Livres
554 515
Membres
599 641

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Marilou03 : Ma PAL(pile à lire)

Midnight Sun Midnight Sun
Stephenie Meyer   
Sur internet, je ne me lasse jamais de relire les douzes chapitres. C'est génial, tu as raison Puce880, on redécouvre l'histoire sous un tout nouveau point de vu et c'est super. Je prie pour que Stéphenie continue son livre, mais je crois que pour le moment elle n'est pas motivée. L'attente est vraiment frustrante.

par myra44
L'Appel du sang, la seconde vie de Bree Tanner L'Appel du sang, la seconde vie de Bree Tanner
Stephenie Meyer   
Ce livre est vraiment intéressant. Le point de vue de Bree éclaire l'intrigue d'Hésitation et m'a permis de discerner les rouages de la vengeance très bien structurée de Victoria. De plus, Bree est très attachante et m'a permis de me familiariser avec l'univers vampirique. D'ailleurs, sa vision des Cullen et de Bella m'a beaucoup plu, assister à la scène où les Volturi se confrontent à la famille de Carlisle à travers les yeux de ce nouveau né est très instructif. Bref, ce roman est très bien structuré et témoigne une nouvelle fois du talent de Stephenie Meyer, je le conseille à celles et ceux qui ont aimé la saga ! =D

par Aurore.
Les 100, Tome 2 : 21ᵉ jour Les 100, Tome 2 : 21ᵉ jour
Kass Morgan   
Quel plaisir de retrouver Clarke, Glass, Wells, Bellamy et l'univers de Kass Morgan.
Si Les 100 avait été une surprise, je peux dire que 21e jour est un petit moment de plaisir. Petit ? Juste parce qu'il se lit trop vite et qu'on en veut plus !
On est tellement pris dans l'histoire qu'on ne se rend pas compte à quel vitesse on tourne les pages. On est juste frustré en tournant cette fameuse dernière page parce qu'il va falloir attendre la suite pour avoir les réponses aux nouvelles questions que nous nous posons ! Ben quoi, ce n'est pas normal de vouloir tout connaître et tout savoir tout de suite ??
On se laisse totalement entraîner par l'alternance des points de vue de nos quatre personnages principaux et autant dire qu'à chaque fois on attend ça avec impatience parce qu'avec eux on découvre la Terre et on suit ce qu'il se passe sur le vaisseau. Mais surtout on découvre leurs émotions, leurs ressentiments, leurs douleurs, leurs doutes et leurs espoirs.
En résumé, un bon moment de lecture qui nous procure ce qu'il faut de question, de révélation et de romance. Manque cependant un peu d'action qui est compensé par l'intrigue qui monte d'un cran, et ce, même si certains événements sont prévisibles.
Et bien sûr, je lirais le tome 3, qui sera le dernier, avec beaucoup de plaisir.

par coco69
Les 100, Tome 3 : Retour Les 100, Tome 3 : Retour
Kass Morgan   
J'adore !!!
J'étais déjà fan de la série et c'est ce qui m'a poussé à lire le livre. Et vraiment l'histoire originel est vraiment mieux que celle qui a été reprise en série ! Même si la fin du bouquin est légèrement bâclé l'ensemble des 3 tomes est pour moi un vrai plaisir à lire. On est sous le charme des 100 qui malgré leur passé criminel (pour des trucs idiots parfois quand même ) deviennent vite attachants.
On découvre avec plaisir le personnage de Glass,de Sacha et la grande surprise pour moi qui ne connaissait que la série c'est de voir le personnage de Wells aussi aboutit et développé et surtout VIVANT.
[spoiler]Un peu triste quand même pour Sacha je voulais tellement qu'elle reste en vie ><[/spoiler]


par Nekowa
Les 100, Tome 4 : Rébellion Les 100, Tome 4 : Rébellion
Kass Morgan   
D'abord, pour ceux qui se demandent si c'est facile de replonger dans l'univers alors qu'on a lu la trilogie il y a des années, oui, pas de problèmes, l'auteur nous re-situe assez bien dans les premières pages, ça n'est donc pas difficile de s'y remettre.
Sinon, j'ai un avis assez neutre sur ce livre. En fait, je n'ai rien de négatif à lui reprocher, il était court, prenant, intéressant, mais pas non plus extraordinaire. Je l'ai lu d'une seule traite, c'était sympa, mais sans plus. Donc destiné à ceux qui ont aimé les trois tomes précédents, et qui en sont peut-être un peu nostalgiques, même si ça ne les vaudra pas, vous retrouverez vos personnages préférés avec plaisir.
Zazie, Tome 1 : Ça va être correct Zazie, Tome 1 : Ça va être correct
Marie-Renée Lavoie   
Un chouette petit livre plein de fraîcheur et de skittles. Bon, ce n'est pas mon bouquin préféré, loin de là. Disons que les livres où il est question de problèmes d'ados et de cliché sur les "groupes" d'élèves dans un collège ( les intellos, les populaires, les invisibles et les paresseux du fond de la salle de classe qui collectionnent les heures de colles), très peu pour moi! Je ne dis pas là que je ne lis aucun livres sur des collégiens cherchant leur place dans l'univers (si vous jetez un oeil à ma biblio, vous verrez que je lis beaucoup de romans de Cathy Cassidy). Ce que je veux dire, par contre, c'est
que ce qui me dérange dans ce genre de lecture, se sont les clichés qu'on y retrouve souvent. Mais dans ce livre là, j'ai trouvé que l'auteure a su écrire avec originalité et créativité une histoire pourtant commune en apparence. Zazie est une adolescente comme les autres, avec ses propres problèmes, ses propres doutes et ses propres espérances. Elle est pleine d'énergie et inspire vraiment la compassion.
Pour conclure, je dirais que c'est un bon livre adapté aux jeunes collégiens qui se retrouve perdu dans le monde haut en couleur de l'adolescence (genre, moi!). Si je trouve la suite, je la lirais avec plaisir!

par Branche
Zazie, Tome 2 : C'est poche ! Zazie, Tome 2 : C'est poche !
Marie-Renée Lavoie   
Retrouver Zazie fait partie des petits bonheurs que peuvent connaître les lecteurs : suivre les nouvelles aventures d’un personnage que l’on a aimé. Le problème avec les suites, c’est qu’il y a toujours un risque d’être déçu par rapport au tome précédent. Rassurez-vous : cet opus garde son peps !

Nous retrouvons Zazie un peu après l’avoir quitté. Elle a grandit et ses relations ont un peu évolué mais elle regarde toujours la vie avec le même œil : aussi curieux qu’ironique. Les réflexions de Zazie sont intelligentes et j’ai adhéré à ses remarques sur l’espèce humaine. Elle mûrit et commence à voir les deux côtés d’une pièce, comprenant peu à peu que les méchants ne sont pas toujours tel quel et inversement.

Ce roman, c’est aussi une ode à la famille. Si vous avez des frères et sœurs, vous savez bien à quel point ces derniers peuvent être chiants… et en même temps, combien ils sont aussi attachants. Zazie oscille souvent entre les deux émotions et la famille est donc un point central du roman. Si nous retrouvons Palmo, nous découvrons aussi Chose et les discussions entre Zazie et Ophélie m’ont souvent beaucoup fait rire. La bonne humeur présente dans ce roman est comme un bonbon et le lecteur déguste les expressions québécoises avec plaisir puisqu’elles apportent un petit plus au roman, nous donnant le sentiment de voyager (et l’occasion de découvrir de nouveaux mots !)

Cette fois encore, les pages se sont tournées bien trop vite…. Mais quitter Zazie se fait le sourire aux lèvres avec la satisfaction d’avoir passé un très bon moment ! Vivement le prochain !

par Rinne
Zazie, Tome 3 : C'est pas grave ! Zazie, Tome 3 : C'est pas grave !
Marie-Renée Lavoie   
Les adultes sont des êtres pressés qui nous demandent sans arrêt ce qu’on veut faire dans la vie. Pour l’instant, Zazie, aînée d’une famille de cinq enfants, sait surtout ce qu’elle ne veut pas faire. Par ailleurs, il y a des choses qui sont claires: Palmolive est toujours terriblement beau et Sébastien aussi fascinant. Le dilemme est profond. Les chars ou les arts? C’est une année étrange qui se poursuit. Le père de Zazie éprouve des difficultés au travail, le jardin de madame Nardella a été pulvérisé, des condos poussent partout et Marion, la tante tueuse de plantes-araignées, ne va pas bien, comme dans vraiment pas bien. Enfin, on ne sait toujours pas si le directeur de l’école a des pieds!
La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver
Christelle Dabos   
Une lecture enthousiasmante !!

J'ai mis du temps pour lire ce livre, pour différentes raisons, et je ne regrette pas de ne l'avoir découvert que maintenant, alors que je profite enfin de vacances, après de longs mois de travail : j'ai pu le lire à mon aise, presque d'une traite, et en profiter sans être dérangée.

Christelle Dabos a l'âme d'une romancière, une vraie, de celles (et de ceux) qui sont si rares. Elle maîtrise absolument tout : l'écriture (même les ornements de son style - dérives que je ne goûte guère d'habitude, subissant ce genre d'excès en grinçant des dents - sont en totale harmonie avec la magie du monde et les paradoxes de son héroïne, enfin... anti-héroïne, quel défi si brillamment relevé !) l'intrigue, ses personnages, le monde décalé.

J'adore l'écharpe !!!
(désolée, il fallait que ça sorte, alors j'ai cédé ^_^)

Je suis admirative de la manière dont l'auteur a réussi à créer une ambiance si personnelle, si envoûtante qu'il est impossible d'y retrouver des références. De nombreux auteurs (parfois très distrayants et maîtrisant parfaitement leur exercice) ne font que surfer à l'envi sur les thèmes porteurs. Les résultats sont bons, parfois même excellents, mais il n'y a jamais cette magie, cette possible immersion, où le sens critique part au placard (avec l'écharpe, par exemple <3). Mais par bonheur, quelque fois, la magie de l'écriture est là : l'auteur semble s'être si bien approprié les thèmes qu'il a choisi d'exploiter que l'on oublie qu'ils aient jamais été traités avant...

J'ai donc lu ce livre d'une traite ou presque, captivée par cette facilité de lecture - celle qui cache toujours un travail colossal. Aucun effort n'est demandé au lecteur, il peut se laisser bercer, sachant que tout viendra à point : les surprises, les justifications, les révélations.

Le style est incroyablement évocateur. Je suis en générale très hermétique aux descriptions : mon esprit décroche, je ne suis plus, mon regard décolle, il peut m'arriver de mollir, de reposer le livre / mon kindle...
Les descriptions de ce livre, nombreuses et courtes, sont remarquables de poésie et d'efficacité : en quelques mots choisis l'auteur fait jaillir une scène, des images, de la lumière, beaucoup de jeux d'ombres et de lumière, des visages... On s'y croirait ! C'est un grand talent de pouvoir ainsi permettre au lecteur de s'évader sans peine dans un monde imaginaire, comme s'il passait la tête à travers sa page ou son écran, un peu comme à travers un miroir...
(n'oubliez pas votre écharpe, on peut s'enrhumer facilement en plongeant le nez comme ça n'importe où)

Une des faiblesses récurrentes du roman "fantastique" (je mets tout l'imaginaire décalé dans cette rubrique : fantasy, urban-fantasy, steam punk, dystopie, uchronie, conte, SF, fantastique, surnaturel) est d'apporter avec une certaine lourdeur, ou du moins un manque d'élégance, les aspects décalés du monde - ces éléments qui vont permettre au lecteur d'apprécier le décalage entre le monde de l'auteur et le nôtre, et de profiter ainsi pleinement du récit. Parfois il y en a trop d'un coup (le fameux "info-dump" !) ou pas assez (on n'y comprend rien) ou trop tard (on n'est déjà plus là ou alors franchement énervé :( ). Ou alors, le roman s'appuie sur d'autre récits du même genre, alors c'est très clair ; si clair d'ailleurs que ça a de fortes chances d'être assez ennuyeux, parce que déjà vu mille fois (pas toujours cependant, grâce au miracle de la grâce de l'écriture... :) ).

Bon, tout ça pour dire que Christelle Dabos est une championne !! Je suis épatée par sa maîtrise, sa manière d’amener sur la pointe des pieds et avec une discrétion impalpable (l'écharpe peut aller se rhabiller, on parle d'un voile impalpable, là !) les informations nous permettant de nous immerger peu à peu dans son monde : c'est tout simplement du grand art !
Oui, parce que c'est difficile. Très difficile. Difficile du genre presque impossible.
Et que le résultat permet une lecture exquise, avec juste ce qu'il faut de questionnements ("c'est qui celle-là ? " "ça sert à quoi ça ?" "et comment ça se fait que ?") pour apprécier l'explication qui vient sans heurts, juste à temps, ni trop tôt ni trop tard.

De même les capacités "magiques" des personnes dotées de magie ne sont-elles pas exhibées comme des trophées, mais seulement vaguement exposées avant d'être mises en scène aux moment opportuns, jusqu'à l'apothéose finale...

Les personnages (mon grand point de sévérité) sont à l'image du reste : excellents.
Presque stéréotypés au départ pour beaucoup (ce n'est pas une critique, ce procédé me semble au contraire à privilégier dès lors que l'on sait faire évoluer ses personnages) certains nous étonnent alors que le roman se poursuit : Ophélie bien sûr, qui ne révèle bien plus héroïque que son départ chancelant, enrhumé, nauséeux, récalcitrant, ne l'aurait laisser croire. Et l'incroyable tante de Thorn ! Et le petit chevalier que l'on ne cerne toujours pas, mais qui fait froid dans le dos, les personnages secondaires, tout droit sortis de contes de fées pour certains (les vrais, ceux qui font peur)...

Il est rare de voir réunies tant de qualités littéraires chez un même écrivain : l'art d'écrire (je ne parle pas seulement du style, qui semble tant signifier pour un certain type de lecteurs français, mais de l'amenée des choses), l'imagination, la clarté, la faculté à évoquer des images terriblement vivantes et des personnages vrais, plausibles, complexes, humains tout simplement.
Et quand on a la chance de trouver cette harmonie, on le lâche pas !
Je suis sur les starting-blocks pour le tome 2, Christelle, c'est quand vous voulez ! XD


par milabette
La Passe-miroir, Livre 2 : Les Disparus du Clairdelune La Passe-miroir, Livre 2 : Les Disparus du Clairdelune
Christelle Dabos   
Les livres de Christelle Dabos méritent plus que le Diamant.
Que dire de ce livre à part que je regrette de l'avoir refermer aussi vite, que j'attend la suite avec impatience et que je vais très certainement me relire ces deux tomes de nombreuses fois d'ici la sortit du prochain, comment ne pas parcourir cet univers incroyable encore et encore et dire qu'on va avoir le droit à deux autres perles de ce genre (peut être plus).
Il se passe tellement de chose pour notre chère Ophélie dans ce tome, impossible d'en faire un résumé ou de dire ce que j'ai préféré (en même temps j'ai tout aimé donc...).
Gros coup de cœur pour Thorn.

Le troisième est en cours de rédaction et même si je suis impatiente, Christelle peut et doit prendre son temps, mais son imagination est tellement magique qu'on ne risque pas d'être déçu.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode