Livres
559 157
Membres
607 828

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Nanoue : Mes envies

Quand vous lirez ce livre... Quand vous lirez ce livre...
Sally Nicholls   
Emouvant
Cest le premier livre de Sally Nicholls et vraiment un chef-duvre. Cest une sorte de journal où Sam y décrit sa vie et ses innombrables listes de tout et de rien, des choses qui lui important et des questions sans réponses quil se pose. Sally Nicholls nous entraîne dans un hymne à la vie où le quotidien est entravé par la maladie. Lauteur nous offre un livre bourré de sentiments et démotions auxquels il est bien dur dêtre insensible. Sam et Félix sont des personnages très attachants. Les pages se tournent très rapidement et sont très agréables. Nous sommes embarqués dans la vie de Sam comme un souffle de vent. Ce livre est simplement fantastique, lécriture talentueuse et lhistoire bourrée démotion. Pour tous !

par Freelfe
Les Orphelins de métal Les Orphelins de métal
Padraig Kenny   
Ce roman jeunesse est un vrai bijou !!

Même si je m'attendais à un voyage plus vaste, j'ai quand même passé un très bon moment ! C'était tellement tendre, doux, adorable !

Je me suis beaucoup attachée à cette bande de robots qui partagent des liens si purs et si forts ! En parlant de pureté, c'était un aspect d'eux qui était super rafraichissant à découvrir, mon coeur a fondu plusieurs fois, et ils m'ont également émue par leur loyauté mutuelle, c'était vraiment beau !

J'ai versé des petites larmes de nombreuses fois pour ça, pour leur amitié, mais aussi pour cette humanité si pure qui les anime, leur émerveillement face aux plaisirs simples de la vie, j'ai aimé redécouvrir la banalité humaine à travers leur regard qui change cela en quelque chose de si beau, si précieux. Ils étaient profondément attendrissants !

En contraste avec leur pureté, il y a la maladresse des hommes, leur souffrance, leur rancune, qui démontrait la part sombre de l'humanité sans pour autant exagérer, et ça nous amène à réflechir sur la nature humaine, qu'est-ce qui la définit vraiment, quelle est sa valeur, jusqu'où peut-elle déteindre sur la robotique...

Bref, c'était une très belle histoire avec des personnages tellement précieux et émouvants !!
Il y a un robot dans le jardin Il y a un robot dans le jardin
Deborah Install   
Encore un coup de cœur !
Nous nous retrouvons dans ce récit entre A.I. (Intelligence artificielle) et Wall.E (je ne serais pas contre une adaptation de il y a un robot dans le jardin par Spielberg d'ailleurs, ce serait tout à fait son style)

Entre le personnage principal et le petit robot le courant passe bien, une montagne d'émotions différentes nous tombe dessus tout au long de l'histoire, du rire à la joie en passant par la pitié, l'amour, la tristesse mais surtout beaucoup de tendresse, avec une bonne chose, même si tous ces sentiments sont présents, on ne tombe jamais dans la niaiserie, on est en présence d'une histoire originale, un road-trip aux allures d'anticipation et ce n'est pas pour me déplaire.

Lors de cette aventure à travers le monde, Tang (le robot) va apprendre, évoluer, devenir de plus en plus "humain" jusqu'à se confondre avec un enfant au niveau du comportement et du caractère, malgré son apparence de boite de conserve ambulante.

En conclusion je vous dirai que c'est un roman à mettre entre toutes les mains, un récit basé sur de la SF, sans une once de violence mais non dénué d'intelligence, souvent drôle, "Il y a un robot dans le jardin" est surtout un roman sur la vie.

Voir la chronique sur mon blog :
http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/02/il-y-un-robot-dans-le-jardin-deborah.html

par Maks
La Magie de Paris, Tome 1 : Le Cœur et le Sabre La Magie de Paris, Tome 1 : Le Cœur et le Sabre
Olivier Gay   
https://aliceneverland.com/2017/11/02/la-magie-de-paris-tome-1-le-coeur-et-le-sabre-olivier-gay/

J’ai découvert Olivier Gay avec l’un de ces précédents titres, Faux-frère, Vrai secret, auquel je n’avais pas du tout accroché. J’avais donc envie de retenter l’aventure avec cet auteur, avec un livre qui m’emballait vraiment, tant par son résumé que par sa couverture magnifique.

Contrairement au roman précédent, je suis très vite rentrée dans l’histoire cette fois. Il faut dire que cette histoire est vraiment entrainante. J’ai donc suivi Chloé dans ses découvertes avec un vrai plaisir. Par le plus grand des hasards, cette dernière va découvrir l’existence de la magie dans notre monde, et va se découvrir liée à tout cela. Pourquoi ? Comment ? Elle va partir à la découverte de tous ces mystères en compagnie de Thomas, un camarade de classe.

Ce premier tome pause les base d’une intrigue captivante. Chloé se pose énormément de questions mais ne va obtenir que peu de réponses. Le mystère reste donc entier, et Olivier Gay nous entraine tout au long des chapitres à la recherche de la vérité. J’ai eu un peu de mal avec le personnage de Chloé, je trouve que cette dernière a des réactions parfois incohérentes, qu’elle accepte un peu trop facilement la situation, surtout au départ. J’ai bien plus accroché avec le personnage masculin, Thomas, qu’avec elle.

J’ai également trouvé que le récit restait un peu trop classique dans son genre. Oui, le lecteur a envie de savoir la suite, oui le mystère est entier et les personnages attachants, mais, si le résultat final est plutôt pas mal, j’avais l’impression de retrouver des ingrédients maintes et maintes fois vu et revus dans le genre. De ce côté là, je n’ai pas trop été surprise, et j’aurais aimé que l’auteur sorte un peu plus des sentiers battus pour apporter une touche d’originalité qui aurait rendu son histoire unique.

Pour conclure : j’ai passé un bon moment avec ce premier tome qui reprend tous les éléments classiques du genre. Olivier Gay nous transporte dans son univers sans aucune difficulté et pose, dans ce premier tome, les bases d’une intrigue intéressante et accrocheuse. Je regrette simplement un certain manque d’originalité, mais peut être que les prochains tomes sauront me surprendre sur ce point. Dans tous les cas, les amoureux du genre se régaleront sans souci !

par Kesciana
Time Riders, Tome 1 Time Riders, Tome 1
Alex Scarrow   
j'ai beaucoup aimé ce livre. Alex Scarrow à fait preuve d'une grande ingénueusité avec ces modifications de l'histoire même si je trouve qu'il est allé un peu loin avec un New York sous les décombre avec des mutants comme seul survivant de la bombe de Kramer. Mais dans l'ensemble, c'est un bon livre. Vivement l'arriver en France des quatre prochains tome.

par kera
L’Ours, la Loutre et le Moustique L’Ours, la Loutre et le Moustique
T. J. Klune   
Une petite perle d'émotion tout en douceur, une pure merveille

Lorsque la mère de Bear, 17 ans, quitte le domicile familial, abandonnant la garde de son plus jeune fils, Tyson, 6 ans (dit Le Moustique), à son ainé, le monde de Bear s'effondre. Entouré d'Anna sa petite amie et de Creed son meilleur ami depuis toujours, le jeune homme met de côté ses rêves et ses ambitions pour se consacrer corps et âme au Moustique, afin de préserver la seule famille qu'il lui reste. 3 années s'écoulent à travers le regard de Bear qui raconte sa vie comme dans un journal intime. Jusqu'au jour où lors d'une visite chez Creed, Bear retrouve Otter, le grand frère de Creed... Commence alors une longue, très longue et irrésistible leçon de vie bien plus profonde et bouleversante qu'une banale histoire d'amour. Tout d'abord j'ai flashé sur le titre, original et percutant comme le reste. Ensuite l'écriture est juste merveilleuse, d'une beauté et d'une pureté rare, les images, les mots nous touchent en plein coeur. Bear est un personnage si fascinant de force et de faiblesses, déchiré entre le coeur et la raison, et ses interrogations perpétuelles jusqu'en s'en oublier lui-même. Le Moustique nous fait fondre de plaisir par ses répliques hilarantes et son intelligence foudroyante. Otter... Et bien Otter se révèle juste être le compagnon que chaque personne rêverait d'avoir. Les autres personnages ne sont pas en reste. Impossible de rester insensible à cette histoire qui vous fera passer des éclats de rire (je dis bien "éclats", la scène de la mouette je ne m'en suis pas remise) aux larmes, re-éclats de rire, re-larmes, en un rien de temps, sans jamais sombrer dans le pathos, les clichés ou la vulgarité.
Une véritable pépite à ne pas manquer.

Diamant : 9,5/10

What Light What Light
Jay Asher   
Un livre très banal, qui n'a pour lui que son côté passe partout et ennuyeux... En plus le côté cul-cul la praline descend le livre.
Et il me parla de cerisiers, de poussières et d'une montagne... Et il me parla de cerisiers, de poussières et d'une montagne...
Antoine Paje   
Le début est surprenant...je me suis demandé si j'étais tombé dans un livre de coaching personnel genre « Comment avancer dans la vie »...mais non mais non (ouf!) c'est bien un roman ! Qui parle certes du développement de soi...mais reste une fiction sur un personnage qui évolue ! J'avoue n'avoir jamais prêté attention à la « peur » perpétuelle de « tout » qu'ont le commun des mortels. Cette peur insidieuse qui fait qu'on ose pas, qu'on a des réactions violentes etc...comme tout le monde il m'arrive d'avoir peur...mais ça ne m'a jamais immobilisé (vertige ou pas...il faut bienn redescendre!)...
Ici on n'échappe pas à certains stéréotypes à la mode tel que « l'argent ne fait pas le bonheur » (oui mais il y contribue...sans argent je fais comment pour acheter des livres ? Et sans ça impossible d'être heureuse!), ou « être végétarien c'est bien » (navrée mais mes parents m'ont transmis le gène carnivore...et vu comme je « mords » on aura compris que ma viande...je l'aime saignante!^^) ,  « manger bio c'est beau » (oui ben c'est cher...et surtout un champs bio entouré de champs chimiques...faut pas se leurrer c'est pas bio ! Ne soyons pas naïf, c'est comme le nuage de Tchernobyl qui s'est amusé à ne pas franchir la frontière française...ben voyons « et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu » c'est bien connu!)
Il n'empêche que l'histoire reste sympathique...le héros progresse, crée des liens qu'il n'aurait jamais imaginé créer (notamment avec un taulard américain impressionnant : Zach), découvre l'éthique (le tourisme médical l'a enrichit mais il finit par y voir le bienfait pour les familles en dehors : du fric,, du fric, du fric!), et trouve même l'amour avec un grand A...merveilleuse Leonor !
Donc au final...oui j'ai apprécié ma lecture...grandement !

par Hanayu
Arena 13, Tome 1 Arena 13, Tome 1
Joseph Delaney   
Avis complet : https://vibrationlitteraire.wordpress.com/2015/10/26/arena-13-joseph-delaney/

Un superbe premier tome qui détonne ! Il est très addictif et a réussi à me prendre en otage pendant quelques jours. Une fois commencé, vous ne pouvez plus le lâcher.

L'écriture est très agréable et vous transporte rapidement dans un autre monde pas toujours très tendre. Ce roman arrive à révolutionner le genre pourtant déjà bien exploité en alliant dystopie, combat, technologie et couple apprenti-maître.
Plutôt destiné à un public jeune adulte, il n'en est pas moins violent de par ses combats et même parfois effrayant de par son terrible personnage Hob, terrorisant la population.

L'intrigue est très bien menée avec plusieurs rebondissements. Je vous conseille cependant de ne pas lire le résumé avant de vous plonger dedans car il vous apporte des éléments que l'on n'a pas forcément dès les premières pages. J'ai commencé le livre sans parcourir le résumé et je ne le regrette pas : ainsi je n'ai pas vu venir quelques rebondissements et ai pu être surprise par le dénouement.

La fin est habilement amenée, laissant une belle ouverture vers un tome 2 qui s'annonce être radicalement différent et que l'on attend dorénavant avec une grande impatience !

Comme vous l'aurez certainement compris, je vous le recommande vivement : laissez-vous emporter par le courage et la fougue du jeune Leif !

par Mayumi
La Vengeance des mères La Vengeance des mères
Jim Fergus   
Il s’agit du second tome de la trilogie, après “Mille femmes blanches” que Jim Fergus a consacré à des femmes blanches parties vivre dans des tribus indiennes suite au programme gouvernemental mis en place par le président des États-Unis.

Le premier tome m’avait plu malgré quelques longueurs et difficultés de m’y passionner à tout moment. Sans être une « amoureuse » de cette période de l’histoire des Etats-Unis, j’ai aimé découvrir cette vie si lointaine de ce que nous connaissons actuellement. Comme je vous le disais dans ma précédente chronique (https://www.musemaniasbooks.be/2019/10/04/chronique-rapide-mille-femmes-blanches-de-jim-fergus-roman/), j’avais particulièrement apprécié l’idée de l’auteur de commencer son récit sur la base d’un fait réel (celui d’échanger 1000 femmes blanches contre des chevaux afin de tenter une trêve de paix entre les « blancs » et les tribus indiennes).

Ici dans cette seconde aventure, nous retrouvons certains personnages du premier volet (comme les soeurs jumelles irlandaises, Kelly) mais nous en rencontrons également de nouveaux. Nous évoluons à nouveau au sein de la tribu indienne des Cheyennes, dans les grandes plaines américaines. Les rivalités entre tribus mais aussi vis-à-vis des troupes gouvernementales ne s’apaisent pas malgré la tentative du programme instauré par le président, Grant.

Les journaux sont notamment ceux des soeurs Kelly pour lesquelles la lecture n’est pas toujours aisée, l’auteur ayant pris le parti de les écrire comme dans leur façon de parler, si particulière aux émigrants irlandais.

J’ai préféré ce deuxième livre par rapport au premier. Pourquoi? Il n’y a pas de raisons particulières, peut-être s’attache-t-on finalement à ces héroïnes. Elles ont souvent tenté de fuir des quotidiens misérables mais n’ont jamais envisagé toutes les conséquences de cette expatriation au sein d’un peuple ne partageant que peu de similitudes dans leur vie quotidienne.

Je me plongerai très prochainement dans le troisième volet, « Les amazones », que je vous chroniquerai ici, bien évidemment.

par Julie-176

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode