Livres
553 600
Membres
597 882

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Marie-Stanis : Ma PAL(pile à lire)

Nous, à jamais Nous, à jamais
Stacey Lynn   
Beaucoup de mes plus belles lectures sont motivées par l'intuition, ici j'ai d'abord été sous le charme de cette magnifique couverture et lorsque ce roman a été annoncé par la maison d'édition, le résumé m'a contraint de précommander cette histoire. Plusieurs mois après, je n'avais plus aucun souvenir de l'histoire et c'est avec beaucoup d'émotions que je me suis laissé porter par cette lecture mignonne comme on les aime.

Dans cette histoire, il est question de confiance. Amy Thompson sort d'un coma de trois semaines et deux ans de sa vie se sont littéralement effacée de sa mémoire. Toute sa vie semble ne pas correspondre à la fille qu'elle était il y a deux ans et cette évolution qu'elle a du mal à comprendre va renforcer son malaise. Personne ne semble disposer à lui raconter ce qui s'est passé pour que sa vie diffère tellement de son éducation et malgré la présence de son amie d'enfance pour la soutenir dans cette épreuve, elle est plus perdu que jamais. Et puis, il y a Adam, l'homme qui partage sa vie depuis plusieurs années, mais qu'elle a totalement oublié. Tout le monde s'accorde à dire qu'ils s'aiment, et son côté attentionné est évident, mais les bribes de souvenirs vont lui réapparaître en rêve et cette relation de rêve semble pourtant bien semer d'embûches et la confiance est difficile à obtenir.

Stacey Lynn a pris le parti de rendre son lecteur aussi confus que son héroïne, des flash-back vont venir remettre en lumière certain aspect de la vie d'Amy et pour la plupart ils vont concerner Adam, montrant un jeune homme colérique et jamais seul. A l'image d'Amy il est difficile de comprendre ce qui les a réuni, les flash-back n'étant pas en sa faveur on aimerait voir la jeune femme recouvrer la mémoire pour obtenir les informations manquantes. Pourtant, dans les moments de doute, elle va pouvoir compter sur le soutien de sa meilleure amie et sa thérapeute pour mettre des mots sur ses insécurités et réapprendre à faire confiance à cet inconnu qui l'attire.

Malgré les secrets, Amy va tenter de se rapproprier cette vie qui lui est inconnue et même si on aimerait que tout soit dévoilé rapidement par son entourage, on la laisse obtenir des réponses seules et remettre toutes ces informations dans l'ordre. Je trouve ça assez effrayant d'oublier une partie de sa vie et devoir vivre avec un parfait inconnu qui malgré ce que tout le monde dit, ne t'inspire pas confiance. Pourtant, bien qu'elle n'admette pas l'attirance est là, mais la différence entre ses souvenirs et la réalité est troublante. L'histoire est adorable et l'intrigue conduite par des personnages touchants qu'on prend plaisir à connaître et la reconstruction d'Amy ne sera pas simple. Elle devra apprendre à écouter son cœur et réaliser que ses souvenirs peuvent l'induire en erreur.

Une romance douce et adorable qui fonctionne parfaitement, l’amnésie est un bon moteur pour l'intrigue et ça favorise une petite tension dans lecture car on ne sait pas vraiment à qui Amy peut accorder sa confiance. Et ce doute va grandir au fil des révélations pour au final voir notre héroïne se rapproprier sa vie. Une très belle lecture qui parle de reconstruction après un accident et c'est avec beaucoup d'émotions que Stacey Lynn met en avant les doutes et angoisses d'Amy, sans pour autant oublier l'impact et la douleur pour les proches. En conclusion, on peut dire que cette histoire met en lumière les forces et les faiblesses des personnages, montrant qu'on est tous amené à évoluer au contact des autres et j'ai apprécié cette remise question.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-3NS

par Luxnbooks
Stark International, tome 1 : Sur tes lèvres Stark International, tome 1 : Sur tes lèvres
Julie Kenner   
Un très bon moment de lecture, comme toujours, la série Stark fait partie intégrante des valeurs sûres. J'ai tout de même une légère préférence pour le couple Damien/Nikki ce qui ne m'empêche pas d'attendre avec beaucoup d'impatience la sortie du tome 3 pour pouvoir lire d'une traite les deux derniers volumes et enfin connaître la fin de l'histoire qui s'annonce intéressante bien que peut-être un peu similaire aux précédents. A voir...
Reapers Motorcycle Club, Tome 5 : Adorateur Reapers Motorcycle Club, Tome 5 : Adorateur
Joanna Wylde   
Même si sur le fond l'histoire est sympa... elle me déçoit.
Le scénario est chaotique, cafouille sérieusement au niveau des dates, sans compter le script, la chronologie et il présente de sérieux raccourcis dont un spectaculaire de 2 ans... zappant des pans entiers de l'histoire. De plus, ce tome est bien moins mouvementé que les derniers.
Les " je t'aime , moi non plus" ont été lassants.
C'est vraiment dommage car le couple est attachant, mais jouer aux flash-back, décrire la vie sur une période de plus de 6 ans, est un exercice qui n'a pas été concluant à mes yeux.
Pour autant, j'apprécie cette série.

En bref, un couple et une trame qui avaient un énorme potentiel mais qui hélas sont sacrifiés au nom d'un déroulement saccadé et étalé sur le passé, présent, futur et de trop nombreux raccourcis. Une déception pour moi.
Bonne lecture.
Cœurs écorchés, Tome 1 Cœurs écorchés, Tome 1
Stéphanie Jean-Louis   
Stéphanie Jean-Louis est une auteure que j'ai découvert l'année dernière grâce à sa saga sensationnelle sur les "Rebel Bikers". J'avais eu un énorme coup de cœur pour cet univers et lorsque j'ai su que l'auteure revenait avec une nouvelle histoire dans un registre différent c'est avec une grande curiosité que je me suis plongée dans cette nouvelle lecture. Après avoir lu "Cœurs écorchés", mon verdict est sans appel. C'est encore un immense coup de cœur!!! Non seulement cette auteure sait utiliser les mots mais en plus de ça elle met en avant des personnages au tempérament si impulsif que leurs réactions en deviennent imprévisibles autant pour ceux qui font face à eux que pour nous, lectrices.
Stéphanie Jean-Louis est incontestablement une auteure à suivre encore et encore et encore!

Mais pour l'heure laissez moi vous parler de ce premier tome de "Cœurs écorchés" et je le précise dès maintenant aucune frustration à la lecture du mot fin.
Au premier chapitre, c'est en plein milieu du mariage de Lexie, 21 ans, que l'auteure nous emmène. Lexie se marie avec celui qui partage sa vie depuis maintenant 3 ans : Nathan. En apparence cet homme a tout pour être parfait, il est beau, populaire, attentionné, respecté mais au fur et à mesure de la lecture vous ne pourrez vous empêcher de le détester et même de le redouter. Nathan n'a pas encore montrer son vrai visage mais malheureusement pour Lexie cela ne va pas tarder...... Je déteste ce genre d'homme qui pense que des personnes leur sont redevables car ils ont "bien agi". C'est exactement de cette manière que va se comporter Nathan avec Lexie tout en se montrant autoritaire, en faisant comme si sa femme n'était rien de plus que sa propriété et encore, cette façon d'agir est douce par rapport à ce qu'il va nous montrer par la suite.... Vous le verrez par la suite, dans cet ouvrage il ne faut pas se fier aux premières apparences car bien souvent elles s'avèrent être trompeuses.

Un fantôme du passé va refaire irruption dans la vie de notre héroïne au moment où elle s'y attendait le moins. Celui qui lui a brisé le cœur il y a trois ans, celui qui l'a si profondément blessé que même encore aujourd’hui la cicatrice présente dans son cœur est loin d'être refermé, celui qui la perturbe et l’envoûte rien que par sa présence et rien qu'avec un seul regard : Cameron.
Un début d'histoire très prometteur qui m'a séduit dès les premiers instants.... c'est en totale confiance que j'ai continué ma lecture qui est devenue de plus en plus addictive, captivante, intrigante et intéressante au fil des pages.


Parlons un peu plus en détail de Cameron, de mon point de vue LE personnage le plus complexe et surtout celui envers qui j'ai eu du mal à me faire un véritable avis sur sa personnalité.
Ce héros m'a fait fondre avec ses qualités mais également avec ses défauts qui le rendent encore plus attrayant et ensorcelant. Cameron est intense, fougueux, il respire la passion et le sexe... bon pour la faire courte il est la tentation incarnée!!! Sa façon de parler à la fois brute et crue est très émoustillante, j'aime beaucoup ce genre de personnage qui reflète une virilité telle que rien que sa manière de regarder celle qu'il convoite est irrésistible. La grande question est, malgré la fait que Lexie soit mariée, combien de temps va t-elle résister à Cameron et à son sex-appeal redoutable?
Cependant Cameron n'est pas seulement un héros au charme évident, il cache un lourd secret qui l'a complètement changé...... sa personnalité est telle qu'il est impossible de prévoir quelles vont être ses réactions et surtout il va cacher des facettes qui, lorsque je les ai découvertes, m'ont décontenancée et déroutée. Cameron est un mixte de virilité et de sensibilité, il est sincère, malin et peut-être bien plus dangereux que ce que à quoi on aurait pu penser. Mais j'ai quelques réticences à son sujet, certaines de ses paroles, certaines de ses actions m'ont laissées assez septique.... Même lorsque le mot fin a sonné, j'ai eu comme un sentiment de méfiance et de doute permanent envers lui.... je ne sais pas, Cameron m'a vraiment troublé....

Grâce au point de vue exclusif de Lexie, nous allons tout connaître à son sujet, de ses émotions profondes, à ses douleurs, ses souvenirs, ses sacrifices....... des chapitres du point de vue de Cameron auraient pu être un gros plus, au moins les lectrices auraient eu la possibilité de mieux le cerner mais en arrivant à la fin du roman j'ai réalisé que en fait non, la narration de l'histoire est parfaite. Le fait de ne pas tout savoir sur ce qui passe par la tête de Cameron amène plus de mystère, plus de doutes - de ce fait la lecture est encore plus prenante et palpitante et ce personnage est encore plus marquant.

Des personnages complexes et des situations compliquées, des cœurs brisés qui ne se sont jamais réparés, des protagonistes aux multiples visages - tout ce mélange est parfait mais ce qui le rend encore plus parfait c'est la passion et l'érotisme que dégage ce roman. Le désir atteint continuellement son paroxysme, l'ambiance est sulfureuse, passionnelle et frustrante car les héros ne vont pas succomber directement à cette tentation... enfin pas complètement.
L'auteure a donc réuni dans cette histoire des émotions fortes, une puissante sensualité et une succession d'événements et de personnalités troublantes qui m'ont laissées sans voix.
J'aurais tant à dire sur ce livre mais chut!!!
Je vais donc me contenter de vous conseiller de foncer et de vous même vous laissez tenter comme moi je l'ai fait!!

Je n'ai pas ressenti ce genre d'émotion pour un livre depuis un moment, j'en ai eu tellement les larmes aux yeux que j'ai dû stopper ma lecture afin de reprendre mes esprits et je n'exagère en rien!
Je m'efforce d'être toujours sincère dans mes chroniques et quand une histoire fait battre mon cœur à un rythme effréné comme c'est le cas ici je me dois de le clamer haut et fort
Reapers Motorcycle Club, Tome 3 : Corrupteur Reapers Motorcycle Club, Tome 3 : Corrupteur
Joanna Wylde   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-5d3

{Marina} :
Joanna Wylde y va crescendo avec sa série Reapers Motorcycle Club ! Les deux premiers tomes m’avaient beaucoup plu, mais Corrupteur est un coup de cœur !!

J’étais impatiente de lire l’histoire de Em, la fille du président des Reapers, et Hunter, un Devil’s Jack.

[...]

La première partie du livre reprend des événements du tome précédent, mais le changement de personnages principaux donne une nouvelle dimension à l’histoire. Et le ton employé pour l’écriture de Corrupteur est totalement différent.

Em est loin de l’image de la fille à papa faible et naïve qu’elle donnait dans Protecteur. Et pour une fois, il s’agit d’une héroïne qui comprend et connaît les enjeux du milieu des bikers. Une femme qui sait tenir tête et se battre pour ceux qu’elle aime.

Tant qu’à Hunter… Il est craquant ! Capable de liquider un homme de sang froid au nom de son club, il fond comme neige au soleil devant une femme qui représente pourtant ses rivaux.

J’ai plongé dans l’histoire sans parvenir à m’en détacher avant la fin… Et même à la fin, j’en voulais encore.

Ce tome est indéniablement le meilleur ! Du moins, celui que j’ai préféré !
Dark Soldiers, Tome 2 : Sexy Wild Rider Dark Soldiers, Tome 2 : Sexy Wild Rider
Sara June   
ah ben voila !!!! je l'attendais cette suite de série et Path est exactement comme je le pensais , beau et tendre , j'ai adorée ce tome . Mais quels histoires faites de rebondissement et la fin est des plus saisissante car on est tres loin de s'imaginer cette histoires se terminer ainsi , Bref Sara June encore encore sur Kill et Dee

par Lydie-9
Bikers, Tome 3 : Bikers Forever Bikers, Tome 3 : Bikers Forever
Stéphanie Jean-Louis   
Que dire ? J’attendais ce grand final avec impatience et WAOUH.
Je vais déjà commencer par vous dire que c’est UN MÉGA ÉNORME GIGANTESQUE coup de coeur. Ce tome est une pure merveille, il y a de l’action de l’émotion, une histoire dans laquelle il est dure de dire au revoir à des personnages que l’on a côtoyé sur trois tomes, que l’on ne veut pas quitter car on a encore envie de faire parti d’eux.
Un tome qui quand j’écris ces quelques lignes me mettent les larmes aux yeux car je peux vous dire que vous ne sortirez pas indemne à la fin de votre lecture. Celle-ci est juste parfaite.
Bon je ne peux pas parlez de mon ressenti sans évoquer mon ptit Tony d’amour. Toujours aussi chaud bouillant, toujours à nous faire craquer, toujours un caractère bien trempé et hummmmm il m’a bien fait rire.
Un personnage à la hauteur de mes attentes tout simplement.
Mes derniers mots iront à l’auteure Jean-louis Stéphanie Auteur qui a fait un tome final exceptionnel, je lui dis bravo car elle a réussi à me captiver tout du long et ses bikers sont juste exceptionnels. Merci pour cette fabuleuse histoire.
Verdict !!!! On fonce on succombe on craque une pépite à lire absolument.

par nini51000
Sweet Home, Tome 1 : Sweet Home Sweet Home, Tome 1 : Sweet Home
Tillie Cole   
Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout aimé. J'avais découvert Tillie Cole avec "mille baisers pour un garçon" ou j'avais versé toute les larmes de mon corps - et d'ailleurs en diamant dans ma biblio - mais Sweet Home n'est clairement pas a la hauteur de ce que j'avais déjà lu d'elle.

Déjà Molly bien que mignonne, est une Mary Sue en puissance, orpheline, gentille douce parfaite et tout le tralala. Rome est un stereotype de bad boy finalement pas si bad que ça parce qu'il souffre. je parle meme pas de Shelly, copier/coller des garces habituelles de series B qui a leur dernière année de fac se comporte encore comme les reines de lycée. en fait les personnages que j'ai trouvé les plus intéressant c'était Cass, Lexi et Austin. c'est ceux qu'on voit le moins pourtant.

Je suis vraiment désolée pour ceux qui ont aimé le livre d'avoir un avis si tranché, surtout que je suis non plus mauvais public mais tout était cousu de fil blanc, prévisible a outrance. et surtout, j'ai eu un problème avec rome, il n'est pas seulement dominateur il est surtout irrespectueux, il parle vraiment mal a Molly parfois et ma foi, elle a l'air d'aimer ça. Molly qui d'ailleurs, pour une femme "mature" pique des crises sans avoir toutes les informations ou joue les moralisatrice a tout bout de champ.
l'histoire des parents je l'ai trouvé également un peu grosse aussi, vraiment très drama et à mon sens y avait plein d'autres solutions pour Rome s'il le voulait vraiment, pour échapper à tout ça. et le dénouement final était affreusement prévisible.

j'avais découvert (et aimé) Tillie Cole avec le livre "mille baisers pour un garçon" mais Sweet Home n'est pas a la hauteur de ce qu'elle avait pu écrire, et c'est sans doute la romance inspiré de Romeo et Juliette la moins bien que j'ai lu jusqu'ici,j'ai été très déçue.

par sorello
Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur Reapers Motorcycle Club, Tome 1 : Possesseur
Joanna Wylde   
Alors, alors...en voilà un ramassis de clichés sur le milieu des Bikers.
J'ai détesté.
L'histoire est sans âme.
Déjà que le début démarre n'importe comment, un coup on est dans le présent puis on revient dans le passé pour revenir au présent...bref, incompréhensible avant la stabilisation du récit.
L'idée même du chantage est débile et le fait que l'héroïne Marie l'accepte, prouve bien ses capacités mentales proches de 0.
Le héros est insupportable, vulgaire, machos, complètement centré sur son nombril. Haïr autant que j'ai pu haïr Horse est quasi impossible.
Que l'auteur lui donne un côté bad boy, d'accord. Mais c'est le bad boy très con qui est représenté ici puisque son comportement n'évolue jamais : c'est un gros con du début à la fin.
A l'inverse de l'héroïne qui partait plutôt bien et qui devient chiante, conne, soumise et très conne ensuite, ce qui est bien, c'est que Horse le dit lui-même à la fin.
Sérieusement ? Il traite Marie de pute et c'est elle qui vient s'excuser ???!!!
Pardon ?!
Les féministes qui liront ce livre vont avoir les yeux qui s'écarquillent souvent tant Marie est insupportable d'acceptation. Petit rappel : le Moyen-Age, c'était il y a 500 ans. A croire que ce n'est pas une femme qui a écrit ce bouquin mais bel et bien un homme.
Enfin, le comportement de TOUS les personnages était aberrant.
La suite sera sans moi, c'est sans intérêt.
Pucked, Tome 5 : Savage Boy Pucked, Tome 5 : Savage Boy
Helena Hunting   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/11/21/savage-boy-helena-hunting/

Lance Romero, la légende du NHL est le dragueur invétéré de la fédération. Adepte des soirées arrosées et des pratiques controversées, le jeune homme est surtout un être torturé par la vie. Totalement rongé par ses tourments, il ne s’attend pas à tomber sur la plus douce des femmes ni à mériter son attention. Entre prise de conscience et règlement de compte, Lance va devoir ouvrir son cœur à la seule personne capable de calmer ses démons.

Si vous êtes un adepte de la saga, vous devez sûrement être impatient de vous plonger dans ce tome-ci. Si vous êtes comme moi, vous attendiez cette histoire avec la plus grande impatience surtout après la lourde déception de la précédente. Alors, je ne vais pas vous faire languir : Savage Boy est une véritable pépite ! Ce livre m’a plu dans son ensemble, des débuts difficiles, à l’évolution de leur relation, tout n’a été qu’émotions et bouleversement.

Il faut que je vous dise que j’ai souffert durant cette lecture, mais vraiment. Dès les premières lignes, Lance m’a fait mal au cœur. Il dégage tant de douleur, tant de désolation, tant de tristesse que je me suis sentie totalement désarmée. Je n’arrivais pas à encaisser son mal-être et j’ai dû faire une pause après une trentaine de pages pour reprendre le dessus avant de continuer. Je m’attendais à ce que son récit soit fort, profond, déroutant, mais je ne m’attendais pas à prendre de plein fouet l’emprise malsaine, destructrice et toxique à travers laquelle il vit.

Commencer Savage Boy c’est plonger dans les souvenirs les plus enfouis de cet homme brisé, c’est un accès direct à ses pensées les plus intimes, c’est une intense fusion du passé et du présent. Rien n’aurait pu me préparer à ce qu’il avait enduré, jamais je n’aurai pu anticiper les événements qui ont suivis. Toutefois, je suis totalement comblée par la direction que prend son histoire, je suis charmée par la jeune femme qui à force de patience et de tendresse arrive à ouvrir une brèche dans son cœur mutilé, mais je suis surtout conquise par l’épilogue explosif que leur a réservé l’auteur à la hauteur de ce qu’ils ont vécu.

J’ai beaucoup apprécié revoir toute la bande comme à chaque nouvelle sortie et je dois dire que je suis heureuse d’avoir retrouvé une Violet un peu moins grossière, plus supportable. La voir œuvrer en conseillère matrimoniale était un pur bonheur surtout qu’elle n’a rien perdu de son grain de folie.

Je ressors de ce livre totalement éprouvé par les révélations de Lance, touchée par la façon dont Helena Hunting a traité des sujets lourds tels que la maltraitance, la manipulation ou encore les dégâts que peuvent causer les mots. Je trouve qu’elle a magnifiquement équilibré son histoire de sorte que non seulement on éprouve de la compassion envers ses personnages, mais que le sentiment qu’il reste est l’espoir et l’amour en chacun d’entre nous.

Savage Boy est un immense coup de cœur.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode