Livres
550 828
Membres
591 891

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Mika07 : Liste d'Or

Shining Shining
Stephen King   
Je me suis enfin décidé à lire ce livre que j'avais dans ma PAL, voulant connaître l'origine d'un film tel que Shining, de Kubrick. Et, sachant que c'était SK, je savais que j'allais apprécier, et j'étais curieux de voir ce qui différenciait le roman du film, ayant déjà lu King parler à ce sujet.

Et bien, j'ai été ravi. Le film ne semble en fait être qu'un survol superficiel et raccourci du livre, où Kubrick a pris les passages qui l'intéressaient et omis certaines détails pour au final réaliser un film d'horreur excellent.
Mais le roman est beaucoup plus, comme tous les SK, qu'un banal livre d'horreur.

Tout d'abord, le personnage de Jack Torrance, dont on apprend les origines sombres et le terrain favorable à certaines faiblesses dans sa personnalité qui le rendent instable dès le départ. La psychologie est très bien retranscrite, et on comprend les personnages, leurs relations, leurs souffrances et leur amour. On insiste aussi sur Danny, cet enfant qui possède un pouvoir étrange ; qui dans le film passe presque inaperçu, ou en tout cas ne sert à rien. Ici, c'est bien le pouvoir de Danny qui est en cause, et qui prend une importance primordiale. Et enfin, Wendy, qui dans le film ressemble à une poupée de chiffon, dont on apprend à connaître la mère, avec elle aussi ses faiblesses, et ses forces. Car ici, personne n'est en dehors de l'intrigue, et tous les facteurs vont jouer un rôle dans le déroulement des évènements, et dans la vie de chacun.

L'histoire insiste beaucoup sur les problèmes de dépendance de Jack à l'alcool. On apprend à le connaître, à connaître ses ressentis, ses tentations et ses colères contre lui-même. Loin des stéréotypes et idées reçues, c'est ici une image de l'alcoolique nuancées et grise - ni noire, ni blanche. La victime, dépendante, faible face à l'alcool, et plus encore quand les choses vont mal. Des faiblesses qui en feront l'acteur le plus manipulable dans ce jeu de marionnette dont des forces maléfiques tirent les ficelles.

Ce SK est celui je pense qui m'a fait le plus peur - dans la mesure où un roman peut faire peur -, j'ai ressentis des frissons, je me suis laissé aller avec plaisir à l'angoisse, me prenant à l'empathie de cette famille, bloquée dans ce cauchemar incontrôlable.

Et enfin, j'ai été ravi par la fin, non pas parce qu'elle m'a plu, mais parce que le film ne laisse rien deviner de la fin du roman. En bref, si vous avez vu le film, c'est comme si on vous avait résumé l'histoire dans les grandes lignes (ce qui est souvent le cas) avec une fin imaginée par quelqu'un d'autre.
La Clé de Salomon La Clé de Salomon
José Rodrigues Dos Santos   
Dos Santos continue sur sa lancée ! Même genre même méthode que ses deux romans précédents, l'auteur nous amène avec brio dans le dédale de la physique quantique. La conscience et l'âme: existent-ils ? Même si le scénario connaît quelques longueurs, je me délecte toujours de cet auteur de talent. Ses oeuvres sont bien documentées et recherchées. À lire cependant après un bon...café !
Furie divine Furie divine
José Rodrigues Dos Santos   
J'aime beaucoup ce livre comme les autres Dos Santos. En tout cas ça fait peur la mentalité des fondamentalistes. L'islam tolérant et pacifique en prend un coup. Livre, apparemment bien documenté qui tient le lecteur en haleine. Regard sévère mais réel sur le monde des radicaux islamiste.
On se pose des questions inquiétantes sur la lente invasion dans notre occident quant á la motivation de cette avancée.
Si les sourates mentionnées que l'auteur cite sont réelles, il faut effectivement s'inquiéter et regarder cette lente montée avec circonspection...
Signe de vie Signe de vie
José Rodrigues Dos Santos   
Trop de longueurs. L'auteur se perd dans des descriptions scientifiques à n'en plus finir, faisant un cours de démonstration mathématiques (J'adore pourtant les cette discipline).
Pourtant le livre avait bien commencé. Je n'ai pas pu terminer ma lecture qui m'ennuyait. Si vous cherchez un roman pour vous évader : passer votre tour!
L'Empire des anges L'Empire des anges
Bernard Werber   
La suite du légendaire "Les Thanatonautes", il y a tout de même un génie indéniable chez Werber, un génie orienté vers l'éducation de ses compères humain, sous le prétexte d'une histoire toujours bien ficelée et passionnante, ses livres sont toujours une mine de de réflexion, observations et leçon de vies, l'Empire des anges en est encore un exemple, du terre à terre au mysticisme le plus poussé, Bernard Werber nous emmène dans ce livre tantôt dans les bas fonds de l'humanité, tantôt au à l'autre bout de l'univers, en passant par le paradis !

par miracl
Le Jour des fourmis Le Jour des fourmis
Bernard Werber   
Cette suite ne m'a pas déçue. Avec Werber, j'en apprends toujours plus sur le monde fascinant des insectes. Les fourmis deviennent de plus en plus attachantes à mes yeux.

par stela15
La Révolution des fourmis La Révolution des fourmis
Bernard Werber   
Superbe fin... Werber nous emmène encore plus loin sur la réflexion sur la condition "d'être supérieur" de l'Homme.
Sommes-nous réellement LA société qui domine le monde car l'on a les plus grands bâtiments, ou notre sentiment n'est-il qu'illusoire ?
C'est un peu la question qui reste en suspend à la fin de ce livre, rien a dire ! Je m'incline bien bas devant ce génie de la littérature qu'est Monsieur Bernard Werber !
L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu
Bernard Werber   
Un livre, ou plutôt encyclopédie, qui a déjà été cité dans le cycle des fourmis du même auteur. C'est d'ailleurs là qu'on comprend pourquoi ce livre ne constitue pas une vraie histoire.
C'est un recueil "fourre tout", à ne surtout pas lire d'une traite, mais plutôt selon ses envies et ses curiosités.
Dans mon cas, c'est mon livre de chevet, que je lis lorsque j'en ai envie.
Selon moi, c'est une perle.


par Pau-line
L'Ultime Secret L'Ultime Secret
Bernard Werber   
J'ai enfin découvert l'auteur sous un angle « global ». Ce qui m'a permis de rencontrer des notions mythologique, spirituelle, philosophique, futuriste, fictive et biologique.

Le précédent et unique ouvrage que j'avais lu auparavant « Le papillon des étoiles » restera un vague souvenir dont le scénario utopique était bien trop facile à découvrir. Cet ouvrage là, par contre, redéfinit ma vision de sa bibliographie entière.
Le plaisir de ma lecture vient probablement du fait qu'il compose avec toutes les notions citées plus haut.
Il entrecroise plusieurs de ses ouvrages (à priori, cette construction est habituelle pour l'auteur). Son ouvrage mêle avec l'intrigue de l'ultime secret, le mouvement « new âge » avec les sciences. Ce qui n'est pas pour me déplaire.
Deux histoires parallèles se lient grâce à l'enquête d'un couple, un homme « pacifiste » et une belle journaliste scientifique.
Une succession de courtes séquences de vie rythme l'action de manière cinématographique. Le lecteur apprend les propriétés et les fonctionnements du cerveau et la nature des motivations au plaisir, suite à la souffrance d'un homme en proie au L.I.S. ( locked-in syndrome) plus communément appelé « Syndrome d'enfermement ». Je regarderais prochainement le film tiré de l'ouvrage de Jean-Dominique Bauby, Le Scaphandre et le Papillon pour en savoir plus sur les sentiments en découlant.
Le Père de nos pères Le Père de nos pères
Bernard Werber   
L'histoire est passionnante, entre cette enquête improbable et le parallèle constant avec le mystérieux "Il" du temps des hommes des cavernes. Les personnages sont savoureux et étonnants, attachants. La conclusion est pour le moins surprenante, j'ai adoré!

par Sechat

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode