qu’elle peut l’être maintenant. Maverick pensait avoir tout prévu, mais est-ce vraiment le cas ?


Maverick a charmé cette belle île de Caroline du Sud mais il nous charme aussi totalement. C’est un jeune homme très posé. Il sait la chance qu’il a eu au cours de sa vie, mais il cache un manque, une blessure familiale. Comme lui, on ne comprendra que sur le tard, les décisions qui ont impacter son enfance.

J’ai vraiment beaucoup aimé Maverick. Les interactions avec sa famille ont été encore plus belles et douces que dans les précédentes et cela m’a vraiment fait tomber sous son charme. En terme de personnage solo, il est en haut de mon classement.

Beau est tout aussi charmant, même si j’ai eu de nombreuses fois envie de le secouer pour sa façon d’agir vis-à-vis de Maverick. Heureusement, il a de trop nombreuses qualités pour ne pas l’aimer.

Mais Jude et Dereck reste mes chouchous encore. Seront-ils détrônés un jour ?

Ce que j’ai le plus aimé dans ce tome, c’est l’incertitude du lecteur. Bien sûr, comme dans de nombreuses romances, on se doute de la fin rapidement mais ici même en savant ce qu’il adviendra de ce couple, savoir comment ils s’en sortiraient n’était pas prévisible.

Comme souvent avec Lucy Lennox, je suis passé par divers sentiments : l’énervement, le sourire, la joie, les rires mais aussi la tristesse. Ce que je préfère dans cette saga.

J’ai encore une fois adoré ce tome. Ouvrir un livre de cette saga, c’est se plonger dans cet univers sans vouloir poser son livre. J’ai aimé retrouvé nos héros préférés. Je ne suis pas du tout absolument pressée de la clôturer.

Sans surprise, je vous conseille cette lecture et j’ai hâte de continuer avec Dante.
Le Clan Marian, Tome 6 : Dante Le Clan Marian, Tome 6 : Dante
Lucy Lennox   
Dante Marian, 23 ans, est le plus jeune de la tribu Marian. Secret, il est arrivé à 15 ans au foyer, a été lui aussi adopté à 18 ans et est très proche de son frère Griff. Dévoué, ses études l'ont mené à décrocher un master en gestion d'établissement à but non lucratif et c'est lui qui gère la maison Marian. Lors d'un gala organisé pour récolter des fonds, alors que, plutôt agoraphobe, il s'efforce de faire un discours en tant que gestionnaire de l'établissement, son regard est attiré par un homme, dans la foule.

AJ Flores, 25 ans, est le neveu de l'ancienne gestionnaire du foyer, qui s'occupe de la partie éducation maintenant que Dante a pris le relais. Autant dire qu'il fait quasiment partie du clan. Il vient d'arriver pour s'installer à San Francisco afin de travailler chez l'ancien employeur de Dexter et monter ainsi une branche un peu spéciale de cette entreprise de sécurité. La spécialité d'AJ est l'extraction d'enfants quand ils sont en danger, par exemple retenu prisonniers dans une secte, et que la police ne peut intervenir de façon officielle. C'est lui qui fixe Dante qui tente de faire son discours... Dante qu'il rêvait de revoir depuis 8 ans...

Pris dans une série d'évènements plutôt rocambolesques et invraisemblables (mais nous sommes avec le clan des mamies Marian), qui font se mêler une soirée Tupperware très spéciale, un bus de l'amour, le beau-père du président des États Unis (rien que ça), le Marteau Gonflé de l'Amour (tout un programme), Las Végas (ce qui se passe à Végas...), les deux hommes vont démarrer une relation plutôt compliquée car si AJ sait parfaitement qui est Dante, celui-ci n'a aucun souvenir de l'homme qu'il appelle son ange et qui l'a tiré des griffes de son père homophobe et violent, huit ans plus tôt.

Et quand le père biologique de Dante va vouloir se faire élire au Congrès des Etats Unis, que Dante passe sous le feu des médias à cause de la relation de Tilly, les deux hommes vont devoir faire des choix et apprendre à se faire confiance.

A partir du moment ou on adhère au côté totalement barré et obsédé des mamies Marian (et c'est pas forcément évident par moments), on ne peut que se laisser embarquer dans le road trip que constitue une bonne partie du roman. La seconde partie est plus profonde, Dante devant affronter le rôle d'AJ, dévoiler son passé aux Marian (mais bon,ça on sait que ça passera crème) et décider de son avenir.

Ce tome remonte pour moi les deux derniers que j'avais trouvé un peu en dessous (bien qu'en dessous pour cette série signifie quand même bien au dessus de beaucoup d'autres). Cependant, j'ai trouvé une baisse dans la qualité de la traduction, avec des coquilles et certaines erreurs, revoir notamment la différence entre précoce et prématuré, dans un contexte bien précis... :-))).

Maintenant, nous sommes au 6è roman, les garçons sont casés, on a vu au fil des romans les différents couples fonder leur famille, je me demande ce que l'auteur peut nous réserver pour les prochains qui ne sont pas traduits pour le moment. Peut-être juste une nouvelle quelques années plus tard pour donner des nouvelles de tout le monde et terminer de façon agréable la saga ?

par Kochka94
Le Poids des sentiments Le Poids des sentiments
N. R. Walker   
Avant de commencer ce livre, je dois dire que j'étais assez sceptique parce que c'est un sujet qui me touche sans doute d'un peu trop près. Et j'ai été totalement prise au dépourvu par l'humour de Henry et par la gentillesse incroyable de Reed. C'est une romance qui m'a fait rire, beaucoup, qui m'a tellement emportée que je l'ai lue deux fois à quelques mois d'intervalle, et qui a même réussi l'exploit de me pousser à faire un peu plus de sport parce que ça a l'air si facile, présenté avec le sourire Colgate de Reed et l'humour de Henry !

par LadyAriel
Le Poids des sentiments, Tome 1.5 : Un noël à la sauce Henry Le Poids des sentiments, Tome 1.5 : Un noël à la sauce Henry
N. R. Walker   
Le poids des sentiments & Un noël à la sauce Henry

De N.R. WALKER

Cette histoire est toute en douceur et toute sucré. Une part de tarte au citron, un café, un plaide sur les jambes et vous êtes paré pour votre lecture.

Henry est tellement volontaire, doux, attachant que nous progressons et suons avec lui. Il fait tellement d’effort au début pour plaire. Il veut changer, mais pour les mauvaises raisons même si j’entends déjà des personnes râler pour dire que changer par amour c’est bien. Oui, c’est bien, mais il faut que cela soit réciproque. Heureusement, Henry peut compter sur sa meilleure ami, mais surtout sur son coach super sexy pour se remettre en question. Il a aussi un sacré humour. Il m’a bien fait rire.

Reed, est coach au passé similaire à celui d’Henry. Les deux hommes se rapproches, vite. Ils s’entendent bien, rient ensemble et parlent en dehors de cette salle de gym. Reed aime beaucoup passer du temps avec Henry. Il aime rire avec lui. On sent tous les sentiments de Reed aux travers de son regard. Un regard doux et timide.

La volonté d’Henry se paiera aux prix d’innombrables efforts. Tous les sacrifices, tous les coups de mous, les coups de gueules valent le coup. Ils ne sont pas là pour faire jolis, mais pour faire avancer. Henry va souvent se dévaloriser, mais Reed sera là pour lui faire entendre raison, pour lui sortir la tête de l’eau.

Puis, vient, l’amour. La douceur. Le sucré, salé pour ces amoureux de la nourriture. Reed et Henry. Henry et Reed. Nous nous apercevons très vite que l’un ne va pas sans l’autre. Ils sont complémentaires.

Puis, vient ce magnifique bonus. Un noël animé sous le signe de l’amour et du partage.De la joie et des rires.
Bienvenue dans la guilde Bienvenue dans la guilde
Alexis Hall   
Parlons physique, parce que oui, c'est l'apparence qui offre la première impression et qui va souvent déterminer si on s'intéresse à un livre ou non. Et ici, les couleurs et le thème de la couverture sont vraiment superbes. En tant que joueuse de MMO moi-même, ça ne pouvait que m'intriguer. J'ajouterai que l'écriture est - du coup - particulière, pour donner l'effet jeu vidéo, mais la mise en page est vraiment bien faite pour qu'on ne se sente pas perdu en ce sens.
Cette histoire n'est pas parfaite, mais elle est quand même tellement agréable que je l'ai dévorée. Ses défauts ? Il n'y en a pas beaucoup. Le premier, selon moi, c'est que l'auteur est probablement un joueur lui aussi, donc il retranscrit les façons de parler et les termes techniques ou langages spécifiques sans modération. Je pense que ça doit être très compliqué à saisir pour un non initié, malgré le glossaire en fin de livre. Il y en a beaucoup à retenir et je crois qu'il aurait pu simplifier. Le deuxième défaut, c'est le nombre de boss / instances décrits et les combats qui vont avec. Ça fait très répétitif. Un peu moins de pseudo combat pve (players vs environment) aurait été moins lassant. Surtout que le personnage principal de l'histoire se dit joueur pvp et qu'il n'y en a absolument aucun et qu'un peu plus d'interaction avec son ancienne guilde (En jeu) aurait pu relever l'intérêt. Il y a quelques petits soucis de cohérence pour expliquer le monde, mais rien de dramatique.
Mais assez parler des défauts, qui ne font pas le coeur du livre. Il y a aussi beaucoup de qualités. La première notamment, c'est la romance. Si vous aimez les romance doudou MM, vous allez être servis ! C'est mignon et très agréable à suivre. Le monde est tout aussi choupinou. L'homophobie n'est pas du tout le thème ici. Ça m'a rappelée Heartstopper, cette bienveillance. Les personnages secondaires sont super intéressants aussi, surtout les amis de Solace. J'ai moins accroché à ceux de Drew, mais ils ont leur importance. D'ailleurs, on parle aussi pas mal d'amitié ici. Je dirais même que c'est presque aussi important que la romance.
Pour conclure, j'ai beaucoup aimé. L'univers jeu vidéo est assez sous-exploité en romance et c'était agréable de lire un livre dans ce thème. Ça touche clairement la joueuse en moi. Mais je ne suis pas certaine qu'un novice en la matière comprenne tout. Par contre, si ça ne vous fait pas peur, je vous recommande 100% ce livre pour câliner votre petit coeur romantique.

par MLJun
L'Assassin royal, Tome 2 : L'Assassin du roi L'Assassin royal, Tome 2 : L'Assassin du roi
Robin Hobb   
Dans la lignée du premier. L'action se met en place doucement. Le personnage de Fitz est bien développer.

par Aeryn

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode