Livres
564 842
Membres
617 575

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Maria1001 : Mes envies

The Powers That Be, Tome 4 : Ryker The Powers That Be, Tome 4 : Ryker
Harper Bentley   
Ryker Powers was the biggest prick I’d ever met.

He was also my biggest mistake.

He’d taken what he wanted then left, and I detested him for it. Not that the jerk had cared to stick around long enough to know how I felt.

Everyone thought he was a perfect gentleman with all his quiet intensity but I knew better.

I knew he had a filthy mouth. That he liked things dirty.

He may have had people fooled into thinking he was a nice guy but I knew exactly who he was.

He was a bad boy who’d ask for a light from the devil himself.

And I wanted to see him burn.

Until I realized—to my utter horror—that what I really wanted was him.

Who was going to get burned now?

par Meg94
Heart, Tome 3 : Accept Heart, Tome 3 : Accept
Erine Kova   
Quand j’ai terminé le tome 2 sur William, je n’avais qu’une hâte : découvrir plus en détails le personnage de David. C’est vrai que depuis le début, je le trouvais très intriguant. Je n’ai pas été déçue. J’ai beaucoup aimé ce tome 3 !
Ici, nous retrouvons le personnage de David Turner, trente-quatre ans. Il est le meilleur ami et frère de cœur de Tony Johnson (vu dans le tome 1).
Je dois dire que c’est un tome que j’attendais avec une grande impatience, car même si nous avons pu rencontrer David précédemment, celui-ci restait encore assez mystérieux et inabordable.
David exerce à Londres avec ses deux comparses, Tony et William le métier de commissaire-priseur. Ce que l’on peut dire, c’est qu’il le fait bien et qu’il est passionné.
David est un homme qui a un passé qui l’a marqué et pour lui, Tony et ses parents sont sa famille de cœur. On voit à quel point, il tient à eux et qu’il ne veut surtout pas les décevoir.
Extrait : Notre passé nous construit, et nous marque à vie.
David est quelqu’un sur lequel on peut compter, qui prend soin des autres, mais surtout qui est fou de « sa princesse », Taylor, la fille d’Anthony Johnson. Pour elle, il est vraiment prêt à tout, mais rien n’est simple. Cela s’annonce même plein d’embûches !
Avec ce tome 3, on commence très fort, ça part même sur des chapeaux de roues. C’est tout de suite prenant. On a vraiment envie de savoir comment vont se dérouler les choses pour notre beau David.
David connaît Taylor « depuis qu’elle est née » et pour lui, l’évolution de leur relation est très compliqué à gérer. Cela semble même impossible, mais qui dit impossible, n’est pas Taylor !
Car oui, la petite princesse Taylor n’est plus si petite que ça et elle compte bien faire sortir David des sentiers battus et le mettre devant le fait accompli. « La princesse machiavélique » ne va pas le ménager. Elle ne va rien lâcher ! Avec Taylor, David n’est pas au bout de ses peines !
David, sera-t-il prêt à « déplacer des montagnes » ?
David « a un self-control absolument phénoménal », une volonté et des principes bien ancrés. On sent que malgré ce qu’il ressent, sa loyauté et les on-dit sont de gros obstacles. Je dois dire que ses pensées envers lui-même et « son mal-être » étaient très durs. Cela m’a fait mal au cœur de le voir souffrir autant, de ne pas pouvoir être naturel, lui-même et surtout de ne pas assumer. J’ai eu de la peine pour lui !
J’ai adoré découvrir ce personnage qui se dévoile chapitre après chapitre. Il est surprenant ! On est témoin de sa lutte contre ses sentiments, de ses doutes, de ses peurs. C’est autant fort que déchirant ! Puis nous le voyons tout à fait différemment. C’est une vraie métamorphose ! Sous ses airs timides et en retrait, on ne s’imagine pas le feu et la force qui crépitent en lui. David est alors plus dominant, intense, sauvage, survolté... J’ai adoré cette facette !
Et je crois que ses côtés qui m’ont le plus plu, c’est de le voir : attentif, attentionné et tendre. Comment ne pas craquer ?
Puis il y a elle, Taylor Johnson, la fille de Tony.
Depuis toutes ces années, Taylor a bien grandi. Aujourd’hui, elle a dix-huit ans et s’apprête à partir pour Boston pour suivre ses études d’avocate à Harvard. Pour elle, un avenir brillant s’annonce, mais il y a malgré tout ce qu’elle éprouve pour lui. Lui, David Turner, « son oncle » de cœur, mais pas de sang.
Taylor est loin d’être une fille timide. Cependant, sous son aplomb et sa prestance, on sent sa fragilité et ses failles. Les sentiments qu’elle éprouve pour David « ça ne date pas d’hier » et aujourd’hui, on la sent épuisée. À force de jouer « avec le feu », elle est arrivée à un point de non-retour et pour elle, il est grand temps d’agir.
Taylor, n’a pas dit son dernier mot et compte bien pousser à bout celui qu’elle aime depuis si longtemps.
Taylor est une jeune femme surprenante, avec un « tempérament de feu » et un côté « rebelle » que j’ai adoré. C’est une battante !
Extrait : Ce n’est pas un amour interdit. C’est un amour qui a évolué, qui s’est renforcé, qui a souffert et qui est maintenant plus fort que jamais.
Avec ce roman, j’ai passé un très bon moment de lecture. J’ai été ravie de découvrir l’histoire de David et de sa princesse Taylor. Ils sont tous les deux très attachants et on voit tout au long le lien fort qu’il y a entre eux. Il est unique et vrai !
Maintenant, il me tarde de lire le dernier tome, « Las Vegas ». Il promet encore bien des aventures !
Je vous recommande vivement ce troisième tome ainsi que les deux premiers !
À la dérive À la dérive
Jane Devreaux   
Je n’ai pas eu l’occasion de relire un roman de Jane Devreaux depuis qu’elle est publiée chez Hugo Roman, mais j’avais beaucoup apprécié Sinder donc à la lecture de la quatrième de couverture, j’avais très envie de replonger dans une histoire de l’auteure. En refermant ce livre, je suis ravie de l’évolution de la plume de l’auteure et la qualité de l’intrigue qui oscille entre ombre et lumière.

Léa a tout perdu en l’espace de quelques mois, sa famille, son insouciance et son foyer. Aujourd’hui sa vie n’a plus rien à voir et malgré les difficultés elle tente de maintenir la tête hors de l’eau. Désormais elle n’a plus rien de l’étudiante paisible, et elle exerce un travail qui lui permet tant bien que mal de subvenir à ses besoins. Adam est tout ce qu’il lui reste, mais son état léthargique le force à des soins constants dans un hôpital psychiatrique. Prête à tout pour retrouver le jeune homme, Léa participe à un programme de bénévolat lui permettant d’être en contact avec les patients. Persuadée de toucher au but, elle se retrouve face à Axel un homme fragile qui malgré ses blessures parvient à la toucher. Tant par son sarcasme, que par le désir qu’il lui inspire.

Au delà des thèmes poignants abordés, nous avons un décor particulier puisque l’histoire débute dans un hôpital psychiatrique, on sent immédiatement l’atmosphère pesant et la souffrance des personnages. Nous sommes dans un lieu clos et la promiscuité contribue à un rapprochement sans que ça soit voulu. On décerne les difficultés d’Axel à émerger et l’intérêt que Léa éprouve pour le jeune homme, bien que son but n’est jamais été de se rapprocher de lui, elle va rapidement éprouver une sorte de fascination pour son patient et bien qu’il soit parfois assommé par les médicaments, sa repartie va lui donner envie d’interagir avec lui de manière plus approfondie.

On ressent rapidement qu’un secret plane au dessus de nos héros et personnellement, j’ai commencé à me faire une idée assez clair des révélations à venir retirant l’élément de surprise. C’est peut-être le seul moment où j’ai trouvé que l’histoire perdait en crédibilité, mais à mon sens bien que ça soit un élément important, c’est principalement l’aspect psychologique qui est abordé et le développement de la romance est au centre de l’histoire. Jane Devreaux maîtrise son sujet et on attend avec impatience les interactions entre les personnages. J’ai peut-être été un peu frustrée de certaines ellipses qui m’ont donné l’impression d’être maintenues à distance dans l’évolution de la romance et bien que j’ai adoré ma lecture, ça m’a empêché de totalement adhérer à l’histoire.

En bref, l’auteure nous offre une romance atypique avec un fort potentiel psychologique, et même s’il m’a manqué quelque chose. Jane Devreaux nous embarque avec brio dans une histoire d’amour rempli d’espoir et malgré les souffrances psychologiques que vont subir ses personnages, il est impossible de rester insensible. Sans oublier un panel de personnages secondaires tout aussi attachants. Une bonne lecture qui se lit rapidement.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4Dm

par Luxnbooks
Love Story au collège Love Story au collège
Anne Saulot   
Je ne m'attendai pas à ça en ouvrant ce petit roman, je pensais avoir à faire à une romance plus sexy mais c'est plus de la chicklit. J'ai quand même adorée les histoires sur les élèves, leur profs, les situations rigolotes, j'ai bien ri avec ce livre. Je recommande.

par Carobooks
Love, Tome 2 : Laisse l'amour rester Love, Tome 2 : Laisse l'amour rester
Melissa Collins   
If you’re lucky, you’ll fall in love – truly, madly and deeply in love. But what happens when that honest and pure love isn’t enough to erase your fears? What happens when your past rears its ugly head and threatens your future?

Maddy and Reid had that kind of love – the all-encompassing, Earth shattering, once in a lifetime kind of love. Then life happened. Old wounds that were thought to be long healed and scabbed over are ripped opened and they are forced to face the possibility that, maybe, they are not strong enough to fight their demons and embrace the light.

Together, they found out what love is, but now they will each need to heal on their own before they can ever be together again. They must face their fears and beat down their pasts in order to find their way through this crazy uphill battle called love.

They’ve let love in, but now, they need to find out how to Let Love Stay.
Forbidden Men, Tome 1 : Le Prix d'un baiser Forbidden Men, Tome 1 : Le Prix d'un baiser
Linda Kage   
J'ai adoré cette lecture. Gros coup de coeur!!!
Nous faisons ici la connaissance de Reese, jeune fille pétillante,bourrée d'humour, à qui pourtant la vie a joué un mauvais tour. En effet, son ex a essayé de la tuer en l'égorgeant avec un couteau. Elle a échappé de peu à la mort et a été contrainte de quitter la ville où elle vivait avec ses parents et de changer d'identité. Elle part donc vivre dans la même ville que sa cousine, Eva, dans un appartement qui appartient aux parents de cette dernière, la tante et l'oncle de Reese. C'est donc dans cette nouvelle ville que Reese tente de se reconstruire et sur les bancs de la fac qu'elle fait la rencontre de Mason Lowe! Il est beau, intense, grand, a un regard à vous couper le souffle, un charisme énorme. Au premier regard, Reese est attiré par ce bel inconnu mais Eva va rapidement faire retomber le soufflet : Mason est un gigolo. Il vend son corps pour du sexe à de vieilles femmes riches. Certaines circonstances vont permettre à Reese et Mason de se rapprocher jusqu'à devenir amis. Une amitié teintée de désir que chacun se refuse à céder. Tout du mois au début...
J'ai adoré la partie où Reese et Mason se rapprochent et deviennent amis. L'histoire étant du point de vue de Reese, on sait que de son côté elle est attirée par Mason mais son "métier" est un obstacle incontournable pour elle. Reese est un personnage féminin comme je les aime. Elle est forte, honnête et drôle, très drôle. J'ai adoré son sens de l'humour, surtout quand Mason rentre dans le jeu lui aussi (soupirs). Elle ne se fie pas aux rumeurs pour se faire une opinion sur quelqu'un mais à son instinct, à ce que lui dit son coeur, et son coeur bat indéniablement plus vite quand Mason est présent. Elle a va aller au-delà de l'étiquette de gigolo qui lui colle à la peau pour découvrir un jeune homme magnifique dont elle va rapidement tomber sous le charme.
Mason est un personnage comme je les aime également. Malgré son physique à tomber par terre, on se rend compte au fil des pages que c'est un écorché vif, qui n'a pas choisi de faire ce qu'il fait mais à qui ça a été en quelque sorte imposé par une femme immonde qui a profité de l'innocence de ses 18 ans à l'époque et de conditions de vie difficiles pour lui et sa famille pour l'entraîner dans cette vie. Il se refuse toute relation amoureuse car il sait que son activité n'est pas compatible avec ça. Il se refuse même toute relation amicale avec des filles jusqu'à ce que Reese entre dans sa vie. Il va vite se rendre compte que cette jeune femme est différente des autres, qu'elle cherche véritablement à le connaître lui, Mason Lowe, et à aller au-delà de l'étiquette de gigolo, à essayer de le comprendre. Plus ils se rapprochent, plus il se sent indigne d'elle et il se refuse d'aller plus loin qu'une simple amitié. Il ne veut pas la souiller, il la respecte trop pour ça.
Je pourrai en dire encore tellement plus mais je vais m'arrêter là.
Cette histoire est vraiment magnifique, douce et intense à la fois avec des personnages forts qui ne nous laissent pas indifférents. J'ai ri, vraiment ri, plus d'une fois. Mon coeur s'est également serré à certains passages clés et forts pour Reese et Mason.
Je ne connaissais pas du tout cette auteure mais inutile de dire que je suis devenue une de ses fans! Son écriture est très belle et je vais me faire un plaisir d'enchaîner sur un autre de ses livres!
Je recommande à 100000000000% ce livre qui a un niveau d'anglais très abordable et qui saura ravir le coeur de plus d'une lectrice!
Eternita Eternita
Elodie Solare   
http://www.my-bo0ks.com/2020/02/eternita-elodie-solare.html

Je ne connaissais pas du tout l'auteure, Elodie Solare mais j'étais vraiment curieuse de découvrir Eternita, dont j'avais déjà entendu parler à l'occasion du Festival New Romance lorsque nous avions la possibilité de choisir le prénom que nous préférions. Le résumé a fini de me convaincre, il faut dire que les histoires d'amour sous fond politique avec un garde du corps, ce n'est pas ultra abordé en romance, alors ça s'annonçait vraiment super.

Eternita, c'est l'histoire de Letizia, une jeune femme qui profite pleinement de la vie. Un peu trop même puisqu'elle n'est pas toujours en possession de ses moyens. Elle aime sortir et se drogue plus qu'elle ne devrait. Mais ça, c'était avant la décision de son père de faire la course pour la présidence. Son emploi du temps va devoir changer radicalement, et elle ne sera plus jamais seule, Alexis, son garde du corps ne va pas la lâcher d'une semelle.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'étais vraiment curieuse d'en savoir plus notamment cette héroine, Laetizia qui avait l'air haute en couleur. Une héroine avec laquelle j'ai eu beaucoup, beaucoup de mal à m'attacher. Il faut dire qu'elle est, au démarrage, à elle toute seule, le cliché de la fille pourrie gâtée, superficielle et assez peu mature. Concrètement, je pense que cela est plus ou moins voulu. Ainsi, elle a une marge pour évoluer vraiment au contact d'Alexis. On cerne assez rapidement son caractère et la complexité de son comportement. Je m'attendais à une évolution un peu plus développée, car là, j'ai commencé à l'apprécier qu'à la toute fin...

De son côté, Alexis avait tout pour me plaire. Enfin, ça c'était sur le papier. Le garde du corps de la belle Letizia a déjà eu quelques soucis par le passé en étant en charge de la sécurité. Je ne vous dévoilerais rien de trop puisque dès le premier chapitre on donne le ton. Le monsieur n'est pas vraiment professionnel et cède à ses clientes. Autant vous dire que j'ai trouvé ça limite... J'aurais préféré qu'il ne couche pas avec sa cliente précédente pour avoir "l'impression" qu'il ne se tape pas toutes ses clientes... Manque de pot pour moi, ce n'est pas le cas. Honnêtement, j'ai l'impression que bien souvent, en New Adult, les personnages masculins sont incapables de se retenir... Bonjour l'image de l'homme quand même...

Vous l'aurez compris, j'ai eu du mal avec nos deux personnages principaux. Alors forcément, cela se répercute sur la romance en elle-même qui, je l'avoue ne m'a ni faite rêver, ni émue, ni intéressée plus que ça. C'est un flop de ce côté, moi qui en attendais beaucoup. J'ai trouvé qu'elle manquait de profondeur et s’avérait plus physique qu'autre chose.

Fort heureusement, Eternita propose une histoire d'amour mais pas que. Ce que j'ai apprécié, c'est le côté politique. Le père de notre héroine souhaite s'engager dans cette voix et cela va bousculer la vie de chacun. J'ai trouvé intéressant de les voir réagir face à cette nouvelle et s'adapter. Enfin, l'addiction sera également de la partie et j'ai trouvé que c'était plutôt bien joué de la part de l'auteure de montrer une autre facette de celle-ci avec les choix qu'elle a prit et dont je ne parlerais pas ici pour garder le suspense.

Au final, je reste sur ma faim avec Eternita. Il y avait quelques éléments intéressants qui auraient - à mon sens - pu être davantage exploités pour rendre l'histoire plus profonde et prenante. J'en attendais un peu plus et n'est pas été totalement convaincue par cette histoire, dommage.

par Carole94P
My Rules My Rules
Anita Rigins   
TJ et Rose...
Voici deux personnages que je ne serais pas prête d'oublier.
L'histoire est incrouablement touchante, vraie qui traite de diverses sujets de société. On sent l'âme de l'auteure dans ses écrits, et My Rules n'échappe pas à la règle !
Retrouver la Meute était un vrai plaisir ! Ils m'avaient manqué ❤. Et j'ai adoré découvrir l'histoire de Rose, une femme douce mais forte brisée par des évènements affreux de son passé et Tayron, un homme drôle, plein de cœur, rongé par ses démons. Ensemble, ils apprenent à se lâcher et à être eux.
Lisez ce livre, vous passerez par pleins d'émotions. On s'énerve, on ris, on aime, on pleure... Découvrez l'histoire de My Rules !
Toxic love, Intégrale Toxic love, Intégrale
M.J. Swan   
Même si on m'avait dit que ce livre était très intense (tu te reconnaîtras et je te remercie au passage de ne pas en avoir dit plus !), je suis quand même tombée sur le cul, excusez-moi de l'expression. J'ai été très surprise par la noirceur de l'histoire, je ne m'attendais pas à autant d'interdit, de suspense et de rebondissements. En parlant de rebondissements, je dois dire que c'est une chose un peu... un peu trop exagérée dans ce livre. Il y a tellement de retournements de situation que cela en perd de sa crédibilité et je trouve cela vraiment dommage. La seconde chose qui m'a manqué, c'est l'évolution des sentiments des personnages ; j'aurais adoré que les personnages se tournent plus autour, car je trouve que l'évolution n'est vraiment pas nette. Il manque l'état entre le "je te déteste" et "l'amour de ma vie".
Mais je ne peux pas cacher que j'ai été carrément emportée par le suspense et j'ai cru mourir à plusieurs moments. Néanmoins, je ne regrette pas du tout cette lecture, même si deux petites choses m'empêchent de dire que l'histoire de Calie est un véritable coup de cœur... Je ne préfère aucune des deux parties, je les adore toutes les deux, et si comme moi, dès les dix premières pages vous vous dites "C'est quoi ce bordel ??!", continuez quand même, ça vaut le coup promis !

par armel86
Nothing more, Saison 1 : Landon Nothing more, Saison 1 : Landon
Anna Todd   
Un premier tome ennuyeux comme la pluie. Une histoire qui n'en est pas vraiment une, des personnages passifs et une intrigue inexistante.
Pas de suite pour moi.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode