Livres
559 157
Membres
607 828

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Sissireadingbooks : Mes envies

Au-delà des étoiles, Tome 1 Au-delà des étoiles, Tome 1
Beth Revis   
Ouaw ! Moi qui attendais beaucoup de ce roman, je ne suis pas, mais alors pas du tout, déçu de lui. Across The Universe est touchant, angoissant, à mi-chemin entre le thriller, la dystopie et la science-fiction. Un cocktail explosif, qui ne pourra que vous plaire.
En effet, ce roman regroupe trois styles, tous aussi bien exploités les uns que les autres. Laissez moi vous expliquer pourquoi. Au départ, on suit l'histoire à travers les yeux d'Amy. Adolescente de dix-sept ans, elle va devoir embarquer à bord d'un vaisseau spatial. Son but ? L'emmener elle et les 2312 autres passagers sur une nouvelle planète. C'est le début d'un très long voyage, qui devrait durer exactement trois cents une années. Mais comment tenir trois siècles en restant en vie ? La réponse est simple : Amy va devoir se faire cryogénisée. On suit avec elle le procédé de cette manœuvre, et c'est atroce. J'ai eu beaucoup de mal à lire les passages où Amy devait se faire congeler. Elle souffre, énormément, mais pas seulement physiquement, moralement aussi. Elle doit abandonner la Terre, quitter son petit-ami, ses amis, son ancienne vie. Elle doit lâcher prise. J'ai été très touché par ce personnage. Amy une héroïne émouvante et attachante. Je regrette de l'avoir déjà quitté.
Une fois la douleur passée et que le froid s'est emparé d'elle, elle s'endort, et le voyage commence. A partir de là... Ouaw. On découvre cette fois l'histoire du point de vue d'Elder, un jeune homme de seize ans. Il sera le prochain leader du vaisseau, une fois que l'homme au-dessus de lui sera décédé. Cet homme, c'est Eldest. En anglais, Eldest signifie "le plus vieux", et il y a une raison à cela. Comme vous l'aurez compris, c'est la personne la plus vieille du vaisseaux. Il a alors toute l'autorité dans un monde vraiment troublant. En effet, plus on avance dans le roman, plus on se rend compte que l'univers du vaisseau est oppressant !
Pas de ciel, celui-ci est remplacé par une sorte de voûte géante en métal. Pas de soleil, une lampe géante le remplace. Et donc... Pas vraiment d'échappatoire. Mais à quoi bon en chercher une ? Tout semble aller pour le mieux. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences. Le vaisseau Godspeed possède une foultitude de secrets qu'il préférerait bien garder enfouis.
C'est donc dans ce monde inédit et angoissant qu'on découvre l'histoire. A la fois sous le regard d'Amy et celui d'Elder. Les chapitres sont alternés, et c'est vraiment une très bonne idée. J'ai adoré pouvoir voyager à travers deux regards. Mais passons, d'autres choses plus importantes sont à venir ! En effet, dans ce monde en apparence parfait, un énorme problème va survenir... La cabine de cryogénisation d'Amy va dégeler, livrant alors celle-ci à elle-même. Son réveil est une nouvelle fois très difficile à lire. Ca fait mal de la voir subir autant de peines. Mais grâce à Elder, elle va réussir à s'en sortir.
Haaaa, ces deux là, qu'est-ce qu'ils m'ont fait rêver ! Elder, au moment où il voit Amy pour la première fois, tombe raide dingue d'elle. Mais attention, on ne nage pas dans le "elle est à moi pour toujours, je sais que c'est elle..." ici. Non. Là, ce coup de foudre est juste magnifique. Dans un vaisseau où tout le monde se ressemble, où la civilisation est mono-ethnique, où les humains ont tous la peau mâte, les yeux marrons et sont tous bruns, Amy est une chose fascinante. Ses cheveux rouges, sa peau blanche comme de la neige et son regard vert émeraude ont ébranler toutes les certitudes d'Elder. Et si l'idée de congeler tout le monde n'était pas la bonne ? Et si Amy avait un rôle des plus importants à jouer dans cet univers étouffant ?
Mais pas le temps de se poser plus de questions, le problème recommence. Des cabines de cryogénisation se mettent à dégeler de plus en plus vite, de plus en plus nombreuses. Certains de leurs "habitants" meurent, d'autres ont la chance de pouvoir s'en sortir. Mais pourquoi faire cela ? Et surtout, qui ? Elder et Amy vont alors se lancer à la recherche du tueur. Mais il ne peut pas être bien loin... Personne ne peut s'échapper du vaisseau. Le tueur est donc tout proche d'eux...
Rien que d'y repenser, j'ai envie de replonger ! Nous sommes vraiment happés dans un monde mystérieux, où les règles du dictateur Eldest ( il n'y a pas d'autres mots pour qualifier cet homme affreux, que je déteste ) sont plus qu'étranges, et tout le monde les exécute sans rechigner. Le monde dystopique d'Amy et Elder est fascinant, et le lieu dans lequel nous sommes emportés et vraiment génial à découvrir. Un vaisseau voguant au beau milieu de l'espace, que personne ne peut localiser sur Terre c'est vraiment inquiétant, non ?
C'est donc dans cette atmosphère menaçante et alarmante qu'on avance. Entre problèmes techniques, meurtrier en cavale et histoire d'amour magnifique, autant se le dire, on ne peut pas respirer une minute ! L'histoire est autant exaltante que sombre, et nous conquit de la première à la dernière page. La partie dystopique/science fiction/thriller est vraiment très bien recherchée, et j'ai adoré partir à la recherche du tueur dans ce monde à couper le souffle. Le côté romance est vraiment très bien abordé, j'ai fondu à chaque baiser entre les deux protagonistes. Que dire de plus ? Ce livre est superbe, achetez-le dès que possible !

par Jordan
Marquer les ombres, Tome 2 Marquer les ombres, Tome 2
Veronica Roth   
Encore un livre des plus réussis à l'actif de cette grande auteure qu'est Veronica Roth ! La conclusion de cette duologie exceptionnelle nous tient en haleine jusqu'au bout.
Tout d'abord, une des grandes forces du roman est sans aucun doute le cadre spatio-temporel extraordinaire. On pourrait dire que c'est simplement un décor normal pour un roman de science-fiction , ce qui est totalement vrai. Une nouvelle galaxie, des planètes habitées par différents peuples, la magie -le flux- qui circule à travers les êtres de ces nations,... Oui, c'est vrai, c'est peut-être un peu déjà-vu, mais l'auteure à une maîtrise incroyable de son univers. On sent qu'elle n'invente pas sur le moment un truc qui l'arrange pour terminer son histoire, mais qu'elle a longuement réfléchi aux détails de son univers, y a instauré des traditions et coutumes, des croyances,... C'est toute cette maîtrise qui fait que le cadre devient si particulier et original.
Ensuite, comment ne pas citer les personnages hauts en couleurs de ce roman ! À commencer par Cyra. Elle est forte et courageuse, elle a traversé des épreuves que personnes ne devrait connaître un jour. Ça l'a endurcie. C'est pour cela que ses choix ne sont pas toujours géniaux, mais elle pense à ses objectifs avant de penser à sa petite personne, même si elle craque à certains moments, c'est une personne admirable. Je pourrais dire La même chose d'Akos. Les objectifs avant ses besoins personnels. La vie des autres avant la sienne. J'ai également apprécié Teka, avec son caractère de cochon qui m'a valu quelques rires.
L'action est bien présente dans la roman. Le rythme est bien soutenu. Je n'ai pas eu une seconde de répit, sauf au début, le temps de remettre l'histoire en place. J'ai englouti les 200 dernières pages ( à peu près la moitié du livre ) d'une traite. Ça contribue fortement à rendre le bouquin addictif, en plus de la plume de l'auteure , qui est très belle. Légère et humoristique, elle est tout ce qu'il y a de plus agréable à lire.
Je terminerais par dire que le livre contient quelques rebondissements , qui sont juste imprévisibles. Personne ne pourra se vanter d'avoir deviné quelque chose à l'avance.
En bref, un roman à lire !

par Chloe7
What Light What Light
Jay Asher   
Un livre très banal, qui n'a pour lui que son côté passe partout et ennuyeux... En plus le côté cul-cul la praline descend le livre.
Smoke & Mirrors, Tome 1 : La Cité des mirages Smoke & Mirrors, Tome 1 : La Cité des mirages
Lily Haime    Rohan Lockhart   
http://www.bookkyuden.com/pages/la-bibliotheque/les-livres/titre/a-d/c-d/la-cite-d-agora.html

Ce premier opus de la saga, Les Nébuleux, ne permet pas de savoir quelle direction les auteures veulent donner à leur œuvre.
Le style est perturbé par un trop grand nombre de phrases courtes qui donne un effet de listing à l’ensemble.

L’intrigue n’est pas aboutie et part dans tous les sens, sans pour autant approfondir ce qui est vu. Ce manque de profondeur n’est pas dû au fait qu’il s’agisse du premier volet, mais bien au fait qu’il y ait un manque flagrant d'un retravaille de l’idée générale.
Rien ne s’arrange avec l’univers, où le stratagème des notes de bas de page détruit la possibilité de donner un encadrement bien construit à l’intrigue et aux personnages, pour s’épanouir pleinement.

Le pire étant que tout ce réveil juste à la fin, ce qui prouve que les auteures pouvaient faire beaucoup mieux, que ce qu’elles ont servi tout du long.

par choupie-s
Wild Beauty Wild Beauty
Anna-Marie McLemore   
For nearly a century, the Nomeolvides women have tended the grounds of La Pradera, the lush estate gardens that enchant guests from around the world. They’ve also hidden a tragic legacy: if they fall in love too deeply, their lovers vanish. But then, after generations of vanishings, a strange boy appears in the gardens.

The boy is a mystery to Estrella, the Nomeolvides girl who finds him, and to her family, but he’s even more a mystery to himself; he knows nothing more about who he is or where he came from than his first name. As Estrella tries to help Fel piece together his unknown past, La Pradera leads them to secrets as dangerous as they are magical in this stunning exploration of love, loss, and family.
Winner, Tome 1 : The Curse Winner, Tome 1 : The Curse
Marie Rutkoski   
Ce livre est sublime! On y trouve des sujets forts comme l'esclavage, la guerre entre deux peuples, et bien sûr un amour impossible au milieu de tout cela. Des personnages très complexes, avec des personnalités bien recherchées, un scénario haletant, The Curse est un roman très complet qui m'a énormément plu.

par LucyYy
Amber Farrell, Tome 1 : La Morsure du serpent Amber Farrell, Tome 1 : La Morsure du serpent
Mark Henwick   
http://www.my-bo0ks.com/2018/09/amber-farrell-tome-0.5-origine-et-tome-1-la-morsure-du-serpent-mark-henwick.html

J'étais plus qu'enthousiaste à l'idée de découvrir une nouvelle série bit-lit chez Milady. Généralement je suis assez friande de ce genre et j'étais vraiment curieuse à l'idée de rencontrer Amber Farrell qui suite à une attaque dévastatrice doit quitter l'armée. Cependant, elle n'est plus vraiment la même depuis. J'étais d'autant plus pressée puisqu'elle devient par la suite détective privé et autant vous dire qu'après Kate Daniels j'avais hâte de découvrir cette héroïne-ci.

Commençons par le commencement. Déjà je trouve que c'est une super idée d'avoir sortit la nouvelle Origine en lot avec le premier tome. C'est super sympa et ça permet de poser les bases de l'histoire. Bien souvent, les nouvelles passent à la trappe, du coup, j'en étais ravie.

Maintenant parlons un peu du contenu. A la lecture de la nouvelle, je n'ai pas spécialement adhérer à la plume de l'auteur. Je trouvais le rythme assez lent et l'héroine ne m'avait pas spécialement marqué. Cependant, je n'avais pas envie de juger l'histoire sur une petite nouvelle c'est donc la raison pour laquelle j'ai laissé quelques jours passer pour me plonger dans le tome 1, la morsure du serpent.

Et là, rebelote. Finalement, ce n'était pas une si bonne idée que mon esprit pense à Kate Daniels lorsque Amber Farrell devient détective. Pourquoi ? Eh bien parce que malheureusement elle ne lui arrive même pas à la cheville. Là où Kate a du piquant et du répondant, Amber est assez lisse et n'a pas vraiment d’interactions avec les autres. Les affaires de Kate m'ont de suite emballée alors qu'avec Amber Farrell je ne me suis pas sentie embarquée pire que ça même, j'ai trouvé ça assez long...

Alors forcément quand on accroche pas à l’héroïne qui avouons-le n'a quasiment pas de dialogue avec les autres, on tourne vite en rond. C'est dommage car au final, si les personnages secondaires étaient plus présents ça aurait gagné en dynamique.

Second point non négligeable, je n'ai pas non plus été fan du style de l'auteur. C'est beaucoup de descriptions et quelque part ça alourdissait le tout. Alors certes l'action est présente mais je n'avais pas l'impression qu'il se passait grand chose.

Enfin, je m'attendais à beaucoup d'humour (une fois de plus mon esprit repense automatiquement à Kate Daniels) mais pour ma part, je n'ai pas souris une fois tout au long de ma lecture... Suis-je à ce point insensible à l'humour ?

En conclusion, après une nouvelle et un premier tome pas super, je pense que le verdict est tombé, je n'ai pas aimé ce début de série et j'en ressors vraiment déçue car j'étais ravie de retrouver un genre que j'affectionne. De mon côté je vais sans doute me replonger dans Kate Daniels !

par Carole94P
Never Never, Intégrale Never Never, Intégrale
Colleen Hoover   
Chronique : http://leschroniquesdenounett.blogspot.com/2018/08/chronique-litteraire-never-never-de.html

Ce livre était sorti aux Editions Hugo Roman mais en 3 tomes (Saisons 1, 2 et 3). Je ne voyais pas trop l'intérêt de les acheter à ce moment là, d'autant qu'ils faisaient de mémoire une centaine de pages chacun.
Alors, j'ai attendu la sortie d'une intégrale, et c'est chose faite : l'intégrale des 3 tomes est sortie aux éditions Pocket dont le prix est inférieur à celui d'un tome (!!).

Il s'agit là de mon premier Colleen Hoover, une auteure dont j'entends déjà parler depuis quelques années mais je n'ai pas eu encore l'occasion (ou je n'ai plutot pas pris le temps) de la lire avant Never Never. Et pourtant, j'ai quelques livres de cette auteure qui attendent gentiment dans ma PAL !

Je dois avouer que pour mon premier livre de cette auteure, je suis assez déçue, j'ai vu beaucoup d'avis positifs sur sa bibliographie en général, j'avais donc placé la barre très haute, je pense.

L'histoire de Never Never est assez originale : 2 ados qui perdent la mémoire au même moment, au même endroit. Un intrigue qui est assez bien plantée.
Les personnages sont très attachants et on les suit avec beaucoup d'intérêt et de curiosité. Ils essaient de découvrir pourquoi tout cela leur arrive en menant leur petite enquête. On découvre tous les éléments en même temps qu'eux.
Au fil des pages, on s'attache de plus en plus aux personnages et on essaie d'anticiper la fin. Des indices sont semés au fil des chapitres.
Il y a beaucoup d'émotions car on comprend leur désarroi et on les voit se redécouvrir plusieurs fois et c'est ça l'originalité de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé la plume des auteures qui est fluide et facile à lire : c'est un page-turner.
On se laisse emporter sans souci.

On passe par plein d'émotions différentes et de façon intense car Silas et Charlie sont à fleur de peau tout au long du récit : regrets, rancœurs, reproches, colère ou encore tristesse nous accompagnent. Pourtant, ce qui est beau c'est que les deux personnages s'accrochent malgré tout car ils veulent comprendre.

Je pense que cette histoire aurait pu être plus approfondie et mieux exploitée car j'ai été très déçue de la fin et des explications données car on attend 3 tomes durant pour savoir enfin !!
J'ai trouvé la raison de leur perte de mémoire tirée par les cheveux...
Car, il faut se le dire, au fil de l'avancée de l'histoire et selon les péripéties des personnages, je me suis imaginé des scénarios divers et variés, assez ficelés mais il n'en est rien...
De plus, des indices ont été laissés de coté sans explication.

Bref, cette fin bâclée a rendu ma lecture amère, et mon premier Hoover n'est pas vraiment ce que j'espérais.. qu'en sera-t-il du prochain ?.?..
Le Clan MacDougall, Tome 2 : La Belle de Findley Le Clan MacDougall, Tome 2 : La Belle de Findley
Suzan Tisdale   
J’avais adoré le premier tome de la série. Il en a été de même pour ce deuxième tome. La force de cette série est sans conteste son originalité. L’auteur a su faire preuve de créativité, avec des intrigues imprévisibles et novatrices.
Tout d’abord avec des personnages anguleux. Loin, très loin des carcans plutôt lisses du genre : Findley, un héros sans titre, sans fortune, sans lignée qui n’a pour lui que l’estime que les gens lui portent ; et Maggy, une héroïne veuve, mère d’une famille nombreuse qui traîne après elle des secrets douteux. Face à eux un méchant, vraiment méchant, à la limite de la démence et de la perversion qui n’hésite pas à s’en prendre aux femmes, aux personnes âgées et aux enfants. C’est d’ailleurs tout un village qu’il va décimer en guise de demande en mariage à Maggy. Il leur fallait une intrigue à la hauteur et l’auteur ne leur fait pas défaut avec un road-trip où les héros ne manquent pas de temps pour s’étriper, mais aussi développer une complicité douce et profonde. Ensemble, ils vont s’associer pour faire face au Buchanan (le méchant plus que méchant) et récupérer l’un des petits de Maggy ! Leur route sera longue et minutieusement semée d’embûches, attendues et inattendues, et cela jusque dans les toutes dernières pages !

par Biibette
The Dead List The Dead List
Jennifer L. Armentrout   

J'ai beaucoup aimé ce roman qui change plutôt d
du style habituel de JLA (Romance contemporaine ou fantastique).

Le thriller lui va bien ..

Le thème n'est pas très original en soi et rappelle "scream" mais l'histoire est bien menée avec pas mal d'action.

J'avais quand même deviné l'identité du tueur avant la fin...

Je le recommande, en lecture gratuite sur Wattpad

par LJ51

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode