Livres
553 782
Membres
598 267

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Rebellev : Ma PAL(pile à lire)

Évanescence, tome 2 : Un amour brûlant Évanescence, tome 2 : Un amour brûlant
Penelope Douglas   
Franchement, j'était contente d'avoir le point de vue de Jared, ça m'a permis de mieux comprendre l'histoire.
C'aurait été dommage de ne pas avoir cette version et de s'arrêter au tome 1, qui soulève encore quelques questions.
J'ai hâte de lire le suivant car l'écriture est assez souple, merci à l'auteure.
Évanescence, Tome 5 : Enflammés Évanescence, Tome 5 : Enflammés
Penelope Douglas   
Au tout début je me suis dis mais franchement pourquoi l'auteur nous fait un truc pareil ? Séparer Tate & Jared ( qui allait si bien à travers les livres précédents) franchement j'étais un peu fâcher. Et puis après quelques pages j'ai compris que cette histoire allait vraiment être extra. J'ai compris à travers ma lecture que c'étais une rupture qui allait simplement nous amener le meilleur de Tate & Jared. Pour qu'ils grandissent, qu'ils se trouvent & qu'enfin ils soient réunis pour de bon. Il n'y avait pas eu d'épilogue à la fin du tome de Jared et je me souviens avoir été déçu, parce que nous aimons toujours savoir comment nos personnages finissent dans le futur. Avec Aflame j'ai compris pourquoi Penelope Douglas ne l'avait pas fait et j'en suis contente puisque ce livre vient vraiment boucler la boucle de Jared & Tate , on pourrait dire aussi qu'elle boucle la boucle de nos autres personnages. C'est un livre tellement parfait, tellement complet, c'est d'ailleurs mon préférer de la série.


Dire que j'étais déçu que l'auteur est séparer nos personnages pour nous donner un autre livre mais mon dieu que j'ai changer d'idée. Nous retrouvons Tate & Jared qui sont rester séparer pendant 2 ans, sans se voir. ( j'ai eu le cœur déchirer quand j'ai vue qu'ils sont rester loin l'un de l'autre si longtemps ) Et puis un événement ramène Jared en ville & leur chemins se recroisent bien sûr puisqu'ils ont le même cercle d'amis. Et c'est de toute beauté d'être dans la tête de l'un & de l'autre à tour de rôle. On voit à quel point c'est dur pour eux. On voit Tate qui essaie de vivre sa vie sans ce laisser atteindre par Jared. On voit Jared qui ne veut rien d'autre que Tate. Mais surtout nous avons une Tate blesser & peiner que Jared l'est quitter non pas une mais deux fois. Elle ne lui fait plus confiance, elle essaie de se montrer forte, de ne pas réagir à Jared alors que lui fait tout pour lui prouver que tout ce qu'il désire c'est elle. Je me suis laisser complètement emporter par leur retrouvailles. J'ai été émerveiller par Jared qui fait tout pour que Tate lui redonne son cœur à nouveau. On les vois évoluer au fils de l'histoire et c'est fabuleux. Vraiment Aflame m'a couper le souffle. C'est émotif, beau & touchant. C'est parfait & sa fait rêver. Tate & Jared m'on subjuguer dans ce tome vraiment je manques de mots pour dire à quel point j'ai trouver ce livre brillant, à quel point Penelope Douglas a sue manier la plume pour nous garder captiver par l'histoire & à quel point ce livre vaut son pesant d'or. Il ne pouvait pas avoir meilleure fin pour Jared & Tate et ce roman nous l'offre puissance mille. Tout y est alors comment de pas succomber pour cette petite merveille? Le livre du début à la fin m'a combler, m'a fait sourire, m'a fait verser quelques larmes mais la fin, c'est la fin qui m'a complètement achever par sa perfection. Et cette épilogue WOW quelle belle manière de conclure la série Fall Away :)


Ce livre m'a vraiment réconcilier avec Jared, j'avais eu quelques difficultés à l'apprécier à sa juste valeur dans les 2 premiers tomes. Je l'avais trouver dur, égocentrique par moments même si vers la fin des 2 premiers tome je l'appréciais beaucoup plus je n'étais pas tombe sous son charme mais avec ce tome-ci mission accomplie. Puis Tate est toujours aussi géniale c'est un super personnage qui m'a plu tout au long de la série. Et quel bonheur de retrouver les autres personnages & de connaître la fin heureuse pour eux aussi. Définitivement Aflame est un livre qui méritais d'être écrit pour avoir la plus belle des conclusion. C'était parfait de A à Z pour moi. Je dirais même que quelques parts Jared & Tate vont me manquer & tout les autres aussi. Donc je vais simplement souhaiter que Penelope Douglas nous sortent une série lier à celle-ci puisqu'elle laisse entendre qu'il y a une possibilité je me dis que c'est jamais trop beau d'espérer :)


par Marieno89
Évanescence, tome 1 : Une haine brutale Évanescence, tome 1 : Une haine brutale
Penelope Douglas   
Tatum est victime de harcèlement. Depuis ses 14 ans, son meilleur ami et voisin, Jared, semble prendre un malin plaisir à la persécuter. Après une année sabbatique en France, Tate revient dans son ancien lycée où Jared continue de la harcelée. Cependant, Tate n'est plus la même, elle est plus confiante, plus sûre d'elle. Elle est motivée à prendre sa revanche.
Bully (tyran) est un roman qui m'a transporté, et a fait écho à de vieilles rancœurs. Tate est victime chaque jour de moqueries et de rumeurs injustifiées. On apprend à vivre avec les moqueries à ses côtés. Jared prend plaisir à persécuter ce qui fut sa meilleure amie. Il se montre méchant, haineux, insolent, vicieux. Il se décharge de sa haine sur une proie facile et manipulable ; Tatum.
L'histoire se consume et finit par s’apaiser petit à petit. Tate est résolue à trouver la raison de cette haine. Parce qu'au fond, elle n'a pas fait le deuil du garçon aimant qu'elle connaissait. Jared avait besoin d'aide, elle n'était pas là. Ce reproche, peut-être encensé, a eu raison de son amitié pour elle. Jared s'est alors déchargé de sa haine, de sa douleur physique et morale sur cette proie familière et manipulable. Ruinant ainsi sa vie pour se délecter de pouvoir la contrôler. Par instinct, il était attirer par la peur qu'il suscitait en elle et en profitait pour jouer avec elle.
This is how bullies are made.

[spoiler]Et puis la situation s'est retournée contre Jared. Après tant de haine, il est difficile de faire confiance à quelqu'un. C'est ainsi, que le drame est arrivé. Un doute et toute la maigre confiance à dégringoler. Tatum a été souillée à travers cette "sex-tape". La pire humiliation. L'histoire est rentré dans l'ordre.[/spoiler]
Cependant, ce livre nous met en garde. L'humiliation, la moqueries ne se basent sur aucun fait réel. C'est un préjugé. Parfois la haine, entraîne les choses trop loin, hors de portée et la situation devient incontrôlable.
Se liguer contre quelqu'un permet malheureusement à beaucoup d'exister. Un tyran se décharge de sa haine personnelle.

Pour conclure, j'ai adoré ce livre et je conseille à tous de le lire car le niveau d'anglais est plutôt simple !


par Kiiwako
Évanescence, Tome 3 : La Rivalité Évanescence, Tome 3 : La Rivalité
Penelope Douglas   
Falling Away est peut être le tome que j'ai le moins apprécié de la série, mais il n'en reste pas moins un livre vraiment génial.
L'histoire n'a rien de grandiose, mais son seul défaut est d'être peut-être un peu exagérée. C'est une lecture fluide et agréable.
En effet, on retrouve Jax le frère mystérieux de Jared, qui apparaît brièvement dans les tomes précédents. On connait les grandes lignes de son calvaire, mais la réalité est bien différente.
K-C, quant à elle, est la meilleure amie de Tate. Le personnage de Jax est séduisant, celui de K-C, alias Juliet, l'est un peu moins. Elle est un peu... simple d'esprit, disons. On comprend mieux le comportement de Jax à travers son point de vue, du coup ses attitudes de "bête de sexe" sont un peu plus cohérente. Elle comble une sorte de vide affectif. Mais j'avoue ne pas avoir compris la psychologie de Juliet...
Ce livre contient, bien plus que les précédents, une histoire basée uniquement sur le sexe et c'est un eu ça qui m'a rebutée. Il n'y avait pas d'amour a proprement parler.
Cependant, la fin était en réalité le début d'une vraie histoire. D'amour, cette fois. Et puis finalement, j'ai vraiment apprécié ce couple atypique. Loin d'être parfait, et plus fidèle à la réalité, finalement.
Pour conclure, je vous conseille cette série. Le niveau d'anglais est vraiment abordable.

par Kiiwako
Évanescence, Tome 4 :  La Fuite Évanescence, Tome 4 : La Fuite
Penelope Douglas   
Est-ce que c'est moi ou le livre ne dit pas clairement [spoiler]Que Tate et Jared se sépare? Je le savais avant ma lecture puisque je l'avais lu quelque part, mais si je ne l'avais pas su d'abord j'aurais pu croire qu'ils se remettaient simplement en question.[/spoiler] C'est seulement le mots de l'auteur à la fin qui nous le confirme. Somme toute, j'ai apprécié comme à l'habitude.... Et oui je suis complètement gaga de cette série. Mais contrairement à beaucoup, j'ai préféré Madoc et Fallon a Juliette et Jax. Vivement la traduction du dernier que ma souffrance cesse XD
Charmant Charmant
David Safier   
Le début m'a bien plu, je sortais de plusieurs lectures moins décontracté et ça m'a fait du bien de me détendre grâce à ce roman. Par contre j'aurais aimé en savoir plus sur Amanpour et ses traditions. C'est un bon roman détente au coin du feu avec des références à pas mal de SF et fantasy que j'ai bien aprécié.

par lourita08
Muse Muse
Mary Novik   
Solange Le Blanc voit le jour dans les rues animées de l’Avignon du XIVe siècle, ville inféodée au pape et à son palais. Après la mort de sa mère, une prostituée, Solange est élevée par des bénédictines, qui reconnaissent en elle une clairvoyante. Formée dans le scriptorium de l’abbaye, mais en proie à des visions troublantes, elle s’enfuit et retourne à Avignon, où elle travaille comme scribe. C’est là qu’elle rencontre Pétrarque, poète charismatique et ambitieux, devenant non seulement son amante, mais aussi la muse à l’origine de ses illustres poèmes. Plus tard, le don de prophétie de Solange séduit le pape Clément VI, qui fait d’elle sa maîtresse et sa confidente. Elle joue ainsi un rôle de premier plan dans l’une des plus célèbres cours d’Europe. Lorsque la peste dévaste Avignon, Solange doit se défendre contre des accusations de sorcellerie en plus de trouver un asile sûr pour elle et ses êtres chers. Cette saga historique, ample et foisonnante, reconstitue admirablement les débuts de la Renaissance, entre l’ombre du passé et la promesse d’un nouvel éveil culturel.


par Winky
Bien plus forte que toi Bien plus forte que toi
Emma M. Green   
J'ai rarement été déçue par un roman de Emma Green mais là c'est le cas...

Je fais moi-même partie des femmes "fortes" et je fais la même taille de vêtement que l'héroïne. Par conséquent je pensais que j'allais vraiment m'identifier au personnage.

Pourtant j'ai trouvé Willa vraiment agaçante, immature, souvent même méchante. J'ai l'impression qu'elle inflige aux autres ce qu'elle leur reproche de faire avec elle.

Je pensais qu'il y aurait beaucoup de rebondissements et que le roman serait original, mais j'ai trouvé le rythme assez mou.

par mccomte
La belle Italienne La belle Italienne
Lucinda Riley   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/11/15/la-belle-italienne-de-lucinda-riley/

Nous suivons dans ce récit la jeune Rosanna. L’histoire commence alors qu’elle n’a que 11 ans.
La belle italienne est basé sur une histoire d’amour mais aussi sur le monde de l’opéra. En effet, c’est à ses 11 ans que Rosanna se promet d’épouser un jour le beau chanteur d’opéra Roberto Rossini mais c’est aussi à cet âge qu’elle commence à travailler son talent pour le chant.

Nous allons pouvoir découvrir la vie de Rosanna de ses 11 ans à plus de 30 ans et vagabonder dans ses souvenirs. Rosanna est présentée comme l’auteure principale de cette histoire grâce à des morceaux d’une seule lettre adressée à son fils qui ponctuent le récit. J’ai beaucoup aimé cette façon d’interrompre parfois le fil de l’histoire par quelque chose d’aussi intime qu’une lettre d’une mère à son fils.

J’ai globalement beaucoup aimé cette histoire même si elle était radicalement différente de ce à quoi je m’attendais. Je pensais lire une romance à proprement dite sur fond d’opéra et en réalité il s’agit d’un véritable drame. J’ai été assez étonnée par le dénouement et la fin. La vie de Rosanna est dramatique du début à la fin du récit alors que le talent qu’elle possède pour le chant lui promettait une carrière exceptionnelle dans les plus grandes salles d’opéra.

C’est une très belle histoire mais j’avoue avoir eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages en général. Je n’ai pas toujours compris toutes les décisions de Rosanna. J’ai trouvé qu’elle avait clairement un trouble de la personnalité et présente une importante dépendance affective. Cela altère réellement son jugement et l’isole de ses amis et sa famille. Je n’ai vraiment pas aimé Roberto dès les premiers chapitres. Il est égoïste, mégalomaniaque et continuellement dans la toute puissance ou presque. Les chanteurs sont généralement narcissiques mais là il bat clairement des records !

Cette histoire m’a évoqué plusieurs situations de patients et je pense qu’un psychiatre ou psychologue leur aurait été vraiment bénéfique. Et c’est là tout le génie de l’auteure selon moi. Toutes les relations ne sont pas saines, toutes les histoires d’amour passionnelles ne nous sont pas bénéfiques et c’est clairement ce que Lucinda Riley a pu mettre en avant dans ce très beau roman.

Je pense que parfois, il faut savoir s’aimer assez soi-même pour ne pas accepter que l’on nous traite mal ou autre. J’ai beaucoup aimé certaines réactions de Rosanna allant dans ce sens. D’ailleurs, son évolution est frappante. Elle gagne en confiance en elle et en estime de soi de par son talent, sa carrière de soprano mais aussi de par sa maternité. Elle est à la fois forte et fragile et son destin ainsi que les leçons qu’elle a pu tirer au cours de sa vie sont vraiment très intéressants à découvrir.

Les éditions Charleston ont à nouveau su me ravir avec le destin d’une femme hors du commun. Ce récit allie amour, drames familiaux, trahison, succès et passion. Le monde de l’opéra en arrière-plan est un véritable ravissement. Je ne peux que vous recommander de succomber à cette très belle histoire.

par Mayumi
Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steak haché Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steak haché
David Safier   
Voici un livre totalement différent de ce que je lis d'habitude et que je n'aurais jamais acheté de moi-même. Déjà parce que rien que le titre me rappelle la mauvaise expérience de lecture que j'avais fait avec le roman 'L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea' et que je voyais déjà la méga déception. Ca n'a pas manqué. Autant vous dire qu'il n'y aura pas grand chose de positif dans cette chronique.

L'histoire est celle d'une vache, Lolle, qui, au hasard d'une rencontre, découvre que les humains les mangent. Elle est choquée et veut s'enfuir, ce qu'elle fait, en voulant sauver tout son troupeau, sauf que seules trois vaches la suive. Et voilà ce groupe partie, avec un chat comme guide et Lolle comme meneuse, pour l'Inde où les vaches sont sacrées.
Autant dire que je pense que l'auteur a une imagination débordante parce que pour trouver une idée pareille, il faut chercher loin. D'autant plus que l'auteur va même jusqu'à revisiter la Bible. Il réécrit la création du monde relatée dans la Bible, mais avec une vache comme Déesse, une vache donc un peu stupide qui préfère se jeter dans le vide au moment où elle rencontre une difficulté.

Il est absolument impossible pour moi de m'identifier au personnage principal, Lolle, parce que c'est un animal, déjà et aussi parce que Lolle est à la fois maligne et stupide. C'est un peu comme si l'auteur avait voulu lui prêter des caractéristiques propres aux humains, mais pas trop non plus. On arrive pas à savoir si elle peut être comme une humaine dans le corps d'une vache ou rester simplement une vache stupide. Partant de là, je n'ai pas pu me plonger dans le roman comme j'aime le faire, je suis restée à l'extérieur et cela m'a dérangé.
On voit les personnages passer d'une situation grotesque à une situation encore pire de ce point de vue. Quand je vois que ce roman est évoqué comme étant hilarant, je ne peux que le trouver navrant. D'autant qu'on a l'impression de tourner en rond. Comme si les mêmes problèmes survenaient à chaque étape de leur périple.

Malgré tout, quelques points positifs, qui ne sauveront pas le roman à mes yeux cependant. Le premier, c'est que l'écriture de l'auteur, à défaut d'être descriptive, est quand même rapide à lire et que les chapitres sont petits, on n'a donc pas l'impression de stagner dans le roman, on se rend compte qu'on avance dans la lecture. Un autre point positif : quelques phrases par-ci, par-là, sont amusantes et m'ont même faites rire un peu. Un dernier plus pour ce roman : les thèmes abordés comme la tolérance envers les autres, qui est, en général un thème que j'apprécie de retrouver dans certaines de mes lectures.

Mais l'irréalisme du roman, et l'intrigue en elle-même font que, si ce livre ne m'avait pas été offert, je ne l'aurais jamais acheté et encore moins lu. L'histoire était trop loufoque, trop décalée, pour me plaire.

par MelieGrey

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode