Livres
546 784
Membres
583 370

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Melanie-361 : Mes envies

Dynasties, Tome 2 : L'Étincelle sous la glace Dynasties, Tome 2 : L'Étincelle sous la glace
Ilona Andrews   
Alors un suite que j'attendais de puis des lustres en VF ....merci il est arrivé enfin !
Alors pour moi le tome 1 à été mon premier livre de ce couple d'auteurs et pour pallier l'attente j'avais entamer Kate Daniels et je n'ai pas autant adhérée ...alors que là pendant des mois j'ai pensé à Nevada tous les jours et surveillé les dates de sorties.
Je ne suis absolument pas déçue, les personnages sont forts et haut en couleurs...l'intrigue est complexe...même si je pense savoir [spoiler]qui est derrière l'identité de César aux vues des lumières apportées dans ce tome ci[/spoiler].
Bref j'adore la famille Baylor dans son ensemble et surtout la romance entre Nevada et Mad Rogan Le Fléau du Mexique (hummmm... Fan je suis!).
Les péripéties sont plus folles les unes que les autres et on en apprend encore plus sur ce monde magique à chaque chapitres et ça c'est vraiment l'univers qui porte cette histoire et bien que fantastique, rejoint notre organisation mondiale actuelle sur bien des facettes.
Je vous direz : COUP DE COEUR 100%

par Sinner
Les Sentinelles, Tome 1 : Forgé dans le sang Les Sentinelles, Tome 1 : Forgé dans le sang
Alexandra Ivy   
Alexandra Ivy a démontré l'étendue de son imagination débordante au fil des tomes des Gardiens de l'éternité, son penchant pour la génétique et la France, trois constantes que l'on retrouve dans cette nouvelle série assez attractive malgré quelques petites faiblesses, tant au niveau de la traduction, de certaines répétitions inutiles, que de certains dialogues. L'auteur doit également être une fashion victim, ou sous contrat avec certaines boutiques, car les marques de fringues, chaussures ou accessoires vont bon train! Outre ces détails récurrents, la plupart des personnages ici sont d'une beauté à couper le souffle, si on ne l'a pas compris à la moitié du bouquin, on ne le comprendra jamais tant on nous le serine! Les femmes sont de véritables canons et les hommes grands, sveltes mais athlétiques et virils!!!

Le cadre de l'histoire nous dépeint deux catégories d'êtres vivants, les humains et ceux qu'ils appellent communément les bizarroïdes, de par leurs facultés propres à faire pâlir d'envie ou de craintes non dissimulées, leurs dons ayant attrait au psychisme ou à la magie. Ces évolués comme eux préfèrent se définir, vivent presque en autarcie sous une sorte de dôme blindé de puissants sorts, Valhalla, qui abrite entre autre devins, médiums, guérisseurs, sorciers, sous la férule de la Mave, et que protègent les Sentinelles Gardiennes et Traqueuses sous l'autorité d'un Tagos, Wolfe. Les préjugés sont légion et pourtant, lorsque les choses tournent mal ou échappent aux humains ils font appel aux Evolués, comme c'est le cas sur cette affaire de meurtre où la victime a été retrouvée morte sans aucune blessure apparente, le coeur manquant pourtant dans sa poitrine.

Le sergent Duncan o'Conner est un flic pugnace et doué dans son job, et lorsque la nécromancienne Callie Brown rencontre un problème en essayant de capter les derniers souvenirs de la victime, il va devoir concilier instincts protecteurs, relations entre deux mondes que tout oppose, enquête criminelle, attirance physique et émotionnelle tout en gardant la tête froide. Car c'est une véritable apocalypse qui risque de se déclencher si le meurtrier n'est pas stoppé à temps! Si l'on fait abstraction de la romance assez banale qui se profile, l'intrigue est vraiment agréable même si elle n'arrive pas à la cheville d'un bon policier. Alexandra Ivy aurait tendance à démarrer ses sagas tout en douceur, celle-ci a du potentiel, les seconds couteaux sont prometteurs, quant à l'univers il risque de nous réserver quelques bonnes surprises... À suivre donc.


par Seregan
Ivy Wilde, Tome 2 : Meurtre, magie et télé-réalité Ivy Wilde, Tome 2 : Meurtre, magie et télé-réalité
Helen Harper   
La magie n'a pas autant fonctionné avec moi pour ce second tome qu'avec le premier.
J'ai trouvé les persos secondaires caricaturaux et l'histoire téléphoné et j'ai eu beau gigoter mes petits doigts en récitant des formules rien n'y a fait la magie n'a pas prise, maintenant lorsque que je vois vos avis et vu comment j'avais apprécié le tome 1 cela est peut être dû au moment de lecture, pas réceptive, ou pas.....
Les Chevaliers des Highlands, Tome 1 : Le Chef Les Chevaliers des Highlands, Tome 1 : Le Chef
Monica McCarty   
Un bon début : William Wallace vient d’être exécuté et Robert Bruce comprend que s’il veut récupérer son trône et faire face à l’armée anglaise du roi Edouard, il doit changer les règles. Il décide de réunir une poignée des meilleurs guerriers highlanders pour former une garde secrète chargée d’accomplir des missions dangereuses et pense au chef du clan McLeod réputé comme invincible avec sa claymore pour les entrainer et les diriger. Quand il reçoit une convocation de MacDonald à un conseil, Tor MacLeod s’y rend pour réparer les dégâts causés par son frère. Pour protéger son clan, il s’est toujours tenu à l’écart du conflit contre les anglais mais piégé, il se voit contraint d’épouser Christina Fraser, fille d’un opposant farouche contre Edouard et d’accepter de réunir les meilleurs guerriers jusqu’à présent ennemis pour les entrainer pour Robert Bruce. Devenue sa femme, Christina compte bien briser la glace avec son mari… Un 1er tome qui plante le décor, se lit facilement et nous fait passer un agréable moment. A voir avec la suite. Non fleurs bleues s’abstenir.

par Folize
Cavalier vert, Tome 1 Cavalier vert, Tome 1
Kristen Britain   
Cavalier Vert, c'est l'histoire d'une jeune fille, Karigan G'ladheon. Expulsée de son école pour avoir défié un noble en duel, Karigan s'enfuit avec la ferme intention de retourner chez elle.

L'intrigue est lancée avec la mort d'un Cavalier Vert, une caste de messagers qui parcourent le royaume afin de délivrer des messages. Elle fait alors le serment au Cavalier mourant de délivrer le message au roi. Mais le chemin est semé d’embûches et très vite, elle se rend compte que le danger encouru est bel et bien réel... Karigan, accompagné de sa monture, découvrira alors qu'être Cavalier Vert est plus dangereux que ça en à l'air... Qui est ce mystérieux Homme Gris qui la poursuit et contre lequel F'ryan l'a mise en garde ? Au fil du temps, Karigan se découvrira de mystérieux pouvoirs qu'elle apprendra à apprivoiser et qui l'aideront dans sa mission...

Si j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, une fois ce cap passé, je n'ai pas pu décoller du livre. L'histoire est prenante et vraiment très bien écrite. On s'attache très vite à Karigan, la jeune fille qui voit sa vie basculer et se voit entraîner dans une aventure des plus folles sans trop savoir pourquoi ni comment.
Malgré cette mission qui lui est impartie, elle reste elle-même, une jeune fille effrayée et souvent dépassée par les événements, qui n'a pas peur de montrer ses sentiments, ce qui la rend profondément humaine.

J'ai également beaucoup apprécier le roi Zacharie, Stevic, le père de Karigan et Larenne Stèle, capitaine des Cavaliers Vert, et ce, malgré son côté bourru.

Ce qui m'a également plus dans ce récit, hormis son originalité, c'est les ressemblances que j'ai pu déceler avec le Seigneur des Anneaux de Tolkien. Bien que l'histoire reste totalement différente, certains points y font cependant allusion. L'exemple le plus flagrant étant celui des personnages à la poursuite de Karigan. [spoiler]Ceux-ci m'ont énormément fait penser aux Nazguls. Ou encore, lorsque Karigan est blessée, elle se fait soigner par des Elétiens qui, de part leur description et leur magie, m'ont fait penser aux elfes de Sieur Tolkien.[/spoiler] Et encore pleins d'autres détails que je ne dévoilerais pas !

Mais Cavalier Vert, c'est avant tout une histoire d'aventures qui vaut vraiment la peine d'être lue et que je recommande de vive voix !

par Fantasyae
L'historienne et le Highlander L'historienne et le Highlander
Jora J. Johnson   
Trop de similitude avec Outlander :[spoiler]une femme indépendante du 20/21e siècle qui débarque en Ecosse à 1 an d'une grosse bataille, considérée comme espionne anglaise donc forcée de se marier...[/spoiler]
L'histoire n'est pas approfondie, personnage peu attachant et plein d'information incohérente. Une historienne qui cherche des informations sur une personne et qui ne prend pas le temps de savoir ce qu'il a vécu avant sa disparition... Elle devrait savoir plus que tout le monde que le moindre changement du passé peu avoir une importance capitale sur le "présent" ou le futur mais rien n'est évoqué... bien dommage.
Outlander, Tome 7.1 : L'Écho des cœurs lointains (I) Outlander, Tome 7.1 : L'Écho des cœurs lointains (I)
Diana Gabaldon   
Ça fait un sacré bout de temps que je n'avais pas mis la main sur cette suite car après les 13 bouquins ( oui 13 puisque j'ai l'ancienne édition dégoté en occase sur internet) puis la série TV avec un bel acteur dans le rôle de Jamie et une Claire pleine de talent je m'étais arrêtée là, et quel dommage car j'ai eu pas mal de plaisir à me retrouver dans cet univers qui m'avait tellement plu, on y suit bien évidemment Claire et Jamie mais aussi Brianna, Roger, William et Lord John mais pas que. ?.. car on n'est bien loin de la romance basique avec une histoire de coeur et de bienséance de l'époque, déjà j'ai apprécié dans les débuts en connaître plus sur les conflits entre écossais et anglais avec la bataille de Culloden et cette fois ci on se retrouve en pleine guerre d'indépendance des États Unis et c'est vraiment intéressant, mais pas que. ?.. on y découvre aussi la vie de tous les jours, les soins de l'époque et bien sur les moeurs qui ne sont pas édulcorés pour plaire à nos convictions modernes et vu que j'ai remis le pied à l'étrier sans aucun regret et même avec un plaisir évident je ne vais sûrement pas trop tarder pour me lancer dans cette suite entrecoupé par ma lecture sur Lord John, différente mais sympathique aussi.
Anita Blake, Tome 0.5 : Strange Candy Anita Blake, Tome 0.5 : Strange Candy
Laurell K. Hamilton   
Petit recueil de nouvelle très agréable à lire, parfois sombre, d'autre fois très drôle. On retrouve d'ailleur quelque nouvelles ce situant dans l'univers "Anita Black". Mais comme toutes nouvelles, elles sont bien trop courte et peu dévelopé.

par ipiu
Gabigael : l'heure de la rédemption Gabigael : l'heure de la rédemption
J. Robin   
Ce roman est une véritable surprise! Non pas que je l'ai ouvert avec des a priori mais je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. Et je ne l'ai pas regretté.
On est ici face à notre cher (et détesté) Gabigaël, démon de la ruse de son état, en pleine quête de vengeance contre ses 6 autres frères. En pleine vendetta, il kidnappe à leur place la clef qui permettrai d'ouvrir les enfers par son sacrifice. Evidemment, il y a un os et on peut dire que la clef ressemble fortement à une jeune fille russe flamboyante au caractère bien trempé. 2e soucis? La horde d'exécuteurs qui de ce fait se lancent à ses trousses évidemment. Laisser la clef des enfers entre ses mains? Même pas en rêve! Notre cher O'Malley est d'ailleurs un sacré personnage ^^.
Je l'avoue, j'ai eu un chouilla du mal à entrer dans le récit mais c'était sur le tout début, le temps que l'intrigue se mette en place. Cela ne m'a pas forcément gêné car très vite, les événements s'enchaînent et nous entraînent.
Le ''pauvre'' Gabigaël se retrouve avec une lycéenne entre les pattes et va comprendre à ses dépens que jouer la nounou pour une humaine n'est pas forcément ce qu'il attendait de la vie. Car avec elle, il va découvrir le monde des humains - qu'il avait jusque-là dédaigné (je l'ai trouvé trop mignon lorsqu'il a vu pour la première fois une télé! Un moment hyper drôle) - un monde également de sentiments. J'ai adoré voir l'évolution. C'est un personnage imbuvable et en même temps attachant, qui découvre au fur et à mesure que oui le truc dans sa poitrine peut servir à quelque chose XD. Selphie (la clef) est à la fois irritante, capricieuse, une catastrophe ambulante et même temps douce et attendrissante.
La fin est juste parfaite et j'ai juste éclaté de rire sur la toute dernière phrase, je vous laisse la découvrir ;-).
En conclusion, ce n'était pas forcément mon style habituel, j'y suis allée à petits pas prudents et je n'ai finalement pas eu à le regretter car ce roman peut vite devenir addictif. Une belle palette d'émotions!

par Ophelya
Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs coupables Anita Blake, Tome 1 : Plaisirs coupables
Laurell K. Hamilton   
Quand on se plonge dans les aventures d'Anita on n'en sort plus ! Un livre qui vous entraine et vous rend nostalgique de la période "Buffy" même si Anita tient largement la comparaison !

par lily
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode