Livres
547 813
Membres
585 239

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de MarionLana : Ma PAL(pile à lire)

La Loi du cœur La Loi du cœur
Amy Harmon   
Je crois que ce qui m'a immédiatement attirée à ce roman, c'est la couverture. Au delà du fait qu'elle soit simplement magnifique, je ne pouvais m’empêcher de m'abreuver du mystère brutal et poétique, fort mais tellement délicat qui me fixait à travers les yeux présents dans ces profondeurs de bleu. Comme si la couverture me mettait au défi, moi aussi, de comprendre Les lois de Moïse.

C'est une histoire qui dérange, parsemée de toutes ces choses qui font d'une histoire ordinaire un véritable bijou. C'est une histoire sur la différence, sur la patience mais aussi la confiance. Et par dessus tout, l'espoir et le pardon. Celui d'un jeune homme qui ne voulait pas se laisser trouver, et d'une jeune femme qui ne pouvait s’empêcher de le chercher. Celui d'un petit garçon effrayé par la mort qui le hante, et d'une petite fille qui n'a peur de rien.

La beauté de ce roman n'a rien à envier à celle de sa couverture qui, à l'image des extraordinaires tableaux de Moïse, m'ont transportée dans un autre monde.

J'ai ri. J'ai crié. J'ai pleuré. Beaucoup.
Mais par dessus tout, j'ai rêvé. Beaucoup.

par Schweppy
MMA Fighter, Tome 2 : The fighter for chance MMA Fighter, Tome 2 : The fighter for chance
Vi Keeland   
J'ai dévoré les 3 tomes de cette trilogie et ce sont tous de véritables coups de coeur mais j'ai néanmoins une préférence pour ce tome 2 qui est vraiment excellent.
A lire absolument !

par celinemk
Rien qu'une chanson, Tome 1 Rien qu'une chanson, Tome 1
Stacey Lynn   
Un bon moment de lecture.
Une histoire belle et touchante qui se dévore très vite.
Un véritable baume au coeur.

par Adèle
Shades of You, Tome 1 : Souviens-toi Shades of You, Tome 1 : Souviens-toi
Alexandra Gonzalez   
Durant quelques nuits, j’ai quitté ma ville natale pour me détendre en pleine campagne, à Cornfiled plus exactement. Après douze ans de séparation, j’ai assisté aux retrouvailles de Cara, Reed et Lucas. S'ils ont été liés durant l’enfance, aujourd’hui tout semble différent. Ils ont évolué chacun de leurs côtés sans s’oublier pour autant. Et pour tout vous dire, j’en ai pris plein les yeux !

J’ai eu beaucoup de difficultés à cesser ma lecture, j’ai dévoré chapitre après chapitre, tout d’abord en découvrant la personnalité de chacun mais pas seulement ! Grâce aux flashbacks, nous revivons également leur passé commun ou pas. Le point de vue est séparé en trois, ce qui m’a tout de suite plu pour ensuite m’intriguer tout autant. J’adore savoir les pensées de chaque personnage donc je vous laisse imaginer ma joie lorsque j’ai découvert que je serai dans la tête de trois personnages différents !

Au fur et à mesure que l’histoire avance, j’en découvre toujours plus sans m’être imaginé une seule fois que l’histoire prendrait cette tournure. Certains passages sont touchants et émouvants, d’ailleurs une certaine déclaration a su me mettre la larme à l’œil, alors que d’autres sont surprenants et déroutants.

Cara est une femme forte qui tente de se reconstruire seule avec un caractère bien affirmé.

Reed et Lucas, frères que tout oppose, l’un est simple, calme et bienveillant tandis que l’autre est rebelle, vulgaire et semble n’avoir peur de rien... Enfin parfois il arrive que les apparences soient trompeuses !

Alexandra a su me captiver et me séduire par son écriture et son histoire pas comme les autres. On rit, on s’inquiète, on aime et vit pleinement l’histoire avec eux. Mais c’est sans vous parler de cette fin qui me laisse sur un suspense IN-TE-NA-BLE, j’ai plus que hâte de découvrir le second tome et de vous donner mon avis sur celui-ci.
Sexy Bastard, Tome 1 : Arrogant Sexy Bastard, Tome 1 : Arrogant
Eve Jagger   
Romance qui se lit rapidement, sans surprises, les personnages principaux comme les secondaires sympas mais pas assez travaillés à mon goût.
Le sujet était intéressant, mais je l'ai trouvé mal exploité.
J'ai apprécié certains passages, humoristiques, parfois graves.
C'est dommage, j'ai l'impression que cette trame aurait pû donner quelque chose de vraiment sympa.
Mais hélas, c'était survolé, un scénario qui emprunte des raccourcis trop nombreux, une écriture parfois trop ado.
Les scènes épicées sont bien amenées.
En bref, on passe à côté d'un livre dont les sujets étaient prometteurs, boxe, bookmakers, reconstruction de soi, trahison, amour....

Bonne lecture

Les Anges, Tome 1 : Oublier Les Anges, Tome 1 : Oublier
Tina Ayme   
Je ne suis Pas aussi enthousiaste que les autres lecteurs.
Pas de bads boys ténébreux pour moi, juste de tres jeunes adultes qui jouent aux méchants... Et encore ....
Tout ça est bien scolaire, dans les dialogues, les comportements, le scénario.
Une écriture fluide mais un peu trop puérile pour moi.
A noter qu'en une semaine tous ces sentiments???? !!! Mauvais ou non me laissent perplexe....
Cependant, bien que je me doute de la suite,
Je suis assez curieuse pour lire la suite, et le passé des protagonistes n'est pas encore clairement défini.

En bref, histoire de jeunes dont le 1 er tome pose les jalons, en mode express, au passé qui semble difficile, assez attachants, un scénario classique, prévisible.

Bonne lecture

Clash, Tome 1 : Passion brûlante Clash, Tome 1 : Passion brûlante
Jay Crownover   
https://aliceneverland.com/2017/05/30/clash-tome-1-passion-brulante-jay-crownover/

Vous le savez, je suis une fan absolue de Jay Crownover. Sa série Marked Men fut un délice à chaque tome, et je me suis régalée à découvrir tous ces hommes et femmes marqués par la vie. Alors, quand j’ai entendu parler de ce spin-off, je mourrai d’envie de le découvrir et de retrouver l’ambiance fantastique de Denver.

Clash fait directement suite au dernier tome de la série. On y retrouve Zeb et Sayer, deux personnages rencontrés notamment dans le cinquième tome consacré à Rowdy. Sayer venait de débarquer à Denver, à la recherche de son demi-frère dont elle n’avait appris l’existence que quelques mois auparavant, à la mort de son détestable père. En retrouvant Rowdy, elle va également intégrer le cercle très fermé des Marked Men et de leurs amis et compagnes, dont Zebulon, à qui on doit le chantier de rénovation du second magasin de tatouage de Nash & Cie.

J’avais adoré la découverte de Sayer et Zeb dans Rowdy, et leur alchimie était telle que leur couple paraissait couler de source. J’étais donc plus que ravie de découvrir que le premier tome de ce spin off leur était consacré. Et pourtant…

Je n’ai pas du tout été transportée comme cela avait pu être le cas avec la série originelle. Plus les pages défilaient, plus j’avais l’impression qu’il ne se passait rien. Certes, le duo Sayer / Zeb coule toujours de source. Et si Zeb m’a totalement séduite, tant par sa force de caractère que par son désir d’avance dans la vie malgré son passé, ce fut l’encéphalogramme plat avec Sayer.

En fait, elle m’a énervée à autant tergiverser pour rien. Elle est raide dingue de Zebulon et le reconnais à chaque page. Mais c’est pour mieux nous dire, à la page suivante, qu’il n’est pas pour elle. Euh, allo, le mec est un véritable chevalier servant : il vient chez toi te faire à manger, il accourt dès que tu appelles, te fais grimper aux rideaux trois fois par nuit, mais non, il n’est pas pour toi ? Une fois, ça va, deux fois, c’est trop, mais alors dix fois, faut pas pousser non plus.

En somme, Sayer m’a royalement agacée, à un tel point que je me suis complètement lassée de cette histoire. Même si la demoiselle a ses raisons et un passé assez triste et tortueux, j’ai eu du mal à la voir avancer d’un pas puis reculer de deux à chaque chapitre. Résultat : l’histoire, qui était toute mignonne pourtant, m’a ennuyée et je n’ai strictement rien ressenti avec cette lecture. Je croise les doigts pour que le second tome soit différent, surtout que le duo Avett / Quaid fait déjà des étincelles dans ce premier tome…

par Kesciana
Nos étoiles contraires Nos étoiles contraires
John Green   
http://wandering-world.skyrock.com/3080070673-The-Fault-In-Our-Stars.html

Il y a des livres qui vous plaisent, qui vous embarquent avec eux dans un univers fascinant et qui vous permettent de vraiment vous évader. Et puis, il y a des livres comme The Fault In Our Stars. Ceux qui vous font rire et pleurer, qui vous bouleversent jusqu'au point à penser à eux au lycée, lorsqu'on est avec des amis, qui nous dévastent et vous consument jusqu'à la dernière page. C'est définitivement le cas de ce magnifique ouvrage. Rien qu'en repensant à sa fabuleuse histoire, j'ai des papillons dans le ventre.
En lisant le résumé, on se doute que l'intrigue va nous toucher. Vous commencez à me connaître, j'ai des tendances un peu étranges, comme celle d'aimer les histoires atrocement tristes. Alors quand Marie m'a conseillé The Fault In Our Stars, j'ai vite compris que j'allais être bouleversé. Et mon sentiment s'est révélé exact. Ce roman m'a ébranlé au plus haut point. On passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, on a sans cesse envie de rassure les héros, et on prend une énorme gifle à la fin du livre. Tout ce que j'aime.
Nous rencontrons deux protagonistes extraordinaires : Hazel et Augustus, tous deux atteints d'un cancer. J'ai envie de dire "Évidemment, ils vont se rencontrer. Évidemment, ils vont s'attacher l'un à l'autre. Évidemment, ils vont tomber amoureux. Et évidemment, il va leur arriver la chose la plus horrible du monde.", mais ce serait rendre affreusement justice au livre. Car oui, l'intrigue est exactement ça, mais également tellement plus. Tellement, tellement plus.
Tout d'abord, et peut-être que cela va paraître vraiment étrange, j'ai énormément ri pendant ma lecture. Hazel et Augustus possèdent un sens de l'humour franchement décalé, et une auto-dérision sur eux-mêmes et leurs maladies à toute épreuve. Leurs répliques sont sensationnelles et drôles, et on ne peut, grâce à celles-ci, que s'attacher à eux. Ils ne veulent sous aucun prétexte que leurs cancers ne prennent possession d'eux. Ils ne veulent pas qu'ils leurs dictent leurs vies. Ils veulent se battre. Toujours et encore. Pour vivre. Exister. Ne pas être oubliés.
Les personnages secondaires sont également marquants et hautement touchants. Les parents d'Hazel et Isaac, par exemple, sont aussi bien décris que les deux adolescents. Ils sont profonds, bruts, réels. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son chef-d'œuvre. Tout y est parfait. D'ailleurs, John Green est vraiment un romancier exceptionnel. Sa plume est saisissante, haletante, prenante. On se perd dans chaque phrase, chaque tournure, chaque mot, chaque expression. Il parvient à nous faire sourire et à nous écrire des moments coup de poing quelques passages après. On passe par toutes les émotions possibles. Et qu'est-ce que c'est beau. J'en veux encore !
On s'amuse et on a les larmes aux yeux pendant premières deux cents pages, où tout se met en place. On apprend à découvrir pleinement Hazel et Augustus. Leurs failles, leurs faiblesses, leurs points forts, leur détermination à survivre malgré tout. Absolument tout. Et lorsqu'ils tombent amoureux, que la romance peut vraiment s'épanouir, c'est à ce moment précis que l'auteur décide de nous achever. Le coup de grâce est enfin donné.
Les cents dernières pages sont atroces. Aussi bien fascinantes qu'émouvantes. Notre moral connait alors une chute libre. C'est par la répétition de phrases frappantes et littéralement ravageuses que John Green rend son histoire encore plus renversante qu'elle ne l'était déjà. J'ai pleuré. Beaucoup. J'ai eu les yeux gonflés pendant de longues minutes. Cette horrible centaine de pages nous dévore et nous coupe le souffle. Ce n'est pas plus compliqué. Pourtant, je savais que j'allai avoir mal, que j'allai souffrir. Mais la peur n'évite pas le danger. J'ai donc plongé avec Hazel et Augustus dans un ouragan de sentiments annihilants. Ouaw. Juste ouaw.
Concernant la romance en elle-même, elle fait partie d'une des plus belles que j'ai jamais découvert. Nos deux fantastiques héros représentent tout l'un pour l'autre. Ils s'accrochent car ils savent pertinemment que la vie va horriblement les séparer. Alors ils profitent de chaque moment. Chaque seconde qui s'égraine est un pas de plus vers la conclusion de leurs existences. Ils décident d'écrire le dernier chapitre de leurs vies ensemble. Oh god. Comment ne pas succomber à cette histoire, sincèrement ?
En refermant The Fault In Our Stars, j'étais dans un état second. J'ai dû attendre un petit moment avant de pouvoir repenser normalement. J'avais le coeur qui battait à cent à l'heure, les idées confuses, l'esprit embué. Ce livre nous offre une très, très belle leçon de vie. On réalise qu'il y a des cas pires que les nôtres. Que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré ses hauts et ses bas. Qu'il faut profiter de tout, à tout moment. Car d'un instant à l'autre, tout peut violemment basculer. Hazel et Augustus sont deux personnages qui resterons très certainement gravés dans ma mémoire pendant très longtemps, tout comme leur passionnante et frappante histoire. Merci à John Green pour avoir écrit un tel livre. Merci, merci, merci. Et, évidemment, merci à Marie pour me l'avoir conseillé. Je serais passé à côté d'un vrai trésor.

par Jordan
Obsession Obsession
Jennifer L. Armentrout   
J'ai trop aimé, on retrouve l'univers de Lux.
Bon ça n'est pas mes personnages préférés, c'est vrai, mais j'ai quand même ADORÉ Hunter (Oh my Gooood, respiiiiire). Serena est bien aussi, attachante.
Mais Hunter... Ouah!! C'est l'anti héro en chair et en os! Je l'aiiiiiimeuuuh!!! Pourvu qu'on le voit dans le tome 5 de Lux!
Ce qui est bien aussi, c'est qu'on découvre avec grande stupeur que les méchants et les gentils ne sont peut-être pas ceux qu'on pense...
Incontournable!
Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe
Jeaniene Frost   
WOW ! Je suis carrément époustouflée ! Ce livre est tout simplement fantastique ! Les scènes sont chaudes, et la relation entre Bones et Cat (Chaton, comme il l'appelle) est super romantique. A la fin, j'en demandais encore plus. J'ai vraiment hâte de découvrir le deuxième tome, car la fin est vraiment en suspens. Pleins de questions chamboulent notre tête et on a réellement peur pour l'avenir des 2 personnages. Ce livre est un must-have si on veut vraiment de l'aventure, de l'amour et des rebondissements.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode