Livres
554 515
Membres
599 632

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de MarionLeponge : Mes envies

La Terrifiante Histoire et le sanglant destin de Hansel et Gretel La Terrifiante Histoire et le sanglant destin de Hansel et Gretel
Nancy Pena    Adam Gidwitz    Joseph Vernot   
Un vrai bon moment de lecture.
J'ai beaucoup aimé suivre Hansel et Gretel dans leurs aventures trépidantes et sanglantes. Ces personnages sont tellement courageux. Et puis, il ne faut pas négliger la morale de l'histoire qui est pleine de sens.
Un très chouette conte, à découvrir sans attendre.

http://www.leslecturesdelily.com/2014/10/la-terrifiante-histoire-et-le-sanglant.html
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur - roman graphique Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur - roman graphique
Harper Lee    Fred Fordham   
Après avoir eu l’agréable surprise avec le roman, qui m’avait beaucoup plu et dans lequel je m’étais laissé embarquée, j’étais avide de lire la bande-dessinée, afin de mettre des images sur les personnages et les actions. D’après mes souvenirs du roman de Harper Lee, le récit est fidèlement retranscrit dans cette bande-dessinée. On y retrouve bien évidemment les thèmes forts et marquants de l’histoire des Etats-Unis : la ségrégation, le racisme, les inégalités, les exclusions et la discrimination. Les illustrations sont très belles et ont une petite touche de douceur qui fait du bien et qui apaise face à ce récit emprunt constamment de dureté.
Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor Magnus Chase et les dieux d'Asgard, tome 2 : Le Marteau de Thor
Rick Riordan   
Je viens juste de finir le tome 2 de Magnus Chase et les Dieux d'Asgard... et j'ai une envie folle de tenir le troisième entre mes mains ! Quelle idée de le lire si vite ! Impossible de décrocher ! Les aventures de Magnus et compagnie m'ont fait tour à tour frémir, sautiller de joie et mourir de rire. Je me languis déjà de ces personnages hauts en couleur...

Nos héros se lancent donc, une fois n'est pas coutume, dans une quête périlleuse : retrouver Mjöllnir alias Mimi, le marteau de cet idiot de Thor. Autant dire que cela ne sera pas de tout repos pour eux ! Il y a tellement de péripéties compilées en un seul tome que je ne sais par où commencer !

Les personnages (autres que Magnus) sont beaucoup plus développés dans ce deuxième tome : Hearth et son sombre passé ; Samirah, Walkyrie et jeune fille amoureuse à plein temps ; même Amir prend de l'importance, certes en tant que petit ami de Sam. Et surtout, il y a Alex Fierro. Ô Alex ! Je l'aime à la folie ! Je pourrais lui écrire une ode ! J'ai adoré l'introduction d'un personnage sourd-muet dans le premier tome (Hearth), mais alors là, je suis combée.

[spoiler]Alex est un personnage transgenre, ou un argr, pour reprendre les termes de la mythologie nordique, en plus d'être un change-forme, à l'instar de Samirah, du fait de sa parenté avec Loki.[/spoiler]

Piquante, acerbe, la langue bien pendue et combative, Alex met toujours les pieds dans le plat, sans se soucier des conventions et de ce qu'il est bien de dire / de faire en société. Elle est elle-même, tout simplement, et elle vit à fond. Même si ses penchants meurtriers sont un peu plus prononcés que la moyenne, sa personnalité agressive révèle en fait une jeune femme blessée, abandonnée par sa famille. J'ai hâte d'en apprendre plus sur son passé et j'aimerais voir sa relation avec Magnus se développer davantage.

Bref, en lisant "Le marteau de Thor", j'ai ris aux éclats, tourné les pages à la vitesse de l'éclair, jusqu'à me rendre compte (trop tard) que ce deuxième tome était déjà fini. Loki n'a pas fini de semer la pagaille dans les neuf mondes, ce qui ne laisse rien présager de bon pour nos héros préférés. D'ailleurs, j'ai adoré le parallèle fait avec "Les Travaux d'Apollon" dans le tout dernier chapitre. Magnus rencontrera-t-il ce cher Percy Jackson dans le prochain tome ? Je trépigne d'impatience à cette idée ! L'attente va être longue mais elle en vaudra la peine, j'en suis sûre !

Comme toujours, un grand MERCI au fabuleux Rick Riordan pour ses histoires aussi drôles qu'épiques.

par Calypso-x
Geisha ou le jeu du shamisen - Tome 1 Geisha ou le jeu du shamisen - Tome 1
Christian Perrissin    Christian Durieux   
Bonjour les lecteurs ...

BD sous forme de dyptique

1912, au Japon Setsuko et ses parents quittent leur village pour la ville où ils espèrent une vie meilleure.
Hélas, ce ne seront que déceptions.
Pour lui assurer une vie meilleure, son père prend la décision de la vendre à une célèbre maison de Geishas.N'étant pas très jolie, et peu douée pour le chant et la danse, l'avenir de la Setsuko semble bien compromis jusqu'à ce qu'on découvre son don pour le jeu du shamisen, un instrument de musique à trois cordes.
Elle va devenir Kitsune, la renarde.

Nous voici plongé au coeur des célèbres maisons de geishas avec leurs rites, leurs lois internes.
Un monde fascinant pour nous les européens.

Le dessin est épuré, délicat et uniquement en noir et blanc, avec des nuances de gris.

Une BD toute en finesse qui est captivante.

par Granny-1
Bleu, blanc, sang, Tome 3 Bleu, blanc, sang, Tome 3
Bertrand Puard   
Un fin en demi-teinte en ce qui me concerne, j'ai aimé les recherches faites par l'auteur mais j'ai trouvé quelques erreurs à droite à gauche qui m'ont un peu déçue, je ne tiens pas rigueur à l'auteur car c'est ses premiers livres mais ça + les longueurs… je reste sur un avis global moyen au sujet de cette saga.
Cruelles Cruelles
Cat Clarke   
http://wandering-world.skyrock.com/3135023528-Torn.html

Je crois qu'on devrait coller une étiquette "Attention, livres impossibles à lâcher" sur les romans de Cat Clarke. Vous avez sûrement déjà entendu parler de CONFUSION, son premier roman ? Livre qui avait été un énorme coup de cœur pour moi, et qui m'avait permis de découvrir cette auteure au style si particulier. J'ai retrouvé avec TORN toutes les émotions à la fois violentes et captivantes que m'avait procuré CONFUSION. Cat Clarke a un truc. Un truc qui fait que son monde, ses mots, ses personnages et son histoire nous prennent aux tripes, nous coupent le souffle, nous habitent et nous obsèdent longtemps après avoir terminé le roman. Même si la conclusion de TORN m'a moins pris au dépourvu que celle de CONFUSION, et qu'elle me frustre énormément vu qu'elle est très ouverte, je sais pertinemment que ce récit va autant me perturber et m'enivrer que mon précédent coup de cœur. Pour tout vous dire, je ressors de ma lecture complètement perdu. Je suis à la fois grisé, à bout de souffle, agacé, renversé, frustré, ébloui et complètement sous le charme. Difficile de faire la part des choses dans des conditions pareilles !
Une fois de plus, Cat Clarke a su créer une histoire troublante et passionnante, où amour, tensions, revanche, amitié déchues, désillusions, désir et espoirs adolescents se mêlent, s'entrecroisent, se lient et se déchirent. J'ai vraiment beaucoup de mal à retranscrire tout ce que j'ai ressenti en découvrant au fur et à mesure de ma lecture l'évolution de l'intrigue. Je pense que le résumé donne suffisamment l'eau à la bouche comme ça. Quatre adolescentes, un voyage scolaire, un meurtre, des vies bouleversées à jamais. Comment ne pas vouloir en savoir plus ? Cat Clarke a eu la brillante idée de démarrer son récit par des funérailles, en plus. Ainsi, on rentre immédiatement dans l'histoire. L'auteure va droit au début, et c'est ultra rafraîchissant. Surtout qu'elle sait comment nous faire saliver et nous tenir en haleine. Pendant toute notre lecture on se demande "mais qu'est-ce qui va se passer ensuite ?", "qui va craquer ?", "comment vont-elles assumer leurs actes ?". Les interrogations s'accumulent sans cesse, et Cat Clarke prend un plaisir malsain à y répondre seulement à la fin. On se ronge les ongles, on s'imagine des dizaines de scénarios possibles, on évite certaines conclusions qui nous paraissent trop horribles et on panique devant les décisions que prend l'auteure... Bref, impossible de rester de marbre en lisant TORN !
Évidemment, TORN, ce n'est pas seulement l'histoire de quatre filles qui tuent quelqu'un et qui semblent s'en sortir. Tout cela serait bien trop simple. TORN, c'est surtout l'histoire d'Alice, une des adolescentes, justement. Haaaaaaaaaaa, Alice !!! Exactement comme pour Grace dans CONFUSION, Cat Clarke nous la décrit de façon parfaite. Elle parvient à littéralement faire naître un personnage sous nos yeux. Je pourrais croiser Alice n'importe où. Vous le pourriez, vous aussi, pour la simple et bonne raison qu'elle paraît TELLEMENT vraie ! L'auteure sait complètement comment décrire le monde impitoyable qu'est celui du lycée, de l'adolescence, du passage à l'âge adulte et de tous les troubles qui en découlent. Alice est humaine. Vraie. Authentique. Chaque parcelle du roman décrite derrière son regard et P-A-R-F-A-I-T-E. C'est encore mieux que de regarder un film. Tout est net, clair, précis. C'est fascinant !
Mais l'auteure ne s'arrête pas là, puisque pratiquement tout le récit et basé sur sa manière de réagir après le meurtre. Là, on joue véritablement avec la santé mentale de l'héroïne. Et, vous me connaissez, j'ai adoré ça !!! On ne peut pas s'empêcher de se demander si Alice ne va pas exploser, devenir dingue, tout quitter ou faire comme si de rien n'était. On reste suspendus au moindre mot qui s'échappe de ses lèvres, à la moindre pensée qui effleure son esprit, au moindre petit choix qu'elle fait. Franchement, je n'ai connu ça qu'avec Cat Clarke, je crois. Elle possède vraiment un don pour nous rendre accros et faire de son récit un objet sur lequel toute notre attention est portée ! Quel bonheur !
Nous ne découvrons pas seulement les réactions d'Alice et sa nouvelle vie après cet évènement bouleversant. Il y a aussi Cass, Rae et Polly, ainsi que Jack, le frère de Tara. Mon dieu, que j'ai adoré décrypter leurs comportements et leurs réactions à eux aussi ! Chaque personnage représente, pour moi, une façon de réagir face à la mort de quelqu'un. Folie, amour, vengeance, profit ou encore profonde tristesse... Aucun sentiment ne nous est épargné. L'histoire de ses cinq protagonistes est vraiment saisissante. Là aussi, on se demande sans cesse "qui est la personne la plus faible ?", "qui va faire une erreur et va révéler le secret au grand jour ?", ou encore "jusqu'où Alice est prête à aller avec Jack ?". Bref, encore tout un tas de questions, mais qui gravitent cette fois autour de personnages tout aussi magnifiquement bien décrits que celui d'Alice. Les rapports entre eux sont bourrés de justesse et de vérités. C'est tout un monde réel et logique qui s'offre à nous, et on a véritablement aucun mal à s'y laisser piéger.
Autre aspect sensationnel de ma lecture : mes retrouvailles avec l'écriture de Cat Clarke. J'avais déjà succombé à elle en lisant CONFUSION. Tout est clair, concis, et on va directement au cœur-même des choses. Ici, l'auteure fait un pas de plus dans sa perfection. Elle a réussi à me faire pleurer de rire alors que l'ambiance du roman est lourde, mais dans le meilleur sens du terme qui existe. Cat Clarke sait comment ébranler nos sentiments en un claquement de doigt. J'ai ri, j'ai eu les larmes aux yeux, j'ai angoissé comme jamais et j'ai stressé au point de jeter le roman sur mon lit de peur de découvrir ce qui m'attendais dans la suite de l'histoire. Elle n'hésite pas à en faire voir de toutes les couleurs à ses personnages, à les faire souffrir et ne rien leur épargner. Elle décrit avec rigueur et de manière efficace tous les sentiments qui nous parcourent et nous consument à certaines périodes de notre vie. Tout est exact. Tout est juste. Tout est dévastateur.
Seul défaut : la conclusion. Haaaalala, que je suis frustré et en colère de devoir dire ça ! Avec la fin juste annihilante et ravageuse de CONFUSION, je m'attendais à, une fois de plus, en prendre plein la tête. C'est exactement ce qu'il s'est passé, mais pas de la manière dont je l'espérais. Il reste malheureusement pas mal d'interrogations en suspens, et de destins trop flous pour complètement me satisfaire. J'ai eu l'impression que Cat Clarke avait décidé de laisser certains personnages de côté pour seulement se concentrer sur Alice dans les ultimes pages. Elle ne s'embête pas à nous offrir les réponses à des questions pourtant très souvent mises en avant. La fin est quand même pas mal ouverte, en fait. C'est aussi simple que ça. Sauf que les fins ouvertes et moi, ça fait deux. Par contre, je comprends très bien pourquoi l'auteure a choisi cette voie. Ainsi, elle continue d'avancer dans le chemin réaliste qu'elle a choisi de prendre. Tout cela ne fait que rajouter "du vrai" à l'histoire. Mais, au final, je suis plus frustré qu'autre chose, lol ! Et c'est vraiment terriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiible !!! Par contre, les toutes dernières lignes m'ont vraiment marqué et achevé ! Je peux, sans l'ombre d'un doute, affirmer que l'histoire d'Alice, Cass, Rae, Polly, Jack et Tara va me hanter et m'obséder encore un bout de temps !
Au final, TORN est pratiquement tout aussi bon et jouissif à lire que CONFUSION. Si ce n'est pas un coup de cœur à cause de sa conclusion ouverte, ce roman reste envoûtant, noir, consumant, et merveilleusement bien écrit. Cat Clarke a, une nouvelle fois, su me combler et me convaincre qu'elle était une des meilleures auteures YA qui existe ( et qu'il faut qu'elle continue à écrire encore et encore et encore et encore :p ). En fait, je crois que je vais même pouvoir nommer cet effet qu'elle a sur moi « l'Effet Cat Clarke », puisqu'il n'y qu'avec elle que je ressens mes émotions de façon aussi palpitante et intense. TORN est une véritable perle. Une bombe qui n'a pas fini de me brûler de me fasciner. Je vais désormais devoir attendre la fin du mois de Janvier pour pouvoir me jeter sur le troisième roman de l'auteure, UNDONE, qui, j'en suis sûr, va autant me renverser que TORN et CONFUSION. Une lecture exaltante, dramatique et vibrante, à ne pas manquer.

par Jordan
Marion Delorme Marion Delorme
Victor Hugo   
ertes, Marion est un personnage de courtisane bien prude, ayant même pris le nom de Marie pour bien signifier qu'elle est devenue chaste - et donc bien trop niaise pour être intéressante. Dans cette pièce, ce sont les personnages secondaires qui sont marquants, le bouffon l'Angely qui, tel un Chicot ou un Triboulet, est le plus sage de tous, le respectable et émouvant marquis de Nangis qui en appelle au roi pour obtenir la grâce de son neveu au nom des services rendus à son défunt père, le léger Saverny qui affronte la mort avec dignité et courage. Et il y a la grande réussite, ce personnage du cardinal-duc Richelieu qui n'est qu'une présence fugitive traversant la scène, qu'une voix qui a le pouvoir de vie et de mort, alors que tous parlent de lui depuis le début, que le 5ème acte porte même son nom. Dans la lignée de la tradition romantique, de Vigny à Dumas ou Gauthier, c'est le génie tout-puissant mais implacable, cet homme rouge comme le sang.
Les goûts théâtraux de Hugo apparaissent également avec la troupe de comédiens dignes du Capitaine Fracasse mais célébrant l'autre génie, Corneille.

par Laurien
Effroyable porcelaine Effroyable porcelaine
Vincent Tassy   
Pendant ma visite à la Japan Expo de l'année 2018, je suis tombé sur le stand des éditions du chat noir. J'avais commandé quelques mois plus tôt L'ombre de L'Ankou de cette collection, alors quand j'ai vu les titres proposer sur leurs stands et la beauté des couvertures je n'ai pas résisté à l'envie d'acheter celui-ci. J'ai d'ailleurs eu une sublime dédicace de la si talentueuse Mina M. Cette collection est tellement magnifique. J'ai donc décidé de lire ce titre en fin d'année et quel plaisir de lecture. J'y ai retrouvé l'ambiance que j'avais aimé à la lecture de l'ombre de L'Ankou. C'est une collection très réussie pour la lecture dramatique/horrifique pour la jeunesse.

Effroyable Porcelaine nous conte l'histoire de Sibylle, jeune fille aux allures gothiques qui adore l'étrange et l'horreur. Le jour où elle doit aider sa mère à débarrasser un vieux château, elle va faire la rencontre d'une poupée des plus belles et étranges. Suite à cette rencontre la vie de Sibylle va changer et devenir un cauchemar sans fin.

Ce petit livre jeunesse est un beau coup de coeur et cela pour plusieurs raisons, outre une magnifique couverture, on se retrouve avec un roman abordant des thèmes originaux et peu mis en avant dans la littérature jeunesse. La différence et l'acceptation sont les thèmes de cette histoire. Cette histoire contée est touchante et peut réellement impacter de jeunes lecteurs sur le fait de ne pas se sentir bien dans son corps, l'acceptation des autres aux vues d'une différence physique comme mental. C'est percutant dans le choix des mots, des scènes.. Avec une plume sensible et travailler ce roman peut plaire aux petits comme aux grands.

Un conte que je recommande fortement de par les thèmes abordés et la sensibilité de l'auteur. A lire d'urgence.
La pâtisserie des sorciers La pâtisserie des sorciers
Aurélia Beaupommier   
Un livre vraiment INCROYABLE!!!
Je pense que c'est réellement un des livres les plus beaux de ma bibliothèque. C'est vrai, il a une couverture rigide avec des dessins et des couleurs trop belles!
Nan, je suis vraiment tombé en extase devant ce livre. Déjà j'aime beaucoup la pâtisserie mais alors là avoir les recettes présentes dans nos livres, films préférés... C'est comme si on vivait le film et les aventures qui s'y passent en même temps!!!
Bon, peut-être que je m'emballe un peu, mais il est vraiment génial, il a des dessins et des photos pour lequel on peut s'inspirer vraiment Wouah!!
Je pense sincèrement que les deux autres livres de cette auteure vont bientôt rejoindre ma bibliothèque....

par Shizi
Ma vie selon moi, Tome 12 : La vie commence à New York Ma vie selon moi, Tome 12 : La vie commence à New York
Sylvaine Jaoui   
J'ai été vraiment très heureuse de retrouver notre joyeuse bande d'amis pour une dernière aventure à New-York. J'ai aimé l'histoire, les personnages ont évolué, surtout Justine. Je trouve qu'elle est beaucoup moins bébé que dans les autres tomes et c'est chouette.
Du côté du suspense j'ai été servie. Nicolas et Léa vont ils se remettre ensemble ? Le couple de Justine et Thibault va-t-il survivre malgré la distance ? De qui viennent les mystérieux appels que reçoit Jim ? Est ce que Ingrid va rester avec Tiago ?
En lisant ce livre j'ai eu pas mal de réponses et une ENORME surprise !!!
[spoiler] Oh pu**** La fin est tellement imprévisible. Jim et Justine !!! Le couple que j'attends depuis douze tomes.[/spoiler]

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode