Livres
547 785
Membres
585 213

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Samuelle-1 : Liste d'argent

My Only Exception, Tome 1 : Ella My Only Exception, Tome 1 : Ella
Delinda Dane   
Bonjour ! Je vous retrouve aujourd’hui pour échanger sur le tome un de My Only exception, la première saga de Delinda Dane. Ce roman est paru en réédition chez black Ink !
Je remercie la maison pour cet envoi !

Ce roman raconte l’histoire de Ella, une jeune femme qui ne vit que pour les quelques secondes où elle aperçoit cet homme mystérieux dans le métro. Une tension magnétique émane de lui et notre héroïne ne peut s’en défaire. Le jour où Ella se fait agresser et qu’elle est miraculeusement sauvé par son inconnu, tout va basculer. Mais Wes est brisé… Il n’est pas du tout le prince charmant qu’il faut à notre romantique héroïne. Il est froid, violent et bien trop mystérieux. Ella n’a pas besoin d’un homme comme ça dans sa vie… Et pourtant… Il deviendra son unique exception.

J’ai passé un super moment avec ce roman. J’étais complètement happée par l’histoire de Wes et Ella. C’est une romance somme toute assez classique, mais qui vous fait vivre un moment plein d’émotions ! Pour moi, les personnages sont le point fort de ce roman.

En effet, ils sont extrêmement bien approfondis. Leur psychologie est bien poussée et on a vraiment accès à toutes les facettes de leur personnalité. Wes est un homme très très compliqué, on ne peut rien anticiper, rien prévoir le concernant. Il suinte la toxicité de tous ces ports, il nous révulse autant qu’il nous attire. Et ce, d’une façon complètement incontrôlable. Pourtant, on ne peut pas faire autrement que de vouloir le prendre dans nos bras afin de l’aider à avancer. Il est extrêmement attachant. De l’autre, Ella est la pureté dans toute sa splendeur. Elle est douce, un peu naïve… Et le contraste avec Wes est explosif !

La romance est vraiment captivante ! D’un coté, on ne veut pas que la noirceur de Wes entache notre douce Ella. D’un autre côté, on ne peut pas résister longtemps à la tension qui crépite autour du couple. Une chose est sur le couple va vous faire tourner la tête. Mais faite attention, ce roman compte l’histoire d’une romance très toxique. J’ai hâte de voir comment va se dérouler le tome deux car j’espère vraiment qu’Ella sera un peu moins crédule et se protégera bien plus.

L’intrigue m’a également beaucoup plu ! J’étais totalement captivé par les rebondissements et par les sauts d’humeur du personnage. Ici, pas de démons, de créatures ou de prophéties, mais une psychologie humaine développée à son paroxysme.

Pour terminer, j’ai adoré la plume. Delinda Dane est maintenant une valeur sûre pour moi ! J’adore la fluidité de son écrit, et l’additivité qui me saisit de toute part pour ne plus me lâcher ! L’auteur jouera avec vos émotions jusqu’à la dernière seconde donc un conseil… Plongez !

En bref, une superbe romance qui parle de sujets extrêmement difficiles ! Des personnages insaisissables que vous allez adorer décortiquer et une intrigue captivante… Je le conseille à tous ceux qui aiment les romances toxiques et les personnages dépravés.

Bisous, MT
The Ugliness of Beauty The Ugliness of Beauty
Jessica Hailey   
Dans cette histoire, nous découvrons l'univers du mannequinat mais aussi l’envers du décor. Attention que le sujet de trouble alimentaire et des attouchements sexuels est dans l'histoire. Malheureusement, c’est la triste réalité ! Ils sont amenés doucement sans pour autant trop choqué mais toujours à prendre avec attention si vous avez été touché par un de ces sujets et bien sur l'amour on le retrouve.

America a 18 ans. Elle est brune aux yeux noisette. Elle vit à New York. Elle est gentille, imprévisible, sincère, rancunière, naïve et à l’écoute. Elle manque de confiance en elle. Dans la vie, elle aimerait vivre de son art mais son père veut qu'elle lui succède. Le fera t-elle ? Elle sait que, souvent, on l'approche pour se rapprocher de son père, ce qui l'énerve. Elle a un lien qui montre qu’elle n’est pas très proche avec son père. Ce lien est souvent compliqué sûrement dû au décès de sa mère. Il lui donnera un marché qu’elle va accepter mais y arrivera t-elle ? Elle va vouloir changer le monde dans le mannequinat. Y arrivera t-elle ?

Elijah a les cheveux noir et plus long au-dessus, et les yeux gris. Il vient de Liverpool. Il peut être hypocrite, avoir un gros ego mais cela ne serait pas une carapace ? Il est touchant, magnifique, sympa, compréhensible et gentil. Il est prêt à tout pour réussir dans ce monde. Mais jusqu'où est-il prêt à aller ? Mais il n’a pas trop confiance en lui depuis plus petit. Il n’a pas eu une enfance facile. Il veut à tout prix surpasser une personne. Qui est-elle ? Quand on l'apprend, on est un peu surpris mais on voudrait le consoler, le prendre dans les bras. Comment faire face quand le passé revient ?

La première rencontre entre Elijah et America est un hasard. Mais l'est-il vraiment ? L'un et l'autre vont avoir besoin de chacun d'eux pour arriver à leur fin mais comment faire face quand on est sous le charme de l'autre ? Au fur et à mesure, elle essaye de gagner sa confiance mais lui aussi a besoin qu'elle lui fasse confiance. Ils se désirent. Succomberont-ils à la tentation ? Comme on le dit, entre la haine et l'amour il n'y a qu'un pas. Quel sera l'issue de ce concours de mannequinat ? Lequel des deux succombera le premier ? Deux âmes fragilisés réunis pour se réparer. Malgré certains événements, on a une jolie fin.

Kadja et Tristan sont deux personnes que j'ai beaucoup apprécié. Je vous laisse les découvrir mais vous les aimerez beaucoup aussi.

Mon ressenti :
Les lieux, les scènes et les personnages sont bien détaillés. La plume de Jessica Hailey est toujours captivante. Elle a su parler de sujets tabous sans choquer en choisissant très bien les mots. Dans ce monde, il ne faut jamais montrer ces faiblesses que nous montrent très bien les personnages.

Pour moi, la couverture résume très bien cette histoire. À un certain moment, vous ferez comme moi et vous vous direz « ah oui, elle résume très bien l'histoire et puis cette couverture elle est magnifique ».

Une très belle histoire qui parle d'amour, qui m’a beaucoup touché. Les personnages sont très touchants. On ne peut qu’aimer. Je vous la conseille. On a de l'intrigue et du suspens. On s'énerve, on est surpris, on les aime, on a envie d'être là pour eux, on ne peut qu’être accroché à cette histoire.

Je me doutais de certaines faces cachées de ce métier mais on ne peut pas totalement s'imaginer ce que les mannequins peuvent ressentir. Je trouve une belle leçon de morale qu'on oublie les codes, qu'on s'aime comme on est, qu'on oublie les tailles fines.

Aimons-nous comme nous sommes et arrêtez de vouloir toujours être plus jolies, plus minces autant la femme que l'homme car eux aussi sont touchés peut-être moins que les femmes mais on est tous égales. Qu'on est la force de refuser certaines choses même si on nous promet notre rêve. Savoir dire non avoir cette force ce n'est pas toujours facile mais il la faut.

Foncez- la lire !

par Marinekev
Hide Out Hide Out
Lily Arnould   
Merci aux éditions Nisha pour l’envoi de ce roman et pour m’avoir fait découvrir cette histoire.

Une histoire prenante, avec des rebondissements et beaucoup d’émotions.

J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, même si au début j’avoue avoir eu du mal à entrer dans l’histoire. J’avais un peu peur qu’il y ait trop de clichés. Surtout par rapport à la romance, comme l’héroïne naïve qui tombe amoureuse du bad boy...Mais après quelques chapitres j’ai totalement été entraînée par l’histoire de April et Ezéchiel.

La romance entre les deux personnages s’installe rapidement, et si au début leurs rapports sont plutôt conflictuels, très vite je me suis rendue compte de l’attirance et des sentiments naissants qui les lient. Généralement, je préfère quand la romance prends le temps de s’installer, mais là, au vue de ce qui se passe dans l’histoire je ne peux que comprendre le choix de l’auteur.

J’ai bien aimé le personnage d’April. Au premier abord, elle semble mener une existence paisible, mais on se rend rapidement compte qu’elle fuit quelque chose, qu’elle a besoin de disparaître et qu’au final elle ne vit pas vraiment sa vie. Sa rencontre avec Ezéchiel va changer les choses. Et c’est un aspect que j’ai beaucoup aimé dans cette histoire.

J’ai adoré Ezéchiel, bon au début c’était plutôt voir très mal partie, parce qu’il faut dire que c’est un bel enfoiré. Mais en grattant un peu j’ai découvert ses fragilités, ce qu’il cache derrière toutes ses apparences. C’est comme si il luttait constamment contre ses démons intérieurs.

L’évolution des personnages au fil des pages donne de la puissance au récit, et m’a totalement conquise. L’intrigue bien que prévisible, est vraiment sympa, et les pages se sont tournées rapidement tant j’avais envie de connaître le dénouement.

J’ai beaucoup aimé la plume de Lily Arnoud, qui est pleine de douceur, d’émotion et surtout efficace. L’auteur rythme bien son histoire dosant les révélations avec parcimonie, ce qui a éveillé ma curiosité.

Pour conclure, j’ai vraiment passé un très bon moment lors de cette lecture. J’ai aimé la romance et l’intrigue était prenante. Une jolie découverte !
Campus Affair Campus Affair
Eugénie Dielens   
J'ai lu la première version sur Wattpad, qui était connue sous le nom de Little Lies. Mais j'ai vu qu'entre Wattpad et l'édition il y a eu du changement et de l'amélioration et l'histoire n'était que plus géniale à lire. Grâce à Matt j'ai ris beaucoup de fois, les plus petits détails étaient si bien détaillés que j'avais la parfaite vision dans mon esprit. L'humour est simple et l'histoire est top, et la fin est surprenante. Mais par contre gros gros coup de coeur sur l'épilogue, ohlala, mon cœur fleur bleu était ra-vi ! Vraiment une très belle histoire à lire, légère, amusante, tout y est pour passé un bon moment. J'ai décidé d'arrêter de lire Eugénie sur Wattpad ( sauf à sa demande ) pour garder l'effet de surprise lors de l'édition parce que là... Waow. J'ai vraiment accroché à l'histoire de Matt et Sarah et j'espère que vous allez passer une bonne lecture vous aussi.

par Flavy-1
Five Five
Marjy Noname   
J’ai vraiment adoré! Ma chronique est dispo sur insta si ça vous intéresse !
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
Baby random, Tome 3 Baby random, Tome 3
Gaïa Alexia   
Un série sympathique qui se lit bien. Ravie d’en découvrir davantage Sur Roman. Dés moment où on voudrait secouer Célia ou mettre des claques à Roman a cause de tout ce qu’ils se cachent l’un à l’autre.
Bonne lecture et dur de fermer sans avoir finit.
Baby random, Tome 2 Baby random, Tome 2
Gaïa Alexia   
http://www.gamesofbooks.com/2018/12/05/baby-random-2-gaia-alexia/

Le premier tome de la trilogie avait été une très belle découverte et surtout un gros coup de cœur pour l’histoire, les personnages et la plume de Gaïa Alexia. La fin laissait présager que la suite des événements allait être encore plus difficile pour Célia. Evidemment, je ne m’étais pas trompée.

Célia est désormais seule avec un bébé à charge et presque sans ressources. Elle se sent abandonnée en l’absence de sa regrettée Mona mais aussi de Roman et Max, les deux hommes qui ont compté pour elle mais qui ne lui donnent plus aucune nouvelle.

Heureusement sa petite Lou est bien là et lui permet de se sentir utile et lui donne une raison de vivre ! Elle a aussi Béni, un vieil homme qui était ami avec Mona et qui malgré son âge essaie d’être disponible pour l’aider du mieux qu’il peut.

Elle va également se faire de nouveaux « amis » et même si au premier abord, ils paraissent prêts à l’aider sans contrepartie, on va vite se rendre compte que leur attitude est parfois assez étrange et va causer à Célia de nombreux soucis…

Il y a également un personnage qui semblait détestable dans le premier tome mais qui est encore pire dans celui-ci !!!

La fin de ce tome est horrible. Au moment où vous lisez cette chronique, le dernier tome est déjà disponible et heureusement car patienter après les événements des derniers chapitres serait difficile !

Une chose est sûre, je vais me plonger très vite dans la suite et fin de cette histoire qui aura su me tenir en haleine ! ♥
Royal Saga, Tome 2 : Captive-moi Royal Saga, Tome 2 : Captive-moi
Geneva Lee   
Un tome que j'ai eu envie de lire dès que j'ai eu finis le premier tome, mais j'ai du attendre sa sortie un mois... Autant dire que j'avais hâte de retrouver Clara et Alexander !!

L'histoire reprend lors de la séparation de Clara et Alexander. Mais on voit rapidement que Clara ne peux pas vivre sans Alexander et lui idem. Donc, ils vont se retrouver et décidaient de vivre ensemble en essayant de surmonter tout ce qui les sépare. Mais rapidement, le passé de Clara, comme celui d'Alexander refont surface et leurs familles s’emmêlent. Nos deux héros devront redoubler pour se reconquérir et surtout faire perdurer leur couple.

Je suis re-rentrée très rapidement dans leur histoire - en même temps, je n'ai fais qu'imaginer des suites pendant le long mois d'attente avant la sortie de ce tome. J'ai adoré ce côté royal, beaucoup plus présent dans ce second tome que dans le premier. L'auteur développe vraiment son univers du côté de la vie privée de la monarchie britannique et j'ai trouvé cela super sympas à découvrir. De plus, je suis toujours aussi fan de notre couple Clara/Alexander. A leur côté, je n'ai vraiment pas vu les pages défilées ! Surtout qu'ils me font toujours aussi craqués

La fin est assez surprenante. Je ne m'attendais pas du tout à cela de leurs parts... Mais je suis heureuse pour eux en espérant que le dernier tome sera toujours aussi bon, surtout que l'épilogue nous met l'eau à la bouche. Mais pourquoi ? Qui demande cela ?? sont des questions que je me poserai surement pendant un looonnnggg mois.

Clara est toujours la jeune fille du premier tome, même si elle évolue dans le sens qu'elle a plus confiance en elle au fil de l'avancement de l'histoire. En effet, au départ, elle va chercher à fuir Alexander, qui l'a fais souffrir, qui lui brise le cœur, mais elle va finir par comprendre que pour qu'il l'aime, il va falloir l'aider à se libérer de ces démons. Pour cela, elle va chercher à l'apprivoiser et à mieux le connaitre. Je trouve qu'Alexander se fait passer pour le dominateur, mais en réalité, il est faible face à elle, qui cherche vraiment à le faire se confier. Du coup, je trouve qu'elle l'aide plus qu'il ne l'aide elle. Bref, je trouve que les schémas sont un peu inversé dans ce tome-là. Cela donne plus de reliefs à l'histoire et aux personnages principaux. Donc pour conclure sur Clara, j'aime beaucoup sa personnalité, notamment pour sa persévérance.

Alexander est toujours le prince hérité de la couronne d’Angleterre, mais il est tombé amoureux d'une personne qui ne fait pas parti d'une grande famille anglaise. Mais il veut se battre en oubliant pour une fois d'où il vient. Seulement son passé et ses pratiques pour l'oublier refont surface. Et quand Clara le pousse à bout, il va faire des choses qu'il aurait voulu garder pour lui. Or, cela va être une véritable révélation pour lui. Il va enfin pouvoir aimer quelqu'un. Par contre, il va devenir un parano de la protection : un ou plusieurs gardes du corps vont surveiller Clara. Bref, il la garde pour elle, il garde son trésor pour lui. Je trouve cela juste trooop mignon. Bref, j'adore ce personnage avec sa classe, son côté gentleman, ses désirs et ses prouesses, et surtout il est très fantasmatique.

Le style d'écriture est toujours aussi description quant à l'univers, qu'aux sentiments que ressent Clara (et Alexander que l'on a moins). Je trouve que l'auteur a vraiment créé un style avec de nombreuses citations, qui m'ont fais complétement fondre. De plus, j'admire son talent pour nous faire ressentir ce que vive les personnages : je suis rapidement passée de la joie à la tristesse. Bref, elle a tout pour me plaire.

En général, c'est une nouvelle fois un réel coup de cœur pour l’histoire entre Clara et Alexander que je trouve à la fois surprenante et pleines de sentiments ♥ Vivement la suite ♥

>>http://fifty-shades-darker.blogspot.fr/2016/06/royal-saga-tome-2-captive-moi-de-geneva.html
Midnight Blue Midnight Blue
L.J. Shen   
Après être ressortie de l'univers à la fois ultra sombre et rempli d'espoir et autres bons sentiments d'Indie et Alex, je ne sais pas forcément quoi penser. J'ai été extrêmement déçue par un manque cruel de volonté de sortir des sentiers battus. Tout est absolument prévisible, du début à la fin. Et j'ai sincèrement détesté toutes les scènes intimes de ce roman parce que je les ai trouvé mal écrites, trop vulgaires, trop nuancés avec toute la poésie que dégageait le reste de l'histoire alors que d'habitude, ce genre de passages ne me dérangent pas du tout, puisque je trouve que les scènes de sexe, plus ou moins explicites, permettent de crédibiliser la relation entre les personnages et plus cela permet aussi aux lecteurs de découvrir un peu plus leurs personnalités. Tout ça pour dire que dans Midnight Blue, j'ai trouvé ça horrible. Je me suis sincèrement demandée plusieurs fois si ce livre valait le coup que je le termine puisque je pouvais aisément en deviner l'issue. Au final, je ne regrette pas de l'avoir fait puisque cela m'a permis de nuancer un peu mon avis. En dehors des scènes de sexe et de ce manque cruel de suspense, le reste était vraiment beau. Alors oui, je n'ai pas forcément accroché comme je le croyais en lisant le résumé. peut-être avais-je mis trop d'espoir en l'histoire d'Alex et Indie ? Mais à mon avis, ce genre de roman est soit apprécié soit détesté en fonction de la "période" où on l'en est. Si cela se trouve, dans deux mois je le relirai et j'adorerai ! Ce n'est donc pas un avis définitif mais plutôt un rappel pour une relecture !

par armel86

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode