Livres
547 449
Membres
584 547

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Saaloome : Mes envies

L'Attaque des Titans, Tome 33 L'Attaque des Titans, Tome 33
Hajime Isayama   
Je suis juste brisé, ce tome m'a bouleversé.

par makoto153
D.Gray-Man, Tome 27 D.Gray-Man, Tome 27
Hoshino Katsura   
Après avoir tenté d'échapper à la vigilance de Johnny, Tiedoll et Kanda, Allen se retrouve coincé à Edinston, en Angleterre, avec l'irascible épéiste qui l'a suivi. Il décide alors de lui révéler son passé et la manière dont il est devenu "Allen".

[source: Nautiljon]

par Kathelen
Perfect World, Tome 12 Perfect World, Tome 12
Rie Aruga   
J’ai trouvé que le tome était une super belle conclusion. On se base d’un souvenir pour parler de l’avenir. C’est une jolie boucle.

par Lempika23
The Folk of the Air, Tome 2 : Le Roi maléfique The Folk of the Air, Tome 2 : Le Roi maléfique
Holly Black   
Oh putain ! La claque !

Est-ce que nous sommes tous et toutes dans le même état ? Une sorte d'état de choc ? Symtômes : tension artérielle élevée, sueurs chaudes et froides, une respiration inégale et une sorte d'envie de relire depuis le début ?

Le premier tome était un coup de coeur mais celui-ci ? Il est encore mieux, on est dans la continuité du premier. On est 5 mois plus tard, Jude avec son arrangement a placé le prince Cardan sur le trône en attendant que son frère grandisse tranquillement sur Terre. Elle dirige en secret la Faerie, manipulant et en continuant son travail d'espion.

J'adore le personnage de Jude. Elle est pleine de défauts et de qualités. Elle a grandit en Faerie, elle sait qu'elle ne peut faire confiance en personne et encore plus maintenant. A tout moment, ce nouveau roi peut-être renversé, c'est bien ainsi qu'il y a été mis ? Cardan n'est pas une marionnette docile, alors ils sont en perpétuel rivalité, ils se détestent, ils aiment se détester, et surtout, ils ne savent pas comment gérer leur attirance.

Ce tome monte en crescendo dans la relation enemies-to-lovers mais aussi du côté de l'intrigue, des complots politiques. Impossible de prévoir à l'avance ce qu'il en est, et ce qu'il va advenir de nos personnages. Jude prend cher et elle continue avec cette rage et cette force qui la rend si mature et si adulte, mais d'un autre côté vu ce qu'elle se prend, elle est touchante et si humaine. Cardan toujours aussi trouble et si vous adorer les gros batard, c'en est un, indéniablement.

J'ai fini ce livre en pleine nuit, si j'avais pu, j'en aurais crié. Dire qu'il faut attendre un an avant d'avoir The Queen of Nothing. Comment allons nous faire ? Y-t-il un groupe de soutien qui auraient succombés à la plume d'Holly Black et de son The Folk of Air ?

par LLyza
Off-campus, Tome 3 : The Score Off-campus, Tome 3 : The Score
Elle Kennedy   
J'avais déjà exprimer mon amour envers Elle Kennedy & sa merveilleuse plume après l'avoir découvert avec The Deal & puis j'ai continuer avec The Mistake qui était tout aussi bon. Alors imaginer combien j'étais heureuse de me lancer dans The Score qui est l'histoire de Dean que l'on a vue dans les tomes précédents & D'Allie que l'on appercue dans The Deal puisqu'elle est la meilleure amie d'Hannah. J'étais littéralement impatiente pour sa sortie et je me suis jeter dedans tête première. Et WOW coup de cœur. Ce livre est parfait j'ai été totalement happer par l'histoire.

C'était une lecture complètement addictive, agréable, drôle & à la fois émouvante. J'avais une vision de Dean dans les romans précédents et en avançant dans ma lecture je me suis rendue compte à quel point Dean est plus qu'un Ladies man. Oui le gars aime définitivement le sexe mais il est juste tellement plus. Il est heureux, libre d'esprit, intelligent, malgré sa richesse il a les pied sur terre. Il est drôle, amusant, sexy comme pas permi & c'est une vrai bête de sexe. Je veux dire le gars m'a vraiment surprise. J'ai adoré son personnage. Allie aussi est géniale, vraiment géniale en fait. Elle est belle, forte, amusante, drôle & agréable. Les deux sont supers mais ensemble ils sont phénoménal selon moi.

Leur histoire commence par un coup d'un soir mais très vite Dean qui ne fait pas dans la répétition se rend compte qu'il veut encore Allie. Et de là l'histoire commence et c'est un vrai régale c'est deux là sont juste parfait. L'alchimie entre les deux personnages est juste immense & tout au long de ma lecture j'appréciais vraiment beaucoup leur moments ensemble, leur complicités, leur discutions, leur chaude séance de sexe et je vous assure que c'est chaud à souhait et la chimie entre eux est super. J'ai découvert un Dean différent de ce que je pensais et tout au long du roman il évolue ainsi qu'Allie. Les deux sont parfaits l'un pour l'autre. L'auteur à fait un travail génial en créant deux personnages aussi bien assortie. Leur romance m'a vraiment beaucoup plus, sans gna gna ou artifice juste vrai & beau. J'ai vraiment eu un immense coup de coeur pour Dean. Il m'a surprise, m'a fait rire et j'ai adoré chaque minute de ma lecture.

C'est aussi agréable de retrouver les autres personnages principaux des autre livres. Hannah, Garret, Logan & Grace ainsi que Tucker. J'ai adoré la sœur de Dean qui est à mourir, elle est drôle & pétillante. Bref le tout était un gros coup de cœur j'ai vraiment adoré les tomes précédents mais j'ai un immense coup de cœur pour celui-ci. The Score était définitivement à la hauteur de toute mes attentes et même plus. Et je dois dire que le talent de Elle Kennedy y est pour beaucoup. Elle a un dont pour créer un univers et de nous plonger dedans et ici l'univers du campus est très bien métriser. Sa plume est belle, fluide & agréable & tout ses personnages sont bien construis avec de belles personnalités bien à eux. Je suis vendue et j'adore cette série. Je suis donc plus qu'heureuse de savoir que Tucker aura sa propre histoire vue comment l'auteur nous laisse dans The Score. Can't wait :)

par Marieno89
Off-Campus, Tome 4 : The Goal Off-Campus, Tome 4 : The Goal
Elle Kennedy   
J'ai commencé ce livre avec plusieurs à priori, 3 pour être précises :
- Je n'ai jamais réussi à m'attacher au personnage de Tucker dans les autres romans, il était totalement absent et insipide lors des rares fois où on le croisait
- Je n'appréciais pas non plus le personnage de Sabrina
- L'idée qu'elle tombe enceinte me paraissait totalement idiote, mais soit, à voir
Et mes à priori étaient fondés au final. Je n'ai pas aimé ce livre. Je ne peux pas dire que je l'ai détesté mais tout de même. Il y a trop de choses qui ne cadrent pas.
Enfin bon parlons des personnages. Le personnage de Tucker est le pire de celui des garçons. Il est mielleux à souhait et honnêtement, c'est un boulet qui se laisse absolument faire. Alors oui la patience, la douceur, le romantisme c'est bien beau tout ça mais à un moment donné il faut arrêter d'abuser. Elle l'empêche de la soutenir, de voir sa fille quand il veut et lui il dit "amen très bien mon amour on fera ce que tu voudras". C'est ni romantique, ni attentionné c'est tout simplement lâche.
Maintenant parlons de Sabrina, ou le personnage le plus incohérent auquel on puisse penser. Sabrina change d'avis comme de chemise. Elle se prétend être une fille hyper intelligente pourtant elle ne sait réagir à rien. Elle dit oui puis non, blanc puis noir. C'est très agaçant. Pour moi ce personnage est raté.
Dernier à priori, la grossesse. Je trouvais ça idiot et ça n'a pas loupé. Il n'y a aucune raison que Sabrina tombe enceinte. Lynchez moi si vous le voulez mais non ce n'est pas crédible pour un sous. Alors, on compte 99.7% d'efficacité pour la pilule contraceptive si elle est bien prise, ce qui veut dire que sur 1000 relations sexuelles il y aurait 3 risques de tomber enceinte. Alors oui si elle est bien prise, mais Sabrina a des relations sexuelles plus ou moins régulières et elle rêve plus que tout à son avenir, donc elle doit faire attention, autrement ça ne cadre absolument pas avec ce personnage déjà très bancal. Deuxième point, je suis désolée mais une phrase du livre est totalement absurde à savoir "il y a autant de risque de tomber enceinte avec juste le bout qu'avec une éjaculation". C'est une ineptie. Il y a un risque de tomber enceinte avec juste le bout oui, mais jamais aussi fort qu'avec une éjaculation complète. En d'autre terme : juste le bout + pilule = une chance tellement infime d'une grossesse que s'en est ridicule.
Pour ce qui est du reste de l'histoire, déjà il faut croire que l'auteur aime les personnages brisés, on a eu le droit à tout, violence, alcool, viol, famille monoparental, pauvreté et maltraitance.
Je saluais sur le dernier livre la chute plus plausible avec la mort de Beau qui prend au final son importance vraiment dans ce tome mais alors là je ne salue pas du tout la fin. Non mais honnêtement, elle devient limite major de promo avec un bébé de quelques mois, publie dans une super revue, Tucker achète une affaire super florissante et songe à s'étendre. Cui-cui les petits oiseaux quoi.
Fin bref, ce roman n'avait pour moi aucune construction et une logique bancale. De plus je ne sais pas si c'est ma version ou la traduction mais mon roman était bourré de fautes. J'avais déjà noté ce détail dans un chapitre du livre précédent et c'est franchement agaçant.
Autrement dit je suis très déçu de la manière dont se clos cette série. Très emballée par le début mais très déçue par cette fin trop peu travaillée et qui manque de cohérence.

par Lovea
Rat des champs, Tome 2 : Famille et boules de neige Rat des champs, Tome 2 : Famille et boules de neige
Valentine Stergann   
Merci pour la fin frustrante, hein ! J'ai plus qu'à attendre le tome 3, maintenant...
J'ai retrouvé avec plaisir la jolie plume de Valentine Stergann que j'avais découvert sur Wattpad avec le tome 1 de Rats des Champs. Durant ma lecture du tome 2 sur ma Kindle encore pimpante, je me suis rendu compte que j'en avais déjà lu une partie -- mais cela n'a en rien gâché ma lecture. Je suis retombé "in love" des personnages, tous atypiques, attachants (ou presque) et bourrés d'humour, les anciens comme les nouveaux. Surtout Gabin, qui a le don de gâcher les situations les plus sérieuses avec ses blagues..., heureusement, le livre ne manque pas de scènes qui sauront vous prendre aux tripes. Les chapitres s'enchaînent facilement, l'écriture est fluide, bref, c'est un plaisir... le sujet de la famille est au coeur de cette histoire, et il est très bien maîtrisé par l'auteure. Les personnages sont multi-dimensionnels, certains thèmes sont importants à traiter, on sent que Valentine tient à faire véhiculer les messages qui lui tiennent à coeur ! Et dès le début, on est plongés dans cette jolie histoire amour qui respire la fougue de la jeunesse... après, tout n'est pas parfait, évidemment ! Certains détails peuvent donner une impression de déjà vu, par exemple [spoiler]le côté gay refoulé de Henry, bien que malheureusement toujours réalistes, mais vu les autres personnages et l'univers qui les entoure, toujours aussi attirant, on s'en tape un peu ! Y'a aussi la question qui fâche: "qui fait la femme dans le couple ?" qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe. Ça part d'une bonne intention, mais sort un peu de nul part juste pour dire que non, y'a pas de femme dans un couple d'homme ! Mais tout le roman suffit pour le rappeler ![/spoiler] Le roman tend aussi à jouer sur les coïncidences, on croise souvent par hasard certains personnages (bon, après, je me doute que les Cornouailles, c'est pas Londres...) j'ai trouvé deux trois coquilles inoffensives qui ont résister aux corrections, mais on s'en fout car ne se lasse pas de voir ces personnages interagir ! Rien de tout ça ne gâche l'expérience de ce tome 2 -- drôle, émouvant, prenant et toujours aussi attachant. Vivement la suite !

par DylanLuka
Rat des champs, Tome 3 : Ville-lumière et noces de lilas Rat des champs, Tome 3 : Ville-lumière et noces de lilas
Valentine Stergann   
« Tu as toute ta vie pour te poser des questions, mais seulement une fraction de seconde pour vivre l’instant présent. » (p. 70)

Attention spoiler : si vous n’avez pas lu les deux tomes précédent, ne lisez pas cette chronique qui est susceptible d’en dévoiler l’intrigue ainsi que des éléments importants.

À la fin du second tome de la trilogie, c’est une bombe qui s’abat sur Gabin, mais aussi sur le lecteur. Alors que pendant tout le tome, je me suis demandé ce qui allait bien pouvoir arriver à nos deux tourtereaux qui n’aspirent qu’à vivre d’amour et d’eau fraîche. Ayant lu le résumé du troisième tome avant de me lancer dans la lecture du tome 2 (ne me demandez pas pourquoi, moi-même, je ne sais pas), mille-et-un scénarios m’ont traversé l’esprit durant ce second tome et aucun n’était le bon ! Alors qu’il apprend que sa mère est sur le point de mourir, Gabin s’envole pour Paris et décide d’y rester. Mais pour lui comme pour Isaac, la relation à distance n’est pas suffisante, alors ce dernier et Paul débarquent pour voir le jeune homme !
Si le premier tome est à mes yeux un feel-good et que le second aborde des thématiques plus sombres, notamment l’homophobie lorsqu’elle vient des membres de sa propre famille, mais aussi l’acceptation de soi face au regard des autres, ce dernier tome est quant à lui bien plus sombre. À travers Gabin, Valentine traite de sujets délicats : la dépression et le deuil notamment.
Lorsque j’ai ouvert ce tome, je ne l’ai refermé qu’une fois arrivée à la dernière page, et j’ai passé une majeure partie de ma lecture à pleurer ! Toujours avec le point de vue de Gabin qui est en pleine dépression, l’autrice, nous permet de plonger dans les méandres de son esprit, dans ses pensées les plus sombres et ses remises en question constantes. Parce que Gabin le sait, il est égoïste, et c’est l’un des points que j’ai adoré voir traité plus en profondeur dans ce tome parce que s’il est égoïste, cela montre qu’il est humain !
Ce tome est une fin parfaite pour une trilogie qui nous a fait découvrir de nombreux personnages tous hauts en couleur et qui les réunis tous pour une fin des plus réussies !
Je pense que je serai toujours impressionnée par la capacité de Valentine de faire passer les émotions parce que dès le début, le roman prend aux tripes, et les rebondissements qui suivent eux, sont le coup de massue qui achève le lecteur et donnent envie de dévorer la fin des histoire de Gabin, Isaac et de leur entourage !
Aussi, je terminerai cette chronique en remerciant Valentine d’avoir partagé avec nous les aventures de Gabin et Isaac !

~Alison

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode