Livres
559 157
Membres
607 828

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de NT419 : Mes envies

La Carte des Confins, Tome 1 La Carte des Confins, Tome 1
Marie Reppelin   
« Il est gentil, pour un pirate. »

Pirates des Caraïbes meets Une Romance Wattpad (Clichée). Vous suivez sur ce genre de pitch ?
J’aurais peut-être apprécié ça quand j’avais quatorze ans (et encore), mais si on essaie de me faire passer ça maintenant, c’est non. Je ne suis clairement pas le lectorat visé par cette histoire. Ceci dit, je vais m’exprimer en tant que moi d’aujourd’hui, et pas en tant que moi de quatorze ans qui aurait pu lire ça a l’époque.

La première chose qui m’a réellement marquée à la lecture, c’est le problème de ton. Les personnages ne s’expriment pas vraiment comme s’ils étaient réels. Callie et Blake ont la vingtaine mais se comportent la majeure partie du temps comme s’ils en avaient treize, à coups de blagues vaseuses, de taquineries niaises. Par contre, cinq minutes plus tard, ils ont un ton d’aristocrates. Les pirates s’expriment tous correctement, sans aucun tic de langage ni patois, raccourcis ou autres. Le Sorcier Noir a des répliques de méchant de SF des années 60 et des menaces a l’impact... discutable on va dire. Du coup, la crédibilité des personnages prend un gros coup dès les premières lignes.

Pour rester dans les personnages… comment dire ça ? On a :
- Blake mon cher Drama King, grand beau et un peu ténébreux, jeune capitaine prodige, forte tête mais au cœur tendre, qui a eu un passé difficile
- Callie la magnifique rousse, voleuse hors-pair, forte tête mais au cœur tendre, qui a eu un passé difficile
- Les pirates loyaux et honorables assoiffés de gloire et d’aventure
Faut-il vraiment que je continue ?
Le seul qui rattrape un peu le coup, c’est Bold. C’est presque dommage, j’aurais bien aimé avoir l’histoire de sa perspective à lui (il n’a le droit qu’à un ou deux chapitres en pdv interne).

Et puis comme on est sur les personnages, on va parler sentiments et caractère pour Blake et Callie. Le coup du « mon passé compliqué et difficile me rend comme ça », ça ne passe pas. À la limite, ça aurait pu laisser des séquelles qui se manifesteraient dans le comportement, mais ça reste subconscient. Ça ne passe pas directement dans la réflexion interne du personnage, d’autant plus que je ne pense pas que, surtout à leur âge, ils aient assez de recul et d’introspection pour se psychanalyser comme ça.
Et puis bon, les réflexions du type « par l’Océan elle est belle, mais pourquoi je pense à ça maintenant ? »... je m’en serais bien passée.

L’intrigue sentimentale est courue d’avance, ô combien prévisible des le moment où, hasardeusement, deux personnages jeunes et beaux et irrésistiblement attirés l’un par l’autre même s’ils ne veulent pas l’avouer se retrouvent coincés dans une situation où ils sont obligés de se supporter. Quant à l’intrigue générale, elle est plutôt répétitive, sans réel conflit ou enjeux majeurs. Le seul moment où les deux prennent un peu d’ampleur, c’est dans les trente dernières pages.

C’est dommage parce que la plume est correcte, et l’univers était prometteur, mais il est à peine effleuré. Ça manque de réelles descriptions, on passe beaucoup de temps sur l’Avalon, à tourner en rond entre attaques, navigation, discussions Callie-Blake, attaques, navigation… Et d’ailleurs, même avec le peu qu’on voit de l’univers, j’arrive à repérer des choses qui me semblent incohérentes. (Genre des hublots sur un bateau pirate de médiéval fantasy. D’où ? Pourquoi ? Comment ?)
Bref. C’est dommage.
Kit Davenport, Tome 1 : La Vengeance du renard Kit Davenport, Tome 1 : La Vengeance du renard
Tate James   
Très compliqué de finir ce livre. Non pas à cause de l'intrigue, elle est même bien mais à cause de la relation que Kit établit avec l'équipe des cinq hommes. Oui j'avais vu que c'était un harem inversé mais là c'est plus du polyamour/ménage qu'autre chose. Et hélas c'est totalement rédhibitoire pour moi. Qu'elle flirte un peu avec plusieurs et qu'elle finisse avec un, ok pas de souci mais non là je le vois gros comme une maison que ça va être partage à volonté. De plus, je n'ai pas du tout été emballée par la personnalité de Kit, peut-être parce qu'elle est trop jeune...
Donc non, j'arrête donc cette série avec ce premier tome. C'est dommage parce que l'histoire en tant que telle est intéressante, ça se met doucement en place, le mystère est là, le suspense aussi. Toutefois je ne comprends pas le choix de l'ennemie à la fin de révéler certaines info. Ça ne me paraît pas très cohérent et pas dans l'intérêt de son groupe.
Je ne le mets pas en "pas apprécié" juste parce que l'histoire est malgré tout pas mal mais j'en reste extrêmement déçue...

par Mayzie
Un palais d'épines et de roses Un palais d'épines et de roses
Sarah J. Maas   
«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.
Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.
Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.
Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.
Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.
Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.
Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.
Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.
Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.
Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.
A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?
A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.
Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. [spoiler]Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.
Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.
Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.
La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.
Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?[/spoiler]

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.
J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

par Sheo
La Vie invisible d'Addie Larue La Vie invisible d'Addie Larue
Victoria Schwab   
La maison d’édition LUMEN vient d’annoncer sur son compte Instagram la parution en France prochainement de ce livre. Ils donneront des détails supplémentaires dans les prochains mois.
Serpent and Dove Serpent and Dove
Shelby Mahurin   
Bonjour, ce livre m’intéresse beaucoup, connaissez-vous la date de sortie de la version française?
Merci d’avance

par ganett
Les Ombres de la nuit, HS : La Convoitée et l'Intouchable Les Ombres de la nuit, HS : La Convoitée et l'Intouchable
Kresley Cole   
Quel plaisir de se replonger dans les aventures des créatures du Mythos! Nos Valkyries sont toujours aussi déjantées, combattives, intelligentes, drôles, moqueuses, sexy et surtout furieusement acharnées! Elles ont leur manière bien à elle de se faire aimer ou détester et c'est toujours un régal que de lire leurs répliques cinglantes, leurs chamailleries et même leurs histoires de cœur! Ici deux nouvelles pour le prix d'une, deux Valkyries spéciales pour deux frères vampires Abstinent, transformés par le vrai roi des vampires Kritoff, dont Demestriu avait usurpé le trône!

Nous avions jusqu'alors suivi toute l'histoire des vampires, lycans démons et Valkyries alors que Myst était déjà en couple, avec Nikolaï et que Murdoch s'éclipsait toujours pour rejoindre une mystérieuse femme avec laquelle il semblait connaître quelques problèmes de cœur. Ce sont leurs histoires qui nous sont ici dévoilées, leur rencontre et toutes les embûches qu'ils ont du traverser de part leur nature propre, vampires et Valkyries étant ennemis immortels...

Nous plongeons directement dans le vif du sujet en se demandant si Myst n'est pas la digne rejeton de notre tarée de Nix, tant elle semble aussi débile qu'elle. Dommage qu'elle ne reste pas ainsi tout au long du récit! Emprisonnée dans la tour de Ivo le Cruel, âme damnée et bras droit du roi Demestriu, alors que la place est attaquée par les Abstinents dirigés par le Général Nikolaï Wroth, elle admire le spectacle! Leur rencontre est délectable, Myst n'y va pas par le dos de la cuillère et fait monter la pression pour le laisser sur une faim inextinguible après avoir animé son cœur...

Leurs retrouvailles sont explosives, volcaniques, follement sexuelles, Kreskey Cole n'a pas son pareil pour nous chauffer les oreilles et faire fleurir la pivoine sur nos joues, la dame est coquine et aime épicer ses écrits, elle ne s'encombre d'ailleurs d'aucune pudeur! D'ailleurs quand la fièvre lui prend elle ne s'embarrasse pas de crédibilité quant à l'opportunité des lieux choisis pour les ébats de ses personnages, mais on s'en fiche on en redemande même!!!idem aussi pour l'intrigue assez plate ici mais l'auteur sait nous tenir en haleine même si parfois ça nous semble un peu brouillon!

Nicholai a trouvé un moyen de dompter sa belle et s'en sert à bon escient tant pour se venger que pour la convaincre d'être sa femme, comme s'il avait besoin de ça pour la faire grimper au rideau! Car la dame est réceptive à ce mâle puissant d'autant qu'il semble être le seul à avoir le dessus au corps à corps et là je ne parle pas du côté sensuel de la chose! Mais voilà, elle subi aussi les sarcasmes de ses sœurs pourtant aimantes et ne veut pas d'une telle relation qui pourrait mettre en péril la vie qu'elle mène et qu'elle apprécie! Et lui a du mal à accepter sa nature et à gérer ce qu'il ressent!

Dans l'autre nouvelle c'est Murdoch qui a du mal à accepter son âme sœur, contrairement à son frère il n'a jamais désiré être animé. L'intrigue s'emmêle avec l'histoire de son frère, au moment des retrouvailles de Nickolai et Myst! Certaines y verront une forme de redondance, mais cela ne m'a pas genée puisque ce n'est pas la premiere fois que cela arrive au cours de cette saga. puisque les freres Wroth sont quatre il est bien évident que certaines scènes vont se chevaucher, il en va de même pour les Valkyries, il faut donc prendre ces deux nouvelles pour des bonus et non des tomes à part entière! Et quel plaisir de retrouver certains des personnages de cette saga!

Daniela est la reine légitime des Kryos du côté de sa mère, à ce titre elle est pourchassée par les troupes du roi Sigmung qui craint pour son trône. Sa peau de glace ne peut être touchée que par ceux de sa race qui malheureusement veulent la tuer. C'est une solitaire avide de contact qui vit au travers de ses fantasmes, et son âme sœur en est le plus beau spécimen. Cruel destin qui lui accorde le seul vampire capable de résister à ses instincts de mâle lié et qui lui donne à lui la seule femelle qu'il ne peut toucher, posséder, marquer! Et malgré ce dilemme, Kresley Cole parvient à nous régaler d'une aventure sensuelle à couper le souffle, tout en innovant au niveau de l'intrigue puisque nous ne connaissions encore aucun Fey de glace!

Murdoch est assez ignoble avec la douce Danii, il refuse de croire en leur lien malgré toute l'insistance de la jeune femme qui elle veut y croire! Même lorsqu'un quête va les réunir, il n'aura de cesse de nier ses propres sentiments, tels un mâle arrogant déterminé à rester célibataire, parfois même véritable goujat! Mais Nix veille toujours au grain même si ce frère vampire n'est pas dans ses petits papiers...

par Seregan
Vampyria, Tome 1 : La Cour des ténèbres Vampyria, Tome 1 : La Cour des ténèbres
Victor Dixen   
Malgré un postulat de départ prometteur, ce roman est une petite déception pour moi... L'univers est captivant et très bien construit mais pas assez creusé, les personnages sont trop stéréotypés et l'intrigue manque malheureusement de surprise...
Pour autant le récit demeure très addictif et les pages tournent toutes seules, mais il aura manqué de profondeur pour que j'accroche à l'histoire.

par LaurenaLJ
Mords-Moi!, Tome 1 Mords-Moi!, Tome 1
Sienna Lloyd   
Ensemble de petites nouvelles d'environ 70 pages chacune. Ce premier volet est assez moyen. Heloise manque de caractère, quant à Gabriel, il est peu intéressant.
L'auteur distille quelques informations qui nous donne envie de lire la suite.

par Adèle
The Airel Saga, Tome 1 : Airel The Airel Saga, Tome 1 : Airel
Aaron Patterson    Chris White   
All Airel ever wanted was to be normal, to disappear into the crowd. But bloodlines can produce surprises, like an incredible ability to heal. Then there is Michael Alexander, the new guy in school, who is impossibly gorgeous ... and captivated by her.

Somewhere in the back of her mind, she can hear the sound of pages turning, and another, older story being written. It is the story of an ancient family, of great warriors, of the Sword of Light, and the struggle against an evil so terrible, so far-reaching, that it threatens everything.

Airel knew change would be an inevitable part of life. But can she hold on when murder and darkness begin to close in and take away everything she loves? Will she have what it takes when the truth is finally revealed?

Demonica, Tome 1 : Plaisir déchaîné Demonica, Tome 1 : Plaisir déchaîné
Larissa Ione   
Larissa Ione, avec la série Demonica, nous entrons dans le monde démons et notamment de frères tous des Seminus c’est à dire des démons qui ont besoin de sexe pour se nourrir en énergie et qui sont mus par leur besoin de se reproduire. Ce ne sont pas des guerriers mais ils savent se battre ! Le monde Larissa Ione est très chaud, complexe, très imaginatif. Il est un peu basé sur les mêmes principes que celui de JR Ward : un groupe de héros très liés qui luttent ensemble pour défendre leur monde peuplé de créatures diverses. Très bon choix donc que l’oeuvre de Larissa Ione !

Le petit plus de la série : une romance secondaire très bonne court à travers les trois premiers tomes. C’est une caractéristique du travail de l’auteur qui nous donne toujours envie d’ouvrir ainsi le tome suivant.

par hemera

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode