Livres
549 703
Membres
589 767

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de OlonKhafa : Liste d'argent

Baltimore, Tome 2 : Sous haute protection Baltimore, Tome 2 : Sous haute protection
Pauline Libersart   
Suite de la saga, anciennement «Le Club des A», Lena, Julia et Sam, trois meilleures amies depuis la primaire. Dans ce tome, c’est Lena et Sean qui narrent leur rencontre. Et leur histoire.


Annapolis trois ans plus tôt, Sean et Lena font connaissance dans un bar. Ils passent une nuit extraordinaire ensemble. Au petit matin, Sean repart pour une mission à l’étranger de durée indéterminée. En trois ans, ils ont maintenu une amitié par mail, rien de plus.

Aujourd’hui, Sean est mis au arrêt pendant un mois pour une commotion cérébrale. Rentré chez ses parents, il repart aussitôt pour Baltimore, après avoir entendu au information, que Lena Newton était témoin dans un meurtre, et que le tueur courrait toujours.


Lena Newton, vingt ans, est étudiante en sciences, très intelligente, calme et enjouée. Elle a grandi avec une mère pratiquante avec des idées puritaines depuis la mort de son mari. À son contact, Lena change radicalement de comportement, elle se renferme, déprime, se dévalorise à force d’entendre les désagréments de sa mère.

Sean Adams, vingt-sept ans, est un Navy Seal faisant partie du ST6, Seal Team Six, les meilleurs. Tatoué et sexy, il n’avait jamais pu s’attacher à une autre femme que Lena pendant ces trois dernières années. Face à la mort, il a su que ses sentiments étaient beaucoup plus forts et sincères. Il est tendre et affectueux, protecteur.


La narration est à la troisième personne, nous suivons surtout Sean et Lena. Le petit plus, c’est le point de vue du meurtrier tant recherché dans le tome 1,5, qui refait son apparition dans ce tome. Dès le début, un retour en arrière narre la rencontre entre Sean et Lena, et le développement de leur relation.

La plume est fluide et c’est facile à lire. Le rythme est agréable. Les petites répliques intégrées par-ci par-là venant de réflexions faites par ces amies, sont rafraîchissantes et plaisantes. Cela apporte une touche d’humour.

Les émotions sont appréciables au début, montant en force et puissance en fil des pages, pour finir sur une note d’angoisse. Les scènes érotiques sont sensuelles, tendres et belles. L’histoire d’amour est prenant et sincère.

L’intrigue reprend l’enquête autour du «tueur à la rose» du tome 1,5, Lena est en danger en étant témoin et son nom lâché au publique. L'arrivée de Sean et son aide mettent en doute leur relation. Elle est flou, amitié, sentiment fraternel,… Lena se pose des questions sur les sentiments de Sean. Lui ne veut pas faire d’erreur avec Lena, avec patient il prend son temps.

Les thèmes sont intéressants et se complètent parfaitement. La crainte des hommes, et une mère tyrannique sur le plan psychologique a façonné le comportement de Lena et sa personnalité au fil des années. Elle sait laissé influencer par tous, soit disant pour son bien.

Les personnages secondaires, nous retrouvons Julia et Casey, Sam fait son apparition, les policiers de Baltimore Ryan, et surtout «Iceman» Terrence McMillian.



En un mois, Lena a vécu de multiples périples, comme le retour de Sean dans sa vie. La romance est plaisante, tout en douceur et émotion. L’intrigue autour du «tueur à la rose» est bien menée, et apporte la touche de suspense et d’angoisse adéquate pour tenir en haleine, sans mettre en péril l’histoire d’amour.

Ce second roman est passionnant, bien rythmé entre rebondissements et passion. La plume est belle, ainsi que l'histoire d'amour.

par Matoline
Souviens-toi que l'amour n'existe pas Souviens-toi que l'amour n'existe pas
Diane Gontier   
Un roman très addictif et envoûtant. Les personnages sont intéressants, notamment le professeur Costa qui m'a hypnotisé tout le long du roman. J'ai été étonnamment surprise par la fin!
Je le conseille vivement.

par Luciole40
La Dette La Dette
Marjy Noname   
J'avais été conquise par le premier roman de l'auteure, « Five ». J'avais plus que hâte de découvrir « La dette » et je n'ai pas été déçue, car c'est un coup de cœur.
Ici, nous faisons la connaissance de Sélenne Garrison, une jeune femme de 22 ans.
Dès le début j'ai tout de suite accrochée avec son personnage. Une jeune femme avec de l'humour malgré les circonstances et un caractère bien trempé. Je l'ai apprécié directement.
Sélenne s'est faite prendre par le FBI il y a six ans de ça et aujourd'hui encore elle en paye les conséquences. Malgré un travail sérieux, une attitude exemplaire, elle n'est pas appréciée et reconnue à sa juste valeur.
Pour pouvoir retrouver une vie normale et ne plus être à la botte du FBI, Sélenne se voit attribuer une dernière mission et pas des moindres : un travail d'infiltration.
Sélenne, sera-t-elle à la hauteur ?
Malgré ces six années loin du dernier membre de sa famille, Sélenne n'a pas le choix et doit reprendre contact avec son frère Élias.
Extrait : Pour que lui reste libre, j'aurais signé avec le diable et vendu mon âme.
Les retrouvailles entre Sélenne et Élias ne vont pas être de tout repos. Sélenne va alors être entraînée dans un monde sombre, cruel...
Nous rencontrons alors Anton Yourenev, chef de la mafia russe. Anton, le Boss.
Avec Anton, nous ne sommes pas dans un conte de fées. Le monde dans lequel il évolue est froid et sans pitié. Anton ne fait pas dans la dentelle.
Extrait : Rien qu'à penser à sa bouche... je bande. Elle me tente bien, cette petite.
Anton a une aura et un charisme qui nous envoûtent. Il peut autant se montrer « dur et froid », que « protecteur et dévoué ». Sa rencontre avec la belle rousse Sélenne va venir apporter une lumière à sa vie bien sombre.
Sélenne est une femme forte, combattante. Son amour pour son frère Élias et sans limites et pour le sauver elle est prête à tous les sacrifices. C'est un personnage très attachant, touchant aussi par son manque de confiance et ses doutes. J'ai beaucoup aimé sa façon d'être. Même devant « le diable de Sibérie », elle ne va par perdre de son franc-parler.
Anton est énigmatique, mais attachant. Malgré sa froideur, sa rigueur, Anton dégage aussi une chaleur à nous couper le souffle. Avec lui, la température va monter et ne va pas vous laisser de glace. C'est un homme qui a un sens de la famille très fort et qui véhicule le respect autour de lui.
Je dois dire que j'ai aussi fondu lorsqu'il lâche quelques mots en russe : « Moy Krasivyy » (ma belle).
Comment ne pas succomber ?
J'ai vraiment passé un très bon moment en lisant ce roman. L'histoire était très prenante et le suspense bien au rendez-vous. Tout y est très bien décrit. J'ai pu tout visualiser comme si j'y étais. J'ai aimé du début jusqu'à la fin. D'ailleurs à la fin, je n'ai pas envie que ça se termine. Je relirais cette histoire avec grand plaisir.
Je vous conseille fortement ce roman !
Baltimore, Tome 3 : Sous haute tension Baltimore, Tome 3 : Sous haute tension
Pauline Libersart   
Suite de la saga, anciennement «Le Club des A», Sam, Julia et Lena, trois meilleures amies depuis la primaire. Dans ce tome, c’est Sam et Terrence qui narrent leur histoire, deux personnages aperçus depuis le tout premier tome.

Depuis seulement trois mois, Sam et Terry sont coéquipiers, et ne se sont toujours pas entretués. Leur taux d’élucidation de crimes est exemplaire, ils forment une bonne équipe, et pourtant...
Après deux ans où le tueur en série surnommé «le tueur à la rose» fut tué, puis la trahison de Marc et l’attaque cérébrale de son père, Sam se retrouve confronté à l’homme qui la déteste le plus, Terrence McMillan. Aidant la brigade des stupéfiants dans une enquête, ils vont s’infiltrer en tant que couple. Terry a toujours trouvé sa coéquipière sexy, mais pendant ce moment de rencontre et de semblant de couple, il va devoir être fort face à elle. Sam va voir à travers les barrières de Terry une image de lui totalement différente, elle veut en voir plus.

Samantha Lowell, vingt-deux ans surnommée «Red Bull», est inspectrice, tireur d’élite, diplômée en droit et de l’Académie du FBI. Ceinture noire de karaté, pratiquant le Krav-maga et au mois deux autres sports de combat, ce n’est pas une femme facile. Élevée par un père militaire et célibataire, elle a eu la même éducation que son frère. Elle est impulsive, déteste paraître faible ou sentimentale.
Terrence McMillan, vingt-neuf ans, surnommé «Iceman» est lieutenant et enquêteur. Il est calme, inébranlable, froid, solitaire, et à d’autre moment tendre, protecteur, possessif et ouvert. Il a un secret lié à son tatouage sur le dos.

La narration est à la troisième personne, nous suivons surtout Sam et Terry. Parfois l’histoire est narrée avec le point de vue de Julia et Lena, ou Ryan...
La plume est fluide et très facile à lire. L’humour est sublime, le franc parlé de Sam est une pépite. Le rythme est très plaisant, aucun ennui.
Les émotions sont diversifiées et intenses. Sam jongle entre orgueil et fierté, ainsi que son côté têtu et impulsif. Elle cache des blessures dues à l’abandon de leur mère ce qui entraîne une peur de l’engagement, des on-dit,… Elle est limite lâche, alors qu’elle fait face à tout, c’est très contradictoire et réaliste. Terry est un homme qui se cache derrière de belles murailles bien hautes et solides. S’il est blessé, il se recroqueville sur lui-même et s’enferme. Lui aussi a peur de perdre quelque chose. Les scènes érotiques sont belles, tendres et sincères. C’est torride en restant sage.
L’intrigue alterne entre la romance et une histoire de meurtres avec une rose. La romance est intéressante, Sam et Terry se cherchent mutuellement, se poussent dans leur retranchement, taquineries, engueulades,…
Le thème le plus fort est la confiance, leur histoire est surtout basée sur ce sujet, soit faire confiance à quelqu’un et de s’ouvrir à cette personne.
Les personnages secondaires sont souvent les mêmes, le capitaine Davis, Gemma, Gus, Ryan, Shane… Casey et Julia, Lena et Sean,...

Une romance belle et adorable. Deux personnages très complémentaires avec des tempéraments de feu. L’humour est une pépite, l’intrigue prenante, et le sujet passionnant. Le bonheur arrive pour tout le monde, il suffit de patienter et d’avoir confiance.

Trilogie finie, belle saga pour les lecteurs aimant les histoires romantiques. Un dernier spin-off sur Gemma, Pour un instant de tendresse.

par Matoline
Nora Jacobs, Tome 1 : Démasquée Nora Jacobs, Tome 1 : Démasquée
Jackie May   
(VO) J’ai adoré ce livre et j’ai une folle envie de le relire même si je suis un peu frustrée de ne pas savoir ce qu’est Nora à la fin. Enfin bon, elle ne le sait pas non plus alors je lui pardonne...
Depuis petite, Nora a beaucoup de problèmes avec les hommes, elle les attire (sans savoir pourquoi) et cette attirance a tendance à se transformer en obsession et à devenir ingérable alors elle a décidé de faire son mieux pour les éviter. Elle a aussi des pouvoirs psychiques, elle lit dans les pensées lorsqu’elle touche quelqu’un et elle peut aussi avoir des visions en touchant des objets. Son don va lui causer pas mal d’ennuis.
Si vous n’aimez pas quand l’heroine a plusieurs prétendants (c’est un harem inversé), vous n’allez pas aimer cette histoire. Mais pour moi, ça sonne juste vu que ça doit être lié à la nature même de Nora.
Pour le côté action, c’est bien présent et c’est intéressant aussi. Elle n’a pas trop le choix, on l’oblige à chercher des surnat’ disparus.
Je ne me suis pas ennuyée une seconde, je n’ai même pas pensé des choses du genre : ah, c’est du déjà vu ça. Non, j’etais a fond dedans. Ce que j’aime surtout c’est quand elle envoie balader Henry...

par deeKi
Nora Jacobs, Tome 2 : Désirée Nora Jacobs, Tome 2 : Désirée
Jackie May   
Voilà une série que je débute mais que je ne suis pas prête de lâcher, ce deuxième tome, je l’attendais avec beaucoup d’impatience. Dès le départ, je me suis beaucoup attachée à cette héroïne qui sort de celles que l’on a pour habitude de lire, et c’est vraiment avec envie et surtout le besoin d’en savoir plus sur elle et son entourage que je me suis plongée dedans.

Dans ce second tome, nous retrouvons donc Nora ainsi que tout ceux qui sont désormais devenus les membres de sa famille, ses amis et protecteurs. C’est ainsi que nous la verrons évoluer dans un univers qui fait désormais partie de son quotidien bien qu’elle est parfois du mal à s’habituer à tout ce qui se trame autour d’elle. Elle va encore une fois se retrouver malgré elle dans un tourbillon d’ennuis sans qu’elle les ai cherché et essayé de s’en sortir tant bien que mal.

C’est en voulant apprendre à se défendre face à ceux qui ne la tolèrent pas dans leur monde occulte et face à ceux qui ne peuvent pas s’empêcher d’être attirés par elle que Nora va faire de nouvelles rencontres. C’est en s’entrainant auprès d’un métamorphe aussi attirant que déconcertant que notre héroïne va faire la connaissance de son Alpha, un Loup Garou qui aura besoin de son aide afin de démasquer un voleur dans leurs rangs. Ses recherches lui attireront les foudres de certains mais aussi la compassion d’autres. En parallèle, elle devra faire avec sa peur des vampires, avec l’aide de ses amis qui l’aideront à se détacher de ses angoisse afin de pouvoir les approcher sans les craindre mais surtout sans que ceux-ci se délectent de ses peurs. Ils vont organiser une fête, un moment conviviale où elle sera présentée à eux mais aussi à tous ceux du monde occulte.

C’est encore une fois noyée sous le danger qui l’entoure que Nora va devoir apprendre à se défendre, elle va aussi en apprendre beaucoup sur elle et dur ses dons, se faire de nouveaux amis et alliés. Elle sera encore une fois perturbée par l’attraction qu’elle a envers les hommes, humains ou non et sur ce qui se déroulera dans l’ombre de toutes ses recherches. Elle va aussi devoir faire face à des sentiments nouveaux, au désir et l’envie d’être près de ceux qui il y a encore quelque temps elle aurait fui, des hommes, ceux qu’elle a toujours évité et qui désormais la font frémir en leur présence.

Un second tome plein de rebondissements, de retournements de situations et de révélations. J’ai vraiment beaucoup aimé lire ce livre, cette suite m’a conforté dans mon envie de la lire et de la continuer. Nora Jacobs est une héroïne troublante, drôle mais aussi qui a été blessée par la vie qu’elle a dû mener, j’adore vraiment la découvrir et en apprendre toujours plus sur elle. Pourtant ce livre a pourtant un point que je n’ai pas pour habitude d’apprécier et qui même très souvent me met mal à l’aise : les triangles amoureux, or, ici nous sommes face à un carré amoureux et bien que je ne sois pas fan de ce genre de tournure, je me suis attachée à eux, ses prétendants. Ne sachant pas moi-même qui choisir entre tous ces « hommes » qui l’entourent, je ne me suis jamais sentie aussi bien et aussi en phase avec ce type de tourment.

En bref, Nora Jacobs est une série que je vais suivre de près et qui me passionne, vivent la suite.

https://www.livresavie.com/nora-jacobs-2-desiree-de-jackie-may/

par Natoche
Nora Jacobs, Tome 3 : Déchirée Nora Jacobs, Tome 3 : Déchirée
Jackie May   
Un peu déçu de la tournure des événements. Même si Nora se créait un harem depuis le premier tome, j'avais espéré qu'elle en choisisse un seul au final (Rook ou Oliver, oui j'ai mes chouchous). Mais non, et en lisant ce troisième tome, cette idée de harem m'a un peu rebuté même si j'adore tous les personnages et que c'est plutôt bien tourné, j'ai eu beaucoup de mal à mettre mon sens moral de côté. Je pense qu'il faut vraiment se plonger dans l'univers et se dire que pour des faes, le monde occulte, ça n'a rien d'étonnant.
Sinon, j'aime beaucoup le nouveau personnage, dommage que Nora ait autant de mal avec lui, moi il me plaît bien.
Pas de réelle surprise pour Nick Sublime, on devine facilement dans les tomes précédents ce qu'il est.
Je reste curieuse de lire le prochain tome.

par Kalyna
Nora Jacobs, Tome 4 : Déchaînée Nora Jacobs, Tome 4 : Déchaînée
Jackie May   
Bonjour, savez-vous quand le tome 4 sortira en version française ?!
Merci d'avance ! ;)
Un appart de rêve (amoureux compris) Un appart de rêve (amoureux compris)
Roxane Dambre   
Alors ce livre a été un bon bol d'air frais. Mais j'ai rigoler!!!! Il m'a fait tellement rire que j'en est fait une crise d’asthme.
Dans cette histoire on va suivre Noëlle qui est une " Valkyrie", elle infiltre les entreprises pour découvrir les problèmes. Au début on se croit à mission impossible ( ce que je disait à ma jumelle) et puis Noëlle a une mission. Elle doit infiltrer une agence immobilière qui ne marche plus, et qui est en train de couler depuis deux ans. Quand elle arrive là-bas, elle rencontre PDG, Déborah, Nathalie, Gaëtan et mon JC d'amour. Ce personnage est plein de mystère et en même temps il est trop chou !!! Il est maladroit, rougit tout le temps, mais il a un coeur énorme et défend ceux qu'il aime.J'ai été très touché par ce personnage, qui veux faire ses preuves.
Mais notre charmante Noëlle va découvrir plein de choses, de magouille et de chantage. Mais elle a de la chance, elle est entourée d'une soeur tarée qui vient d'être larguée, et d'une vieille dame de soixante-quinze ans qui est sa voisine ( enfin elle passe plus de temps chez notre héroïne que chez elle) avec un sacré caractère.
Roxanne Dambre a encore fait des personnages haut en couleur et bourré de sentiment, et d'humour.
J'ai énormément apprécié ce livre, je suis dans une période un peu stressante et il m'a beaucoup aidé. La plume de l'auteur est toujours aussi addictive, et remplit d'humour.
Noëlle ma touchée, c'est une fille qui ne lâche rien, et qui est très rêveuse ( il y a d'ailleurs des scènes qui m'ont fait explosé de rire !!!).
Quand à JC, il m'a plu illico. Il cache son jeu, mais c'est peut-être le seul être normal de ce livre !!
Mais je ne peux pas finir ce commentaire, sans parler de Fernando. Alors lui, il m'a tuer !! La guerre qu'il fait avec Noëlle est à mourir de rire, leurs dialogues sont piquants, mais on ne peut que l'adorer.

Je pense que j'ai tout dit, il faut vraiment le lire, il vide la tête, et nous fait oublier tous nos soucis en un claquement de doigt.
Ce livre est pour moi une pépite, un pure bijou, qui nous fait rire, pleurer, énervé, mais surtout RIRE du début à la fin. Merci Roxanne Dambre pour cette source d'oxygène, et je ne peux que le conseiller ( Ma jumelle pour toi aussi ) foncé en librairie et prenez le, vous passerai sur un excellent moment.

par Kaleryane
Un karma (presque) parfait Un karma (presque) parfait
Roxane Dambre   
Un karma presque parfait, n'était pas un coup d'essais avec la magnifique plume de Roxane Dambre. Après avoir lu la trilogie Scorpi, et la quadrilogie Animae, j'ai attendu impatiemment de pourvoir lire son dernier roman en date.
L'humour habituel de l'auteure est toujours au poste pour notre plus grand plaisir !
Les livres précédents de Roxane Dambre traitaient plus du fantastique et de la littérature adolescente, mais celui-ci n'a rien à leur envier. Léger et agréable, il promet de passer quelques heures un sourire scotché aux lèvre et l'esprit en fête.
L'écrivaine nous prouve une fois de plus qu'elle crée des personnages touchants aux caractères joyeux, convivials et attachants. La personnage principale, Siloé, reine pour vivre des situations cocasses, en est l'exemple parfait.
Bien que j'apréhendais un peu cette lecture, du fait que je lise principalement des romans jeunesse, et que celle-ci soit plus axée littérature adulte, j'ai accrochée. Je dirais même plus : j'ai adorée. Tout cela pour dire que cette lecture n'est pas réservé aux plus "expérimentés".
Le scénario est empli de rebondissements auxquels personne s'attend, ni aurait pu prévoir.
Que demander de plus ? A mon goût, rien. Ce roman, ainsi que la trilogie Scorpi, fait parti de mon top 10. Maintenant il ne me reste plus qu'à guetter les autres ouvrages de notre bien aimé Roxane Dambre.

par breitz01

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode