Livres
553 600
Membres
597 882

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Mariounelanoune : Ma PAL(pile à lire)

After, Saison 2 : After We Collided After, Saison 2 : After We Collided
Anna Todd   
Autant, j'avais dévoré le premier tome, autant celui-ci je n'ai pas réussi à le finir. Pourquoi ? Parce que le livre se résume en une seule phrase : les disputes de Tessa et Hardin. Au départ, je trouvais ça mignon parce que cela permettait d'avoir des moments tendre entre eux ; qu'ils ouvrent un peu leur coeur l'un à l'autre. Mais là, franchement, je n'en peux plus. Il y a toujours quelque chose !
Tessa me fait l'effet d'une gamine puérile qui étouffe complètement son mec. Hardin, quant à lui, me donne la migraine avec toutes ses histoires et son côté violent. Ok, les filles, on aimerait toutes avoir un Bad Boy qui puisse nous défendre, mais là on entre plus dans le thème du Bad Boy, mais plutôt dans celui de la schizophrénie. Cet amour passionnel entre eux m'a vraiment laissé de marbre pour ce second tome. Franchement, j'ai eu l'impression d'avoir devant moi un One Woman Show avec des répliques très mauvaises. Au final, la relation entre les deux protagonistes n'évoluent pas. On assiste à des crises de larmes en tout genre, des disputes et des réconciliations à gogo avec des " C'est la dernière fois, laisse moi encore une chance" ou des " Je t'aime " vide de tout sentiment sincère.
Je ne pense pas lire la suite, pourtant c'est dommage parce que cette saga avait plutôt bien commencé. Mais ce deuxième tome reste pour moi un peu trop infantile, et la tournure de l'intrigue demeure trop constante. On stagne, trop à mon goût !

par Anaelmde
After, Saison 3 : After We Fell After, Saison 3 : After We Fell
Anna Todd   
Alors, alors.

J'aime beaucoup Tessa mais je pense que deux ou trois claques dans la figure ne lui ferait pas de mal. Je n'aurais jamais accepté le quart de ce que fait Hardin, sérieusement.
Hardin est souvent ignoble même si à la fin il s'arrange.
J'ai un problème avec After : ça tourne en rond. Dans ce tome, tous ce passe autour du futur déménagement de Tessa à Seattle et d'Hardin qui fait tout pour l'en empêcher. 520 pages pour quelques jours, c'est très long. Les disputes deviennent lassantes, les réconciliations trop courtes même si Tessa ne se laisse plus faire aussi facilement.
Niveau des nouveaux personnages...je sais pas...le père de Tessa, il tombe du ciel. Lillian, pareil, Riley pareil. Même si ces deux dernières ont leur utilité dans la remise en question de Hardin, je sais pas comment expliquer mais ça tombe comme un cheveu sur la soupe. On ne sait pas comment ni pourquoi.
Dans le livre, ça fait ça : je marche dans la rue, je rencontre quelqu'un et je lui déballe ma vie parce que c'est plus facile de se confier à un inconnu.
Bref, les éditeurs auraient dû raccourcir l'histoire, c'est souvent trop long, je me suis même surprise à m'ennuyer dans ma lecture.
Même si j'ai globalement aimé, j'attendais moins de temps mort et une amélioration plus rapide dans le caractère d'Hardin.
After, Saison 5 : After Ever Happy After, Saison 5 : After Ever Happy
Anna Todd   
OMG. OMG. OMG.
Je suis en train de pleurer de joie.
Excuser moi vraiment pour le vocabulaire que je n'utilise pas souvent mais alors, la fin de cette série est PUTAIN de bien!!!!!!!
Je m'attendais à un fin tristounette ou nos deux tourtereaux se séparent pour le restant de leurs tristes jours.[spoiler]Mais Putain non!!!!
C'est une fin vraiment extrêmement super bien!!!!
On les voit mener leur vie paisible de couple heureux avec deux enfants magnifiques! Et merci, simplement merci pour ce bon moment. Pour une fois, on sait ce que les personnages deviennent[/spoiler]
Je crois que pour moi les deux meilleurs tomes de la série sont le premier et celui-ci.
Bien que les trois autres déchirent quand même la couche atmosphériques et bouleversent les cellules et les glandes lacrymales des gens sur leur passage, ces deux là sont un chef d'oeuvre intergalactique.
Je suis sous le choc, le charme, la libération.
Sérieusement, ça fait parti des meilleurs livres que je n'est jamais lu.
Attention!
Alerte aux âmes sensibles,
Il y a des scènes qui sont comment dire..... chaud bouillantes hein et qui feraient sécher un oasis situé dans le désert. Si le sexe et l'érotisme ne vous tente pas, il s'agit tout de même d'une très belle histoire d'amour passionnante et TRÈS addictive.
Nos deux tourtereaux se font des œillades de loutre en chaleur tout le long et on a l'impression qu'ils ne s'atteindront jamais.
On est dans la tête de nos deux protagonistes préférés comme dans les tomes précédents.
JE T'ADOORE ANNA TODD

par evco34
After, Saison 4 : After We Rise After, Saison 4 : After We Rise
Anna Todd   
Alors là!! Je tire mon chapeau à cette saga car même si de prime abord Hardin est loin d'être un personnage qui m'a plu, Tessa est à mille lieux d'être une nana qui me convient, je ne sais même pas pourquoi mais j'ai avalé les 3 premiers livres pour ensuite me jeter sur la fanfiction pour terminer l'histoire... Le fait que l'histoire soit à la base sur One Direction, j'avoue que j'en moque comme d'une guigne et ne m'a absolument pas gêner pour connaitre le fin mot de l'histoire!
Et le pire c'est qu'en lisant les premières lignes du premier tome, je me suis dit que jamais j'irai au bout et pourtant je l'ai fait... et de bon coeur en plus! Chez moi, le soir, le matin, en faisant à manger et dans la rue... j'ai tout avalé alors qu'en fait les perso ne me plaisaient même pas^^ alors dans ces cas là, je dis chapeau!! Même si ce n'est pas l'histoire la plus fantastique au monde, je ne sais même pas comment ni pourquoi mais j'ai été embarquée dans le truc du début à la fin alors que le couple Hessa m'a très très fortement barbée et que je les aurai bien claqué l'un comme l'autre des centaines de fois... Surtout Hardin (Harry dans la fanfic^^)... Avaler tous ces pavés (parce que ce sont véritablement des pavés en plus!!) alors que l'histoire est tant alambiquée, je dis bravo!!
Hardin est exécrable au possible, infecte, imbuvable, vulgaire et fracassé, Tessa est juste nunuche et pleureuse tout au long de l'histoire mais j'avoue que le dénouement m'a plu.... Hardin a vaincu ses démons, Tessa va mieux et finalement, ils sont tout mimi tous les deux!!

Bref bref bref... je ne sais toujours pas pourquoi mais j'ai apprécié ;-)
La Chronique des Bridgerton, Tomes 1 et 2 : Daphné et le duc / Anthony La Chronique des Bridgerton, Tomes 1 et 2 : Daphné et le duc / Anthony
Julia Quinn   
Si Julia Quinn fait partie de mes auteurs préférés ce n'est pas pour rien. Sa plume est divinement envoûtante. Mais ce n'est pas tout ! Elle a sa façon bien a pour nous attirer notre attention dès les premières pages, nous insuffler des émotions vives et nous rendre complètement accro. Que cela soit au niveau des personnages ou de la trame en elle-même. Quand à ses héros ? Ils sont tout simplement géniaux. Moi je les adore ! Vous cherchez une pétillante et savoureuse lecture à l'époque de Régence qui sort de l'ordinaire riche, qui redonne à coup sûr le sourire et qui en prime vous fasse vibrer dans tous les sens du terme ? Alors laissez-vous tenter par ces deux premiers opus de La Chronique des Birdgerton ! Croyez-moi vous allez vous régaler ! Maintenant, il me reste plus qu'à patienter un peu pour redécouvrir les histoires de Bénédict et Colin...
••••••
Mon avis complet sur le blog ici ⇢ https://wp.me/p5AuT9-86c
La Chronique des Bridgerton, Tomes 3 et 4 : Benedict / Colin La Chronique des Bridgerton, Tomes 3 et 4 : Benedict / Colin
Julia Quinn   
Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2021/04/02/la-chronique-des-bridgerton-3-4-benedict-colin-julia-quinn/

Tome 3 :

Ce tome n’est pas celui que je préfère dans cette saga, tout simplement parce que l’intrigue a déjà été beaucoup utilisée et qu’avec moi, ça coupe un peu la magie de la surprise. Mais même si j’ai préféré d’autres récits de cette série, j’avoue que j’apprécie toujours autant mes relectures.

La rencontre qui revisite Cendrillon a tout de suite interpellée l’âme d’enfant qui sommeille en moi. Ce point de départ s’éloigne ensuite du conte tel qu’on le connait ou bien l’entend.

Certes Sophie, vit bien comme une domestique et elle subit la vindicte de sa marâtre. Mais son Prince Charmant ne viendra pas tout de suite pour elle après cette nuit féérique.

Benedict est le second fils des Bridgerton et sa rencontre avec cette mystérieuse jeune fille va changer ses attentes. Il est l’un des plus beaux partis et ne manque pas d’attention de la gente féminine, cependant il veut être lui et il semble qu’il ne peut l’être qu’avec celle, avec qui, il n’a passé une soirée.

Deux années vont s’écouler avant que leurs chemins se recroisent. Elle le reconnait instantanément mais lui non et il reste hanté par le souvenir plutôt que de reconnaitre Sophie qui en est l’incarnation.

D’un côté, c’est agréable de savoir comme Sophie que celle qu’il cherche est là mais d’un autre c’est terrible de le voir échouer, se tromper et parfois faire manque de délicatesse.

La famille Bridgerton reste bien présente et on y retrouve une complicité déjà bien présente dans les 2 tomes précédents. C’est une aventure bien menée et addictive. Sophie est déterminée et on la comprend. Malgré les maladresses de Benedict on s’attache à lui.

Ce tome est celui que je préfère dans cette saga, les liens qui unissent cette famille donnent une dynamique à chacun des tomes mais encore plus à celui-ci. Et la naissance des sentiments entre Sophie et Benedict est vraiment attendrissante.

L’auteur fait mouche une fois de plus et arrive toujours à faire évoluer ses personnages à merveille. Prenez votre après-midi ou votre journée, car vous n’aurez pas envie de lâcher ce roman avant le point final.

Tome 4 :

Encore un tome sur cette famille qui tient toutes ses promesses. Julia Quinn, une fois de plus, nous propose un roman très réussi.

Colin est de ceux qui n’envisagent pas de se passer la corde au cou mais plutôt de voyager au lieu de rester à Londres et de devoir obéir aux règles de la bienséance.

Quand il rencontre Pénélope (amoureuse de lui depuis des lustres) on peut dire qu’il redécouvre l’amie de sa soeur Éloïse.

Même si beaucoup la considère comme la vieille fille de service, Colin va voir au-delà et va débuter une belle amitié entre eux. On se surprend à sourire en tournant les pages et ce couple est très attachant. J’ai beaucoup aimé le fait que Pénélope soit plus incisive et qu’elle paraisse enfin à son avantage. Au contraire Colin parait plus timide et moins sûr de lui par rapport aux tomes précédents.

Une belle romance. Un petit conseil, ne pas lire tous les tomes à la suite. La construction des romans étant quasi identique, cela vous paraitra par moment redondant et vous y perdrez en plaisir de lire.

Je pense que ce tome fait tout de même partie de ceux que je préfère et je ne me lasse pas de relire cette saga. C’est à coup sûr un bon moment de détente.
La Chronique des Bridgerton, Tomes 5 et 6 : Éloïse / Francesca La Chronique des Bridgerton, Tomes 5 et 6 : Éloïse / Francesca
Julia Quinn   
Dans mon addiction à La Chronique des Bridgerton, s'il y avait une histoire que j'étais pressée de lire, après celle de Colin mon chouchou bien-sûr, c'était celle d'Eloïse, personnage truculent pour qui on se prend très vite d'affection que ce soit dans les précédents opus comme dans la série! Eloïse, c'est la brillante, la sarcastique, l'engagée, bref, un sacrée bout de femme! Et en plus, on a là enfin une nouvelle femme Bridgerton pour notre plus grand plaisir. Car oui, si les hommes de cette famille adoptent assez la pensée commune aux hommes de leur temps, les dames ont de prime abord cette petite étincelle qui les rend non conventionnelles. Et on aime!
J'avais donc hâte de retrouver ce personnage qui en promettait des belles et on sent dès le départ avec elle le vent de la liberté souffler: elle sait mener son petit monde! Et c'est elle qui rend toute son histoire depuis son départ de Londres jusque dans le Gloucestershire très aventureuse, vivante: il n'y avait qu'Eloïse pour s'enfuir d'un bal sans chaperon pour retrouver un homme qu'elle ne connait ni d'Eve ni d'Adam. Car oui, de l'autre côté de la balance, le goût de l'aventure, Philip ne l'a pas trop! Et même pour tout dire, j'ai trouvé qu'à son contact, la fougue de notre héroïne se diluait quelque peu... Oui, elle restait un fort caractère qui n'avait pas sa langue dans sa poche (une incommensurable pipelette n'en déplaise à son prétendant), mais selon moi, elle s'est trop vite accommodée à une vie campagnarde un peu... planplan! Finie la jeune fille qui voulait tout plutôt que de se marier, elle veut dans ce tome tout ce que veulent épouses et mères de son rang et de son époque!
Après, cela permet l'entrée en scène d'Oliver et d'Amanda, petits personnages qui aident à donner de la profondeur à l'histoire et puis, même s'ils ont l'air de deux petits sauvages, ils sont attachants. On en veut donc un peu plus à Philip ( qui n'envoyait déjà pas du rêve dans sa cour à Eloïse) de ne pas savoir donner correctement de l'amour à ces enfants et d'attendre bêtement une intervention féminine (Ah, dans ce tome, le féminisme en prend un coup!). Je dois vous le dire, à mon goût, Philip a été un peu irritant, par ses côtés boudeurs, ses caprices... Mais on ne le déteste pas pour autant! Après tout, il s'améliore au contact d'Eloïse!
À l'instar du côté conciliateur d'Eloïse, ce double tome n'avait pas fini de me surprendre! En fait, j'ai été cette fois positivement surprise par le personnage de Francesca: elle est loin de la jeune femme effacée que nous avions pu imaginer lors de ses très brefs passages dans les histoires de ses frères et sœurs. Elle a même je dirais un certain petit côté coquin - tout en restant dans la bienséance voyons! Son histoire est tout aussi intéressante et rythmée que celle d'Eloïse (nous replongeant dans une saison londonienne mais cette fois un peu différente). Il y a du rebondissement à travers le temps et finalement, on ne peut qu'être entrainé par l'alchimie qui se noue entre nos deux protagonistes principaux: c'est volcanique! Peut-être parce que Monsieur est expérimenté! J'ai bien aimé que le rôle de Michael ne soit pas un copier-coller de celui d'Anthony, autre libertin maintenant bien connu! Suivre ses dilemmes, ses états d'âme, les moments où son instinct prenait le dessus, n'en a été que plus prenant! Je pense que c'est à son contact que Francesca peut révéler tout son humour et sa curiosité du monde!
Deux tomes riches en apprentissage sur cet univers donc qui ne nous offre aucun répit il faut le dire. Quand vous n'êtes pas happés par l'intrigue, on vous donne à savourer scènes romantiques à souhait ou des plus bouillantes! Ainsi, on est comme toujours - du moins, depuis quatre tomes, totalement ensorcelé par la plume addictive de Julia Quinn qui en plus sait varier les plaisirs (du cœur... et du corps!) dans ses scénarios! Et même si chaque Bridgerton a son quart d'heure de gloire pour vivre sa romance comme il l'entend, on est rassuré de voir pas loin le clan Bridgerton qui fait quelques (trop) courtes apparitions (bon, souvent attendues) dans chaque histoire. Après tout, c'est cette unité familiale qui attise notre fidélité!
Mais même si on avait donc nos repères, un vent de nouveauté a pourtant soufflé! On ne nous proposait pas ici de retrouver la plume acérée de Lady Whistledown - supposément à la retraite - mais des extraits de correspondances principalement de nos héroïnes ce qui m'est apparu d'une logique sans faille pour Eloïse, mais le piquant et les mondanités de notre célèbre chroniqueuse ont commencé à me manquer dans Francesca!
En bref, si on avait commencé à s'habituer à la plume addictive de Julia Quinn qui ne se lasse pas de nous divertir, de nous amener loin de l'ennui, l'habitude s'arrête ici. Notre auteure a pris soin de nous offrir de la nouveauté: déjà, en renouvelant ses accroches de chapitres, pas de Lady Whistledown dans ces tomes; mais aussi, nous avons la surprise de (re)découvrir nos héroïnes Bridgerton sous un nouveau jour! Si elles restent des héroïnes fortes comme cette famille seule les fait naître, Eloïse apprend ici à mettre de l'eau dans son vin et Francesca est bien loin d'être timorée, mêlant humour pince-sans-rire et sensualité! Ces messieurs quant à eux font bien ce qu'ils peuvent pour gérer des Bridgerton. Ma préférence va tout de même à Michael! Enfin, Julia Quinn réussit également à nous donner à voir des histoires variées, offrant à chacun son originalité pour trouver l'amour! Je sors enchantée de cette lecture terminée encore d'une traite et j'ai plus que hâte d'avoir en mains les deux derniers tomes de cette excellente saga!

par Chika
La Chronique des Bridgerton, Tomes 7 & 8 La Chronique des Bridgerton, Tomes 7 & 8
Julia Quinn   
Décidément, la famille Bridgerton alimente encore les ragots mondains. La cadette, Hyacinthe, que son franc-parler a écarté des listes de filles à marier, se pique de la langue de Dante et se lance dans la traduction d'un journal intime italien, très osé, aidé par ce dangereux don juan de Gareth Saint-Clair ! Gageons que cette étonnante association aboutira à un chef d'oeuvre... Quant au dernier de la famille, Gregory, c'est un irrécupérable idéaliste qui croit toujours au grand amour. Il a jeté son dévolu sur la ravissante lady Hermione Watson. Mais cette dernière aime ailleurs... Qu'à cela ne tienne ! Gregory a tout son temps et le soutien inconditionnel de la spirituelle Lucinda Abernathy...
The Folk of the air, Tome 1 : Le Prince cruel The Folk of the air, Tome 1 : Le Prince cruel
Holly Black   
5/5

Lire ma review : https://www.wilkymay.com/article/livres/458/chronique/the-cruel-prince-the-folk-of-the-air-1-de-holly-black

“Faerie might be beautiful, but its beauty is like a golden stag’s carcass, crawling with maggots beneath his hide, ready to burst.”

J'ai entendu tellement de bien de ce livre. Mon dieu la hype autour de The Cruel Prince est dingue. Il fallait absolument que je voie par moi-même si tout ce bruit en valait la peine. ET FRANCHEMENT. CE LIVRE ÉTAIT GÉNIAL. Premier coup de cœur de l’année 2018. Allez hop, ça c’est fait !

“Because you’re like a story that hasn’t happened yet. Because I want to see what you will do. I want to be part of the unfolding of the tale.”

The Cruel Prince a largement su dépasser mes attentes J’ai été transportée par la plume de l’auteure du début jusqu’à la fin.

Les parents de Jude ont été assassinés sous ses yeux lorsqu’elle était plus jeune. Emmenée de force et élevée dans l’impitoyable monde des fées avec ses deux sœurs, Jude mène une vie de tourments. Les humains ne sont pas les bienvenus sur le territoire des fées, à moins qu’ils ne soient ensorcelés pour les divertir… Elle doit faire face à de nombreux obstacles chaque jour pour survivre parmi ces terribles créatures. Mais celui qui lui fait le plus du tort n’est autre que le prince Cardan, le plus jeune mais aussi le plus vicieux des fils du High King.

C’est simple, j’ai TOUT aimé dans ce livre. Notamment l’héroïne de l’histoire, Jude, qui est juste badass et incroyable. Les fées lui en ont tellement fait baver depuis qu’elle est toute petite et elle continue malgré tout à les affronter chaque jour. Jude ne se laisse pas abattre, au contraire, elle endure chaque pique, chaque nouvelle torture que lui inflige Cardan et sa troupe. Elle est tellement forte, j’avais trop de peine pour elle mais j’étais également hyper fière d’elle pour sa bravoure.

“If I cannot be better than them, I will become so much worse.”

Ce que je déteste dans les livres, c’est les personnages qui se laissent faire et subissent le harcèlement sans broncher. Même si ça peut paraître peu réaliste, c’est très frustrant de lire à propos de ça et je suis contente que ce n’ait pas été le cas car Jude sait tenir tête à ses bourreaux (même si parfois, on se dit que ça ne va rien arranger !). MAIS JUDE EST TROP BADASS. Je l’aime. C’est le genre de personne qui règle ses différents avec sa propre sœur au moyen d’un combat à l’épée (!!). Oh mon dieu, mais quelle classe.

“I stand in front of my window and imagine myself a fearless knight, imagine myself a witch who hid her heart in her finger and then chopped her finger off.”

J’ai d’ailleurs beaucoup aimé sa relation complexe avec ses sœurs. Un peu moins avec Taryn, la sœur jumelle de Jude, qui est la moins sympa je trouve. D’un autre côté, j’arrive à comprendre son point de vue. Et puis leurs conflits étaient assez intéressants. Quant à Vivienne, la grande sœur de June était tout aussi géniale. C’est une demi-fée. Elle est donc celle qui est la plus acceptée dans le royaume des fées mais c’est elle qui veut le plus retourner vivre dans le monde des humains auprès de sa petite amie ! TROP CHOU.

Je ne peux pas trop vous parler de l’intrigue, mais sachez qu’elle est GLORIEUSE. Additionné à la plume addictive de l’auteure, j’ai trouvé ce livre hyper captivant. Sachant que d’habitude je ne suis pas très axée “intrigues politiques”, j’ai beaucoup aimé celle-ci. Riche en rebondissement et en révélations, j’ai été complètement renversée durant ma lecture ! Impossible de voir les plot twists venir.

JE VEUX LA SUITE NOW. Cette fin était la meilleure des choses qui soient.

par wilkymay
Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers Harry Potter, Tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers
Joanne Kathleen Rowling   
Je le conseille à tout lecteur ! Quelque soit son âge, son niveau de lecture, Harry Potter est une perle ! Il se démarque par sa simplicité, son scénario révolutionnaire certes mais qui s'inscrit dans un monde que Rowling parvient à recréer parfaitement ! En tout cas à ne pas manquer.

par Romaiin

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode