Livres
567 647
Membres
622 268

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Toola33 : Ma PAL(pile à lire)

Hell's bikers, Tome 1 : Bly Hell's bikers, Tome 1 : Bly
Jessie Moon   
Un roman de bikers qui change un peu de d'habitude ! J'ai trouvé que malgré que cet univers soit bien présent, il n'est pas non plus omniprésent. Je m'explique : d'habitude, dans les intrigues de bikers, on parle des affaires du club, et de tel cartel méchant, etc... Ici, l'histoire reste concentrée sur la vie de Tessalia et de ses proches ce que j'ai trouvé top. On a notre dose de motards sans toutefois faire une overdose !
Le bémol pour moi est le prologue qui va un poil trop loin et qui, pour ma part, m'a enlevé ma surprise !
J'ai trouvé l'écriture fluide. Jessie Moon est faite pour écrire des scènes d'actions. Malgré quelques dialogues qui tournent à vide avec des réactions assez moyennes, j'ai trouvé le récit convaincant et puissant. Il en arrive des choses à Tessalia et à ses proches ! L'auteure est arrivée juste à la limite des rebondissements : un peu plus et on basculait dans le trop. Mais ici tout va bien !
J'aime beaucoup le message qu'on tente de nous faire passer : la question de l'identité, de l'appartenance, mais également celle des croyances et des coutumes qui persistent malgré des pressions extérieurs.
J'ai trouvé Tessalia et Mona bien droite dans leurs bottes, allant jusqu'au bout de ce qu'elles pensent. Ce sont des personnages très forts à mon goût et qui m'ont beaucoup plu ! J'ai également beaucoup aimé Mani, que je trouve adorable en père. Kako quant à lui m'a semblé peu réaliste, comment l'auteure le décrit, on dirait qu'il a bientôt 20 ans et non 12 ce qui m'a assez dérangée. Et que dire de notre Bly ? Rah lala, qui ne rêve pas d'un homme prêt à tout pour notre bonheur, qui nous protège coûte que coûte et accepte tout de nous ?
Pour découvrir cet homme hors du commun ainsi que toute la bande, plongez-vous dans Hell's Bikers tome 1 !
Les anges renégats, Tome 0.5 : Sombre baiser Les anges renégats, Tome 0.5 : Sombre baiser
Sylvia Day   
Court mais aussi bon que le tome 1

Il est indispensable de commencer par le tome 1 avant d'attaquer ce tome, pour pouvoir suivre et comprendre l'histoire des Anges Renégats, à commencer par Raze, vampire sombre et solitaire, lieutenant de Syre, chef des vampires qu'on a aperçu dans le tome 1.
Alors qu'un cadavre portant la marque d'un ennemi est retrouvé devant sa porte, Raze part enquêter à Chicago. Il y rencontre Kim, une jeune femme avec qui il a une connexion puissante et qui ne semble pas le craindre. Leur histoire est courte mais très agréable à lire, j'ai beaucoup aimé ces deux personnages et leur rapprochement. On en apprend également un peu plus sur les évènements du tome 1 et notamment sur la disparition de Nikki, la femme de Torque, qui revient sur le tapis avec son lot d'interrogations.
Ce tome permet également de découvrir le clan de Syre sous un nouveau jour, et peut-être de fausser un peu la donne en ce qui concerne les relations entre les Sentinelles d'Adrian et les anges déchus.
Raze et Kim n'ont toutefois pas dit leur dernier mot dans ce court tome, une suite est prévue mais la fin proposée rend l'attente acceptable.

Argent : 7,5/10
Les anges renégats, Tome 2 : Désir sauvage Les anges renégats, Tome 2 : Désir sauvage
Sylvia Day   
Bien meilleur que le tome1
on apprend beaucoup de choses sur le passé de Vashti qui expliquent son caractère impétueux et les relations qu'elle entretient avec Syre ou Elijah. C'est aussi une superbe histoire d'amour avec des obstacles liés aussi bien à des événements extérieurs (l'affrontement "racial") qu'à leur personnalité. Comme toujours avec cet auteur, les femmes sont fortes, déterminées, et elles assument leurs désirs sans hypocrisie. J'attends la fin de la trilogie avec impatience!

par IsaR
Les Morsures du passé Les Morsures du passé
Lisa Gardner   
Un bon thriller au suspense qui nous tiens jusqu'au bout ....
bon livre.
Deux gouttes d'eau Deux gouttes d'eau
Jacques Expert   
Des jumeaux qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau, un meurtre horrible, lequel des 2 jumeaux est le coupable, on ne le découvrira qu'à la fin et Jacques Expert sait parfaitement nous mener en bateau. Un livre sans temps mort et du suspense jusqu'à la dernière page, j'ai adoré les différents retournements de situation, je vous recommande vivement ce livre.
L'Appel du coucou L'Appel du coucou
Joanne Kathleen Rowling    Robert Galbraith   
Je dois avouer qu'au début, en apprenant que Rowling avait sorti un nouveau bouquin, je n'étais pas très enthousiaste. Il faut dire qu"Une Place à Prendre" m'avait déprimé pour plusieurs jours et retenter l'expérience ne me tentait pas particulièrement....
Mais finalement j'ai craqué, ayant l'opportunité d'être aux Etats-Unis et sachant que je ne pourrais pas le retrouver en France avant un moment, je me suis donc dis "Tant pis, je teste"... Et j'ai été plus qu'agréablement surprise.

Le livre reste réaliste, sans plonger dans la noirceur d'Une Place à Prendre, et les personnages sont attachants, mais moins "kitsch" que dans Harry Potter. Cormoran Strike est un drôle de personnage dont on suit l'enquête (et les tribulations amoureuses) avec beaucoup de plaisir, ainsi qu'avec Robin, sa secrétaire temporaire, qui rajoute une touche fraîche sympathique. Le mystère est bien ficelé, mais les puristes pourraient trouver la scène de sa résolution manquant de finesse. Certains rebondissements quant à eux restent un poil prévisibles voire stéréotypés, mais c'est vraiment les seuls défauts que j'ai pu trouver à ce livre, et puis cela ne gâche en aucun cas la lecture.

Bref, he le conseille vivement, et j'en lirais la suite avec grand plaisir !

par Feather
Une victime idéale Une victime idéale
Val McDermid   
Lorsque l'on commence une série par un énième tome il est toujours à craindre que l'auteure parsème son récit de références à des enquêtes passées et qu'involontairement on se retrouve quelquefois un peu en marge du récit. Ce n'est pas le cas ici, ce serait plutôt le contraire. En effet, Val McDermid revient longuement , peut être un peu trop longuement sur l'enquête précédente. L'on a droit tout au long du récit, et plus particulièrement dans la première partie, au sentiment de culpabilité de ses personnages fétiches, à leur mal être, à leur prise de conscience de leur responsabilités dans les faits qui ont précédemment frappés leur équipe et qui a vu sa dissolution.

L'idée première de l'auteure de nous inviter à suivre un psychopathe dont les victimes ressemblent très fortement à son ex-enquêtrice s'avérait un excellent départ. Et le premier chapitre qui nous projette dans la tête du tueur à la recherche de la femme idéale est particulièrement réussi. La minutie avec la quelle il prépare ses enlèvements sa vision de la vie conjugale où la femme doit être soumise entièrement aux phantasmes de son époux, ses auto-satisfactions lorsqu'il améliore sa technicité s’avèrent glaçantes à souhait. Avec ce départ tonitruant on s'attendait à une montée graduelle dans l'horreur, le machiavélisme autant dans ses actes que dans sa folie soit omniprésente, mais malheureusement ce n'est pas le cas, l'essentiel du récit portant sur sa traque et sur le quotidien des enquêteurs et même de leur entourage.

Malgré une disparation inquiétante dés le début du roman et bientôt la découverte de la première victime, la mise en contexte dans laquelle va se dérouler l'enquête est très longue, les liens entre les différents protagonistes, leurs introspections, les relations entre l’enquêtrice de premier et sa nouvelle équipe prend près de deux cent pages avec que l'enquête principale et celle en parallèle de la disparition démarrent enfin.

Lorsque l'auteure introduit au chapitre onze une jeune femme intégrant un poste de responsabilité dans un entreprise nouvelle pour elle , l'on comprend immédiatement qu'elle est une future victime, et que l'assassin se trouve dans son nouvel entourage professionnel. A ce stade du roman le lecteur à déjà identifié le meurtrier et le suspense s'en trouve considérablement amoindri.

Malgré ces petits errements l'on prend plaisir à découvrir et à suivre le sérial killer, l'enquêtrice principale malgré un entourage qui ne favorise pas spécialement sa liberté de manœuvre avec une chef de groupe psycho-rigide, à cheval sur la manière de conduire une enquête et le peu de liberté qu'elle laisse à son équipe. Une chef d'équipe arriviste, qui fait certes cliché, mais dont les interactions avec sa lieutenante apportent du piment au récit.

La menée de l’enquête est bien réalisée, avec une fausse piste qui a du sens même si le lecteur sait pertinemment qu'elle est fausse, mais qui permet de mettre en valeur des personnages travaillés avec leur force et leurs faiblesses. Même les personnages de second plan sont soignés dans leurs moindres détails.

Le gros point fort de l'auteure c'est sa manière de conduire l'histoire, même si le début présente des longueurs ont est captivé de la première à la dernière page dans un climat, certes un peu difficile dans certaines scènes, mais qui s'inscrit de manière réussi de vie réelle. Les scènes avec le tuer et ses victimes sont oppressantes, la folie d'un homme que l'on ne connaît fort peu démontre au lecteur impuissant jusqu'où peut aller la folie d'un homme et la manière dont son enfance à modeler cette folie. On relèvera également la manière dont l'auteure nous expose les différentes manières dont ces personnages réagissent face au deuil.

Le final est peut être un peu trop rapide, un peu trop léger sur la manière dont l'enquête est résolue avec en fait très peu d'indices. En résumé une atmosphère pesante à souhait, des enquêteurs pour certains peut être un peu trop poussés dans leur descriptions, une excellente plume et une très bonne dynamique de lecture. L'on passe un très bon moment de détente : les petits errements et les qualités s'équilibrent, mais avec un roman charnière l'on se doute que ce n'est certainement pas la meilleure œuvre de l'auteure. Mais malgré un avis mitigé ce roman donne tout de même l'envie de faire plus ample connaissance avec Val McDermid.

par Goupilpm
Le Diptyque du temps, Tome 2 : Le Requiem des abysses Le Diptyque du temps, Tome 2 : Le Requiem des abysses
Maxime Chattam   
A lire absolument!!! Il faut commencer par le leviatemps tome 1.
Maxime Chattam a tapé fort, l'action, le suspense et la noirceur sont réunis.
Il y a des thèmes abordés que l'auteur n'avait pas encore exploité, et il faut le dire c'est une réussite.

par charli
Le Chant des sirènes Le Chant des sirènes
Val McDermid   
Premier épisode de la série Carol Jordan/Tony Hill, où nos deux héros font connaissance. Un thriller absolument excellent, passionnant de bout en bout. C'est sanglant, pervers, déviant... On est très loin d'Agatha Christie et Hercule Poirot !!!
Tatouage Tatouage
Manuel Vázquez Montalbán   
— S'ils ajoutaient des raisins secs et des pignons de pin à leurs épinards, et farcissaient d'herbes une dorade, mettaient du papier d'aluminium autour et le tout au four, au lieu du merlan frit, ce serait tout aussi sain, à peine plus cher, et plus original.
— Mais tu parles sérieusement, ma parole !
— Absolument. Le sexe et la gastronomie sont les deux choses les plus sérieuses qui existent.
(...) Il commanda ensuite un steack de taureau. Teresa ne lui épargna pas les commentaires déplaisants sur le monument de viande noire et sanglante qu'on lui servit.
— Manger autant, le soir et en plein été.
— Chez moi, il y a toujours du feu dans la cheminée. Même en plein été.
Teresa laissa échapper un petit rire d'actrice américaine jouant les seconds rôles, en particulier celui de la jeune paumée traînant de comptoir en comptoir à la poursuite de son rêve impossible.

par anonyme

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode