Livres
564 761
Membres
617 442

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Tyrgael : Ma PAL(pile à lire)

Le Fou et l'Assassin, Tome 1 Le Fou et l'Assassin, Tome 1
Robin Hobb   
Robin Hobb a encore frappé fort !

Dans cette suite de "l'assassin royal", première et deuxième époque, nous retrouvons un Fitz qui a la cinquantaine et qui a définitivement pris sa retraite des complots de Cour. Jusqu'à ce que ...

Je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher votre plaisir. Sachez cependant que cette suite vaut largement le détour, et que Robin Hobb ne nous déçoit pas - comme chaque fois qu'elle écrit dans l'univers des six duchés et de leur voisinage, en ce qui me concerne. C'est une auteure bourrée de talent, qui peut alterner chapitre plein d'action et description de la vie quotidienne avec le même panache, sans jamais nous perdre en route. Et une fois encore, la dernière page refermée, j'ai eu beaucoup de mal à réintégrer la réalité.

par Yomiko
Assassin's Creed, Tome 1 : Renaissance Assassin's Creed, Tome 1 : Renaissance
Oliver Bowden   
J'ai littéralement dévoré ce livre. Mais c'était avec une appréhension que j'ai l'ai commencé car je me demandais comment on pouvait écrire en ce basant sur le jeu (auquel j'ai joué d'ailleurs). Finalement je n'ai pas été déçue c'etait vraiment un pur bonheur de le lire

par _shadow_C
Assassin's Creed, Tome 2 : Brotherhood Assassin's Creed, Tome 2 : Brotherhood
Oliver Bowden   
Un deuxième tome plus passionnant que le premier. On retrouve avec plaisir Ezio Auditore , la Confrérie et Cesare Borgia, certainement le templier le plus charismatique de la série. Les dialogues sont pareils au jeu et c'est vraiment une merveilleuse manière de se plonger dans l'Histoire de cette manière. Emotions , combats et rires pendant toute la lecture garantis. Bref je recommande vivement ce livre ainsi que cette série !

par Nocturis
Le Fou et l'Assassin, Tome 2 : La Fille de l'Assassin Le Fou et l'Assassin, Tome 2 : La Fille de l'Assassin
Robin Hobb   
Il s'agit de la deuxième partie du premier tome américain.

L'histoire reprend où s'était arrêtée la première partie. Les émotions sont toujours présentes et poignantes : on sent la solitude de Fitz suite à la mort de Molly, et les nombreuses difficultés qu'il rencontre pour éduquer sa fille. Ses choix sont souvent grinçants, mais correspondent tellement au personnage... La cohérence entre sa façon particulière d'élever Abeille et son caractère à la fois secret, maladroit et confiant envers sa deuxième fille est remarquable, et donne lieu à des situations complexes. Fitz se retrouve à devoir osciller entre les invités de Flétribois dont il doit veiller à la sécurité et gérer les caprices, ses devoirs de maitre du domaine à assumer, et Abeille, qui tente tant bien que mal de trouver sa place au milieu de ce chamboulement.

Dans la première partie, nous avions eu deux chapitres du point de vue d'Abeille. Dans ce deuxième tome français, la moitié des chapitres le sont, en alternance, la plupart du temps, avec ceux du point de vue de Fitz. On ressent donc très rapidement l'importance de la fillette dans l'histoire, et les interrogations à son sujet se renforcent, notamment : [spoiler]ne serait-elle pas un prophète blanc ?[/spoiler] Ce doute, je l'avais déjà eu dans la première partie, mais les événements avec Abeille ne permettent plus de douter, et la fin du livre encore moins.

L'un des moments forts de ce livre est, incontestablement pour moi,[spoiler] la rencontre de Fitz avec le Fou. Durant les deux volumes (français), un accent est mis sur le vide ressenti par notre héros causé par l'absence de nouvelles de son ami d'enfance. L'émoi est grand quand Fitz réalise qui est le mendiant qu'il a poignardé. [/spoiler]

J'ai découvert L’Assassin Royal il y a exactement dix ans (puisque c'était en avril 2005...), et depuis Fitz est mon personnage préféré, tous genres confondus. Je ne peux que le renforcer dans sa place après la lecture de ce tome, tant j'y retrouve tout ce qui fait son charme à mes yeux : ses hésitations, son pessimisme facile, son amour sans limites pour ses proches, son intelligence fine, sa si touchante maladresse.

Dans cette deuxième partie française, il est deux éléments qui m'ont beaucoup déplus : les première et quatrième de couverture. L'illustration est un photomontage, ce que je trouve tellement dommage pour un roman d'une telle ampleur. Alors que TOUS les tomes de chez Pygmalion relatant les aventures de Fitz ont des illustrations à tomber par terre (dessins, techniques graphiques...), celle de la première partie en pôle position, nous avons droit pour ce livre à une technique qui, pour moi, ne met pas du tout le livre en avant. Mais le pire, c'est la quatrième de couverture. Habituellement, elle est ici pour donner envie de lire, donc de lancer l'intrigue, ou de la poursuivre. Hélas, celle-ci dévoile l'élément, l'événement qui retourne les tripes et fait chavirer le cœur. J'avais été prévenue que la quatrième était très spoilante et révélait la fin, donc je l'ai lue une fois le livre fini. Bien m'en a pris. C'est une véritable honte de dévoiler tant dans une accroche ! Je ne peux pas croire que ce soit du travail de professionnel.

Pour ceux qui n'ont pas encore eu ce livre entre leurs mains et qui souhaiteraient le lire, ne lisez pas la quatrième de couverture ! C'est un conseil que j'ai déjà lu plusieurs fois mais qui ne saurait trop apparaitre au vu du massacre occasionné.

Sinon, c'est toujours un bonheur de retrouver Fitz, et je m'émerveille de la créativité de Robin Hobb qui a su trouver une intrigue nouvelle pour sa nouvelle trilogie ; rien n'est redondant, tout est captivant.
Assassin's Creed, Tome 3 : La Croisade Secrète Assassin's Creed, Tome 3 : La Croisade Secrète
Oliver Bowden   
J'ai commence à lire ce livre en premier (bien que ce soit le 3ème tome) et je n'est pas était dépaysée car[spoiler]Altair a existé avant Ezio[/spoiler]. Vraiment très bon livre bien que la fin soit un peu triste

par _shadow_C
La Roue du Temps, Tome 1/22 : La Roue du Temps La Roue du Temps, Tome 1/22 : La Roue du Temps
Robert Jordan   
Amis des longues séries, bonsoir! Avec le nombre de tomes que se traine "La Roue du Temps", Robert Jordan nous développe avec profusion une fresque épique menée par une bande d'amis à laquelle on s'attache très vite. Un premier tome qui démarre plutôt bien.
La Roue du Temps, Tome 2/22 : L'Oeil du Monde La Roue du Temps, Tome 2/22 : L'Oeil du Monde
Robert Jordan   
J'ai préféré le tome 2 au tome 1 . Le premier est assez dur à lire mais dans le 2 il y a beaucoup plus d'action, certains mystères dévoilés mais tellement d'autres qui apparaisse que c'est plaisant donc la suite s’annonce merveilleusement bien !! :)
La Roue du Temps, Tome 3/22 : Le Cor de Valère La Roue du Temps, Tome 3/22 : Le Cor de Valère
Robert Jordan   
C'est une série qu'il faut pouvoir lire rapidement pour ne pas oublier les noms des lieux, des personnages ou des évènements.

par Nath56
La Roue du Temps, Tome 4/22 : La Bannière du Dragon La Roue du Temps, Tome 4/22 : La Bannière du Dragon
Robert Jordan   
Le meilleur tome depuis le début de la série.
J'avais reproché aux tomes précédents de manquer un peu d'action, bien que cela se comprenne, puisque les livres de l'édition que je lis ont été divisés en deux par rapport aux originaux. Mais dans ce tome 4, rien à dire, il se passe pas mal de choses, les choses bougent enfin. Et cette fin ! Voilà qui donne furieusement envie de lire la suite !
Les personnages sont toujours aussi intéressants et bien approfondis. Je compatis toujours autant avec Rand et Perrin - et même avec Ingtar - mais j'ai toujours autant de mal avec Matt, que je trouve très agaçant, et avec Egwene, qui est à mon avis une véritable peste égoïste, irréfléchie et insupportable. Nynaeve me plait toujours autant : voilà une femme forte, qui fait preuve de sang froid ! Avec elle, ça tabasse ! J'apprécie bien les personnages d'Elayne et Min, qu'on avait brièvement aperçu dans les tomes précédents, et qui sont ici bien plus développés, même si je ne comprends pas d'où leur vient leur fascination pour Rand. Même Verrin m'a plus, et pour une Aes Sedai, c'était pas gagné ! D'ailleurs certaines de mes théories sur ces dernières se sont révélées justes, ça m'a fait bien plaisir. J'aurais aimé en apprendre plus sur Logain, mais tant pis, j'espère le voir par la suite quand même, ainsi que les frères d'Elayne. Ce serait intéressant que nos héros rencontrent un faux Dragon.
Le monde de la Roue du Temps est toujours aussi fascinant et riche. Les légendes, les différents avec leurs politiques bien définies, les coutumes, les termes anciens font vraiment de cette série un petit bijou. Tout est tellement bien ficelé, tellement réfléchi, on s'y croirait vraiment. Voilà un travail de préparation qui a du demander des années avant l'écriture des livres.
J'ai hâte de lire la suite, et je suis de tout coeur avec Rand !

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode