Livres
546 062
Membres
581 775

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Mathilde1 : J'ai lu aussi

Kafka, Tome 1 : L'Éveil Kafka, Tome 1 : L'Éveil
Xavier Amet   
J’ai découvert ce livre au salon du fantastique où j’ai rencontré l’auteur qui m’a fait une magnifique dédicace et je le remercie.

Kafka est resté sur mon bureau une semaine, le temps de le ranger. Sa couverture me tentait tellement par son côté sombre et sanglant que je n’ai pas pu résister bien longtemps à l’envie de lire. Et je ne suis pas du tout mais pas du tout déçu. Au contraire, ce livre est un gros coup de cœur ! C’est le meilleur livre que j’ai lu depuis euh… toujours pour l’instant en tout cas !

Un jeune de 21 ans qui a quitté le domicile et arrêté ses études de commerces est un détective privé travaillant au noir. Il fait également des combats illégaux où il terrasse tout ses adversaires avec sa force et ses capacités hors-normes. Il a que des affaires adultères jusqu’au jour où il se prend un cadavre sur la tête et décide d’enquêter sur ce meurtre qui lui révélera bien des surprises.

Les personnages sont touchants. On s’y attache dès le début.
On suit Kafka et on découvre son caractère pas à pas. Kafka a un fort caractère et il est aussi grande gueule. Il peut se montrer arrogant mais au fond de lui, il ne l’est pas. Il a parfois des réflexions très ouvertes que l’on ne retrouve pas dans les livres ainsi qu’il ose dire tout ce qui lui passe par la tête même si des fois il devrait s’abstenir. Il a tendance à utiliser ses poings plutôt que sa cervelle mais il n’a pas un caractère vraiment violent puisqu’il s’en sert avant tout pour se défendre. Il m’a fait rire à plusieurs reprises à cause de son comportement et de ses pensées.[spoiler](Psycho-girl, voir le codex etc.…) [/spoiler]Néanmoins, il a un bon sens de l’analyse et n’hésite pas à se mettre en danger pour sauver des personnes. Je suis tombée sous le charme de ce personnage par son originalité et son caractère.
Je me suis également attaché à Raven. Elle est plus calme et posée mais elle peut aussi se montrer agressive et dangereuse en cas de besoin. Le geste qu’elle a fait envers Kafka est énorme. Elle est sûre d’elle et hésite pas à frapper pour avoir ce qu’elle veut. De plus, elle porte en lourd fardeau[spoiler] (l’héritage des Kùhergos, l’immortalité). [/spoiler]Elle en a souffert et cela se ressent. Elle apporte les réponses à toutes les questions que Kafka s’est toujours posé. Elle est maline et a un comportement enfantin parfois, mais cela reste rare comme le moment ou elle lui pique son morceau de fromage qu’il allait manger. Néanmoins, on ne sait pas ce qu’elle pense de Kafka même à la fin. Je trouve que c’est mieux comme cela car ça laisse plus de suspense, ce qui est préférable. Les sentiments de Kafka à son égard sont clairs comme de l’eau. Bien qu’il a joué avec des filles auparavant, on comprend qu’il veut celle-là pour toujours et qu’il l’aime vraiment et de façon sincère. Malheureusement, Raven ne le voit pas ou fend de ne pas l’avoir remarqué.
Quant à Vlad et Camille, je les trouve tout deux adorables. Le comportement de Vlad ressemble un peu à celui de Kafka et je pense qu’il sera plein de surprise pour la suite. J’ai l’impression qu’il pourrait être l’enfant de Kafka. Camille, lui est plus sage et discret. C’est le plus vieux de la bande [spoiler](si on oublie la particularité de Raven)[/spoiler]. Je pense que ces deux personnages auront un grand rôle à jouer par la suite.

Ce livre revisite plusieurs créatures fantastiques. En effet, le mythe du vampire est repris. Il lui est donné un aspect scientifique quant à son arrivé. Les vampires ont changé des noms ainsi que de certaines capacités. L’ail, le pieu ainsi que la capacité de voler ont disparu pour laisser place à d’autres. Ce parti pris me séduit totalement. C’est pourquoi ce livre se distingue des autres.

L’action est toujours présente. Le lecteur ne s’ennuie à aucun moment. Il est même des fois surpassé par la rapidité des événements qui le maintiennent en haleine. Il lui est alors impossible de lâcher ce livre. Les QR codes dispersé dans le livre permettent aux lecteurs de s’immerger encore plus dans ce monde. Les illustrations sont sublimes ! L’atmosphère présente est parfois angoissante mais elle n’est jamais poussée à son maximum. [spoiler](Cela est visible notamment avec Goule qui revient à la vie plusieurs fois quand Kafka cherche à échapper de chez Vanessa. Il y a aussi tout les passages où il discute avec un ombre, son côté Berserker).

La fin de l’histoire me touche beaucoup par la mort de Raven. Je me demande comment va être la suite. Je ne veux pas voir Kafka triste et Vlad semble complètement perdu sans elle. Comment vont-ils pouvoir lutter contre la menace sans son expérience, elle sait tellement de chose qui pourrait être utile.[/spoiler] J’ai hâte de lire la suite car tout cela m’intrigue énormément.

En résumé, je suis tombée amoureuse de ce livre tout entier par son originalité et sa liberté ! Des personnages hauts en couleur. Action et suspense à couper le souffle.

par Skyl
Comme l'obsidienne Comme l'obsidienne
V.I. Prates   
Étonnamment, j'ai eu du mal à me dire que je lisais une dystopie, le début ressemblant quand même plus au style de la fantasy! Mais ça ne m'a nullement dérangée ni même gênée dans ma quête... Car oui, dès le début, j'ai fait de la quête de l'héroïne Ma quête, ou tout du moins, notre quête commune. Dès la première page j'ai su que tout ce que l'héroïne vivrait, je le vivrais à 100 % avec elle!

Ensuite, la Révélation a eu lieu et là, au même instant, j'ai compris pourquoi on considérait cette histoire comme dystopique. Et c'est une très bonne dystopie, l'une des meilleures que j'ai eu l'occasion de lire jusqu'à maintenant!

Dès la première page, j''ai bien aimé l'héroïne, le monde où elle évoluait et les personnes qu'elle côtoyait. Jusqu'à la fin j'ai été aux côtés de l'héroïne (dont je prends le parti de ne rien révéler d'elle, pas même son nom), j'ai été de surprise en surprise sur des événements, pas spécialement anodins pour l'histoire, et cette fin!

Je suis triste d'avoir fini ce roman mais je sais déjà d'avance que j'y retournerai un jour prochain, avec une immense joie. Si vous avez un quelconque doute concernant la lecture de ce livre, n'hésitez surtout pas et laissez cet univers se projeter en vous. Et lorsque vous vous lancerez, n'oubliez surtout pas: "Ne vous fiez pas à la lumière, elle est plus fausse que l'ombre".
Fissures noires Fissures noires
Jess Kaan   
http://jldragon.over-blog.com/2015/06/fissures-noires-de-jess-kaan.html

Fissures Noires, c’est avant tout une ambiance sombre et malsaine, un recueil de nouvelles qui vous colle à la peau et qui ne peut pas laisser insensible.

Des nouvelles fantastiques pour la plupart, des nouvelles qui laissent un goût amer dans le bon sens du terme.

Car comment dire ? Fissures Noires est un pur régal !

Dans ce recueil, Jess Kaan dépeint notre société en prenant le soin de choisir des couleurs très sombres. Autant dire qu’on est très loin des couleurs de l’arc-en-ciel (bah oui c’est fissures noires pas fissures bleues ou jaunes).

La plume de l’auteur est totalement maitrisée, le rythme est bon et la lecture est très plaisante. La prose a un côté poétique modéré qui permet de ne pas trop adoucir le récit.

Jess Kaan est très à l’aise dans l’exercice de la nouvelle et ça se sent. Il prend son pied et on le prend aussi.

Les nouvelles se valent les unes les autres au niveau de l’écriture, j’en ai évidemment préféré certaines plus que d’autres au niveau de l’intrigue, mais je ne peux pas dire avoir été déçu par l’une d’entre elles.

Non, ce recueil est vraiment une belle réussite ! Le décor est également bien planté, et même si Jess Kaan privilégie l’ambiance du Nord de la France (son fief), il nous fait également voyager (à Prague notamment).

Un recueil que tous les amateurs de nouvelles et de fantastiques doivent absolument posséder !

Note globale : 16,5/20



par JLDragon
Pouvoirs obscurs, Tome 1 : L'Invocation Pouvoirs obscurs, Tome 1 : L'Invocation
Kelley Armstrong   
Surexcité à l'idée de découvrir la nouvelle trilogie de Kelley Armstrong, dont je n'avais cesser d'entendre parlé sur les sites. Je l'ai acheté dès sa sortie chez nous, heureuse comme un rien de pouvoir le tenir enfin dans mes petites mains et de me dire faites que je ne sois pas déçue.
Eh ben je ne le suis pas, je trouve qu'on a peu de roman sur les nécros et les zombies, c'est vrai que ce genre d'univers est un peu glauque et fous les jetons mais bon j'ai besoin de ma dose d'adrénaline et là je l'ai eu.
Bon on commence l'histoire avec Chloé, toute petite qui suite à sa baby-sitters doit descendre dans la cave alors que c'est là ou ce cache les fantômes de la maison qui la terrorise.
Suite à sa on la retrouve, jeune ado, vivant une vie normale mais plus pour longtemps car elle se fera poursuivre par un fantôme dans les couloirs de son lycée et ce fera interné à Lyle House, une maison de fou pour adolescent mais remplie de mystère. Elle fera la connaissance de Liz, Rae, Simon, Derek et Tori tous pensionnaire dans cet institut.
Bon je vous ai restituer le contexte mais j'ai adoré ce roman, sombre et envoûtant je me suis laisser bercer par le style de l'auteur que j'ai pu retrouvé avec grand plaisir.
Un roman fort mature, ou magie et horreur ce mêle. Je regrette juste qu'il n'y ai rien entre Simon et Chloé je trouve qu'ils iraient trop bien ensemble.
Enfin, un roman superbe ou lorsque le deuxième sortira je me jetterai dessus, d'ailleurs ce dernier est dans le défi du mois :-).

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode