Livres
564 355
Membres
616 566

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Purple-Sweet : Mes envies

Power Games, Tome 1 : Jardin d'Eden Power Games, Tome 1 : Jardin d'Eden
Lia Rose   
Je me suis laissée séduire par le résumé de ce roman et quel plaisir d'avoir suivie mon instinct et d'avoir postuler pour le lire... D'ailleurs je remercie Black Ink Editions de m'avoir laissée ma chance car j'ai été captivée du début à la fin sans jamais m'ennuyer une seule seconde. Je suis d'autant plus ravie d'avoir pu découvrir à travers ce sp la plume de Lia Rose qui m'a beaucoup séduite et que je suivrai dorénavant. Une très belle histoire, prenante avec des personnes charismatiques qu'il vous faut découvrir sans plus attendre. Il s'en est fallu de peu pour que ce soit un coup de cœur car ce tome place le contexte et les personnages mais je suis sûre que les suivants le seront sûrement !

Les personnages, comme dit plus haut, sont charismatiques, attachants et j'avoue qu'Eden est mon ptit coup de cœur car elle pourrait être n'importe laquelle d'entre nous lol

Eden, est une jeune femme de 25 ans aux formes voluptueuses mais à la timidité presque maladive. C'est une styliste bourrée de talent, pourtant on ne dirait pas à la voir si mal "fagotée" vu que son métier est d'embellir les personnes à travers les vêtements créés et pourtant son don est parasité la concernant par son manque de confiance en elle qui lui vient des reproches et de la façon dont sa mère, tyrannique et austère, la rabaisse depuis de nombreuses années. Cette dernière veut façonner Eden à sa façon, à l'image qu'elle se fait d'elle et comme elle aimerait la voir car pour elle sa fille est la plus grosse déception de sa vie. J'ai vraiment été triste pour elle et j'ai détesté cette mère, si l'on peut lui donner ce nom pour sa méchanceté et le mal qu'elle fait à sa fille et qui semble lui importer peu ! Malgré le soutien sans faille de sa sœur cadette Lucie et de sa bande d'amis composée de'Audrey, Norman, Juliana et Clarisse, la vie de notre pauvre héroïne se résume à métro-boulot-dodo depuis que son ex petit-ami James l'a humiliée et blessée de la pire des manières 2 ans plus tôt. Depuis cet événement, Eden a encore moins confiance en elle et pense qu'elle ne trouvera jamais quelqu'un pur elle et qu'elle finira ses vieux jours seules entourée de chats mdr On découvre que sous sa allure forte, Eden est une jeune femme fragilisée par les brimades de sa mère et l'affront de son ex. Mais une rencontre va tout changer et le papillon va enfin sortir de sa chrysalide.

Faut dire que la rencontre entre Eden et Alec est assez saugrenue et m'a beaucoup fait rire mdr

Comment ces 2 personnages qui ne pourraient être plus à l'antipode l'un de l'autre pourraient s'aider mutuellement ? Surtout lorsque l'on connaît le peu de contact qu'ils ont pu avoir avant cette drôle de rencontre qui sera décisive pour leur avenir !!!

Alec, c'est le genre de mec qui nous fait craquer avec son physique de rêve mais qui en même temps nous énerve avec son côté festif et collectionneur de femmes. Il semble prendre la vie comme un jeu et profite de tous les plaisirs  qu'elle a à lui offrir. Pourtant on sent que son passé le touche et le fait souffrir même si on ne le connait pas. En effet, sur une bonne partie du roman , il est assez mystérieux sur lui et surtout sa famille et on n'en saura que très peu sur lui. D'ailleurs le peu d'éléments que l'on a sur lui, nous serons donné au compte goutte par sa sœur et ses 2 meilleurs amis Johan et Ruben. On apprend qu'il avait un brillant avenir tout tracé au sein de l'entreprise familiale mais que suite à un événement tragique et des différents familiaux, il a tout plaqué pour vivre son rêve de percer dans le milieu de la musique en compagnie de ses meilleurs potes. Mais pour cela ils ont besoin de l'aide et la voix d'Eden, cette voisine qu'Alec adorait taquiner mais qu'il ne connaissait pas vraiment... 

Pourquoi a-t-il besoin de l'aide d'Eden ? Et surtout pourquoi ne doit-elle rien savoir du "plan" du groupe ?

Les personnages secondaires sont importants à l'histoire et vraiment attachants sauf un qui m'a vraiment horripilée mais c'est à vous de découvrir qui et surtout pourquoi ?! Du rapprochement d'Eden et Alec vont naître également autour d'eux de belles amitiés.

L'intrigue se construit autour de la rencontre entre Eden et Alec mais aussi le pacte qu'ils vont sceller à savoir qu'Alec doit aider Eden à prendre confiance en elle et faire ressortir son côté "femme fatale" pour reconquérir son ex, et du côté d'Eden, elle doit "prêter" sa voix au groupe pour une audition... Mais ce deal ne sera pas de tout repos pour eux car l'auteure ne ménagera pas ses personnages en mêlant à cette histoire d'amitié-amour quelques rebondissements, des secrets lourds de conséquence et des vérités parfois dures à encaisser... 

Vous l'aurez compris, tous les bons éléments pour que l'histoire soit prenante et captivante sont réunis et sauront vous faire passer un très bon moment tout en émotion. Ce roman, une fois commencé, se lit  sans que l'on voit les pages se tourner, tant et si bien que l'on arrive à la fin sans avoir vu le temps passer !

Si j'ai bien compris ce roman serait le 1er de Lia Rose et si tel est le cas je suis vraiment très heureuse d'avoir pu découvrir cette auteure talentueuse que je ne manquerai pas de suivre par la suite. La plume de Lia Rose est moderne, fraîche, émotive, intense dans les mots choisis, passionnante et surtout captivante.

J'ai vraiment passé un merveilleux moment de lecture rempli d'émotions, de rire et parfois quelques larmes au bord des yeux. J'ai vraiment apprécié le fait que l'on ait le point de vue des 2 personnages principaux ce qui nous rapproche d'eux, nous dévoilent leurs ressentis et donne un meilleur point de vue sur certaines situations.

J'ai vraiment hâte de découvrir le prochain tome de cette série qui démarre fort et qui m'a  vraiment beaucoup plu et je vous conseille de découvrir sans plus attendre Jardin d'Eden... 
Le Faiseur de rêves, Tome 1 : Le Faiseur de rêves Le Faiseur de rêves, Tome 1 : Le Faiseur de rêves
Laini Taylor   
Moins de trois jours, voilà ce qu'il m'a fallu pour terminer ce livre...ET QUEL LIVRE !!!!!
Je suis tombée amoureuse rien qu'au résumé mais je n'étais certainement pas préparé à son contenu, un contenu d'une pureté et né d'une imagination splendide !
J'ai tellement de chose à dire sur ces 664 pages d'un rêve fou que je ne sais par où commencer.
Quand j'ai commencé ma lecture j'étais totalement perdu, je ne m'attendais pas du tout à ça. Je penses que la lecture du résumé je m'étais faites une idée qui au final étais erronée. Le début m'a quelque peu perdu, on est de suite plongé dans le récit sans contexte. Mais au fond, c'est ce qui rend l'oeuvre dotant plus fascinante. Tout au long des quatre parties dont le livre est constitué, j'ai ressenti multitude d'émotions. L'auteure sait tenir le lecteur en haleine. Pour ma part tout du moins, je n'ai pu m'empêcher de m'interroger sans cesse sur les mystères entourant la fameuse "Cité Oubliée" et tout les futurs événements en général. L'écriture était sublime, je ne sais pas ce qu'il en est de la version original mais si la traduction est aussi exceptionnelle c'est certainement dû au talent de Laini Taylor qui signe ici un ouvrage fantastique, dans tout les sens du terme. Du plus, on évoque plusieurs sujets bouleversant au court du récit qui captive, horrifie et donne lieu à la réflexion. Ce qui rend, combinée au style de l'auteure, une profondeur deux fois plus intense au roman.
Les personnages, parce qu'il faut bien en parler, sont à l'instar de l'intrigue : fabuleux !
Bien que j'ai mon lot de personnages étiquetés "non appréciable",il ne s'agit là que d'une minorité. Le personnage principal, ce cher Lazlo Lestrange m'évoque un nuage de pureté, d'émerveillement et de rêve. On s'attache tout de suite à lui et à son "rêve impossible". La fameuse "déesse à la peau bleu" dont parle la quatrième de couverture [spoiler]non je ne spolierai pas, découvre par toi même ;) [/spoiler] fait également partie des personnages pour qui j'éprouve une forte affection. Et ils sont nombreux à être dans le même cas, forcé de supporté l'amour d'une lectrice :D .
J'ai encore tant à dire mais pas de mots ou d'expressions adéquats à coucher sur ce papier numérique pour vous décrire ce chef d'oeuvre... Aussi pour finir je dirais qu'il s'agit d'un ouvrage vraiment bien travaillé tant dans son histoire, ses personnages, les sujets dont elles traitent, et surtout son écriture. Bref pour moi ça a été un vrai coup de coeur. Un grand bravo et merci à Laini Taylor d'être une aussi grandiose rêveuse et surtout de nous laissez vivre ce rêve...

PS: pour ceux qui aiment lire en musique, je me permet de vous recommander les OST de "Made in Abyss" qui m'on paru bien s'intégrer avec l'atmosphère du roman
voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=fRpbRhKpIF8 . Libre à vous d'écouter ou pas.
En souhaitant une belle lecture au prochains rêveurs qui passeront par ce bijou qu'est "Le faiseur de rêve"
The Reason I Smile The Reason I Smile
Elle Séveno   
Olala.. Je n’ai pas pu arrêter ma lecture. C’est tellement entraînant et si doux.
Je suis rentrée immédiatement dans cette histoire avec cette fille pleine d’optimisme et ce garçon un peu perdu.
C’est l’histoire de Lili et Lilian, deux personnes qui n’ont pas grand chose en commun et pourtant, toutes les étoiles se sont alignées pour eux.
J’ai été touchée par l’amour au-delà des liens du sang. La famille qu’on se crée peut être aussi importante que la famille dans laquelle on est né. C’est une histoire sur le pardon, sur la communication, sur l’amour et les rêves réalisés.

Lili est un réel exemple. Elle est optimiste, souriante en toutes circonstances, elle a appris à se contenter de ce qu’elle a et ne pas vivre dans le regret, l’amertume, alors que bon, elle aurait pu. Elle ne fait pas de sa surdité un handicap, elle vit avec, et n’y prête presque plus attention.
Lilian a son caractère. J’ai grandement apprécié qu’il assume ses erreurs, ne se mente pas à lui-même. J’ai aimé son adaptation, sa simplicité, son dévouement. Il montre l’envers du décor des influenceurs.
Ensemble, ils s’équilibrent. Elle l’apaise et l’aide à calmer son côté colérique, il la pousse à se dépasser et à s’ouvrir au monde.

Mais, leur lien n’est pas le seul touchant dans cette histoire. Il y a aussi, cet amour au sein du groupe d’amis. Un groupe qui a inclus dès le départ la petite Lili à 5 ans en apprenant la langue des signes. Un groupe qui a évolué ensemble, année après année. Un groupe qui se protège les uns et les autres. Un groupe comme il doit en exister très peu et qui donnait envie de les rejoindre.

Quand j’ai fini ce roman hier soir, j’avais le cœur léger, rempli d’amour. J’en voulais encore et encore, toujours plus. Car c’est des personnes qui donnent envie de les suivre, de les découvrir toujours plus.

Je le conseille à 2000%. Un magnifique coup de cœur !

par Cam1526
Les Demoiselles de Spindle Cove, Tome 3 : Un mariage au clair de lune Les Demoiselles de Spindle Cove, Tome 3 : Un mariage au clair de lune
Tessa Dare   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.com
Lu en VO.

Gigantesque monument de force brute et butée, cet homme tatoué et rude, qui semble peiner à aligner deux mots sans se jeter sur son prochain, est loin de ces idylliques gravures d'aristocrates anglais auxquelles les romances régences m'ont habituée. Un homme au passé lourd. La combinaison parfaite, pourtant, pour Kate Taylor qui, elle, pauvre et solitaire professeur de musique, ne rêve que douceur et tendresse familiales, et qui, de cet ours rogue, saura faire émerger toute la tendresse ultra protectrice, sauvage et douce à la fois, qui lui ont fait défaut toute sa vie. "I'm here, you're not alone, now", lui dit le caporal Thorne d'entrée...

Et c'est ainsi que Tessa Dare, m'a, encore une fois, transportée avec cette magnifique histoire...
-> La suite sur mon blog si le cœur vous en dit...

par everalice
Comme un battement d'elle Comme un battement d'elle
Sylvia Day   
Je remercie les éditions J’ai Lu pour elle et ce service presse mour le.blog littéraire les tentatrices.

Je referme ce livre et reste très sceptique. C’est la première fois que je lis un livre de Sylvia Day bien que j’ai 2 livres d’elle dans ma PAL qui attendent depuis des mois…

L’histoire commence trèèèès vite, beaucoup trop vite.

Lors de la première rencontre, Teagan, la protagoniste principale, décrit Garrett, le nouveau voisin, comme froid. Mais, on ne sait ni comment ni pourquoi, le lendemain tous deux s’avouent leur attraction réciproque.

Euh.. Ai-je manqué un chapitre ? Ou deux ? Ou cinq ? Non je n’ai rien manqué, c’est simplement comme ça.

Dans la foulée et sans plus d’explication, Teagan comprend que cet homme est quelqu’un de complexe, de sombre. Je n’ai pas compris d’où ça sortait, j’ai juste dû faire avec et m’en accommoder.

Bref, j’étais dans l’incompréhension la plus totale. Normalement, on apprend, on découvre ce genre de choses après plusieurs rencontres et confidences sur l’oreiller ou non. Là c’était en accéléré. J’ai eu l’impression de lire le milieu d’un livre, de lire une histoire déjà écrite, mais que je n’aurais pas lu, tant les les choses se passaient vite.C’est un peu dommage car j’ai trouvé l’histoire pas trop mal montée mais beaucoup trop rapide, beaucoup trop concentrée.

J’ai eu du mal à cerner Teagan. Plusieurs fois dans différentes scènes on la voit répéter une action, on se dit qu’il doit y avoir quelque chose en lien avec ça mais en réalité pas du tout. D’un cela n’a rien à voir, de deux, cela n’apporte absolument rien car, derrière, ça n’aide pas mieux à la comprendre.

A côté de ça, je manquais cruellement d’informations la concernant. Pourquoi était-elle dans cet état ? Que lui était-il arrivé ? Je n’ai pas su comprendre son caractère, son comportement.

En ce qui concerne Garrett, la magie n’a pas non plus opéré. La faute au trop rapide je pense. J’ai bien compris l’importance que Teagan avait pour lui de par son métier, sa passion. C’est un artiste qui a perdu le goût de peindre. Les écrivains ont le syndrome de la page blanche, lui de la toile blanche. Et sa rencontre avec Teagan va lui redonner envie, elle va devenir sa muse. J’ai bien évidemment été peinée par son histoire mais au delà, rien.

Les scènes de sexe étaient pas trop mal, mais j’ai surtout ressenti du programmé, comme si c’était prévu, comme s’il n’y avait pas ou trop peu de spontanéité, c’est un peu dommage. Je m’abstiens de tout commentaire sur les dialogues lors des scènes hot…

Sur la fin, eh bien comment dire, j’étais un peu entre deux mondes, me demandant si je comprenais bien l’histoire, relisant encore et toujours les passages mais force est de constater que oui j’avais bien compris. Mon cerveau a tourné à plein régime. Je ne me suis absolument pas doutée de ce qu’il en était.

La révélation est bien évidemment énorme mais… ça n’a pas su relever le reste de l’histoire.
J’ai trouvé certaines incohérences bien trop grosses pour me laisser prendre à ce jeu. J’ai essayé de comprendre ce qui s’était passé dans la vie de Teagan, mais j’avoue que j’en suis toujours au même point et je suis pétrie d’incompréhensions.

Alors évidemment, cette fin, m’a fait comprendre beaucoup choses, j ai été très surprise mais à côté de ça, eh bien, je reste perplexe, vraiment.

Ce livre survole les domaines de la dépression (je pousserais même à trouble psychiatrique), des blessures, des reconstructions, du deuil.

La plume de l’auteure est agréable et fluide. Les fans de la série Crossfire seront heureux de retrouver leur héros sur quelques lignes.

En soit, ça aurait pu être une histoire beaucoup mieux montée, avec des indices distillés ici et là. J’aurais pu être totalement éblouie à la fin par ce coup de génie qui se révèle ne pas en être un pour ma part de par le manque d’informations, le survol des problèmes, voire même, le bâclage. En revanche, cela aura peut-être fonctionné pour d’autres.
Ombre mortelle, Tome 1 Ombre mortelle, Tome 1
Claudia L.   
Ici, nous suivons Nathaël, un ange guerrier qui va reprendre le travail de son père, l’Ange de la Mort !! Oui, vous venez de lire Ange de la Mort, et cette tâche ne lui fait pas du tout envie. Quand le nom de Rosie St-Claire apparaît sur sa liste, il sait qu’il va devoir récolter son âme. Mais tout ne se passe pas comme prévu !!
Je vous laisse découvrir tout cela !!

L’univers des anges n’est pas courant, alors quand un livre sort sur ce thème, j’ai tendance à foncer dessus ! Et ici, je n’ai clairement pas été déçue !! J’ai même totalement Adoré !!

Nathaël est un personnage qui me plait beaucoup ! Il est fort, puissant, loyal et il est prêt à tout pour retrouver son père. Une dualité existe en lui, comme en chaque ange déchu. Sa part sombre, aussi appelé l’ombre, prend de plus en plus les commandes et cela contre sa volonté… Mais on en comprend la raison au fur et à mesure de notre lecture.
Rosie, notre héroïne est humaine. Elle a une vie paisible, jusqu’au moment où tout va aller de travers. Elle est sensible, un peu à fleur de peau mais elle cache cette force au fond d’elle !!
J’adore !!
Cependant, chaque personnage a son importance. Ils font partie d’un puzzle géant, qu’on s’amuse à découvrir durant notre lecture !!

Ce roman m’a fait rire, avoir les larmes aux yeux, en bref, Claudia a réussi à me faire ressentir les émotions de ses personnages.
Et je me suis attaché à eux !! Ils apportent ce petit truc en plus, pour nous tenir en haleine du début à la fin !

J’ai aimé l’intrigue, ses développements ainsi que ses rebondissements qui nous laisse sur le cul tellement on ne les voit pas venir !! Et avec cela, la pauvre Rosie ne sait plus où donner de la tête.
Par contre, ce n’est pas cool de nous laisser sur cette fin !
Heureusement pour moi, j’ai le tome 2 dans ma liseuse !! J’aurai été incapable d’attendre pour avoir la suite =)

Vous l’aurez compris, ce roman est captivant, limite ensorcelant, addictif et totalement Génialissime !! Alors foncez !!!

par Julie-609
Fighting the beast Fighting the beast
Laura Black   
Une Dark Romance qui m'a fait frissonner plus d'une fois. On fait la connaissance de Savage, une jeune femme abîmée par la vie. Elle est solitaire, forte, déterminée et courageuse. Elle va rencontrer le mystérieux Tyee. Un homme plutôt direct, possessif et protecteur. Il a un certain attachement à Savage et j'ai adoré les voirs évoluer ensemble. Y a cette petite flamme entre eux qui ne demande qu'à se développer et grandir. C'était juste génial de voir leur lien se créer. D'ailleurs, Savage ressent un truc puissant pour Tyee mais ne l'explique pas, lui le ressent aussi, mais il sait pourquoi. Tyee m'a intriguée plus d'une fois mais aussi bluffé !
J'ai adoré l'intrigue principale ! C'était hyper addictif, super intriguant mais aussi très troublant parfois. Je dois dire que j'ai adoré l'immersion dans l'univers policier que nous propose l'auteure. J'ai trouvé que c'était très bien mené nous laissant avec plusieurs scénarios possible et quelques indices.
Le récit ce fait à deux voix mais principalement du point de vue de Savage. J'ai beaucoup aimé l'enquête, la traque, les indices et les rebondissements. Ce roman est riche en émotions et en sentiments, et fait monter la tension au fur et à mesure des pages. L'ambiance générale du roman est pesante, malaisante mais juste géniale !
La plume de l'auteure est fluide et hyper addictive ! Elle correspond parfaitement à l'univers dans lequel elle nous plonge. Un vrai bonheur 😁
J'ai adoré ma lecture. Je n'ai pas réussi à lâcher ma liseuse avant la fin. J'étais trop prise par l'intrigue et le mystère qui allait se résoudre. J'ai eu un coup de cœur pour l'histoire en générale, les personnages et la puissance du lien qui les unis !
Depuis les ténèbres Depuis les ténèbres
Manon Donaldson   
Kade et Amalya sont éperdument amoureux, mais l’engagement de Kade en tant que militaire va tout changer, il va revenir changer de ses missions.
Entre eux, c’est un amour destructeur qui fait mal : deux âmes sœurs liées dans l’amour, mais aussi dans la haine.
Arriveront-ils à passer outre tout ça ?
Pourront-ils tourner la page de leur amour ?

Je crois que c’est la première fois que je ne voulais pas tourner les pages de peur de ce qui allait se passer si bien que j’en ai retenu ma respiration. Si vous avez déjà rencontré des personnages un peu sadiques, je peux vous dire qu’ils ne sont rien à côté de l’auteure qui nous a écrit ce méga coup de cœur. Même si je l’ai détestée un bon nombre de fois au point de lui demander combien de prison je risquerais pour torture et meurtre d’un personnage, c’est vous dire.

J’ai rencontré deux jeunes amoureux fous, des âmes sœurs, mais qui s’aiment autant qu’ils se détruisent.

Amalya m’a fait mal. Elle a fait des choix pour essayer de tourner la page, mais était-ce les meilleurs qu’ils soient ? Je ne pense pas.

J’ai aimé Kade dès le début, mais je l’ai maudit un bon nombre de fois. J’aurais voulu qu’il intervienne plus pour aider sa belle, mais au fil de ma lecture, je comprenais ce qui me retenait même si je lui en voulais quand même.

Manon, je t’ai déjà connue sadique, perverse, mais là, tu as fait très fort. Tu m’as torturée tout au long de ma lecture. J’ai eu peur, mon cœur a lâché. Je crois même qu’il a fallu me réanimer à un moment donné. Ton histoire est une pépite, un énorme coup de cœur !!!

Ta plume une merveille, très forte en émotions, en sensations et les révélations, j’en suis encore toute retournée et bouche bée. Où vas-tu chercher tout ça ? Tu as déjà pensé à consulter un psy ? Oui, non ? En fait, non, j’aime trop ton grain de folie dans tes romans, ton côté pervers qui torture les héros de façon inimaginable et nous transperce le cœur de mille et une émotions.

Je peux vous dire que ce livre, une fois ouvert, on peut difficilement le refermer et une fois fini, on ne peut pas l’oublier. J’ai été enchantée. J’ai suivi leurs aventures avec une peur bleue. Chaque séparation était une torture, leurs retrouvailles pas mieux car ils s’aiment, mais se déchirent.

Une multitude de questions m’est passé en tête. Un personnage m’a intriguée dès les premières lignes et quand j’ai tout découvert mon cœur a pleuré. Vous allez aussi découvrir un personnage très important : Léon. Alors lui, vous allez le détester d’une force incroyable. Je n’ai jamais autant détesté un personnage, mais il fait partie intégrante de l’histoire et il est très important tout du long du récit.
Ce livre est un énorme coup de cœur ! Allez vite le lire.
Satan's Sinners MC, Tome 1 : Lumières de la ville Satan's Sinners MC, Tome 1 : Lumières de la ville
Colbie Kay   
Chronique de Diana sur : https://followthereader2016.wordpress.com/2019/01/25/satans-sinners-mc-tome-1-lumieres-sur-la-ville-colbie-kay/

Voici une romance avec des bikers qui change un peu, alors non pas sur le fond, mais elle ne se montre pas ou toute noire ou toute blanche. Elle est aussi plus nuancée dans le sens où le mâle alpha n’est pas non plus un dieu tout puissant qui impose tout et n’importe quoi à sa compagne. Et même s’il y’a quelques raccourcis et clichés, on se prend au jeu et l’on a envie de découvrir ce qu’il va se passer avec les personnages de ce MC.

Ce tome se centre sur Zoey aka Petite folle et Hanger, le président du club. Bien que leur rencontre se fasse de manière improbable et je dirais même impossible, j’ai continué ma lecture et je n’en suis pas déçue.

Zoey se retrouve au milieu de bikers alors que son petit ami l’a quasiment battue à mort et abandonnée sur le bas côté de la route. Elle sera plus ou moins adopté par ces derniers et particulièrement Hanger qui flash sur elle sans trop comprendre ce qui lui arrive.

Tous nos personnages sont caricaturaux et honnêtement ça ne m’a pas dérangée, j’ai trouvé ça sympa, sans prise de tête et surtout rigolo. Parfois, je n’en peux plus des drames à répétitions qui finissent pas me saper le moral. Ici, malgré quelques scènes sombres et musclées, la bonne humeur revient vite et la romance reste au premier plan.

Bien que la relation entre nos héros soit rapide, j’ai dévoré ce récit. Alors non l’histoire n’est pas nouvelle, non ce n’est pas un coup de cœur et pourtant je me suis régalée du début à la fin.

L’auteure écrit bien, c’est fluide, contemporain et rythmée. On peut trouver quelques petits défauts cependant dans l’évolution des personnages et l’avancement en général qui par moment est survolé ou trop rapide ainsi que quelques répétitions. Cependant, ça fonctionne, on entre dans le vif du sujet et on a tout simplement pas envie d’arrêter sa lecture.
Le Clan MacDougall, Tome 1 : La Fille de Laiden Le Clan MacDougall, Tome 1 : La Fille de Laiden
Suzan Tisdale    Kora Sonne   
Je vais commencer par un truc tout bête : la couverture. Elle est bien jolie, et toutes celles que j'ai pu voir pour la VO l'étaient aussi. Mais ! Asihlinn a les cheveux courts !!! C'est un fait qui revient souvent dans le roman vu qu'il est important, alors la jolie fille aux cheveux longs et soyeux, je tique un peu. Oui, je suis chiante ^^

Le roman commence avec la mort de la mère d'Aishlinn qui va être forcée à vivre avec son père, un monstre. Elle apprend par la même occasion qu'elle est en fait bâtarde, ce qui explique pourquoi il ne l'a jamais aimée, mais pourquoi veut-il la garder plutôt que la laisser à l'amie de sa mère ? Début d'intrigue avec ce prologue.
On est ensuite directement plongé au cœur d'une nuit sordide où le comte qui emploie la demoiselle veut la violer. J'ai trouvé cette scène vraiment bien écrite, c'était horrible et j'ai même eu le doute à un moment en me demandant si l'auteure était bien une femme. Il y a un côté masculin et brut de décoffrage qu'on retrouve rarement dans les romans écrits par des femmes car, quoiqu'on en dise, elles essaient souvent d'atténuer un peu l'horreur. Là, non et je me sentais super mal pour Aishlinn. Heureusement elle se défend et s'enfuit. Commence une seconde intrigue.

J'étais donc ravie d'avoir un tel début. ça promettait ! Seulement au fil des pages, ça traîne. Il y a même des passages que j'ai trouvé niais. J'ai attendu que l'action arrive vu la trame et quand enfin il doit se passer quelque chose... C'est réglé en un coup de cuillère à pot. En plus, j'ai trouvé la réaction de l'héroïne complètement conne. Pardonnez ma vulgarité mais c'est vous dire à quel point ça m'a agacée !
Ajoutez à ça que je n'ai pas compris comment elle pouvait être une pro au tir à l'arc et au maniement de l'épée... Rappelons au passage que les épées pesaient très lourd, ce qui explique pourquoi rares étaient ceux qui la maniaient d'une seule main. Alors qu'une fille chétive la manie presque sans problème et... bref, je ne vais pas spoiler plus.

Parlons des personnages. Au début Aishlinn est une petite chose touchante qu'on a envie de protéger, Duncan un highlander dans tous ses clichés mais ça marche. Sauf qu'au fur et à mesure, ça m'a gonflée. Elle m'énervait à être si innocente qu'elle en devenait cruche et d'un coup, elle change ! Mouais... Quand à lui c'est le soit beau et fort mais trop guidé par les phéromones et la testostérone donc parfois ridicule. Dommage.
Et puis chaque highlander est décrit comme immense, et à chaque fois un nouveau arrive et l'est encore plus que les autres. Erm, ils mesurent combien à la fin ? 2m50 ?

par tiinker

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode