Livres
554 232
Membres
599 176

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Princessecombative : J'ai lu aussi

A eux deux, Saison 1 A eux deux, Saison 1
Marie Luny   
Un cœur peut-il aimer d’amour deux personnes à la fois ? Cette question ne m’a jamais effleurée jusqu’à ce que je commence à lire des romances dont le thème parle de triangle amoureux. Et c’est le cas aussi pour Anita. Elle non plus n’y a jamais pensé jusqu’à que cette question s’impose à elle concrètement.

Anita, l’héroïne de cette romance est une vingtenaire qui n’aspire qu’à s’affirmer et trouver sa place dans le monde. Déçue et désillusionnée par la vie, par l’indifférence de ses parents, par l’amour. Heureusement que Nina répond toujours présente. La seule personne qui l’ait aimée sincèrement et telle qu’elle est et non comme elle voudrait qu’elle soit. Elle l’accepte avec ses défauts comme avec ses qualités. Avec ses sourires comme avec ses fêlures.

L’amour, non… Elle n’y pense plus. Et pour cause, chat échaudé craint l’eau froide. Aujourd’hui, elle veut se consacrer à elle-même, trouver du boulot, se défaire de sa dépendance autant affective que financière. Et pourquoi pas, voyager et voir du monde. Anita n’a pas d’amis, ni de vie sociale. À part sa cousine, personne ne gravite autour d’elle. Mais cela c’était avant…

Avant sa rencontre avec Gaël et Rayane. Ces deux-là, vont chambouler sa vie. Changer ses perspectives et ses notions sur l’amour et le désir… Ils vont lui apprendre à vivre et non à survivre. Au côté de Gaël, elle se sentira chérie, apaisée et tout à fait en sécurité. Auprès de Rayane, c’est un ascenseur émotionnel garanti. Son cœur est pris dans un tourbillon de désir de mordre la vie en pleines dents. Tout simplement de s’accaparer cette place qu’elle a cherchée longtemps en vain.

Le cœur d’Anita balance entre Gaël et Rayane. À eux deux, répondent aux critères de son idéal. Elle veut tout. La sécurité matérielle et affective et l’amour apaisant et généreux de Gaël, elle veut la passion et l’amour sauvage de Rayane. Mais eux, que veulent-ils ? Accepteront-ils d’être seulement la moitié de son cœur à elle ?

Elle succombera à ses désirs et se perdra dans les méandres de la tentation ! Mais ne dit-on pas se perdre pour mieux se reconstruire ? Anita doit assumer les conséquences de son indécision car à ne pas savoir qui choisir, elle se brûlera les ailes…

À eux deux, est une jolie histoire qui a pour thème un triangle amoureux des plus tentants. Dans la première partie, on a eu une vue générale de ce qu’était la vie d’Anita d’avant LA RENCONTRE. Ses états d’âme, ce chapitre sombre qu’était sa vie. Elle a souffert du désintérêt parental, d’un vide affectif qui a fait élargir la distance entre elle et le monde extérieur. Mais son amour naissant pour Gaël et son début d’amitié avec Rayane ont apporté un peu de couleur dans sa grisaille intérieure. Une première partie prometteuse et fort sympathique avec une bonne dose d’humour. L’auteur a préféré nous taire les pensées de Gaël, du coup, l’attention porte sur l’héroïne du jour pour analyser le paradoxe de sa personnalité haute en couleur.

Dans la deuxième partie, qui a ma préférence, Marie Luny développe un peu plus le côté psychologique d’Anita qui aurait fait le bonheur de plus d’un amateur de divan. (Tout ce que j’aime). Un brin bipolaire, elle peut être aussi solaire que d’humeur noire. Toujours serviable et de bon cœur. Forte et battante.

Mais parfois, elle nous livre aussi des pensées sombres laissant entrevoir un caractère plein de failles. Sa fragilité, son manque de confiance en elle. Son manque d’estime d’elle renforcé par cette situation qu’elle vit tellement mal qu’elle pourrait accourir à des solutions extrêmes. D’un seul coup, l’histoire vire un peu sombre et devient encore plus intéressante. Je ne vous parle pas des personnages masculins de cette dernière partie pour ne pas vous spoiler le mystère de ce triangle amoureux. Même s’il reste prévisible. Mais ce serait mieux que vous le découvriez par vous-même !

Cette dernière partie était plus captivante, plus bouleversante, plus sauvage et plus sensuelle avec l’entrée officielle en scène de Rayane. En somme, j’ai passé un bon moment lecture qui nous offre des personnages touchants, une trame alléchante et piquante, un récit fluide et un dénouement à haut risque qui a failli me perdre !

Merci à Nisha et caetera ainsi qu’à Marie Luny pour cette romance atypique et joliment bien écrite !
Mya
Last fight Last fight
Julie Christol   
Mia fuit l'homme qui la brutalise. Pour ce faire, elle accepte un poste de consultante dans une base d'entrainement militaire.
Elle y rencontre John, instructeur craint et respecté, son référent.
Entre ces deux caractères forts ça fait des étincelles.
Malheureusement Mia est rattrapée par son tortionnaire.
Angoisse,peur,soumission, personne ne peut la sauver.
Des scènes difficiles, violentes. Une très bonne description de la psychologie des victimes de maltraitance.
Un très bon roman qui nous tient en haleine jusqu'au bout.

par SherCam
Tout ce que nous ferions pour toi Tout ce que nous ferions pour toi
Christelle Verhoest   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2017/03/09/tout-ce-que-nous-ferions-pour-toi-service-press/

Déjà, je souhaite vivement remercier Christelle Verhoest pour ce Service Press et pour sa confiance.

Tristan fait partie d’un gang, jusqu’à ce que sa vie bascule et qu’il est l’occasion de recommencer à zéro. Il va donc se retrouver chez des personnages bien connus : Ashley et Milo. Et évidemment avec eux, nous retrouvons Jody, Len, Poppy, etc. Mais ceux qui vont le plus marquer Tristan, ce sont les petits nouveaux de la bande : Shay et Camden. Ces derniers ne vont pas non plus rater l’arriver de Tristan. Leur vie va alors changer du tout au tout, mais… est-ce pour le meilleur, ou pour le pire ?

Troisième livre que je vis de Chris, et comme vous l’avez compris il s’agit toujours du même univers. Cette fois le héros est un personnage tout nouveau, mais les deux autres sont déjà apparu une fois dans le tome précédent. Il ne faut évidemment pas être devin pour deviner que cette histoire, contrairement aux premiers tomes, va se finir en trio. Rien que par le résumé c’est simple de le deviner, et je dois avouer que c’est ce qui m’a le plus intrigué. Pas parce que je n’avais jamais lu de trio, mais parce que c’est assez rare d’en lire (au moins pour moi).

Nous avons donc Tristan, un ancien membre de gang un brin macho, Shay un homosexuel qui ne le cache pas et enfin Camden qui est hétéro. C’est un casting des plus surprenant il faut l’avouer ! C’était vraiment intéressent de les voir évoluer, changer, grandir ou encore de les voir s’aimer, tous les trois.

Évidemment la vie ne va pas être simple entre eux, entre les démons de Tristan qui le hante, la découverte de Camden ou encore tous simplement le fait de faire partie d’un trio ! C’est différent de sortir avec deux personnages plutôt qu’une, mais là encore c’était un côté intéressant de l’histoire ! Je regrette juste le fait que l’histoire soit simple à deviner, mais au fond c’est comme ça pour toute les romances alors ça ne me dérange pas plus que ça.

Encore une fois donc, Chris nous fait découvrir son univers, qu’elle développe au fur et à mesure des tomes. Dans la prochaine histoire on retrouvera d’ailleurs un personnage qui était présent dans ce tome, et qui a été d’une grande aide à Tristan !
Sateene Sateene
Chrys Galia   
Quelle sublime et gracieuse histoire.
Ce roman est une poésie. Il regroupe tout ce que j’aime. La musique, la danse, le drame et la passion. Une recette détonante dans laquelle je me suis jetée avec délectation.
Sateene, qui est également le prénom de notre héroïne (j’adore !) est une nana extraordinaire. Merveilleuse danseuse, le corps qui va avec et le talent à la hauteur de
Ses ambitions, elle fera tout pour atteindre son objectif : intégrer le ballet russe de Sergeï Alexeï.
Et pour cela elle a besoin de Jordan, célèbre danseur déchu ! Il est indispensable à sa carrière ! Et malgré l’accueil peu sympathique de ce dernier, elle ne va rien lâcher.
Pourtant elle va morfler. Jordan est un sale con. Un sale con qui souffre, qui se punit d’un accident survenu quelques années auparavant, et qui se laisse aller. Il ne laisse plus personne s’approcher, hormis Ugo, son jumeau, qui désespère de voir son frère partir ainsi à la dérive.
Jusqu’à ce que le destin mette Sateene sur la route de notre sauvage…
Bon sang que d’émotions. Ce roman en déborde.
Sateene est fascinante. Droite dans ses bottes, danseuse extraordinaire, un cœur gros comme ça et un caractère bien affirmé, elle ne veut pas se détourner de son but et c’est ce qui lui donne la force de tenir bon face à Jordan. Ça et le fait que Jordan, en plus d’être sublime, est terriblement intriguant, il faut l’admettre.
Les débuts vont être difficiles. C’est une bataille qui démarre entre les deux. Une épreuve de force à celui qui lâchera le premier. Et les deux sont tenaces ! Ils se confrontent, s’affrontent, ils se nourrissent presque de cette passion.
C’est fort. Jordan et Sateene se découvrent. La danse les rapproche, les révèle, les éloigne… C’est sensuel presqu’érotique et à la fois tellement poétique.
Et puis, un grain de sable dans l’engrenage et tout s’effondre.
A une vitesse folle. Si brusquement. J’ai eu mal pour Sateene.
Elle restera pourtant digne et forte. Toujours. Elle utilisera toute sa rage et sa peine pour réussir. Impressionnante !
Tantôt drôle, tantôt émouvante, tantôt pleine de rage. Cette histoire m’a bouleversée. Chrys Galia maîtrise les mots et les émotions avec perfection et justesse. Les scènes de danse sont merveilleusement bien décrites. Je m’y suis vu. J’y ai cru, et c’était beau.
Les deux héros sont terriblement attachants. Ils sont sublimes, généreux et passionnés.
Jordan est torturé, Sateene saura-t-elle le réparer ? Le sortira-t-elle de sa dépression ?
Au fur et à mesure que Jordan s’ouvre, Sateene grandit et se découvre. Elle devient meilleure. Elle s’épanouit et son talent en est exacerbé.
Il va devenir son mentor, son amant, son adversaire. Son tout. Se remettra-t-elle en question ? Va-t-elle revoir son avenir ?
Nous découvrons deux âmes sœurs qui ont besoin l’une de l’autre pour se sentir complets et vivants mais pour qui les choses ne seront pas si évidentes… La danse prend énormément de place et le passé est parfois un ennemi sournois.
Il faut cependant savoir se servir de ses épreuves pour apprendre et avancer… Se relever plus fort qu’avant la chûte est un travail de longue haleine qui mérite que l’on s’accroche. C’est ce que m’ont appris Sateene et Jordan.
Quant à l’amour… Ce roman en est emplit ! Et mon dieu, il peut s’avérer destructeur… Mais il est également le plus beau et le plus efficace des remèdes.
Sateene est un puissant coup de cœur. Une belle histoire, forte et addictive. Une plume envoûtante et touchante. Accompagnée d’une playlist qui a fini de m’achever et de me conquérir avec des musiques que j’adore et qui me touchent personnellement (notamment Breathe de Sia), ce roman un pur régal et je vous le recommande.

par Lucie-36
With Love, Tome 2 : Joachim With Love, Tome 2 : Joachim
Marie H-J.   
« Mieux vaut souffrir d'avoir aimé que de souffrir de n'avoir jamais aimé »
Proverbe anglais

Joachim, fleuriste trentenaire, gay assumé à 200%, est au comble du bonheur. Il vit avec l’amour de sa vie et ses amis sont plus formidables les uns que les autres. Pussy sa chatte et Vodka son chien en garde alternée lui donnent la tendresse dont il a besoin. Il s’épanouit dans la boutique de fleurs où il travaille et croque la vie à pleine dent.

Milo, tout juste divorcé et père d’une petite Zoé, est au plus bas. Après un mariage gâché, un déménagement et la vente de son épicerie fine, il se retrouve à la tête du commerce que sa mère lui lègue. Nouvelle vie, nouveau départ !

C’est ainsi que Crevette, alias Joachim, rencontre Saucisson, plus connu sous le nom de Milo. Et une rencontre plus qu’explosive. Rien ne va entre ces deux-là. Ils s’insupportent au plus haut point.
D’un côté il y a Crevette qui rêvait de racheter cette boutique et mauvaise surprise le voilà employé d’un mec qui n’y connait rien et qui est aussi aimable qu’une porte de prison.
De l’autre côté il y a Saucisson qui n’arrive pas à avancer depuis sa douloureuse séparation. Et en plus il doit travailler en binôme avec cette Crevette qui lui fait mal aux yeux avec ses t-shirts rainbow.

La vie ne nous épargne pas. Un jour tout va bien, et le lendemain notre monde s’écroule. Joachim peut en témoigner. Comment se relever quand plus rien ne compte, quand la vie n’a plus d’intérêt ?

Comme dirait Albert Cohen : « Le malheur est le père du bonheur de demain ».

Marie HJ auteur m’a de nouveau envoûté. Ce tome 2 est tellement addictif que je l’ai lu en une nuit !

Le monde de Jo et de Milo m’a profondément touché. Je me ferais bien greffer une paire de grelots pour être aimée par Jo et Milo.

Une nouvelle fois Marie fait tomber les masques. On découvre ce qu’est l’amitié et l’amour véritable. Homme, femme, peu importe du moment qu’on soit heureux et nous-même.

On pleure autant qu’on rit dans ce tome. J’adore cet humour totalement décalé.

Je suis plus que fan de cette série. Je me languis d’avance de lire le prochain tome.

Merci Marie pour ce message de tolérance, d’ouverture d’esprit, de paix ♥

#Olivia
Baby random, Tome 2 Baby random, Tome 2
Gaïa Alexia   
http://www.gamesofbooks.com/2018/12/05/baby-random-2-gaia-alexia/

Le premier tome de la trilogie avait été une très belle découverte et surtout un gros coup de cœur pour l’histoire, les personnages et la plume de Gaïa Alexia. La fin laissait présager que la suite des événements allait être encore plus difficile pour Célia. Evidemment, je ne m’étais pas trompée.

Célia est désormais seule avec un bébé à charge et presque sans ressources. Elle se sent abandonnée en l’absence de sa regrettée Mona mais aussi de Roman et Max, les deux hommes qui ont compté pour elle mais qui ne lui donnent plus aucune nouvelle.

Heureusement sa petite Lou est bien là et lui permet de se sentir utile et lui donne une raison de vivre ! Elle a aussi Béni, un vieil homme qui était ami avec Mona et qui malgré son âge essaie d’être disponible pour l’aider du mieux qu’il peut.

Elle va également se faire de nouveaux « amis » et même si au premier abord, ils paraissent prêts à l’aider sans contrepartie, on va vite se rendre compte que leur attitude est parfois assez étrange et va causer à Célia de nombreux soucis…

Il y a également un personnage qui semblait détestable dans le premier tome mais qui est encore pire dans celui-ci !!!

La fin de ce tome est horrible. Au moment où vous lisez cette chronique, le dernier tome est déjà disponible et heureusement car patienter après les événements des derniers chapitres serait difficile !

Une chose est sûre, je vais me plonger très vite dans la suite et fin de cette histoire qui aura su me tenir en haleine ! ♥
Light and darkness Light and darkness
Stéphanie Delecroix   
]Kim, une jeune fille de 20 ans, vit dans la rue depuis qu'elle a fui son passé fait de violence. Un soir, alors qu'elle croit tout espoir de s'en sortir envolé, elle rencontre Noah et Nathan qui décident de lui venir en aide.
Kim est une jeune femme qui a été marquée tant physiquement que psychologiquement par les coups que son lui père lui portait. Malgré son apparence fragile, elle est courageuse et c'est une battante. Elle fait de son mieux pour s'en sortir.
Noah et Nathan sont jumeaux. Ce sont deux hommes grands et charismatiques. Avec leurs yeux couleur tempête, ils attirent les regards et vous capture entièrement. Malgré leur ressemblance physique, ils ont chacun leur propre caractère. Ils sont comme le jour et la nuit. Noah est le plus doux en apparence alors que Nathan est vu comme le gros dur.
Ils cachent un passé lourd qu'ils essaient encore de quitter pour enfin se trouver libre de toute entrave.
Ils n'avaient pas compris que l'arrivée de Kim allait tout changer. Comment résister à cette fille qui dévaste tout sur son passage?

Tout d'abord, je tiens à remercier Stephanie Delecroix pour ce service presse.

Le livre m'a embarquée avec lui grâce à la plume simple de l'auteure qui nous procure une lecture fluide et envoûtante.

J'ai eu le cœur serré tout au long de ma lecture. On ressent les émotions des personnages d'une telle force qu'on n'arrive pas à s'en détacher. Telle une ombre qui plane sur nous, autour de nous, qui nous enveloppe.
Les joutes verbales entre Kim et Nathan permettent d'alléger l'atmosphère et donne une pointe d'humour au récit.

Cette histoire m'a donnée le sourire mais aussi les larmes aux yeux.

L'auteure nous prouve que même quand tout nous semble perdu, il y a toujours moyen de s'en sortir et d'aller de l'avant si seulement on se donne la chance de nous relever. Car rien n'est perdu d'avance. Et il nous faut nous battre de toutes nos forces.

Le seul petit point négatif est la confusion qui est faite entre Noah et Nathan. Ce qui m'a parfois perdue. [EDIT: les confusions ont été corrigées!]
C'est pour moi un coup de cœur incontestable qui m'a chamboulée et émue. Le personnage de Nathan est celui qui m'aura le plus touchée.
L'auteur nous a fait part d'une histoire émouvante tout en donnant de la légèreté à son récit.
My little lie My little lie
Vi Keeland    Penelope Ward   
My little lie est génial, en une journée je l'ai terminer, le suspense est jusqu'au bout, j'adore Dex et Bianca! Je suis fan!

En tout cas j'ai hâte de le relire!
Mine, Tome 1 : La Posséder Mine, Tome 1 : La Posséder
Caroline Gaynes   
Nous retrouvons dans cette histoire l’auteur Caroline Gaynes, avec une plume vraiment plus que magnifique, à travers ses mots elle arrive à retranscrire à la perfection l’émotion des personnages. Et quelles émotions !

Dans ce roman, nous retrouvons une jeune femme, Abbygaël qui vient de tout plaquer pour venir vivre à New York, une ville immense où elle espère plus que tout se fondre dans la masse. Elle a un petit appartement agréable, un tout nouveau job dans un restaurant huppé, en définitif pour elle c’est une parfaite vie tranquille. Mais derrière cette façade, Abbygaël est une jeune femme méfiante et n’accorde pas facilement sa confiance aux hommes bien au contraire, elle s’en méfie. Derrière son fort caractère se cache une jeune femme fragile, et méfiante.

Nous rencontrons ensuite Simon, un homme plutôt discret dans l’histoire mais qui tient un rôle très important il est le meilleur ami ainsi que l’employé de Bradley O’Connell. Simon connaît son ami sur le bout des doigts, et il sait d’avance ses réactions pour tout ce qui touche aux femmes. Alors quand ce dernier a des réactions qui ne sont pas « normales » pour lui, Simon est toujours là pour se moquer de lui et il fait ça très bien. Simon sympathise très vite avec Abbygaël, même si cette dernière se méfie de lui comme de la peste ! Et Grâce à lui, on en apprend un peu plus sur le passé de cette dernière.

Bradley O’Connell entre enfin dans l’histoire, alors lui c’est le personnage masculin typique de toutes les histoires. Il est architecte, riche, coureur de jupons, … Il ne laisse aucune femme indifférente face à son charme ravageur … Aucune ? ça c’était avant de rencontrer notre chère Abbygaël qui refuse de tomber dans le panneau de celui-ci. Bradley est tellement arrogant, matcho et sûr de lui, qu’il pense que Abbygaël va lui tomber dans les bras comme par magie. Mais il est loin de se douter qu’il va devoir faire pas mal d’efforts pour y arriver.

Cette histoire est vraiment époustouflante, tout au long de ma lecture je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Il y a tous les éléments qui font qu’à chaque page tournée on veut à tout prix savoir la suite et ce qui va se passer. Tous les rebondissements sont présents pour nous faire passer un agréable moment en compagnie de tous nos personnages. J’ai juste été un peu déçue par le passé d’Abby, je m’attendais à quelque chose d’autre. Quelque chose, qui me fasse dire « Waouh » en le lisant ce qui n’a pas été le cas ici MAIS je vous rassure Caroline a quand même réussi à me faire pleurer sur les 100 dernières pages, et ce n’était pas des petites larmes non, non.

Je rajouterai une toute dernière chose, l’histoire entre Abby et Brad … C’est tellement bien écrit, on ressent au fil des pages tout ce qu’ils ressentent. Leurs doutes, leurs sentiments, … C’est une des relations les mieux décrites que j’ai pu lire depuis plus d’un an en tout cas. Leur histoire ne va pas vite, elle prend le temps de poser ses marques et ça c’est tout simplement la magie de l’amour.
The Missing Obsession The Missing Obsession
Angel Arekin   
UN HUIS CLOS SAISISSANT… UN COUP DE MAÎTRE !
[THE MISSING OBSESSION] est un récit dont vous ne ressortirez pas indemnes, vous allez laisser une partie de vous à l’intérieur de cette cellule, vous allez sombrer au plus profond de l’âme humaine, emportés par un tourbillon d’émotions, manipulés une fois de plus par l’esprit retors d’Angel Arekin.

[THE MISSING OBSESSION], c’est un huis clos saisissant, c’est un coup de maître. Une histoire hors norme orchestrée avec intelligence et machiavélisme !

Etes-vous prêts à lutter contre votre esprit ? Etes-vous prêts à subir cet enfer aux côtés de Faustine ? Pousser les portes de cette cellule, à vos risques et périls.

« Tel un fantôme, il me garde prisonnière dans les entrailles de la Terre. »
[…]
Les premières heures, j’ai cru devenir folle de terreur. Chaque bruit, chaque pas, chaque mouvement m’ont tirée d’une torpeur catatonique. J’ai eu le sentiment qu’on s’apprêtait à me torturer jusqu’à l’agonie et cette pensée m’a liquéfiée de l’intérieur. J’ai vomi ma peur dans les toilettes. »
DES PERSONNAGES VIBRANTS D’HUMANITÉ !
Je ne vais pas réellement vous parler des personnages, la surprise doit être totale… Une fois de plus, Angel Arekin nous offre des personnages singuliers, absolument captivants. Une héroïne aux prises avec un choix impossible, un geôlier mystérieux qui promet bien des tourments…

Les personnages sont absolument sublimes, façonnés avec brio. Leur psychologie est ahurissante, mon dieu, je me suis laissée embrumer l’esprit par chacune de leurs interactions. Angel Arekin est très forte pour aller puiser dans l’esprit humain, elle aime explorer la psyché de ses personnages, elle aime les tourmenter et elle le leur rend bien en leur permettant d’exister.

« Je me laisse tomber dans le bassin, le visage à moitié sous l’eau, et je sens les larmes couler au milieu des gouttes. Me voilà aux prises avec un psychopathe cherchant à jouer à un jeu, dont la fin marquera la dissolution de moi-même. Rester libre et mourir ou m’asservir et tenter de survivre. Ou bien dois-je trouver un équilibre entre les deux, pour atteindre un jour la sortie de cette geôle ? »
Vous ne resterez pas insensible à la situation de nos héros. Ce roman se déroule en huis clos, ce qui accentue le côté anxiogène de l’histoire. Vous allez très vite vous attacher aux personnages, vos émotions vont être déchirées de part et d’autre. J’ai adoré Faustine et notre Anonymous, ce sont deux personnages qui brillent dans les ténèbres. Deux intelligences hors norme qui vont s’affronter…

UN SCÉNARIO ABSOLUMENT TRANSCENDANT…
Pour apprécier ce roman, vous devrez mettre de côté toutes vos certitudes, vous devrez ouvrir votre esprit et être alerte à tout ce qui va se passer…

Ce scénario, bordel ! Merde, quoi ! Désolé pour ce petit dérapage, mais vous voyez, Angel Arekin m’a encore retourné le cerveau avec ce roman, peut-être même un peu plus qu’avec ses précédents romans. [THE MISSING OBSESSION] est un récit très sombre, et on s’en rend compte dès les premières lignes. L’immersion est totale, brutale et dérangeante.

L’intrigue est intelligente, menée avec beaucoup de sadisme. C’est un peu le but me direz-vous, et c’est vrai. Ce roman, c’est une merveille, ce n’est pas un récit ordinaire, et tout dans l’intrigue est exceptionnel.

Je me suis mise dans la peau de Faustine, je voulais ressentir la moindre émotion, la peur, l’angoisse, la folie, la démesure et l’incertitude. La colère, l’envie et le doute ! C’était grandiose une fois de plus.

PSYCHOLOGIE, QUAND TU NOUS TIENS !
Peu d’auteurs peuvent se targuer de savoir manipuler l’esprit humain… Angel Arekin est maître en la matière, elle nous l’a déjà démontré avec ses romans [Sans cœur] et [Sans âme], elle a clairement besoin d’un leitmotiv pour écrire, elle aime dépasser les bornes et nous pousser au bord du précipice, ce n’est pas une nouveauté en soi, mais ici je suis restée sans voix. Mais genre, uppercut quoi, j’étais tout simplement K.O de découvrir enfin le pourquoi du comment.

Toute la psychologie de ce roman est fascinante. C’est ce genre de récits que je recherche plus que tout, cela stimule tellement mon imaginaire, cela me pousse à voir au-delà des apparences. Je me suis vraiment triturée l’esprit pour essayer de deviner là où Angel voulait en venir, peine perdue… Ce roman est imprévisible, tout comme ses personnages.

Angel Arekin a réussi à se frayer un chemin dans mon esprit, elle s’est approprié mes pensées, elle en a fait ce qu’elle voulait, me forçant à éprouver des émotions dévastatrices. Ce roman, je l’ai ressenti au plus profond de mon être, il m’a contaminé tel un poison, me plongeant dans une espèce de transe malsaine, j’ai eu l’impression de rendre les armes trop rapidement, de me laisser influencer par les paroles de notre geôlier, c’était à la fois captivant et très frustrant…

UNE DARK ROMANCE ABSOLUMENT FANTASTIQUE…
Vous vous demandez très certainement comment une romance peut-elle naître dans un tel contexte… C’est une très bonne question ! Et la réponse va vous mettre à genoux, vous êtes prévenus !

L’amour ? Qu’est-ce que c’est ? Y-a-t-il plusieurs façons d’aimer ? Angel Arekin explore le moindre recoin de cette notion d’amour… C’est particulier, le contexte historique rend les choses perturbantes mais pas moins plausibles. J’ai été tourmentée par l’attirance que j’ai ressenti pour Anonymous, c’est vrai quoi, comment est-ce possible de se sentir attirer dans de telles conditions ? Je n’ai pas de réponses concrètes, seulement des faits…

Notre autrice favorite aime nous offrir des romances qui dépassent l’entendement ! Et merci, franchement, merci pour cela. Ici, je pense que j’ai succomber à une succession de phénomènes inexplicables, j’ai tout simplement donné les commandes à mon corps et à mon esprit.

UNE PLUME SENSATIONNELLE, UN STYLE UN PEU FOU ET ADDICTIF !
La folie ? Parlons-en, non parce que voilà quoi ! Angel Arekin est folle, vous voyez un génie… Une artiste qui laisse son esprit vagabonder… A mes yeux, les artistes, quels qu’ils soient regorgent de folie… Et le plus important, c’est qu’ils la partagent avec nous, non ?

Bref, en ce qui concerne [THE MISSING OBSESSION], l’écriture de l’autrice est très riche. Le langage est tellement recherché que l’on se retrouve complètement déboussolés au milieu de ce qui se joue sous nos yeux. La manipulation mentale est totale !

J’ai tellement aimé l’ambiance de ce roman, je me suis conditionnée pour vivre cette aventure à fond, quitte à y laisser des plumes. Angel Arekin se met sans cesse en danger, elle aborde des thèmes complexes et elle les exploite à merveille. C’est vraiment sa plus grande force, elle ose quoi qu’il arrive ! J’ai été séduite par son style qui s’avère très imagé, je pense que ce roman sera perçu différemment d’un lecteur à l’autre, personne n’aura le même cheminement psychologique face à une telle intrigue. L’ampleur de cette histoire est sans limite, elle s’épanouie avec beaucoup de finesse. Plus j’y repense, et plus je jubile, plus je me dis que ce chef d’oeuvre est dément !

EN BREF :
[THE MISSING OBSESSION] est un gros coup de cœur, j’ai haït, détesté, aimé, jalousé Angel Arekin tout au long de cette lecture. Mais quel putain de génie cette nana ! Prenez garde, ce récit c’est de la dynamite, c’est psychédélique et un peu fou. C’est sombre, brillant et addictif ! Quand vous aurez ouvert la boite de pandore, vous ne pourrez plus la refermer ! Une romance hors norme qui m’aura entraînée dans une chute libre sans filet de sécurité, et c’était bon de ne rien maîtriser, de ne rien deviner… Enfin voilà quoi, maintenant c’est à vous de pousser les portes de cette cellule, attention… vous n’en ressortirez très certainement pas indemnes, ni sains d’esprit ^^

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode