Livres
558 209
Membres
606 432

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Yolande-25 : Ma PAL(pile à lire)

La Rumeur du fleuve La Rumeur du fleuve
Alain Paraillous   
1824. Les bateaux à vapeur commencent à circuler sur la Garonne, remplaçant peu à peu les anciennes gabares. C'est toute la vie des petits ports fluviaux qui se trouve bouleversée, de même que l'agriculture locale, jusqu'alors dominée par la culture du chanvre destiné aux voiles et aux cordages, et maintenant menacée de ruine. Une chose est sûre, il va falloir innover ! Julien Lambert, jeune paysan dont la famille cultive le chanvre depuis des générations, prend ainsi l'initiative de se lancer dans la culture du tabac. Mais rien n'est simple pour Julien : entre jalousies, aléas climatiques et maladies, bien des épreuves l'attendent. D'autant que sur l'un des bateaux à vapeur, une passagère insolite va semer le trouble dans son existence....
La Vallée des Joncières La Vallée des Joncières
Alain Paraillous   
A la suite d'une altercation avec l'occupant prussien, Ulrich et son fils Franz prennent la fuite. Un coup de feu retentit, le père s'écroule, mais le fils poursuit sa course... Livré à lui-même, Franz est recueilli par une famille de Bohémiens qui l'emmènent dans le Sud-Ouest, à la découverte d'une vallée merveilleuse. Franz va aider ses nouveaux amis à faire prospérer leur commerce et apporter aux habitants de cette vallée l'amour et l'ingéniosité qui fait sa force. Le garçon distille le bonheur partout où il passe : pourtant, le sien n'est pas complet... Retrouvera-t-il la trace de son père ? "Peut-on croire toujours en ce que l'on espère ?"

par sennyo
Sous le velours, l'épine Sous le velours, l'épine
Alain Roquefort   
Tout simplement magnifique et énorme coup de cœur. Ce premier roman est très bien documenté sur cette période de l'Occupation. Il est digne d'être adapté au cinéma. S'il vous plaît Mr Roquefort, ne vous arrêtez pas là...poursuivez votre travail d'écriture, ce n'est que du bonheur

par nathnoirm
L'Expérience L'Expérience
Alan Glynn   
L’Expérience, d’Alan Glynn, est le genre de roman qui ne laissera personne indiffèrent.

En 1953, Ned Sweeney, publicitaire New Yorkais, teste (bien malgré lui) du MDT-48, une drogue mise au point dans la continuité du programme MK Ultra.

En quelques minutes, il se retrouve emporté dans un tourbillon de sensations plus fortes les unes que les autres. La plus formidable d’entre elles étant sa capacité à entendre, comprendre et analyser tous les sujets auxquels il se trouve confronté.

Soixante ans plus tard, Ray Sweeney, le petit-fils de Ned, travaille à son compte dans l’analyse et le traitement de données pour certains politiques ou entreprises.

Au cours de l’une de ses missions, il va rencontrer un ancien politicien pour le moins énigmatique qui lui apprendra que son grand-père ne s’est pas suicidé comme tout le monde l’a toujours cru.

L’alternance des chapitres nous permet donc de suivre d’un côté Ned et les expériences qu’il vit grâce au MDT, et de l’autre Ray et son enquête pour découvrir ce qui est véritablement arrivé à son aïeul.

L’écriture est vive, le rythme idéalement soutenu, que l’on soit en 1953 ou en 2014.

Le lecteur pourra donc tout autant apprécier l’une ou l’autre des deux histoires, voire les deux, tant on ressent l’attrait de l’auteur pour cette thématique (auteur à qui l’on doit d’ailleurs « Champs de Ténèbres », le roman qui a inspiré le film Limitless).

Personnellement ce sont les chapitres avec Ned Sweeney qui m’ont le plus emportée, même si j’ai également beaucoup aimé l’enquête.
Sûrement parce que, confrontée au même dilemme, j’aurais sans hésitation fait les mêmes choix que lui.
Comment ne pas succomber à une substance capable de faire fonctionner notre cerveau quasiment à 100% de ses capacités ?

Qui plus est, si l’enquête de Ray est très bien menée et racontée, les ressentis de Ned sous MDT sont eux absolument captivants.

Un roman qui va très vite et très loin, et qui emporte sans difficulté le lecteur à la suite de Ned, dans sa recherche constante de nouvelles connaissances.

J’aurais préféré que ce roman soit un tout petit peu plus long, afin d’avoir une fin un peu moins abrupte. Mais ça reste excellent même ainsi.

À découvrir !
Dangerous attraction Dangerous attraction
Alana Scott   
Premier livre que je lis de cette auteure qui sort pas mal de romances depuis quelques temps. J'étais curieuse, surtout au vu de la 4ème de couverture qui dévoilait un résumé des plus prometteurs.
Je n'ai pas accroché mais alors vraiment pas. Je ne vais pas forcément étaler ce qui m'a déplu sur plusieurs lignes. Disons que je n'ai pas trouvé la romance et les personnages crédibles. J'ai souvent levé les yeux au ciel devant certains éléments de l'intrigue.
Bref, le roman est très court. Peut-être qu'il ne montre pas tout le potentiel d’écriture d'Alana Scott. Je l'espère pour elle. Je vous conseille de découvrir cette auteure au travers un autre titre. C'est le conseil que j'aurais aimé que l'on me donne...


http://www.lachroniquedespassions.com/
Life is short, Love is rare Life is short, Love is rare
Alana Scott   
L'avis de #Lilie : J’avais eu l’occasion de découvrir la plume d’Alana Scott avec son premier roman édité aux éditions Harlequin qui s’intitulait « Good girls love bad boys » et que j’avais beaucoup aimé. Ainsi, lorsque j’ai appris qu’elle sortait un nouveau livre, je me suis laissée tenter car il s’annonçait prometteur et avait pour cadre le pays basque, une région chère à mon cœur.

Nous faisons ici connaissance avec Robin qui revient chez lui, à Bidart, après 6 ans d’absence. Il retrouve avec joie sa maman et sa soeur Naia, qui lui en veut d’être parti. Dans les allées du camping, il rencontre, par hasard, Pauline, une jeune étudiante venue passer quelques jours avec ses amis. Entre réparties cinglantes et taquineries, ces deux-là ne sont-ils pas fait pour s’entendre ? Pourront-ils se contenter d’une aventure de vacances ?

Robin a quitté Bidart suite à un drame familial. Il revient, rongé par son passé, mais aussi avec l’envie de retrouver ses racines et rattraper le temps perdu. Surfeur professionnel, il a tout pour plaire : gentil, beau, serviable et avec beaucoup de principes. Pourtant, il a beaucoup de mal à faire la paix avec son passé et, du coup, à avancer. Heureusement, il va pouvoir compter sur son meilleur ami, Greg, et sa sœur Naia. Ils seront tous les deux très présents pour soutenir notre héros et aussi, parfois, pour l’aider à forcer le destin. Concernant Pauline, c’est une étudiante parisienne qui, une fois le bac en poche, est venu se ressourcer au Pays Basque avant d’entamer un job d’été dans la boite de son père. Elle est naturelle, pleine de vie et n’aime pas se laisser marcher sur les pieds. Lorsqu’elle rencontre Robin, les premiers échanges sont houleux ! Pourtant, rapidement et naturellement, ils vont passer du temps ensemble et s’apprivoiser. Ils forment un beau couple et leur alchimie fait plaisir à voir. Rien ne leur sera épargné mais cela rend l’histoire d’autant plus intéressante !

Cette romance est une belle réussite. Tout d’abord, la plume de l’autrice est efficace et addictive. En effet, on rentre très vite dans le vif du sujet et les rebondissements sont nombreux. L’intrigue est cohérente et très prenante. On s’attache rapidement à tous les protagonistes et on vibre à leurs côtés tout au long de la lecture. Émotionnellement, j’ai ressenti de l’amour, de la jalousie, de l’envie mais aussi beaucoup de tristesse. En effet, il est impossible de rester de marbre en lisant ce roman qui prend littéralement aux tripes. La narration à double voix permet d’être au plus près des deux protagonistes et de les accompagner tout au long de cette aventure. Enfin, mention spéciale pour le cadre principal de l’histoire. En effet, pour une fois, l’intrigue ne se déroule pas dans une grande métropole mais dans le sud-ouest de la France, dans une petite commune typique, assez peu connue, et j’ai pris plaisir à redécouvrir Bidart et sa région, qui ont été les lieux de mes vacances pendant de très nombreuses années.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture avec le nouveau roman d’Alana Scott. Les amateurs de romance y trouveront leur compte. En effet, les personnages sont attachants, l’intrigue prenante et les émotions ressenties, au fil des pages, vous feront alternativement sourire et verser quelques larmes. Néanmoins, on termine le roman le cœur léger et avec l’impression d’avoir pris un bol d’air frais.
Les faucheurs sont les anges Les faucheurs sont les anges
Alden Bell   
Une très agréable surprise.
Je m'attendais à une histoire comme tant d'autres sur des zombies d'un côté et les survivants de l'autre, les bons contre les méchants...
L'originalité ici c'est que l'héroïne, une adolescente orpheline, préfère se débrouiller seule. Elle veut voyager et préfère rester dehors avec les morts plutôt que la sécurité d'un centre protégé avec les humains.
On découvre une fille sans éducation qui n'a jamais connu le monde tel qu'il était avait le changement, elle aura plus de problèmes avec les survivants qu'avec les Zombies... Un livre prenant que j'ai tout simplement adoré, une héroïne hors du commun et une fin que je ne suis pas prête d'oublier.
Infidélité, Tome 1 : Trahison Infidélité, Tome 1 : Trahison
Aleatha Romig   
Wow!!

Selon le résumé je n'étais vraiment pas sur de ce livre, mais plusieurs me l'avait recommandé. Je reste sans mot.... J'AI ADORÉ. Le début est captivant mais quand le milieu du libre arrive tout s'enchaîne et je n'ai plus quitter le livre.

Étant québécoise le texte français de ce livre me laisse parfois perplexe mais j'ai vite passer au delà.
Un libre à livre absolument!
Infidélité, Tome 2 : Ruse Infidélité, Tome 2 : Ruse
Aleatha Romig   
le deuxième tome confirme ma première impression ,les clichés, la niaiserie des personnages féminins ou la bêtise ?je ne surprendrais personne en écrivant que je suis déçu par cette histoire

par bernard21
Moi, 34 ans, Asperger et amoureux Moi, 34 ans, Asperger et amoureux
Alec Nortan   
C'est un beau livre, accès sur le respect de l'autre.

Si comme moi, le terme "Asperger"-"Autisme" crée un vide chez vous, vide, car pas de connaissance, de compréhension, ce livre va vous attirer. Dès les 1eres pages j'ai voulu savoir si l'auteur savait vraiment de quoi il parlait, car j'aurai eu l'impression d'être flouée s'il avait tout imaginé.

L'auteur Alec Nortan a été diagnostiqué TDSA (troubles du spectre autistique). Vous pouvez lire ses explications ici : https://alecnortan.wordpress.com/

De plus, j'ai horreur de l'injustice, de la méchanceté gratuite et là Luc est en plein dedans et c'est insupportable.

Leur histoire d'amour est simple, parfaite et tellement compliquée en même temps. Elle est belle à lire.

Ce livre nous aiguille, nous aide à comprendre, à imaginer un petit peu la vie de certains Aspies. Un grand merci à cet auteur pour cela.

Deux points noirs cependant. Il y a certaines interjections qui apparaissent et l'on ne sait pas ce qu'elles veulent dire, comme IR. Certaines autres ont été expliquées au début, mais s'oublient, comme NT, c'est agaçant. Et il y a des pages entières qui correspondent à des détails sur la vie des aspies, mais on ne sait pas de qui ça parle ? L'on sait plus tard qu'il s'agit en fait à chaque fois d'Hervé, mais moi j'aurais aimé le savoir de suite.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode