Livres
559 166
Membres
607 966

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de StephanePiers : Mes envies

Les Chroniques du Magicien Noir, Tome 3 : La Reine Traîtresse Les Chroniques du Magicien Noir, Tome 3 : La Reine Traîtresse
Trudi Canavan   
Si il est une chose que les 2 précédentes trilogies de Trudi Canavan (Chronique du Magicien Noir et L’Âge des Cinq), c'est bien que l'auteure conservent énormément de cartouches pour son tome finale, allant jusqu'à nous donner des seconds tomes presque insipides (L'Âge des Cinq, tome 2 : La Sorcière indomptée). Après 2 tomes plaisants à lire mais manquant de véritables accroches, c'est avec une impatience non dissimulé que je me suis mis à la lecture de "La Reine Traîtresse". Et bien je peux dire que je suis tombé de haut.
Si le talent d'écriture est toujours là, le récit manque de véritable action ou plutôt d'implications des personnages. Les événements sont présent, rien à redire là-dessus mais nos protagonistes ne sont que spectateurs et donnent l’impression de regarder les événement par la fenêtre du second étage.
Sonea semble surtout faire du tourisme en compagnie de Regin. Si je n'ai rien contre l'évolution de ce dernier, je trouve que l'auteure ne parvient pas à réellement retranscrire la relation et les sentiments qu'il entretien envers Sonea. Danyl quand à lui semble surtout servir d'observateur tandis que Cery fera du surplace jusqu'à un dénouement certes, imprévisible mais un tantinet risible.
Le seul personnage à vraiment sortir du lot est Lorkin qui nous évitera de complètement sombrer dans l'ennui même si tout comme "L'Apprenti du Magicien", l'auteure ne parvient pas à retranscrire les batailles pour au final les expédier en quatrième vitesse et sans réellement impliquer le lecteur.

Un tome 3 qui ne rehaussera donc pas le niveau de cette seconde trilogie du Magicien Noir un peu trop ronflante. Une amère déception au vu de mes attentes et le regret que l'auteure n'ait pas laisser sa première trilogie tranquille d'autant que "Le Haut Seigneur" demeure un de mes meilleurs livres à ce jour.


par Caly
Les Chroniques du Magicien Noir, Tome 2 : La Renégate Les Chroniques du Magicien Noir, Tome 2 : La Renégate
Trudi Canavan   
Pas de grands changements quand à la continuité pour ce second tome avec des points de vues qui restes sensiblement les mêmes:
-Dannyl, qui est de retour au Sachaka, continue sa quête quand à compléter les pages manquantes de l'histoire de la Kyralie. Malheureusement pour lui, le départ de Lorkin chez les Traitresses est mal perçus et plus personne ne l'invite pour que ce dernier puisse consulter les bibliothèques privées.
-Lorkin quand à lui vit désormais chez les Traitresses. Il aimerait apprendre la fabrication des pierres magiques et permettre d'ouvrir des négociations entres la guilde et les Traitresses mais sa quête piétine. Ces dernières portes un gros intérêt sur la magie de Guérison que Lorkin souhaite préserver sans l'accord de la Guilde mais cela n'est pas du gout de toutes les Traitresses.
-Lilia est une jeune Novice un peu quelconque au sein des Novices. Sa rencontre avec la novice Naki va se transformer en amitié et plus si affinité. Naki qui est belle et populaire et qui n'hésite pas à faire quelques bêtises de temps à autres... Jusqu'au jour ou Naki montre à Lilia un livre avec lequel on pourrait apprendre la Magie Noire.
-Sonea est toujours en quête du magicien renégat Skellin avec l'aide de son ami voleur, Cery. Alors que son enquête piétine, Sonea est appelée pour un meurtre causé par la Magie Noire et qui pourrait être dû à deux novices imprudentes.

Comme je l'ai dit un peu avant, pas de grand changement avec ce tome et voila qui est bien dommage. La continuité du premier tome ce fait un peu trop ressentir et les événements s'enchainent sans vraiment de surprises. Le personnage de Dannyl conserve même un rôle identique depuis le second tome de la première trilogie (La Novice). J'ai donc eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire de ce second tome et si cela s'améliore par la suite, l'élément de surprise n'est, quand à lui, jamais réellement présent. On sait plus ou moins comment cela va se dérouler et on se contente de suivre les petits cailloux blancs. Même l'assassinat par Magie Noire dans la cité d'Imardin se révèle sans la moindre surprise.
Du coup, on suit les aventures de nos protagonistes sans déplaisir mais sans non plus l'aspect addictive que l'on espère tant retrouver depuis le tome 3 de la Première trilogie (Le Haut Seigneur). Le talent de Trudi Canavan est bien présent et reste un plus indéniable au roman mais cette fois encore, il manque cette étincelle.
Les regards se tourne maintenant sur le troisième et dernier tome de ces Chroniques. Trudi Canavan a déjà montré dans le passé sa tendance à ne dévoiler ses cartes que dans le dernier tome et il semble que sa troisième trilogie prend le même chemin. Espérons juste que ce tome 3 sera d'un niveau comparable au Haut Seigneur qui reste a ce jour, le meilleur récit de l'auteur.

par Caly
La saga de Raven, Tome 3 : Le dieu de glace La saga de Raven, Tome 3 : Le dieu de glace
Robert Holdstock    Angus Wells   
Cette saga a été écrite par Robert Holdstock et Angus Wells sous le pseudonyme commun de Richard Kirk.

par Treillis
La saga de Raven : Volume 2, L'araignée d'émeraude La saga de Raven : Volume 2, L'araignée d'émeraude
Robert Holdstock   
Dans la lignée du premier, toutefois ce tome ci est plus abouti.

https://voyagecodex.wordpress.com/

par ilks
Lila Black, Tome 5 : Down to the Bone Lila Black, Tome 5 : Down to the Bone
Justina Robson   
Lila Black faces her greatest challenge yet as she takes herself, her dead lover and the AI in her head into death’s realm. The Quantum Gravity series, set in a world where our reality mixes with other dimensions that are the homes to Faeries, elementals and demons, is unique in modern SF – a series that is willing to incorporate legend, myth and magic while maintaining a rigorous approach to scientific and psychological reality. And in Lila Black, Justina Robson has created an enduringly strong yet quirkily human and flawed heroine.

par TuathaDé
Lila Black, Tome 4 : Chasing the Dragon Lila Black, Tome 4 : Chasing the Dragon
Justina Robson   
Lila Black returns in the fourth volume of high-octane, high-magic, high-tech adventures.

Ever since the Quantum Bomb of 2015 things have been different; the dimensions have fused and suddenly our world is accessible to elves, demons, ghosts and elementals and their worlds are open to us. Things have been different for Special Agent Lila Black too: tortured and magic-scarred by elves, rebuilt by humans into a half-robot, part-AI, nuclear-fueled walking arsenal, married to a demon and in love with a recently-deceased elf. It was confusing enough before she was catapulted fifty years into her own future.

Returning to the life of a guns-blazing secret agent, Lila finds herself having inherited all of her former boss's old offices and whatever mysteries they contain, as the elf has done a runner some fifty years previously. Appointed head of the new android division, she can see all too clearly what lies in store for her if the growth of the alien technologies in her cyborg body continue unchecked.

But there are more immediate concerns. Like resurrecting her lover, Zal. And her husband, the demon Teazle, is embroiled in a fatal plot in Demonia, and her magic sword is making itself happy as a pen whose writing has the power to affect other worlds. The world is off its rocker and most everyone is terrified of faeries.

And all the while, she hears the voices of the machine material projections of an immaterial form, The Signal. The Signal talks constantly if only she knew what it meant.

Chasing the Dragon is bright, fast moving and accessible SF that mixes in fantasy and a cool cult-lit sensibility to create a series that will appeal to all fans of Laurel K. Hamilton and Peter Hamilton alike.

Bon désolée, encore une fois, je mets un résumé en anglais, n'étant pas la mieux placé pour le traduire...

par emy27
Lila Black, Tome 3 : Destination Faerie Lila Black, Tome 3 : Destination Faerie
Justina Robson   
J'ai nettement préféré les deux premiers tomes, quelques passages encore un peu longs sinon encore de l'action avec l'équipe au complet.

par so_26
Lila Black, Tome 2 : Ascenseur pour Démonia Lila Black, Tome 2 : Ascenseur pour Démonia
Justina Robson   
Que dire de plus que toi Gauffrette? C'est vrai que le tome 2 est meilleur que le premier. Par contre la trame de l'intrigue principale, je ne l'ai pas parfaitement saisie... il me semble qu'il y ait plusieurs intrigues segondaire et aucune vraiment dominante... Si quelqu'un peut m'éclairer.. ?[spoiler]Même le secret de Zal qui est au départ "l'intrigue clé" n'est pas suivie ni ne semble tellement intéresser les protagonistes du livre[/spoiler]

par Ellie
La Reine rouge La Reine rouge
Lois McMaster Bujold   
Le vide intersidéral ?

On s'intéresse dans cet opus à Cordelia Vorkosigan. Son histoire ? Non, elle a déjà été évoquée dans un précédent roman. Aral est mort. Miles est Auditeur, marié, père d'une famille nombreuse et heureux. Mais Cordélia est Bétane et a encore des choses à vivre, notamment avec l'aide de camp de feu Aral. Vraiment ?

Bujold a fait le tour de son univers. Miles n'a plus rien à prouver. Elle aurait pu continuer avec son super enquêteur et poursuivre dans la lignée de Cryoburn (et faire mieux, parce qu'il faut avouer que malgré un commentaire un peu trop dithyrambique de ma part, ce tome n'étais pas si jojo). Non pas ce coup-ci.
Bujold a fait le tour de ses personnages. Mark et même ce « stupide » Ivan. (dans, cette fois une réussite : L'alliance).

Que reste-t-il donc ? Ben rien. Un tome totalement sans intérêt. Sans histoire, sans suspense, sans sens of wonder. Juste pour dire qu'elle soutient les bisexuels qui s'assument, qu'elle est probablement pro GPA et don de gamètes. Et que les veuves peuvent refaire leur vie.

OK, mais nous on s'en fout, on veut vibrer, on veut rire, on veut revenir aux essentiels. Mme Bujold, il est temps, soit de trouver un nouveau personnage de la saga et s'éclater avec (un enfant de Miles par exemple), soit de changer de série.

par Fnitter
L'Alliance L'Alliance
Lois McMaster Bujold   
Un tome hors-série fun et agréable ! On trouvera l'humour bien présent dans cette série, de l'aventure, un peu de romance et plein de tendresse pour tout les autres personnages que l'on retrouve brièvement dans cette histoire.

Ivan Vorpatril est un personnage récurant dans la saga Vorkosigan, mais c'est la premier tome où on voit enfin son propre point de vue et pas celui de Miles le concernant ("Cretin !"). Ce tome est un one-shot et peut très bien être lu sans avoir connaissance des autres mais je ne le recommande pas vraiment parce qu'une bonne partie de ce qui le rend intéressant sont les références aux autres personnages de la saga.

Ivan reçoit la visite de By Vorrutyer, un de ses cousins qui travaille comme espion sous couverture pour la Imp. Sec. (sécurité impériale). Celui ci a besoin de lui pour séduire une jeune femme, Tej, qu'il trouve suspecte et obtenir des informations d'elle. Ivan fini par accepter mais alors qu'il commence à se rapprocher de Tej, il se retrouve assommé par la compagne de celle ci, Rish, et se réveille ligoté à une chaise. A ce moment la deux intrus s'introduisent par la fenêtre de la pièce ou il est enfermé et Ivan comprend qu'ils ont pour mission d'enlever les deux femmes. Évidemment qu'il va tout faire pour empêcher la catastrophe d'arriver, même si il est lui même dans une position inconfortable ....

Plein de questions commencent à se poser, qui sont les jeunes femmes? Pourquoi sont-elles en danger? Qui souhaite les enlever? Quel rôle joue By dans cette affaire?

J'avoue que rien que pour découvrir enfin Ivan j'avais envie de lire ce tome. Celui ci était toujours plus ou moins en background des autres tomes, le cousin incapable de Miles, celui qui gâchait toujours ses talents et son intelligence par sa fainéantise assumée. Du coup ça fait vraiment du bien d'enfin le suivre comme personnage principal, histoire de voir si Miles avait raison à son sujet ou pas.

Et bien ... un peu en fait. En fait Ivan est du genre à se laisser aller. A 35 ans il n'a pas encore fait grand chose de sa vie si ce n'est être pris dans les intrigues de Miles. Si on ne lui force pas la main il reste dans sa routine et n'est pas du genre à aller au devant de l'aventure. Mais ça n’empêche pas qu'il a une grande intelligence sociale. Il nage confortablement dans les hautes sphères du pouvoir barrayaran, connait la politique comme sa poche et est très à l'aise au milieu de tout ce monde.

J'ai franchement bien apprécié ce personnage, il est intelligent et finalement quand on le pousse un peu il commence à mettre enfin en œuvre sa petite cervelle. C'est un home astucieux et très loyal. Il a toujours un air je-m'en-foutiste mais c'est juste parce qu'il a envie qu'on le laisse tranquille.

J'ai aussi bien apprécié Taj et Rish, leur éducations Jacksoniène leur donne en fait une vision totalement différente de la situation général dans tout le tome. Ivan a beau leur expliquer les choses telle qu'il les voit, et c'est d'ailleurs ce qu'il fait de mieux, analyser la politique barrayaran, elles pensent toujours qu'il y a des sous-entendus ce qui les amène à compliquer tout. C'est un point qui entrainera d'ailleurs pas mal de quiproquos bien marrant sans parler du fait qu'elles voient les personnages qu'on connait bien sous un tout autre angle ce qui rajoute à l'humour déjà présent.

Ce tome est définitivement une petite friandise destinée aux fans de la saga. C'est avec un grand plaisir qu'on retrouve Miles, Ekaterin, Gregor, Simon Illyan ou Lady Alys, avec même quelques apparitions de Cordelia et Aral Vorkosigan. L'humour est définitivement présent, les situations absurdes se mêlant à une intrigue du genre habituel de la saga, centré sur la famille et la politique de Barrayar. Le gros changement est bien sur le coté plus cérébral et passif d'Ivan comparé à la boule d'énergie qu'était Miles.

Bon avec un peu de recul ce tome avait quand même quelques lenteurs vers le milieu, la situation restant bloquée pendant pas mal de temps. Mais l'humour est toujours présent et les relations entre les personnages évoluent pas mal durant ces moments la donc ce n'est jamais du temps perdu.
Au final Ivan n'atteint pas tout à fait le niveau de Miles mais il s'en sort tout de même avec les honneurs et toujours en finesse.

16.5/20
http://delivreenlivres.blogspot.com/2018/07/la-saga-vorkosigan-tome-16-lalliance-de.html

par lianne80

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode