Livres
546 661
Membres
583 031

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de MorganeAu : Ma PAL(pile à lire)

Malédiction, Tome 2 : Le Requiem de Lucifer Malédiction, Tome 2 : Le Requiem de Lucifer
Cécilia Armand   
La raison ou la passion ?
Pourquoi ne pas avoir les deux, réuni dans une seule personne delicieuse.

Par les enfer ! Que dire ... ce tome 2 est fabuleux.
" Il n'y pas assez de mots sur cette terre ou en enfer pour décrire ce roman extraordinaire "

Une nouvelle couverture splendide @nicojam, c'est un génie ce mec, on y retrouve de la douceur et de la folie. Les illustrations accompagnent toujous chaque page à l'intérieur. Le plaisir est toujours présent .
A la fin de ce livre nous retrouvons un petit récapitulatif des personnages, ce qui peut être relativement bien pour les gens qui se perdent un peu
Hades Hangmen, Tome 2 : Sans foi ni loi Hades Hangmen, Tome 2 : Sans foi ni loi
Tillie Cole   
MY GOD

Si vous n'aimez pas lire des histoires de motards ce livre n'est pas pour vous..si vous n'aimez pas les histoires durs, laides, les gros mots & la violence ce livre n'est définitivement pas pour vous. Mais pour tout ceux qui aimes les histoires poignante, déchirante, compliquer mais tellement touchantes, une romance belle malgré toute la laideur transposer dans ce livre et bien cette histoire est définitivement pour vous.

Nous retrouvons l'histoire de Ky le V.P du club de motard & Delhilah une rescaper du culte du quel Mae c'était enfuie. Ky est immédiatement attirer par Liah & elle est apeurer, endoctriner, croyant dur comme fer en ce qu'on lui a dit toute sa vie. Elle est brainwasher puissance mille & à travers Ky elle essaie de comprendre la vie dans la quel elle se retrouve propulser. C'est une évolution constante entre les deux personnages. Ky change a son contact & c'est de toute beauté à voir à travers notre lecture. Mais Liah ne peut pas lâcher prise et tout au long de notre lecture c'est à briser le cœur, on a le gout de lui crier dessus, de lui parler, de la comprendre, de lui faire comprendre. On ressent à quel point elle y croit. Ky lui est présent pour elle envers & contre tout. Et croyez-moi il se passe des choses dans ce live qui vous laisse le cœur en morceaux, les yeux plein d'eau, nous donnant envie de crier, d'hurler. J'ai eu mal tellement mal pour Liah qui endure des horreurs pas possible J'ai eu mal pour Ky qui souffre de voir la femme qu'il aime souffrir. C'est un livre fort en émotion, puissant, dur, on y trouve de la beauté dans toute cette laideur car Ky avec tout son amour nous donne le sourire, nous donne espoir que lui et Liah est une fin heureuse.

C'est un livre fort, qui raconte une histoire atroce mais qui donne espoir que quand on aime, quand on comprend que l'on est digne d'amour on peut tout surmonter. C'est un roman qui chamboule, qui nous brasse en dedans. Je me suis laisser emporter par Ky & Liah, j'ai ris, j'ai souris, j'ai pleurer, j'ai eu mal avec eux t c'était géniale. Tillie Cole sait comment nous rentrer dedans avec ses mots. Sa plume est d'une puissance, ses histoires sont à couper e souffle vraiment lisez-le.

par Marieno89
Devil's Night, Tome 2 : Dark Desire Devil's Night, Tome 2 : Dark Desire
Penelope Douglas   
Quel plaisir de retrouver les personnages du premier tome. J'ai beaucoup aimé le perso de Kai. Nouveau perso, nouvelle âme totalement différente de Michael.

C'est addictif.
Hâte de lire le tome 3 qui est prévu en 2018 mais surtout avec le personnage complexe et noir qui est Damon avec celle qui l'a envoyé en prison, Asby winter. On a un aperçu dans un extrait dans la version VO offert par penelope douglas qui tient sacrément en haleine.
Kingdom, Tome 2 : Tyran Kingdom, Tome 2 : Tyran
T. M. Frazier   
CRUE, VIOLENT, DÉSTABILISANT. Si vous n'aimez pas les romances noirs passer votre chemin mais si non régalez-vous.

Ok wow je ne l'avais pas vue venir celle-là. J'ai été surprise, déstabiliser, choquer et j'en passe. Après avoir lue King et le Cliffhanger avec lequel l'auteur nous avait laisser j'ai littéralement sauter dans la suite. Tyrant m'a bien surprise car la tournure que prend ce livre on ne le voit pas venir du tout. T.M Frazier a un style bien a elle avec ses romances noirs & il est extrêmement bien maîtriser & assumer. C'est un style particulier car ce n'est pas du gros love avec des petit problèmes mineur enrober dans du rose bonbon. Non c'est du crue, de la violence, du langage brut, du sang, des scènes parfois difficile à lire mais c'est tellement bien construit car malgré tout il y a de l'amour pas du genre conventionnel mais beaucoup d'amour. King & Doe sont géniaux & leur histoire est captivante. Si vous aimez les romances noirs et bien KING & TYRANT sont tout à fait pour vous. J'ai été complètement prise de court quand l'auteur nous sort une twist que je n'avais pas vue venir, c'était du bon travail. Vraiment cette auteur m'a grandement surprise certe on aime ou on aime pas. Pour ma part j'ai aimer et la fin était parfaite juste simplement parfaite.
J'attends l'histoire de Bear avec fébriliter.

par Marieno89
Dark and Dangerous Love, Tome 1 Dark and Dangerous Love, Tome 1
Molly Night   
http://www.my-bo0ks.com/2018/03/dark-and-dangerous-love-tome-1-molly-night.html

A la base, je n’étais pas spécialement tentée par Dark and Dangerous love. J’ai tendance à me méfier de ce qui vient de Wattpad ayant eu quelques déceptions dernièrement. Finalement, on me l’a proposé et je me suis dit qu’il faut parfois prendre des risques et sortir de nos genres de prédilections d’autant qu’avec le salon ce week-end, c’était l’occasion de rencontrer l’auteure. Je me suis donc lancée dans Dark and Dangerous love sans spécialement d’attentes mais curieuse de voir ce que ça allait donner.

Evelyn et sa famille ont toujours tout fait pour rester discret. Pourtant, lors de la fête d’anniversaire du Roi Atticus, vampire réputé sans cœur, Evelyn va se faire remarquer. Les choses vont se gâter puisque peu de temps après, Evelyn sera « invitée » au Palais pour tenir compagnie au Roi le jour de ses 18 ans. La jeune fille voudrait bien refuser cette demande (amoureuse et heureuse) mais elle n’a pas le choix et va devoir composer avec les règles et demandes du Roi Atticus….

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à donner mon avis global sur ce roman en une ligne ou deux pour, après, développer ce qui m’a déplu et plu (même si les points positifs sont faibles). Dark and Dangerous love mérite à mon sens un avertissement. Jeunes lecteurs, attention, ce roman n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde. Pour faire court, ce roman m’a énormément faite grincer des dents. Plus d’une fois j’ai cru qu’il allait se retrouver à plusieurs mètres de moi. Je ne savais plus où me mettre, ou bien si je devais rire ou pleurer. En clair, je n’ai pas apprécié ma lecture.

Cette chronique n’engage que moi et je respecte les avis contraires au mien, il en faut pour tous les goûts. Je vais donc commencer par les points positifs et finir par les choses qui fâchent.

Lorsque j’ai commencé ma lecture de Dark and Dangerous love, j’étais plutôt contente car le style de l’auteure, Molly Night est fluide et plutôt addictif, les pages se tournent vraiment toutes seules. Clairement, on ne voit pas trop le temps passer avec ce premier tome de Dark and Dangerous love.

Le côté fanfiction qui effrayait tout le monde ne se fait clairement pas ressentir. Personnellement je n’ai pas vu les liens avec les deux chanteurs. L’histoire s’inspire des autres romans du genre, avec notamment des petits liens avec Twilight (très peu, si ce n’est les vampires), Cinquante nuances de Grey et autres sans pour autant faire du copier-coller. L’auteure prend une direction bien à elle et développe son histoire comme elle le souhaite.

La fin. C’est bête à dire, mais vers la fin, le côté fantastique est un peu plus exploité que la « romance ». On en apprend plus sur les origines des vampires et sur la petite révolte humaine qui tente de faire face à la domination du Roi. Je pense d’ailleurs que le roman aurait gagné à être moins centré sur le côté sexuel que sur cette origine des vampires et leur signification.

Hansel ? Je suis assez partagée sur ce personnage. Bien qu’au final il soit le seul à trouver grâce à mes yeux. Quoique, je n’ai rien contre l’héroïne, Evelyn, en particulier. Hansel, est le meilleur ami du Roi Atticus (son créateur). Il lui voue une adoration sans limite. Il est à l’opposé de ce dernier. C’est un vampire, mais sympathique, gentil et vraiment pas dégeu. Il avait un fort potentiel et je croyais en lui – par moment – malheureusement, il est le premier à justifier les actes de son Roi et c’est vraiment usant.

Dark Romance oui, mais pas que. Ce roman entre dans la catégorie de la Dark Romance. On ne le niera pas, l’héroïne subit énormément au cours de ce premier tome. Attouchements, viols, harcèlement, tout y passe. Le côté dure et sombre du roman est parfaitement retranscrit et quelque part, suffisamment bien pour que j’en ai eu la boule au ventre. Donc, de ce côté-là, chapeau à l’auteure.

En revanche, là où ça coince vraiment c’est la réaction des personnages. En gros, chaque fois que notre héroïne subissait une agression sexuelle (appelons un chat, un chat), les autres personnages du roman (clairement très peu nombreux) n’avaient de cesse que de justifier ses actes.

Un exemple concret du début ? Notre très cher Roi, l’oblige à le masturber, se frotte à elle, bref, nous ne sommes pas loin du viol dès le début. Eh bien, les autres personnages vont justifier son acte en lui disant qu’il l’aime vraiment et que sa jalousie le pousse à parfois déraper. Le comble dans tout ça ? Elle en vient à lui trouver elle aussi des excuses lorsqu’il fait quelques efforts de comportement au fil des chapitres.

Qu’on se le dise, la violence et le langage cru dans de la « Dark Romance », pourquoi pas. C’est horrible, peut choquer, mais prévisible étant donné le genre. Mais justifier ses actes par des pseudos déclarations d’amour plus farfelues les unes que les autres, NON ! Le premier exemple annonce la couleur du roman, car cet événement se reproduira au cours de ce premier tome, allant jusqu’au bout du viol.

Les émotions ne sont suffisamment exploitées. Le choix de la troisième personne n’aide pas à ressentir la souffrance (car oui elle souffre beaucoup) au fil des pages. J’ai eu beaucoup de peine pour elle, mais cette partie là aurait pu être d’autant plus développée étant donné les circonstances. Je pense que d’ailleurs, le mal-être d’Evelyn aurait pu être plus « intéressant » et des : « il t’aime » à tout bout de champ…

Le personnage principal masculin. Atticus, le Roi. Il remporte aisément le trophée du pire méchant de tout l’univers. Dit comme ça c’est un peu bidon mais sérieusement ? Il lui manque une case ? Bon certes, ça fait partit du personnage, un vampire violent, sanguinaire, dictateur, violeur (oui, oui !) et qui aime dominer quoi qu’il arrive. Mais bon sang, avoir son point de vue (même extérieur) lorsqu’il est satisfait d’avoir agressé Evelyn… j’ai cru vomir. Il y prend vraiment du plaisir et se persuade de ne pas lui faire du mal, parce que voyez-vous, il l’aime. Évident non ?

Alors voilà. J’arrive au bout de ma chronique.

A mon sens, Dark and Dangerous love ne devrait pas être comparé à Twilight. Les deux ne s’adressent clairement pas au même public. Rappelons quand même que Twilight est du Young Adult et prône certaines valeurs traditionnelles, et qu’ici on est carrément dans une autre catégorie. Il est destiné – à mon humble avis – à un public averti ou habitué à la Dark Romance.

Une héroïne pas au bout de ses peines. C’est vraiment ce qu’on peut retenir de Dark and Dangerous love. Elle ne sera pas épargnée. J’avais vraiment beaucoup de peine pour elle et j’étais à deux doigts d’arrêter ma lecture en cours de route. Je dois dire que j’ai voulu aller au bout pour pouvoir en parler entièrement et voir si la fin relevait un peu le niveau.

Est-ce que je regrette cette lecture ? Non, je n’irai pas jusque-là. Je ne l’ai pas apprécié, c’est certain, mais je lui ai donné sa chance. Je pense que Dark and Dangerous love aurait sans doute été meilleur si les points négatifs n’étaient pas si omniprésents mais il est difficile pour moi d’y faire abstraction.

Est-ce que je le recommande ? J’ai envie de dire, non, mais ça ne regarde que le lecteur. Vouloir se faire son propre avis – ou non – c’est chacun son point de vue. En tout cas il est clair qu’il n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde.

J’ai longuement hésité si je devais ou non mettre des extraits dans ma chronique. Finalement, je pense qu’il vaut mieux éviter, en revanche, si vous êtes curieuse, je suis disponible en privé pour en parler.

par Carole94P
Le Sang des Sauvages, Tome 1 : Savage Task Le Sang des Sauvages, Tome 1 : Savage Task
Farah Anah   
OMG OMG OMG
Amoureuse de la plume de Farah Anah, je n'ai pas hésité une seconde à me lancer même si il y a bien longtemps que je n'avais pas lu de Fantasy
C'est une bombe
Dollars, Tome 1 : Pennies Dollars, Tome 1 : Pennies
Pepper Winters   
Pour commencer, il faut vous avouer que je me suis lancée dans ''Dollars, Tome 1, Pennies'' de Pepper Winters sur un coup de tête. En temps normal, je fais tout pour éviter le genre ''Dark Romance'' parce que ce n'est pas vraiment ce dont je raffole. Pas du tout même si nous prenons en compte que mes dernières lectures ont toujours été laborieuses, et qu'elles m'ont clairement fait comprendre que ce n'était pas pour moi. Jusqu'à hier, je pensais jamais en relire. Mais je suis encore une fois tombée dans le côté obscur, et cette fois-ci, cela a été une agréable surprise. D'autant plus quand la notation de ce livre à ce moment précis était loin de montrer qu'il cachait une petite pépite.

Premier point fort de ce livre, c'est qu'il est impossible de s'en défaire une fois que nous le commençons. J'ai accroché dès les premières lignes, dès les premières pages et dès le premier chapitre pour le terminer en moins de vingt-quatre heures. Alors effectivement, l'intrigue n'a rien d'innovant puisque cela reprend une base que nous connaissons tous dans la ''Dark Romance'', celle de la fille qui a été enlevée et puis vendue à un riche homme qui abuse non seulement d'elle, mais qui l'a maltraite aussi.

Tasmin avait autrefois une vie normale, mais elle a dû faire une croix sur la personne qu'elle était, taire ses sentiments et souffrir en se forgeant une carapace. Elle s'appelle maintenant Pimlico, une esclave qui ne parle plus et qui partage ses pensées sur des bouts de papier toilette à un ami imaginaire qu'elle a appelé Personne. Cette fois-ci, il faut quand même préciser que l'homme qui a mit la main sur Tasmin n'est pas le personnage principal de l'histoire. Alrik Asbjorn sera son maître pendant plus de deux ans, et a donc une place très importance dans ce premier tome. C'est un homme horrible qui lui fait subir les pires tortures.

Le personnage masculin principal de cette histoire, c'est Elder Prest, un riche homme d'affaire qui se présente à la maison de Alrik Asbjorn pour conclure un contrat. Au premier abord, le résumé du livre nous laisse à penser que son comportement sera encore pire que celui de Alrik. J'ai été quand même surprise qu'il puisse faire aussi preuve d'humanité. Attention, ce n'est loin d'être un gentleman. Nous savons qu'il a sa part d'ombre, et son comportement est loin d'être exemplaire puisque sa présence et ses intentions envers Pimlico ont eu tendance à aggraver sa situation. Mais dans le fond, j'ai beaucoup aimé qu'il puisse se montrer aussi protecteur et soucieux envers elle. Il ne se comporte pas avec elle aussi durement que j'aurais pu le penser. Et c'est sûrement pour cette raison que cette ''Dark Romance'' a été plus supportable dans le fond. Supportable aussi parce que la plupart des scènes les plus horribles ne sont pas écrites. Nous avons seulement un aperçu de la réaction de l’héroïne dans ses écrits sur les feuilles de papier toilette.

Mais ''Dollars'' n'en est pas moins un livre très sombre. Nous avons quand même des passages difficiles. C'est loin d'être une histoire à l'eau de rose, mais j'ai beaucoup aimé que la relation entre Elder et Pim soit aussi fusionnelle et que l'alchimie soit bien présente en dépit de l'homme dangereux qu'il peut être. Elle a parfaitement compris qui il était, et ce qu'il pouvait lui apporter. Elle sait qu'elle peut lui faire confiance. Maintenant, nous savons aussi que la suite pourra prendre un tournant très différent, et j'attends avec impatience le deuxième tome.

En tout cas, c'était une excellente lecture. Un livre que je pourrais facilement relire si j'en avais le temps. Pepper Winters m'a agréablement surprise, car elle va à l'essentiel et que son écriture est addictive. J'ai aussi aimé le fait qu'elle donne des prénoms un peu sortis de nulle part à ses personnages. Tasmin, Pimlico, Elder, Alrik, ce n'est pas commun et cela permet de vraiment de se détacher de la réalité. Si on peut le dire comme ça. Je recommande.

Juste un petit regret pour cette playlist de musique qui était à la fin du livre. J'adore écouter de la musique en lisant, et j'aurais bien aimé pouvoir écouter celle qu'avait attribué Pepper Winters à son livre.
Le Sang des Sauvages, Tome 2 : Le Prix d'Alcibiade Le Sang des Sauvages, Tome 2 : Le Prix d'Alcibiade
Farah Anah   
Un tome 2 à la hauteur du premier en plus glauque et trash (et oui c'est possible !! ).
Ici Sexe barbare, viol, meurtre gratuit ou non, drames et mœurs plutôt libres.
L'univers est parfaitement maîtrisé par son auteur mais l'on ressort de cette histoire avec une impression d'être salie.
L'histoire d'amour ne m'a à aucun moment émue, elle est trop violente , à mon sens elle ressemble plus à un syndrome de Stockholm qu'à de l'amour.
La fin brusque est originale et n'appelle selon mon (humble) avis pas à une suite.

par kittykun
Dollars, Tome 2 : Dollars Dollars, Tome 2 : Dollars
Pepper Winters   
Par quoi commencer, si ce n'est dire que ''Dollars, Tome 2'' est encore une fois un gros coup de coeur. J'avais sincèrement peur de tomber de haut avec cette suite, de ne pas l'apprécier autant que le premier tome. Je craignais vraiment de voir les personnages prendre un tournant différent, mais ce n'est pas du tout le cas. Au contraire, cette lecture m'a confirmé tout le bien que je pensais déjà de cette histoire et de l'écriture de Pepper Winters qui est addictive.

Nous retrouvons donc Pimlico, qui a survécu grâce à l'aide inespérée de Elder. Mais alors qu'elle pense avoir enfin retrouver la liberté dont elle rêvait, elle comprend qu'elle est maintenant retenue prisonnière sur le yatch de cet homme qui après l'avoir sauvé ne peut se résoudre à laisser partir. Alors qu'elle réapprend à vivre et à guérir physiquement et mentalement, pourra t-elle aussi apprendre à faire confiance à nouveau.

Nous parlons beaucoup de ''Dark Romance'', mais je ne sais pas si nous pouvons vraiment classer ce livre dans cette catégorie. Le contexte est sombre, mais le personnage masculin est loin d'être un enfoiré. Ce n'est pas une ordure qui pense que le fait d'avoir sauvé une femme des mains d'un autre lui donne tout les droits. Il aurait pu faire comme une grande majorité des personnages de Dark Romance en abusant de son autorité et prendre ce qu'il lui pensait de droit. Mais il ne le fait pas. Il veut apprendre à la connaitre, et il veut surtout qu'elle soit prête. Et c'est ce que j'apprécie d'autant plus. Il ne veut pas la briser. Il a besoin de s'assurer qu'elle puisse réapprendre à vivre et qu'elle ne subisse plus jamais les mêmes choses. Et même s'il dépasse une fois la limite, c'est un homme capable de ressentir du remord et de la culpabilité. C'est pour cette raison que Elder est un personnage auquel je me suis encore plus attachée. Il y a encore beaucoup de part d'ombre sur son passé, mais nous en apprenons de plus en plus.

En ce qui concerne l'héroïne, j'étais parfois un peu agacée par son comportement. Mais dans un sens, je peux parfaitement comprendre ses raisons. Elle a besoin de temps pour réapprendre à vivre et surtout à faire confiance. Mais je pense que Elder a montré à plusieurs reprises ses efforts et la gentillesse qu'il faisait preuve envers elle. Et je trouve un peu dommage qu'elle tarde autant à prendre l'initiative de lui parler. Même si le fait de retarder le moment rend la scène encore plus émouvante.

Je ne m'attarderais pas sur ce deuxième tome. C'est une suite qui se concentre avant tout sur la reconstruction de l'héroïne après le traumatisme qu'elle a vécu. Elle doit alors faire face à des dilemmes et combattre la personne qui se cache derrière la carapace qu'elle s'était forgée en étant Pimlico. J'ai vraiment hâte de lire la suite, qui ne devrait pas tarder heureusement. Je veux en apprendre encore plus de Elder, et après cette fin, j'ai hâte de voir le développement de la relation entre Elder et Tamlin.
Mount, Tome 3 : L'Empire du mal Mount, Tome 3 : L'Empire du mal
Meghan March   
Cette trilogie ne m'a pas plu. Le troisième tome est mieux cependant, même si pour le coup, je trouve que l'auteur a pris des raccourcis. Par contre, elle a réussi à me surprendre [spoiler]avec l'identité de J[/spoiler] et là j'ai vraiment trouvé cela bien joué!

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode