Livres
558 278
Membres
606 576

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Sandy26thebook : Liste d'Or

Un choix Un choix
Nicholas Sparks   
http://wandering-world.skyrock.com/3080883253-Un-Choix.html

Un Choix est le troisième roman de Nicholas Sparks que j'ai la chance de lire après La Dernière Chanson et Les Pages De Notre Amour. Je dois bien avouer que ce livre s'inscrit dans la lignée des précédents : c'est une lecture douce, à la fois formidable et poignante, dans laquelle nous fait plonger l'auteur. Il parvient, une nouvelle fois, à créer une atmosphère très réaliste, profonde, recherchée, qui colle parfaitement à notre monde. On s'attend presque à croiser les héros du livre dans la rue. Bref, Nicholas Sparks réussit à nouveau à nous toucher en plein coeur et à nous en faire voir de toutes les couleurs.
Nous rencontrons ici Travis et Gabby, environ la trentaine, tous les deux voisins. Dès le départ, le contraste entre leurs deux vies est très marqué. Travis a tendance à se la couler douce, à vivre la dolcevita. A contrario, Gabby est une femme déterminée, travailleuse, saine, qui aime prendre soin d'elle et contrôler au maximum ses choix ( si elle me lisait, je pense qu'elle me tuerait, lol ! ). Un soir, elle va faire irruption dans le jardin de Travis à cause de sa chienne, Molly, qui serait tombée enceinte de Moby, le chien de son voisin. Bref, au départ, elle compte bien passer sa colère sur ce dernier. Sauf que rien ne va se passer comme prévu.
Petit à petit, ils vont apprendre à se connaître et à se découvrir l'un l'autre. Bien que Gabby soit sur le point de se marier, elle n'hésite pas à faire faux bond à son petit-ami pour sortir avec Travis, tout en tendant désespérément de se dire que leur relation n'est qu'amicale. Et qu'elle le restera toujours. Évidemment, le destin va leur jouer de nombreux tours. Et, pour nous qui les découvrons, ce n'est que du bonheur ! On s'extasie littéralement devant le lien qui se met en place entre Travis et Gabby ! C'est réellement fascinant ! Nicholas Sparks possède vraiment le don de rendre tout ce qu'il décrit presque palpable. On y croit à cent pour cent ! On aspire même, à plusieurs reprises, d'être à leur place. Sincèrement, ces deux-là m'ont fait rêver !
Bien sûr, l'auteur n'a pas seulement rendu les personnages principaux hyper attachants. Les protagonistes secondaires sont tout aussi émouvants et adorables qu'eux. Je pense surtout à Stéphanie, la sœur de Travis, en disant cela. Comment vous dire... Je l'adore ! Elle m'a fait rire aux éclats à maintes reprises ! Ses sarcasmes, ses piques, sa répartie et ses échanges avec Gabby m'ont juste conquis ! On glousse d'avance en la voyant arriver dans les parages ! Du plaisir à l'état pur, voilà ce qu'elle nous procure cette petite Stéphanie !
Derrière cet aspect simple de l'intrigue se cache, bien sûr ( on lit du Sparks quand même ! ), un côté beaucoup plus poignant et frappant. Un Choix. Le titre du livre colle parfaitement aux cruels dilemmes auxquels les personnages vont être confrontés. Lâcher prise ou non. Dépasser ses limites par amour. Envoyer valser ses promesses. Autant de thèmes abordés avec tendresse et douceur, qui nous saisissent et nous déchirent tout au long de notre fabuleuse lecture.
Le roman est divisé en quatre sections : le prologue, la 1ère partie, la 2ème partie et l'épilogue. Si les trois premiers tronçons sont assez fluides, doux, posent le cadre et nous entraînent dans une merveilleuse histoire, l'épilogue nous prend aux tripes. Notre coeur loupe sans cesse des battements. On panique, on se ronge les ongles, on sent une boule au fond de notre estomac. J'ai adoré ça ! Les larmes nous montent aux yeux sans arrêt, et on voudrait pouvoir rassurer chaque personnage si cela était possible ! Ici encore, Nicholas Sparks réussit à nous montrer l'étendue de la force de sa plume : on reçoit toute une palette d'émotions. De la joie la plus totale à la tristesse, en passant par la colère et l'incompréhension, on vit les montagnes russes grâce à l'intrigue !
La conclusion du livre est vraiment très belle, et je n'en attendais pas moins. Elle me convient parfaitement, et je remercie du fond du coeur l'auteur pour ne pas avoir choisi une autre direction. Je me suis senti apaisé, tranquille, et je pouvais enfin reprendre mon souffle ! Elle est imprévisible et, bien qu'un peu tirée par les cheveux, elle m'a parfaitement convenu !
En définitif, Un Choix est un bel ouvrage, que je recommanderai très chaudement aux romantiques et aux fans de l'auteur. On s'évade complètement, d'une part grâce à la simplicité et à la fluidité du récit, et d'autre part car l'histoire est passionnante et fascinante. L'univers mis en place est juste parfait, on s'y croirait presque. Travis et Gabby sont deux protagonistes vraiment géniaux, auxquels on se lie sans aucun mal. Une magnifique et captivante histoire à dévorer dès que possible.

par Jordan
Un havre de paix Un havre de paix
Nicholas Sparks   
Une merveille, un véritable chef-d'oeuvre.
Durant ma lecture, j'ai frissonné, pleuré, tapé du poing, souris et eu le souffle coupé. Ce roman m'a émue, effrayé et énormément bouleversé. Les mots pour décrire ce roman ne me viennent pas à l'esprit car ils seraient insignifiants face à l'ampleur et à la puissance de ce roman.

[spoiler]J'ai vécu le passé de Katie à une allure presque insoutenable, je n'ai cessé de frissonner et j'ai été prise par le stress omniprésent qui m'a crée une douleur à l'estomac. Je voulais de toutes mes forces entrer dans le roman afin de pouvoir injurier Kevin de tout les noms, de le frapper jusqu'à mort et de lui hurler d'arrêter de battre sa femme. Vous l'aurez compris, j'ai détesté Kevin et, par moments, il m'a aussi pas mal effrayé. Le personnage de Kevin est tellement bien élaboré et aussi tellement... réaliste. Il incarne parfaitement le personnage d'un fou, mais attention pas n'importe lequel : un fou intelligent, brillant même. Je voulais à tout prix connaître la fin de l'histoire pour savoir comment tout cela allait s'achever et pouvoir reposer calmement ce livre et ainsi reprendre mon souffle. C'est pourquoi je n'ai pas pu m'arrêter de lire, cela m'était impossible. Plus les pages défilaient sous mes yeux et plus mon coeur battait, au rythme des mots qui se succédaient. La fin était époustouflante et déstabilisante, je ne m'y attendait pas. Les larmes coulaient tandis que je lisais la lettre de Carly, confié à Katie ou plutôt à Erin... Carly était Jo, depuis le début. Troublant mais magnifique. Une fin à la fois surprenante et si émouvante, et très inattendue aussi. Puis la mort de Kevin (enfin!) et la guérison d'Alex (ouf!). J'aimerais juste rajouter que je trouve ce livre très subtil et bien pensé. Je m'explique, par exemple : Kevin dit détester ses voisins les Feldman tandis que Katie parle d'eux comme des personnes aimables et adorables. En y réfléchissant, rien que ce passage montre parfaitement, je trouve, le décalage de Kevin par rapport à Katie, la contradiction entre les deux et donc forcément : la folie de Kevin.[/spoiler]

Je n'oublierais jamais cette histoire grandiose et ces personnages sublimes. Je remercie de tout coeur Nicholas Sparks pour m'avoir fait vivre ce que j'ai vécu en lisant ce roman : "Un havre de paix". Merci.

par Clarii
Orgueil et préjugés Orgueil et préjugés
Jane Austen   
Depuis plusieurs mois je me suis découvert une adoration pour la lecture fantastique, mais je me suis promit de lire d’autre style pour ne pas passer a côté d’un bon roman, car mes goûts son assez variés dans presque tout.
Orgueil et préjugés, un livre de 622 pages, si je n’aime pas ça va être long… Mais non je me suis fais avoir ! Malgré d’être loin de mon style de lecture j’ai craqué. (Mais je dois avouer que j’ai du parcourir la moitié du livre pour me sentir aisé, me laisser bercer et enivré par l’histoire).
Le personnage d’Élisabeth m’a charmé. Ici loin d’être une histoire de coup de foudre, mais bien une évolution de sentiments renversés.
Je sais que ce livre est un coup de cœur de beaucoup de personne et qu’il a reçu beaucoup d’éloge, c’est pourquoi je voulais le lire, le mettre au défit de voir si il pouvait me séduire. Il a réussit avec un franc succès.


par vallery73
Discussions avec mes parents Discussions avec mes parents
François Morency   
Un court livre humoristique qui a inspiré la série télé que j'adore!
J'ai beaucoup ri (surtout en deuxième partie). L'écriture est assez simple et il ne faut pas s'attendre à une histoire, mais plutôt à une série d'anecdotes entourant ses parents.
Très divertissant!
Le Signal Le Signal
Maxime Chattam   
Le Signal, ou comment aller d’une déception à l’autre... Déjà, posons les faits : j’adore Maxime Chattam, j’ai quasiment lu tout ce qu’il a écrit, donc forcément j’ai une attente forte avec ses livres. Ce qui explique probablement ma très forte déception.

Le livre est certes bien écrit, mais beaucoup de choses me dérangent. Et la plus importante est celle-ci : je n’avais pas envie de lire un livre de Stephen King. Car oui, même si c’est bien écrit (je persiste), je n’y ai vu qu’un mélange de différents livres de Stephen King avec des références à d’autres œuvres (la plus évidente : l’asile d’Arkham, mais j’ai aussi repensé à un ou deux épisodes de supernatural, même si pour le coup ça n’était peut-être pas volontaire).

L’autre problème pour moi a été le manque d’attachement aux personnages. Pourtant ça aurait dû marcher, d’autant que j’ai une fille du même âge que la fille de l’héroïne. Mais non, flop total. Je n’ai pas tremblé une fois pour les personnages malgré les épreuves terribles qu’ils ont traversées. Les seuls émotions pour ma part ont été « beurk » face à la description de certains cadavres, et l’attente d’arriver au bout parce que j’espérais tout de même finir par être touchée. Loupé. Je suis arrivée aux dernières pages en me disant que j’étais heureuse d’être arrivée enfin au bout.

Vraiment dommage pour moi. Ça n’était pas du tout ce que j’attendais et espérais. Je suis très déçue, même si je reconnais que c’est sûrement dû à mes attentes quant au nom de Chattam.
Un(e)secte Un(e)secte
Maxime Chattam   
J’avais des aprioris négatifs sur ce roman. Sur les romans de Maxime Chattam. Sur Maxime Chattam. Je n’arrive pas vraiment à me l’expliquer mais, depuis la lecture des derniers tomes d’Autre-Monde, je le considérais comme un auteur à la recherche d’argent et de célébrité plutôt que soucieux d’écrire de « bonnes histoires » authentiques.

Je ne vais pas vous mentir en disant que cette pensée m’a accompagné toute la lecture d’Un(e)secte et je ne comprenais pas, sincèrement, les nombreux articles élogieux déjà parus, surtout concernant ce côté « effrayants » de nos amis les petites bestioles qui n’apparaît que très subtilement. Je me suis alors posé cette question : Que penserais-je du roman s’il avait écrit par un autre auteur ? »

J’ai alors pris conscience que ce roman contient tout ce que l’on attend d’un thriller. Alors que je me disais « que ce roman est long », je m’aperçois que c’est mon impatience de connaitre la suite qui parle à la place de la raison. Maxime Chattam est l’un des plus grands auteurs, l’un des rares à parvenir à rendre le lecteur dépendant de l’histoire. L’alternance du narrateur entre plusieurs personnes coupe l’intrigue aux moments les plus cruels. Il devient alors très difficile de reposer le roman avant de l’avoir terminé.

L’auteur nous propose deux histoires parallèles qui finissent, comme vous vous en doutez, à se rejoindre aux 4/5 du roman pour conclure ensuite en un dénouement haletant et à couper le souffle. On pourrait regretter une fin « bouclée » en à peine quelques pages mais n’est-ce pas là la marque des plus grands auteurs ? D’être capable de nous tenir en haleine jusque la toute dernière page ? Je ne suis pas certain que la comparaison soit acceptée de tous, mais Maxime Chattam est en train de se mettre au niveau de Mary Higgins Clark, la reine du suspense. Vous rappelez-vous le dénouement de La nuit du renard ?

Les personnages sont attachants et on parvient assez facilement à s’immerger à leurs côtés au point de ressentir leurs émotions respectives. Maxime Chattam a veillé à faire de nous les confidents de ses héros, notamment grâce à ces petites phrases en gras et italique qui nous permettent de connaitre ce que pense les personnages bien plus efficacement que les simples descriptions habituelles.

L’écriture est d’une telle simplicité, mais quelle efficacité. Maxime nous donne cette impression que l’écriture est facile et ne nécessite aucun effort. Et pourtant, il a du passer de nombreuses centaines d’heures à se documenter, se rendre sur le terrain ou bien encore parler à des spécialistes. Les descriptions pourraient sembler simplistes à cause de l’utilisation de phrases courtes, très brèves. Mais je peux vous garantir que cela a un effet beaucoup plus dévastateur sur notre imagination. Surtout quand il s’agit de la découverte du cadavre d’un homme rongé par des insectes (que nous aimerons encore moins pour les dix années à venir).

Malgré l’apparence d’un roman qui fait peur (la couverture est sublime), on se retrouve à lire un thriller exceptionnel où l’auteur, à travers des descriptions simples et des personnages authentiques, parvient à nous tenir en haleine de la première à la dernière page.
Contes des Royaumes, Tome 1 : Poison Contes des Royaumes, Tome 1 : Poison
Sarah Pinborough   
J'ai bien aimé cette réécriture originale du conte de fées.
J'ai particulièrement apprécié les personnages. Blanche-Neige, libre et intrépide, qui s'oppose à Lilith, sa belle-mère. Cette dernière n'est pas la marâtre que l'on connaît, elle est plus complexe : elle n'est pas tant jalouse de la beauté de Blanche-Neige que de sa capacité naturelle à se faire aimer et respecter.
La fin m'a cependant un peu laissée sur... ma faim, justement. J'ai trouvé que l'histoire se finissait trop vite et j'ai été un peu déçue par la tournure des événements.
Mais ce roman reste une très bonne découverte, notamment pour tous les amateurs de réécriture de contes.

par Artemisya
Contes des Royaumes, Tome 2 : Charme Contes des Royaumes, Tome 2 : Charme
Sarah Pinborough   
Après la lecture du premier tome qui m'avait un peu déçue ou alors j'en attendais trop, j'avoue que pour la suite, j'en attendais bien moins. Après j'avais beaucoup aimé le côté revisité de façon adulte. Et j'ai été enchanté de revoir ce côté-là malgré qu'il soit un peu plus timide. Cette fois, on se plonge dans l'histoire de Cendrillon, mais avec beaucoup de modifications, une fois de plus je n'ai que le Cendrillon de Disney comme comparaison. Cette Cendrillon là est plus jalouse, un peu plus amer et un peu plus cupide et nombriliste. Ça change et en même temps ça ne m'a pas empêché d'avoir pitié d'elle et de me dire la pauvre. Mais il y a un personnage qui diffère complètement, c'est la belle-sœur. Quand on voit la pression qu'elle subit pour que le prince la remarque, ça fait vraiment peur. On découvre une belle-mère toujours aussi méchante et avide d'une vie royale. Il faut savoir que les trois livres de Sarah Pinborough se lisent les uns après les autres. Parce que mine de rien, on retrouve des personnages du premier tome. Comme la méchante Reine de blanche-Neige, mais aussi le chasseur. Du plus, on a un mélange avec les autres contes, ce que j'aime beaucoup, on a une impression que les personnages de contes vivent une autre vie en dehors de ce que les textes nous en disent. Comme si une fois le livre refermer, ils vivent leur vie loin de notre regard. Et c'est vraiment dans ce tome-là que j'ai vu cet aspect. Parce que mine de rien, il ne faut pas s'attendre à ce que la princesse épouse un prince, comme on peut être amener à le penser. Après je n'en dirais pas plus sur l'histoire, elle est mignonne, mais je n'ai pas été emballé par le déroulement, par contre je me suis vite retrouver aspirer dans l'univers et les pages ont vite défilé. Mais je n'ai pas eu le petit truc qui fait que j'ai aimé ma lecture. Enfin, c'est assez compliquer à expliquer et en même temps mon ressenti est assez contradictoire. Je crois que pour une fois je n'arrive pas à faire mon avis lol. Il faut surtout retenir qu'on a une grosse d'ose d'originalité sur le fait que la méchanceté ressort beaucoup plus que le côté cucul de Disney, qu'on a un côté adulte sympa. Mais ne vous attendez pas trop à lire l'histoire de Cendrillon que vous connaissez et surtout retenez bien les personnages vus qu'ils se croisent apparemment souvent dans leur monde.

En conclusion, je ne sais pas si j'ai aimé ou pas lol. Je retiens toujours le côté original de l'histoire, le mélange des contes et cette impression qu'on découvre un monde où tous les personnages des contes vivent. Il y a une écriture fluide et simple, du coup, je me suis assez vite plongé dans le livre et j'ai vite dévoré les pages, mais l'histoire ne m'a pas plus que ça transporter. Mais malgré ce côté un peu amer, je compte bien lire le troisième tome parce que je suis très curieuse de voir ce qui va arriver à la belle au bois dormant.

par Lily01
Contes des Royaumes, Tome 3 : Beauté Contes des Royaumes, Tome 3 : Beauté
Sarah Pinborough   
Beauty a été une lecture assez agréable et rapide. Je l'ai lu en version originale et il est mieux que Poison qui m'avait vraiment laissé un sentiment de déception. Dans ce tome-ci, l'auteur mêle bien plus d'histoires de contes de fée en une seule trame. L'histoire change vraiment par rapport au conte habituel.
Une lecture que je conseille donc à ceux qui aime redécouvrir les contes ... sous un jour nouveau ;)

par arya22
La Communauté du Sud, Tome 1 : Quand le danger rôde La Communauté du Sud, Tome 1 : Quand le danger rôde
Charlaine Harris   
Je suis tombé sur la série TV totalement par hasard, à laquelle j'ai tout de suite accrochée (malgré les quelques scènes "hot", mais je pense qu'aujourd'hui il en faut plus pour choquer ^^). Juste en passant l'acteur qui joue Eric trop sexy =p.
Sinon pour parler de ce premier tome, l'histoire est un peu différente de la série, mais je ne suis pas déçue, au contraire! Impatiente de connaitre la suite !

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode