Livres
549 355
Membres
588 902

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Oyoet : Liste d'argent

Le Garçon Le Garçon
Marcus Malte   
Le garçon de Marcus Malte est un roman qui me laisse un peu perplexe. Il est pour moi un joyau non façonné. Si vous regardez une pierre précieuse non taillée, vous vous dites que cela peut être une splendeur, mais, en l'état, elle ne vous inspire qu'espoir.

Le garçon n'a pas de nom, pas d'histoire, pas de famille ! On le voit grandir, découvrir le monde, découvrir l'humanité et la guerre. L'amour, le sexe et la peine. Il ne prononce pas un mot. Les autres parlent pour lui.
Et le garçon écoute. Si le sens de ces paroles lui demeure souvent inaccessible, leur sobre mélodie en revanche lui va droit au coeur. Elle le pénètre, elle le charge, elle le nourrit, et son coeur devient si plein et si gros que le garçon est souvent contraint d'élargir sa poitrine d'une vaste inspiration. Est-ce seulement le flux sonore qui lui cause cet effet ? Le rythme ? Les vibrations ? Il a déjà connu semblable sensation quand au crépuscule parfois il surprenait sa mère dans ses conversations solitaires. Il la connaîtra à nouveau plus tard à la faveur d'une mélodie particulière issue du pavillon d'un hautbois. Mais quoi ? Qu'est-ce exactement ? On l'ignore. Et de grâce faîtes que le mystère perdure. L'indéchiffrable et l'indicible. Que nul ne sache jamais d'où provient l'émotion qui nous étreint devant la beauté d'un chant, d'un récit, d'un vers.
Le garçon est donc cette pierre à mes yeux. Il a beaucoup de potentiel, beaucoup d’éléments plaisants, mais il me manque quelque chose. L'émotion ! Je n'ai ressenti aucune émotion pour ce gamin ..Pourquoi ?? Surement parce que l'auteur a choisi de voir cette histoire d'un oeil extérieur. Une tierce personne nous raconte l'histoire !

Donc, pour être sincère, il me manque la psychologie du garçon. Il est muet, sauvage, mais il n'en reste pas moins humain avec ses désirs, ses voeux, ses envies et ce qu'il ne souhaite pas. Or, il ne choisit rien, ne décide rien. On lui impose tout ! Il ne vit sa vie que sur la fin.

De plus, le personnage de Emma ne m'a pas plu du tout. J'ai eu le sentiment qu'elle se servait de ce gamin. Pour ses désirs de femme, pour se sentir moins seule. Et par moment j'ai senti qu'elle le trouvait stupide malgré tout . Un personnage qui m'a été antipathique alors que je reste persuadé que ce n'est pas le souhait de l'auteur.

Je dois bien vous avouer que les parties qui m'ont le plus amusé sont les chapitres énumérant des faits historiques. Une liste mais très instructive !

Une écriture qui digresse beaucoup, peut-être un peu trop ! Un chapitre de 6 pages que de noms. Chaque période vous embarque sur un thème bien particulier ! De l'érotisme à roman de guerre ! Il y a de l'originalité certes on ne peut lui enlever cela.

Mais ce roman n'est indiscutablement pas pour moi.
http://lesciblesdunelectriceavisee.blogspot.com/2016/12/le-garcon-marcus-malte.html
La Trilogie de Bartiméus, Tome 1 : L'Amulette de Samarcande La Trilogie de Bartiméus, Tome 1 : L'Amulette de Samarcande
Jonathan Stroud   
Coup de coeur pour cette série.
Comment résister à l'humour ravageur de Bartiméus?
Ce tome se lit vraiment vite car peu de temps morts et une intrigue solide.
Je ne peux que le conseiller.

par Eyllrië
Le Souffle des dieux Le Souffle des dieux
Bernard Werber   
Toujours ce savant mélange de mythologie, d'humour, de connaissances et de sciences plus ou moins sérieuses. Deuxième tome du cycle des dieux, quatrième tome où l'on suit Michael Pinson et ses compagnons qui repoussent les limites de leurs limites.
Le Mystère des dieux Le Mystère des dieux
Bernard Werber   
J'ai adoré! Ce livre est vraiment extraordinaire et fait beaucoup réfléchir, comme les autres tomes. La reprise de la mythologie grecque est agréable. Le jeu d'Y est vraiment passionnant, et c'est une bonne idée de reproduire l'histoire de Terre 1 sur Terre 18. Notamment la reprise de la Seconde Guerre Mondiale qui est est très bien faite (elle m'a fait penser à "La Bête est Morte"). En voyant la couverture, j'ai eu peur qu'elle spoile la fin, mais en fait non, elle ne fait que l'illustrer, elle ne permet pas de la deviner. Pour l'énigme ("Qu'est-ce qui est mieux que Dieu..."), exactement comme pour la découverte que fait Michael à la fin, on nous fait attendre très longtemps, on nous donne plein de pistes, mais finalement la fin et la réponse (de l'énigme) sont inattendues, imprévisibles. Et pourtant, une fois qu'on les connait, elles sont assez évidentes. A lire ABSOLUMENT! =D

par Annana
Nous les dieux Nous les dieux
Bernard Werber   
Je n'ai pas encore lu la suite mais si c'est le reflet de ce premier tome alors que je ne perde pas une seconde ! Ce bouquin est vraiment excellent ! Un sujet très peu traité par les auteurs de nos jours : la religion ( Bien quelle soit mythologique ) avec une pointe d'humour et des personnages réels : le mélange est délicieux !!

par cam16
Les Thanatonautes Les Thanatonautes
Bernard Werber   
Quand on lis, a certains moments, en se prend bizarrement à y croire...on oublie que c'est une fiction totalement imaginé par werber et on a l'impression que tous ce qu'il raconte n'est que réalité...

par rara1990
L'Empire des anges L'Empire des anges
Bernard Werber   
La suite du légendaire "Les Thanatonautes", il y a tout de même un génie indéniable chez Werber, un génie orienté vers l'éducation de ses compères humain, sous le prétexte d'une histoire toujours bien ficelée et passionnante, ses livres sont toujours une mine de de réflexion, observations et leçon de vies, l'Empire des anges en est encore un exemple, du terre à terre au mysticisme le plus poussé, Bernard Werber nous emmène dans ce livre tantôt dans les bas fonds de l'humanité, tantôt au à l'autre bout de l'univers, en passant par le paradis !

par miracl
Victoria rêve Victoria rêve
Timothée De Fombelle   
C'est un tout petit bouquin plein de charme que nous offre-là Timothée de Fombelle, avec son écriture fluide et douce et belle et délicate, comme toujours. J'ai lu cette centaine de pages très vite, et j'ai beaucoup aimé la petite histoire de Victoria, même si je m'attendais en partie à cette fin, qui ne m'a pas tellement surprise, ça reste un petit livre plein de charme et de rêverie éveillée, qui se lit trop vite!

par Rid-kaat
Capitaine Rosalie Capitaine Rosalie
Timothée De Fombelle    Isabelle Arsenault   
https://aliceneverland.com/2018/11/14/capitaine-rosalie-timothee-de-fombelle-isabelle-arsenault/

Je ne connaissais pas du tout Timothée de Fombelle malgré tout le bien que j’avais pu en entendre. J’ai donc été très surprise de constater qu’il était l’auteur de cet adorable petit livre dont la couverture m’a immédiatement attirée.

En cette période de commémoration de la fin de la première guerre mondiale, le sujet de ce roman ne pouvait pas se trouver plus adapté. Hiver 1917. Rosalie, du haut de ses cinq petites années (et demi), a un quotidien bien loin d’être normal pour une petite fille de son âge. Son père est parti faire la Grande Guerre, tandis que sa mère se doit de travailler à l’usine d’armement. Alors, au milieu de ses rêveries, cachée au fond d’une classe remplit de garçons, Rosalie s’invente une mission. Une mission pour ramener le bonheur dans les yeux de sa maman. Une mission pour ramener son papa…

Malgré le sujet de ce roman, l’histoire est abordée avec douceur et poésie, sans en oublier la gravité de l’évènement raconté. Le devoir de mémoire, ce besoin de transmettre les évènements, peut passer également à travers la littérature. Et ça, Timothée de Fombelle l’a bien compris, et il nous offre ici un roman délicat mais aussi, et surtout, très intelligent.

A travers des mots plein d’innocence, à travers les pensées de cette petite fille de 5 ans, aux cheveux aussi flamboyants qu’une lumière dans la nuit, Timothée de Fombelle nous plonge dans son quotidien, mais aussi dans celui des habitants de ce petit village. C’est naïf, enfantin, mais tellement fort et puissant... En seulement 65 petites pages, je peux vous dire que l’auteur a réussi à m’émouvoir comme jamais.

Les illustrations d’Isabelle Arsenault sont toutes aussi magnifiques, sombres mais lumineuses à la fois. Elles apportent de l’espoir dans la nuit noire. Et les cheveux de Rosalie, cette petite fille parfois transparente, trop transparente… Finalement, on ne voit qu’elle, page après page…

Ce livre est une merveille, un vrai bijou qui, malgré son format, ne s’adresse pas qu’aux plus jeunes. J’ai été sidérée par la puissance des émotions que Timothée de Fombelle fait passer, mais aussi par sa capacité de se faire la voix de cette adorable petite capitaine..

Un énorme coup de coeur que je ne peux que vous inciter à découvrir à votre tour !

par Kesciana
Les Annales du Disque-Monde, Tome 1 : La Huitième Couleur Les Annales du Disque-Monde, Tome 1 : La Huitième Couleur
Terry Pratchett   
Pour ceux qui en ont marre de ces héros sans peurs qui sauvent le monde les doigts dans le nez ou qui maîtrisent des magies surpuissantes, voilà une bouffée de fraicheur (enfin tant que vous restez loin d'Ankh-Morpork).
Une série parodiant la fantasy (puis tous les travers de l'humanité en général) grâce à des personnages attachants et tordants (voire tordus!).
A lire si vous êtes fan de fantasy.

par Kaël

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode