Livres
565 337
Membres
618 486

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Mackintoche23 : Liste d'Or

Noirs démons, Tome 5 : Le Feu sous la cendre Noirs démons, Tome 5 : Le Feu sous la cendre
Suzanne Wright   
Bonsoir il y a t-il une date prévue en France pour la sortie du tome 5? J'ai vraiment hâte de le lire.

par mabitlit
Priest, Tome 1 : Passion Priest, Tome 1 : Passion
Sierra Simone   
Incroyablement déçue par cette lecture...
Le résumé était intrigant. C'est une histoire qui sort des sentiers battus, et qui est d'actualité car on parle beaucoup du célibat des prêtres catholiques alors que les pasteurs protestants peuvent se marier et fonder une famille. J'étais donc très curieuse de lire ce bouquin et je pensais être agréablement surprise. Mais quelle déception ! J'ai dû me forcer à continuer le livre et j'ai été tentée d'abandonner plusieurs fois ma lecture. Je vais essayer clairement et objectivement de faire le bilan de tout ce qui m'a gêné dans cette histoire.

Premièrement, les personnages sont creux et vides. Je ne les ai pas aimé du tout. Poppy est franchement peu intéressante. Alors bien sûr elle est parfaite en tous points. C'est une vrai miss monde avec un grand quotient intellectuel. Elle est belle, sensuelle, sexuellement libérée, intelligente, possède de grands diplômes, vient d'un milieu aisé etc Bref, la femme sans AUCUN défaut. Je doute qu'une telle créature existe car personne n'est parfait mais les auteurs sont forts pour créer des personnages improbables. De plus, je trouve qu'elle se comportait comme une garce. Pendant la première partie du livre, elle ne cesse de jouer les allumeuses et d'aguicher Tyler. Elle ne met pas de culotte sous sa robe en venant se confesser, elle vient chez lui au beau milieu de la nuit (pour soi-disant présenter des excuses) mais elle est habillée d'un pyjama riquiqui qui est devenu transparent avec la pluie et bien d'autres choses du même genre. Elle voit que Tyler la désire mais elle ne fait rien pour lui faciliter les choses. Au contraire elle fait tout pour le tenter. J'ai vraiment détesté son comportement. Alors pendant une partie du livre, elle se conduit comme une peste et ensuite quand elle et Tyler sont plus ou moins ensemble, elle pleurniche en disant qu'elle se sent coupable et ne veut pas causer d'ennuis à Tyler. J'avais envie de hurler "Mais ça il fallait y penser avant ma chère et ne pas t'amuser à jouer les filles faciles !". Bref, c'est une sale hypocrite. De surcroît, lorsqu'elle était strip-teaseuse, elle a tout de même couché avec un homme qu'elle connaissait alors qu'elle savait bien qu'il était marié...
Quant à Tyler, je l'ai trouvé sympa et intéressant au début. Puis il est vite devenu fade. Depuis plusieurs années, aucune femme n'a éveillé son désir. Il suffit qu'il entende pour la première fois la voix de Poppy et qu'il la regarde pour brusquement éprouver un désir hors norme et fulgurant. Mouais c'est du vu et revu dans d'autres romances. Finalement, il va passer tout le livre à être en érection en permanence et à tout le temps penser à Poppy. Ça devient vite gonflant.
Les autres personnages ne servent pas à grand chose et ne sont pas très attachants non plus. Surtout les frères de Tyler que je trouve idiots et égoïstes.

Pour ce qui est de la romance, je l'ai trouvé très faible et très peu crédible. Dans ce genre d'histoire, les auteurs ne cessent de confondre "amour" et "désir". Alors non je le clame haut et fort, il ne suffit pas de quelques parties de jambes en l'air très satisfaisantes pour dire qu'on aime follement quelqu'un et qu'on veut partager sa vie avec lui ! Ça n'a rien à voir ! "Sexe" ne rime pas avec "Grand amour" ! Je commence à en avoir assez de trouver cette confusion dans de nombreux livres. Alors ici, on est exactement dans ce cas de figure. Quasiment que du sexe et les personnages se prétendent fous amoureux... En fait dès leur 1ère rencontre, on sent qu'ils ont juste envie de se sauter dessus. Et c'est ce qui m'a agacé. Je m'attendais à ce que les choses se fassent petit à petit. Je croyais qu'ils allaient apprendre doucement à se connaître et à s'apprécier et qu'après un certain temps, ils finiraient par faire l'amour une fois que leurs sentiments seraient apparus. Mais pas du tout. Ils couchent très vite ensemble et ne cessent de remettre le couvert à chaque fois qu'ils se voient. En dehors du sexe, il n'y a rien. Je n'ai pas été touchée par leur "romance". C'est vide, cliché et rapide. Leur "couple" n'est ni mignon, ni complice, ni touchant.

Une autre chose qui m'a profondément gênée, c'est que plusieurs fois et sans scrupules ils couchent ensemble dans des églises. Non seulement, ils le font à plusieurs reprises dans l'église de Tyler alors que n'importe qui pourrait arriver. Mais même vers la fin il y a une brève scène de sexe dans une autre église. J'ai trouvé ça plutôt malsain. C'est tout de même un lieu calme, de culte et de paix. Donc à mes yeux cela reste un énorme manque de respect. Comme s'ils ne pouvaient pas se retenir quelques minutes le temps de quitter l'église et de se rendre ailleurs. Et je n'ose imaginer la tête des gens qui auraient pu surprendre de telles scènes.

Ensuite, il y a trop de scènes de sexe à mon goût. Et elles sont assez longues. J'ai fini par survoler ces passages tellement ça m'agaçait. Même quand il n'y en a pas, le livre ne parle que du désir qu'ils éprouvent. Ils sont en manque, ils se caressent et blablabla. Bref, à croire qu'ils sont incapables de faire autre chose.

Le récit est très prévisible. A partir du moment où Tyler rencontre Poppy, j'ai quasiment vu venir toute l'histoire à des kilomètres. Que ce soit le retour de l'ex de Poppy, le coup des photos etc

Je me suis également demandée si Sierra Simone n'avait pas été payée pour faire la publicité de la série The Walking Dead parce-que franchement vu le nombres de fois où elle en parle et y fait référence, j'ai trouvé ça lourd.

Voilà j'ai essentiellement dit ce que je n'avais pas apprécié dans l'histoire. C'est vraiment dommage car l'idée à la base était bonne. De plus, l'écriture est soignée. Mon ressenti aurait été très différent si tout ne tournait pas autour du sexe et si Tyler/Poppy avait été un vrai couple qui ne passe pas son temps à coucher ensemble. L'auteure aurait dû prendre le temps de faire éclore leurs sentiments et d'instaurer une complicité entre eux. Je ressors vraiment très déçue de cette lecture car j'espérais une jolie romance entre deux personnages attachants.
Dragon Love, Tome 2 : Rouge sang Dragon Love, Tome 2 : Rouge sang
Lil Evans   
J'ai voulu tenter ce tome 2 malgré mon ressenti mitigé sur le tome 1. J'espérais que ce dragon serait plus attachant que Teren et j'avoue que les extraits de l'auteur m'ont donné envie de le lire.
Malheureusement, je n'ai pas accroché à l'histoire, beaucoup de choses m'ont dérangé. Dommage car il y a un sacré potentiel avec les dragons (thème peu exploité), l'écriture de l'auteur est fluide et l'intrigue prenante.
Je n'ai pas adhéré à la romance. Je l'ai trouvé beaucoup trop rapide et peu crédible. En l'espace de deux rendez-vous, c'est quasiment les "je t'aime" et puis les choses se corsent et chacun part de son côté sans essayer de se battre pour leur couple! J'ai trouvé que l'auteur en faisait trop. Kress avait déjà assez souffert comme ça. Et puis comment les dragons ont pu la laisser repartir seule avec quasiment rien sur le dos, sans argent, sans papier, sans téléphone, ni moyen de se déplacer alors qu'elle venait juste d'être libérée??? Pour un dragon amoureux, je ne vois pas comment il a pu ne pas l'aider.
Mais le plus gros point noir pour moi, c'est le personnage de Kress que j'ai eu beaucoup de mal à comprendre. J'avais plus l'impression d'avoir à faire à une vierge qu'à [spoiler]une femme qui a été l'esclave sexuelle de son monstre de père et de son ami depuis l'âge de 9 ans et qui a ensuite passé 6 ans dans la rue.[/spoiler] Où sont les séquelles psychologiques, les cauchemars??? Certes, c'est une semi-immortelle et les dégâts physiques ont peu de conséquences mais comment se remettre d'un tel drame aussi vite??? Comment ne pas bloquer côté relation sexuelle? Et la cerise sur le gâteau, le coup de l'épilation intégrale alors qu'elle n'a pas les moyens de manger et de se loger correctement. Pour moi, il y a trop d'incohérences qui m'ont bloqué. Vraiment dommage.

par cyn79
Dragon Love, Tome 1 : Noir ébène Dragon Love, Tome 1 : Noir ébène
Lil Evans   
J'ai un avis très mitigé sur ce livre. Lorsque j'ai atteint la moitié de l'histoire je me suis dite, c'est le genre de livre qui est addictif même s'il est bourré de défauts qui me font grincer les dents. Mais quand j'ai atteint un certain stade, l'addictivité s'est faite la malle et je n'arrêtais pas de me taper la tête sur le mur. Bon laissez moi vous résumer ce qui c'est passé. Soyez prévenus qu'il risque d'y avoir des spoilers. Salem, une femme sans le sou décide d'aller travailler dans un manoir louche sous un patron pervers et psychopathe. De un toute personne, si désespérée soit-elle, réfléchirait deux fois avant de s'engager dans un travail dont elle ne connaît pas l'histoire. Bon passé ce stade-là, j'ai réussit à fermer les yeux parce qu'elle était bien intentionnée et déterminée à sauver Teren et Heaven (en passant c'est quoi ces prénoms pourris, Mase, Fallen, Konnor Mexcen ou je ne sais pas quoi, je n'arrive même pas à bien les écrire Aubrey pour un homme…) Enfin bref, je ne sais pas. Bon jusqu'avant le sauvetage, j'étais dedans et j'appréciais quand même l'histoire. Les personnages me semblaient vivants avec des caractères bien trempés et il y avait quand même du suspense et puis, soudain, l'histoire est devenue un roman d'amour fleur bleue et si mielleuse qu'elle m'a donné envie de vomir parfois. Je n'arrive même pas à comprendre comment tout à coup la transformation de la haine en amour s'est passé. Bon Dieu, il a faillit la tuer et elle arrive à lui pardonner. Bon ça c'est rien devant ce qui va arriver. Juste une petite mention pour l'auteure, pourquoi s'échine-t-elle à toujours faire pleuvoir les ennuis et à interrompre les protagonistes que lorsqu'ils sont en plein ébats. Elle l'a fait trois fois au courant de l'histoire. C'était vraiment de la méchanceté gratuite. Pourquoi? POURQUOI? Bon passons maintenant au moment où Teren pris par une crise de panique face à la mortalité de sa bien aimée, décide de la tromper pour se rassurer… Sans commentaire. Un raisonnement tordu et illogique et il mérite d'être plaqué pour toujours pour ça même s'il l'a regretté par la suite. Dès cette scène là mon enthousiasme m'a quitté car ça devenait vraiment du n'importe quoi. Après, l'heure des révélations c'était vraiment trop quoi. Le docteur qui était son frère Mase qui a tué ces parents adoptifs et qui l'a torturée quand elle était petite et *surprise suprise* Salem qui est adoptée est bien sûr une élementaire d'eau et n'est après tout pas mortelle. Elle possède la longévité mais ne possède pas ses pouvoirs de guérison et autres. Aucune idée quoi. Teren lorsqu'il s'est rendu compte qu'elle est immortelle s'est rongé les doigts après sa trahison. *Palm Face* Et finalement salem a finit par lui pardonner et il redevinrent les deux amoureux tout cuculs qui sont obsédés par le sexe et parfaits pour un roman à l'eau de rose. Je ne sais pas s'il y a une suite avec Salem et son Dragon ou ben ça va être sur d'autres personnages mais en tout cas ce livre était pour moi une vraie déception et je ne sais pas si je vais lire la suite si elle sort un jour. ça avait vraiment du potentiel mais les réactions disproportionnées des personnages et le scénario un peu trop farfelu pour moi ont vite finit par me refroidir.

par zoubaayed
Le livre des ombres, Tome 1 : Maudits Le livre des ombres, Tome 1 : Maudits
Rhianne Aile   
Magnifique. J'ai vraiment hâte de lire le second tome.
Celui qui l'a échappé belle Celui qui l'a échappé belle
Rhianne Aile    Madeleine Urban   
J'aime beaucoup le style de l'auteur, j'ai lu et relue ce livre avec toujours le même plaisir. Mais j'avoue avoir une préférence pour ses écrits fantastiques.
La Triade, Tome 1: L'Archange Déchu La Triade, Tome 1: L'Archange Déchu
S. C. Rose   
Quand l'un des 3 Archanges chuta devenant le protecteur des anges déchus suite à un événement dramatique, la guerre entre les 2 mondes débutent.

Gabriel et Raphaël autrefois meilleurs amis deviennent des ennemis jurés. Toutefois, Gabriel sauve la vie du plus gros trésor de son ennemi, celui-ci a une dette envers lui, ce qui ne le ravit pas le moins du monde !

La destinée peut parfois obscurcir la vision, éloigner, briser. Raphaël dont la ligne de conduite est toute tracée va le découvrir à ses dépens.



Gabriel en devenant l'Archange Déchu est considéré comme le plus malsain et extrêmement dangereux de part sa puissance. Pourtant face à un angelot, il devient impressionnant par sa gentillesse, protecteur et vous découvrirez qu'elle en sera la raison au fil des pages, des mots de l'auteur d'une douceur incroyable.

Après avoir fait un saut de plusieurs années, le personnage clé arrive à l'âge adulte ce qui entraîne des contraintes liées à son destin. Son futur tout tracé, engendre des éloignements. Il est désespéré que son père entende sa voix. C'est alors qu'avec résignation et détermination sa décision est prise de fuir la providence.

Il rejoint la personne qui durant toutes ces années n'a cessé de l'attirer comme un aimant, de se faufiler au creux de son cœur pour ne plus jamais en sortir.

L'abandon est sensuel, fabuleusement puissant, d'une grande beauté. Leur manière de s'unir est originale. La salve de plaisir est torride, intense et violente. L'union est définitive et incontestable.

C'est une magnifique histoire que nous livre S.C. Rose avec ses Archanges, ses Anges. Leurs spécificités, leurs caractères, la haine que se voue les 2 Archanges me laisse perplexe jusqu'à ce que j'en découvre la raison. La dévotion pour l'être aimé est sublime, le récit regorge de sentiments forts.

Les puissances s'affrontent dans un combat céleste, Gabriel par son chagrin immense d'il y a 8 siècles poursuit sa vengeance, sans toutefois prévoir l'aboutissement de celle-ci.

Entre trahison, représailles et rage, le véritable bonheur est enténébré laissant place à la tourmente et le vide de l'âme.

Dès que je l'ai entamé, je n'ai pu lâcher ce livre. Il y a certes de petites imperfections, cependant elles ne sont pas gênantes le moins du monde.

L'auteure avec ce premier tome ne dévoile que très peu les tenants et les aboutissants du lieu où elle veut nous emmener. Mais je suis prête à la suivre pour le découvrir. J'aurai adoré qu'il soit plus long, or c'est un concentré émotionnel qui m'a ravi du début à la fin. Dont la tournure inexpliquée, le miracle de cette conclusion est tellement surprenante que j'ai vraiment hâte de découvrir la suite de la Triade.

Les Défis Romanesques

par KarineDS
La Triade, Tome 2 : L'Archange facétieux La Triade, Tome 2 : L'Archange facétieux
S. C. Rose   
J'ai préféré ce tome au tome 1. Certes, il ne m'a pas fait pleurer, mais j'aime tellement le personnage de Loriel. Il est... Ahhhh ! Excellent ! J'adore cet Archange !!

Bref, bref, bref ! Parlons en plus généralement. Déjà, ce tome est plus volumineux (207 pages précisément) que le précédent. Mais comme on dit, ce n'est pas la quantité qui fait la qualité, et je suis bien d'accord. Or ici, je trouve que S.C. Rose a amélioré son écriture. Non seulement sa plume est différente, mais en plus je trouve que c'est plus travaillé. Le vocabulaire est plus riche, avec de très jolies mots qui m'ont parfois obligés à mettre le nez dans le dictionnaire. Et j'adore faire ça ! Il y aussi des aspects qui m'ont un peu plus dérangés, notamment parfois beaucoup de parenthèse dans les dialogues pour expliquer ce qui se passait en même. Plutôt que de fermer temporairement le dialogue et écrire les actions dans la narration, là, c'est fait entre parenthèse dans le dialogue. En soit, ça ne me dérange pas vraiment, c'est une forme comme une autre, mais là, il y en a un peu trop à mon goût. Autre chose aussi, il y a des passages qui m'ont fait penser à une façon d'écrire rp (du role playing, souvent fait sur forum ou autre). Principalement les phrases courtes entre un dialogue du genre : "Froissement de vêtements et bruissement de plumes." Juste ça, rien de plus. Faisant moi-même du rp, je n'aime pas ce genre de formulation. Mais bon... C'est déjà moins fait que le coup des parenthèses.

Je critique, je critique, mais il a d'autres aspects qui m'ont bien charmé. Des tournures de phrases plus complexes, des personnages vraiment géniaux, et une approche de certaines choses qui m'a vraiment plu. Aussi, il a un fond très intéressant à mes yeux, un peu plus recherché que dans le tome 1. Ce que je veux dire, c'est que dans ce livre là, il n'y a pas que l'histoire d'amour entre les protagonistes, mais également quelques problèmes derrières. Dans le tome 1, il y aussi quelques questions, des raisonnements notamment sur les conséquences de la rancune, d'erreurs passées, d'irresponsabilités et autre encore, je ne vais pas dire tout ce dont à quoi je pense (je n'aurais pas assez de caractères sinon...). Mais ici, on a l'histoire et la relation entre Loriel et Caël mais également le problème des déchus qui n'ont plus personne à leur tête, les conséquences que cela implique, en particulier.

Une autre facette que j'aime beaucoup dans ce livre, et dans la série en générale, c'est que les anges et archanges ici ne sont pas tout blancs. C'est assez évident quand on voit Loriel, mais c'est aussi très vrai pour Raphaël, notamment par rapport à cette histoire avec Samaël. Quant à Loriel... J'en parlerais plus loin car il mérite largement un paragraphe rien que pour lui. Donc, je disais, que les anges et même archanges ici, n'étaient pas blancs. Je dirais qu'ils sont plutôt gris. En soit, ils sont principalement bons, mais ils ne sont pas infaillibles, et encore moins la juste parfaite comme les archanges semblent le dire à l'attention de Zachrel. Il y a une phrase que j'aime beaucoup de W. Shakespeare qui résume assez bien ce que je pense et qui peut être plus ou moins superposé ici (avec des nuances évidemment) : "Rien n'est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l'on pense". Selon moi, ça veut tout dire. Et puis, il y a aussi une autre phrase que j'aime beaucoup qui peut également être mise, presque en l'état, dans cette série. Je ne sais plus de qui elle est, ni exactement comment elle est formulée, mais en gros c'est : "Les Enfers sont pavés de bonnes intentions". En y réfléchissant bien, c'est un peu la situation de Caël. Il a chuté non pas parce qu'il enviait les âmes immortelles des humains, mais parce qu'il est fidèle à Gabriel. En soit, il veut bien faire, et il n'a pas de mauvaises intentions, sauf que ce n'est peut-être pas le meilleur moyen de le montrer. C'est un exemple parmi d'autres.

Bon ! Passons aux personnages ! J'ADORE les personnages de ce tome ! Que ce soit Caël ou Loriel, je les aime vraiment beaucoup ! Surtout Loriel !

Loriel, Loriel... Que dire sur cet amour psychopathe sur les bords ? Bébé Archange ! J'adore l'appeler ainsi ! C'est si mignon et ça lui va si bien. Bébé Archange ne pouvait que me plaire. Déjà, dans le tome 1 je l'adorais, mais alors, c'est encore mieux ! Non seulement il est roux, mais en plus il est quelque peu dérangé dans sa tête et rien que le résumé en quatrième de couverture le prouve ! Et c'est là que c'est génial ! Non seulement il est plus que spécial, dérangé, peut-être même psychopathe sur les bords, mais le plus inquiétant, c'est qu'il est un Archange, donc ses pouvoirs vont avec. Il est inévitablement dangereux. Vraiment dangereux. Dangereux et imprévisible. Son caractère est si... différent de ce que l'on peut trouver dans beaucoup de livres, et c'est vraiment ça qui m'a plu chez lui. C'est cette originalité qui m'a fait m'attacher à lui d'une manière si rapide, presque profonde je dirais. Ce qui est paradoxale, troublant, mais génial en même temps avec Bébé Archange, c'est que parfois, il parait... maître de lui-même, mais en un rien temps, avec un rien, mais vraiment un rien, il peut basculer de l'autre côté de... la force si je puis dire ! C'est un peu ça, Loriel est ainsi. Imprévisible et autant dans ses moments "calmes" que lorsqu'il pète littéralement un câble. Je ne sais pas s'il est préférable qu'il soit dans ses bons jours ou dans ses mauvais, car dans les deux cas, ce n'est pas forcément une bonne nouvelle ! Il a une façon de penser qui peut paraître un peu étrange, mais final, moi je ne trouve pas. Elle est même peut-être logique en fait. Toute sa jalousie, même excessive, est normale. Du moins, selon mon point de vue. Certes, certaines de ses pratiques sont... parfois douteuses et extrémistes, mais je ne peux m'empêcher de l'aimer car au final, il créait une surprise dont je ne me suis pas lassée durant tout le livre. Et lui-même surprend Caël (plus d'une fois), l'étonne, l'effraie, le fait crier de colère, de révolte, de peur aussi.

Parlons-en d'ailleurs, de Caël. Dans un sens, il est fort. Après tout, c'est le bras-armé de Gabriel, il n'est pas n'importe qui ! Mais dans un autre sens, je le trouve très naïf. Je l'aime beaucoup, mais il y a des aspects de lui qui m'ont tellement fait crier ! Et je ne plaisante pas, j'ai claqué un moment le livre en lisant le début de ses conneries ! Non mais sérieux, plus borné que lui ? Loriel ? Ils le sont autant l'un que l'autre, et c'est ça qui rend ce tome explosif et dynamique. Mais le pire du pire avec Caël c'est bien son côté à ne jamais apprendre ses leçons. Bon Dieu !! Ce bougre se dit plus vieux que Bébé Archange, mais il répète à longueur de temps les mêmes conneries et n'en tire aucune leçon ! Pire que ça, il batifole plusieurs fois avec la mort et c'est lorsque son précieux engin est sévèrement menacé (menace plus que réelle) qu'il arrête de jouer aux enfants. Sérieux ! C'est pas un coup de pied au cul qu'il lui faut pour comprendre, et même pas dans ses bijoux de famille. Non, pire que ça, il lui faut carrément le couteau, non à la gorge, mais au pénis pour qu'il comprenne enfin, ENFIN ! que ce qu'il a fait est carrément suicidaire ! En soit, c'est un crétin fini. Mais ce crétin a aussi des réactions normales. Il est logique, avec son caractère, de réagir ainsi, surtout en de telles circonstances. C'est fier guerrier, et il en a le comportement, ce qui parfois n'est pas très adapté à la situation. Mais bon... je pardonne parce que c'est ce qui fait le charme de Caël (en précisant que c'est fait exprès par l'auteure). Ce qui m'a vraiment charmé, c'est la fin. Il créé une surprise, et de taille ! Lui qui est si prévisible selon Loriel arrive à déstabiliser ce dernier, et d'une façon très efficace !

Il y a évidemment les autres personnages du tome 1 dans ce celui-ci, notamment Raphaël, Gabriel, Ariel, et Zachrel. D'ailleurs, pour revenir sur ce dernier, je me suis bien trompée lorsque j'ai écrit mon commentaire du tome sur lui. Je pensais qu'il était une sorte de représentation de Michaël, plus ou moins, mais en fait non, pas du tout. Je ne compte pas spoiler ceux qui ont eu le courage de lire jusqu'ici, mais je me suis trompée, clairement. Et j'adore ! J'adore me trompée quand je suis sûre de quelque chose ! C'est une particularité que j'aime beaucoup chez les auteurs quand ces derniers arrivent à me faire ça.

J'espérais vraiment que le tome 3 soit sur Zachrel, parce que c'est un personnage que j'aime bien, qui se démarque des autres selon moi. Il est... dans son monde, limite aveugle dans sa trop grande sagesse, et j'aime la bêtise qu'il a de croire tout voir alors qu'il nage dans un brouillard opaque. Seulement... L'Archange vengeur, ce n'est pas lui, mais Raphaël. Je n'ai rien contre Raphaël, mais ce n'est pas mon personnage préféré... (Si je devais faire un petit classement personnel, Loriel serait sur la première marche du podium (à ne jamais lui sinon il ne passera même plus son toit panoramique !), puis Zachrel, et ensuite... je ne sais pas trop...). En soit, même si Raphaël n'est pas mon préféré, je sens que le tome 3 va être particulièrement intéressant. Pourquoi ? Parce qu'il y a une ombre qui plane, principalement vers la fin, dans le tome 2, qui sera à mon avis au coeur du prochain tome. Je n'en toucherais mot pour garder le mystère, mais ça sent le combat complexe et profond. J'ai hâte de lire ça, et je suis aussi très curieuse de savoir ce que Raphaël peut me réserver comme surprises. Je ne doute pas des capacités de S.C. Rose pour réussir ce petit tour après ce très beau tome qu'elle nous a pondu.

En soit, j'ai adoré ce tome 2, beaucoup plus que le 1. Plus développé, avec du fond, des aspects qui m'ont plu, et surtout des personnages à se "damner" !

par Kanon
La Triade, Tome 3 : L'Archange vengeur La Triade, Tome 3 : L'Archange vengeur
S. C. Rose   
Un tome qui clôture en beauté la trilogie ! On retrouve tous nos personnages préférés et quelques petits nouveaux (Markus <3) L'histoire entre Raphaël et Markus est un peu laissée de coté pour un scénario (beaucoup) plus développé que dans les tomes précédents. On adore les réparties de nos anges adorés, la force de leurs liens de cœur. J'avoue que j'avais envie de secouer bien fortement Raphaël (archange ou non !) et de faire des câlinous à Markus (bien qu'il ai ses torts également).
Aaah et Samaël ! Que dire de notre bout de chou qui du haut de ses 10 ans arrive à contrôler tout ce petit monde avec son petit doigt :P Pauvre Valérian, lui qui doit se retrouver à jouer au babysitter ;)
J'ai hâte de voir la trilogie du conseil sortir pour tous les retrouver :D
Les Promesses, Tome 1 : Les Promesses de l'ombre Les Promesses, Tome 1 : Les Promesses de l'ombre
Sloane Morningstar   
Pour moi sa n’a pas fonctionné ! Je le place dans la catégorie bronze parce que je n’aime pas mettre à la poubelle...
je n’ai pas apprécié ma lecture, ni sur le plan des personnages, dont je ne me suis accrocher à aucun, ni celui de l’histoire elle-même qui pourtant avait l’air sympa. Le côté dark ne m’a pas dérangé en soit,( c’est pourquoi j’ai voulue le lire) mais non !
Avant chaque scène de sexe fallait-il qu’il y est de la violence ? J’avais l’impression que l’héroïne se faisait violer a chaque fois ! J’ai abandonné ne trouvant aucun sens à ma lecture.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode