Livres
558 181
Membres
606 365

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de OliPat : Ma PAL(pile à lire)

Ce qui murmure, Les nouvelles aventures de Carnacki, saison 1 Ce qui murmure, Les nouvelles aventures de Carnacki, saison 1
Frédéric Livyns   
Je remercie Frédéric Livyns, l'auteur, pour m'avoir fait parvenir son troisième volet de son célèbre détective par voie numérique.

Je dois dire que je me suis frottée les mains en plongeant dans cette nouvelle aventure de mister Carnacki. Mais du départ il est plus long à démarrer qu'habituellement. Je ne parle pas du récit en lui-même, bien au contraire celui-ci va très vite. Non, ici je parle du personnage qui va raconter ce qui lui est arrivé au tout début de sa carrière. Il prend son temps afin de mesurer ses mots. Il fait toujours mouche auprès de son auditoire. Difficile de ne pas boire son histoire et difficile de voir ce qui va arriver au final.

L'histoire est toujours attirante, courte, comme les précédentes, mais pourtant j'adore les suivre. Le récit est plus pesant dans ce troisième épisode. Nous pouvons sentir que l'auteur touche les proches du personnage principal. Enfin particulièrement un certain Dick. Ce qui lui arrive est difficile à cerner, jusqu'à ce que le passé se dévoile enfin.

J'ai l'impression que ces personnages ont existé, ou existent tout simplement. Les réactions, les mimiques, leur manière d'attendre la suite avec impatience comme nous le sommes envers une histoire palpitante. Et la façon de raconter, avec des soupirs, des temps de réflexion, comme s'il voyait encore les images. Comme si cela s'était produit la veille.

L'histoire est simple, pas d'explications longues à nous tenir éveillé un soir de pluie. Mais elle est efficace et la tristesse de Carnacki est palpable. La fin est surprenante dans les faits, car j'avais cru que... mais au final en la relisant entre les lignes, elle peut se dévoiler. J'aimerai bien, un jour, pouvoir en savoir plus sur ses amis qui l'écoutent, peut-être est-ce prévu qui sait.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/ce-qui-murmure-3-les-nouvelles-aventures-de-carnacki-s-1-frederic-livy-a125148214
La chambre rouge, les nouvelles aventures de Carnacki - saison 1 La chambre rouge, les nouvelles aventures de Carnacki - saison 1
Frédéric Livyns   
Nous nous trouvons en présence de quelques hommes qui attendent avec impatience le récit de cet homme, Carnacki, sur un sujet qui semblait épineux : le décès de la femme d'un ami proche qui en fut l'élément déclencheur. Appelé par son ami, il va aller chez lui et tenter de résoudre ce qui s'y passe. Bien entendu, je ne dévoilerais rien sur l'histoire, mais j'ai eut peur à un moment donné de ne pas avoir le fin mot de ce récit. Ouf, sauvé, Carnacki donne tous les détails.

J'ai beaucoup aimé l'histoire, la façon dont elle est raconté. J'ai eut l'impression de me retrouver dans une ambiance anglaise. Il ne manquait plus que les ronds de fumée de cigares, quoique... Des questions sont amenés par le personnage principal à ses amis. Plus il voyait des choses et plus je cherchais ce que LUI pouvait bien voir pour trouver LA solution. Il cherche, il traque le moindre indice pour trouver le coupable.

La fin est une bonne surprise, je me suis faite avoir. Habituellement, j'arrive à trouver quelque chose, un indice, j'ai une piste, une idée, ou la totalité, mais là... rien, que dalle, impossible de deviner ce qu'il se passe dans l'esprit de l'auteur. Le récit est rempli de suspense donnant des frissons lorsque l'on approche de la fin.

La nouvelle est courte, mais bien remplie. Un contexte qui part de faits concis, un côté fantastique/étrange qui s'installe doucement. Des personnages qui ont un certain charisme. Carnacki est imposant, de part sa prestance, mais aussi par sa façon de parler. Il a une particularité, c'est de ne pas s'étaler dès qu'il a terminé son récit. J'aurais aimé en savoir plus, mais au final, il a dit l'essentiel. Jessop est l'ami qui a besoin d'aide. Il a perdu sa femme, ce qui l'a plongé dans une profonde tristesse. Il ne fait pas pitié, par contre il donne des envies de le secouer pour qu'il se réveille et commence à reprendre sa vie en main.

Cette nouvelle est différente de ce que j'ai déjà pu lire de cet auteur, moins angoissante, moins horrifique, mais plus... psychologique je dirais. En bref une nouvelle à lire qui donne des frissons, juste comme il faut !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-chambre-rouge-les-nouvelles-aventures-de-carnacki-saison-1-frederic-a118954902

L'écho de son ombre - les nouvelles aventures de Carnacki - Saison 1 L'écho de son ombre - les nouvelles aventures de Carnacki - Saison 1
Frédéric Livyns   

Je remercie Frederic une fois de plus pour la confiance qu'il m'accorde avec la lecture de chacun de ses livres. Je dois dire que j'adore son écriture, ses diverses ambiances qu'il sait créer, le côté sombre de son écriture me plaît beaucoup.

Nous sommes ici en présence d'une nouvelle histoire avec notre cher détective Carnacki et ses amis. Une soirée qui débute comme les autres, avec un bon repas, un soupçon d'alcool et la langue de notre hôte qui se laisse aller à des confidences, une fois de plus. "Invité par sieur Jérémiah pour des phénomènes étranges, il va tout mettre en action pour découvrir le fin mot de l'histoire et surtout pour tenter d'apporter la paix dans cette famille".

Concernant l'histoire, je n'avais toujours pas trouvé l'indice que Carnacki voit pour démêler l'histoire. La mère et épouse est malheureusement décédée. Et depuis ce fait, Jérémiah ainsi que ses deux filles la voit aller et venir dans la maison, sous forme de fantôme bien entendu. Hallucination collective? À moins qu'il ne s'agisse juste d'une demande d'outre-tombe. Toujours est-il que notre détective sait quand poser des questions, mais également il sait quand il faut se taire. Car comme dans chaque enquête, il se doit de découvrir ce qui se passe sans pour autant se faire mettre dehors. Certaines questions pourraient fâcher.

Concernant les personnages, autres que les habituels, nous avons cette famille qui tente de dépasser le deuil. Voir la mère de cette façon montre à quel point les filles en ont besoin et le père également. Leur histoire est dévoilée petit à petit. L'auteur nous donne des miettes pour tenter de combler les trous afin que nous perçions le fameux secret. Ce dernier est d'ailleurs plus complexe que je ne l'aurai cru, sachant que je n'avais de toute manière pas le point de départ.

En conclusion, une écriture toujours aussi fluide, des secrets qui ne sont pas faciles à découvrir, mais qui une fois dévoilés nous laisses coi. Les mots découlent si rapidement que les pages défilent bien trop vite à mon gout et le mot fin est déjà là, snif ! Une histoire qui nous donne une morale. Bref, un texte qui fut apprécié à sa juste valeur. Encore merci pour la lecture et vivement le prochain.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/l-echo-de-son-ombre-les-nouvelles-aventures-de-carnacki-saison-1-frede-a126157494
La plaintive - les nouvelles aventures de Carnacki saison 1 La plaintive - les nouvelles aventures de Carnacki saison 1
Frédéric Livyns   
Je remercie Frédéric Livyns pour l'envoi de ce service presse dans le cadre de notre partenariat.

Nous sommes en présence de l'avant-dernier épisode de cette saison de Carnacki, DÉJÀ ? Et oui, déjà et ici une nouvelle aventure que notre homme va nous raconter. L'impatience est déjà à son comble, autant pour ceux qui dinent avec Carnacki que nous pauvres lecteurs qui nous demandons ce que sera cette nouvelle aventure.

L'histoire se passe dans le village de Gloucestershire, dans la région des Cotswolds, située à une centaine de kilomètres au sud de Londres. Notre conteur nous explique qu'un homme du nom de Oswald l'a appelé car il y a une maison qui lui fait froid dans le dos - entre autre. Cet homme est un maçon, il retape une vieille maison mais cette dernière ne semble pas d'accord et s'amuse à lui faire peur par des bruits la nuit. Carnacki va aller au cœur du problème et découvrir ce qui se passe réellement.

Je me suis demandée comment l'auteur peut avoir encore tant de surprises à nous donner. Cette histoire est encore différente des autres, pourtant nous avons la même base au départ, mais nous allons de surprises en surprises. Nous retrouvons également un personnage ancien du "grenier obscur" le sergent Watterford qui lui avait donné un coup de main à l'époque.

Les bruits sont présents, les frissons montent le long des bras pour venir picoter derrière la nuque. Les pièces sont bien décrites, les sensations que les personnages ressentent deviennent angoissantes. Les tableaux semblent vivants, les yeux perçants, la haine semble découler des murs. De l'aide, notre Carnacki en aura, pas forcément celle qu'il aurait cru, mais au final, une morale qui découle comme pour chacun des récits. Ses amis restent comme paralysés par la peur que leur inspire cette aventure, les démons, les monstres sont de plus en plus puissants et de plus en plus vifs. Qui sait ce que donnera la prochaine et dernière expédition de cette saison 1 ?

La plaintive est un très bon moment de lecture, court comme les autres, mais parfaitement dosé. Frissons, terreurs, surprises, rebondissements et enfin un peu d'espoir. La morale de cette histoire est juste. Ce récit est à lire assurément.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-plaintive-les-nouvelles-aventures-de-carnacki-saison-1-frederic-liv-a126685452
Le placard qui chuchote, les nouvelles aventures de Carnacki, saison 1 Le placard qui chuchote, les nouvelles aventures de Carnacki, saison 1
Frédéric Livyns   
Je remercie l'auteur Frédéric Livyns pour m'avoir fait parvenir son petit dernier en avant-première. J'adore ce personnage de Carnacki, il me fait sourire dans certains de ses propos et l'auteur arrive à me sentir mal pour lui lorsqu'il est en danger.

Ici, nous entrons de nouveau dans le salon de ce cher Carnacki. Il semble mal en point, pourtant il serait revenu depuis trois semaines? Qu'a-t-il bien pu lui arriver ? Je m'en frottais déjà les mains à l'idée de m'installer confortablement dans mon canapé et l'écouter parler. Carnacki a reçu une missive d'un certain Sieur Johnson, Fils, qui a besoin d'aide. Son père est décédé et depuis, il se passe des choses effrayantes. Des cris, si on peut dire ainsi, s'entendent tous les soirs dans une aile abandonnée – J'ai cru à un moment donné qu'une servante qui aurait été enfermée pour mauvaise conduite, mais non ! Alors que se passe-t-il ? C'est ce que nous conte notre personnage principal.

L'histoire est tout simplement diabolique ! J'ai l'impression d'être devant Columbo qui trouve le criminel. Ici, nous découvrons après lui ce qui se passe réellement. Encore raté pour moi, je suis tombée sur un os, impossible de trouver la solution. L'auteur cherche loin, et son personnage va dans le passé pour trouver LA solution, mais pas seul. Cette fois-ci, il aura le droit à un passé des plus... infecte qui lui sera dévoilé.

J'ai aimé retrouver ses amis, qui montrent un peu plus d'émotions, surtout envers la santé de leur hôte. Mais nous avons également un Carnacki qui se dévoile un peu plus. Nous apprenons plus d'éléments sur ce qu'il aime entendre ou non. Ces désirs de ne pas être questionner sur certains points par exemple.

Une nouvelle toujours aussi bien remplie, où rien ne manque, si ce n'est que j'en aurais bien voulu en avoir plus, encore. J'adore la plume de l'auteur, les mots de Carnacki sont toujours aussi posés, le coté fantastique est présent. Il se laisse montrer doucement, comme si de rien n'était, c'est ce qui donne ce petit plus à l'histoire qui est tout sauf banale :).

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/le-placard-qui-chuchote-les-nouvelles-aventures-de-carnacki-s-1-freder-a119174048
L'envers - les nouvelles aventures de Carnacki saison 1, épisode 6 L'envers - les nouvelles aventures de Carnacki saison 1, épisode 6
Frédéric Livyns   
Dans cet ultime épisode de la première saison, notre détective de l’occulte va être confronté à une terrible entité sévissant dans un ancien hôtel situé dans le Kent. Un effroyable massacre a eu lieu entre les murs de l’établissement et certains phénomènes laissent à penser que l’histoire semble sur le point de se répéter.

Carnacki saura-t-il trouver la clé de l’énigme avant qu’il ne soit trop tard ?
Destins Obscurs Destins Obscurs
Marielle Ranzini   
Ce sont huit nouvelles qui vous attendent. Huit histoires aux destins troubles, énigmatiques. Des contes inquiétants, souvent tragiques, venus d’un autre ailleurs, d’un autre temps.
Votre imaginaire sera transporté vers des horizons occultes, magiques, mais aussi effroyables. Prenez place, le train de l’émotion et de l’effroi est prêt pour le départ.
Le Miskarel Le Miskarel
Patricia Le Sausse   
Margot a une faculté que beaucoup pourraient lui envier : elle peut sortir hors de son corps. Dès qu’elle veut s’éloigner de la terrible réalité de cette année 1348 qui vient de voir passer la peste noire sur la Provence, elle laisse son esprit s’échapper et planer au-dessus d’elle.
Jusqu’au jour, où elle est renversée par un carrosse qui finit sa course dans une muraille, tuant un couple de nobles. Tenue pour responsable, elle décide de se rendre à Avignon pour tenter de convaincre Agathe, la seule rescapée de l’accident, de son innocence.
Son périple va lui faire découvrir les ravages de la peste, la déroute de ceux qui ont été épargnés par la colère de Dieu, la folie qui semble avoir gagné une partie des survivants, mais aussi les conséquences à long terme de cette catastrophe humaine.
Tout cela est déjà difficilement supportable, alors pourquoi faut-il en plus qu’elle se retrouve dans le corps d’Agathe quand elle sort du sien ? Et surtout vice-versa !
Quoique... un bon lit... trois repas par jour... Cela donne à réfléchir !
Mais va-t-elle se rendre compte que la vie d’Agathe est menacée ?

par CrystalM
Maux d'enfants Maux d'enfants
Sébastien Tissandier   
C’est un autre livre sur le harcèlement scolaire, sujet qui me tient à cœur, ayant vécu quelques déconvenues moi aussi. Toutefois, mes camarades étaient des « gentils » quand je lis certains témoignages qui glacent le sang.

Dans ce roman, nous découvrons Tristan, élève laissé seul et moqué par ses camarades à cause de son surpoids.

Classique, j’en conviens, mais l’auteur précise que c’est tiré de faits réels. Sébastien Tissandier ne s’est pas contenté d’écrire une histoire type et a creusé le sujet pour nous offrir un dénouement inattendu. Je peux vous dire que c’est excellent. (Je précise que je me suis honteusement coupée l’herbe sous le pied en feuilletant le livre et en laissant mes yeux errer et cibler des mots-clés.)

Tristan est victime de harcèlement depuis très longtemps et espère que sa rentrée au collège lui permettra de changer ça. Évidemment, ça n’arrive pas. Ce n’est qu’à l’arrivée du nouveau qu’il peut enfin apercevoir un peu de lumière, respirer et connaître les joies de l’amitié.

Ce roman se lit d’une traite. Il est bien écrit. Il intrigue autant qu’il dégoûte. Croyez-moi, ce que vit Tristan, c’est moche, très moche mais c’est malheureusement le quotidien des enfants jugés différents des groupes dominants. Bien sûr qu’il existe des degrés de violence et des degrés de souffrance. Pour autant, faut-il minimiser les choses ? Il y a un nombre infini de traumatismes qui résulte du harcèlement scolaire. Vous ne pouvez jamais savoir l’impact réel d’un évènement de ce genre surtout lorsque vous le jugez insignifiant. Alors que la personne qui le vit et le subit le prend pour elle et à cœur, puisqu’elle est visée, elle est au centre, ne possède pas le recul nécessaire et n’a assurément pas la confiance pour contrer ou ne pas se laisser atteindre. C’est de la violence gratuite, morale ou physique. C’est incompréhensible pour la victime.

Je ne prolonge pas plus mes pensées à ce sujet. Sachez simplement que ce roman est une petite merveille (bien trop courte) mais qui transporte du début à la fin, qui touche et percute. Personne ne doit être indifférent à Tristan, les jeunes comme les moins jeunes. Le harcèlement ne doit pas être banalisé.

Ce roman se range parmi mes coups de cœur de cette année par sa capacité à nous entraîner et les messages qu’il transmet.
La rédemption de Tessa La rédemption de Tessa
Sylvain Desvaux   
Oubliez les vampires romantiques, invincibles et végétariens, propriétaires de somptueuses maisons victoriennes !
Oubliez le dandy de la nuit aux canines pointues, à la cape de velours et à l'âme tourmentée !

Découvrez maintenant les soiffards qui s'assument en tant que monstres, hantent les caves des HLM, ne respectent aucun code moral, et font de la mort un jeu. Leurs rêves les hantent à tout jamais. Ils ont bradé leur âme contre la vie éternelle et l'horreur du quotidien.
Découvrez Tessa, une fille de la nuit, qui hésite encore à jeter son humanité aux orties.
Mais, à la fin de l’histoire, posez-vous une question : le monstre est-il bien celui qui le paraît ?

par Sonia-16

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode