Livres
549 497
Membres
589 225

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Marionctlse : J'ai lu aussi

Lexi Smart a la mémoire qui flanche Lexi Smart a la mémoire qui flanche
Sophie Kinsella   
C'est un livre que j'ai lu plus par curiosité que par envie.
Le résultat est que j'ai adoré, et que je l'ai prêté à toute ma famille qui n'a pas regretté.
Le personnage est touchant.
C'est un bon livre de détente ou de vacances.

par Violaine
Ça peut pas rater ! Ça peut pas rater !
Gilles Legardinier   
On dit que les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus mais d’après moi, Gilles Legardinier doit s’être égaré en chemin et venir de Venus. Sinon, comment expliquer qu’un homme comprenne si bien les femmes et décrive si bien leurs émotions.
Dans “Ca peut pas rater”, l’auteur nous fait partager la vie de Marie après sa rupture avec Hugues. Si l’héroïne nous apparait d’abord dévastée, elle est pleine de ressources. Entourée par ses ami'(e)s, sa famille, elle rebondit en multipliant les bons et mauvais plans.
Je dis partager la vie parce qu’à travers la plume de Gilles Legardinier, on a vraiment l’impression de participer à la vie de Marie.
Lire ce roman s’est aussi être envahi par les émotions, passer du rire aux larmes en quelques pages.
D’ailleurs, à ce sujet, je tiens à préciser à tous les usagers de la ligne de bus 27 que non je ne suis pas folle, non il ne faut pas m’enfermer avec Marie et Emilie, j’ai juste eu un fou rire mémorable à la lecture des aventures du lapin et de la fée.
Si vous souhaitez passer un super moment, si vous cherchez un vrai remède contre la déprime automnale, n’hésitez pas et foncer chez votre libraire et comme moi, vous globicherez “ça ne peut pas rater”
Complètement cramé ! Complètement cramé !
Gilles Legardinier   
Ça va paraître étrange, mais j'ai préféré "Complètement cramé" à "demain j'arrête!"
J'ai de suite ressenti quelque chose de spécial envers le personnage principal, ce sexagénaire triste et en même temps si drôle et vivant!
Ce roman se lit aussi facilement qu'il est émouvant et à mourir de rire (certains dialogues m'ont complètement ridiculisé dans le train, je ressemblais à une tomate en phase d'étouffement terminal...)
MAis c'est aussi une leçon de vie, une belle histoire d'amour (belle, ça veut dire HUMAINE) avec des sentiment vrais, réels, que tout un chacun peut ressentir chaque jour. Ce sont des personnages touchants (français pour la plupart ;) ) et qu'on apprend à aimer au fur et à mesure de notre lecture. Alors merci à Andrew, à Manon, à Philippe, à Odile, à Richard et à Yannis et Nathalie (sans oublier Youpla et Méphisto!!) qui m'ont fait rire, pleurer, et m'ont fait comprendre que les plus belles histoires ne sont pas toujours les plus extraordinaires!
Et soudain tout change Et soudain tout change
Gilles Legardinier   
Je crois que jamais je ne me suis autant identifiée à un personnage. Je suis Camille, Camille c'est moi, et un million d'autre ados. Camille et ses interrogations, sa vision des autres et des choses qui l'entoure. Lisez ce livre. Vraiment. Si vous avez lu Nos Étoiles Contraires, dites vous que ce livre est devenu mon UIA, et qu'il est possible qu'il devienne le votre. Cette histoire m'a bouleversée, et je pense que l'on ne peut pas en sortir indemne.

par joliemara
Quelqu'un pour qui trembler Quelqu'un pour qui trembler
Gilles Legardinier   
Comme chaque année, je me suis procuré mon remède contre la déprime automnale, non pas chez mon médecin mais chez mon libraire.
Avec ce nouvel roman, Gilles Legardinier nous fait passer du rire aux larmes et inversement en quelques minutes. Comme pour son précédent livre, je tiens à rassurer les passagers de la ligne 27, je ne suis pas encore folle. Mes larmes étaient dues à la blessure d’Atila et mes éclats de rire à un scène mémorable avec une lépreuse poursuivant Céline, le tout ponctué d’injures proférées par un résident atteint du syndrome de Gilles de la Tourette.

Il n’y a que Gilles Legardinier pour faire passer les émotions de telle manière dans un roman. Certes l’histoire est simple, elle pourrait concerner n’importe lequel d’entre nous mais l’auteur nous la décrit avec tellement d’émotion, de douceur, … Tout au long du roman, on se sent dans un cocon doux, rassurant, à l’image de cette superbe couverture.

Comme toujours l’écriture de l’auteur est fluide, les chapitres s’enchainent sans peine et on regrette d’avoir terminé le livre. On voudrait continuer à vivre avec Thomas et ses « petits vieux », savoir comment vont Pauline, son fils, que va faire Emma dans la vie, … A ce sujet, merci monsieur Legardinier d’avoir rajouté ces quelques phrases pour nous donner des nouvelles de Chantal. Vos personnages ont fait partie de notre vie, sont devenus notre famille pour quelques heures, on s’y est attaché, vous l’avez compris. Cces quelques mots nous aident à les quitter en sachant qu’ils vont bien et sont heureux.

Et ,cette fois ci j’en suis convaincue, Gilles Legardinier est le seul homme qui a tout compris aux femmes (heureuse soit son épouse), il devrait d’ailleurs écrire un manuel à ce sujet.
Je ne vous dirai pas pourquoi, ça serait dévoiler une partie de ce superbe roman et je m’y refuse. Mais sachez que j’aime beaucoup Bruno Mars.

Si vous cherchez un roman à lire en cette période morose, n’hésitez pas, foncez chez votre libraire et « plongez dans quelqu’un pour qui trembler »


Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
Raphaëlle Giordano   
La lecture c'est ça aussi : nous faire réfléchir, nous faire prendre conscience de certaines choses! C'est ce que réalise l'auteur grâce à son roman!
En terminant ce livre, j'ai envie d'être positive, de m’émerveiller de tout et de rien; de faire comme Camille, d'apprendre à être zen, enthousiaste et relaxée.
Hormis ce côté réflexion, c'est un roman bien écrit, pas trop de détails pompeux, on entre vite dans le vif du sujet. C'est ce qui me faisait le plus peur, mais c'est franchement bien réussi. J'ai tout de suite accroché et je ne me suis jamais ennuyée.
Aussi, l'histoire en tant que telle est intéressante: tout le monde a des hauts et des bas et parfois être confronté à un personnage qui vit la même chose que nous, ça nous intéresse; on peut lui piquer quelques idées pour aller mieux. Quelque chose me dit que c'est même l'idée de l'auteur. On sent qu'elle a écrit cette histoire pour "aider" ses lecteurs et je suis presque sûre que ce sera le cas.
Pour ma part, ce fut un roman qui m'a "bouleversée", m ' a donné envie de réagir , de changer. Bref, une belle histoire qui donne envie d'apprendre à être vraiment heureux!

par Caro2
L'Alchimiste L'Alchimiste
Paulo Coelho   
La quête de la legende personnelle, on en a tous une, mais combien l'ont réalisée ?
Amour, rêve ambition et ignorance du monde qui nous entoure, ce livre nous montre toutes les choses que l'on oublie en grandissant, nos envies, nos rêves...

par bamby114
Le Parfum Le Parfum
Patrick Süskind   
Je m'attendais à un roman long, incompréhensible et barbant, mais c'est raté et j'ai été agréablement surprise. Comme l'à dit une critique :" à chaque page, de nouvelles senteurs", c'était le but non ?

par vagabonde
Le Portrait de Dorian Gray Le Portrait de Dorian Gray
Oscar Wilde   
Je suis impressionné. L'auteur nous prouve dans cet ouvrage que l'influence est la pire des choses de notre monde. Suite à la prise de conscience de la beauté de sa propre image et sous le pouvoir des flatteries, ce livre nous démontre qu'il est très simple de considérer hautement la beauté de manière narcissique. Nous en perdons alors notre pureté. L'ego devient omniprésent et prioritaire à sur nos sentiments, jusqu'à la perversion de l'âme et du vice.
L'écriture est talentueuse. Les discours philosophiques sont sophistiqués. Les personnages sont cyniques à souhait. L'histoire est élégante, raffinée. L'ambiance est bourgeoise et le récit possède énormément de discours d'un grand intérêt : du rapport entre l'art et la vie, de l'influence du regard des autres, de la beauté, de la légèreté, des femmes, des hommes, des paradoxes, etc...
Un ouvrage si riche que je n'ai pu me décider à mettre des citations à cet article.

Le Cimetière des livres oubliés, Tome 1 : L'Ombre du vent Le Cimetière des livres oubliés, Tome 1 : L'Ombre du vent
Carlos Ruiz Zafón   
N'ayant plus vraiment une nature très sensible depuis quelques années, je ne pleure plus, et j'ai rarement les larmes aux yeux. La première et seule fois où je me souviens avoir pleuré pour un livre, c'était quand j'avais 13 ans, en lisant Harry Potter 2, et en apprenant la réalité du monde.
Mais pour ce livre-ci, ce fut très différent de tous ceux que j'ai lu entretemps. Dans les cent premières pages, j'ai eu les larmes aux yeux - ou du moins la gorge serrée - deux fois. Une fois de tristesse, et une fois de joie. Et de nombreuses fois par la suite de ma lecture, je me suis surpris à sourire naturellement - pas un rire du à l'humour, ou à une blague, mais un sourire qui me faisait un instant me sentir bien. Vraiment bien.
Ce n'est probablement donc pas un mensonge que j'ai lu, plusieurs fois, avant de commencer la lecture de l'Ombre du Vent, qui parlait de magie et de beauté. Car j'ai vraiment eu l'impression de lire un livre nouveau, de découvrir à quel point l'emprise de certains autres romans, ou l'abandon qui pouvait s'en suivre, était léger comparé aux sentiments que m'ont procurés celui-ci.

L'histoire se présente comme le récit d'un jeune garçon qui va, à partir d'un coup de foudre pour un livre, chercher à percer les mystères et secrets de l'auteur qui semblent se dresser sur sa route, comme des portes fermées, ou des poupées russes, ainsi qu'il est dit dans le quatrième de couverture. Je ne me souviens pas avoir déjà lu d'adaptation de l'espagnol, donc je ne saurais dire si le style est du au talent de l'auteur, ou s'il est inérent à la langue traduite, mais c'est un vrai régal, sans que ce soit simple pour autant. C'est toujours plein de poésie, de beauté, tout en gardant sa part de noirceur et de ténèbres lorsque l'histoire s'y prête. Seule chose que j'ai pu lui reprocher, c'est évidemment l'histoire, si nette, précise et parfaite, tellement bien huilée et dont l'éclat de la magie dissimule les accrocs de la réalité et lisse le tout. ça lui enlève de la crédibilité. Mais d'un autre côté, son caractère magique et envoutant surpasse ce détail, et on la prend pour ce qu'elle est : un conte, une aventure palpitante où on n'est toujours surpris, ou on rit, on pleure, et on a peur. Vraiment une réussite, donc. A lire.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode