Livres
558 455
Membres
606 905

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de My6901 : Ma PAL(pile à lire)

Le ruisseau du diable Le ruisseau du diable
Monique Bellini   
Dès le départ l'histoire m'a captivée .
J'ai beaucoup aimé le mystère et la souffrance qui sont longtemps le lot de cette jeune femme .
Fin magique !
Je le recommande vivement

Florida Doctors, Tome 1 : Romance Sur Ordonnance Florida Doctors, Tome 1 : Romance Sur Ordonnance
Erin McCarthy   
Karin est un personnage très attachant et sa maladresse est assez amusante :)
Quant à Houston parfois je l'aimais bien mais parfois je trouvais qu'il était un homme assez égoïste .
Vers la fin du roman quand Houston fait en sorte que Karin soit transférée je me suis dis : " c'est trop dégueulasse de quel droit il se permet de la faire partir ?!!!" Et surtout l'excuse bien pourrie qu'il lui sort pour justifier son acte " les autres ne doivent pas savoir " "tu ne pourras pas te concentrer sur ton travail dans la même pièce que moi" etc... Ce sont pas les termes exacts mais c'est à peu près le style de prétextes qu'il lui a balancé et il croyait qu'elle allait rester comme ça sans rien dire il est un peu bête quand même
Alors quand Karin l'a remis à sa place en lui faisant la remarque "pourquoi c'est moi qu'on transfère et pas toi ?" je l'ai trouvé assez cool c'est vrai ça l'a pas gêné de la sauter mais après c'est lui qui ose dire qu'elle serait incapable de faire son boulot correctement c'est culoté mais bon tout est bien qui finit bien et malgré cette partie ou Houston est un peu retombé dans mon estime l'histoire est sympa et les scènes érotiques sont chaudes sans être trop vulgaires
Une histoire à lire pour ceux qui aiment les fantasmes sur les médecins ;)

par ingaelisa
Le Clan des Nocturnes, Tome 6 : Adam Le Clan des Nocturnes, Tome 6 : Adam
Jacquelyn Frank   
Un bon final : La mort de Jacob et Bella a bouleversé l’équilibre des forces et a mené au déclin des nocturnes face à Ruth. Personne n'est épargné et depuis 10 ans, leur fille Leah, démon du temps, réfléchit à la manière de changer les choses et de sauver son monde. Pour elle, Adam, son oncle disparu depuis 400 ans est la solution et décide donc l'impensable en manipulant le temps malgré les conséquences.... Il y a 4 siècles, Adam était l’exécuteur et remplissait sa fonction parfaitement mais ses convictions ont été ébranlées lors de sa rencontre avec Jasmine, bras droit du roi des vampires, alors que la guerre fait rage entre les deux espèces. Mais ce n’était que le début d’un grand bouleversement pour lui … Un tome captivant avec un début déroutant, très pesant puis tout s’enchaine de façon fluide et si le couple Jasmine/Adam est assez explosive, tout n'est pas centré sur eux et c'est avec plaisir que nous retrouvons l'ensemble des personnages. Un bon moment.

par Folize
Le Cercle des immortels : Dark Hunters, Tome 4 : Le Loup blanc Le Cercle des immortels : Dark Hunters, Tome 4 : Le Loup blanc
Sherrilyn Kenyon   
Déjà la couverture est superbe et les personnages... extraordinaires. Pour le moment Zarek est, avec Kyrian, celui qui m'a le plus touché. Je lui trouvais arfois des airs de ressemblance avec Zadiste ;) Il faut croire que j'aime les personnages torturés...

par emy27
Seras-tu là ? Seras-tu là ?
Guillaume Musso   
Ce livre est prenant car il offre au héros la chance qu'on voudrait tous avoir un jour : revenir dans le temps et changer le présent !

par Calixta
Demonica, Tome 5 : Péché absolu Demonica, Tome 5 : Péché absolu
Larissa Ione   
Et bien c'est avec une petite pointe au coeur que j'ai fermé mon tome aujourd'hui. Le dernier pour le moment de Demonica et l'un de mes favoris.

Une fois encore l'auteur a su jongler avec les différents point de vue de chaque personnages et nous a permis de retrouver ceux d'avant mais également des nouveaux et anciens découverts furtivement dans ceux d'avant. ( Luc, le frère de Runa ...)

Cette fois nous suivons Sin et je dois dire que ce personnage haut en couleur m'a plut dès son apparition dans les tomes. Elle est un mélange de tous ses frères, beaucoup de similitudes avec Wraith et une répartie que j'adore. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, elle ne se baisse pas devant un mec et elle n'hésite pas à se salir les mains.

Nous retrouvons Sin qui est devenu le chef des assassins mais aussi la responsable d'une grande épidémie chez les wargs. De là, elle va être pourchasser par des assassins afin de la tuer, elle va être piéger par un mec qui veut se servir d'elle, elle va tomber amoureuse et découvrir le vrai sens du mot famille.

Conall, un dhampire va donc l'aider et tomber sous son charme mais surtout devenir accro à son sang ce qui va mettre encore plus en danger Sin. Petit à petit il va la dompter et lui apprendre à ressentir des émotions.

Ce passage lorsque Sin libère tout ce qu'elle a accumulé est vraiment poignant sans compter cette scène lorsqu'ils font l'amour tous les deux et non une partie vite fait dans un coin... L'auteur a su y mettre les mots et faire passer des émotions fortes.

Ce tome permet également de découvrir un nouveau personnage Karlene qui ne va pas débarquer toute seule et ainsi permettre à Luc de ne pas perdre sa part d'humanité...

L'auteur a réussis a mettre " tout le monde en couple" mise à part Reaver mais je crois qu'un tome est prévu pour lui ... Elle a aussi ouvert la porte sur les chevaliers, ses hommes sur leur monture qui vu les aperçu promettent des bons moments de lectures...

Alors je dois dire aussi que le suspense est a son comble parce qu'à plusieurs reprises nos héros frôle les limites... [spoiler]Ils arrivent même a mourir et a être ressusciter! J'ai vraiment cru que Conall était définitivement mort lors qu'il demande à Luc de lui enfoncé la dague dans le coeur et lui brise la nuque[/spoiler] J'ai eu la boule au ventre surtout CE passage qui m'a mis les larmes aux yeux [spoiler]quand les frères de Sin se greffent à elle pour la soutenir parce que son mec est mort[/spoiler]

Une fois encore la famille est mise en avant dans ce tome. Les frères malgré leur pics entre eux et leurs caractères sont solidaires et surtout très protecteurs envers Sin. Mais je crois que le moment qui montre leur lien entre eux et l'amour fraternel c'est quand Lore demande [spoiler]le sperme d'un de ses frères pour avoir un enfant avec Idess, aucun ne refuse bien au contraire[/spoiler]. Cette demande permet aussi de voir que Eidolon et Tay vont également agrandir leur famille.

Emotion, amour, humour, suspense, action, toute une palette qui m'a transporté ! J'ai adoré ce tome sur Sin et Conall qui forment un superbe couple et j'espère vraiment tous les retrouver dans les tomes spin off et suivre leur évolution.

par Vidia
Les Highlanders, Tome 1 : La Malédiction de l'Elfe Noir Les Highlanders, Tome 1 : La Malédiction de l'Elfe Noir
Karen Marie Moning   
Que c'était pathétique...

Déjà, dès la première page, ça commence fort avec la description du héros par la reine des Faës : "il se dit que sa virilité à peine érigée ferait pâlir d'envie un étalon"... Bon, on sait déjà tout de suite que le héros en a une grosse, une TRES grosse (c'est hyper important) !

Commence donc l'histoire, soit que la reine des Faës adore le gros engin de Hawk, ce qui met en rogne le roi des Faës et son fou... Ceux-ci décident donc de se venger du héros en exauçant le voeu de son meilleur ami (du héros donc), à savoir de trouver une femme qui saura lui résister lui qui est tellement bon au lit et sait tellement bien utiliser son gros engin que toutes les femmes du pays (et même du pays voisin) sont passées par sa couche (environ 5000 d'après les estimations du héros lui-même)...

Alors bien sûr, comme en l'an 1500 et quelques, sa réputation de lover est trop bien installée, pour trouver une femme qui lui résistera, ils vont en... 1997 (époque Titanic, portables, télévisions, voitures, WC, douches, chocolat, etc...). Et ils tombent sur Adrienne, jeune femme désabusée qui s'est jurée de ne plus jamais craquer pour des beaux mecs, car tous des ordures !
Ah ! Et elle est de la Nouvelle Orléans aussi, parce que là-bas, berçant dans la magie et le vaudou (WTF ?!?), toute la populace est hyper ouverte d'esprit et donc Adrienne ne s'étonnera pas du tout de faire un bond de 500 ans en arrière dans le temps... Elle s'adaptera d'ailleurs parfaitement et immédiatement, et préfèrera même cette époque-là parce que dans les années 90, il y a des adultes qui tuent leurs enfants et des enfants qui tuent leurs parents (sic !)... oui parce qu'en l'an 1500, personne ne tuait personne et l'infanticide ou le paricide, ça n'existait ABSOLUMENT pas !
L'autrice pourrait d'ailleurs ajouter quelques cours d'histoire à son emploi du temps... non parce qu'elle fait quand même déclamer du Shakespeare à Hawk alors que Shakespeare n'est... pas encore né !!! (entre autres aberrations)

Adrienne se retrouve donc sur les genoux d'un gros laird dégueulasse qui vient d'assassiner sa fille qui devait épouser le héros (mais ça alors, serions-nous face à un cas d'infanticide flagrant ?!?). Ni vu ni connu, il fera passer la splendide héroïne pour sa fille et elle épousera donc le gars...
Mais Hawk est trèèèèès beau... et Adrienne déteste les hommes trèèèèèès beau (enfin, ça elle le dit mais ça ne l'empêche pas de baver sur n'importe quel beau spécimen qui passe). Elle va donc repousser encore et encore Hawk qui lui est tombé amoureux au premier coup d'oeil et fait tout pour la "conquérir"...

Et nous assistons donc à la méthode de séduction version Néanderthal, où je te dis que je te laisse le choix, mais je te dis aussi que si tu ne me cèdes pas de ton plein gré, alors je te prendrais de force parce que c'est mon droit et que tu es ma femme... Oui... donc Adrienne a le choix entre se faire violer en douceur ou brutalement en fait... Nous avons donc droit à une pétée d'actes charnels forcés qui sont appelés "séduction" par l'autrice... moui... Madame Karen Marie Moning, je vous suggère très fortement de revoir vos définitions de "séduction" et "consentement"...

Bien sûr, Adrienne est trop la méchante parce qu'elle refuse de se faire culbuter alors que Hawk est teeeeelllement gentil avec elle... Oui parce si un mec se comporte correctement et gentiment avec vous, alors il a le droit de vous sauter, c'est une sorte de passe-droit voyez... *ironie ironie*
D'ailleurs, d'après certains commentaires ici-même, il semblerait que cette idée soit répandue... Alors je vais faire bref : à quel moment une personne doit-elle du sexe ? => JAMAIS !

Et quand Adrienne menace de lui échapper, alors il l'enferme, il détruit la reine du jeu d'échec qui lui permettrait de rentrer chez elle et il lui fout une cagoule sur la tête, lui lie les mains et l'emmène dans un endroit tranquille pour pouvoir "l'apprivoiser" à sa manière...

Ne parlons même pas du fait qu'il la baise comme un bourrin dès la première fois alors qu'elle est vierge (je vous rappelle que le gars est supposé être monté comme un cheval hein) !

Je me suis arrêtée après ça, j'en avais eu assez...

Cette histoire était vraiment pitoyable et écoeurante, je n'ai pas d'autres mots.

par Vitany
Cygne Noir, Tome 1 : Fille de l'Orage Cygne Noir, Tome 1 : Fille de l'Orage
Richelle Mead   
Et bien contrairement à certains, j'ai préféré cette série à celle de Georgina kincaid (les gouts et les couleurs...).
Ce premier tome nous présente bien la trame et les personnages de l'histoire, je l'ai trouvé plaisant avec un intérêt beaucoup plus vif sur la fin du livre.

par ccmars
Chasseuse de la nuit, Tome 7 : Hors de la Tombe Chasseuse de la nuit, Tome 7 : Hors de la Tombe
Jeaniene Frost   
Je suis détruite.

Brisée, anéantie. J’ai déjà dit adieu à de nombreuses séries qui comptaient beaucoup pour moi. Les Vampires de Manhattan, Gone, Harry Potter, et des tas d’autres. Pour chacune d’entre elle, j’ai été au trente sixième dessous. Mais dire adieu à Chasseuse de la Nuit…Je ne le pensais pas possible, mais c’est encore pire. Cette saga, ce n’est pas seulement qu’elle est merveilleuse. C’est aussi LA saga qui m’a ouvert presque toutes les portes. Sans Chasseuse de la Nuit, jamais je n’aurais lu de Bit-Lit, d’érotisme, voir peut-être même pas de New Adult. Chasseuse de la Nuit, c’était le début des romans adultes, c’était le début de tout. A mes yeux, Cat et Bones sera toujours l’un des couples, voir le couple, le plus incroyable que je n’ai jamais lu dans mes livres. Quand j’ai commencée la série en janvier 2012 – ce n’était il y’a que deux ans et demi… J’ai l’impression que cela fait dix ans – je n’étais pas très emballée, c’était pour un défi. Je n’aurais jamais cru que cela changerait ma vie à ce point. Cette chronique est vraiment galère à écrire, parce que j’ai les émotions en pelote, je suis à vif. Mais c’est là qu’on écrit les meilleures chroniques, parait-il. Alors c’est parti !

Cat et Bones ont pu goûter à la tranquillité ces derniers temps. Mais le bonheur a été de courte durée, et les ennuis reprennent. De très gros ennuis… Cat découvre des étranges expériences faites par le gouvernement auquel elle est liée intimement. Mais il ignore de quoi il en retourne exactement, et Bones et elle doivent faire vite, car les tensions n’ont jamais été aussi fortes….

Cat et Bones… Ce couple. Ce couple mythique. Dans les quatre premiers tomes, leur relation est un CHEF D’ŒUVRE. Passionnée, puissante, remplie de tension et d’amour, explosif, c’est une romance qui nous a fait souffrir. Dans le tome 5, il y’a commencé à avoir une faiblesse. Dans le tome 6, c’est encore pire. Et dans le 7… Eh bien il n’y à plus rien. Attention, ne vous méprenez pas, ce tome n’est pas une déception, loin de là, c’est même un gros coup de cœur ! Mais ce n’est pas pour la romance, qui s’est vraiment détériorée. L’auteur a mis beaucoup de son énergie dans d’autres points, notamment l’histoire, ce qui fait que l’histoire n’a jamais été aussi excellente et addictive, mais à cause de cela, la relation de Bones et Cat en pâtit et a perdu quasi toute sa magie. On à vraiment l’impression qu’ils s’aiment seulement quand l’un où l’autre frôle la mort… Sinon, c’est quasi le calme plat. Sauf pour une scène, dans un certain silo, où on les retrouve comme on les à connus et comme on les aime, où on sent leur amour si fort et si intense, seigneur j’attendais tellement cette passion entre eux que je me suis effondrée en larmes dans cette scène ! Mais vous l’aurez compris, la relation de Cat et Bones est l’un des défauts de ce tome. Passons aux personnages secondaires. Jeaniene Frost, tu sais que j’adore ce que tu fais, mais bordel JE TE DETESTE POUR TATE ! Toute la Team Bones qui aura lu le tome 7 comprendra de quoi je parle, surtout pour la fin où pour certaines scènes dans le canapé au début du tome ! Il n’y à rien à faire, je déteste Tate, je le hais et je hais la place qu’il à dans ce tome, cela me donne envie de vomir, c’est vraiment sadique d’avoir fait ça. Mais on peut pardonner un peu – juste un peu… - à Jeaniene pour la merveilleuse place qu’à Ian dans ce tome ! Oh Ian ! C’est vraiment le rayon de soleil du tome 7 ! Il nous fait rire et délirée, et il nous fait fantasmer à mort, sincèrement on découvre des tas de petits trucs sur lui dans ce tome, il est très mis en avant, il est complètement dévoilée, au point où on se demande si l’auteur n’essaie de pas nous faire passer un message, de nous donner des indices qui indiquerait que le prochain spin-off qu’elle à prévu d’écrire pourrait être sur Ian… Cela semble tellement évident et inévitable ! Sinon, on retrouve tous les anciens personnages dans ce tome et franchement, c’est un régal, un bonheur pur ! Denise, Spade, Mencheres, Kira, Vlad, Leila, Annette, Timmie, Tyler, Marie Lavaux, Don, Juan, Cooper, Dave, Tate (c’est pas un plaisir lui), bref tout le monde est de retour et qu’est-ce que c’est bon, c’est là qu’on se rend compte qu’en fait on les aime tous, sans exception (à part Tate pour moi bien sur). Parmi les nouveaux, on a deux des pires psychopathes qu’on à jamais eu dans la saga, les deux méchants, Madigan et Trove, seigneur ils font vraiment froid dans le dos, c’est flippant. Et bien sur, on à Katie… Y’en à qui ne se sont peut-être pas spoiliers alors je ne dirais pas d’où elle vient ni qui elle est mais je l’adore. Elle est merveilleuse, complexe et si intéressante ! Et grâce (où à cause) à ma meilleure Aleksa, je vois trop cette Katie avec Ian ! Merci, Vasila ! :D Ou pas, car si on n’a pas de tome sur Ian et Katie… Bonjour la souffrance et la dépression youhou ! Enfin, pour moi et pour ma meilleure amie, le Katie/Ian est juste inévitable et évident. Ils sont faits pour être ensemble !

Comme je l’ai dit plus haut, l’histoire de ce tome est vraiment à coupée le souffle, peut-être même la meilleure de toute la série et rien que pour cela, et pour le fait que retrouver mes persos chéris me rend folle, je mets un 6/5. Mais il est vrai que la romance laisse un peu à désirer et que la fin n’est VRAIMENT PAS satisfaisante. Ce n’est pas une fin, ça ! L’auteur laisse trop de choses en suspend, surtout vis-à-vis de Tate, Bones et Katie ! On se pose tellement de questions qu’on ne peut que se dire : ce n’est pas fini ! Donc je pense que le spin-off dont à parlée Jeaniene Frost portera vraiment sur Katie (et sur Ian si le seigneur et Jeaniene le veulent bien !) pour répondre à nos questions, car c’est juste impossible. Mais sinon, ce dernier tome m’a achevée. Cette série m’a achevée et m’a rendu accro à vie. J’ai pleurée, j’ai rie comme jamais, j’ai ressenti tellement d’émotions que maintenant, je ne suis qu’une loque. Donc, malgré tout, ce tome est excellent et c’est un énorme coup de cœur pour ce final malgré ses défauts (qui sont vraiment emmerdants…). Mais j’avais oubliée à quel point c’était dur de adieu à une saga qui a changée notre vie. Chasseuse de la Nuit restera toujours le must du must, la crème de la crème de la Bit-Lit, complètement imbattable. C’est une saga à lire ABSOLUMENT, c’est juste une question de vie où de mort ! Ne pas connaître Cat et Bones… c’est ne pas connaître la romance en Bit-Lit. Donc voilà, une saga merveilleuse de plus finie. Et c’est atroce. Mais cette saga m’a fait rêvée. Je me console en me disant que tout n’est pas tout à fait finie car nous avons encore le dernier tome du spin-off sur le personnage de Vlad, Le Prince des Ténèbres, qui doit sortir plus ce mystérieux spin-off dont à parlé l’auteure. Mais c’est la fin de Cat et Bones et qu’est-ce que c’est déchirant. Un septième tome déchirant, une série à coupée le souffle…

A lire. Juste à lire coûte que coûte.

Les Gardiens de l'Éternité, Tome 10 : Santiago Les Gardiens de l'Éternité, Tome 10 : Santiago
Alexandra Ivy   
J'adore cette série ! On remarque un changement depuis la disparition du seigneur sombre et j'ai beaucoup aimé le couple Santiago/Nefri et l'histoire de ce tome. Mais ce que j'ai encore plus aimé, c'est la relation naissante entre Roke et Sally, qui promet de belle surprise. J'ai hâte de lire le prochain tome !!

par lucile62

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode