Livres
546 636
Membres
583 000

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Milla1 : Mes envies

A Pinch Of Magic A Pinch Of Magic
Michelle Harrison   
Je viens seulement de voir, après avoir fini ma lecture, que c'est un livre destiné plutôt à un jeune public et je comprends mieux. J'ai apprécié ma lecture, c'est prenant, les personnages sont attachants mais c'est vrai qu'il manquait ce petit "truc" en plus. Et finalement, c'est normal parce que c'est pour des enfants ou jeunes adolescents et je le recommande à 100% pour ce public (aussi pour des adultes!).

par evabst
Daevabad, Tome 1 : La Cité de laiton Daevabad, Tome 1 : La Cité de laiton
S. A. Chakraborty   
[Lu en VO]
Premièrement, on se pose cinq minutes et on prend le temps d'admirer la magnifique couverture de ce bouquin.

Voilà.

Maintenant, on critique.

Très sincèrement, le meilleur conseil à donner à quelqu'un qui se lance dans cette lecture, c'est "accroche-toi". Le roman est épais, l'histoire est longue et l'auteur a comme talent (ou défaut ?) de faire des descriptions à rallonge sur à peu près n'importe quel élément du paysage. Au moins deux fois par page. Pendant 500 pages. Ça ralentit donc un max le scénario, et si on ajoute à ça la masse importante de vocabulaire étranger, les nombreux sauts dans le passé pour expliquer la genèse de l'histoire, la multitude d'êtres magiques avec chacun leurs croyances et leurs spécificités, et les relations totalement bordéliques que tout ce petit monde entretient... c'est vite le bazar (bazar, monde arabe... tu l'as ?).

Les personnages sont clairement intéressants, même si j'ai une nette préférence pour Dara. Nahri passe bien trop vite de "voleuse tentant de survivre au Caire" à... euh, son nouveau statut (no spoil), et son refus obstiné de croire en la magie alors qu'elle a clairement des capacités surnaturelles et qu'elle le sait n'en fait pas un personnage très crédible. Ali... a mis du temps à attirer mon attention, tout simplement parce que quand on nous vend l'histoire d'un personnage dans le résumé mais qu'au final, la moitié du bouquin est du POV d'un autre, j'ai tendance à ne pas être très indulgente envers ce narrateur clandestin. Mais au final, Ali a le mérite de défendre un point de vue totalement opposé à celui de Dara, et ça ne fait pas de mal d'avoir des nuances dans l'histoire qu'on nous raconte. Et Dara, lui, a selon moi un potentiel fou : certains pensent que c'est un monstre, d'autres le traitent comme un héros, et lui, au milieu, tente de concilier ses désirs avec ce qu'on attend de lui. Et il se noie.

Bref, mi-figue mi-raisin sur ce livre. Au-delà du fait que le scénario entier pourrait être réécrit en 5 chapitres si on enlevait tout le surplus (allez, 7 chapitres, grand max), l'intrigue politique est trop emmêlée, on a la tête remplie de questions pendant bien trop de pages avant d'avoir des semblants de réponse, et les personnages principaux manquent (pour le moment) cruellement de charisme.
The House in the Cerulean Sea The House in the Cerulean Sea
T. J. Klune   
Une lecture incroyable. Tous les personnages sont formidables, et j'ai trouvé que Linus était un narrateur original mais sacrément attachant. Les enfants sont des personnages à part entière, et on ne peut s'empêcher de les aimer. Le livre m'a fait rire, m'a mis les larmes aux yeux... Je ne peux que le recommander.
Mexican Gothic Mexican Gothic
Silvia Moreno-Garcia   
En cette période, je recherche des lectures un peu effrayantes, avec une ambiance sombre et mystérieuse. J’ai vu passée pas mal de recommandations de ce livre ! Donc je m’y suis lancée les yeux fermés
Les Héritiers d'Higashi, Tome 2 : Bakemono-San Les Héritiers d'Higashi, Tome 2 : Bakemono-San
Clémence Godefroy   
Un second tome tout aussi réussi que le premier : un plongeon dans le Japon ancestral, peuplé d’esprits de la nature et de créatures magiques, trois narrations qui nous emmènent au cœur de mystérieux complots et au bord d’une guerre imminente. La fin du voyage risque d’être mouvementée, et j’ai vraiment hâte de lire la conclusion de cette trilogie envoutante !

En savoir plus sur : https://livraisonslitteraires.wordpress.com/2021/01/30/les-heritiers-dhigashi-tome-2-bakemono-san/#more-43958
With the Fire on High With the Fire on High
Elizabeth Acevedo   
https://kingdomofwordsblog.wordpress.com/2020/08/09/revue-n73-with-the-fire-on-high-elizabeth-acevedo-lecture-v-o/
Entre sa fille dont elle doit s’occuper et sa grand-mère qu’elle doit aider comme elle peut, Emoni, une jeune lycéenne, doit prendre des décisions difficiles et faire ce qui doit être fait. Le seul endroit où elle peut oublier ses responsabilités est la cuisine, ici elle ajoute toujours un petit quelque chose de magique à ce qu’elle fait, transformant ses plats en mets délicieux. Seulement, elle sait qu’elle n’a pas assez de temps pour les cours d’arts culinaires à l’école et qu’elle n’a pas l’argent pour partir en Espagne. Elle ne devrait même rêver d’un jour travailler dans une vraie cuisine. Mais même avec toutes les règles qu’elle s’est imposée – et toutes celles que les autres attendent qu’elle suive – une fois qu’Emoni commence à cuisiner, elle n’a pas d’autres choix que de laisser libre cours à son talent.

J’avais énormément entendu parler de ce livre et l’avait vu tourner sur les réseaux à de nombreuses reprises. Je me suis donc dit qu’il était enfin temps que je m’y mette et je n’ai absolument pas été déçue par ma lecture. J’ai trouvé ce roman extrêmement intéressant au vu des différents thèmes qu’il aborde: le mélange des cultures puisqu’Emoni est Afro-Américaine et Porto-Ricaine, deux cultures dans lesquelles elle a toujours baigné et qui l’ont marqué, le racisme, la stigmatisation que ce soit à cause de sa couleur de peau ou le fait qu’elle soit une très jeune maman, la cuisine, l’homosexualité, l’avenir… Des sujets complexes et actuels qui sont vraiment bien traités au travers de la vie d’une jeune lycéenne passionnée de cuisine. On y perçoit également les difficultés de l’adolescence: trouvé sa place, les premiers émois, le regard des autres… Toutes ces choses en font vraiment une lecture aussi instructive qu’intéressante et permet de voir certains thèmes sous un angle différent, notamment lorsque le thème de la colonisation est abordé. Ces thèmes sont d’autant plus actuels avec tout ce qui se passe en ce moment aux USA mais aussi dans le monde. Ce roman étant un own-voices (l’autrice est concernée par le sujet puisqu’elle est elle-même afro-américaine) il est d’autant plus important. D’ailleurs la plume d’Elizabeth ACEVEDO est vraiment agréable à lire et cela me donne très envie de découvrir ses autres romans et notamment « The Poet X« .

« With the Fire on High » est passé très près du coup de coeur, j’ai malgré tout eu quelques petits problèmes notamment en ce qui concerne les longueurs et les répétitions. On a parfois l’impression de tourner en rond ou de ne pas savoir où l’on va ce qui coupe un peu l’intérêt. Il y a aussi certains éléments qui auraient peut-être mérité d’être plus approfondis. Mais ce sont des détails et n’empêche pas que je recommande très vivement ce roman. J’espère d’ailleurs qu’il sera un jour traduit en France car il mérite à être connu, voire même à être étudié au collège/ lycée, tant les thèmes abordés sont importants et peuvent avoir un réel impact pour beaucoup de gens.
La Légende d'Iskari, Tome 2 : Le combat des âmes sœurs La Légende d'Iskari, Tome 2 : Le combat des âmes sœurs
Kristen Ciccarelli   
J’ai complètement dévoré ce livre. J’avais adoré le premier tome, Asha était une héroïne géniale, alors quand j’ai vu que ce serait Roa le personnage principal de ce tome j’ai eu peur que l’histoire soit moins addictive.
Ce fut tout le contraire !
J’ai adoré l’ambiance mystique des légendes du renoncement et des croyances des terreux. L’histoire d’amour entre Roa et Dax était tout simplement magnifique. Roa était un personnage complexe, tout comme Asha, ni gentille ni méchante. J’ai apprécié voir son histoire tout comme son passé, les flash back étaient super utile pour comprendre leur situation !
Je recommande vraiment, hâte de lire le troisième tome !

par UnPegase
La Légende d'Iskari, Tome 3 : La Tisseuse de ciel La Légende d'Iskari, Tome 3 : La Tisseuse de ciel
Kristen Ciccarelli   
It’s been almost exactly a year since I read The Caged Queen (book 2) and I received The Sky Weaver (book 3) for Christmas so, I finally got to dive back into the wonderful universe Kristen Ciccarelli created.

I was a little nervous going in because I had forgotten a lot of what happened in the previous books, but every necessary information was repeated as each book can technically be read as a standalone.

I have to say, I don’t remember if this was the case in the other two books, but this one was action packed. I struggled reading this week - for lack of mood - but every time I picked up this book, I was really entertained and the story really swept me in.

I really loved that we got to see previous characters, but also elements from the previous books plus the pirate aspect of this book. It added such a nice and new layer to the story that completely fitted the characters.

And Safire and Eris were really amazing MCs. Their backstory was really well done and it allowed for such an amazing development both for the characters individually, but also for their relationship.

Overall, I really loved this book, but I think the first one is still my favorite of the three.

par irisvht
L’Ascension de Camelot, Tome 1 : La Duperie de Guenièvre L’Ascension de Camelot, Tome 1 : La Duperie de Guenièvre
Kiersten White   
[Lu en VO]

Très franchement, ce roman part super bien, nous entraîne directement au cœur de la légende arthurienne, dans la tête de Guenièvre, un personnage largement mis de côté par l' "éclat" de son mari, des chevaliers de la table ronde, de la quête du Graal et tous ces éléments qu'on connaît bien, même si évidemment l'auteur a changé d'importants détails (comme l'identité de Guenièvre elle-même). Cela dit, le récit s'essouffle très vite et rapidement, on réalise qu'il ne se passe plus rien d'intéressant... jusqu'à la fin du roman. La situation est même totalement inversée à un moment de l'histoire, lorsque Guenièvre apprend la vraie raison de sa présence à Camelot, mais aucune grosse conséquence n'en découle et on se remet à enchaîner les chapitres vides. C'est triste parce qu'avant d'ouvrir ce livre, j'imaginais Guenièvre combattante, rusée, prête à prendre à défaut tous ceux qui essayeraient de la sous-estimer, mais elle se révèle en fait aussi utile que toutes les dames de romans moyenâgeux, c'est-à-dire pas du tout. La fin du tome nous laisse dans le flou complet, de nombreuses questions demeurent (ce qui est normal en soit, vu qu'il y aura une suite) et ça n'a pas l'air de déranger Guenièvre, qui ignore pourtant encore beaucoup de choses sur elle-même, mais c'est vraiment très frustrant pour la team lecteurs.

Pour résumer mon pâté de texte en un seul mot : bof.
Le Célèbre Catalogue Walker & Dawn Le Célèbre Catalogue Walker & Dawn
Davide Morosinetto   
https://revesurpapier.blog4ever.com/le-celebre-catalogue-de-walker-dawn-de-davide-morosinotto

1904, Louisiane. P'tit Trois, Eddie, Joju et Min ont fait une incroyable découverte. Celle de trois dollars au fond d'une boîte de conserve qu'ils ont repêché au beau milieu des marais. Trois dollars qu'ils décident de dépenser en commandant un revolver dans le célèbre Catalogue Walker & Dawn. Seulement, c'est une vieille montre à gousset qu'ils reçoivent quelques semaines plus tard. Les quatre enfants quittent alors le bayou à bord de leur canoë en direction de Chicago pour rendre l'objet. C'est une grande aventure qui commence. Une aventure qui va bouleverser le cours de leur vie...

Ce roman est d'abord un ouvrage de bien belle qualité, qui a un goût d'ancien. Généreusement illustré, il contient des pages du Catalogue Walker & Dawn, des extraits de journaux mais aussi des cartes pour suivre le parcours des quatre enfants à travers les différents états américains. Le roman est aussi divisé en quatre parties qui marque chacune une grande étape de leur aventure, et dans lesquelles la parole est donnée à chacun de nos jeunes héros.

P'tit Trois, Eddie, Joju et Min sont des personnages inséparables, bien que très différents. Des personnages que j'ai pris plaisir à suivre tout au long de leur voyage. P'tit Trois, un peu casse cou, a l'âme d'un aventurier. Eddie est quand à lui un garçon proche de la nature, un peu froussard, un peu angoissé, qui fait preuve d'une grande intelligence. Joju, est quant à elle la seule fille du groupe. Elle semble invulnérable et nous surprend à plusieurs reprises. Et puis, il y a le petit Min qui ne parle jamais, ou plutôt qui choisit de parler seulement quand cela est vraiment nécessaire. Chacun a leur façon, ils ont su me toucher. Peut-être parce qu'ils ont déjà connu la pauvreté, la violence, le racisme...

En quittant la ferme, le bayou, les moustiques et les alligators, les quatre amis partent à la découverte du monde, avec des rêves pleins la tête. Ils rêvent d'une vie meilleure. Ils rêvent d'aventures, de liberté, d'indépendance, de fortune. Entre deux voyages en train, entre deux grandes villes, ils découvrent peu à peu que le monde fonctionne différemment en dehors du bayou et c'est exaltant. La lecture l'est tout autant et on se laisse porter par leur insouciance.

Les aventures de cette petite bande ne sont pas sans dangers. Un long et éprouvant périple les attend, marqué par de nombreuses rencontres. Berry, Alex The Cat, Rebecca, Ellie Clemens... certaines nous marquent plus que d'autres. Ces folles aventures sont aussi doublées d'un mystère auquel on pense tout au long de la lecture. Ce qui semblait être un roman d'aventures se transforme alors en véritable chasse au trésor, pleine de sens, pleines de promesses pour nos quatre jeunes héros. Et c'est une très belle découverte !
  • aller en page :
  • 1
  • 2

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode